Histoire de couple : comment agir face à son comportement

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour,
je suis vraiment perdu sur comment je dois me comporter avec lui.

Pour vous présenter la situation, j'ai rencontré quelqu'un sur Tinder il y a grosso modo quasi 2 mois. Je suis bien avec lui et j'aimerais pouvoir oser créer quelque chose. On est d'ailleurs en couple à ses yeux et plus au moins au mien. Pourtant il repense à son ex. Son ex était son meilleur ami pendant 2 ans (j'ai toujours envier/deviner à quel point une relation qui passe de meilleur ami à petit ami pouvait vraiment être assez incroyable, unique...) et ils sont sorti ensemble 2 mois avec que son ex le quitte en lui disant qu'il ne l'aimait plus (bon il ne lui a jamais dit qu'il l'aimait non plus mais il lui a dit ok quand mon copain lui a demandé de sortir avec lui).
Je sais que c'est difficile de s'en remettre, il le croise au lycée tout les jours, ses amis lui parlent de lui tout le temps parce qu'ils étaient dans la même bande de pote, et puis, comme il le dit, il n'a pas simplement perdu son amant, il a perdu son meilleur ami, le seul et ça faisait 2 ans qu'il se connaissait, il l'a aimé en secret.
Il y a quelques jours, il m'a invité à son anniversaire. J'étais content et j'ai accepté. Puis hier, il me dit : j'ai peur de faire une fête pour mon anniversaire car il n'y aura pas d'ambiance car il va manquer quelqu'un. Ce quelqu'un, c'est son ex. Et sur le coup, ça m'a fait hyper mal et je lui ai dis : bah si il te manque tant, tu sais quoi, tu peux retourner avec lui et moi, je me casse. Et je l'ai senti mal, alors je lui ai dis qu'il m'avait blessé, blabla et je l'ai pris dans mes bras et il s'est mis à pleurer... On a parlé de son ex, blabla, j'ai pris sur moi, j'ai essayé de me comporter en ami, de le conseiller alors que ça me faisait hyper mal à l'intérieur puis je lui ai demandé : si tu pouvais, tu retournerais avec ton ex ou tu resterais avec moi? Il m'a dit : je ne peux pas retourner avec lui. Alors j'ai reposer la question, il a dit : son ex. J'ai fais de mon mieux pour prendre sur moi.
Mais depuis, j'ai comme une boule au ventre, j'ai envie de pleurer, je me sens mal et je n'ai même pas envie de me changer les idées en allant sur Tinder parce que je n'arrive même pas à vouloir autre chose.

Et je me demande, vous pensez qu'avec le temps, il peut l'oublier? Vous pensez que ça peut marcher entre nous? Est-ce-que je dois changer quelque chose? J'ai déjà eu des copains mais lui, c'est différent... J'ai pas envie d'abandonner. Je suis prêt à faire beaucoup d'effort. Mais j'ai peur que ce sois déjà joué d'avance, qu'au final, ce ne sois pas son ex le problème mais que c'est moi, moi qui ne lui convient pas. Et pourtant il dit avoir quelques sentiments pour moi...
Je suis vraiment perdu...


photo de l'auteur BlueMoon9
BlueMoon9
Femme de 22 ans
Bourges
Je pense que tu n'as pas à changer, je ne sais pas combien de temps ça a durer entre sa rupture et votre rencontre, peut-être qu'il lui faut du temps ? Mais comme tu le dis, ils se connaissaient depuis longtemps. Il faut qu'il s'en remettent par lui-même, mais tu devrais l'aider à passer le capte. Personnellement, j'ai mis beaucoup de temps à me remettre de ma rupture et mes proches m'ont beaucoup aider.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Son ex l'a quitté en septembre et lui et moi nous sommes rencontrés milieu novembre. Justement, je l'écoute, pourtant, ça me fait vraiment mal de l'entendre dire qu'il préfèrerait être avec son que moi, le voir pleurer, et en même temps me dire que si je pars, ça va lui faire mal, que quand il m'a vu sur Tinder le soir de notre dispute, ça l'a blessé. Je peux l'écouter, c'est juste que je ne savais pas si c'était la bonne approche dans le sens où j'avais peur qu'à force de l'écouter, il ne développe aucun sentiment pour moi ou que les sentiments qu'il a un peu s'en aille...
Et l'aider à passer le cap, c'est l'écouter? Parce qu'aussi ma question, c'est est ce que je devrais le quitter et devenir ami avec lui? Car pour l'instant, on est quand même en couple malgré qu'il me sorte qu'il préfèrerait retourner avec son ex si il le pouvait...
Tu étais en couple quand tu te remettais de ta rupture? ça t'a pris combien de temps? Si ce n'est pas indiscret bien sur...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Compliqué comme histoire, je ne pense pas que tu doives changer. Le temps pour oublier une personne qu'on a aimée est long, surtout si c'était son meilleur ami.
La meilleure chose que tu puisses faire c'est le soutenir.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Donc le soutenir Bestucanbe c'est l'écouter, comme je fais? Je veux juste pas qu'il finisse à force de m'en parler par décider que je suis mieux en pote...

C'est combien de temps grosso modo pour une personne qu'on a aimé? Je ne suis jamais vraiment tombé amoureux je crois... Enfin je n'ai pas souffert des séparations, j'ai été quitté une fois mais je n'aimais plus la personne donc... bon...

photo de l'auteur Louloute63
Louloute63
Femme de 23 ans
Clermont Ferrand
Bonsoir j'ai lu ton message et cela m'a touché. Je sens que tu souffre beaucoup. Je penses que tu es très attaché à lui pour accepter d'écouter "que s'il pouvait choisir entre toi et son ex il choisirait son ex".
Je serai toi, je lui demanderai clairement ce qu'il ressent pour toi, sans peur de te faire mal ni rien, en tout honnêteté. Cela permet d'être fixé.
Je ne dis pas que c'est le cas de ton copain, mais certaines personnes se mettent en couple pour oublier leur ex ou bien pour ne pas être seul.
Bon après, apparemment il y a quand même un lourd passif entre eux (amitié... amour caché, puis relation, rupture....) donc je pense que c'est humain qu'il y pense encore surtout s'il le croise tous les jours.
Il y a une phrase que tu dis qui ma fait réfléchir " J'ai déjà eu des copains mais lui, c'est différent... J'ai pas envie d'abandonner. Je suis prêt à faire beaucoup d'effort. Mais j'ai peur que ce sois déjà joué d'avance". Pour qu'une relation fonctionne il faut deux personnes engagées on va dire, et si l'une l'es plus que l'autre elle souffre je penses. Pour avoir vécu une relation de 5 ans avec quelqu'un avec qui sa s'est terminé, je peux te dire que c'est difficile de dire au revoir à une relation où l'on s'est beaucoup investis, où l'on a fait des efforts.. ect. Donc je me dis que comme ça fait pas très longtemps entre vous, et que tu souffre déjà finalement, je me dis qu'il faut que ça change tout de suite ou bien tu vas continuer de souffrir.

Je sais pas si je t'ai aidé ou bien si tu te dis que je devrais me mêler de mes affaires ^^. Peut importe, écoute ton coeur mais ménage le quand même :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je comprends ta situation, sachant que je suis dans le cas de la personne que tu aimes je ne peux pas te dire combien de temps ça prendra. Si vous en parlez , que tu es là pour lui avec le temps ça ira mieux.
Et puis il a des sentiments pour toi si j'ai bien compris ?
Ses sentiments pour toi prendrons le dessus sur tout le reste, encore faut il qu'il veuille avancer.
Désolée de pas pouvoir t'aider plus.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Quand je lui ai demandé si ce qui lui manquait, c'était son ex en tant que meilleur ou en tant qu'ami, il ne savais pas. Quand je lui ai demandé si il m'aimait, il ne savait pas. Il m'a envoyé un sms il y a une semaine car j'avais du mal à comprendre ce qu'on avait fait au nouvel an (en gros, TRES TRES proche physiquement sachant qu'il n'avait jamais rien fait et que je suis la première personne qu'il a embrassé dans sa vie) car je croyais qu'il n'avait pas de sentiments pour moi et il m'a dit : j'ai quelques sentiments pour toi. Mais je ne sais pas ce que ça signifie. Et quand je lui ai demandé, il m'a juste dit : Beaucoup. Alors je ne sais pas comment agir.
Il pleure pour son ex, il pleure à l'idée que je parte.
Je ne sais pas si je dois le consoler ou vraiment partir et je ne veux pas partir parce que moi, je ressens un truc différent pour lui et qu'on a déjà fait pas mal de chemins en à peine 2 mois, au début, c'était vraiment pas au même stade, il me voyait vraiment comme un ami je pense.
Je sais qu'il n'est pas en couple pour oublier son ex, du moins, plus maintenant. Hier, il m'a dit, au début, quand je t'ai rencontré, je ne pensais pas que tu étais une personne aussi formidable, je suis avec toi pour d'autres raisons. Après, il n'était pas bien hier.
Ce matin quand je lui dis que je peux le voir finalement mercredi, il était vraiment hyper content...
Bref c'est compliqué effectivement mais je ne veux pas abandonner. Et puis, j'ai peur aussi. Parce que si je m'investi moins, peut-être que je ne l'aimerais plus et c'est la première fois que je suis prêt à me battre pour quelqu'un... Et même si c'est beaucoup de souffrance, ça me redonne un minimum fois dans ma capacité à oser aimer quelqu'un. J'ai tellement souffert que normalement, je ne m'attache jamais ou fuit l'attachement ou quand l'attachement se fait, je me lasse... Je ne veux pas faire pareil.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors si tu es prêt à t'investir, sil est avec toi pour d'autre raison que son ex reste avec lui.
Soit toi même :)
Courage

