Un sujet pour les intersexes

avatar contributeur anonyme
Anonyme
01/08/2019 à 15:18

Mes excuses car ce sujet n'est pas une demande d'aide, c'est plutôt un post anonyme pacifique mais surtout pas un débat (sur le genre, le sexe ou l'identité fondamentale intrinsèque de l'être humain etc.) J'ignore s'il y a des intersexes inscrits sur BeTo, je ne le suis pas moi-même, mais j'ai remarqué qu'il n'existait pas de forum "intersexe" sur BeTolerant. Précision : intersexe n'est pas le synonyme de trans ni de non-binaire et encore moins d'hermaphrodite, terme réducteur souvent utilisé pour désigner un.e intersexué.e. Pourtant la lettre I de LGBTQI+ représente les intersexes, qui ont toute leur place dans la "communauté" LGBT&co - oui effectivement cet acronyme est très mouvant, sans parler du désordre alphabétique :) @Wiloooo - si tu m'entends : est-il possible ou prévu de créer un forum pour les intersexes ? Même symboliquement, pour les futur.e.s intersexué.e.s qui viendront s'inscrire sur BeTo ? Certes, j'aurais pu ouvrir un ticket pour poser ma question, mais j'ai préféré leur dédier un sujet.

Qui mieux que les intersexes peuvent parler d'intersexuation ? Je vous invite à découvrir sur le replay (génialissime) d'arte, le documentaire aussi touchant qu'intéressant Entre deux sexes, de Régine Abadia (2017) : https://www.arte.tv/fr/videos/069070-000-A/entre-deux-sexes/ (dispo jusqu'au 25/07/2021 - merci le service public !)

Petit copié-collé de la présentation (cf. arte.tv) : Pour beaucoup, le monde se partage entre hommes et femmes, bleu et rose. Quid des personnes intersexes qui n'entrent dans aucune de ces catégories ? Florilège d'histoires de vie. Depuis que Vincent Guillot a découvert, tardivement dans sa vie d’adulte, le mot pour se définir – intersexe –, il n'a cessé d’aller au-devant de ses semblables, une quête indispensable à la compréhension de sa personne. L'artiste allemand , lui, a pris conscience de cette différence à l'adolescence. De sexe féminin sur son état civil, son corps a commencé à prendre des caractéristiques masculines à la puberté. Ses dessins évocateurs racontent mieux que n'importe quel discours les traumatismes infligés aux personnes intersexes. Minorité meurtrie Déterminés et non dénués d'humour, les personnages du documentaire de Régine Abadia se battent tous pour l'émancipation de leur minorité invisible et meurtrie. Leur principal problème : la médecine, qui intervient non pas pour soigner mais pour les conformer à des normes féminines ou masculines. De manière irréversible, à coup de bistouri et d'ajout d'hormones, des petites filles et des petits garçons sont ainsi "fabriqués", au détriment de leur développement personnel et avec des effets psychologiques et physiques traumatisants. Un florilège d'histoires de vie, recueillies, notamment, lors d'un forum à Douarnenez, où débattent chaque été les intersexes.

N'hésitez pas à poster vos retours sur ce docu si vous avez eu l'occasion de le visionner, il dure environ 57 minutes. En tout cas, je le recommande même à ceux qui manqueraient d'empathie, parce qu'on ne sait jamais : ça pourrait leur être bénéfique. (Merci d'avoir lu)

avatar ancien membre
Ancien membre
03/08/2019 à 13:31

Citation de Anonyme

avatar contributeur de Dime
Dime
03/08/2019 à 13:44

Bonjour.

j'ai vu le doc en effet. Il est bien et montre trés bien une réalité méconnue. Les intersexes sont tellement minoritaires que personne n'en parle. Mais comme on est dans une société qui progresse, elle commence à se pencher sur leur cas pour les proteger ( chirurgie infantile non consentie, établissement d'un sexe neutre tant qu'il n'ont pas fait de choix par eux-meme). C'est trés bien. Rien de pire que d'etre inexistant et non reconnu dans une société.

avatar ancien membre
Ancien membre
03/08/2019 à 13:48

Bonjour Anonyme!

Je ne suis pas intersexe, en tout cas pas biologiquement, mais je le suis entièremnt dans ma tête, donc je peux comprendre et je te dirai même que pendant très longtemps, j'ai cru que j'étais hermaphrodite... (est il préférable que je dise intersexe? Désolée je viens d'avoir 50 ans mais 30 dans ma tête, et je ne sais pas si çà peut te blesser ou pas!)

J'ai regardé le reportage que tu montres, j'en ai vu bien d'autres avant, et je me suis toujours poser la question : et s'il fallait choisir? j avoue je ne sait pas... Et puis on est tellement dans une société ou il faut être ou femme ou homme, c'est ridicule ... On est ce que l'on est, et c'est bien comme çà...

plein d'ondes positives pour toi

bises B

avatar contributeur de Dime
Dime
03/08/2019 à 14:45

Citation de clairobscur

je suis d'accord que cette dichotomie homme/femme obligatoire ne fait que marginaliser les entre-deux. Vivement l'avènement d'un sexe neutre.

avatar ancien membre
Ancien membre
13/04/2020 à 09:01

Bonjour,

Ah, mais ce sujet est parfait, merci de l´avoir cree @anonyme.

Je me suis inscrite ici dans l´espoir de rencontrer, discuter, echanger avec d´autres intersexe et j´ai rapidement constate qu´il devait y avoir pour certaines/certains une confusion... bref, je ne veux pas debattre du corps medical, ni de la pathologisation etc etc ... Je m´assumes, je comprends qui et ce que je suis, et je reve de recontrer d´autres intersexes :) non, parler de la vie, du quotidiens, des amours, des amis, des emmerdes aussi...

Je peux commencer d ailleurs, je suis donc nee intersexe, rangee dans la case "male" eduquee, vetue comme tel, mais la puberte a montre que les apparences sont trompeuses... et que l´on est pas forcement ce qu´il parait. Je me genre cependant au feminin car mes 2 X sont tres presents... on me qualifie parfois de mec effemine, m´appelle souvent madame, mais malgre le fait que je sois bien dans mes baskets, je dois avouer que je me cache bien. Surtout au travail, les reminicences de l adolescence et une education pleine de non dits ont la dents dur. Et si je me cache bien, c´est surtout parce que je ne fais pas confiance. Les rares levees de voile ont ete douloureuses... et etre traitee comme un sujet d etude ou une curiosite ne m arrivera plus jamais, ca c´est clair.

Bref, j´espere que ce sujet vivra :)

avatar contributeur de NiiKii
NiiKii
29/06/2020 à 00:31

Bon bah on est au moins 2 intersexes ici. ^^

Assignée fille à la naissance. Aujourd'hui je suis non binaire tendance gender fuck.

On est nombreux et invisibles et souvent dans "le placard".

On ne se sent pas légitime d'exister, d'aimer... on nous à considérer comme des monstres. On devient des freaks. Mais on est fabulous en vrai malgré nos opérations (pour certains), nos viols, nos tortures, on est des warriors. :)

A force de perseverance, on arrive (des fois) à vivre correctement et à vivre des histoires d'amours. Je fait de la musique, je viens de sortir un clip hiphop (un peu à l'arrache j'avoue) qui traite de ce sujet de l'amour entre une personne inter et trans.

Au plaisir d'échanger avec d'autres personnes inters ici. Force à nous et big love à vous tous sur ce forum et cette plateforme. :)

avatar contributeur de Dime
Dime
29/06/2020 à 03:05

Heeeyyy.

Bravo pour ta chanson. J´aime beaucoup, tres peps sur le rythme avec le petit son underground et ta revolte interieure que tu transmets tres bien Continue c'est prometteur. Eclate toi. Kisss.

avatar ancien membre
Ancien membre
29/06/2020 à 08:24

Bonjour, J'avais placé une vidéo du passage de Vincent à la télévision dans le Blabla, je ne peux pas dire que ça a intéressé du monde, du coup ça m'a coupé l'envie de publier la conférence d' Antonin Le Mée sur la non binarité, dommage, il me semblait que ici, c'était forcément plus approprié que n'importe ou ailleurs...... 💃



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr