Je n'arrive pas à avouer mes sentiments

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir 

J'ai poster ce message pour vous dire qu'au début de l'année j'ai eu un coup de foudre pour un garçons de ma classe et avec le temps qui passe j'en suis tombé follement amoureux,ce n'est pas juste un petit béguin c'est beaucoup plus que sa mais seulement il est hétéro, j'ai peur de sa réaction en lui avouant mes sentiments.
Donc je voudrai savoir qu'est ce que vous feriez a ma place de plus que je suis timide 
Merci d'avance pour vos commentaire ^^


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Est-t-il tolérant envers les personnes non hétéros ? 

- Si oui : Parles-lui en si ça te pèse mais il est hétérosexuel cela peut changer son attitude envers toi, il peut prendre de la distance.

- Si non : garde ça pour toi.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui il est,et oui ça me pèse énormément 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je te conseille donc d'en parler avec lui, de te confier puis advienne ce qui adviendra...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
D'accord sa sera pas facile mais j'essaierai merci

photo de l'auteur Anamorphose
Anamorphose
Homme de 23 ans
Paris

1 remerciement
Déjà, avant de révéler tes sentiments, tâte le terrain pour savoir si, effectivement, il est plutôt récalcitrant aux homos- et bisexuels.

Ce que j'ai fait (parce que ça m'est également arrivé), j'ai révélé que j'étais attiré par les garçons. Sa réaction a été tout de suite de me dire qui lui non. Ca m'a permis de savoir à quoi me tenir et d'aller de l'avant.

Après, c'est au cas par cas... ça dépend si, lui, est proche de toi ou non, s'il te considère comme un pote, comme un ami, comme un ami intime. Compare peut-être la relation qu'il a avec toi avec ses autres relations. 
Le soucis que tu as, c'est que tu as l'air bien mordu, et que rester dans le flou risque de t'apporter beaucoup de tourments... Tout en t'empêchant de passer à autre chose. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Non il n'est pas homophobe au contraire ^^
mais pour lui je pense que je suis juste un camarade de classe =/
On se parle pas énormément de base j'ose pas beaucoup a aller ver lui >< 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Aucune idée =/

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Steph4190 a bien sûr raison. Pour avoir une chance avec lui, encore faut-il t’en faire un ami. Comment veux-tu qu’il réponde favorablement à tes sentiments ou à ton attirance, s’il ne te connaît que superficiellement ?

Sinon, c’est juste un fantasme ambulant.

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
J'ai connu la même situation que toi lors de mes premières années universitaires. C'était un camarade de classe. On déjeunait ensemble et on s'entendait bien. Beau, ténébreux, un peu torturé... mais juste camarade de classe. J'étais une vraie groupie ! :$
Puis j'ai compris que ce n'était pas réciproque. En l'observant attentivement, j'ai compris que ça ne mènerait à rien d'espérer autre chose que de l'amitié, alors j'ai décidé de m'en tenir là. Nous nous sommes éloignés avec le temps et j'ai pu passer à autre chose.

Je suis parti d'une règle très simple. N'ayant pas les dons de télépathie de Charles Xavier ni la perspicacité d'un certain Sherlock Holmes, j'ai choisi de me simplifier la vie et de consacrer plus de temps pour des choses qui me fond du bien, ne plus gaspiller mon temps à me torturer : "est-ce qu'il m'aime ? oui ? non ? et s'il m'aimait... ?". Bref, j'ai choisi d'adopter la technique du "fuck yes !"
Ou : si on n’est pas deux à être emballés, autant laisser tomber [...]
La règle du « fuck yes! » stipule que quand on veut se lancer dans une histoire avec quelqu’un, quel que soit le type d’histoire, il faut que la personne donne envie de répondre « fuck yes » pour que ça vaille la peine de continuer.
La règle du « fuck yes! » stipule aussi que quand on veut se lancer dans une histoire avec quelqu’un, quel que soit le type d’histoire, il faut que l’autre personne ait elle aussi envie de répondre « fuck yes! » pour que ça vaille la peine de continuer.
On peut donc voir que la règle du « fuck yes! » ou bien « non merci » nécessite que les deux parties soient enthousiastes à l’idée de passer du temps ensemble. Pourquoi ? Parce que si on a suffisamment d’estime de soi, on comprend qu’on n’a pas de temps à consacrer à des personnes qui ne suscitent aucun engouement en nous ou bien qui n’en éprouvent pas à notre égard.

Les intéressés liront ce billet de blog pour en savoir plus.

Attendre encore et encore un signe de l'autre - qu'il ressente ou non quelque chose - c'est de la perte de temps. Une relation, ça a besoin de réciprocité, d'échange. Il y a un moment où il faut jouer cartes sur table, tant d'un côté que de l'autre, tu ne peux pas te défausser de ta main et t'épuiser à soupirer après lui s'il ne te le rend pas. Dis-toi que si tu ressens quelque chose pour cette personne, ça se voit comme le nez au milieu de la figure peu importe les efforts que tu mettras à dissimuler ; et pour peu qu'on y soit sensible, c'est difficile de passer à côté.  Je dirais donc : pas la peine de t'abaisser à faire le mendiant en amour ou à t'embarquer dans une déclaration si tu ne le sens pas du tout. Et même si pour x raison tu sais qu'il ressent quelque chose mais ne te le montre pas, attendre le premier pas n'est pas une bonne stratégie, tu risquerais d'être déçu, d'en vouloir à l'autre. Ce genre de stratégie détournée et de comportement ambigus, c'est souvent signe que la personne n'est pas prête à s'engager dans une relation, ni à ressentir quoi que ce soit. Planche pourrie : non merci, donc.

Assumer son orientation sexuelle, gérer ses propres problèmes au quotidien c'est déjà quelque chose, si en plus il faut se casser la tête à déchiffrer les intentions cachées d'untel et se colleter avec ses états d'âmes...

Simplifie-toi la vie ! Porte tes regards ailleurs si tu ne vois rien de net à l'horizon. Voilà tout le mal que je te souhaite ;-)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit