connaissance et/ou amour

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

bonjour à vous toutes et tous,

sujet sur l'amour mais pas "à l'eau de rose "...

p r é d i c a t :

on aime une personne parce qu'elle nous est connue, sensiblement et intellectuellement...

et donc aussi pour la joie, le plaisir, le réconfort qu'elle nous procure...


Q u e s t i o n s :

1/ alors peut-on dire que plus on connaît une personne plus on devrait l'aimer...?

2/ Est-ce -que la joie, le plaisir et le réconfort d'une relation amoureuse sont dépendant de la connaissance de l'être aimé(e)...?

3/ existe-t-il une manière d'aimer qui permettrait un équilibre entre connaissance et amour d'une personne...?


merci à vous ...


photo de l'auteur littlephenix
Littlephenix
Non binaire de 33 ans
Dourdan

6 remerciements
Dans le livre sur les accords toltèques, il dit qu'on ne peut pas haïr une personne qu'on connaît vraiment parce que si on la connaît on va tout lui pardonner. En renversement, il explique que si les gens qui vous agressent par la parole, c'est parce qu'ils se rendent pas compte de votre moi intrinsèque, et donc qu'ils ne vous connaissent pas si bien. (Bon ça doit être mieux formulé).

Après aimer une personne ne signifie pas en être amoureu.x.se. Il est possible que l'état "tomber amoureux" soit inversement corrélé au fait de ne connaître la personne, puisque lorsqu'on connaît quelqu'un il y a moins d'imagination derrière. Mais bon à mon avis cela dépend des personnes et expériences.

Je pense que la meilleur manière d'aimer c'est juste d'être soit même et ne pas se poser de question.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Littelphénix vous dites :

"Après aimer une personne ne signifie pas en être amoureu.x.se. Il est possible que l'état "tomber amoureux" soit inversement corrélé au fait de neconnaître la personne, puisque lorsqu'on connaît quelqu'un il y a moins d'imagination derrière. Mais bon à mon avis cela dépend des personnes et expériences."

la cohérent de votre propos ferait que la connaissance laisse la place à l'amour dans la mesure ou celui ci ne se réfère pas à celle là, c'est ce que l'on nomme l'amour romantique, qui privilégie l'idée que l'on se fait de la personne sur sa réalité concrète...ça se défend, mais attention à l'atterrissage forcé que le quotidienne nous impose parfois...

par contre si vous admettez une manière d'aimer anonyme, voir purement virtuelle, là ce n'est plus du romantisme, c'est de l'auto persuasion, je ne puis y souscrire, car pour moi l'amour comme relation, est réciproque ou bien n'est pas...

Edrazel, tu dis : Haha tu fais ce post parce que t'es plus le premier dans la liste des contributeurs ? (c'est pour rire hein)

oui sans doute ça peut être drôle, mais sachant que l'humour n'a pas nécessairement vocation à révéler une vérité, je préfère dire que je post un sujet parce qu' une vrai nécessité m'anime, et que nous avons tous à être en recherche de ce que l'on est...d'où ce sujet

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Je le dis assez souvent à mon copain "je t'aime plus chaque jour". je ne sais pas si c'est niais, mais en tout cas c'est sincère.
Je ne peux pas en dire autant de mes relations passées, donc ce n'est peut être pas vrai pour toutes les relations. 

Pour la deuxième question là franchement je n'ai pas de réponse... On peut apprécier quelqu'un sans vraiment le connaître car on sent que ça accroche bien, mais est-ce suffisant pour se faire une idée juste de la personne si justement elle nous est obscure sur bien des points ?

Pour la manière d'aimer, on a chacun notre manière d'aimer, elle se fera toujours en fonction de la personne en face. On aime pas deux personnes pareil, où alors dans d'extrêmes rares cas. Du coup je vois pas trop comment on peut trouver un équilibre, vu que ce dernier change avec la personne qu'on a en face.


Bref j'ai pas répondu vraiment au final, toutes mes réponses se finissent par un "c'est possible mais pas toujours" x)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
steph tu nous dit : En ce moment j'ai besoin de me rendre utile aux autres!
et tu apprend par là aussi à te connaître...non ?

Kattarsis, prudente lucidité, j'apprécie énormément...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
dac o dac mais je pensais qu'en aidant les autres, nous découvrons aussi en nous ce qui nous manque et ce qui nous est le plus précieux, je veux dire l'amour désintéressé, et n'est pas là aussi une forme de connaissance de soit que de s'aimer au travers des autres...?

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit