Peut-on aimer sans s'aimer soit même?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Je tiens à préciser que je ne suis pas dans ce cas là mais j'avoue que cela m'intrigue. Je suis sortie avec une fille qui me disait qu'elle ne se supportait pas ( elle disait qu'elle avait mauvais caractère, qu'elle n'aimait pas ses formes etc et cela nuit à notre relation) et pourtant elle disait m'aimer et je ressentais qu'elle m'aimait. Mais je me demande si cela est réellement possible car je me dis que si je m'apprécie et que je suis heureuse alors je peux aimer quelqu'un et le rendre heureux et si je ne m'aimais pas cela me semblerais compliqué. Vous en pensez quoi? :) 


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Perrine,

ça va être théorique ce que je vais dire car je n'ai pas connu cette situation.

Je pense que l'on peut aimer sans s'aimer soi même.
Ce sont 2 choses différentes.

On peut être complexé par son corps, ne pas avoir assez de confiance en soi et donc ne se trouver que des défauts.
Cela n'empêche pas à mon avis d'aimer quelqu'un.

Il se peut même que la personne aimée corresponde justement à un idéal auquel on souhaiterait ressembler (que ce soit sur le plan physique et/ou psychologique).

photo de l'auteur wilden
Wilden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Je suis pas tout à fait d'accord,  je pense que l'on peut pas ne pas du tout s'aimer et aimer quelqu'un....  J'espère ne parle pas forcément de physique,  ou même de caractère car chez une personne il y a d'autres choses à aimer...  après on est pas pas obligé de se kiffer totalement mais il y a genre un minimum syndical pour notamment pouvoir aimer une tierce personne 
...

Si vous n'avez pas compris mon raisonnement,  vous inquiétez pas moi non plus en me relisant ;-) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Effectivement wilden, je n'ai pas tout compris en tout cas le début ou tu dis ne pas être d'accord et dire la même chose ))).

Après je comprends, oui ça peut être autre chose que le physique ou le caractère peut être les chaussettes ?^^^

photo de l'auteur wilden
Wilden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Lol,  enfin je me comprends à peu près c'est l'essentiel, 

Je voulais dire que lorsque que l'on arrive pas a se porter un minimum d'amour on ne peut pas le diffuser sur les autres 

photo de l'auteur ChatdeMars
ChatdeMars
Homme de 20 ans
Lille

5 remerciements
Je pense qu'on peut aimer quelqu'un sans s'aimer mais ce serait plutôt une forme d'idolatrie malsaine  (mais qu'est-ce que je raconte...). Je veux dire que ce soit physique ou mentale, ce serait d'aimer ce qu'est l'autre car on voudrait lui ressembler, le prendre comme model. 

Wilden : Je crois que mon raisonnement est aussi clair que le tien :p

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je te comprends parfaitement Chat qui vient de Mars.

 "Je veux dire que ce soit physique ou mentale, ce serait d'aimer ce qu'est l'autre car on voudrait lui ressembler, le prendre comme model.  "

C'est ce que j'écris à la fin de mon texte.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je rejoins pas mal le truc de ChatdeMars sur l'idolâtrie malsaine , parce que sinon je vois pas comment cela est possible, ça me semblerait trop éloigné des sentiments humains. Et aussi le truc de Wilden sur le faîte de se kiffer un minimum. Après je me dis du coup c'est quoi le minimum? ^^( la relou de service..)

photo de l'auteur wilden
Wilden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Je pas très forte en quotas,  après je sais pas si on peux définir un niveau c'est compliqué 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui, je suis d'accord, je pense que ça dépend des personnes aussi 

photo de l'auteur ChatdeMars
ChatdeMars
Homme de 20 ans
Lille

5 remerciements
Amaury5 : ah désolé j'avais pas vu que tu l'avais déjà marque, désolé, d'habitude je lis les réponses mais la, vu que j'ai ete "victime" de cette "idolâtrie malsaine", je tenais vraiment a le dire. 

Le niveau minimum, l'attirance physique ? 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Aucun soucis Chat de Mars, je n'ai pas déposé de brevet pour mes phrases^^^.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est à dire Chat de Mars? Parce que je pensais au minimum pour s'aimer soi, c'est à dire qu'elle est le minimum d'amour que l'on doit avoir en vers soi pour aimer une autre personne 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Au fait désolé je viens de me rendre compte de l'énorme faute que j'ai fais dans le titre ^^

photo de l'auteur ChatdeMars
ChatdeMars
Homme de 20 ans
Lille

5 remerciements
Perrine7 : Oh je viens de m'en rendre compte que j'ai compris le truc a l'envers désolé. 
S'aimer soi au minimum ce serait donc... Euh... Peut être ne pas supporter que quelques détails physiques ou mentales chez soi ? 

photo de l'auteur Osanagokoro
Osanagokoro
Homme de 22 ans
Paris

7 remerciements
S'aimer un minimum, pour moi, ça serait d'être capable de regarder l'autre comme un égal. Et comme je reste convaincu qu'une relation durable ne peut se fonder que sur un pied d'égalité, je pense également que ce minimum syndical d'amour personnel est nécessaire pour véritablement aimer l'autre en tant que personne, et non pas comme la somme de tout ce qu'on voudrait être et de tout ce qu'on lui envie.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
ChatdeMars : je voulais plutôt dire se qu'a dit Osanagokoro, tu vois je voulais parler du minimum de comment on s'aime soi même :) 

photo de l'auteur wilden
Wilden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Je suis d'accord avec osanagokoro, c'est trop ça,  et enfin pluss c'est bien dit et compréhensible 

photo de l'auteur Florebis
Florebis
Homme de 30 ans
Île de France
Helllo

Je me dis que l'on peut manquer de confiance en soit car on n'est pas toujours satisfait de son physique.

Mais si on regarde le coeur je pense que l'on ne peut aimer l'autre si on ne s'aime pas sois même.

Toutefois, pour ma part je reconnais que le fais de me sentir aimé me procure une joie de vivre et une sérénité.

Il faut croire  aux sentiments de son cœur mais je n'arrive pas a accepter que l'autre puisse être négatif et penser a mal d'elle.

Si il ya un mal être que l'autre ne peux résoudre tôt ou tard cela affectera le couple et peut-être une menace sérieuse pour son futur.

A bon entendeur salut

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hello,
je n'ai pas connu cette situation, et je pense que c'est probable qu'on puisse aimer quelqu'un sans s'aimer soi-même, par contre cela me parait compliqué à vivre. En effet, si je m'aimais pas, est-ce que j'arriverais à prendre au sérieux le fait que quelqu'un m'aime ? Est-ce que je m'arrangerais pas pour le/la faire douter parce que j'me sentirais tellement nulle que j'me sentirais pas légitime dans le couple ? Voilà voilà

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit