Polyamoureux.ses, sommes-nous voués à le cacher ?

Faustine - Modification par Faustine le 17/05/2020 - 21:17:15

Bonjour à tous. J'ai appris le mot "polyamour' il a 3ans. Et depuis, j'ai eu la chance d'avoir une relationpolyamouruse saine avec un couple. Quand je dis "sain" c'est "qui respecte la vision du polyamour que j'ai". Nous sortions au restaurant, au cinéma ou au resto à trois. Nous parlions les uns des autres sans soucis, avec bienveillance, entrain et reel plaisir. Une relation parfaite qui s'est finie à cause d'un déménagement. Mais depuis, je fais face à beaucoup de doutes. Même en expliquant en long en large et en travers le polyamour, je m'investis avec des personnes qui ne comprennent pas forcément ou sont d'accord pour 'essayer'. Et puis, le jour ou je leur parle d'une tierce personne, la situation s'engorge et se complique. J'ai l'impression de leur faire du mal, d'être en tord, j'ai reçu beaucoup de repproches concernant mon polyamour et je ne sais plus comment l'aborder. Tant que personnes font mine de comprendre ... et puis plus tard, on se prends le revers de baton. Comment gerer ça ? Le polyamour fait parti de moi, je ne peux pas lutter contre. Devrais-je le cacher ?

Publicité
Yuxraal

Bonjour,

Je suis un peu jeune pour m'avancer à donner des conseils de vie et de relations mais je pense que cacher le fait que l'on est polyamoureux rendrait la situation encore pire, tant pour soi-meme que pour ses partenaires, que ce soit en se cachant des choses ou en refusant d'etre qui l'on est, finalement tout le monde va souffrir ou presque, et tout ça pour pas grand-chose. Pour moi, la seule solution efficace reste d'essayer de trouver des personnes qui peuvent réellement l'accepter, donc des personnes qui sont elles-memes polyamoureuses, et d'éviter d'emblée toute relation avec quelqu'un qui recherche un couple exclusif, bien que ce soit tout sauf facile...

Tout cela étant dit, je rappelle que du haut de mes très récents dix-huit ans je manque grandement d'expérience, et n'ai pas la prétention de savoir ce qui est le mieux pour les autres. J'espère néanmoins t'avoir aidé~


● en ligne
RomaneMaya67 - modifié par le 18/05/2020 - 08:49:22

Bonjour Faustine,

Je n'ai pas d'expérience polyamoureuse, ne souhaite pas en avoir, on m'a déjà demandé si je le pourrais, je suis déterminée pour l'exclusivité et j'ai toujours apprécié que la personne dise ce qu'elle ressent.

Si tu ne dis pas ce que tu envisages en couple avec qui vas-tu avoir ce type de discussions? tu vas passer d'un bien-être dans un polyamour réalisable à une "tromperie" très certainement mal vécue?

Moi qui suis exclusive, avec le temps, éventuellement, j'aurais l'ouverture sur un polyamour, jamais sur de la tromperie.

Mon précédent couple qui a duré plus de 30 ans n'a pas toujours été en pleine forme, loin de là, nous avons eu des aventures durant ces gros creux, nous le savions tacitement ou clairement avec le choix d'en parler ou non, mais tromperie cachée jamais, comment un couple peut tenir sur la durée s'il ne communique pas sur les envies, les souhaits de chacun dans la nature profonde de la relation? Mon couple a tenu justement car nous savions, soit en disant "je sais inutile d'en dire pus", parfois on préfère se protéger ainsi sans doute, soit en questionnant vraiment sur où en sommes nous individuellement et pour notre couple.

Les 5 à 7 pour moi ne peuvent qu'être néfastes quand ils sont cachés, car découverts forcément un jour...

Peut-être faut-il que tu inventes la manière dont tu aimerais vivre les choses? tu as vécu une relation que tu idéalises peut-être, le déménagement a mis fin à cette relation, est-ce la seule raison? Vous pouviez tous déménager?

Sois toi-même, sois aimée pour qui tu es et aime réciproquement les personnes telles qu'elles sont!

Bonne journée

Romane


● en ligne
David37

Bonjour Faustine,

Je rejoins les avis précédents. Moi-même étant exclusif en Amour, je comprends et respecte, tout à fait, que l'on puisse aimer plusieurs personnes à la fois. Comme je dis souvent, le principal étant que chacun s'y retrouve et fonctionne en parfait accord avec lui-même à condition que ça n'aille pas à l'encontre du bien-être des autres. Par conséquent, on affiche la couleur déjà d'emblée pour éviter, ensuite, tous drames et blessures d'ordre sentimental. Quelqu'un qui m'annoncerait un polyamour à un certain moment de notre relation me serait perçu comme une trahison.

Bloguinette

je ne comprends pas le polyamour,

l'amour c'est pour moi une seule personne desirée, aimée, une relation engagée et impliquée , des projets a 2

la seule fois ou on m'a parlé de poly amour, c'etait pour justifier des relations sans contraintes, sans engagement, et /ou d'un seul soir !

on m'a reprochée mon besoin d'avoir un amour exclusif , arguant meme que le polyamour me rendrait heureuse ...!

si je vois sur un profil, polyamour, je en rentrerai pas en contact avec la personne, sauf si c'est pour lier amitie ..

Publicité
LeazeR

Hey !

Pas toujours simple le polyamour... et pourtant si beau !

Je pense que lutter contre ne sert à rien, serait contre productif et surement compliqué pour toi.

Par contre, il faut accepter que (pour de multiples raisons) chacun.e n'a pas cette même envie. Je ne pense pas pour autant qu'il faut que tu recherches uniquement des personnes se revendiquant polya, déjà parce que tout le monde ne le clame pas haut et fort mais surtout parce que ça peut être une opportunité dont la personne n'avait pas encore connaissance.

Être polya pour moi ça veut dire se demander avant qu'une relation se concrétise : "est-ce que je pourrais être en couple exclusif avec cette personne si elle n'accepte pas la polya" ?

Pour le moment ce n'est pas possible pour moi, mais ça je ne le dis pas tant que je n'ai pas l'avis de la personne concernée. Histoire qu'elle ne se dise pas "la seule façon pour pour qu'on puisse construire quelque chose ensemble c'est d'accepter, même à contrecoeur".

Ca me semble être le point le plus important des relations, la communication. Etre sûr que l'autre est ok et en reparler de temps en temps pour savoir comment chacun.e se situe. Puis au départ il me semble important de décider de "règles" et de pouvoir voir si elles sont ok, au fil du temps.

Dans tous les cas, tu n'as obligé personne a rien alors tu n'as pas à te sentir mal. Vous avez décidez ensemble d'essayer et grâce à cela il ont pu se rendre compte que ce n'était pas leur tasse de thé.! ;)

J'ai récemment vu passer cette image, je la trouve plutôt cool pour faire comprendre différentes façon de vivre le polya. La meilleure reste celle qui aura été décidée avec les personnes partageant ton amour :)

!

Amarol

Bonjour :) Si je comprend bien ta situation, tu t'engage avec des genstes qui finalement, apres avoir dit oui au polyamour, te dit non ?

Envoyé depuis l'application android
Faustine

Bonjour à tous; je ne m'attendais pas à tant de réactions mais c'est agréable de vous lire. Ce que je comprends, d'ici et de mes expériences, c'est que chacun à sa vision du polyamour. Pour moi, ce n'est pas un choix, mais une façon de voir l'amour. Ce n'est pas pour justifier un coup d'un soir, un plan à 3 ou autre. C'est une vision d'un amour partagé, de voir l'autre s'épanouir sans soit mais avec un.e autre , le tout étant plaisant et presque nécéssaire. Partager, ca me rends heureuse.

J'ai toujours été honnète sur ces points avec mes partenaires. J'ai exliqué le polyamour dès le debut. Non comme une contrainte mais une possiblité. Dans ma situation, ma partenaire s'y est essayé. cela n'a pas duré longtemps. Mais il y avait réellement un bon dialogue. Mais quand j'ai abordé le sujet avec un potentiel autre partenaire pour moi, il est compliqué de voir l'autre faire de gros blocages, de le voir souffrir sur ce thème que je pensais être clair pour nous deux. Comme Amarol à u le comprendre, je me suis engagée avec une personne qui , de premier abord disent oui puis, quand les choses deviennent plus " réelles" bloquent.

Le dialogue est très important ... clairement.


● en ligne
RomaneMaya67

Bonjour Faustine,

Je crois entendre qu'en fait une curiosité sexuelle peut attirer ta/ton partenaire, avec la confusion entre ce que toi tu entends dans polyamour et ce qui serait plus un jeu sexuel de type échangisme, plan à 3 supposé par ta partenaire?

Il me semble qu'énoncer pour toi et l'autre, ce que tu définis dans ce terme polyamour est un préambule.

Etonnament beaucoup de gens sont prêts à se "partager" mais pas la réciproque "partager" son partenaire, tu as une vision du couple extraordinaire et comme tout ce qui change des habitudes, cela demande des ajustements qui peuvent paraitre étonnantes, supplémentaires à certaines personnes, certainement tout à fait ordinaires et naturelles à ceux qui envisagent le couple comme toi, je te souhaites de les rencontrer tout simplement ici ou ailleurs.

Bonne journée

Romane

Amarol

Pardon de ne pas avoir dit plus que cette question, car l'envoie a été trop rapide, et le site ne voulais plus me laisser modifié ni repondre encore.

Voila ce que je voulais dire :

Il est clair que l'honneteté est mega importante dans les cas de polyamour. Quand la personne pense que le "contrat" lui conviens et que finalement non, il s'agit de trouver les blocages, les peurs. Je pense aux peurs de performance, aux peurs de l'abandon, a la jalousie, a la peur de viellir seul.e ou simplement d'etre seul.e ... Pour moi deux solutions: soit la personne est prête a affronter ses peurs pour rester avec toi, soit la relation est biaisé ...

Pour ma part, en milieu alterno, je ne trouve que des personnes qui ont deja deconstruit ces schémas, et c'est tres plaisant ;)

Calinette123

A le cacher peut-être. A faire souffrir surement.

Envoyé depuis l'application android
Vlid

Je connaissais de nom le polyamour mais ce n'est que tout récemment que j'ai appris et compris ce que c'était vraiment et ce que cela impliquait. L'honnêteté, la communication, la compersion (que je m'efforce de pratiquer depuis longtemps mais dont je ne connaissais pas le nom) et la bienveillance sont, de ce que j'ai compris, les valeurs qui sous-tendent le polyamour. Or ces valeurs sont importantes pour moi (même si pas toujours faciles à pratiquer face à des gens peu ou pas bienveillants). J'en ai conclu que le polyamour pourrait m'apporter du positif même si j'ai beaucoup à apprendre et que tout ne sera pas rose et violet.

Je te souhaite de trouver à nouveau de belles personnes avec qui partager.

Envoyé depuis l'application android
Maxime33150

On ne choisit pas d´être polyamoureux...

Arrêtez de penser que c´est un choix :-/

quand depuis la maternelle tu aime bien tes copine autant que tes copains, qu´as la douzaine tu les embrasses indistinctement et qu´as la quinzaine: bref!

et qu´en étant follement amoureux tu continue de pouvoir tomber amoureux et que tu vois pas ou est le problème : alors tu est polyamoureux et c´est un fait, pas un choix...

Pour mon plus grand malheur car comparativement, j´ai plus de peines de coeur, plus de tristesse de voir que les choses ne font pas ou s´arrête.

car quand tu est amoureux il n´y a aucun curseur, aucun filtre et que tu te prend toutes les séparations dans la gueule,

et parceque quand tu as le coup de foudre tu n'arrive plus à penser de manière rationnelle: alors le polyamour pour moi, c'est plus un état emotionnel avec le quel il faut vivre et se battre qu'une eternelle orgie de sex généralisé.

bref : je suis polyamoureux, et s'il y a des "communautés ou groupes / trouple ou que sait-je encore" qui me lisent jusqu'au bout et sont sur Bordeaux: Je serais ravi de vous rencontrer, sincèrememt.

Du fond du coeur, Maxime < "pseudo"

(me demander ;) )

Cecile74

Romane vos mots sont très justes. Je pense qu'effectivement le partenaire peut voir le polyamour comme un jeu sexuel, sans comprendre qu'il est d'abord question d'amour partagé.

J'ai beaucoup aimé également votre intervention sur l'infidèlité, également très juste.

Et en début de relation il est difficile pour le partenaire d'imaginer qu'il peut y avoir d'autres amoureux. Parce que le début d'une relation c'est intense, que pour beaucoup le binome devrait se suffire à lui même, et puis la peur de perdre l'être aimé...

Par ailleurs le polyamour necessite beaucoup de dialogue et déjà dans un couple c'est déjà compliqué d'avoir une bonne communication.

Pour ma part j'ai toujours été polyamoureuse mais ça ne s'est pas matérialisé par une vie commune, le temps viendra peut etre changer cela. Je n'ai pas fais du polyamour une exigence non plus, tomber amoureuse vraiment c'est rare pour moi et j'arrive à distinguer le coup de coeur, de l'amour profond.

Reste que le regard de la société est toujours jugeant, alors s'en affranchir ou vivre cacher c'est une considération très personnelle et avec beaucoup de paramètre (présence d'enfant, selon qu'on vive à la campagne ou en ville ...).

Cécile

Maxime33150

c´est bien dit :)

Membre Anonyme

Finalement , les polyamoureux s'affranchissent des règles : c'est bien pour eux

Vouloir que tous le deviennent : c'est moins bien .

Virak

Le polyamour n'est pas dérangeant, les gens n'ont qu'une vie. Il faut juste être attentif à ce que l'autre veut bien et ne veut pas. A moins de vouloir blesser l'autre personne et finisse par vous oublier.

Un exemple : un polyamour comparant ses amours d'une façon horrible car il manque quelque chose chez quelqu'un et qu'un autre a, il ne trouve pas ça irrespectueux. Le non polyamour n'est pas de cet avis. Comme dit au-dessus, il faut se dire les choses. :)

Alizia - modifié par Alizia le 26/06/2020 - 09:41:37

Excusez-moi, mais remplacez "polyamoureux" par "homo" et vous avez exactement ce que les fachos utilisent contre notre communauté... Essayons de ne pas reproduire leur crasse pensée ;)

Personne ne cherche à rendre les gens polyamoureux... C'est pas un choix, on l'est ou pas.

En revanche, si on pouvait briser le tabou et l'endoctrinement culturel sur la question du couple, ça serait chouette :)

Membre Anonyme

Qu'un couple sois composer de deux ou plus, il faut juste communiquer, et respecter les autres, respecter le consentement, et communiquer, oui encore.

Donc le polyamour, n'est pas si différent qu'un couple à deux.

Il faut juste bien l'équilibrer.

Et chaqu'un à ces préférences, on vois même que beaucoup de personne qui cherche le polyamour sont souvent en couple à deux, car ils aiment l'autre qui n'est pas toujour polyamoureux.

Donc y a pas à "convertir" tout le monde.

Et enfin, n'oublions pas que polyamoureux, c'est être amoureux à plusieurs, pas avoir plusieurs partenaire sexuel.


● en ligne
JuliaDZ

Hello ! Il est vrai que j'ai des similitudes avec toi étant polyamoureuse.

Et il est vrai que malgré une franchise exemplaire et détaillée parfois des filles me disent au final que ça bloque alors que jamais je n'ai essayé de les convaincres que mon choix était LE meilleur, je ne prêche personne ^^.

J'estime être assez franche et d'avoir correctement répondu aux interrogations même les plus surprenantes mais souvent la fin se termine en sorte d'ultimatum.

J'ai donc choisis de changer la direction de ma recherche après avoir soulevé ces points avec quelques membres du site.

Je préfère d'abord entretenir une relation amicale dans le respect mutuel des opinions de vie de chacun sans prévoir une potentielle évolution.

Après toutes recherches a ses problèmes car derrière chaque recherche se cache une multitude d'individus différents. :)

Envoyé depuis l'application android
Antistar

Bonjour !

J'espère sincèrement que le polyamour finira pas être mieux accepté et même banalisé car c'est finalement un comble: Avoir une relation extra conjugale est "courante", au mieux c'est un "faits divers". Mais un trouple, ce n'est pas sérieux, c'est "scandaleux", ou "dérangeant".

C'est désolant, car le polyamour se justifie par les liens sentimentaux qui unissent les individus, ce n'est pas qu'une questionne sexe, mais cela dit, c'est aussi bien moins hypocrite et plus clair qu'une relation cachée.

Pour couronner la difficulté, je trouve que les mots employés desservent la cause. "polyamour", on croirait à un nom de maladie dégénérative."trouple" est si proche de "trouble", tout en étant plus sec. Ces nouveaux termes ne font pas plus rêver que l'ancien "ménage à trois"...

Envoyé depuis l'application android
CeliaJones

C'est juste une nouvelle façon de parler de ce qui a déja existé à travers le hippisme avec l'amour libre... On n'invente rien de nouveau.

Toujours être honnête quoi que cela coûte, car rien de pire que de penser que l'on vit une belle histoire d'amour comme on la conçoit alors que c'est faux...


● en ligne
JuliaDZ

Le plus étrange d'après mon simple avis, c'est lorsqu'une personne exprime qu'elle a une relation extra-conjugale, les proches sont vite intéresser d'entendre l'histoire, parfois contente que la personne sorte du train-train quotidien.

Mais si cette personne explique qu'il s'agit de polyamour et que son ou sa conjoint(e) est au courant, cela effraie.

Et le fameux commentaire arrive "moi je ne pourrais pas !"

(Ce même commentaire que l'on entend rarement lorsque quelqu'un raconte sa tromperie).

Mais LOL l'adultère est d'avantage compris et respecté.

Dans le polyamour aucun mal est fait et malgré ça le manque d'exclusivité et de jalousie façon mélodramatique manque à ceux qui converse avec les polyamoureux. 😅

Envoyé depuis l'application android
CeliaJones

Je ne suis pas trop d'accord, les gens qui trompent, de maniére générale, essaient de le cacher.

La tromperie, adultére, reste l'élément déclencheur des divorces.

Aprés la tromperie et le polyamour ne sont pas à mettre sur le même plan puisque un ment et l'autre est l'autre est une manière de relationner à visage découvert.

La confusion vient du fait que beaucoup d'hommes se servent de cette nouvelle appélation juste pour justifier un comportement déguelasse. Ils ne sont amoureux de personnes, ils veulent juste "baiser" avec le plus de monde possible...

Nous évoluons toujours dans une société patriarcale, où on apprend dés le berceau à travers les dessins animés, comte et autres que l'amour c'est entre deux personnes ... Le fameux " ils eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux". Bien entendu la fidélité est plus exigée des femmes que des hommes...


● en ligne
BeSweet

"Polyamoureux.ses, sommes-nous voués à le cacher ? "

Le cacher serait probablement vécu comme une trahison par le ou la partenaire dans la mesure où il finirait par l'apprendre de façon indirecte, qui plus est.

J'entends que l'on peut aimer plusieurs personnes, mais il faut bien admettre que cela complique les relations même s'il y a beaucoup de communication et de transparence entre les personnes concernées.

L'idéal serait que chaque partenaire se voue un amour mutuel dans un trouple, mais est-ce une configuration sentimentale et relationnelle qui se rencontre et se vit si facilement ? Je n'en suis pas sûre. Sans même parler du fait qu'un partenaire polyamoureux pourrait tomber amoureux de plus de 2 personnes, pourquoi pas ? Et là, ça devient franchement compliqué :)

D'ailleurs, cette notion de trouple n'est-elle pas recevable que si les sentiments amoureux sont partagés entre les 3 protagonistes ? Dans le cas contraire, il me semble plus juste de parler d'un couple à la base où l'un des partenaires entretient une relation amoureuse extérieure au couple et donc non partagée avec l'autre partenaire.

Il y a aussi cette configuration possible où les relations d'une personne polyamoureuse sont tolérées par le ou la partenaire qui n'est pas polyamoureux. Mais une telle situation pourra-t-elle vraiment être supportée sur le long terme par le partenaire au départ exclusif ? Cela me paraît peu probable dans la réalité. Mais j'espère me tromper^^

Virak

Pourtant il y a bien des non polyamoureux en couple avec des polymoureux qui l'acceptent mais en contre-partie leur amour lorsqu'ils se retrouvent serait plutôt platonique ou que les autres polyamoureux ne soient pas dans leurs visuels ou discussions (donc sûrement d'une autre ville voir même autres pays). 😅

Un exemple d'un couple du genre que j'ai pu connaître : c'est l'histoire d'un homme qui s'était pacsé (puis récemment marié) dans un arrangement avec un jeune homme non français, qui s'est découvert plus tard une passion amoureuse pour d'autres hommes à force de voyager un peu partout. Et apparemment cela dure bien de bonnes années :)


● en ligne
BeSweet

Ah oui, il est certain que ça existe :)


● en ligne
JuliaDZ

Célia non tu ne m'as pas comprise, certes les gens se cachent mais je parles des "racontages", les gens aiment entendre ça, dès fois même ils encouragent leur proche.

L'expression du "petit coup de canifle dans la mariage" vient de là.

Beaucoup de générations plus anciennes normalise l'adultère et serait néanmoins choqué par le polyamour.

Mais ça c'est une dépendance à l'exclusivité que les gens veulent imposer aux autres...


Virak

Néanmoins je pense qu'en tant que polyamoureuse, je ne pourrais pas être avec une non polyamoureuse.

Là pour le coup je préfère rester dans ma zone de confort ^^'

Sur la durée ça ne tiendrait pas et mon but n'est pas d'imposer mes choix ou de "convertir quelqu'un". Sans oublier le risque qu'elle souffre de la situation malgré tout. 😊

Envoyé depuis l'application android
CeliaJones

Pendant des siécles le coup de canif ne venaient que des hommes. Un homme avait le droit d'aller voir ailleurs, c'etait au pire "un bon vivant".

La femme etait jetée en pâture et on remettait en cause son rôle de mére, d'épouse. Fort heureusement cela a changé.

Honnêtement aujourd'hui les gens s'en foutent. Il n'y a pas de discrimation des polyamoureux. Cela reste du domaine du privée et de l'accord tacite passé avec son partenaire.

Je te comprends, en effet, il vaut mieux rester dans sa zone de confort dans ce domaine. Je ne pourrais pas sortir avec une personne polyamoureuse non plus. Et je ne blâme absolument pas ceux qui le sont, chacun voit midi à sa porte comme on dit :)

Membre Anonyme

juste une quesion,pourquoi se cacher?


Sujets similaires
  1. Un couple à 3 ? Une alternative en temps que fille bi ??
  2. RELATIONS POLYAMOUR : besoins de conseilles
  3. Relations Poly ok ou non?
  4. Métamour en manque de reconnaissance
  5. Le Trouple, la plus belle façon d'être heureuse en tant que bisexuelle
  6. Ma copine m'annonce son polyamourisme
  7. Trouple une recherche compliquée
  8. Besoin de conseils sur le polyamour
  9. Perdue face à ses (nouveaux) besoins
  10. Pourrais je devenir polyamoureux pour voir ma compagne entièrement elle?
  11. Y a-t-il d'autres polyamoureux ici?
  12. avis et témoignages

  S'inscrire pour participer