photo de l'auteur Louloute63
Louloute63
Femme de 23 ans
Clermont Ferrand
C'est beau ce que tu nous partage sur ce que tu ressent pour lui. Je penses que ça lui ferai du bien de l'entendre. De comprendre que pour toi il est différent des autres, etc. Car ça peut l'aider à avancer de se sentir exister pour quelqu'un, puis ça peut le rassurer et lui permettre de se laisser aller (ne pas avoir peur de s'engager avec toi).
Je sais pas si tu vois ce que je veux dire.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je vois ce que tu veux dire Louloute63 mais je pense que ça lui mettrait vraiment la pression car il a peur de me blesser, une fois, il m'a vu pleurer et rien que ça, ça l'a mis super mal alors que j'étais juste malade (39 de fièvre) et je pleurais car j'étais en retard chez le docteur, que j'avais mal, froid, bref, j'étais malade et il était super mal. En plus, il est hypersensible de base.
Et puis j'ai peur qu'en lui disant que je l'aime, il est encore plus peur... Je préfère attendre. Déjà qu'il dise qu'il a des sentiments, qu'il a été assez loin physiquement avec moi, je pense que pour lui, ça fait déjà beaucoup. Je ne veux pas aller trop vite, qu'il ai tellement peur de me faire souffrir qu'il se replie sur lui-même et qu'ensuite, il fasse un choix par peur de me blesser au lieu de parce qu'il sait.
Je ne veux pas le brusquer.

photo de l'auteur Louloute63
Louloute63
Femme de 23 ans
Clermont Ferrand
Oui je comprends c'est vrai que ça peut faire l'effet inverse. En tout cas tu n'a rien à te reprocher, ne change pas.
Continu à être bienveillant avec lui mais je le redis préserve ton petit coeur quand même ^^

Bonne soirée à toi

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
avranche

3 remerciements
Bonsoir,

Je te trouve très touchant dans ce que tu écris !
Visiblement il est encore un peu perdu entre toi et son ex, mais je ne pense pas pour le coup que tu sois simplement une "relation pansement", il semble commencer à développer des sentiments pour toi, tu le dis toi même il ya déjà du chemin parcouru depuis le début de ta relation.
Je te conseillerais "wait and see", attends de voir ce qu'il se passera ensuite et comment ça évolue de son côté.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci Akudo,
je pense qu'effectivement, il n'y a qu'à attendre. Il m'a envoyé un message hier soir (sans que je lui en ai envoyé un) en disant qu'il avait parlé de son ex avec sa meilleure amie, qui lui disait de l'oublier et qu'il essayait de le faire et qu'il s'excusait d'avoir pleurer pour son ex devant moi.
Je ne savais juste pas si je devais continuer à être comme j'étais, à l'écoute, compréhensif (ce qui est plutôt ma nature) ou mettre des distances pour qu'il ai des limites (critère de société peut-être). Je serais autant prêt à faire l'un que l'autre même si le deuxième n'est pas dans ma nature. Mais il est quand même important à mes yeux et pour une fois que j'ose un minimum m'attacher, je me dis que souffrir un petit peu, me prendre la tête en vaut peut-être le coup.
Désolé en tout cas pour tout mes questionnements, mes peurs, ça me tracasse tellement, je ne sais pas comment arrêter de me tracasser dessus et merci vraiment tous pour vos conseils et votre écoute.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu n'as pas à t'excuser,tout le monde peut passer par ces peurs et doutes.
Reste juste fidèle à toi même.
Bon courage :)

photo de l'auteur PierPedro
PierPedro
Homme de 59 ans
Nantes
Bonjour ArtHusThus,

bien que je ne sois pas de ta génération, je suis touché de tes propos car je ressens cette souffrance quand je vis ce genre de situation (oui, ça arrive à tous ages).
Je me permets juste de livrer quelques pistes qui m'aident, peut être valables pour d'autres.

La première, c'est de savoir qu'on fait du mieux qu'on peut, même dans la peine, même quand ça ne marche pas comme on voudrait. Pas besoin d'ajouter une culpabilité de n'avoir pu être meilleur : ce serait n'être pas soi-même. De précédents post disent cela autrement d'ailleurs. Tu peux être fier d'aimer, d'avoir tes envies de partage, de tes capacités d'écoute. Tu peux aussi voir que ton courage à livrer ces confidences fait grandir en conscience celles et ceux qui les accueillent ici et à ce titre je t'en remercie.

La seconde a tilté en moi comme une résonance personnelle. Cette question de "comparaison". Préférer une personne plutôt qu'une autre, devoir choisir ou subir. Ce sont des croyances qui s'imposent sans faire partie de nous. On les retrouve sur d'autres plans de l'amour : aimer ses ami-e-s sans se laisser enfermer dans le choix de l'un-e pour l'autre au prétexte qu'ils ne s'aiment pas. Idem entre frères et soeurs, ou les enfants. Ainsi tu peux aimer quelqu'un sans être triste qu'il aime aussi une autre personne. Ce que tu lui donnes est unique. Ce qu'il ressent pour l'autre l'est aussi et finalement les concerne, pas toi personnellement, même si tu l'accueilles. S'il en pleure devant toi, c'est déjà qu'il a confiance de pouvoir le faire.

et la troisième piste, justement, c'est d'accroitre ta confiance en toi, peut être lâcher un peu d'importance à ta peine, tes peurs, pas pour te changer les idées, ni pour régler cette situation, juste pour toi-même (facile à dire, peut on dire, c'est toute une vie). Pour ce qui me concerne, j'essaye de les localiser pour les regarder. Par exemple, ma peur est souvent dans mon ventre (comme toi, tu sembles dire aussi). Si je la situe, ça bouge un peu et elle s'apprivoise Il y a aussi, dans mon ventre de la force. Ma tristesse est souvent plus haut, dans la tête, elle s'accompagne de plein de suppositions contradictoires, de regrets, mais il y a aussi là haut aussi des ressources, de la créativité, de la détermination. Très curieusement, en regardant, ces peurs, ces peines, sans attente ou en conscience du doute qu'est l'attente, ça se transforme. Si j'écoute mon coeur, (je sens l'amour là), il n'a pas forcément mal. Il aime sans comparer, sans condition (ou il n'aime pas, de même). Il contient tous mes amours, différents et uniques.
Tout le monde ne localise pas les choses identiquement. Tu peux explorer par toi-même.

Considérant l'attachement, tu situes aussi très bien la question : c'est un choix personnel de s'attacher aux choses ou aux personnes. La seule chose que je me permets de préciser qu'il me semble préférable de s'attacher "librement", c'est à dire sans laisser déterminer l'attachement pour régler le passé, l'histoire personnelle.

bon, je vois la longueur du post et s'il est hors de propos, juste le laisser passer.
;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mon plus gros problème en amour ne sont pas mes émotions (peurs, tristesses) car j'ai tellement peur de m'attacher, de laisser quelqu'un prendre une place dans ma vie que normalement, je n'ai aucune émotion, dès que j'ai la moindre peur au niveau sentiment, je fuis, je vais voir ailleurs, j'utilise toutes les techniques que je connais pour ne pas m'attacher ou pour me détacher si il y a un début de quelque chose. Dans mon cas, je ne veux pas ne plus avoir peur, car ça reviendrait à me dire "je m'en fou" et je n'ai plus envie de m'en foutre, j'ai envie d'oser y croire et oser y croire, c'est aussi selon moi accepter qu'on a peur, la peur, c'est juste le cerveau qui te dis : cette chose/personne là tu y tiens vraiment, ou regarde cela, c'est ta valeur haute dans ta vie. Je veux avoir peur après être gouverné par la peur, non et j'y travaille, car c'est la première fois que j'essaye de ne pas fuir et évidemment, je ne rêve que d'une chose fuir.

Mais merci pour ton commentaire PierPiedro, il est très développé, malin et très touchant dans cette gentillesse spontané et ta générosité.

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
"Son ex l'a quitté en septembre et lui et moi nous sommes rencontrés milieu novembre"

Deux mois pour se remettre de son chagrin d'amour et recommencer à sortir ce n'est pas bien long, il semble exister un décallage entre ce qu'il fait et ce qu'il dit.

photo de l'auteur PierPedro
PierPedro
Homme de 59 ans
Nantes
Citation de ArtHusThus
je ne veux pas ne plus avoir peur, car ça reviendrait à me dire je m en fout... J'ai envie d'oser y croire (...) cette chose/personne là tu y tiens vraiment, ou regarde cela, c'est ta valeur haute dans ta vie (...) j'essaye de ne pas fuir et évidemment, je ne rêve que d'une chose fuir.


Tu passes ainsi de la question "comment agir face à son comportement", posée relativement à ce qui relevait de la relation à la personne que tu aimes, à ce qui relève de ton identité.
Un professeur, autrefois, nous disait : quoi que vous souhaitiez devenir : cuisinier, mécanicien ou écrivain, ce qui compte c'est quel cuisinier, quel mécanicien, quel écrivain vous voulez devenir.
Je crois qu'il voulait nous encourager à déterminer "qui voulez vous être ?"

Je suis persuadé qu'à suivre cette voie de ton identité, tu rencontreras les ressources, pour toi et ceux que tu aimes.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit