Bisexualité à 70% lesbienne et 30% hétéro: comment gérer au quotidien?

Publicité
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Bonsoir à toutes et à tous,

J'espérais qu'avec la nouvelle année de nouvelles réponses me viendraient du ciel pour m'aider à trancher dans mes envies et mes émotions envers les autres, hommes et femmes.

Pour les personnes qui comme moi subissent leur bisexualité, expliquez-moi comment vous faites pour gérer cela au quotidien et surtout lorsque vous êtes en couple?

Mon cas est simple: lorsque je suis en couple avec un gars, trés vite les femmes me manquent et je finis par me lasser du gars et à ne pas me sentir vraiment moi. Et pareil lorsque je suis avec une femme, je finis par me lasser sexuellement de la femme et pire à me sentir devenir un mec (je perds ma féminité) sans compter la fatigue émotionnelle de vivre avec une femme. (je parle de mon vécu je n'en fais pas une généralité ou une vérité absolue lol).

Du coup comment vous faîtes?

perso je n'arrive pas à gérer ça, je ne suis jamais tombée amoureuse d'un homme, je crois pas, et d'une femme plus ou moins mais c'est pas clair non plus.

Le truc c'est que je ne me vois pas du tout mais alors pas du tout avoir des gosses avec une femme, et passer plusieurs années de ma vie avec une femme sans perdre ma propre identité de femme je pense que ça serait compliqué.. et en même temps j'ai l'impression que je ne suis pas moi même en étant avec un homme. Alors bon si je veux pas finir bonne soeur frustrée au couvent ou prostituée méga frustrée et condamnée par ses pulsions vives, j'ai intérêt à trouver une réponse et vite! lol

J'ai hâte de vous lire! :)



Rencontre lesbienne

Date de publication : 16/01/2019 à 22:09
#291487
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- modifié par Keiros le 16/01/2019 - 22:25:36

Citation de Ariana1991 #291487

Etrangement je comprend ce que tu peux ressentir.

Et je crois que j ai trouvé la réponse, après y avoir aussi réfléchit.

C´est tout simplement que tu n´as pas encore trouvé la bonne personne, celle qui est faite pour toi.

Je crois que la carence ressenti dans l´un et l´autre des cas est vraiment ici le résultat d´un certain malaise dans la relation, d´un amour pas folichon, même si on peut se persuader du contraire. Et aussi qu´il ne faut pas toujours relié sexe et amour.

Le sexe est bien entendu une composante de l´amour, mais l´amour n´est pas juste cantonée a de l´amour physique. Bien souvent on s y perd, on pense que c´est de l amour tout court, alors que bon c´est aussi beaucoup de l amour avec un grand S ( si tu vois keskejeveuxdire ).

Trouver sa reine ou son roi de coeur est pour moi la solution de l´énigme ! :)

#291489
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Merci de ton analyse que je comprends bien aussi, mais à ce moment là ça voudrait dire que le jour où tu finis par ne plus aimer une personne (au bout de quelques années) tu la quitte et tu en arrives au divorce et à la cassure de tout un système familial et un équilibre de vie.

C'est peut-être parce que je me fais une idée du couple et de la vie en couple que je vois les choses comme ça de cette façon en reliant sexe et amour..

Mais du coup lorsque tu aimes une personne et que ton corps en carence sexuelle te demande d'aller voir l'autre genre sexuel comment fais-tu sur le long terme pour gérer ça? même en en parlant à ton ou ta partenaire ça ne règle pas le problème.

#291492
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

il te reste la polifidelite ou polyamour.

Sortir en meme temps avec un homme et une femme en toute transparence.

Pour moi il n'y a pas UNE personne parfaite fait pour soit mais DES personnes que l'on croisent a certains moment de notre vie.(oui je crois plus au princeSSE charmantE:)))

Tu ne peux pas TOUT trouver dans 1 seule personne, oui bien tu es tellement amoureuse que tu n'aura que des etoiles dans les yeux ;)

#291507
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans
- modifié par Lindos le 17/01/2019 - 20:08:50

"Bisexualité à 70% lesbienne et 30% hétéro: comment gérer au quotidien?"

La proportionnelle est tentante et dans l’air du temps, mais j’ai des doutes sur sa faisabilité (après avoir testé...), je conseillerais plutôt l’alternance sur le moyen terme.


 0 vote #291547
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Bonjour Lindos, que veux tu dire par moyen terme?

#291548
photo de l'auteur Coquin
Coquin
Homme de 34 ans

Bonsoir Ariana1991, je comprend ton problème étant passé par là, je n'ai pas de conseil proprement dit, je te partage juste mon avis.

Trouve ta reine et ton roi, dès le départ soyez les plus sincères et explicite sur les désirs de chacun en toute transparence et honnêteté, voir les cohésion et divergeance, l'essentiel est que les trois s'y retrouve. C'est ma nature (triade) car je connais ce que s'est d'etre incomplet auprès de quelqu'un. Ou encore trouver un des deux puis ensemble vous trouverez votre licorne. La vie à trois pourrait être un sujet de réflexion....


 0 vote #291552
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Salut Coquin,

Oui c'est un vrai sujet de réflexion, mais je me sentirai être "objet" plus que "complète" dans ce type de relations..

#291553
photo de l'auteur Coquin
Coquin
Homme de 34 ans

Ce genre de relations ne se pose pas avec préjugés ou des apprioris, c'est une relation comme tout autre avec une personne supplémentaire, nul n'est laissé pour compte ou traité comme objet puisque c'est relation équitable, mais tout dépend de toi ce que tu cherche et ce que tu veux


 0 vote #291554
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- modifié par loverdose le 18/01/2019 - 18:12:59

Hello,

Je comprend aussi ce ressenti étant moi même attirée par les 2 sexes.

Déjà que je galère en couple, j'imagine pas en trio mais ça doit être cool de pouvoir avoir les 2 à la fois en tant que bi mais risque qu un se sente parfois délaissé non ? Puis risque de jalousie ? Puis pas d enfant possible dans cette configuration..

Mais bon je pense qu en tant que femme avec une femme on n'est pas obligées de reproduire le schéma homme femme du couple hetero et conserver son identité et être aimée telle que l'on est.

#291572
photo de l'auteur Coquin
Coquin
Homme de 34 ans

Citation de loverdose #291572

Comme tu dis dans cette configuration de trio, alors le maitre mot est "communication", nul n'est délaissé, la jalousie en trio se fait au début quand on se recherche mais quand chacun est clair avec lui même et les autres alors ça va, et pour les enfants biensûre que ça se fait dans cette configuration. Avant de tenter un trio il faut d'abord se connaitre et sûre de ce que l'on veut, un beau travail d'introspection et subtilement c'est pas parce qu'on est plus nombreux dans une relation que celle_ci se voit avoir plus de soucis ... c'est une tout autre démarche et vision des dit 'schémas ou configurations"


 0 vote #291576
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Ok j'en apprends tous les jours sur ce site :)

#291579
photo de l'auteur Lunik
Lunik
Femme de 29 ans

Citation de Ariana1991 #291487

"....passer plusieurs années de ma vie avec une femme sans perdre ma propre identité de femme je pense que ça serait compliqué.."

Tu voulais dire quoi par là ? Que tu devrais avoir la place de l'homme dans le couple ?

Si oui, dans un couple lesbien, ça dépend des personalités, c'est pas "systématique" contrairement au couple hétéro.

Hormis ça, je comprends totalement ce que tu ressens. Je pense également qu'il te faut avant tout une personne qui te convient. Pour le reste, avec l'amour et la confiance, tu te sentiras probablement à l'aise pour parler de tes désirs à ta copine ou ton copain (si tu en as toujours d'autres bien entendu : p). J'ai l'impression que tu as une vision assez "classique" de l'amour, un peu comme dans les films tu vois ? : p

J'ai peut-être tord mais si c'est le cas, "LA personne" te comblerait ^^


 0 vote #291617
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Merci de ton avis sur la question, en effet je vois l'amour de façon romancé et c'est pas le mieux je pense!

#292025
photo de l'auteur mimoza
Mimoza
Homme de 46 ans

Salut Ariana. Ne serait-ce pas la relation de couple qui t'ennuierait au bout du compte. Soit ce ne seraient pas les bonnes personnes, soit tu souffrirais peut etre d'instabilité? Ce ne sont que des hypothèses bien sur. Je suis Bi aussi. J'ai beaucoup été vers les hommes de façon pulsionnelles mais je me rends compte que je ne peux ou ne souhaite pas developper de relation avec eux. Et lorsque j'ai été en couple avec des femmes, je ne ressentais plus de besoin homosexuels. Etrange tout ça! Pour moi c'est le tryptique entre besoin profond de l'individu, éducation et aspect societal. Maintenant, à mon age avancé, j'ai le sentiment que mon équilibre est plutot régi par les deux derniers volets. Ou bien alors j'ai fait le tour de ce que pouvaient m'apporter les hommes? Je n'en sait trop rien. j'ai appris à me laisser porter en tout cas et je constate que les femmes m'apaisent plus que les hommes.


 0 vote #292061
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Bonsoir Mimoza, je partage la même pulsion que toi sauf que c'est envers les femmes. Je ne cherche pas l'apaisement mais le réconfort que je ne parviens pas à trouver auprès des hommes qui me voient (et continueront de voir la femme de façon générale à cause des mauvaises représentations de notre société) comme un objet sexuel utilisable et jetable. La relation de couple ne m'ennuie pas dans le sens où je n'ai pas réussi pour le moment à me mettre en couple sérieusement pendant plusieurs années avec un homme, au bout de quelques mois je laisse tomber ou bien il me laisse tomber. Et les femmes c'est pareil.

J'en viens à me dire que je ne suis pas faite pour aimer ni pour être aimer ou bien est-ce le résultat décuplé de nos comportement de surconsommation dans notre société capitaliste? (on consomme tout y compris l'amour, les gens et l'âme humaine).

Je n'arrive pas à faire confiance aux hommes, et les femmes finissent par m'agacer. Que faire d'après toi et l'expérience que tu as de ton vécu?

#292063
photo de l'auteur mimoza
Mimoza
Homme de 46 ans

Est ce que Le problème ne résiderait pas dans le fait que l'on investit pas complètement les relations. Peut etre que tu ne te donne finalement ni complètement aux femmes, ni complètement aux hommes. C'était un peu mon cas. Donc les autres le sentent et ne s'investissent pas non plus.


 0 vote #292068