Peut-on appeler ça de la LGBTphobie indirecte?

Ancien membre
- Modification par Wiloooo le 18/02/2020 - 10:08:10

Bonsoir tout le monde !

(Je ne sais pas si je suis au bon endroit pour laisser ce post, mais comme dit, qui ne tente rien n'a rien...)

Voilà, je suis lesbienne, et tous les jours je suis confrontée à ce que je pourrais appeler de "la LGBTphobie indirecte". Kézako? La LGBTphobie indirecte, c'est, selon moi, raisonner de manière complètement irréfléchie et tenir des propos discriminants vis-à-vis des personnes LGBT(QIAA+), mais sans intention franche de blesser ou d'agresser l'autre. Pour illustrer mon propos, ce sont les phrases du style :

  • C'est pas un truc de pédé ça!
  • Ah t'es lesbienne ? Mais ça se voit pas du tout!
  • Non mais c'est bon, fille ou garçon, va falloir choisir.
  • Le gars il veut changer de sexe pour devenir une femme, mais il est en couple avec une femme. C'est pas logique!
  • On dirait vraiment une bouffeuse de minous, là comme ça. .... Evidemment, quand on est soi-même hors du système cis-hétéro, il est TRES difficile de ne pas se sentir agresser par de telles inepties. Dans ce genre de cas, j'ai toujours envie de ramener ma science LGBT, mais ça m'épuise très rapidement. (surtout que certains de ces propos sont justement tenus par des personnes LGBT) Question : Comment réagir à ce genre de comportements qui peuplent nos journées ? Je n'ai pas envie de me transformer en donneuse de leçon, mais je ne peux pas non plus rester sans rien faire face à ce genre de paroles. Surtout que la plupart du temps, elles viennent de personnes que je côtoie sur mon lieu d'études ou dans le cercle familial. C'est donc qqch de récurrent et que je ne peux occulter facilement.

Merci d'avoir lu jusqu'au bout!

ALLEZ, LA BISE!!!!!!!

avatar contributeur de David37
David37

Bonsoir Liiil,

Je comprends ta réaction. Mais tu n'empêcheras pas les gens à être les gens et à causer ! S'ils connaissent ton penchant pour les filles, peut-être jouent-ils la provoque, histoire de te faire réagir. Je pense que le mieux est de laisser dire et ne pas s'abaisser à de telles paroles. User ton temps et surtout ton énergie pour des gens qui n'en valent pas la peine, c'est trop d'importance à leur accorder. Enfin, c'est mon avis et cela n'engage que moi, je tiens à le préciser !

Ancien membre
- modifié par Urukan le 14/10/2018 - 23:16:58

Parler de "LGBTphobie indirecte" pour pointer ce qui pourrait paraître comme de simples préjugés qui n'ont pas pour but d'exprimer un rejet ou d'être malveillant est, pour moi, contre-productif.

Il est beaucoup plus productif d'être calme, d'être tolérant et d'expliquer calmement que la réalité peut être complexe, que certaines personnes n'ont pas choisi d'être comme elles sont, que d'autres font telle ou telle chose pour certaines raisons, que ces raisons soient légitimes ou non.

Les gens sont beaucoups plus empathiques qu'on ne le pense une fois qu'on leur explique sans être dans une posture moraliste et manichéenne. Nous ne sommes pas les détenteurs du savoir de ce qui est bien et ce qui mal, si tant est que ça existe... Toutes les idées, les idéologies (y compris religions), les modes de vies, les cultures peuvent être discutés dans nos démocraties libérales et heureusement. Et c'est seulement après en avoir discuté que l'on peut savoir, non pas ce qui est bien ou mal, mais en tout cas ce qui est bon pour les individus et pour la société. Mais pouvoir en discuter demande d'être tolérant, en sachant que la tolérance doit être l'attitude de celui qui est offensé et non celle de celui qui offense.

Ancien membre

Bonjour,

Homophobie indirecte ou ordinaire, oui.

C'est un peu contextuel selon qui dit ces phrases aussi. Il ne faut pas confondre le premier et le second degré, non plus 🙂

Je rejoins Urukan sur le fait de toujours être calme et tolérant, en partant du principe qu'ils sont juste mal informés et qu'ils n'ont pas un mauvais fond (présomption d'innoncence 🙂 ).

Après la plupart du temps, ça ne sert juste à rien d'intervenir, parce que non seulement ils s'en foutent, mais cela peut être contre-productif parce qu'ils vont juste te prendre pour une grosse lourde 😝 ou alors répond à la "vanne" par la vanne, ou un peu de sarcasme. Mais ne t'éternise pas, sauf si le contexte se prête à l'explication.

Moi l'homophobie-transphobie ordinaire qui me fait rager le plus, c'est celle qu'on voit à la télé dans les pubs ou les programmes familiaux... parce que cette petite boite a bien plus d'influence sur la population que n'importe quoi d'autre. Mais bon je râle mais ne m'insurge pas trop quand même sinon j'ai pas fini ^^'

Ancien membre

Bonsoir,

J'ai eu une conversation surprenante avec ma voisine, ce samedi!

Elle sait que je suis lesbienne et pourtant elle m'as dit ça :" 2 femmes ensembles, c'est contre nature, ça ne s'emboite pas"

Moi :"tu nous prends pour des légos?, Et qu'en est-il de 2 hommes alors?"

Elle: "euhhh et bin......2 personnes qui ne peuvent pas faire d'enfants c'est contre nature!"

Bon, bref........je crois que beaucoup de personnes ne se rendent pas compte de leurs bêtises! C'est pas la peine de s'énerver avec, je pense qu'ils ne comprennent même pas que leurs mots peuvent heurté!

Ancien membre
- modifié par Maya93 le 16/10/2018 - 13:47:54

Hey Liiil :) exactement comme dit David et je tient a ajouté que la plus part des gens on peur de tous ce qui est different faut juste pas preté attention on n'en souffre tous de ca et on est tous confronté a ca moi meme je suis lesbienne aussi et m'a famille et plutot homophobe donc je n'avais et est toujours pas eu vers qui me tourné mon comming out fut vraiment tres difficile a supporté parce que je l'ai fait tres tot bref c pas la question fait comme moi moi quand on se moque de ca ca rentre d"une oreille et ca sort par l'autre sinon si tu est pas bien a cause de c'est idiot pardon de l'expression mais c'est eu qui auront gagné j'ai souffert moi aussi mais le mieux c'est d'ignorer c'est prestation comme (t"ai lesbienne ? etc etc te prend pas la tete c'est des discrimination qui disparaitrons jamais malheureusement faut il arreté de vivres a cause de c'est personnes ? je pense que non j'espere t"avoir aidé un petit peut dans t question :)

Maya

Ancien membre
- modifié par AposJk le 17/10/2018 - 14:42:27

"tu nous prends pour des légos?

J'adore l'image 😂

2 personnes qui ne peuvent pas faire d'enfants c'est contre nature!

Tu lui demanderas de ma part si un couple hétérosexuel dont au moins l'un des deux est stérile, c'est contre-nature aussi 😉

Timide97201

Vous avez tous raison ! le mieux c'est d'avancer et surtout ne pas perdre son temps avec ça ! il y aura toujours des cons partout !!

Ancien membre

Citation de AposJk #286194

Je n'ai mis qu'une partie de la discussion, t'inquiète que je lui ai posé la question. Elle ne se rends même pas compte de sa stupidité.

Ancien membre

Citation de steph41190 #286201

Le soucis avec elle, c'est qu'elle est até. Sa mère est plus que tolérante, une femme super gentille. Dans son cas c'est de la bêtise. Elle est juste conne. C'est comme quand elle dit que l'équipe de France n'est pas représentatif de la France. Elle te sors des trucs raciste et pourtant sont copain est noir! Va comprendre!

Yotuel

Il y a souvent beaucoup d'ignorance et de préjugés dans ce type de LGBTphobie. Ca part pas forcément d'un mauvais sentiment. C'est un peu comme le racisme paternaliste.

Je pense que ça sert à rien d'être agressif ou de prendre la personne de haut avec un style donneur de leçon. Il faut faire de la bonne pédagogie. Après tout dépend aussi de la situation. Je pense pas qu'il faut avoir la même réaction si c'est ton patron qui le dit ou si c'est un ami par exemple.

Sinon, les gens qui sont au contact de LGBT assumés sont moins LGBTphobes que les autres. Donc la visibilité est aussi importante puisque ça fait réfléchir les gens. C'est beaucoup plus facile de se faire des fantasmes sur les LGBT quand on en connait aucun.

Après, il y aura toujours des homophobes, il faut juste en réduire le nombre au maximum avec de l'éducation.

Ancien membre
- modifié par Esmeralda le 26/06/2020 - 11:13:09

Nous sommes beaucoup à avoir des à prioris, quand ce n'est pas sur ce sujet c'est sur un autre, je l'entend tous les jours à la télé, sur les SDF qui se sont laissé sortir du système, les chômeurs qui seraient une race de branleurs, les ministres ou députés qui auraient un problème de déclaration de patrimoine, parce que l'administration qu'ils sont sensé améliorer est trop complexe, ou un ministre de l'économie et des finances qui a déplacé l'argent de suisse, pour le planquer à Singapour, pour devenir le gendarme du blanchiement d'argent, on pourrait faire une encyclopédie de 40 tomes, sur les considérations tourdues de l'humain.

Je ne peux pas te donner de conseil, car cela dépend de ton caractère, ta manière de réagir, semble-t'il tu souheterais faire comprendre un autre point de vue (c'est louable)mais c'est souvent difficile avec certaines personnes, voire impossible (sans s'engueuler avec) avec d'autres.

Personnellement j'évalue si la personne est en capacité de comprendre un autre point de vue, et dans ce cas j'exprime calmement le mien, pour d'autres, qui n'ont pas cette capacité, il arrive que je tienne des propos ironiques, acides ou radicaux, un ami que j'ai fréquenté pendant de longues années, c'est avéré plus qu'homophobe, quand il a découvert que je me travestissais (je ne l'avais pas dit à tout le monde, mais je ne l'ai pas caché sur Facebook) et face à sa réaction de reproche comme si j'avais commis un crime, je lui ai dit ce que j'en pensais, qu'il n'a pas "avalé" car hors de sa conception, et je l'ai viré net et propre de ma vie, parce qu'un ami, pour le rester, doit nécessairement correspondre à la définition, et pas vouloir t'influencer dans le chemin que lui estime que tu dois suivre, pour en plus préciser, que c'est important pour ta RESPECTABILITE de rester un homme et pas devenir PD, en se déguisant en femme (sous entendu salope parce que j'aime la lingerie et que je revendique ma sensualité, refusée par toutes les femmes que j'ai fréquenté)!

Cela montre qu'une personne obtue qui ne comprend rien parce qu'il n'a pas envie de comprendre, tu ne peux pas l'amener à regarder par une autre lorgnette que celle qui est collée à son cerveau, parce que le sujet ne l'intéresse pas, il l'a classé dans le dénigrement, l'anomalie, les déviations dégradantes, les décadences humaines, la dégénérescence de l'espèce, ou l'influence de Satan, ou la maladie mentale comme il n'y a pas si longtemps chez nous en France.

Quand il n'y a rien à faire, je sorts mon "théoreme": "tout le monde est maître de son corps, fait ce qu'il/elle veut avec ce qu'il/elle a entre les jambes, et également avec ses mains, sa bouche et son cul, ce n'est pas aux autres de décider, ou de se mêler de ce que le propriétaire en fait, avec qui, où, ni pourquoi et comment, il/elle le fait", ça referme toute discution pour l'orientation ou le sexe, sans déclarer ce que toi tu fais, ou ce que tu es...mais il faut oser, ça jette évidemment un froid. 😳



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr