Être perdue sur son identité.

photo de l'auteur Vince
Vince
Homme de 19 ans
Pannecé

Bonjour/bonsoir,

Je ne sais pas si je suis réellement sur le bon forum où lieu pour écrire ces lignes, même si je pense que oui. J'aurais simplement quelques.. "Questions" si je puis dire..

Enfin bref, j'ai 19 ans et en ce moment je me sens mal dans ma vie depuis plus d'un an déjà, je me pose beaucoup de questions sur tel ou tel sujet, j'essaie de comprendre pourquoi je vais mal, qu'est-ce qui me rend si peu confiant en moi, timide, si appeuré par le monde qui nous entoure et j'en passe... Et il m'est arrivé plus d'une fois si ce n'est pratiquement tous les jours où j'ai fortement pensé que cela pouvait être en partie lié à moi-même. Qui je veux être, qui je suis, et il m'est déjà arrivé longtemps de penser à ne pas être ce que je voudrais être physiquement, à ne pas être ce que je veux que les gens voient et j'en passe...

Autrement dit, j'ai une sorte de sensation que je n'explique pas, que je ressent comme une sorte d'envie et de mal-être qui n'arrête pas de me dire "Tu n'es pas dans le bon corps, tu ne réagis pas au naturel face aux autres, tu te limite beaucoup au regard des gens, tu te sens enfermé et par conséquent tu t'enferme encore plus" etc.. etc...

Enfin je ne saurais être clair car ça ne l'es pas pour moi-même. Certains m'ont dit d'aller consulter un spécialiste, d'autres que c'est juste l'âge et que ça passera dans quelques années, mais premièrement aller voir un inconnu pour lui parler de choses aussi flou et incertaine, j'ai peur que ça ne mène nul part.. Puis l'âge j'y est beaucoup pensé, mais au point que ça en devienne un mal-être, je trouve ça un peu.. étrange... Et.. Enfin je ne sais pas...

J'aimerais vos avis si c'était possible.. Ou savoir si vous avez des connaissances dans le même cas que moi... Je ne sais pas... Enfin.. Voilà..



photo de l'auteur Daraen
Daraen
Homme de 19 ans
Versailles

Bonsoir !

Si je comprends bien, tu as un mal-être depuis plus d'un an qui ronge toute ta confiance en toi. La première question qui m'a traversé l'esprit a été la suivante : que s'est-il passé il y a un an ? As-tu vécu quelque chose de traumatisant qui expliquerait ton ressenti ? Rien ne t'oblige à me répondre, que ce soit ici ou en privé, je propose juste des pistes de réfléxion.

Ensuite, une de tes phrases m'a interpelé : "Je ne suis pas dans le bon corps.". Que veux-tu dire par là ? Quel serait le "bon corps", selon toi ? Un corps plus beau, plus musclé, avec moins de défauts ? Un corps d'un autre genre ? Si certaines parties de ton corps te gênent (au hasard : un ventre un peu rond, une peau acnéique, un nez jugé trop gros, etc.), ça relève plutôt du complexe. Dans ce cas, il y a deux issues possibles : changer ce qui te déplaît pour façonner l'être que tu aimerais être, ou bien relativiser et t'accepter. En revanche, si tu as l'impression que tout serait plus simple si tu étais d'un autre genre (ex : "Si j'étais une fille, tout irait mieux.", ou "Si seulement on pouvait changer de genre comme on voudrait", etc.), là, cela peut suggérer une dysphorie de genre (= mal-être par rapport au genre attribué à la naissance, qui ne correspond pas au genre ressenti, en gros) et de la transidentité.

En fait, il faut que tu parviennes à cerner la cause de ton mal-être, et trouver les mots pour expliquer ses origines. C'est une introspection qui peut être plus ou moins longue, parce que personne d'autre que toi ne détient la réponse.

Ce n'est pas facile de se libérer du regard des autres, parce que la société fait qu'on a besoin plus ou moins besoin d'être accepté.e pour s'intégrer et vivre dans ce monde. Cela demande du temps et de la force / détermination, et parfois, certain.e.s n'y parviennent jamais parce qu'ils craignent trop le rejet - ce qui est compréhensible car cette peur est souvent justifiée, malheureusement.

Enfin voilà. Je ne sais pas si mon message t'a été d'une quelconque utilité, mais si tu veux parler, n'hésite pas, ma messagerie est grande ouverte ! :D


photo de l'auteur Ramund
Ramund
Homme de 19 ans
Valenciennes

Mmh il me semble que c'est un peu le sentiment que ressente les trens lorsqu'ils ne s'affirment pas. Peut etre l'es tu tout simplement ^^. Sinon je ne sais trop quoi dire ^^". Mon voisin du dessus doit avoir des elements des reponses que tu cherche ^^


photo de l'auteur StOrmye
StOrmye
Femme de 24 ans
Saint Denis, Ile de la Réunion

Je rejoins ce qu'a écrit Daraen.

De plus, est ce que tu peux nous dire un peu plus sur ce mal-être?

Qu'est ce que tu fais avec ce sentiment? Est ce que tu essaies de le combattre... tu l'utilises dans autre chose... rien ?

Est ce que tu arrives à éprouver des sentiments comme la joie ?


photo de l'auteur Urukan
Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement

"L'identité", c'est quelque-chose de vague.

Quand on parle d'identité on se prosterne devant ce que les autres pensent de nous. On se prosterne devant ce que les autres pensent que nous devrions être.

Mais on oublie que nous sommes tous des individus uniques indépendements des pseudos identités qui sont forgées par les autres pour nous, et des qualités et des défauts qui seraient liées à ces pseudos identités.

Tu dis ne pas être dans le bon corps et moi aussi avant mes 15 ans, moi qui n'allait pas souvent sur internet, je ne savais pas qu'il y avait des sites de rencontres pour gays bref, je ne savais pas qu'il était possible d'être gay dans ce monde.

Quand j'étais petit, je voulais être une fille et j'ai fini par savoir qu'il était possible d'être gay et surtout qu'il y avait d'autres personnes qui l'étaient aussi et qu'il était possible d'avoir des relations comme les hétéros.

Au fil du temps, tu finis par accepter ce que tu es, à accepter ton corps et à en prendre soin car il peut être un atout.

Tu finis par combattre peu à peu ton anxiété sociale mais ça demande du temps et une bonne dose de caractère.


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit