Avoir un rancard normal chez les gays

photo de l'auteur Francisco
Francisco
Homme de 29 ans
Paris

Salut à tous,

Le monde des gays est cruel, tout tourne autour du sex... Rare sont les rencontres basées sur le respect et le jeu de séduction. D'après mon experience, je me suis inscris sur plusieurs applications de rencontre, tous se ressemble. Soit on m'envoie une photo nu, soit on me demande si je suis dispo ce soir-là etc... Mais où est passé le jeu de séduction et avoir une conversation normale?

Il y a beaucoup de personnes pas nette sur internet, j'ai été l'une de leur proie, les personnes qui s'amusent à avoir une relation virtuelle (généralement les gays qui ne s'assument pas), les usurpateurs d'identité ( faux profils et se trouvant à des milliers de kilomètres, généralement nous savons qu'ils se situent en Afrique et d'origine ivoirienne..) et les hommes avec qui tu match et finalement rien...

Je suis tombé sur un cas de figure, sur une plateforme de rencontre que j'appellerai "X" bel homme, nous avions echangés des messages, nous devions nous voir, puis arrive le jour j, la personne n'etant pas la même personne du profil, 20-30 ans en plus vivant dans un foyer, c'était la déception, le dégout, tellement de gens mal intentionnés...Où sont passés les personnes normales???


photo de l'auteur Urukan
Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement

Je ne sais pas trop te dire, je n'ai vraiment pas les mêmes expériences. J'ai déjà eu droit à un dîner à la chandelle pour un premier rendez-vous, et souvent c'est restaurant ou cinéma.

Mais je pense pouvoir bien cerner les gens avec qui je discute en ligne. Parfois j'exige de voir la personne par skype ou autre quand elle a un corps trop bien fait ou qu'elle est trop louche.


photo de l'auteur Francisco
Francisco
Homme de 29 ans
Paris

Je n'ai pas eu l'occasion d'avoir ce genre de rendez-vous encore malheureusement, mais bon on verra bien ce que le destin nous réserve...

Je ne suis pas fan de virtuel, passer des longues heures à parler pour un rien au final, je n'y vois pas trop d'intérêt, bien sûre car je me suis déjà fait avoir plusieurs fois...

Après c'est ma personne, je suis trop respectueux envers les gens.


photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

Le mieux est encore de rencontrer en réel, les assos diverses et variées, surtout sur paris, pourraient t'y aider. Ceci étant dialoguer et échanger est essentiel.


photo de l'auteur Nikos91
Nikos91
Homme de 27 ans
Arlon

Je rencontre les mêmes problèmes que toi sur les sites de rencontre et sur la célèbre application Grindr.

Mais Grindr est le pire.

C'est aussi l'endroit où j'ai reçu le plus de dickpicks en quelques minutes... Je n'ose plus me connecter dessus, car il n'est pas possible de se mettre "hors ligne" et de naviguer tranquillement sans recevoir 20 000 messages et photos.

Toutefois, il me semble que c'est punissable par la loi que d'envoyer une photo de ses parties intimes sans savoir au préalable si la personne est intéressée par cela.

Ce qui m'énerve aussi, ce sont les personnes qui t'envoient une photo de leurs torses....

Si on se voit un jour en vrai, ce n'est ni à son pénis, ni à son torse, ni à ses fesses que je compte parler...

Alors les rares qui sortent du lot sont malheureusement généralement bien plus âgés... certains ont même une situation familiale et vu que je ne veux ABSOLUMENT PAS avoir d'enfant(s), c'est mort.

Du coup, je me retrouve à 27 ans en n'ayant jamais eu la moindre relation sérieuse, juste des plans d'un soir...


photo de l'auteur Urukan
Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement

Souvent, ce sont les personnes avec lesquelles j'ai peu discuté en ligne (une, deux ou trois soirées) que j'ai rencontré en vrai.

Une fois que c'est plus long, on perd son temps. J'ai l'exemple, qui me cause un peu de peine, d'un gars avec qui je m'entendais bien en ligne. On semblait se plaire beaucoup mutuellement, même physiquement (cam) mais quand je lui suggérais de se voir, il tournait autour du pot. Je ne comprends toujours pas.


photo de l'auteur David37
David37
Homme de 46 ans
CHINON

Bonjour Francisco,

Je partage entièrement ton avis. C'est, hélas, la dure constatation que je me suis fais, depuis des lustres, en ce qui concerne le monde gay. Nous sommes tous là, à peu près, à vouloir la même chose et au final, rien de bien sérieux ! Que des histoires éphèméres avec une profonde solitude en toile de fond. Etant gay, j'essaie de comprendre pourquoi les choses se passent ainsi. Est ce général ou propre à la gay attitude ? Est ce que homosexualité rime avec esprit solitaire ou peut-être avec indépendance exacerbée ? J'ai toujours pensé que le meilleur moyen de se rencontrer, c'était à travers d'associations qui proposent des activités de loisirs. Cela permet de développer des liens amicaux dans un premier temps et ensuite des affinités peuvent se former. Et n'est ce pas de cette façon que les choses se passent entre deux êtres dans la vie réelle ? Lorsque le hasard de la vie met sur ton chemin la personne qui deviendra ton Amour et te fera ressentir que tu existes. Mais pour finir sur une note positive, il ne faut pas oublier qu'il y aura toujours des personnes qui nous ressemblent moralement avec qui, il sera possible de pouvoir se constuire. Mais là aussi, ne mettons pas la barre trop haute ? Sommes nous pas trop exigeants dans nos recherches et attentes ? Un grand nombre recherche l'être qui va les sublimer ! L'idéal masculin jusqu'au mythe j'ai lu ! Tous mes voeux de bonheurs à tous !


photo de l'auteur Francisco
Francisco
Homme de 29 ans
Paris

Merci de vos réponses en tout cas, comme quoi je ne suis pas le seul à penser ça...


photo de l'auteur Marc56
Marc56
Homme de 47 ans
Paris

Bonjour,

ce n'est pas le monde des gays qui est "cruel", c'est le monde tout court.

On s'attendrait peut-être à ce que, compte tenu d'une orientation différente de la "norme" et des difficultés induites par le fait de ne pas être dans cette norme, le rapport entre homosexuels soit plus clair, authentique et sincère : bah non. Parce qu'il en est ainsi de la nature humaine.

Au-dela de ça, ne tombons pas non plus dans les généralites trop rapides : comme pour tout, il y a des gens bien et d'autres moins. Car les problématiques inhérentes aux relations amoureuses, la recherche d'un plaisir exclusivement tourné vers soi, la poursuite de ses seuls intérêts, sont communes à toutes les formes de relation et d'orientation.


photo de l'auteur Skeud69
Skeud69
Homme de 33 ans
Lyon

Bonsoir,

Je suis d’accord avec Marc. Avec l’émergence des applis et autres SDR, l’amour est devenu un bien de consommation pour de nombreuses personnes..que ce soit pour des rencontres hétérosexuelles ou gay.

Après, peut -être que cela est encore plus exacerbé dans le monde gay?

Il fut un temps où l’on rencontrait l’âme sœur à la guinguette. Un coup d’accordéon et une valse plus tard, le mariage était déjà presque acté !

Les instant messages et les smartphones ont relégué les relations épistolaires et la plume au grenier.

Francisco, le net possède de nombreux pièges…je te conseille d’échanger un minimum avec tes interlocuteurs avant de concrétiser une rencontre en réel et ne pas tomber sur une mauvaise surprise.

Good Luck!


photo de l'auteur Marc56
Marc56
Homme de 47 ans
Paris

Hello ;)

je rejoins tout à fait le propos de Skeud...

Pour connaître quelques amis hétéros qui sont sur des sites de rencontres, hétéros donc, à vrai dire ce n'est pas mieux là bas non plus mdrrr.

A cet égard, je pense que tout est affaire de clichés et d'extrêmes. Parfois certains homos sont dans l'exacerbation et c'en devient caricatural, mais il en est tout autant chez certains hétéros. Sauf qu'on y fait moins attention, parce que c'est dans la "norme". Tous les homos ne s'étalent pas corps et âme dans le milieu gay, et tous les hétéros ne se défoulent pas en séquences de baisodromes chaque week-end. Beaucoup vivent une vie tout à fait "paisible", "équilibrée", en tout cas "normale".

Par contre Internet reste une zone de non droit où il est facile de se construire un personnage, de se défouler, de se laisser aller à toutes sortes de fantasmes ou de réactions. Et de ce point de vue, comme le disait Skeud, l'amour (j'ajouterai "les relations") sont devenus pour une part d'entre nous un "bien de consommation" comme un autre.

Mais bon...

J'ose croire que certains comportements ne sont pas la conséquence d'une orientation à proprement parler ; je pense que c'est plutôt une question de personne, de caractère, de gestion des envies, de respect de soi et de l'autre. Pour ne pas dire : d'éducation. C'est un peu comme l'argent : l'argent en lui-même n'est pas un problème, c'est ce qu'en font ceux qui le détiennent qui peut générer des problèmes et des injustices. Le fait est que certaines personnes, quelles que soient leur orientation, voient une relation, l'amour, le sexe comme un bien de consommation courante : oui. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde, bien au contraire.

Il "faut" juste se donner le temps, et ne pas se faire avoir par des modes de fonctionnements habitués à l'immédiateté. Une relation se construit avec le temps, le temps de se rencontrer, de faire connaissance, de partager des choses ensemble, d'apprendre à se connaître, de se projeter vers un avenir commun. Et puis il n'y a malheureusement pas de vraie relation sans élan de se donner à l'autre, de lui donner des choses qui participent de son bien-être et de son bonheur avec soi. Pour certains d'entre nous, s'engager dans une relation fait craindre d'être pris au piège de quelque chose qui nous ôtera toute liberté. Surtout quand on est jeune car le besoin de se sentir libre, de vivre l'instant présent, de profiter, prennent parfois le pas sur la projection vers un engagement sérieux et de long terme.

Cependant, la vie est ainsi faite que l'on peut aussi rencontrer une personne avec laquelle nous construirons quelque chose de pérenne et heureux. Pour résumer, je dirais qu'en réalité tout est question de mâturité...

Ne te décourage pas !

Edit |

Je voudrais ajouter qu'à mon sens, bien que ce soit déplaisant d'un certain point de vue, le"risque" de déception peut être le pendant des sites de rencontres. A mon sens en effet, nous sommes tellement habitués à l'immédiateté qu'il est facile de se projeter trop rapidement dans la perspective d'une relation sérieuse dès les tous premiers contacts virtuels. Pour travailler moi-même dans les technologies web, je sais que les outils web ne sont que des moyens de créer du contact au-delà des limites classiques de la vie IRL. Mais au-delà du contact lui-même, rien ne permet de présumer ce qu'il adviendra ensuite.

C'est bien pour ça qu'il ne "faut" pas hésiter à prendre le temps, à avancer progressivement sans se faire trop de films dès les premiers échanges. Bien sûr c'est décevant d'être en contact puis de se rendre compte ensuite de choses pas très cleans. Mais en même temps ce n'est peut-être pas plus mal non plus. N'en attendons-nous pas trop, ou ne voulons-nous pas aller trop vite pour ne pas dire "mettre la charrue avant les boeufs" ? A la rigueur, mieux vaut voir avorter un contact, même un premier RDV, plutôt que de s'engager à corps perdu dans une relation qui, quelques semaines ou mois plus tard, avorterait là aussi.

En ce sens je trouve que le caractère virtuel des premiers contacts, et même le premier RDV IRL, est une bonne façon de tester la fiabilité du contact en question. Sans perdre de vue que les sentiments ne se commandent pas non plus, bien entendu. Qu'en ce sens, même quelques rencontres ne seront pas toujours suffisantes pour pouvoir se projeter avec certitude sur le moyen ou le long terme avec l'autre.

Encore une fois, les sites de rencontres sont pourvoyeurs d'opportunités mais ne peuvent rien garantir s'agissant de la finalité. C'est la règle du jeu ;)

Marc.


photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

Avec cela presque tout est dit, j'ajoute qu'en tant qu'humain, nos envies sont fluctuantes et que les opportunités de rencontres permises par internet nous incitent à chercher toujours plus mieux même si plus loin.


photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Non binaire de 24 ans
Paris

29 remerciements

En même temps chercher l'amour sur les applis c'est... Idéaliste au mieux et totalement stupide au pire

C'est des applis à baise/plans culs! Alors OUI, tu peux t'y mettre et ne chercher que des trucs sérieux, certains trouvent leur petits copains dessus donc tt est possible, m'enfin c'est le 1% perdu au milieu d'une marée de dick pics et de "cc tu ch koi? Cho?"

Et sinon je dirais qu'il faut (et je suis conscient que c'est plus compliqué quand t'as pas l'habitude) jauger la personne en face. Ca se repère un peu quand même quand l'autre personne est pas nette, te demande des trucs qui te mettent mal à l'aise etc...

Pis j'ai vu aussi que beaucoup se plaignent que les gens sont en chien et se lamentent de la disparition des relations sérieuses, et dès que qq vient leur parler on oublie ses principes pck on est juste trop content que qq ai enfin bien voulu nous parler

Enfin bref moi je tombe que sur des mecs qui cherchent des trucs sérieux, on échange quand vous voulez :'(


photo de l'auteur Furby
Furby
Homme de 36 ans
Paris

Tu as de la chance les différents membres ont bien exploré la question, j'ai pas grand chose à rajouter, peut être juste mon vécu.

être patient, si tu cherches un prince charmant c'est normal que ça prenne du temps, je te connais pas mais tu as peut être beaucoup d'exigences? voir trop? Moi souvent au premier abord je mets le gens sur un pied d'estale genre je vois le mec debout sur un podium les cheveux au vent avec les dents blanches qui clignent et un feu d'artifice derrière Forcément une fois que c'est passé je déchante de mon idéal.

Tu dois peut être réfléchir sur ta façon de t'y prendre, ou plutôt les moyens que tu utilises en fonction de tes attentes. je dis ça car quand je lis ton message de loin je peux comprendre "un homme qui cherche une relation serieuse est déçu des sites internet" et là je me dis il a peut-être pas utilisé les bons moyens. Si tu veux une relation serieuse avec de la conversation il vaut mieux penser à des moyens qui te donneront à toi aussi la possibilité d'être "sérieux" face à l'autre. Quand tu vas sur planCul tu as ton plan cul, si tu t'inscrit à une activité sport, musique.... tu as pas du cul, d'abord tu fais ton activité sport, musique, tu papote etc.... et plus si affinité.

Pour les fausses identités derrière un écran il y a la possibilité de se créer un monde alors que si t'es inscrit au cours de dessin avec pierrepaul 25 ans et bien tu le verras pendant les cours et il aura pas changer d'âge ou de tête.

Fais un peu le tri dans ta façon de procéder en fonction de tes attentes (attention je dis ça c'est aussi pour m'aider à réfléchir, je suis loin de m'y prendre mieux que toi)


photo de l'auteur Marc56
Marc56
Homme de 47 ans
Paris

Citation de Furby #289762

On ne peut plus clair 😌


photo de l'auteur Hugo75
Hugo75
Non binaire de 21 ans
Paris

Quand je suis arrivé a Paris et que j ai voulu trouvé un copain ca a ete dur car tout les homme que j ai rencontré avec mon chéri voulais juste du sexe meme si durant le rdv il dissait vouloir du sérieux aores le verre il voulait toujours fini cheux eux ou chez moi, j'etait vierge et je voulais prendre le temps avant de coucher avec un homme meme pour une gâterie je voulais pas souvent les mecs etait vexée et il l appelait plus un lec ma insulté et deux autre m'avais proposer de l'argent comme si ont pouvait perdre c est principe pour de l'argent.

Et un jour j ai connus mon homme qui a compris que j avait besoin de serieux et qui a pris le temps d avoir une vrai relation avec moi de me donné confiance de me rassurer.


photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

Citation de Khloroforme #289747

"on oublie ses principes pck on est juste trop content que qq ai enfin bien voulu nous parler"

C'est déprimant non ?


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit