Je n'arrive pas à le dire à mes parents

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour, alors voilà, cela va bientôt faire 8 mois que je suis en couple avec ma meilleure amie. Tout ça est nouveau pour moi. J'aimerais le dire à mes parents, mais je n'arrives pas à trouver le courage...Pouvez-vous me raconter comment votre coming-out s'est passé ? Cela m'aiderait beaucoup. Merci d'avance !


photo de l'auteur alexlexi
Alexlexi
Femme de 21 ans
rouen
J'aurais bien aimé t'aider mais il y a peu j'étais exactement dans la même situation que toi mais je n'ai toujours pas trouvé le courage de le dire à mon père et avec ma mère c'est pas un exemple de réussite ^^' Je peux juste te dire que personnellement j'en ai d'abord parlé à mes amis et ma soeur ce qui m'a déjà pas mal aidé car ils l'ont tous bien pris et ça fait du bien d'être soutenue :) Mais si tu l'as déjà fait je vais malheureusement pas pouvoir t'aider et je suis preneuse pour les conseils aussi ^^

photo de l'auteur OtomenVinz06
OtomenVinz06
Homme de 20 ans
Châteauroux
salut les filles ^^

Etant gay et n'ayant pas encore fait le déclaration a mes parents, je me permets de vous donner quelques petits conseils sur l'approche a avoir ^^
Deja essayer de parler avec votre parent le plus proche ... Celui a qui vous diriez tout et qui vous comprendrai surement.
Parlez du mariage LGBT a vos parents. Pour connaître leur opinion et leur point de vue sur cette orientation.
Apres essayez d entamer le sujet en disant qu un de votre ami s est fait mettre a la porte parce que il etait gay et regardez leur reaction. Vous pouvez meme essayez de leur demander ce qu ils auraient fait a leur place.
Je pense que si tous les résultats de ces "test" sont bons, et si vous vous en sentez le courageet avec un peu de soutien, vous pourrez leur dire ^^
J'espere que je vous ai aidé mes petites ^^
bisous :kiss

photo de l'auteur fatalitas
Fatalitas
Homme de 51 ans
montreuil

4 remerciements
salut perso j ai jamais rien dis (j ai 49a) non pas pour une question de discretion ou de ne pas m assumer mais tout simplement parceque c est ma vie jusqu a jour ou un pote a fait une gaffe devant mes parents...... resultat  ...bin rien ma mere a dit qu elle le savait depuis toujours sont seul regret elle n aura pas de petits enfants et puis c est tout. sachez quand meme qu une mere sait tout un peut moin pour le pere. mais bon tater le terrain n est pas idiot non plus car il y a des gens refractaire voir meme stupide pour jeter leurs enfants a la rue et là ça rentre dans le domaine de la connerie.  merde a toutes et tous!!!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Personnellement je l'ai dis à maman et elle ma dis que si j'était amoureux elle l'aurais su et que si je trouve l'amour avec un homme ou avec une femme elle s'en moque tant que je suis heureux

photo de l'auteur alexlexi
Alexlexi
Femme de 21 ans
rouen
Merci à tous pour vos réponses ! :)

J'ai effectivement essayé de parlé du sujet avec mes parents et disons que ça s'est pas passé comme je l'aurai voulu ^^' Et ce midi encore, j'étais seule avec ma mère, on regardait un film où une mère essayait de trouver un copain pour sa fille et ma mère me sort " moi j'aurais au contraire préféré que ma fille reste célibataire" ^^' Donc parfois je me demande si j'ai bien fait de lui dire et j'ai pas l'intention de l'annoncé à mon père ^^'

Du coup je pense attendre de trouver une copine et si c'est vraiment sérieux, l'annoncer à mon père. Vous en pensez quoi ? :)  

photo de l'auteur alexlexi
Alexlexi
Femme de 21 ans
rouen
Pour l'instant je ne pense pas avoir spécialement besoin de le dire mais je trouve ça quand même bête de devoir le cacher en faite :3

Mais sinon je pense aussi que pas mal de parents vont dire qu'ils n'ont rien contre l'homosexualité et tout mais quand c'est chez les autres, pas quand ça leur arrive. Je ne connais pas beaucoup d'homosexuels ( que ma meilleure amie en faite ) mais c'est exactement ce qui lui ai arrivée ^^'
Mais heureusement tout le monde n'est pas comme ça ! Je l'ai dit à ma sœur qui est mère de famille et au contraire elle était contente ^^

Je pense qu'il faut donc le dire en premier à ceux dont on est sûre d'avoir du soutient et une réaction positive :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Personnellement moi non plus mais je suis très pudique. Cela me dégoûterait d'évoquer ma vie sexuelle devant mes parents - surtout connaissant leur tendance aux blagues crasseuses.

Quant à donner la vie on ne le fait pas pour ses parents, mais pour ses enfants, pour cette partie de Dieu qu'on fera incarner en eux. 

Maintenant je comprends que certains veuillent en parler pour être accompagnés dans leur vie qui sera fatalement différente. Mais arrivé à l'âge adulte et à l'autonomie, ce ne sont pas forcément les parents qui seront le mieux placés pour cela.

photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 44 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements
Je l'ai dit par le biais de la gourmette de ma copine de l'époque. Il y a de cela 21 ans, javais 21 ans et je vivais ma premiere histoire d'amour. Je pensais mes parents ouverts car on avat eu des couples homos en chambre d'hôte et ca s'était bien passé.


Ils ont du mal au début, se demandant pourquoi.mais je n'avais a l'époque pas de réponse a leur donner.

Ce que je peux te dire c'est de prendre ton temps pour leur annoncer. Que toi tu sois bien au clair avec ta sexualité.

Aujourd'hui ils m'accepte comme je suis. Faire son coming out familial et un stade de l'acceptation de soi.

Il n'y a pas de methode magique, parle avec ton coeur. On ne peux savoir a l'avance leur reactions.

Bon courage a toi

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci à tous pour toutes vos réponses ! Je vais suivre tous vos petits conseils...mais franchement pour l'instant je me vois pas le dire tout de suite. Surtout que ma copine ne se sens pas prête pour le dire à sa soeur..enfin bref, je verrais bien. Je pense que si l'occasion se présente, j'essaierai de le dire à ma mère..

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Déjà, dis toi bien que la relation que tu as avec ta copine ne regarde EN AUCUN CAS tes parents. 
C'est ta vie, pas la leurs, tu n'es donc pas obligé de leurs dire. 
Après, s'ils sont suffisamment ouvert d'esprit, pourquoi pas. Mais surtout pas de truc comme on voit au cinéma en mode grosse pression, gros silence et tu lances un "Je suis lesbienne" non. Surtout pas. 
Dis le le plus naturellement possible. 
Après, personnellement, j'ai fais le choix de garder ma vie privé pour moi et donc de ne rien dire mais c'est à toi de voir. :) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec la vision de certains entre les parents et les enfants homosexuels. Si nous avons des copains et des copines de même sexe que nous-mêmes, c'est pour pouvoir les voir. Or quand on est hébergés chez ses parents, il est normal que l'on justifie de sortir voir sa copine ou son copain. C'est un pacte de confiance entre le parent et sa fille ou son fils. Cependant, il n'est pas aisé de dire que l'on aime une personne de même sexe, en tout cas plus difficile de dire qu'on aime une personne de sexe opposé dans l'écrasante majorité des cas. Et encore, dans certaines familles même les relations hétérosexuelles ne sont pas des choses faciles à aborder.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Quelques petits conseils : 

- Bien amorcer les choses
- Ne pas foncer tête baissée
- La parole est la clé de tout conflit 
- Et si tes parents sont ouverts d'esprit, dis les choses comme tu le ressens 


Néanmoins, puisque tu veux avoir différents rapports d'expérience : 
voici le mien : 
Je l'ai dit et redit plusieurs fois et à plusieurs occasions, à chaque fois ma mère a pleuré mon père m'a fait la morale en me disant que c'était "contre-nature" et depuis ce temps là, ils veulent et ont accès à ma vie privée et me font la misère (plus d'accès wifi, pas de téléphone le soir, pas de sorties, ma mère a même eu le courage de rompre à ma place contre mon gré à mon ex, elle m'a déjà tapé aussi. Bref je préfère être franc avec toi, je n'ai pas vécu les choses les plus faciles mais maintenant j'en ressors beaucoup beaucoup plus fort ! 

En espérant que tout se passe pour le mieux ! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@Simnt: limite on t'a foutu dehors?

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Le CO est aussi un peu culturel, les plus jeunes gays ayant acquis que la transparence et l'honnêteté normalise souvent mieux les relations avec la famille, mais avec parfois de la grosse casse irréversible comme le rappelle  MonsieurS, et les plus vieux ayant hérité du vieil adage "pour vivre heureux dans une société homophobe vivons cachés", ou plus exactement dans le "non dit".

Les deux ont des avantages et des inconvénients, et dépendent beaucoup du "climat sociétal" pour ne pas dire de la politique, et de la culture familiale. Notamment il ne faut pas nier que les conservateurs homosceptiques pour ne pas dire homophobes et qui étaient minoritaires briguent le pouvoir, et encore plus malins embarquent des gays dans leur reconquête pour donner le change. Et il ne faut pas non plus nier que les CO les "plus faciles" dans les familles les plus progressistes se font ou se sont fait plus rapidement, et qu'on aborde actuellement plus souvent des situations plus "difficiles", dans des familles de la France profonde qui ont accédé plus tardivement à l'internet pour tous,  ou des familles originaires de pays plus traditionnels du sud, ou confrontées à des soucis plus matériels, ou plus croyantes, ou... quand ce ne sont pas des "et".

Dans ces circonstances plus difficiles on peut réagir de plusieurs façons, soit "militante" en faisant son CO par principe et en assumant les conséquences bonnes comme mauvaises, soit plutôt que viser la clandestinité car dans notre pays ce n'est plus (ou pas encore)  vital,  viser le "non dit" c'est-à-dire que personne ne se fait trop d'illusion dans la famille mais les apparences sont (à peu près) sauves. Cela alimente les "secrets de famille" dont les familles raffolent dans les grandes occasions, entre la dinde et le champagne.

J'admets avoir un petit faible pour le "non dit", la société est un peu trop versatile, et cela ne semble pas aller en s'arrangeant.
Mais tu es jeune, une vraie jeune car tout le monde est jeune mdr, et  le CO est jouable, tout dépend de ta famille.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de MonsieurS : @Simnt: limite on t'a foutu dehors?


J'ai faillit mais heureusement non 

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Citation de Simnt : Citation de MonsieurS : @Simnt: limite on t'a foutu dehors? J'ai faillit mais heureusement non 



*** remarque générale***

La façon dont certaines familles traitent leurs jeunes est inadmissible, et trop souvent illégale en toute impunité.
Quand une situation est complexe il faut parfois la scinder en morceaux. Militer pour les droits collectifs des LGBT est une chose, s'adapter aux risques individuels en est une autre.
Et il vaut mieux réfléchir à deux fois avant d'envoyer un jeune au "casse pipe" comme ils disent à l'armée.

Or de la même façon que les actes homophobes ont explosé en France après les manifs du partit politique "La Manif Pour Tous", ou après le référendum du Brexit au Royaume Uni, ou depuis que Poutine est aux commandes en Russie, le climat politique actuel en France ne sent pas bon.

photo de l'auteur fatalitas
Fatalitas
Homme de 51 ans
montreuil

4 remerciements
Citation de Alexlexi : Merci à tous pour vos réponses ! J'ai effectivement essayé de parlé du sujet avec mes parents et disons que ça s'est pas passé comme je l'aurai voulu ^^' Et ce midi encore, j'étais seule avec ma mère, on regardait un film où une mère essayait de trouver un copain pour sa fille et ma mère me sort " moi j'aurais au contraire préféré que ma fille reste célibataire" ^^' Donc parfois je me demande si j'ai bien fait de lui dire et j'ai pas l'intention de l'annoncé à mon père ^^' Du coup je pense attendre de trouver une copine et si c'est vraiment sérieux, l'annoncer à mon père. Vous en pensez quoi ?   
salut a priori ta mere accepte.imagine toi mere de famille avec un enfant, celui ci t annonce "je suis gay" tu es censée et libérale donc tu accepte et veux son bonheur meme si tu voyais les choses autrement.c est comme ça que je ressens le dialogue de ta mere, ça ressemble aussi a de la curiosité de sa part

photo de l'auteur alexlexi
Alexlexi
Femme de 21 ans
rouen
Citation de Fatalitas : salut a priori ta mere accepte.imagine toi mere de famille avec un enfant, celui ci t annonce "je suis gay" tu es censée et libérale donc tu accepte et veux son bonheur meme si tu voyais les choses autrement.c est comme ça que je ressens le dialogue de ta mere, ça ressemble aussi a de la curiosité de sa part


Je ne sais pas du tout :/ Mais en tout cas j'espère que c'est vraiment ça ! Mais pour la curiosité ça risque pas vu que les couples homosexuels la "dégoûte" et elle m'interdis d'être tactile avec une fille en sa présence ^^' Mais Il y a quand même de l'amélioration car avant j'avais pas le droit de fréquenter des filles. Mais pour mon père il est homophobe et ma mère elle même m'a dit de surtout le cacher à mon père car ça pourrait très mal se passer. Mais bon maintenant que j'ai mon appart j'ai beaucoup moins peur qu'il apprenne ma sexualité :) Je pense que j'irais au feeling, je lui dirait quand j'aurais le sentiment que c'est le bon moment. Ce que je n'ai pas fait avec ma mère ^^'

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit