Propos sur les bienfaits du mariage.

Publicité
photo de l'auteur mimoza
Mimoza
Homme de 47 ans

Pour le fun, un petit extrait, certes anachronique en nos jours incertains :

"L'amour qui s'exalte par le désir s'émousse facilement par la jouissance, mais le sentiment qui le suit dans le mariage est un sentiment mixte qui a tous les avantages de l'amitié sans exclure aucun des privilèges de l'amour; c'est une sympathie qui s'établit sur l'estime, se resserre par l'intimité, s'élève par la confiance, s'inspire par le dévouement, et subsite par cette communauté si douce d'affections, d'interrets et de devoirs."

Emile de GIRARDIN, 1827.

A vos commentaires...


Date de publication : 02/12/2019 à 22:47
#318492
Meilleure réponse

photo de l'auteur Plume
Plume
Femme de 34 ans

Mdr ce n'etait pas l'époque où le droit coutumier permettait au mari de "corriger" sa femme? Hum. ; p


 1 vote #318494
photo de l'auteur mimoza
Mimoza
Homme de 47 ans
- modifié par mimoza le 02/12/2019 - 23:11:15

Citation de Plume #318494

De tout temps il en fut des pleutres et des courageux, des viles et des braves.

Et la violence intra-conjugale est-elle en nos jours éradiquée pour autant ?

Mais l'idée de ce propos n'est pas de vouloir revenir en arrière. Il ne s'agit que d'une réflexion sur le mariage, rien de plus. Ces propos sont assez intemporels il me semble de part leur fond.


 0 vote #318496
photo de l'auteur Plume
Plume
Femme de 34 ans

Oui mais enfin Mimoza, à l'époque frapper sa femme était un droit voire un devoir.. Aujourd'hui, c'est une infraction pénale... Dans quelle société est-il préférable de vivre?

Alors oui, quand les femmes ont le droit de donner leur avis, ça complique les rapports sentimentaux et il peut arriver que la durée du couple hétéro soit impactée de conflits.. Mais était-ce seulement acceptable qu'une partie de la population doivent obéissance à l'autre? C'est ça l'Amour?

Je préfère la complexité de rapports humains plus.. équitables. ; )

Plume


 0 vote #318499
photo de l'auteur mimoza
Mimoza
Homme de 47 ans
- modifié par mimoza le 02/12/2019 - 23:31:50

Citation de Plume #318499

Le sujet est dévié Plume.

Le but n'était pas de mettre l'accent sur la date à laquelle il est écrit et de débattre sur les changements de société, car en effet, il n'y a pas débat.

Par contre, ce propos peut etre encore tout à fait compréhensible et avoir du sens à l'époque actuelle. C'est plutot de cela que je pensais débattre.


 0 vote #318500
photo de l'auteur Plume
Plume
Femme de 34 ans

Chaque propos n'a de sens que contextualisé pour moi.. Mais je comprends l'idée et je n'ai pas d'avis sur ce que doivent être les rapports sentimentaux après la période de la passion.. D'autres seront peut etre plus inspirés que moi sur ce sujet. : )

Plume


 0 vote #318502
photo de l'auteur mimoza
Mimoza
Homme de 47 ans
- modifié par mimoza le 02/12/2019 - 23:55:20

D'accord. Je reçois ton humilité en plein coeur Plume (lol).

Cette recherche de passion sinon rien n'est-elle pas finalement la mort du mariage (sur le long terme bien-sur)?

(je ne parle pas pour toi Plume, je m'adresse à tout le monde, histoire de relancer le débat sur le mariage)

Accepter que la passion se transforme en des sentiments plus fades, mais plus stables, moins exaltants mais durables.


 0 vote #318504
photo de l'auteur Plume
Plume
Femme de 34 ans

Le mariage n'est "qu'une" institution qui n'a de valeur que celle quon lui accorde.. Perso je pourrai me battre pour alimenter la flamme sans passer en mairie comme je pourrais investir cet cérémonie si elle se présentait à moi..

Si je me marrie un jour, ce sera pour célébrer des liens avec lui (ou elle). Un bonus en quelquesorte. Et après.. si la relation s'étiole.. est-ce une bonne chose de se satisfaire d'autre chose ? Je ne sais pas.. honnêtement, je ne sais pas. Fidélité versus intégrité.. hmmm. ^^


 1 vote #318505
photo de l'auteur mimoza
Mimoza
Homme de 47 ans

Ok. C'est le discourt actuel, qui peut etre le mien aussi d'ailleurs.

Mais Il y a dans le mariage une volonté de composer, de travailler la relation afin qu'elle dure, de la faire évoluer malgré son essoufflement, d'inventer les nouveaux steps aprés la passion, aprés la sexualité, aprés la complicité. ça me semble plutot interressant malgré tout et cela offre un allié de choix pour la vie entière.

On ne peux pas nier que plus on avance en age et plus c'est périlleux de trouver un allié, un conjoint.

Il y a aussi le fait que le désir se maintient lorsqu'il prend sa source dans le passé, alors qu'il est plus incertain lorsqu'il est à réinventer aprés multe relations.


 0 vote #318507
photo de l'auteur Thothoro
Thothoro
Homme de 42 ans

Le mariage c'est résoudre à deux les problèmes qu'on n'aurait pas eus tout seul ..... (S. Guitry)

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter.... parfois 3 (aA. Dumas fils)

et je suis marié depuis 4 ans ^^

Sinon ma citation préférée c'est

Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction. ( A de Saint-Exupery)


 0 vote #318510
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans
- modifié par Lindos le 03/12/2019 - 10:11:45

A cette époque le mariage contenait encore autant d’intérêt sociétal que d’attachement familial ou de désir sexuel. Je pense que personne ne contestait l’idée que l’intérêt pouvait devenir attachement, ne serait que sous le contrôle des esprits par une religion encore bien présente. Mais l’évolution de mœurs allait vers le mariage dit d’amour, c’est-à-dire essentiellement de désir. Et quand le désir s’émousse il peut devenir tendresse et attachement, naturellement avec l’âge, mais pas que, ou sous la pression d’une religion contre les divorces.

Bon après il faudrait avoir l’avis de sa femme, il lui est sans doute plus facile que s’attacher si elle est aux petits soins avec lui, ce qui était la mode. A contrario son attachement à elle pouvait être nourrit par les revenus de son mari, sa protection et celle de ses enfants. Il ne faut pas oublier qu’à cette époque chacun ne pouvait compter que sur la protection familiale et non celle de l’état, et dans l’urgence sur celle de la communauté religieuse. L’attachement à une cellule familiale ou à défaut l’intérêt d’appartenir à cette cellule étaient vitaux.

Il appelle, pourquoi pas, amitié cet attachement des époux où le désir s’est émoussé, qui est de même nature que l’amitié entre hommes à l’époque (à des époques plus anciennes ou des lieux plus méridionaux ils passaient leur temps à s’enlacer, voire de coucher ensemble durant l’antiquité), ou entre ascendants et descendants (qui s’enlacent aussi volontiers quand il y a une forte différence d’âge et que la culture le permet), ou encore entre homme et animal de compagnie (qui ce cessent de jouer, se caresser, se léchouiller...).

Cet attachement implique en effet estime, confiance, dévouement, affection, intérêts, devoirs. Et s’il survit au désir, intimité. (bon on pourrait trouver aussi des amis, des filiations, des attachement homme-animal qui partagent leur intimité, mais les cultures n’aiment pas trop qu’ils partagent trop d’intimité, cherchent généralement à les réguler, notamment les cultures monothéistes).

Bref je ne voit pas ce que ce monsieur aurait dit de révolutionnaire, il exprime des idées très naturelles et banales, mais sans doute émergentes de la tradition de l’époque, ou de la mode de notre époque où l’amour repose plus fortement sur la fragilité du désir. En tout cas il l’exprime bien, c’est beau et c’est vintage ^^

Concernant la possibilité de violences, elles résultent de la hiérarchisation de l’attachement, ici celle des cultures patriarcales. Corriger ses enfants ou sa femme est d’essence identique. Par contre on ne corrige pas un ami qu’on considère comme l’égal de soi. En employant le mot amitié il écarte de facto cette possibilité, et on voit bien au ton qu’il emploie que la violence conjugale n’est pas sa tasse de thé…

On peut toujours se moquer de lui, mais je ne suis pas surpris que cet homme – dont je ne connaissais pas vraiment l’existence – soit mort à 79 ans et se soit dit féministe. Notre époque n’a certainement pas atteint la quintessence des relations sexuées, et probablement de loin.

.

"Il y a dans le mariage une volonté de composer, de travailler la relation afin qu'elle dure, de la faire évoluer malgré son essoufflement, d'inventer les nouveaux steps aprés la passion, aprés la sexualité, aprés la complicité. ça me semble plutot interressant malgré tout et cela offre un allié de choix pour la vie entière. On ne peux pas nier que plus on avance en age et plus c'est périlleux de trouver un allié, un conjoint."

La sagesse est un des rares privilèges de l'âge ^^


 1 vote #318521
photo de l'auteur Ovniscient
Ovniscient
Homme de 23 ans
- modifié par Ovniscient le 03/12/2019 - 11:14:54

On peut aussi remplacer le mot "mariage" par "couple", le principe reste le même!

Ce texte c'est un peu une recette de grand-mère pour un couple qui dure^^ c'est à retenir.


 1 vote #318525
photo de l'auteur Kendany
Kendany
Homme de 24 ans

Citation de Ovniscient #318525

C'est vrai que de nos jours, à part pour des raisons religieuses si on est croyant, ou parce que c'est la "tradition". Je ne vois plus trop à quoi sert le marriage. A part par coutume ou habitude. Si un jour je suis en couple avec un mec. J'aurais pas besoin de passer une interminable journée de mariage pour "prouver" ou "materialiser" notre attachement. Surout que je ne suis pas du genre à m'éxhiber comme ca à tout le monde ou à ma famille. Le simple fait de vivre et lui témoigner de l'amour suffirait largement à ca. Et qu'on nous foute la paix. Tout le monde n'est pas obligé d'être au courant. ( excpété la famille proche bien sur )

Sinon Mimoza. Pour ce qui est de ton texte. Je n'ai pas grans choses à dire. A part que l'essentiel c'est de trouver le juste équilibre dans sa barque à deux ( ou plus si polyamour ) et d'être tout simplement heureux comme ca avec sa moitié.


 0 vote #318527
photo privée de l'auteur redmood
Redmood
Homme de 27 ans

Citation de Thothoro #318510

Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction. ( A de Saint-Exupery)

C’est également ma citation préférée, sur le thème de l’amour. Une citation, que l’on pourrait rapprocher à une autre citation : "Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin".

Personnellement, n’étant pas religieux, le mariage en tant qu’institution religieuse, je m’en fous. D’un point de vue civil, ça peux avoir son intérêt, d’un point de vue administratif (notamment la responsabilité des enfants, pour ceux que ça intéresse), mais ça ne change rien à la relation.

Après, si l’objectif, c’est de réunir la famille, les amis, pour manger, boire et faire la fête, c’est un prétexte comme un autre. En plus, ça donne la possibilité de renouveler la fête à chaque anniversaire XD


 0 vote #318537

Publicité

Publicité


  


Publicité


Publicité