Ma vie actuelle

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir à tous

Je démarre ce sujet afin de recevoir des conseils sur ma vie actuelle.

J'ai 31 ans et j'ai vécu ma première histoire avec un homme il y a maintenant 6 mois. L'histoire qui l'a précédée a durée 7 ans avec une femme. Cela a commencée le lendemain d'une sortie en discothèque ou cette personne m'a ajouté sur Facebook et est venu me parler directement. La manière de me parler m'a mis directement à l'aise, ensuite une rencontre, je cherchais une amitiée masculine mais cette histoire c'est transformée en amour, il me disais qu'il était certain que c'était moi et personne d'autre et que c'était rare quand il se trompait ce qui m'a mis en totale confiance alors j'ai essayé (lui comme moi ne voulions pas que cela se sache). Il est plus jeune que moi (22 ans) on ne se voyait que 1 fois par semaine ce qui pour moi était peu :-( parfois il décommandait nos moments a deux car il aidait des amis en travaillant chez eux. Une fois nous nous sommes pas vu pendant 3 semaines. Chaque soir quand je lui demandait ce qu'il faisait il me répondait soit je soupe ou soit je me lave hors il était presque tout le temps connecté sur Messenger, cela ne me dérangeais pas qu'il puisse discuter avec des amis mais pk ne pas le dire simplement. N'ayant pas beaucoup d'amis masculin et étant désireux de le voir plus souvent je lui ai demandé pour l'accompagner dans les sorties qu'il faisait. Au début c'était top pour moi car je n'ai pas beaucoup profiter avec mon histoire de 7 ans. Ensuite cela a décliné dans son comportement, un soir il m'avait reproché d'avoir répondu "ah bon" lorsqu'il m'avait montré du doigt une personne en me précisant qui elle était, cela m'a perturbé car pour ma part mes mots employés me paraissaient un langage normal. Une autre fois j'ai proposé de faire un karting à son meilleur ami puis ensuite à lui et cela n'as pas plus car je devais passer par lui. Un autres soir son meilleur ami pleurait et n'était pas bien et j'ai insisté pour qu'il aille le voir et il m'a reproché de mieux connaître celui ci que lui hors que j'étais simplement triste et ne pensais pas faire mal. Je me suis mal comporté dans le sens où souvent je le harcelais de question afin d'être certain de son homosexualité (il est garagiste et son cercle d'amis est essentiellement des hommes) j'avais le besoin d'être rassuré et j'étais également en doute pour moi même. Ensuite voilà le moment de la séparation il me dis qu'il ne ressent plus le petit truc et qu'il avait peur que l'on se face capter. Pendant 6 mois j'ai cherché à comprendre en le harçelant de question ce qui après réflexion n'était pas bien de la part car j'ai du le soûler, on se voyait encore par rapport à des amis à lui. Son comportement a beaucoup changé durant les sorties, pas une seule parole n'y regard ce qui me faisait encore plus souffrir, je lui disais que je souhaitais au moins être amis mais il me répondait que je ne pouvais pas l'obliger, j'ai étais jusqu'à parler de son mauvais comportement à son meilleur ami qu'il lui en a fait la réflexion. Il me l'a évidemment reproché mais par la suite son comportement avais un peu evolue. Dernièrement je l'ai recontacte par message une énième fois en lui précisant m'a souffrançe de ne plus avoir de nouvelle de sa part et que j'aurai aimé être convié dans les moments d'amitiés qu'il partageais avec les autres. Il m'a répondu qu'il avait dormi récemment avec un homme, que celui-ci âgé de 18 ans et en couple depuis 2 ans. Ils se sont embrassés et se sont fait des câlins mais rien de plus, il m'a préciser qu'il n'y aurait rien de plus car son ami est hétéro mais que lui au moins ne fait pas des airs comme moi a lui envoyer des messages. Je n'ai pas compris pourquoi il s'ouvrait à moi aussi facilement car pour ma part il me rejeter a chaque fois que j'entamais le sujet. Il m'a même précisait qu'il aurait souhaité faire plus avec cette personne mais elle ne voulait pas. Durant notre histoire c'est moi qui devait presque systématiquement démarrer le rapport sexuel. Aujourd'hui je suis très malheureux je n'arrive pas à passer au dessus je culpabilise beaucoup sur ma manière d'avoir agis avec lui. Quand je pense au contact qu'il a eu avec le garçons j'ai mal au ventre. Tous les jours je pense a lui. Pour ma part je n'ai pas cette facilitée de contact pour trouver quelqu'un comme moi. Je n'ai pas envie de connaître beaucoup d'histoires. Je sais que la vie n'est pas un monde de bisounours mais je voulais vivre cette expérience avec lui et personne d'autres. J'aimerai être comme lui.

Une partie de ma famille est au courant, j'ai récemment parlé de mon histoire a mon frère et je compte continuer sur ma lancée. Pour les amis je dis que c'est une fille afin de recevoir leurs avis. Tous le monde me conseille de tourner cette page et de ne plus lui parler. J'ai récemment annule son invitation à son anniversaire et j'ai décidé depuis avoir appris sa relation de ne plus lui parler. Aujourd'hui je suis très perdu et malheureux d'où cette démarche sur le forum.


auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Merci Stéphane c'est sympa d'avoir pris de votre temps pour me répondre.
Je suis quelqu'un de très sensible et malgré mon âge je n'ai pas plus vécu que lui, dans des échanges il m'avait précise qu'il resterait tout seul et qu'il ne voulait plus faire souffrir quelqu'un et la dernièrement il me dis qu'il se sent bien avec cette personne qu'il reste effectivement seul mais veut s'amuser, l'ensemble de ces changements me bouffe mentalement. Moi je n'ai pas envie de profiter sur ce sujet et je ne pense pas que cela soit lié à mon âge mais plus a ma façon d'être. J'aimais beaucoup de chose chez lui et aujourd'hui je sais ce que je veux mais je ne côtoie personne pour dire d'avancer cela me fait peur j'ai envie d'être heureux.

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Merci Stéphane

Je suis effectivement plus vieux mais sans forcément plus d'expérience que lui car cette histoire était nouvelle pour moi, je lui ai bien demandé 100 fois si il était certain avant d'essayer car personnellement je ne souhaitais pas partager cela avec d'autres. Aujourd'hui je ne sais pas quoi faire pour améliorer ma vie affective j'en suis perdu. Je me suis remis à la musculation et j'essai d'occuper mes weekends avec des moments entre amis. Dans mes derniers mots et surtout après avoir appris son échange avec le garçons je lui ai dis que je le laisserai tranquille. J'ai annulé les 2 fêtes qu'il m'a proposé pour son anniversaire. Son meilleur ami m'a demandé aujourd'hui pourquoi je ne venais pas et j'ai dû inventer que j'avais déjà des choses de prévus :-(, cela me fait également mal car a la toute base de cette histoire je souhaitai juste trouver un bon ami et me voilà occupé de m'éloigner. J'ai peur de ne pas retrouver quelqu'un comme lui dans ma vie et je ne suis pas entreprenant comme lui, je me demande comment il a fait pour voir cela chez un garçons de 18 ans en couple depuis 2 ans avec une fille et le tout dans un week-end de course de 4x4 (si ces dires sont vrai). J'ai besoin de quelqu'un pour qui je pourrai compter plus que lui même car je suis comme ça. J'aimais bien car il a pleins d'amis et personne ne capte rien chez lui.

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
Coucou :)

D'après ce que tu évoques au sujet de ta relation, j'ai l'impression d'avoir affaire à un type qui s'apparente dans une certaine mesure à un pervers narcissique.

Phase une : briser tes défenses par son discours. Paraître le cliché du type sincère et bien intégré socialement. Il sait parfaitement sur quelle corde tirer pour ça : tes sentiments.

il me disais qu'il était certain que c'était moi et personne d'autre

Bref, le serious lover :)

Phase deux : Le contrôle, preuve qu'il en était conscient, il te faisait en sorte de te faire languir en espaçant les rencontres sans pour autant te dire que cette relation ne lui convenait pas. Puis voilà, toujours occupé à autre chose le Jules, c'est qu'il a une vie à faire en dehors de toi, toujours quelque chose de plus important que toi lorsque tu l'appelles. Manipulation. J'aime me faire désirer et qu'il vienne en rampant jusqu'à moi. Du coup tu t'inquiètes et tu entres dans...

Phase trois : la culpabilisation :

et que c'était rare quand il se trompait ce qui m'a mis en totale confiance

Et si c'était moi ? Il avait pourtant dit qu'il était sûr de lui et qu'il ne se trompait pas dans ses sentiments. Bref, je pensais que c'était clair.
Eh oui, c'est de ta faute, tu le colles et si la relation prend fin, c'est parce que tu étais trop collant. Et puis il ne ressent plus le petit truc. Et puis il est jeune, et les jeunes ça veut des expériences, comme c'est pratique. (dans ce cas, l'intérêt de choisir un partenaire ?) Voilà ce qu'il a cherché à te faire penser.

Tu as bien fait de t'éloigner et de refuser les contacts avec lui. C'est difficile quand on aime de renoncer à ses sentiments mais c'est la décision la plus sage à prendre. Le fait qu'il t'évoque ses expériences sexuelles prouve bien le mépris qu'il a pour tes sentiments. Tu trouveras des relations beaucoup plus saines quand tu auras fait ton miel de celle-là.

Bon courage à toi :)

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Merci pour votre retour Avatea, j'ai bien pensé à cette possibilité. Je regrette de mettre aventuré aussi rapidement, lui même me dis que nous avons été trop vite. Quand je l'interrogais il me répèter sans arrêt que sur tout ce qu'il m'avait dit il était sincère. Je me demande si j'étais vraiment sa première histoire. Je suis actuellement suivi par une psy qui me dis que au début effectivement il pouvait être sincère c'est juste que cela c'est decline chez lui et qu'il est jeune et que de toute manière cette situation de se voir une fois par semaine ne me rendais quand même pas heureux. Pourtant je me suffisait :-) pffff quel gâchis. Sexuellement je devais toujours entreprendre sauf quand il avait bu, ma psy me dis que l'alcool permet de lever les barrières. Un soir j'étais avec des amis et il est rentré chez lui m'a envoyé des sms pour venir chez lui et je lui ai répondu que non car je fêtais un anniversaire ensuite il m'a répondu après tu me diras que je ne te propose rien donc j'ai fais la route et arrive chez lui personne ne m'a répondu, je suis donc parti et sur la route du retour il m'a demandé si j'étais encore la et qu'il c'était endormi. Aujourd'hui je parle ici sous les conseils de ma psy. Je ne sais pas comment trouver le bonheur, je ne souhaite pas 15000 rencontres, je peux paraître idiot en rapport au monde actuel mais je voulais que une seule histoire. Lui continu sa vie avec pleins de sorties entre amis et tout le reste que je ne préfère pas y penser il est gagnant de tout cela. Je ne lui souhaiterai jamais de mal mais moi je suis bien perdu de tout cela.

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
Ah, ça, l'alcool ! Cocktail ravageur quand ça se conjugue avec les sentiments et le sexe. Ça lève des barrières, ça oui, mais à quel prix ! (avis personnel)

J'ai eu affaire à un pervers narcissique, je connais le modus operandi...

J'y ai cru, moi aussi, quand il me disait que c'était différent, que j'étais une évidence, le bon, que c'était sincère. Je pensais vraiment être responsable de l'échec de notre relation. J'en ai soupé, du chantage, de la manipulation, des fois où il me larguait comme ça pour un mot qui lui déplaisait, des fois où il m'humiliait. Autour, personne ne se rendait compte de rien, et là la spécificité des pervers narcissiques. Faire croire que c'est toi qui déconnes pour bien se faire voir en public et ses amis. Et quand il allait voir ailleurs, il me disait que c'était à cause de moi.

Et puis j'ai coupé les liens, j'ai arrêté quand la ligne rouge a été franchie. C'était douloureux parce qu'on a été ensemble quatre ans. Mais c'était la meilleure chose à faire.

C'est une bonne chose que tu consultes une psychologue. Je t'assure que ça vaut la peine de passer à autre chose, la relation que tu nous décris t'apporte plus de tourments que de bien. Il ne s'agit pas d'enchaîner les relations, juste te préserver parce que tu mérites mieux que ce que tu as pu vivre. Tu rencontreras quelqu'un de bien et qui te comprendra, fera attention à toi autant que toi à lui. :)

C'est tout le mal que je te souhaite ;)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit