Problème au lit avec mon copain + sa dépendance au porno

avatar contributeur Paco
Paco
22/03/2022 à 08:31 - 22/03/2022 à 08:35

Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum, je viens ici car je me pose beaucoup de questions sur mon couple et nos relations. Ça fait plus d'un an que je suis avec un homme, après une longue période d'acceptation de ma sexualité. Je me définis comme passif bien que je puisse être occasionnellement actif mais psychologiquement je n'apprécie pas (j'ai l'impression que ça casse un truc, c'est bête mais je ne vois plus mon mec pareil, ma libido baisse après).

Or mon copain, au début de notre relation, s'est présenté comme préférant être actif, mais au fil des mois, avec moultes problèmes au lit (il ne jouit jamais en actif, débande assez souvent) a admis qu'il était complètement passif, en réalité. Selon lui clairement c'est pas le plus important, on ne trouve jamais ''l'idéal'', j'ai compris qu'il avait arrêté de chercher des mecs actifs "rares et tous des coureurs" ....

Du coup il aimerait que je sois plus actif, et compense pas une consommation excessive de porno, où il se projette autrement devant des mecs dominateurs et ça, ça l'excite sans problème. Et c'est plusieurs fois par jour.

Moi ça me vexe, j'ai l'impression qu'on ne pourra jamais se satisfaire mutuellement... Selon moi le porno ça l'entretien dans une dépendance qui ne l'aide pas à se projeter autrement au lit avec moi, quand il est actif, mais il ne semble pas près de s'en passer.

Bref je suis un peu perdu, peut-être que je devrai accepter cet état de fait mais j'ai du mal...

Merci pour vos avis!

avatar contributeur Vavavi
Vavavi
22/03/2022 à 10:12 - 22/03/2022 à 10:18

Je pense que si sexuellement ça marche pas, c'est dur de garder son couple fonctionnel, surtout quand on est jeune...

Le porno c'est pas si grave que ça en général, ça n'a pas d'incidence sur la sexualité sauf quand on abuse mais c'est qu'il y a des problèmes sous-jacents généralement.

Je remarque quand même que c'est un problème qui devient de plus en plus général, des passifs qui se disent actif/passif alors qu'il n'ont rien d'actif, juste pour trouver quelqu'un...

Bon, au final c'est à toi de voir hein. Jauger les avantages et les inconvénients...

avatar contributeur de Skyquiver
Skyquiver
22/03/2022 à 11:19 - 22/03/2022 à 11:21

La sexualité fait bien partie de la relation de couple et elle compte grandement (selon les couples) dans l'épanouissement et le bonheur des deux amants. C'est toujours délicat en réalité. Et on peut effectivement évoluer ou se découvrir, jeune ou au fil du temps.

C'est un peu comme tout le reste au sein d'une relation, c'est une histoire de compromis. Jusqu'où peut-on aller ? Que peut-on accepter ? Peut-on vivre sans cela ? Toutes ces réponses dépendent finalement de chaque individu.

On peut comprendre aisément que tu te sentes lésé. Tu te retrouves finalement très frustré, ton copain le semble aussi, au point que tu doives être aussi actif. Il dit que ce n'est pas important d'un côté, tout en étant frustré et en te demandant d'être plus actif, puisqu'il désire finalement être dominé et passif lui aussi. Donc, c'est bien aussi important pour lui que pour toi. Tu ne peux pas forcément lui reprocher s'il a fini par se découvrir passif sur le tard, à moins qu'il t'ait toujours menti. En revanche, il ne peut pas non plus te forcer à changer à ce point si cela te rebute et ne te permet pas d'être épanoui.

L'important demeure le fait de toujours communiquer sur son ressenti pour essayer de trouver une issue favorable et harmonieuse qui vous permettra de trouver bonheur et épanouissement. Cela peut passer par une discussion, des compromis des deux côtés, l'achat de sex toys en tout genre, un troisième garçon ou des relations libertines avec d'autres garçons pour vous satisfaire ou finalement une rupture cordiale afin de retrouver un autre garçon plus compatible.

avatar contributeur Paco
Paco
22/03/2022 à 13:11

Merci pour vos réponses,

Effectivement j'ai peut-être un niveau d'acceptation limité, j'ai du mal avec l'idée que je ne lui ''suffise'' pas et qu'il compense obligatoirement avec autre chose (porno ou autre, je ne supporterai pas plus).

À l'origine oui il y a un mensonge de sa part, il ne se découvre pas car il a 36 ans avec plusieurs relations passées et moi 26, mais pour lui c'était la période de ''séduction'' donc c'était normal. Et il pensait que j'allais peut-être évoluer vu que c'était nouveau pour moi, d'être en couple.

Ça fait un moment que je le sais maintenant, des prises de tête régulières sur ces sujets, moi qui aimerait qu'il limite pour stoppe sa conso de massive porno car je pense vraiment que ça ne nous aide pas au lit.

Mais effectivement s'il y a incompatibilité à un moment...

avatar contributeur de Skyquiver
Skyquiver
22/03/2022 à 13:55 - 22/03/2022 à 15:21

Il ne peut pas stopper sa consommation de porno justement parce qu'il semble ressentir ce manque.

Je ne vois pas en quoi "c'est normal". Je suis désolé, mais une relation qui lie deux personnes se construit d'ailleurs, dans une certaine mesure, comme tout contrat de la vie courante, c'est-à-dire de manière consciente, libre et éclairée avec un objet et une volonté propre.

L'objet, c'est une relation sérieuse et épanouissante. Je ne vois pas comment cela peut l'être s'il te ment d'emblée sur sa sexualité pour venir ensuite te demander de changer alors que lui savait dans quoi il s'engageait contrairement à toi. Tu ne t'es donc pas engagé de manière si "éclairée" que ça, il y a bien un vice de consentement, une tromperie. Pas simple alors, une fois que l'amour s'est installé, et que l'on se retrouve piégé par ses sentiments et même par la situation dans laquelle on se trouve, de devoir tout plaquer. Mais vous risquez effectivement de continuer à beaucoup souffrir en vous sentant de plus en plus frustrés.

avatar contributeur Paco
Paco
22/03/2022 à 14:07

C'est complètement ça, je me dis qu'au début s'il avait été clair, on en serait pas arrivé là. Et maintenant avec les sentiments c'est très très compliqué...

avatar ancien membre
Ancien membre
22/03/2022 à 15:37

C'est juste du cul ou bien il s'agit aussi de passivité / activité quotidienne ?

J'ai l'impression que beaucoup de mecs gay / bi et même hétéros aujourd'hui, aiment être traités comme des petites choses fragiles au lit (ce qui expliquerait la dévirilisation globale mais c'est un autre sujet).

En tant que mec biologique, pareil, j'ai besoin d'appartenir à mon / ma partenaire.

avatar contributeur Paco
Paco
22/03/2022 à 16:32

C'est principalement au lit, enfin il a 10 ans de plus, évidemment ça doit jouer sur notre couple.

Enfin on peut être deux hommes dans un couple moderne, sans schéma de domination, même dans le quotidien.

avatar contributeur de Dreambre
Dreambre
22/03/2022 à 17:04

Bonjour, je ne saurais malheureusement pas donner de conseils pour votre couple, mais je suis moi-même dépendante à la pornographie, mais tout en cherchant à m’en sortir auprès d’un thérapeute. Et étant célibataire, je n’imagine pas à quel point cela peut être compliqué au sein d’un couple…

avatar contributeur de Sourirefroid
Sourirefroid
22/03/2022 à 20:04

Bonsoir, un seul conseil: évite à tout prix que ton bien aimé poursuive sa "galvanisation" par le porno. Le recours à des films X ne permet plus de vivre une sexualité normale, dans la mesure où ces films présentent une version des faits qui s'apparente à une agression, un viol, et l'amour, ce n'est pas ça. Laissez vous aller tranquillement, ne vous forcez pas. Après, si la sexualité de votre couple s'avère problématique, ne désespérez pas: on peut manifester son amour de l'autre par des moyens peu démonstratifs.

avatar ancien membre
Ancien membre
22/03/2022 à 20:05

[ J'ai du mal à concevoir la notion de dépendance au porno, une addiction en principe ça met en danger (et seuls les acteur-ice-s se mettent en danger dans ce cas). Moi aussi, j'ai des mauvaises habitudes... ]

[ Sur la dévirilisation globale, et ben tant mieux. Les comportements "virils" nuisent à la société. ]

Tout ce que est dicible a été dit j'ai l'impression.

En effet, quand on "jeune" on tend plus à chercher la découverte que la stabilité.

Si le besoin est d'avoir certaines expériences il vaut mieux se laisser des libertés.

Cependant, le sujet

de prendre en compte la sexualité et ses tendances (schéma actif/passif hérités du passé, positions… etc) varie selon l'état de santé, de la société, du couple et des passions du moment

reviendra un jour.


"Enfin on peut être deux hommes dans un couple moderne, sans schéma de domination " -- Paco

Je reprends ce propos seulement pour être chiant.

Le soucis de la MODERNITÉ c'est que les schémas de domination sont encore instutionnalisés (et ca s'est renforcé depuis plusieurs années): le patron qui rachete des entreprise est mieux vu que l'employé de scop, le pauvre en hlm est plus vu comme un profiteur que le fortuné exonéré d'impots, le chef de l'état décrète que la démocratie n'est pas dans la rue, d'autres sont permis de réécrire l'histoire au profit d'idéologies odieuses pendant les heures de grande audience, les jambes des affiches du métro sont systématiquement glabre / épilées, et on n'a pas encore vu de gars agressés en raison de leur hétérosexualité …

La domination est là (autour, tout le temps), on est rarement les dominant·e·s et ça a un impact sur la sexualité (sans parler des personnes qui ont subit l'agression physique).

avatar contributeur de Lou!
Lou!
22/03/2022 à 21:33 - 22/03/2022 à 21:38

Bonsoir tout le monde

Le porno induit une image exacerbée de ce qu'on veut. Quelque chose nous excite dans la pornographie et on veut refaire la même chose, vivre la scène qui nous excite tellement. Je parle en terme généraux, mais je parle surtout de ma propre expérience, en réalité je ne sais pas si nous sommes tous influencés par le porno de la même manière? Probablement pas?

Je suis en couple avec une femme, et j'ai eu des difficultés à m'accorder sexuellement avec elle. Il m'a fallu beaucoup de temps (plus d'un an 🤔 ), ainsi que la réalisation de quelques fantasmes, et maintenant nous sommes satisfaits l'un comme l'autre. Avec quelques bonnes baises bien réussies 😂 😂 (seulement 3 ou 4 ces derniers mois) j'ai une libido plus calme et je suis moins attirée par le porno...alors comment on a fait pour réussir nos parties de jambes en l'air^^? On se connaît bien, on dit exactement ce qu'on veut, et on fait des concessions (pour ma part je suis bien obligée, j'ai un trop gros appétit sexuel), et on rajoute un tas d'accessoires!!! Ca fait des séances dignes d'un film de cul (forcément je fais tout pour...), mais maintenant que j'ai été satisfait dans mes fantasmes, nos parties de jambes en l'air peuvent être tout à fait soft et garder en intensité 😘

Voilà Paco, je sais pas si je t'ai aidé, moi ça m'a fait du bien de l'écrire 😂

💋


La Terre est plate, sinon on pourrait pas dire aux quatre coins du monde



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr