Débat La diffèrence d'âge - Page n°4

Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 13:49 - Modification par Lampadaire le 07/02/2018 - 13:49:53
Euh, non, l'interrogation est signifiée par le point d'interrogation. (edit. J'entends par là que j'ai le droit de ne pas comprendre une interrogation si tu n'utilises pas le bon signe !) Je comprends que tu le prennes mal. S'entendre dire qu'on s'exprime mal c'est pas sympa ;) mais je ne suis pas frustré, je t'explique.

Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 13:53
Les points de suspension peuvent, en fonction des circonstances et du sujet abordé, apporter un large éventail de nuances au sens d'une phrase. Ils peuvent être le signe d'une certaine hésitation, d'une indécision ou d'une réticence. Ils peuvent aussi symboliser une situation ou une action inachevée. Désolée de te décevoir mais dans ce cas précis je m'interrogeais sur ta phrase et j'étais dubitative .... mais je peux t'inviter si tu le souhaites à un de mes cours que je donne à la fac d'aix où je te recevrais et t'apprendrais avec plaisir les nuances de la langue française ;)
Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 13:59
Ils peuvent aussi signifier l'interruption d'une énumération non-exhaustive, c'est pourquoi je les ai utilisé dans l'énumération "un sous-entendu, un silence, une hésitation...". Je chie au nez des arguments d'autorité.
Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 14:10
Et bien de même ;)
Lindos
Publiée le 07/02/2018 à 16:16
Pour vous mettre d'accord je vous propose la notation suivante : ¿ Froidement mathématique...
Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 16:28
????
Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 16:34 - Modification par Lampadaire le 07/02/2018 - 16:35:14
Haha, merci Lindos, je crois qu'on avait besoin de péter un coup sur ce fil de discussion. "C'est mieux dehors que dedans" ;)
Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 16:41
Tu n'as pas eu mon smiley Lindos mais il est vraiment plus appréciable d'échanger sans prétention... c bien plus cool ;)
Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 17:05 - Modification par Lampadaire le 07/02/2018 - 17:07:27
Il n'y a pas de prétention dans la remarque de Lindos, ni dans les miennes. En espagnol l'auteur a la bienveillance d'ajouter un point d'interrogation inversé en début de phrase ou de proposition pour informer le lecteur du ton avant que la phrase ne se termine. J'ai toujours trouvé ça "user friendly" et je pense que dans une discussion écrite on doit être le plus possible "reader friendly" et mettre tout en oeuvre pour que les autres nous comprennent, sans ambiguïté. Parce que c'est difficile sans le ton, sans les expressions faciales, (et même presque sans mots ici !) d'interpréter un sous-texte en inférant tout un tas de choses sur le contexte, le sujet, l'humeur ou l'état d'esprit de celui qui parle, etc. Et ce n'est pas pédant de le faire remarquer. Et quand on te le fait remarquer, tu peux être bienveillante et intégrer que la personne t'a mal compris au lieu de nous pondre un cake parce que tu es prof de lettres et que par conséquent tout ce que tu dis est millimétré et univoque et que tu sais mieux que tout le monde comment on utilise des points de suspensions. Au bout d'un moment, le langage n'est pas fait pour les universitaires mais pour le commun des mortels, tout le monde a raison et tout le monde a tort. Ce qui est important c'est de se comprendre, et d'éviter d'inférer des choses qui ne sont pas dites ou de juger les personnes, parce que, jusqu'à preuve du contraire, la machine à lire dans les pensées n'a pas été inventée. Paix, amour et patate douce.
Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 17:14
Alors je ne parlais que de toi pour le pêt plus haut que le reste et justement je remerciais Lindos pour son second degré ;) Amour gloire et beauté et arrête de chercher la petite bête où il n'y a rien de mal on sera tous bien mieux
Lindos
Publiée le 07/02/2018 à 17:27 - Modification par Lindos le 07/02/2018 - 17:29:25
Si j'osais la plupart de mes posts se terminerais par un smiley car je trouve que la vie est tragi-comique. Mais revenons à notre différence d'âge... Je trouve une beauté à tous les âges, mais elle n'est pas exactement la même. Par exemple cette magnifique vieille femme de la vallée de l'Omo : La diffèrence d'âge Ou encore cette superbe jeune femme namibienne (qui a visiblement au moins un enfant et en attend un autre) : La diffèrence d'âge
Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 17:30
Lindos do u want to married me ^^
Membre anonyme
Publiée le 07/02/2018 à 19:02
C'est compliqué là, tu montres des photos qui ne me poussent pas à juger sur les mêmes critères que d'habitude. Il y a des gens qu'on peut trouver beaux mais pas attirants (typiquement, des gens qui ont une "gueule", et en particulier les vieux). Les photos de vieux plaisent en général, surtout celles en noir et blanc très travaillé avec toutes les rides qui ressortent. Ce sont des photos très stéréotypées et pas spécialement intéressantes artistiquement, mais fascinantes. Je pense que la plupart des gens partage cette fascination. Aussi, il y a un charme exotique /ethnique et traditionnel à ces photos qui influence d'autant plus le jugement. Sur la deuxième photo je focalise plus sur la peau rouge, la posture, les accessoires, le gros bidou, que sur le visage, qui est habituellement la partie du corps que je regarde le plus chez une personne (alors, les yeux sont dans l'ombre, ça n'aide pas) - et pourtant elle a justement une expression assez intéressante.
Lindos
Publiée le 08/02/2018 à 10:06 - Modification par Lindos le 08/02/2018 - 10:11:48
Aezit, « Lindos do u want to married me » ^^ Pas de précipitation, je suis déjà en couple ^^ (et je n’identifie pas ton âge réel) Lampadaire, « Il y a des gens qu'on peut trouver beaux mais pas attirants » C’est tout-à-fait cela, il y a une « distance » entre le cerveau et les tripes du désir ^^ En postant je voulais surtout rappeler les fondements des préférences pour les plus jeunes ou pour les plus vieux : probablement plus sensuelle pour les plus jeunes, et plus culturelle ou rassurante pour les plus vieux. Les photos ethniques sont moins connotées impudiques (leur pudeur se situe ailleurs). Les parures sont identitaires, hiérarchique et des signes de richesse , comme chez nous la cravate, les diamants ou le teint de peau. Si on ne les connaît pas il suffit juste de se souvenir que nous fonctionnons tous de la même façon. Je ne connais pas ni et n’ai jamais vu de près les Himbra de Nanibie, mais visiblement elle enduit son corps et celui de son enfant d’un cosmétique coloré, sauf les pieds. Il semblerait que ce soit de l’ocre rouge naturel dilué dans du lait de vache (ce sont des bergers), ce sont des principes cosmétiques pour protéger du soleil et hydrater la peau dont on retrouve la trace sur plusieurs dizaines de milliers d’années (des animaux le font avec la poussière, mais sans lait évidemment). Personnellement j’ai un peu de mal avec la rusticité, l’hygiène basique de ces modes de vie où l’eau est rare une bonne partie de l’année, mais on s’habitue à la poussière, aux odeurs et matières organiques qui ne sont on ne plus plus bio. Mais la vraie difficulté ce sont les maladies endémiques plutôt sévères ou sexuellement transmissibles, et bien sur les traditions sauf à s'exclure du groupe. Pour en revenir à nos ""vieux"", les femmes acceptaient culturellement (et acceptent encore dans beaucoup de pays traditionnels) d’être mariés dès leur plus jeune âge avec des vieux voire très vieux. Parce que la puissance hiérarchique et l’aisance financière sont favorables à leur protection et celle de leurs enfants, toujours très nombreux (typiquement 12, dont la moitié meurent avant leur majorité en l’absence de support médical). De plus il n’était pas question de fuir les traditions. Ce n’est que depuis moins d’un siècle chez nous qu’il devient financièrement préférable d’innover plutôt que de suivre les traditions ancestrales, que les femmes peuvent progressivement acquérir une autonomie, que les enfants peuvent échapper à l’autorité de leur parents, etc. Dans ce contexte il devient plus facile de faire sa vie avec des gens de son âge. Mais paradoxalement (ou pas) les grandes différences d’âges questionnent.
Membre anonyme
Publiée le 08/02/2018 à 10:53
Intéressant, comme d'habitude ;) Pour les couples avec un très vieux, le problème, on l'a évoqué, c'est la fin de vie, et on y pense moins (surtout ici avec les couples de même sexe, même si c'est pas exclu) : les enfants. On n'était pas du tout dans une optique de l'enfant roi il y a un siècle. Le père était peu présent de toute façon, et le fait de le perdre jeune ne posait pas de problème. Aujourd'hui c'est plus compliqué. Une de mes connaissances s'est remariée avec un homme bien plus âgé, et ça ne choquait pas jusqu'à ce qu'ils aient une fille. Elle doit avoir 15 ans aujourd'hui, son père a la tremblotte, se déplace lentement, fatigue vite, parle peu. Si tu voyais son regard, et celui de sa mère, parfois, se poser sur lui avec cette espèce de bienveillance nourricière. Ça a l'air mignon dit comme ça, mais il y a de la peur et du sacrifice derrière, parce que bientôt la gamine n'aura plus de père, et elle le sait, et je l'entends dire des choses depuis quelques années que je n'aime pas entendre dire par quelqu'un d'aussi jeune. Des choses comme "profiter tant qu'on le peut encore". Et puis la mère n'est plus toute jeune non-plus, elle doit avoir un peu plus de 50 ans. Est-ce qu'elle voudra, dans 5 ans peut-être, se trouver quelqu'un d'autre ? Le pool de prétendants n'est pas aussi vaste qu'à 35 ans. Et quand sa fille quittera le nid et qu'elle se trouvera seule avec son deuil - si la fille part, parce que c'est pas dit qu'elle le fasse de si tôt dans ce contexte - ça va se passer comment ? Je trouve ça beaucoup moins mignon d'un coup. Alors je n'ai pas les mêmes réticences, il ne s'agit plus de garantir le droit au plus jeune de faire des expériences avant de s'engager, ou d'être certain de son consentement libre et éclairé, mais il y a quand même de la souffrance pour quelqu'un au bout du chemin. Les couples avec un écart faible sont plus ou moins synchronisés dans leur vie et ça a des avantages indéniables. Il ne s'agit pas de juger. Je ne suis pas sûr que les gens sont vraiment dans le jugement quand on leur présente un couple avec un gros écart d'âge. Ils pensent à des choses comme ça. En tout cas moi j'y pense.

  S'inscrire pour participer au sujet