Aide  Virginité tardive , asexualité , depression

Anonyme

Salut à tous, j'ai 26 ans, je suis apprécié.e de mon entourage, j'ai toujours été mal dans ma peau mais ça a souvent été incompris par les gens autour de moi qui me complimentent souvent. J'ai des tendances à la bipolarité et aux addictions.

Je viens sur ce forum pour parler d'un sujet qui me tracasse pas mal. Je n'ai jamais été en couple ni eu de rapports sexuels, souvent par manque d'occasions et de confiance en moi. j'ai decouvert recemment qu'il s'agissait de ce qu'on appelle la virginité tardive. Cela ne m'a pas posé problème pendant longtemps mais aujourd'hui j'arrive à bout, le manque affectif et la sensation de ne pas m'épanouir me pousse regulièrement à des états dépressifs pronfonds. Je pense de plus en plus à "passer le cap" de manière insignifiante (avec une prostituté par exemple) , juste histoire d'avoir une experience pour mieux comprendre ma situation, et eventuellement débloquer ma sensibilité physique. J'ai peu de désir, mais une libido solo, je suis très ouvert d'esprit en question d'orientation. j'ai longtemps pensé que j'étais demi-sexuel.le, mais comment savoir ? Je crois que j'accepterai de me definir comme asexuel.le et je serai même fier.e de la revendiquer mais j'ai l'impression de ne pas pouvoir tant que je n'ai pas eu de rapport.

Le poids de cela me devient de plus en plus pesant et j'aimerai savoir si cela est deja arrivé à quelqu'un. Si des gens ont eu des doutes sur leur sexualité et qu'une expérience les a eclairé, si des gens ont deja "passé le cap" juste comme ça pour voir si ça aller changer quelque chose en soi, et si oui quoi ? comment ? Comment se "forcer" un peu au desir, juste histoire de sortir de sa zone de confort ?

Merci d'avoir lu mon message, j'espère que vous pourrez m'aider, je me sens particulièrement perdu.e et je crois tourner en rond...

Dime

Bonjour.

j´aimerais te conseiller mais je manque d´elements à ton sujet. Vu que tu es en anonyme, je pense que tu peux te permettre d´etre franc-jeu.

Pourquoi mets-tu des "e " lorsque tu parles de toi ? Es-tu un homme tres feminin ? Ou bien es-tu intersexe ?


● en ligne
W0nderwOOman

Cher·e Anonyme,

En amour, comme en sexualité, il ne faut JAMAIS se forcer. Avoir des relations intimes quand on n'en a (vraiment) pas envie, c'est comme manger quand on n'a pas du tout faim : on ne peut pas apprécier à sa juste valeur un tel moment, si le désir est absent. Et cela même si l'on a tou·te·s déjà entendu que l'appétit vient en mangeant.

J'ai un avis très personnel sur le recours à la prostitution, mais je serais la dernière personne à te recommander d'aller voir un·e prostitué·e ou un·e escort (le mot à la mode). L'idée qu'une personne aussi jeune que toi (26 piges !!!) perde sa viriginité de cette manière, au XXIème siècle : sincèrement, ça me fait de la peine.

Si tu étais mon petit frère ou ma petite sœur : je te ferais un gros hug et t'inviterais dans un bon restau - même si je suis à découvert, bon ce ne serait pas le Jules Vernes dsl 😅 - et tâcherais de te remonter le moral au max.

Est-ce que sur ton front est tamponné l'adjectif « VIERGE » ? Je crois que non. Tu n'as aucun compte à rendre à qui que ce soit sur ta virginité, ta sexualité ou ta supposée asexualité. Aucun vraiment. Ne penses-tu pas qu'il serait mieux de travailler le regard que tu portes sur toi ? Et toi, est-ce que tu t'aimes ? Est-ce que tu t'acceptes tel·le que tu es ? Si la réponse est non, que peux-tu faire pour t'accepter davantage et être en paix dans ton esprit ?

Sache que même sans être vierge, tout le monde peut souffrir d'un manque affectif, indépendamment d'une vie sexuelle et parfois d'une vie de couple, qui ne se passe pas très bien. Il y a des gens qui s'envoient en l'air régulièrement avec des inconnu·e·s et qui se sentent incroyablement seul·e·s, bien qu'il leur arrive de raconter avec détachement leurs histoires d'un soir.

Malgré les fictions TV ou cinématographiques, ou encore les rubriques sexos à la noix de certains sites, qui véhiculent des idées déconnectées de la réalité de milliers de gens, la réponse au manque affectif n'est pas forcément dans la sexualité.

J'espère que tu as des intéractions sociales de qualité, des ami·es· fiables, sur qui tu peux compter et une famille aimante. Des loisirs qui te plaisent également, de bonnes lectures, une vie saine : ça peut t'aider à chasser les idées qui assombrissent l'esprit.

Et si un jour, tu as l'opportunité de rencontrer une personne qui te plaira beaucoup, qui saura t'accepter tel que tu es : écoute-toi bien. Tu sauras au fond de toi, si tu as envie de lui faire l'amour ou pas.

NB : il n'y a rien d'anormal ou de fantaisiste dans le fait d'aimer quelqu'un·e sans éprouver de désir sexuel à son égard.

Bon courage Anonyme


● en ligne
W0nderwOOman

...oups Jules Verne et non pas Vernes !

je tiens à m'excuser auprès de tou·te·s ses fans si je les ai heurté·e·s 😅

Dime - modifié par mimoza le 29/04/2020 - 20:48:08

Je crois que lorsque l'on est pas concerné par une difficullté, on a du mal à en mesurer la portée (ton post est néanmoins trés aidant Wonder).

je pense que la virginité tardive isole et marginalise la personne, qui pense ainsi etre comme "handicapée" et ne pouvoir parler des choses de la vie à quiconque. Je veux bien croire que ça puisse développer une réelle névrose.

Peut-etre faut-il te demander pourquoi ça ne s'est pas fait, pourquoi tu n'as pas été attiré ou pourquoi tu n'as attiré personne. Y a-t-il eu un blocage quand tu aurait pu avoir l'occasion ? C'est plutot la-dessus qu'il te faut réfléchir.


● en ligne
W0nderwOOman

Ô Merci de ta validation :-)

Libre à Anonyme de poursuivre sa réflexion comme bon lui semble

Membre Anonyme

Bah moi aussi à mes 21 ans j'en pouvais plus. Il m'arrivait de songer aux prostités. Je me devalorisais d'ètre encore puceau.

Alors, mu par des encouragements et mon propre ras le bol j'ai sauté le pas.

D'abord avec un gars que je jugais me plaire suffisament; puis avec des filles, des amies (d'ailleurs mélanger sexe et amitié ne m'a pas réussi).

Ca a pas été une période facile, j'en ai encore des séquelles mais mème si j'aurais aimé faire les choses autrement je sais pas si j'aurais pu, vu la pression que je me mettais avec ça à l'époque.

Sauf que moi si j'etais puceau à 21 ans c'était par peur du couple, et pas par manque de désir, donc nos situations sont pas les mèmes.

Du coup, ce que je te préconiserais vu que visiblement t'en a marre et t'en souffre, c'est d'une part de travailler sur tes représentations comme le dit WonderWoman.

D'autre part de travailler sur ton désir en solo, avec des magazines érotiques, en éxaminant ce que tu ressens auprès de tes connaissances qui te plaisent, mème si c'est pas du désir sexuel que t'as à leurs égard etc...

Histoire de voir si il y vraiment rien qui t'excites assez, auquel cas comme le dit Wonder tu n'as absolument pas à te forcer à avoir un rapport sexuel, t'est juste pas (encore) fais pour ça: aucune culpabilité à avoir; déprimer la dessus serait comme deprimer de pas faire de photosynthèse alors que t'est pas une plante; absurde.

Ou si en fait bah tu ressens que t'en a quand mème envie, que c'est pas juste histoire d'oter la case puceau de ton CV, mais que certaines filles t'excitent bel et bien (erection et/ou frémissements de plaisir à travers le corps et/ou... je vais pas te faire un dessin); bah vasy mec: tant que vous ètes tous les deux adultes et consentants ya pas de problèmes. Et pas sans capotes! Ca serait bète que tu te chopes une mst pour ta première fois, si première fois il y a, encore une fois ça serait absurde de te forcer si t'éprouves pas en premier lieu un désir sexuel plaisant en lui mème.

Membre Anonyme

Oh punaise j'ai la sensation de me lire ! Je ne pense pas pouvoir t'aider car à ce jour je n'ai pas franchi le cap, je n'ai trouvé encore personne. D'aussi loin que je me souvienne l'aspect sexuel chez moi est très bordélique. J'ai vécu le sexe comme quelque chose de négatif et dégoûtant, c'est tout d'abord cela qui fait que je ne suis jamais passé à l'acte (et également parce que je n'étais pas désiré et que je n'avais aucune confiance en moi) petit à petit, mes problèmes d'insécurité ont commencé à se résoudre mais maintenant j'ai toujours ce même problème : je ne trouve personne pour oser passer le cap. Et pourtant au fond de moi je sens que je commence à franchir une certaine ligne, que je veux réellement essayer non pas parce que '' merde la honte d'être vierge à 22 ans '' mais parce que j'ai réellement cette envie qui bouille en moi. Longtemps je me suis définie comme asexuelle parce que j'avais cette impression de ne jamais avoir aucun besoin sexuel, mais avec mon histoire personnel ça se révèle être plus un blocage. Je ne te connais pas, mais si tu es comme moi, alors cette envie d'expérience ne va pas partir, tu en a peut-être besoin pour être fixé

Plume

Bonsoir Anonyme,

J'ai eu mon premier rapport sexuel bien plus tard que 26 ans et la personne ne s'est même pas rendu compte que j'étais vierge tellement c'était naturel.. Du coup je ne regrette pas du tout d'avoir attendu d'être amoureuse et d'en avoir réellement envie.. C'était comme dans un film. ; )

Tu sais il y a beaucoup de mythes sur la sexualité et beaucoup de frustré(e)s qui aiment se venter de pseudo exploits mais l'essentiel est de savoir s' écouter soi même pour pouvoir s'y épanouir. . Alors tu n'es pas obligée d'avoir envie d'une sexualité ni d'avoir besoin d'un partenaire la tout de suite..

Ensuite concernant la dépression, je ne suis pas sûre que ce soit lié à ça. Les dépressions ou crises d'angoisse étaient liées pour la part à ma recherche d'identité..

Plume

Dooka

Expérience familière. Quelques choses à te dire sur le sujet, en MP si tu le souhaites :)

Caliméro

Bonjour.Voici mon experience perso,en espérant qu'elle pourra aider.J'ai tellement été influencé par mon environnement familiale conservateur et par un modèle de société ou ètre hétéro est la norme,que j'ai enfoui l'amour potentiel que j'aurai pu ressentir pour un homme tout au fond de moi.Parrallèlement,n'étant pas attiré par les femmes,j'ai traversé les années en m'éloignant de tout sentiment amoureux Je n'ai eu ma première experience sexuelle qu'à l'age de 27 ans,avec une femme dont je n'était pas amoureux.Tant de temps perdu,a passer à coté du bonheur.Heureusement,la communauté LGBT parvient a rétablir un peu l'équilibre et à faire progresser les mentalités.Je sais maintenant que peu importe pour qui ton coeur bat,l'important c'est d'aimer.

Membre Anonyme

Bonjour,

Tu fais bien de parler de tes problèmes sur ce site dédié à la tolérance.

Et je comprends que tu préfères garder l’anonymat, bien qu’il n’y ait absolument rien de honteux, ni d’anormal à ta situation. Tu n’es pas le seul à vivre ça.

Déjà, il faut que tu saches une chose importante ; autant, on peut « forcer » son esprit (à apprendre, par exemple), autant, on peut forcer son physique (par un entrainement sportif), autant, on ne peut pas forcer sa sexualité ! C’est impossible ! La seule chose que tu risques, c’est de te dégouter totalement et je crois que ce n’est pas du tout ce que tu veux, justement…

Dans notre société actuelle, l’âge de la maturité des jeunes, dans tous les domaines, recule. J’en veux pour preuve, par exemple, leur choix de plus en plus tardif de leur orientation professionnelle. Ce n’est pas un jugement, c’est factuel. Je ne dis pas qu’ils sont responsables, car je crois plutôt qu’ils en sont les victimes.

Alors, dans ce monde qui nous infantilise de plus en plus, il ne faut s’étonner que quelques personnes, comme toi, n’aient pas encore atteint l’âge de leur maturité sexuelle. Les longues études, les heures passées sur Internet, le monde virtuel, …

De plus, peut-être n’as-tu pas une forte libido ? Tout dépend de la personne. Personne n’est identique et il n’y a pas de « concours ». L’important est que tu sois heureux tel que tu es. Ne te mets pas martel en tête pour t’identifier aux autres… et deviens celui que tu es…

Bonne journée, Frango.

Legrand

Whoua... après recul c'est trop long mais ce témoignage/aide est désormais écris !

Je voudrais aider mais n'étant absolument pas dans ce contexte tardif est-ce une bonne idée 🤯 ce qui me décide a y rajouter ma contribution est que je trouve dommage d'essayer de comprendre une situation avec des personnes de "son niveau" (jentend par a qui on été tardif) parfois voir et comprendre son opposé peut être encore plus constructif pour se comprendre a son tour...

Très brièvement de mon côté pour savoir de qui te viens cette réaction :

Faut savoir que moi le "sexe" à commencer très très très tôt, c'est quelque-chose que je définis par une curiosité simple que je suis allez rencontrer. Par la nature de mes parents mouvent, j'ai déménager tout les ans entre 2000 et...2011 (j'étale pas sur ce sujet mais cela a une incidence sur mon "break"). A tout le temps reprendre la maîtrise de son nouvel environnement a fait que je me suis détacher de cette envie sexuelle de mes 14 ans à....19/20 ans. Pas le temps/ rien a foutre de ça/ donc break a ce niveau !

21 ans voyants depuis plusieurs années mes ami(e)s parler de cela, leurs sentiments, du poid de la société qui leur dis "passe a l'acte". j'ai rigoler un bon coup et me suis dis aller retourne dans ce flot ! J'ai pu regarder avec recul et me suis lancer avec femme/homme, en duo/ trios, de manière gentille/brutal... bref j'ai chercher ce qu'il pouvait déclencher ce plaisir (j'avoue mettre un peut perdu des fois 🤦‍♂️ ) n'y trouvant pas de plaisir émotionnel j'ai fais d'autre break, 5 mois... 2 ans...

Donc à ce stade parlons de ce qui ma permis de passer le cap à 21 ans.

Durant mes études j'étais souvent assis à coté d'une excellente amie, je me voyais gay alors osef sur le coté proche que j'avais avec elle. Un jour comme un autre la chaleur de ça main a coté de moi ma fais prendre la sienne et je n'ai pas réussi à la lâcher ensuite... durant 5 mois !

Tout ca pour dire que vouloir passer le cap, c'est plutôt normal vu ce que cela peut apporter de bon !!! Mais il ne faut pas vouloir baiser pour avoir fait l'expérience qui risque de te blésser plus qu'autre chose si il n'y as pas de désire émotionel et/ou physique.

Ce simple mot désire est ultra important !

si tu veux y aller vas-s'y avec au moins le désire et pas l'obligation.

Désire ? il n'est pas obligé d'émaner de toi, il peut venir de ton/ta partenaire uniquement envers toi !

Le désire ma permis de débloquer ma sensibilité physique. Autorisé un/e autre a me donner du plaisir fut extrêmement long pour moi (car après tout je pouvais leur(s) faire plaisir et pas l'invers...?! noways !) Des moments de perte de libido quand j'étais dans l'action met arrivé plus d'une fois 😂 j'en ai d'ailleurs toujours rigoler contrairement au partenair/e de l'époque.

Je l'ai travailler en solo, puisque, qu'en solo elle était au top ! Petit à petit j'ai compris ce qui pouvait faire la différence avec quelqu'un et débloquer ma sensibilité envers les autres.

Le déblocage pour moi ?

Fermer les yeux et laisser la chaleur du toucher de l'autre me faire naitre l'effet... c'est tellement banal hein ?!

Je ne dis pas que c'est la solution mais elle a le mérite d'être une piste.

La encore un belle intervention ! (je voulais pas mettre de vote t'en as déjà pas mal wonderwooman 😜 ) Cette petite introspection me semble importante aussi. Après jamais je ne dirais qu'il faut y avoir une réponse pour être en "paix" mais savoir ou l'on en est peut stabiliser l'esprit et la dépression notamment.

Tu pense vouloir passer le cap même avec une prostituée 🤔

Je n'ai rien contre l'idée si tu as les moyens et cette envie !

Moi je ne le ferai JAMAIS.

Je n'ai absolument rien contre cette pratique et je n'ai absolument rien pour !

Aux travers de discussions avec certains d'entre eux, j'ai bien compris qu'ils y en avaient de toutes sorte (les femmes sont identiques à mon avis) rien ne t'empeche de prospecter et d'essayé d'approcher celle(s) qui te plaise(nt), leur demander 5 minutes de leurs temps pour leur dire ce que tu veux (elles on l'habitude !!) certaines vont peut-être t'inspirer pour t'aider. Mais il te faudra plus qu'un coup !! Faudra recommencer pour savoir, 2...5 fois ??? qui sait !

N'oublie jamais les dangers de cette situation par contre, je parle pas de sida ou toute idée à la vas-vite, certains secteurs sont dangereux physiquement parlant (ma carrure me protège aisément des situations conflictuelles ce qui n'est pas le cas de tous !!!)

Dans ton cas la finalité pour en sortir je ne la voit pas ainsi.

Idée à la con... sur Beto n'a tu jamais envisager d'être simple et clair avec quelqu'un et lui demander de passer simplement a l'acte avec... même de but en blanc ?

Perso quitte a te voir y aller la deuxième solution me semble la plus douce même si tu ne sera pas épargner sentimentalement ... je crois 🤷‍♂️ Je sais que la politique beto est contre !

Tu pourrais sans aucun doute te faire ban par quelqu'un qui n'aimera pas ta demande... mais bon vu les demandent que j'ai reçu suis conscient que c'est possible !

Voila c'est bien assez long a mon avis !

Guiton

Il ne faut pas s inquiéter de l âge pour la sexualité. 2 personnes qui s apprécient se découvrent toujours un peu la première fois qu elles font l amour. ce n est pas un examen seul face a un examinateur! tu passe pas un permis ^^

c est pourquoi fait le avec qqun avec qui tu te sens bien surtout pas avec des inconnus.

Matt91

je me sens moins seul d un coup.

moi ce nest pas tant le fait detre puceau ou vierge qui me gène, cest plutôt le regard des autres dessus. je me suis toujours dit que ca allait venir comme ca se doit.

même si a 28 ans ca commence à etre long. Merci à toutes et à tous pour vos messages d'aide et de soutien

Bloguinette

moi, je fus defloree tard, avant je n'etais pas prete, j'avais peur ou l'occasion ne 'est pas presentée!j'ai donc attendu la trentaine bien sonnée, parce que meme sans envie particuliere, ou besoin, je voulais savoir, connaitre enfin le grand secret !il m'a decu , je prefere de loin, le plaisir ressenti durant des caresses ...je suis ace, hetero romantique

lorsque j'etais ado, ma virginite etait presque vue comme un embarras une infirmite, y compris lors des visites medicales qu'on passe a l'universite, ou mme lorsque d'examens medico intiMe ...ca n'aide pas !

fais le lorsque tu te sentiras pret avec une personne de confiance

je n'ai pa s eu de chance ds la vie amoureuse et charnelle, mais j'ai tout de meme trouve des personnes qui ont repondu a mes questions !protege toi , preservatif imperatif !

si il ou elle ne veut pas en porter, ben ne fais rien avec cette personne !


Sujets similaires
  1. Faire face à un amour qui n'est pas réciproque..
  2. Y'a-t-il un âge pour sa première fois ?
  3. 19 ans de célibat ... A l'âge de 19 ans.
  4. Une fille me plaît mais qui semble vouloir jouer "le rôle de la fille"
  5. Suis je aromantique ou est ce que je '' subis '' un blocage émotionnel ?
  6. Histoire de couple : comment agir face à son comportement
  7. Avez-vous trouvez le Grand Amour sur beto' ?
  8. Votre avis sur relation couple hf compliquée
  9. Ancien collègue croisé sur tinder
  10. HELP Amoureuse de ma chef
  11. CRUSH sur un mec hétéro ambigu !
  12. Vient l'heure du premier rdv !

  S'inscrire pour participer