quand faire son coming-out?

photo de l'auteur Nadjo
Nadjo
Femme de 36 ans
SAINT PRIEST

4 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Je crois cpmprendre ce que tu veux dire, après chacun fait comme il le ressent. Si tu as le besoin de le dire, sans avoir forcément quelqu'un dans ta vie (si j'ai bien compris), alors faut le faire, si tu préfères d'avoir queuql'un dans ta vie, tu peux attendre aussi.
Après c'est selon ton ressenti, ton feeling. Et tu peux ne pas le faire également, après tout c'est ta vie privée.
C'est ça qui est beau en démocratie ! Tu choisis !
Je ne t'ai pas vraiment aidé, mais c'est un choix très perso


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Moi je vais le fair a ma pendaison de cremaillaire nouvel apparte nouvezau job nouvel vie :)

photo de l'auteur Shalala
Shalala
Homme de 19 ans
Paris

15 remerciements
Il faut le faire si tu sembles que cela est nécessaire tout simplement. Après je pense qu'encore aujourd'hui, oui c'est légitime dans la plus part des cas. ^^'

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu peux le faire si tu en as envie , si non ba le fais pas , c est pas une etape obligé

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Faire un c-o est légitime si ça te pèse de ne pas pouvoir le dire. Il en va de ton bien être!
Juste dire "j'en avais besoin" face à la réaction "pourquoi tu me dit ça?" est complétement justifier.

photo de l'auteur Obviousselie
Obviousselie
Femme de 22 ans
Angers

1 remerciement
On peut faire son coming-out quand on le souhaite, pas besoin d'être forcément avec quelqu'un. Si tu penses être sûr de ton choix ça peut être bien d'en parler un peu histoire que tes proches te connaissent davantage.
Pour ma part, j'ai déjà dit à mes parents et à des proches que je pensais être attirée par les filles. J'appelle pas ça forcément un coming-out car je n'ai jamais eu de relation. Mais bon au moins ils savent à quoi s'attendre ! ;) Et un choix n'est pas forcément définitif, on est libre de dire ce que l'on souhaite sans devoir toujours fournir des preuves.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
En fait ça n'est pas tant par rapport au fait d'être en couple ou non, c'est un critère que je prendrai par rapport à mes parents . Mais plutôt pour ce qui est des gens que je côtoie à l'extérieur et dont je suis assez proche et en qui j'ai confiance, m'voyez? Enfin, merci pour vos réponses ça aide à y voir plus clair! :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ben avec les amis le mieux c'est de le dire quand tu en ressent le besoin. Y a pas spécialement besoin d'avoir une raison particulière de le faire.

photo de l'auteur dochouse95
Dochouse95
Homme de 23 ans
Limoges

1 remerciement
Oui, la question n'est pas quand le faire, mais pourquoi le faire ;)

Si la personne pense que ça va la soulager d'un poids, qu'elle va se sentir mieux, alors oui il est temps de le faire, mais s'il s'agit juste de le faire par convention, alors là, je n'en vois pas l'utilité :)

photo de l'auteur clipclip
Clipclip
Homme de 22 ans
Paris

1 remerciement
Citation de Nadjo :  C'est ça qui est beau en démocratie ! Tu choisis ! Je ne t'ai pas vraiment aidé, mais c'est un choix très perso 

Heu je vois pas le rapport entre démocratie, système politique, et choix de divulguer ou non son orientation sexuelle. Va en Russie qui est une démocratie et tu verras si tu peux aller crier ton orientation dans la rue.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Dochouse95 :  mais s'il s'agit juste de le faire par convention, alors là, je n'en vois pas l'utilitéci
 

Tu entends quoi par convention ici?  ^ ^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
l'idéal est de le faire quand on se trouve un copain ou une copine, mais on sait à quel point c'est dur de trouver l'amour quand on est homo ...

photo de l'auteur Louvinol
Louvinol
Homme de 19 ans
Paris

9 remerciements
Fais le si tu as besoin de parler et que tu n'as personne autour de toi qui est au courant. Une amie, puis une autre et après tu verras :D. Après t'es pas obligé de le dire, t'as vie sexuelle ne regarde que toi ;).

Par convention je pense qu'il veut dire par rapport au fait que tu sois attiré par une personne du même sexe que toi et que, par conséquent, tu te sentes obligé de le dire car ce n'est pas dans " la norme". Ce qui est, en soit, complétement débile.
Il ne faut pas te forcer vis à vis de ça. C'est ta vie, ta sexualité, tes choix :D.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
heureusement j'ai plusieurs amis au courant déjà! Ce qui fait que en effet je ne me trouves pas isolée ou avec personne à qui en parler ^ ^ Ce serait plus tu sais la crainte que qqn de qui je suis proche mais d'une manière différente trouve ça déplacé ou inutile.. Ou alors c'est peut-être seulement le reflet de mes hésitations!
en tout cas merci à vous tous :)

photo de l'auteur Louvinol
Louvinol
Homme de 19 ans
Paris

9 remerciements
Tu as peur de la réaction d'un proche ou qu'il apprenne par quelqu'un d'autre ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Non rien de ce genre pour le moment, heureusement! C'était aussi une question d'ordre général que je me pose parfois et me demandais ce que vous pouviez bien en penser :) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'aurai tendance  à te conseiller d'attendre le bon moment.
En ce qui me concerne ça date de ma première année de fac et ce fut un concours de circonstances.
L'ordi de ma mère l'avait lâchée et j'avais dû lui passer le mien. Elle enregistre des documents qu'elle doit imprimer puis vide la corbeille et là quelques photos de beaux garçons.
Elle n'a rien dit sur le coup et c'est que quelques mois plus tard lors d'une conversation, alors qu'elle parlait d'une fille qu'elle pensait amoureuse de moi, que je lui dis "non non". Elle m'a simplement répondu qu'un jour il n'y aurait plus de coming out, que l'important c'était d'aimer ! C'est tout ce qu'elle me souhaitait !
Pour mon père ce fut plus délicat : lui et ma belle mère étaient pro mariage gay ... sauf que celle-ci a lancé un jour que ça l'embêterait d'avoir un enfant gay : j'ai du attendre le moment opportun. Je crois que j'avais peur qu'on m'éloigne de mon petit demi-frère de 8ans que j'adore. Depuis c'est réglé et mon père me souhaite aussi le meilleur.

Alors fais comme tu le sens, si tu en éprouves le besoin.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit