différence d'âge importante : amour ou raison ?

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir, voilà, il y a cinq mois, j'ai rencontrer la sœur d'une amie. Cette amie, voulait que je détermine si oui ou non sa sœur était lesbienne. J'ai 28 ans et ne connaissait pas l'âge de sa sœur. Bref, j'ai passer toute une après midi avec cette fille, on a beaucoup parler et il ne faisait aucun doute sur le fait qu'elle soit lesbienne, elle était en couple avec une fille depuis un an déjà et avait déjà eu d'autres aventures avec des filles. Bref, on sort en boîte, et ma pote me demande si sa sœur est lesbienne, je lui dis oui, et ma réponse ne lui plait clairement pas. Le truc, c'est que sa sœur n'a pas arrêter de me chercher tout au long de la soirée. Une fois rentrée, on a essayer de dormir, seulement voilà, nous avons fais l'amour ensemble. Le lendemain, je fais style de rien genre il ne sait rien passer entre ta sœur et moi. Et la, gros choc, j'apprends qu'elle n'a que 16 ans ! Du coup, quand elle me demande mon numéro et tout le reste, je lui dis non, que je ne savais pas qu'elle était aussi jeune et que ça n'allait pas être possible en plus, je lui rappelle qu'elle a une petite amie. Bref, je m'en suis voulu a fond, et genre deux jours après, je reçois un message de cette fille, elle a quitté sa copine et elle veut qu'on remette ça. Je résiste et essaie d'ignorer ses sms, mais elle revient chez sa sœur, on se revoit, et je n'arrive pas à lui résister, on continue de s'appeler de s'écrire des messages. Mais au bout d'un mois, j'arrive à ne plus lui donner de nouvelle. Malheureusement, je commence a m'attacher. Elle est revenue il y a un mois même pas, et rebelote je n'arrive pas à lui résister. Elle me dit qu'elle se sent bien avec moi, qu'elle aimerait qu'on s'engage, mais que la relation que j'entretiens avec mon ex lui fait peur. Je décide de m'engager malgré notre différence d'âge, je coupe contact avec mon ex, pour lui prouver que je tiens à elle. Seulement, sa sœur n'acceptant pas le fait qu'elle soit lesbienne, elle lui met la pression pour qu'elle sorte avec un gars. Je suis tombée amoureuse d'elle, et je ne sais plus quoi faire, car je ne peux en parler a personne. Dois je y mettre un terme maintenant ? Je suis paumée, car elle m'a fait ressentir quelque chose que je n'avais pas ressenti depuis longtemps ! En plus on a une grande différence d'âge.

Modification du titre


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Honnêtement... C'est toi qui voit ^^. Au plan  juridique, tu n'as presque rien à craindre puisqu'elle avait déjà atteint sa majorité sexuelle. Si vous êtes amoureuses, je ne vois pas pourquoi vous devriez rompre. Vous devez vivre votre amour (caché certes) mais vivez le. Je sais que le regard des gens et particulièrement celle de la sœur de votre amie vous mets mal à l'aise. Mais rappelez-vous que vous ne vivez pas pour les gens, mais pour vous-même. Votre vie ne se résume pas à votre entourage mais à vous-même. Quoi que vous fassiez, il y aura toujours des gens qui vous jugeront, c'est le cas pour n'importe quel humain sur Terre. Il faut que vous fassiez abstraction des autres et que vous consultez vos propres sentiments et votre propre raison. Un jour, vous regretterez peut-être  de n'avoir pas profiter de votre relation...

Mais il n'y a que vous pour savoir si c'est une mauvaise d'idée de vous mettre en couple avec votre amie à cause de nombreux facteurs et critères qui ne correspondent pas à vos attentes ou à celles des autres ou autrement, vous continuez votre relation avec votre amie parce que vous savez qu'au fond de vous-même, cela vous procure du plaisir et bien-être  fou :).

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Certes ça me rend heureuse, mais le principal problème de cette relation, c'est que sa sœur ne souhaite qu'une seule chose, la voir avec un gars. Nous sommes obligées de nous cacher, malgré le fait qu'on me donne généralement 22 23 ans, et qu'à elle on lui en donne 20. je suis très proche de sa sœur et je connais la réaction qu'elle aurait si elle apprenait qu'on est ensemble. Comment construire quelque chose ? Car elle veut qu'on se voit plus souvent, qu'on dorme ensemble et tout, mais sa sœur vient souvent chez moi et c'est compliquer de garder ça pour nous...  Il y a toujours la peur, qu'elle oublie quelque chose, par exemple un vêtement ou du maquillage ! C'est très compliqué ! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hum... désolé mais au point de vue juridique, c'est mort !

La majorité sexuelle, c'est entre mineurs.
Si l'un est majeur, alors il y a détournement de mineur. C'est explicite et non sujet à interprétation : cette loi protège les mineurs tout en encadrant les relations entre mineurs...

Le danger vient donc de la soeur, qui pourrait porter plainte :(
Elle pourrait le faire étant donné qu'elle est assez conne, inculte et intolérante pour croire que sa jeune soeur"finira" par sortir avec un mec !

De là me vient une réflexion toute simple : que fais-tu toi à fréquenter une personne aussi nauséabonde ??
La famille, je dis pas ... mais les ami(e)s, ça se choisit ;-)

photo de l'auteur neo78
Neo78
Homme de 53 ans
versailles
Comme dis Oxymore :) le problème n'est pas la différence d'age 12 ans d'écart ,que devrai-je dire moi avec 27 d'écart ;) mais quelle soit mineur est plus proche des 15 que de 18 :( Alors il faudra attendre, mais vu la sœur il y a pas trop d' espoir :(

photo de l'auteur neo78
Neo78
Homme de 53 ans
versailles
Et bien voila pour te rassurer ;)
La différence d’âge dans le couple : un phénomène de société.
Par DM • juillet 10, 2015 • 372 Commentaires
Selon Blaise Pascal “L’amour n’a point d’âge : il est toujours naissant” car la différence d’âge n’a jamais empêché un coeur d’aimer. Vous avez tous entendu parler du phénomène cougar mais les unions entre personnes d’âge différent ont toujours existé ! Cependant,ces relations étaient plutôt l’apanage des messieurs et elles étaient quelquefois cachées. Il faut savoir que 15% des couples ont une différence d’âge supérieure à 10 ans soit 2 millions de français ! La plus grande différence d’âge dans un couple marié est de 70 ans ans: elle a 22 ans et lui…92 ! Découvrons ensemble les mystères de l’amour:
Et pourtant, de belles histoires se produisent tous les jours. Nous adorons la nouvelle romance entre une australienne de 106 ans avec un jeunot de 73 ans ! 33 ans de différence d’âge ! Ils se sont rencontrés dans une maison de retraite il y a maintenant 4 ans et depuis ils filent le parfait amour. Ils vont bientôt se marier et ce sera une grande première pour tous les deux.

photo de l'auteur Nekokun
Nekokun
Homme de 28 ans
Metz

1 remerciement
Oxymore64 a écrit :
Hum... désolé mais au point de vue juridique, c'est mort ! La majorité sexuelle, c'est entre mineurs. Si l'un est majeur, alors il y a détournement de mineur. C'est explicite et non sujet à interprétation : cette loi protège les mineurs tout en encadrant les relations entre mineurs... Le danger vient donc de la soeur, qui pourrait porter plainte Elle pourrait le faire étant donné qu'elle est assez conne, inculte et intolérante pour croire que sa jeune soeur"finira" par sortir avec un mec ! De là me vient une réflexion toute simple : que fais-tu toi à fréquenter une personne aussi nauséabonde ?? La famille, je dis pas ... mais les ami(e)s, ça se choisit


Détournement de mineur ? Encore faudrait-il prouver que notre anonyme ai voulu soustraire la mineure  à l'autorité de ses parents. Cela n'a pas l'air d'être le cas. Personnellement je ne retrouve pas du tout le caractère d'enlèvement. 

Le fait que l'un soit majeur n'implique pas du tout le détournement de mineur. La majorité sexuelle n'est pas que pour les mineurs. 
Lors d'un détournement de mineur, peu importe qu'il y a eu relation sexuelle ou non. La notion de majorité sexuelle n'intervient pas.

Le seul souci possible ici serait que la fille de 16 ans se retrouve chez notre amie de 28 ans SANS l'accord de ses parents. Que ça soit, par fugue, par rendez-vous cacher etc. Si les parents sont d'accord pour que leur fille voit notre amie, hé bien il n'y a pas détournement. 

Mais comme je l'ai déjà dit, même si il y a plainte pour détournement de mineur, il faudra prouver par des éléments matériels et moraux l'enlèvement.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Nekokun :

Pour toi "détournement de mineur = enlèvement ?"
Ce n'est pas le point de vue de la loi.

Mais tu as raison sur 1 point : un détournement de mineur n'implique nullement qu'il y ait rapport sexuel.
Je répondais simplement au post qui disait que niveau loi, il n'y avait aucun risque : bien sûr qu'il y a risque puisque la loi, ce n'est pas : "pas vu pas pris".

Sauf que, elles ont fait l'amour, et qu'en cas d'enquête, il vaut mieux éviter de sous estimer les enquêteurs pour établir des faits...

D'autant qu'avec le comportement de la soeur, ça ne tient qu'à un cheveu pour qu'elle décide les parents à intervenir...
Je n'ai pas perçu chez l'auteure une quelconque approbation de la famille de sa jeune copine ;-)
En revanche, on voit de l'hostilité chez la soeur.

Aussi, je propose de laisser l'auteure nous préciser ce fait^^
 

photo de l'auteur Nekokun
Nekokun
Homme de 28 ans
Metz

1 remerciement
Pour moi le détournement de mineur c'est une personne majeur qui soustrait le mineur à l'autorité de ses parents, c'est aussi ce que dit la loi. 

Elles ont fait l'amour, oui. Et donc ? Ce n'est pas du tout préjudiciable car la mineure est majeure sexuelle. D'après toi quels faits vont établir les enquêteurs ? J'ai du mal à te suivre sur ce point en fait ^.^

Pour ce qui est de l'approbation des parents, on est d'accord qu'on n'a pas d'éléments. Mais si les parents sont d'accord pour qu'elles se voient, il n'y a aucun souci. Qu'elles fassent l'amour ou un monopoly, avec leur âge, ça ne regarde qu'elles. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oxymore64 a écrit :
 Je répondais simplement au post qui disait que niveau loi, il n'y avait aucun risque : bien sûr qu'il y a risque puisque la loi, ce n'est pas : "pas vu pas pris". 


Excusez-moi Oxymore, j'ai utilisé l'adverbe "presque" parce que je savais qu'on pourrait lui coller l'étiquette "détournement sur mineur" surle dos. 
Comme l'a dit Nekokun, la majorité sexuelle ne s'applique pas qu'au mineure. Je sais de quoi je parle puisque cela a fait parti de mes recherches pour le cadre scolaire.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le souci, c'est la soeur. Tu as lu comment elle se comporte ?
Si les parents sont neutres, elle "peut" les inciter à bouger...
Et tu imagines une seconde si les parents pensent comme elle ?

Je regrette que tu aies du mal à suivre...
Lorsque l'un majeur (+ de 18 ans) "passe du temps" avec un mineur (- de 18 ans) sans l'autorisation de ceux qui exercent l'autorisation parentale, il y a détournement de mineur.
Je précise qu'il n'y a pas besoin de violence ni fraude. Et donc que même si le mineur est "d'accord", il n'a en fait pas son mot à dire.
Et en effet, il n'est nul besoin de sexe : qu'un mineur joue au monopoly sans l'autorisation de l'autorité parentale avec un majeur et OUI, il y a détournement de mineur :-)
Est-ce plus clair, là ?

Par ailleurs, "que vont établir les enquêteurs" ??
Mais c'est simple : ils vont faire une banale enquête de voisinage, recueillir des témoignages.
Il y a eu aussi des sorties en boite, peut être aussi des bars, lieux d'achats, de promenades, des amis à interroger, des ex aussi... sans parler des témoignages comme celui de la fameuse soeur...
Sans parler des murs épais comme des feuilles de cigarettes qui pourraient avoir laissé filtrer quelques "bruits"...
Donc ce que les enquêteurs risquent d'établir... oups j'oubliais les opérateurs de téléphonie qui sont tenus de fournir des renseignements (vi, il ne suffit pas d'effacer ses textos, sans parler des sextos s'il y en a eu !)... et oui, les enquêteurs risquent juste de révéler la stricte vérité...

Comme je le disais, ne sous-estimons pas les enquêteurs... et méfions-nous surtout de la soeur.

Quant au sexe et aux mineurs, il est sans conséquence pour des personnes de 15 à 18 ans, mais entre elles et uniquement entre elles...
Enfanter est même autorisé par la loi, mais les "jeunes" parents seront placés sous tutelle jusqu'à leur majorité...

photo de l'auteur Nekokun
Nekokun
Homme de 28 ans
Metz

1 remerciement
J'ai bien lu comment se comportait la sœur, et le fait qu'elle puisse faire bouger les parents. 

Oxymore64 a écrit :
Lorsque l'un majeur (+ de 18 ans) "passe du temps" avec un mineur (- de 18 ans) sans l'autorisation de ceux qui exercent l'autorisation parentale, il y a détournement de mineur. Je précise qu'il n'y a pas besoin de violence ni fraude. Et donc que même si le mineur est "d'accord", il n'a en fait pas son mot à dire. Et en effet, il n'est nul besoin de sexe : qu'un mineur joue au monopoly sans l'autorisation de l'autorité parentale avec un majeur et OUI, il y a détournement de mineur Est-ce plus clair, là ? 


"passe du temps" ? C'est à dire ? Etant donné qu'on entre dans le domaine juridique ça serait bien d'être plutôt précis. 
Je suis conscient qu'il n'y a pas besoin de violence ni fraude, ainsi que le fait que le mineur n'a pas son mot à dire sur l'autorité parentale. Mais, soyons clair, avec ce que vous dites, combien d'ami-e-s risquent le détournement de mineur ? Beaucoup. 

Pour plus de clarté voici l'article 227-8 qui stipule bien que la personne majeur, dans les faits, doit soustraire le mineur. Est-ce le cas ? Est-elle en train de la séquestrer dans sa cave ? Je ne pense pas :3
Il faudra donc comme preuve matériel que l'auteur du détournement ai eu l'intention de le faire. Et c'est là, la subtilité ! 


Oxymore64 a écrit :
? ? ?Par ailleurs, "que vont établir les enquêteurs" ?? Mais c'est simple : ils vont faire une banale enquête de voisinage, recueillir des témoignages. Il y a eu aussi des sorties en boite, peut être aussi des bars, lieux d'achats, de promenades, des amis à interroger, des ex aussi... sans parler des témoignages comme celui de la fameuse soeur... Sans parler des murs épais comme des feuilles de cigarettes qui pourraient avoir laissé filtrer quelques "bruits"... Donc ce que les enquêteurs risquent d'établir... oups j'oubliais les opérateurs de téléphonie qui sont tenus de fournir des renseignements (vi, il ne suffit pas d'effacer ses textos, sans parler des sextos s'il y en a eu !)... et oui, les enquêteurs risquent juste de révéler la stricte vérité... Comme je le disais, ne sous-estimons pas les enquêteurs... et méfions-nous surtout de la soeur. Quant au sexe et aux mineurs, il est sans conséquence pour des personnes de 15 à 18 ans, mais entre elles et uniquement entre elles... Enfanter est même autorisé par la loi, mais les "jeunes" parents seront placés sous tutelle jusqu'à leur majorité...
 

Oui donc mis à part révéler la vérité, ce qui peut-être grave pour leur relation, il n'y aura rien d'autre ; sur le plan juridique je parle. 
Le sexe est sans conséquence lorsque les deux partenaires ont la majorité sexuelle. Peu importe que l'un soit majeur civil ou non. Le souci se pose si l'un est majeur civil et que l'autre n'a pas sa majorité sexuelle (ex : 19 ans et 14 ans). 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il y aura toujours des vipères en ce monde. Le seul moyen est que l'amie de notre chère anonyme puisse parler avec sa sœur et lui dire qu'elle n'est intéressée que par les femmes. C'est en brisant le silence que l'on peut régler le problème.

J'avais parfaitement compris Oxymore64, mais cela ne sert à rien de jeter votre venin sur la sœur "indigne".  Je pense qu'elle croyait bien faire.
Mais je pense que c'est à la sœur de notre amie de lui expliquer que l'homosexualité n'est pas un mal en soit. C'est plus délicat de l'annoncer aux parents mais entre frères et sœurs, on devrait  se serrer les coudes !

Je pense que c'est vraiment une méconnaissance de sa part. Si sa sœur ou un de ses proches lui expliquait ce qu'est l'homosexualité et lui montrer  qu'il n'y a aucune différence à part les préférences sexuelles, elle se  serait calmer. 

Ça prend du temps mais il le faut.

Anonyme : Je vous conseil de parler avec la "méchante de l'histoire" et de lui demander pourquoi elle ne verrait pas sa sœur avec une fille et de lui expliquer le fait que sa sœur soit lesbienne  n'est pas désastreux. Comme vous êtes vous même lesbienne, vous pouvez lui raconter votre expérience :).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Passer du temps... comme jouer au monopoly, boire un verre...
Passer du temps quoi. Ne t'inquiète pas, la loi comprends le français...
En plus de la loi, sachez qu'il existe "l'esprit de la loi", ceci pour limiter certaines subtilités^^

Par ailleurs, dans l'article ci gentiment cité, il n'y est dit nulle part qu'il faille séquestrer quelqu'un dans une cave.

Mon venin ? Ah ?
Vous rencontrez quelqu'un d'intolérant, voire homophobe, ce que je ne qualifie pas de spécialement intelligent et c'est moi qui répand mon venin ?
Laisser juste à penser qu'une personne "pense bien faire" en interdisant à une autre personne de sortir avec quelqu'un du même sexe me révolte !

Maintenant, vive la démocratie. J'ai dit ce que j'avais a en dire, sans me sentir obligé de justifier mes compétences ou connaissances du sais-je au travers de "recherches dans un cadre scolaire" ;)
Notre débat n'aidant pas l'auteure, le méchant au venin vous salue bien bas.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oxymore vous avez une fâcheuse tendance à prendre les choses sous le mauvais angle. Vous savez, je vis à peu près une situation similaire et je sais que dans des cas comme cela, il ne faut pas perdre son sang froid et comprendre le pourquoi du comment. Tout mal à une origine et si notre amie comprenait les motivations de la soeur de notre amie, elle aurait un avantage sur elle et elle pourrait la résonner ou employer différentes tactiques d'approche. 

Sa situation dans laquelle notre amie est piégée me révulse également mais n'entrons pas dans le jeu de la "haine".

Je vous rappelle messieurs que vos guéguerres n'aident absolument pas la personne qui a besoin d'aide. Oui dans un sens la loi est favorable et dans l'autre, elle semble contraignante et alors ? 

Notre amie a besoin d'aide mais ce que vous faites ne l'aide forcément et sans le savoir, nous l'avons plus paniqué que réconforté. 

Certes la vie n'est pas rose mais nous sommes là pour lui donner des conseils et non pour juger son couple ! 

Je vous prie, par respect pour la personne qui a besoin de votre aide, que vous cessiez vos combats de coq. J'ai ma part de responsabilité là-dedans et je ne le nie pas.

Mais essayons au moins d'apport des éléments de réponses sur les vraies questions posées et sur le vif du sujet.

Cordialement, merci.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je dirais que tout dépend de la maturité de la jeune fille. A 16 ans, certaines sont assez mature pour entretenir une vraie relation, donc avec quelqu'un d'un peu plus vieux (voir beaucoup), d'autres sont encore dans les amourettes (comme ça peut être le cas pour une personne de 30 ans).

Personnellement, je suis une jeune fille attirée par les femmes de 20 à 30 ans. L'âge n'est qu'un nombre. Il ne définit pas la maturité d'une personne.

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Effectivement dawei, je suis complètement flipper. Sa sœur n'a pas de haine contre les homosexuelles sinon, je ne la fréquenterai pas ! Cest juste qu'elle ne comprend pas pourquoi sa sœur l'est ! Elle ne l'accepte juste pas au sein de sa famille. J'ai déjà essayer de lui expliquer que le fait d'être avc une femme ne change pas qui on est, que sa sœur reste sa sœur ! Elle veut juste son bonheur, elle ne veut pas que sa sœur souffre des réflexions, du comportement de personnes qui elles sont effectivement homophobes ! Pour le coup, je suis complètement perdu, et je pense que je vais discuter avec la personne concernée pour savoir ce que l'on fait... Elle est très mature pour son âge, quand elle veut me voir, elle le demande tout simplement. Bref, je vais discuter avec elle je crois que c'est la meilleure solution. Je vous tiendrais au courant. En tout cas merci d'avoir essayer de m'aider.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit