Aujourd'hui c'est la Toussaint (1er Novembre... pff 5mots !)

CeliaJones
Publiée le 01/11/2019 à 19:58

Non mais il y a des familles pathologiques et pourries...

Ne t'inquiète pas, on est pas là pour juger.


 1 vote #316134

Membre désinscrit
Publiée le 01/11/2019 à 20:00
Auteur du sujet

C'est gentil :)

#316135
Maya67
Publiée le 01/11/2019 à 20:30 - modifié par Maya67 le 01/11/2019 - 20:38:02

Alors je vous ai lu, Oui Oui et re Oui, nos morts restent vivants à travers nous avec tout ce qu'ils nous ont apporté.

Et oui, j'aime parlé de mon mari avec ceux qui l'ont connu, on a ri jusqu'au dernier jour ensemble, très conscient qu'il débloquait avec la morphine. les moments de lucidité, on se marrait, il nous disait de ne rien lui confier comme responsabilité, je résume.

On peut parler de cérémonie, il est important de la faire comme on souhaite, décidé entre plus proches et nous avons laissé le temps à ceux qui voulaient s'exprimer de dire, on a eu le droit à de jolis textes, des témoignages drôles, chacun fait comme il peut.

Pas de musique funéraire chez nous, les gipsy king et porque te vas, car c'est ce qu'il aimait et le représentait, on est athée donc pas d'église, la crémation ct notre choix et après ce fut pique nique géant dans le parc en face de chez nous.

Je vous assure pour ceux qui craignent ces moments que ce n'était pas dur à vivre.

Après, et oui il y a un après, là c'est une autre histoire.

Alors demain, nous ne ferons rien de particuliers, enfin rien n'est prévu, de toute façon mes enfants et moi pensons à lui tout le temps et en parlons et en parlerons aux petits enfants s'il y en a.

Dans nos vies, il y a des personnes toxiques, s'en détacher, parfois en coupant les ponts, est salvateur, on peut re-vivre. Et oui, souvent les plus toxiques sont la famille et on a le droit de le penser et de le dire.


 1 vote #316142
Membre désinscrit
Publiée le 01/11/2019 à 20:48
Auteur du sujet

Mayaaaaa tu as buguéééé 😆 (ton texte apparait 2 fois mais c'est rien :D )

Donc oui tu dis que c'est juste une étape, parmi tant d'autres, certes, mais avec une certaine importance quoi.

J'aime bien ce coté "buffet à la bonne franquette dans le parc" lol quand y a du monde ça doit être top. C'est sur que si c'est pour nourrir les pigeons et autres piafs ... c'est pas la peine lol

Ce que j'aime bien c'est que tu parles de ton mari d'une façon telle qu'on aurait aimé le connaître. Paix à son âme bien sur :)

Pour ma famille ça fait 1 an que je vois plus les 2 derniers que je m'efforçais de supporter (mère et frère) mais effectivement je ressent que du bien de plus les avoirs, trop d'argent dépensé à force de traîner ici et là (quand on te propose une sortie en voiture mais que c'est toi qui doit payer l'essence mdrr, quand on t'invite à manger et que t'arrive et y a rien bim va faire les courses etc etc etc ... c'est que des détails mais qui ont fait déborder le vase, y a eu comme une réaction qui m'a fait me dire STOP maintenant ça suffit il est temps que ça s'arrête) du coup voilà pourquoi j'ai écris tout ça quoi ... et je le pense :)

#316145
Maya67
Publiée le 01/11/2019 à 21:58

T'as vu je m'en suis apperçu, j'ai retiré le doublon.

Nous n'étions pas des tonnes, mais personne de Lyon sauf mes enfants et moi, ses collègues ne nous ont pas suivis. Donc famille, la sienne, et mon père et nos amis. Les piafs et pigeons en ont profité un peu, pique assiette 🤣

Assis dans l'herbe à l'ombre, c'était représentatif de nous 5, j'ai vu certaines têtes au début, étonnamment tous ont dit à la fin que c'était une bonne idée... nous n'étions pas collés, serrés, certains ont fait un foot... Il aurait aimé.

C'était un mec bien, un être humain extraordinnaire, avec quelques défauts que je souhaiterais éviter chez mon/ma prochain.e amoureux.se, je le tairai ici... enfin... auourd'hui!!!

S'il y en a qui trichent et lisent pour tou.te.s venir me faire la cour, je ne veux pas être débordée par le nombre de demandes... 🤪

La famille... j'espère que certains en ont une attentionnée, aimante, protectrice, sincère, honnête...

Je ne connais pas et curieusement mes amis ont aussi des problèmes(au mieux) avec la leur...

C'est souvent une goutte qui fait débordre le vase, ne pas oublier que le vase était plein, de quoi??


 1 vote #316154
Membre désinscrit
Publiée le 01/11/2019 à 22:22
Auteur du sujet

J'ai vu j'ai vu XD XD lol 🤣 (ça m'a pas dérangé le doublon, mais c'est un peu chiant quand tu veux citer plusieurs participant(e)s faut supprimer à chaque fois :( ou citer et revenir un par un ... brefff ^^ )

Les piafs et pigeons en ont profité un peu, pique assiette ? bon bah on a les mêmes par ici à picorer ce qu'il trouve :D

Donc petit comités. Bof ça vaut-il pas mieux ? Je pense que si dans un sens, on sait jamais que même dans ces moments là y ait un entre-mêleur ou je ne sais quoi (toujours à penser au pire moi lol). Mais du moment que ça se passe bien c'est le principal, ça fait moins mal (pas d'image louche...). Sinon on sent que tu avais un sacré bonhomme, on peut le ressentir à ta façon de l'écrire.

Pour tes prétendant(e)s ils auront au moins la chance de rencontrer une belle personne, polie, courtoie et qui semble avancer, pas avoir une sorte de baluchon qu'on transporte au bont d'un baton par dessus l'épaule ... tel un ... vagabond ... parce que c'est pas bien, on fait du surplace et on voit les autres avoir ce qu'on arrive pas à toucher tellement ça parait trop loin ...

Une épreuve qui t'as renforcée surement quelque part.

#316162
Membre désinscrit
Publiée le 01/11/2019 à 22:46 - modifié par gael3592 le 01/11/2019 - 22:52:36
Auteur du sujet

Je connais parfaitement ton vécu. Je connais ce besoin inné de connaître son frère qui est parti.

Mon vécu est triste, je devrais avoir un grand frère, qui devrait exister dans ce monde à la place de moi. Vous connaissez tous l'enfant unique chez moi qui a pris sa fin récemment. A l'époque ma mère est tombé enceinte à 22 ans, un an en avance de l'âge légale de naissance des enfants. L'autorité locale n'a as donné donc la permission a mes parents. Ils sont allé les voir même prêt à payer des sous, ça a traîné depuis plusieurs mois. A la fin, l'autorité a décidé de faire avorter ma maman. Au moment des faits, ma mère était enceinte de 8 mois de ce petit garçon. L'enfant est mort née, ma mère a beaucoup souffert. L'année suivante, ma mère est tombé enceinte, année d'après j'arrive dans ce monde. Ce secret, mes parents m'ont caché pendant 35 ans. En plus j'ai appris ça cette année pendant ma période de dépression, c'était trop dur. De temps en temps je pense à lui, j'ai toujours larmes au yeux, j'ai de la haine contre l'injustice, et la souffrance de ma mère, et mais le pire est que j'ai même pas une image de lui dans ma tête pour apporter ma pensée. que il a donné sa vie pour que j'existe. Je pense aussi s'il est la, peut être mes parents seront plus heureux et il est pas gay, il est docile, mes parents auront aussi moins de soucis à gérer.

La je suis sorti de cette période, je pense mieux vivre pour que sa vie ne soit pas donnée en vain.

Mais je cherche toujours à connaître qui est la responsable à l'époque, en vain mes parents refusent toujours de me le dire. Je sais que ça mets du sel sur le plaie, je n'ai pas insisté.

J'ai entendu dire que ces gens sont protégés par l'état. Car l'état connaît bien ces gens ont commis des meutres atroces. Je ne pense pas que je réussis à pardonner cette personne, ni l'état. j'abandonne pas non plus envie de retrouver cette personne de toute ma vie. Quitte à trouver son tombeau, je crache et pisse dessus.

#316166
Membre désinscrit
Publiée le 01/11/2019 à 23:21
Auteur du sujet

Une autre histoire particulière.

Je sais, on le sait tous non ? , que dans certains pays il y avait ces lois complètement inacceptable concernant plus (+++) les enfants (comme dans la culture chinoise et où les garçons étaient préférés aux filles quand les mamans attendaient l'enfant, parce que le garçons, une fois grandis, pourraient aller travailler (m'enfin c'est un truc comme ça mais à vérifier).

C'est laid de dire ça, mais je ne ne sais pas ce que c'est, après tout je suis français 🙄 , et nous en France, ben on a pas ça, ce genre de chose (bon on a l'avortement, fin elles ont :'( es-ce mieux ? c'est un autre sujet). Mais vivre, ou apprendre ce genre de chose tard, ça doit faire mal, et le pire c'est qu'en écrivant là tout de suite je me suis en dit "en plus il a 35 ans ça doit pas être supportable ptain" (véridique).

Il y a des actes tout de même inacceptable ! Des choses qu'on devrait ne jamais entendre parler, pas pour faire genre de fermer les yeux, mais tout simplement parce que ça devrait pas exister !!!

J'imagine oui ta détresse, quelque part, qui dois te faire rager, malgré le fait que je sache pas ce que c'est.

Tu dois surement te dire "merde, un grand frère, j'aurais bien aimer en avoir un" bon tu l'as eu mais pas connu.

Il a que 1 an d'écart aussi (en plus là / +1 an quoi).

J'espère qu'un jour on puis vous permettre, à toi, ta famille, de faire valoir le droit à la justice, mais bon pour ça il faut que les lois d'un pays évoluent, et même en France c'est un effort qui semble encore loin comme une île en pleine mer qu'on sait qu'on va la bas mais l'horizon reste éternel, et l'île inapprochable...

#316183
Membre désinscrit
Publiée le 02/11/2019 à 00:08 - modifié par gael3592 le 02/11/2019 - 00:14:39
Auteur du sujet

Merci Stan pour ton soutien.

Durant les 40 ans de politique enfant unique, plus de 20 millions d'enfant sont tués. Beaucoup de maman qui ont un deuxième enfants sont stérilisées. Je pense qu'il n'est plus possible de retrouver la justice, car c'est l'état le commenditeur. Je ne peux que chercher le tueur mais pas le commenditeur, je le connais déjà.

Oui jetait triste, je le suis aussi. en rentrant de mon voyage après avoir appris ça, dans l'avion, je me suis pas arrêté de pleurer pendant 12h de vol. Heureusement c'est un vol de nuit, et avion est relativement vide. Je n'ai jamais pleuré autant. D'ailleurs jai jamais eu de larme quand je suis séparé, ni me faire mal traiter au boulot ni dans la vie quotidienne. Je préfère couler du sang que couler une larme.

Après je vais pas montrer affaire au niveau morale, si y avait pas ça, la Chine surpeuplé encore, la terre sera inhabitable et souffert encore plus d'épuisement de ressource naturelle. C'est le sacrifice des chinois ont fait pour l'humanité, je dis bien les chinois pas l'état chinois. C'est bien cette race mongloide typique qui ont donné des vies de ses babes pour que la terre soit moins pire qu'aujourd'hui. Je pense aussi après 30, 40 ans, quand PCC n'est plus au pouvoir, les chinois renverront cette histoire, vais surement pas donné raison à PCC. Et 100 ans après, les gens vont le classer comme atrocité et inhumanisme qu'un sacrifice.

Oui, la contradiction entre culture de préférence des garçons et enfant unique, à l'époque quand une fille est née, la famille a honte. Vont tout faire pour avoir un garçon. Ironiquement, quand y a plus d'enfant unique, on entends plus la préférence des garçons, même dans les régions rurales. Les familles qui ont des filles ne sont pas humilié et on pense ils sont comme ceux qui ont des garçon. On désire ce que l'on peut pas en avoir, mais quand c'est facile et réalisable, ce n'est plus le luxe. Ça c'est humaine aussi.

La Chine est en train de subir la conséquence, le vieillissement de la société. Cette atroce enfant unique inévitablement en est la cause. Notre génération et les 90' n'ont plus envie d'avoir des enfants, le taux de naissance en Chine n'est même pas 1 par femme . C'est alarmant.

Comme je dis toujours, la nature régule son parcours tout seul. La cause et la conséquence ne sont pas séparables. On récolte ce que l'on sème.

#316189
Membre désinscrit
Publiée le 02/11/2019 à 03:27 - modifié par Gay62200 le 02/11/2019 - 03:28:31
Auteur du sujet

  1. Mais ! Ne me remercie pas c'est sincère :)

  2. Je ne peux que chercher le tueur mais pas le commenditeur, je le connais déjà.

Oui l'état qui était (ou peut-être encore) en place. Mais les lois d'aujourd'hui chez toi, elles disent quoi ? Elles n'ont pas évoluées ? (fin je me dis que si c'est des successeurs désigné de l'ancien régiment ça a dut suivre non ?). Pour ce qui est de celui qui a commis les atrocités malheureusement je en vois pas de solution, si ce n'est peut-être l'ONU non ? fin démontrer que c'est arrivé etc etc, démontrer qu'il y a eu des assassinats commendités n'est pas si facile (je pense) 😢 ;

  1. Du coup oui donc ils finissent quand même par accepter l'enfant né. C'est quand même assez spécial de se dire qu'on veut être parent, mais que derrière (ou devant nous comme un mur) est posée l'ultime condition qui n'est autre que celle d'avoir un garçon... Un enfant, quelqu'il soit devrait être accepté. Fin après la c'est différent je pense, entre loi d'âge pour avoir un enfant, le sexe de l'enfant et l'acceptation ... C'est un sujet bien compliqué à mon sens.

  2. Je n'ai jamais pleuré autant. D'ailleurs jai jamais eu de larme quand je suis séparé, ni me faire mal traiter au boulot ni dans la vie quotidienne

Ben le truc c'est que ce sont des évènements totalement différents. Les pleures, les larmes c'est de l'émotion, qui n'arrivent que par différentes interactions.

C'est comme si je te disais que je pleure jamais personne quand j'apprend le décès, pourtant lors des attentats y a quelques années j'ai pas pu m'empêcher de pleurer en regardant les infos (à ce moment je regardais un peu plus souvent qu'aujourd'hui, maintenant un peu moins encore...) pourtant y a eu des morts etc mais le fait que ce soit pas naturel je pense, la violence des actes tout ça génère des émotions différentes. (pour le harcèlement au travail heu y a des moyens de se défendre, fin se laisser faire pour pas perdre son job c'est pas une solution, surtout en cas d'homophobie, taquiner c'est bien mais faut pas abuser non plus 😢 ).

Je file dormir, bisous, Stan.

#316192
Maya67
Publiée le 02/11/2019 à 05:43

> Citation de gael3592 #316166

C'est la politique de l'enfant unique, l'état, certes une personne le représentait localement, mais la responsabilité, la décision ne venait pas vraiment d'elle? elle appliquait les ordres, sans peut-être avoir le choix?

Quel traumatisme pour des millions de familles entières, père, mère et l'enfant garcon qui suit, car en cas de grossesse d'une fille, idem, l'avortement était imposé ou il y avait infanticide?

Tes parents peuvent être fier de toi, tu as un niveau d'instruction très haut, tu es polyglotte, tu peux travailler dans différents pays, merci d'être en France.

Tu es gay, celui qui le vit au quotidien c'est toi. Pour eux, ils ne se sont peut-être pas défaits de certaines idées, de maladie mentale, ce qui ne les empêche pas de t'aimer.

Ton petit frère aurait été lui, pas mieux que toi, diffèrent, comme chaque enfant. tes parents viennent de te révéler votre histoire, pour que tu avances dans cette dépression, je pense. Ce ne doit pas être facile d'aborder ce sujet en Chine encore aujourd'hui, et pourtant ça touchent nombre de couples. Quel risque d'oser critiquer, se plaindre des décisions du PCC ? ils ont ce courage pour toi. La forme de cette annonce n'y était peut-être pas, mais le contexte politique l'explique. C'est terrible d'être victime de cette politique, mais tes parents t'aiment toi le "petit deuxième", j'ai peut-être tout faux?

Le PCC est le tueur et impossible de se plaindre. Les conséquences de cet enfant unique masculin... des souffrances individuelles, une démographie déséquilibrée, et sur différents sujets le PCC continue à torturer ses citoyens.

Les français se plaignent d'aise, toutefois la vigilance doit rester d'actualité les partis politiques extrémistes pourraient prendre des décisions graves. Profitons de la démocratie !


 0 vote #316193
Membre désinscrit
Publiée le 02/11/2019 à 08:19
Auteur du sujet

Morning Stan,

oui ,chose est complique avec PCC, la corruption existe toujours , malgré que xi a laver son parti au nom de anti-corruption, ce n'est qu'un combat déguisé pour écraser son adversaire et installer ses hommes en position. en plus lui il se proclame roi , en modifiant la constitution, y a plus de deux mandats sucessifs au maximum. c'est lui qui décide combien de temps il peut être au pouvoir. Ça créée sûrement des jalousies des pays "démocratique "

Perso je l'aime bien. Car lui même quand il est entré dans la vie politique fut victime d'enfant unique aussi avec sa première femm et deuxieme femme. je pense que c'est à cause de son propre vécu, il a aboli politique enfant unique , en plus étant originaire du nord , le premier président vient du nord tout comme moi, il a des charismatiques des gens du Nord, franchise , adhère aux valeurs et fermes. en plus il mesure 184 cm, un hauteur tombe dans la moyen haut des chinois du nord. sa femme est venu d'une ville à 30 km de ma ville natale. tous les deux sont présentables, change l'image des anciens crapaud et hibou.

bon je suis parti trop loin je voulais dire que malgré politique enfant unique de malade, pas mal d'officiel locaux ont fait du pognon en profitant cela. soit par donner des amendes , soit par recevoir eux même des sous. face a une vie, la personne responsable d'époque aurait pu réagir de suite, laisse pas choses traîné , il voulait des sous, mais n'osait pas. a 8 mois ce n'est plus un embryon , mais une vraie vie. ainsi il joue un rôle important.

chercher la justice a ONU est pas annodant. loool le PCC n'a rien à secouer. le PCC n'a jamais de peur des pays étrangers, il a juste peur de son intérieur, sa souveraineté.

je pense que la force divine va punir PCC pou ses actes atroce .

merci maya pour tes soutiens

oui mes parents m'aime plus que tout. et réciproquement de ma part. et merci au compliement, c'est très gentil de ta part. loool en réalité, je suis loin d'être parfaitement instruit, mais on apprend tout au long de sa vie, donc on progresse. je ne suis pas honteux de ce que je suis, je le vie bien. c'est juste comme on dit dans la prochaine vie, on mérite être hetero loool.

oui beaucoup de mon entourage ont été victimes d'enfant unique, mon oncle , mes cousin cousine.

actuellement, même si enfant unique est abolie, ça reste un taboo. personne en parle, ni opinion publique, ni la presse.

il est plus une question de humanisme que la démocratie. triste à dire la démocratie ne peut pas sauver la chine ou plutôt n'est pas adaptée. aussi, après tant d'années en France, je suis déçu de la démocratie occidentale, c'est une dictature déguisée, peu importe qui est au pouvoir, rien est fait dans le sens améliorer les choses, aucune promess à été tenue. donc , la politique n'échappe pas limite des êtres humains.

#316199
Lindos
Publiée le 02/11/2019 à 10:28 - modifié par Lindos le 02/11/2019 - 10:43:34

La politique de l’enfant unique a été brutale, plus généralement la politique a été brutale en Chine continentale au XX siècle, et reste très directive. Mais pour porter un jugement il faut considérer la situation où elle était à la fn du XIX siècle et début XX jusque dans les années 30, une immense misère sociale dont profitaient les derniers monarques et mandarins, les bandits, et les pays étrangers dont l’Angleterre et la France notamment pour imposer une ouverture économique par des pratiques coercitives telles que la guerre de l’opium. La Chine est très peuplée, probablement depuis le néolithique qui a vu le développement de l’agriculture et de l’élevage dans la foulée de la Mésopotamie au Moyen Orient. Les familles y étaient nombreuses, la mortalité infantile aussi quoique moins qu’en Occident parce qu’ils faisaient bouillir l’eau depuis des temps immémoriaux bien avant Pasteur, la mortalité par les guerres et condamnations à mort y étaient endémiques. Le XX siècle ayant drastiquement diminué la mortalité infantile car la médecine y est excellente, et finalement apporté la paix et donc évité les morts brutales excessives, les chinois se seraient retrouvés dans la situation économique actuelle peu enviable de l’Afrique s’ils n’avaient pas contrôlé leur natalité. Sauf que dans leur pays immense peuplé de 55 ethnies qui avaient chacune leur langue et leurs coutumes, surpeuplé dans les plaines et vallées habitables, les chinois ont une organisation sociale pyramidale, utilisent des slogans simples compréhensibles par tous, et ne font rien à moitié. L’enfant unique pour l’ethnie majoritaire Han, et une certaine tolérance dans les ethnies plus excentrées était un de ces slogans. Après on peut discuter jusqu’à l’infini de la position idéale du curseur dans le temps, aussi bien qu’entre la tyrannie qui mène à la révolte et le laxisme qui mène à l’anarchie, sachant que culturellement les chinois craignent plus l’anarchie que la tyrannie même s’ils craignent les deux comme tous les humains qui souhaitent élever tranquillement leurs enfants.

Toujours est-il que dans une société où traditionnellement la solidarité reposait sur la famille au sens large, y compris l’économie par le système de prêt clanique d’argent (dit tontine), la famille s’est trouvée réduite de force à sa configuration nucléaire la plus simple, un père, une mère et un enfant. Pas de frère ni sœur, pas d’oncle ni de tante, pas de multiplication des possibilités d’attachement et de tendresse, sauf les grand-parents qui seuls avaient la disponibilité nécessaire et de l’attachement à revendre, à condition qu’ils soient là. Avec le risque, depuis que les parents sont obligés d’être mobiles sur des centaines à milliers de km pour trouver du travail (malgré les restrictions de circulation), d’élever des enfants «gâtés» au sens propre et figuré par un grand-parent, risque en parti contrebalancé par l’éducation fortement collective à l’école.

Il en résulte inévitablement des souffrances, que peu de chinois expriment ouvertement parce qu’en Asie, et particulièrement en Chine, ce n’est pas convenable de se plaindre de ses soucis personnels. Ce n’est pas très sécurisant non plus, chacun se porte bien mieux en ne se mêlant pas des soucis des autres, si cela ne concerne pas sa famille, ou si ce n’est pas son métier.

J’ajouterai, sans espérer pouvoir être complet sur une culture aussi complexe qu’une civilisation, qu’un enfant asiatique, à fortiori unique, porte par tradition et donc par éducation familiale l’énorme charge de devoir réussir sa vie pour remercier ses parents de lui avoir donné la vie. Et que l’école se garde bien d’apprendre aux enfants de tous les pays et même en Chine aux étudiants, l’histoire récente peu glorieuse.

Ce n’est pas par hasard que je débute mon poste par ce long préambule, mais pour mettre les choses en perspectives. On ne peut pas changer et se sentir responsable du passé, il est facile de le critiquer mais on aurait vécu à cette époque dans ces circonstances on se serait peut-être, et même sans doute, insérés dans cette histoire. On ne peut pas être responsables des douleurs de ses parents, de ses frères et sœurs décédés (pratiquement toute ma famille proche est décédée donc je sais de quoi je parle). Il faut se méfier du sentiment de culpabilité lorsqu’on a pas tout-à-fait aussi bien réussi que l’auraient souhaité nos parents, d’autant qu’ils sont peut-être très fiers de nous sans avoir eu l’occasion de nous le dire, il faut se méfier du miroir déformant de la dépression, se méfier des déchirements de la séparation. Et notamment se méfier de la culpabilité de devoir être loin de ses parents pour réussir sa vie, et de ne pas leur « donner » des petit-enfants lorsqu’on est gay. Pour autant ont peut autant que possible essayer de compenser, en faisant au mieux.

Gael3592 , (tu vas me reprocher d'être long à traduire, mais comment faire...^^)

« Oui jetait triste, je le suis aussi. en rentrant de mon voyage après avoir appris ça, dans l'avion, je me suis pas arrêté de pleurer pendant 12h de vol. Heureusement c'est un vol de nuit, et avion est relativement vide. Je n'ai jamais pleuré autant. D'ailleurs jai jamais eu de larme quand je suis séparé, ni me faire mal traiter au boulot ni dans la vie quotidienne. Je préfère couler du sang que couler une larme. »

Tu ne dois pas être le seul à être triste dans les avions de retour vers les pays de travail, ce ne sera peut-être pas la seule souffrance que famille te confiera, le XX siècle a été un siècle de souffrances en Chine, les excès intenses en bien comme en mal, et ce n’est pas fini car l’exode rural n’est pas terminé (exode rural qui sera critiqué dans le futur, il l’est déjà en Europe, et pourtant il continue car on ne va pas contre le sens de l’histoire). Si tu t’organises pour aider tes parents quand ils seront vieux, tu auras fait ce que tu peux faire, ce que tu sais que tu dois faire, et il n’y aura plus de place à la culpabilité :-)

« C'est le sacrifice des chinois ont fait pour l'humanité, je dis bien les chinois pas l'état chinois. C'est bien cette race mongloide typique qui ont donné des vies de ses babes pour que la terre soit moins pire qu'aujourd'hui. »

Pour l’humanité, pour la Chine, il y aura à gérer les grand âge des la génération actuelle des parents. Cela recoupe ma remarque précédente sur la prise en charge des parents.

« Oui, la contradiction entre culture de préférence des garçons et enfant unique, à l'époque quand une fille est née, la famille a honte. Vont tout faire pour avoir un garçon. Ironiquement, quand y a plus d'enfant unique, on entends plus la préférence des garçons, même dans les régions rurales. Les familles qui ont des filles ne sont pas humilié et on pense ils sont comme ceux qui ont des garçon. On désire ce que l'on peut pas en avoir, mais quand c'est facile et réalisable, ce n'est plus le luxe. Ça c'est humaine aussi. »

C’était la tradition patriarcale, qui n’aura plus lieu d’être.

« La Chine est en train de subir la conséquence, le vieillissement de la société. Cette atroce enfant unique inévitablement en est la cause. Notre génération et les 90' n'ont plus envie d'avoir des enfants, le taux de naissance en Chine n'est même pas 1 par femme . C'est alarmant. »

Comme partout les enfants que les chinois ne voudront plus faire, les minorités s’en chargeront. Avec beaucoup de débats en perspective. Ce n’est pas nouveau, cela existe actuellement en Europe, cela existait déjà en Europe vers la fin des romains il y a moins de 2000 ans, c’est éternel, pour l’instant.

Je pense que les mongoloïdes ne sont pas près de disparaître, pendant la préhistoire ils ont peuplé 3 continents sur 5, puis ils en ont perdu 2, actuellement ils ne se portent pas si mal en maîtrisant plus de un, et à long terme tout va se mélanger comme en Inde ^^

« Comme je dis toujours, la nature régule son parcours tout seul. La cause et la conséquence ne sont pas séparables. On récolte ce que l'on sème. »

Le PCC sera inévitablement un détail de l’histoire, mais il y a fort à parier que malgré l’énorme passif du XX siècle Máo Zéd?ng restera un grand homme, qui a sorti la Chine de l’époque médiévale. Les souffrances individuelles restent des détails de l’histoire, qui malheureusement se reproduisent dès que la mémoire s’estompe...

.

Gay62200,

Les humains restent attachés à leurs morts, qui vivent dans la mémoire des vivants. On a la preuve que bien avant l’invention du paradis il y a quelques milliers d’années, les humains et même un hominidé tel que néandertal enterraient leurs morts depuis des centaines de milliers d’années, sans doutes pour éviter qu’ils ne soient mangés par les charognards ou par des concurrents. On sait que les humains avaient complexifié les pratiques funéraires depuis un moins une dizaine de milliers d’années, sûrement en remerciement d’avoir été élevés et enseignés par les aînés décédés, sans doute pour favoriser l’immortalité du défunt, mais aussi par crainte que leur esprit incontrôlé vienne tourmenter les vivants. Les dernières tribus animistes avaient gardé ces croyances ancestrales jusqu’au XX siècle. Puis les grandes civilisations ont progressivement développé les rituels dont nos cultures traditionnelles héritent, notamment pour la promesse d’une éternité pour tous, le paradis ou la fin des cycles de souffrances terrestres pour les plus méritants, à condition d’y croire...

En tout cas en tant qu’humains héritiers de ce qui nous différencie un peu des animaux, même si certains d’entre eux pleurent puis se souviennent de leurs morts, on se doit d’honorer nos morts.


 1 vote #316206
Membre désinscrit
Publiée le 02/11/2019 à 11:44
Auteur du sujet

Le roman ... 🙄

#316211
Faith141
Publiée le 02/11/2019 à 12:26

oui, mais roman intéressant.

Je poste un lien sur un film que j'ai beaucoup aimé.

Gaël, je ne sais pas si tu l'a deja vu?

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19584242&cfilm=270944.html

So Long, My Son

Date de sortie 3 juillet 2019 (3h 05min)

De Wang Xiaoshuai

Avec Wang Jing-chun, Yong Mei, Qi Xi plus

Genre Drame

Nationalité chinois

Au début des années 1980, Liyun et Yaojun forment un couple heureux.

Tandis que le régime vient de mettre en place la politique de l’enfant unique, un évènement tragique va bouleverser leur vie.

Pendant 40 ans, alors qu’ils tentent de se reconstruire, leur destin va s’entrelacer avec celui de la Chine contemporaine.

Titre original Di jiu tian chang

Distributeur Ad Vitam

Récompenses 2 prix et 7 nominations


 1 vote #316217
Membre désinscrit
Publiée le 02/11/2019 à 12:45
Auteur du sujet

😴

#316218
Lindos
Publiée le 02/11/2019 à 15:17 - modifié par Lindos le 02/11/2019 - 15:19:32

C'est vrai qu'on confond un peu les morts et les vivants, mais les enfants IVG, à fortiori pour des raisons politiques, sont des enfants morts, rarement honorés durablement.

Les sociétés primitives étaient un peu plus méfiantes, parce qu'elles n'avaient pas d'idées très précises sur le devenir des esprits qui pouvaient se réincarner aussi bien dans un nouveau bébé, un animal ou autre être vivant. Je pense à l'une d'elles qui insérait les foetus ou tous petits décédés dans le tronc de grands arbres. Les humains ne s’en préoccupaient plus, mais l’arbre se refermait sur eux et s’en occupait.

D’autres tribus primitives construisent une tombe pour les adultes décédés, font évidemment une grande fête cérémonielle où toutes les connaissances de la personne décédées mangent et boivent beaucoup, puis après un certain temps, par exemple un an, lorsqu'ils sont certains que l’esprit du défunt a quitté la tombe, ils refont une grande cérémonie et abandonnent pour toujours la tombe. Pour la plus grande joie des collecteurs et marchants d’art primitif, qui revendent hors de prix (des milliers à dizaines de milliers de d’Euros) ce qui ne valait plus rien. Les humains plus modernes que les tribus primitives craignent la morts, mais gardent le sens du commerce.


 1 vote #316225
Membre désinscrit
Publiée le 03/11/2019 à 10:03
Auteur du sujet

Merci pour le partage culturel, j'adore ?

#316300
Membre désinscrit
Publiée le 03/11/2019 à 16:55 - modifié par gael3592 le 03/11/2019 - 21:22:42
Auteur du sujet

Ouf, encore Lindos, je sais que tu ne sera pas loin quand je parle chez moi.

Je suis d'accord OK j'avoue que tu es passionné de ce qui s'est passé en Chine au 20eme siècle. Jsuis étonné (tu dois être très content si je te dis ça)

Mais, tjs un mais je suis pas dacoord avec beaucoup de points.

  1. Politique enfant unique est le chef d'œuvre d'un personne malade mental de l'époque de Mao. Il est censé réduire la population, pour qu'il y a assez de ressources pour tout le monde. Ça c'est purement hypocrite de la part de PCC, c'est eux qui ont fait la révolution culturelle, c'est eux qui ont fait la grande avancement industrielle entraine des morts de famine par million. Les PCC sont des gens origine paysannes. Je critique pas les agriculteurs, mais à leur époque, ils ne savent pas grande chose. Par peur de ne pas capable de gérer un pays, suivant histoire chinoise depuis la nuit des temps, quand y a la grande famine, une nouvelle dynastie s'installe. Ils ont trop peur de ça. ils ont fait donc enfant unique avec leur économie planifi. Regarde Taiwan, même culture, même ethnie, même idées de valeur, même racines et surtout même famille. ils n'ont pas fait enfant unique, et ils ont pas surpeuplé. La nature régule elle même. Pas en tuant des enfants que ça s'evite.

2, les ethnies minoritaires ne sont pas illicite, déjà tout le monde sait : Tibetan hein, puis ouïgours, mongol, qiang, manchou, buyi, miao etc... Ils ont leur langue et leur coutume. Certain culture sont aussi vielles que les han.

  1. Mao Zedong, la propagande veut qu'il soit sauveur, ça ne cache pas qu'il est voleur. C'est pas lui qui a tout donné pour lutter contres les japonais, mais c'est lui qui a pris le pouvoir. Fils de paysan, obtient des idées communistes d'extrême, désire de pouvoir, tout ça est écrit dans histoire. Il est obsédé sexuelle, sa seul passion est de coucher avec les femmes et bouffer des tones de porc caramel pimenté. Il a plusieurs épouses et plusieurs enfants. Alors que les autres peuvent as en avoir ? Son épouse donne plusieurs fois fausse couche durant leur longue marche, quand les japonais sont là et ils reculent laissant d'autre parti confronter envahisseurs.

Ce qui a sauvé de la Chine de la monarchie est pas Mao zedong, ça c'est de la propagande mal interprété . C'est bien sun zhongshan qui a mis fin à la monarchie en 1912.

4, le vrai président du peuple est deng xiaoping, il a fait son séjour à paris et Orléans, il est un interlectuel, il fait pas d'admiration aveuglé, il veut que les gens puissent avoir de quoi à nourrir et le pays devient puissant. Puis son successeur jiangzemin est un sale voleur corrompu, installé sa famille pour contrôler le pays entier, le suivant est hu jintao une marionnette de Jiang, contre sa volonté, il a secretement aidé xi jinping qui est au pouvoir et un train de nettoyé tous les pouvoir de Jiang.

  1. Ma dernière épisode de dépression était du aux beaucoup de facteurs, pas que cela. Boulot, famille, relation, santé etc... La je suis sorti. Merci pour conseil. Je me porte bien, très bien même. Tous ceux qui m'avaient fait chier au boulot, pour m'avoir envoyé en dépression, il en reste que deux. les autres mauvais esprits ont tous quitté la société. Je résiste et j'ai réussis. En ce moment tout ce qui m'envoie boulette ou joue des cachette, en prennent pleinement dans la gueule, ils sont donc sages. Les bon collègues me soutiennent toujours, et on progresse ensemble.

  2. J'ai reconsilie avec moi même. Il est impossible de ne pas être triste car y a un lien de sang avec mon perdu, mais je pense qu'il faut que j'avance sans oublier cela. Une cicatrice de plus.

  3. Pour mes parents, je les aime de tout mon cœur. Je sais ce que je peux faire et ce que je ne peux pas faire, ce que je peux donner et ce que je ne possède pas . Je vois déjà très clair. Merci pour ton explication à ce qui ne connaissent pas la culture derrière, mais ma famille sa particularité en plus de la tradition culturelle. Je te remercie aussi pour tes conseils.

    Merci Faith pour le film, je viens de l'avoir vu sur youtube.

    Le film est d'excellent facture. Comment je n'était même pas au courant un aussi beau film de chez moi...3h qu'il dure, très lourd et triste, bien étalé sans trop mettre en avant des détails pour allonger le film. Histoire n'est pas annodin, j'ai des connaissance qui ont vécu la même tragédie

    3h de film pour illustrer la vie d'un couple tout au long de 30aine d'années, accompagné les évenements majeurs en Chine, que je connais par coeur. C'est trop réaliste, au niveau de la société, des esprits, manière d'expression sentiments et des valeurs. Tout collent parfaitement de la réalité de la chine contemporaine. le coeur du film, reste toujours un couple et leur enfant perdu. Sans trop victimiser les roles principaux, appelle tout de meme la conscience humaine et l'absurdité de l'enfant unique.

    J'ai pleuré plusieurs fois ,certains scènes se passe dans le nord me rappellent de chez moi , le climat, le décor, l'accent, le visage de madame monsieur tout le monde . le plus touchant est quand la coupable d'enfant unique à la fin de sa vie , confesse son crime et son mal être devant sa victime aussi sa méilleure amie, En seulement 5 mots, elle arrive à explique une telle erreur atroce de 40 ans d'enfant unique. J'ai beaucoup d'admiration pour le cinéaste.

    dommage il y a pas de soutitre en Français pour le moment, je pense pour lindos, ça va etre un film de culte.

#316318
Lindos
Publiée le 04/11/2019 à 09:20 - modifié par Lindos le 04/11/2019 - 09:21:28

On est un peu à la limite du sujet puisqu’on parle des morts trop jeunes pour être honorés, qui alimentent d’ailleurs en France les opposants à l’IVG.

Factuellement je suis d’accord avec la plupart des points que tu expliques, on pourrait même ajouter que Máo Zédong dont les manœuvres ont toujours eu pour finalité son maintien au pouvoir, est à l’origine d’un véritable génocide des intellectuels, pas seulement d’un génocide culturel. Il n’empêche que son portrait est toujours sur le fronton de la Cité Interdite, et que l’histoire se souviendra au moins autant sinon plus du plus fort, que du vieux sage Dèng.

L’histoire des siècles contemporains risque fort de se résumer au passage rapide du monde paysan qui s’était mis en place au néolithique il y a des milliers d’années, ayant beaucoup d’enfants dont la moitié décédés en bas âge, à celui d’un monde citadin de bien moindre mortalité infantile, ayant des difficultés à rééquilibrer la natalité et les activités individuelles ainsi que collectives aux ressources. C’est vrai que tout finit par se rééquilibrer naturellement sans qu’il y ait nécessité d’être directif, mais les familles traditionnelles ne perdent pas rapidement leur culture nataliste, et cela se traduit actuellement essentiellement par des migrations vers les ressources immédiatement disponibles. Y compris les chinois des régions pauvres ou appauvries d’ailleurs, qui seront de plus en plus nombreux dans le monde entier, apportant une force de travail incontestable, mais concurrente et qui fait des jaloux.

En tout cas la politique de l’enfant unique qui a duré 25 ans autrement dit une génération, a sans doute duré trop longtemps. D’autres pays tentent actuellement de limiter les naissances, et on lit même des collectifs d’intellectuels qui conseillent de limiter les naissances au niveau mondial par la contraception :

https://www.bfmtv.com/planete/des-scientifiques-reclament-un-controle-des-naissances-pour-sauver-la-planete-1565109.html

On peut toujours en discuter le bien fondé, mais faut aussi se souvenir que lorsqu’ils n’ont plus d’autres solutions les humains mettent toujours en œuvre une méthode ultime pour rééquilibrer la démographie, la guerre. Qui entraîne beaucoup trop de cérémonies funéraires, il vaut toujours mieux essayer de prévenir que de guérir.


 1 vote #316361
Zeugma
Publiée le 04/11/2019 à 09:52 - modifié par zeugma le 04/11/2019 - 10:04:40

En effet Lindos que l’on regarde au cours des siècles ce que telle ou telle culture a inventé pour organiser son substrat naturel, ici une statistique de la démographie, là une répartition territoriale de la production alimentaire ou encore une planification éducative des connaissances, nous devons constater que toujours et partout ce qui s’est imposé ressort d’un présupposé obsessionnel de notre espèce qui pourrai se résumer par cette maxime : tout ce qui fonctionne est bon et donc nécessaire !

Triste devenir s’en suit !

N.T c’est le 2 novembre sur la demande de St Odilon de Mercœur cinquième abbé de Cluny que fût adoptée cette célébration des défunts qui se confondit avec la Toussaint…


 0 vote #316363