Sausage party - Le film animé qui fait polémique

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour à tous.
Je viens de lire cette article: voici le lien
http://mobile.lemonde.fr/cinema/article/2016/12/01/la-manif-pour-tous-denonce-le-caractere-pornographique-de-sausage-party_5041700_3476.html?xtref=https://www.google.fr/

Ce film animé fait grincer des dents LMPT, (oui encore eux), et le mouvement catholique.
Ce film est interdit en France au -12 ans et jusqu'à -17 dans certains pays.
Je n'ai pas encore vu le film, mais avec tous les commentaires racistes et homophobes (apparemment les réalisateurs sont juifs et homo) que j'ai pu lire sur FB, ça m'as donné envie d'aller le voir.
Personnellement je ne comprends pas en quoi ce film est-il choquant. S'il faut interdire ce film animé, dans ce cas, il faut interdire Sauthparc, les Simpson et American dad.
C'est mon avis. 

Et vous, avez-vous vu le film? Quel est votre avis? Trouvez vous le film trop hardcore?

photo de l'auteur PParker
PParker
Homme de 26 ans
Chantilly
J'ai regardé le film en étant dans le train en vostfr ! 
Néanmoins avec la grosse scène d'orgie à la fin j'ai comme sentit un regard de ma voisine qui disait "What The Fuck ?".

La vulgarité est bien présente oui. LMPT est une bande de blaireaux mais ils ont raisons sur un point, c'est pas un film pour les enfants. Pas au niveau du message et des allusions à longueur de film.

C'est pas LE film de l'année mais ça reste un bon film. C'est très bien réalisé, drôle si tu aimes l'humour graveleux et les allusions avec du foodporn. 

Une grosse critique de la société et un peu de religion aussi.

Ce film choque volontairement donc il faut aller le voir en connaissance de cause. Après on aime ou on aime pas, ça dépend de notre humour :) 

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Citation de PParker : LMPT est une bande de blaireaux mais ils ont raisons sur un point, c'est pas un film pour les enfants. Pas au niveau du message et des allusions à longueur de film. 

Je suis d'accord avec toi, c'est une bande de blaireaux.
Oui ils ont raison sur ce point, mais ça a été dit que ce n'est pas pour les gosses. En Amérique , le film est interdit au -17ans, ça veut tout dire. Pour moi, LMPT, parle pour rien dire.
Je pense qu'il faut être vraiment irresponsable de laisser son enfant regarder ce genre de film.

photo de l'auteur PParker
PParker
Homme de 26 ans
Chantilly
Ca dépend l'age de l'enfant après :) un gamin de 16 ans sera assez grand pour le comprendre et l'apprécier.

Mais à 12 ans j'ai un peu plus de doute (même si aujourd'hui les jeunes sont précoces sexuellement !)

Concernant l'homosexualité elle est en partie bien présente oui et d'autant plus polémique quand on voit la religion du personnage en question !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne peux pas me prononcer sur ce film car je ne l'ai jamais vu.
En revanche, après la lecture de la lettre de Jean-Frédéric Poisson, si de telles paroles sont vraiment présentes dans le film, alors ce film doit être rehaussé à une interdiction en-dessous de 18 ans. Il est inacceptable que des complexes cinématographiques laissent des mineurs âgés de 12 à 18 ans regarder ce genre de film. Qu'ils aient une approche sexuelle dans leur intimité profonde, d'accord c'est naturel chez la quasi-totalité des êtres humains. Que cela commence à entrer dans leur vie publique, j'en suis radicalement contre.

photo de l'auteur PParker
PParker
Homme de 26 ans
Chantilly
"Innaceptable" x) tout de suite les grands mots ^^.

Les gamins de 16 ans sont bien assez grands pour ce genre de chose va. Il faut pas diaboliser ce film non plus hein :) 

Y a des films qui ont fait pire que ça avec des interdiction tout aussi foireuse. Que ce soit sanglant, sexuel, au niveau du message passé ect. 

Puis après, il advient aux parents de se montrer intelligents et de ne pas considérer que "film d'animation = pour enfant".
Je connais un film d'animation pas très connu et que je déconseille aux enfants, c'est "le magasin des suicides" inutile d'expliquer pourquoi, le nom en dit déjà suffisamment :).  Et ce film n'a absolument aucun PG alors qu'il parle des meilleurs moyen de se suicider et d'un magasin qui vent de quoi le faire.

Le CNC juge les films et leur attribuent un PG en fonction de leur point de vue sur ce film. En france on a tendance à sous-évaluer car entre -12 et -16 y a rien. C'est soit -12 soit -16 et l'échelon est assez haut :).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@PParker: les "gamins de 16 ans" sont sous la responsabilité légale de leurs parents. Autre chose: une sortie entre adolescentes et entre adolescents ça existe. Qui pour contrôler les films qu'ils vont voir?

photo de l'auteur PParker
PParker
Homme de 26 ans
Chantilly
Et qui "contrôle" les nombreux sites -18 que les ado visitent ^^?
Faut arrêter de chercher à tout empêcher aux ado hein ;) c'est l'interdiction qui les poussent à la consommation.
Les contrôles dans les cinés n'ont jamais été des plus rigides d'autant plus. Il suffit de paraître plus vieux pour ne pas avoir à présenter de carte d'identité.
Je préfère largement qu'un ado de 16 ans suffisamment grand s'auto-gère sur ce genre de chose ^^.
Car sinon à ce compte il faut leur interdire les saw & divers films gores et tout ce qui pourrait leur nuire :').

On va pas refaire la société hein ;) je respecte ton avis mais selon moi tu extrêmise un peu trop.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Concernant les sites pornographiques, la tentation des mineurs d'y aller est énorme et à ne pas négliger. Sauf que cela est fait dans une sphère très intime à l'abri des regards. Aucun mineur ne va voir des sites pornographiques en groupe, contrairement au cinéma où c'est un lieu qui accueille du public. On ne peut pas contrôler la responsabilité d'un site pornographique mais on peut le faire pour un complexe cinématographique.

Je n'extrémise pas. Je suis un partisan du rétablissement des valeurs traditionnelles en karchérisant notre société de consommation. Si ces valeurs traditionnelles perdurent dans certains endroits, il n'y a pas de raison qu'elles ne perdurent pas partout!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
la morale des valeurs est la plus efficace, mais la plus liberticide aussi, alors que la recherche du bien commun est ouverte à toutes les différences...ne tirez pas la couverture à vous !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@Gilou03: la dictature de la majorité doit l'emporter. Le but des minorités revendicatives est un jour de parvenir à la majorité.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
pas du tout rien que de dire dictature de la majorité c'est passé à coté de l'esprit démocratique, mais je sais que vous ne vous embarrassez pas de ces détails...
les minorités existerons toujours dans la mesure ou on ne les oppresse pas  comme minorités, et revendiquer a un sens face aux oppresseurs... dixit Aristote et st Thomas

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Citation de MonsieurS  Je n'extrémise pas. Je suis un partisan du rétablissement des valeurs traditionnelles en karchérisant notre société de consommation. Si ces valeurs traditionnelles perdurent dans certains endroits, il n'y a pas de raison qu'elles ne perdurent pas partout!

Cela se discute.... en tout cas BeTolerant est un site de rencontres progressiste ne l'oublie pas =)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hum on part sur une guerre de points de détails... Un mot devenu difficile à prononcer ou à écrire depuis 1987!
J'irai peut-être voir ce film tiens. Je pense que la meilleure façon d'être convaincu(e) de son idée, c'est de voir par soi-même.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
En effet et prenez le temps de le bien comprendre... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut à tous !!!

Je n'ai appris l'existence de ce film et de la polémique qui y est liée que par ce site à l'instant même. De fait je ne l'ai pas vu mais j'ai regardé la bande d'annonce et j'ai vu la fameuse scène à Scandale de l'orgie à la fin.

Je ne suis pas vraiment du genre à m'offusquer mais j'avoue que pour la peine, je ne suis pas sur que ce film conviennent à des enfants, et même à des enfants de 12 ans. Les paroles ne sont pas même sous entendues mais parfaitement explicite et j'avoue que je ne penses pas, surtout au vu des problèmes dit de "moeurs" que rencontre la jeunesse actuellement, que cela les aides à avoir une vision de ce qu'est réellement la sexualité. La crainte que j'ai c'est que l'enfant vienne à penser que le sexe ça n'est que ça et que c'est quelques choses de banales et que de ce fait on en minimise les risques qui y sont liés. 

Après, ne nous mentons pas, il est vrai qu'avec l'accès à la pornographie tellement simple aujourd'hui, la majorité d'entre eux connaissent déjà les sujets abordés dans ce film. Mais je ne pense pas non plus que ce soit une raison de minimiser le fait que ce film, tout en dessin animé soit-il, aborde des sujets réels, certes, mais qui ne sont pas adaptés à tout les âges et surtout pas compris de tous. Et c'est ce manque de compréhension qui, à mon sens, est le plus dramatique.

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Citation de PParker : Ca dépend l'age de l'enfant après  un gamin de 16 ans sera assez grand pour le comprendre et l'apprécier. Mais à 12 ans j'ai un peu plus de doute (même si aujourd'hui les jeunes sont précoces sexuellement !) Concernant l'homosexualité elle est en partie bien présente oui et d'autant plus polémique quand on voit la religion du personnage en question !

Même 16 ans, je trouve que c'est jeune.
je suis maman d'un garçon de 12 ans et c'est clair et net que je ne le laisserai pas aller voir ce film, comme certains film d'horreur qui sont interdits au -12, si j'estime que c'est trop gore ou trop hot.
Et je pense ou j'espère que beaucoup de parents font de même.

Le personnage homosexuelle, on devine tout de suite sa religion. C'est vrai que c'est assez porno, mais j'avoue que ça m'as trop fait rire.

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Citation de Swen22 : Salut à tous !!! Je n'ai appris l'existence de ce film et de la polémique qui y est liée que par ce site à l'instant même. De fait je ne l'ai pas vu mais j'ai regardé la bande d'annonce et j'ai vu la fameuse scène à Scandale de l'orgie à la fin. Je ne suis pas vraiment du genre à m'offusquer mais j'avoue que pour la peine, je ne suis pas sur que ce film conviennent à des enfants, et même à des enfants de 12 ans. Les paroles ne sont pas même sous entendues mais parfaitement explicite et j'avoue que je ne penses pas, surtout au vu des problèmes dit de "moeurs" que rencontre la jeunesse actuellement, que cela les aides à avoir une vision de ce qu'est réellement la sexualité. La crainte que j'ai c'est que l'enfant vienne à penser que le sexe ça n'est que ça et que c'est quelques choses de banales et que de ce fait on en minimise les risques qui y sont liés.  Après, ne nous mentons pas, il est vrai qu'avec l'accès à la pornographie tellement simple aujourd'hui, la majorité d'entre eux connaissent déjà les sujets abordés dans ce film. Mais je ne pense pas non plus que ce soit une raison de minimiser le fait que ce film, tout en dessin animé soit-il, aborde des sujets réels, certes, mais qui ne sont pas adaptés à tout les âges et surtout pas compris de tous. Et c'est ce manque de compréhension qui, à mon sens, est le plus dramatique.

Salut Swen22, je suis tout à fait d'accord avec toi. Comme j'ai dit plus haut, je ne laisserai pas mon fils regarder ce film.

C'est vrai que de nos jours, ils ont facilement acces à la pornographie, mais c'est au parents de leur expliquer les choses.

photo de l'auteur Louisiana
Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Je suis quand même assez abasourdi par les gens qui disent que ce film n'est pas fait pour les ados de 12 ans. Vous avez eût 12 ans ? Vous avez déjà été en bandes de potes de 12 ans ? Perso, entre 12 et 14 ans, je crois que c'est l'âge où les adolescents pensent le plus au sexe et en parlent le plus. Et ces mêmes personnes ne deviendront sexuellement actifs que vers leur majorité, voire plus tard pour certains. La crainte que l'obsession du sexe qu'on a quand on est ado est forcément répercutée plus tard est largement infondée.

Les films du style "American Pie" étaient aussi interdits au moins de 12 ans. Justement parce que les 12-14 ans c'est complètement le public qui est visé. Ce public est en général diverti par de tels films, et ces films sont pensés pour eux. Ça a toujours été le cas. Je suis un peu ébahi devant ce que j'ai l'impression d'être dans cette société un regain de la pudibonderie.

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Citation de Louisiana : Je suis quand même assez abasourdi par les gens qui disent que ce film n'est pas fait pour les ados de 12 ans. Vous avez eût 12 ans ? Vous avez déjà été en bandes de potes de 12 ans ? Perso, entre 12 et 14 ans, je crois que c'est l'âge où les adolescents pensent le plus au sexe et en parlent le plus. Et ces mêmes personnes ne deviendront sexuellement actifs que vers leur majorité, voire plus tard pour certains. La crainte que l'obsession du sexe qu'on a quand on est ado est forcément répercutée plus tard est largement infondée. Les films du style "American Pie" étaient aussi interdits au moins de 12 ans. Justement parce que les 12-14 ans c'est complètement le public qui est visé. Ce public est en général diverti par de tels films, et ces films sont pensés pour eux. Ça a toujours été le cas. Je suis un peu ébahi devant ce que j'ai l'impression d'être dans cette société un regain de la pudibonderie.


Parler de sex à 12 ans? C'est un peu jeune, je trouve. 14, 15 ok. En tout cas, moi à 12 ans je ne parlais pas de sex avec mes potes, c'était une autre époque aussi.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Entre 12 et 18 ans et même après je n'allais pas voir des films pornographiques au ciné avec mes potes. En revanche, parler de sexe à 11-12 ans ce n'est pas vain car les enfants sont curieux à cet âge-là.

photo de l'auteur Louisiana
Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Desiles > Tu étais une fille aussi, je pense que ça ne se faisait pas :) En tous cas même à l'époque les garçons étaient comme ça. C'est faux de croire à une supériorité de vertu des anciens par rapport aux jeunes d'aujourd'hui au même age.

MonsieurS > Pornographique haha. Honnêtement il faudrait que je vois ce film mais je doute qu'il soit pire que American Pie ou consort.

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Citation de Louisiana : Tu étais une fille aussi, je pense que ça ne se faisait pas En tous cas même à l'époque les garçons étaient comme ça. C'est faux de croire à une supériorité de vertu des anciens par rapport aux jeunes d'aujourd'hui au même age.

Ahh non je n'ai pas dit ça, Louisiana. C'est pas mon genre de dire que avant c'était mieux ou blabla. Je vis avec mon temps. Mais c'est vrai entre filles ça ne se faisait pas.
Mais c'est plus la maman qui parle, j'ai beaucoup de mal à imaginer mon fils en train de parler de sex avec ses potes. Il a 12 ans, pour moi ça reste mon petit garçon.

photo de l'auteur Louisiana
Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Citation de Desiles54 : j'ai beaucoup de mal à imaginer mon fils en train de parler de sex avec ses potes. Il a 12 ans, pour moi ça reste mon petit garçon.


Désolé de te l'apprendre alors :p

Après, c'est une généralité mais ça dépend des personnes et des cercles d'amis. Personnellement j'étais pas trop axé sexe, mais moi c'est surtout parce que ça m'intéressait pas trop quand mes amis parlaient de vagins ou de seins. Mais toute la classe rigolait que le prof disait "pénétrer" par contre.

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Haha, non mais je ne suis pas dupe. 
Oui je comprends, c'est comme mes copines qui parlaient de garçon. Ça ne m'intéressais pas non plus.
Pour en revenir au film, je te rassure, c'est pire que American Pie. C'est porno. Mais c'est drôle.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ça ne fait polémique qu'en France (suffit juste de lire les commentaires), parce que perso je connais l'humour de Seth Rogan et j'ai pas vu la même réaction ailleurs. Pourtant je l'ai pas vu le film.
Mais il est vrai que comparé à d'autres pays, j'ai souvent entendu qu'en France on laisse les enfants voir des choses pas appropriées à leur âge.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de MonsieurS : Débat Sausage party - Le film animé qui fait polémique - Page : 2 Entre 12 et 18 ans et même après je n'allais pas voir des films pornographiques au ciné avec mes potes. En revanche, parler de sexe à 11-12 ans ce n'est pas vain car les enfants sont curieux à cet âge-là.

Et ça tombe bien, sausage party n'est pas un film pornographique.

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Si j'ai bien compris l'intention des réalisateurs, la vraie subversion de ce film c'est que des aliments originaires du monde entier, et préparés parfois selon des rites religieux incompatibles, font l'amour ensemble. Les aliments fruits de leur union seront inévitablement des perturbateurs des traditions.

En outres comme déjà signalé sur ce topic, il est indécent que des aliments ne se cachent pas pour faire l'amour, soient orgiaques et grossiers. Depuis la fin de l'antiquité et l'avénement du Seigneur Dieu tout puissant qui fait régner la morale sur la terre, on a retiré ces choses de l'espace public et on les cache aux enfants.

Tout cela est inévitablement très grave pour les partis conservateurs, qui par la magie des réseaux sociaux font le buzz avec une poignée de personnes.

Bon pour autant pas sur que j'aille voir ce film même si j'ai plus de 12 ans, les paraboles m'amusent mais aussi me fatiguent...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
oui tu as raison dans le sens ou l'anthropomorphisme est depuis  Esope et  Jean de la fontaine une "tarte et même à crème", mais si Wall Disney en a fait ses choux gras depuis plus de 50 ans, reste que, utiliser des aliments quotidiens (et américains) pour faire passer un message est assez... heu comment dire...humour gras, comme on dit grivois ou trivial ou déplacé ou de garçon de bain ou de caserne ou ....à chier ! (mais dans le cas des aliments il conviendrait bien, je reste dans le thème là ! tout le monde suit ! )

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
J'ai fini par aller voir la scène en question, en me remettant dans la peau de 12-13 à l'age où on découvre qu'on est en train de quitter l'enfance, et que ces nouvelles perspectives inconnues sont le sujet de conversation favori, amusé et excitant des mecs (et sans doute des filles).

A mon avis rien de bien nouveau sous les cieux, cela pourrait même servir de support à l'éducation sexuelle en allégeant les scènes de partouzes, et ajoutant de la prévention aux IST.

L'accès aux pornos est autrement plus grave, car eux déforment la réalité de la sexualité, et crées des habitudes d’excitation compulsives dont certains ados et jeunes adultes ont du mal à se défaire pour pratiquer une sexualité partagée.

Élever l'age de d'autorisation à 15 ou 17 ans comme aux US pourquoi pas, mais je pense qu'à ces âges on ne se contente plus d'animations sur le sujet, on veut en savoir encore plus. C'est me semble-t-il un film pour jeunes ados curieux ou adultes aimant l'humour, mais pas vraiment pour ados boutonneux, ni familles traditionalistes. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
En France, beaucoup de gens pensent encore "dessins animés = pour les enfants", c'est fatiguant.

Je ne suis pas convaincue qu'apposer sur le film un -12 ou un -16 serve à quelque chose, certains gamins sont vite choqués, d'autres non. Certains sont ignorants des choses sexouelles, d'autres au contraire très intéressés.

J'irai pas parler de pornographie non plus. C'est gras, c'est stupide (c'est drôle aussi par moments) mais ce sont des aliments les "protagonistes" de l'histoire. Y'a pas de quoi être outré devant une saucisse entre deux tranches de pain. Je n'ose pas imaginer comme le quotidien de ces polémistes doit être handicapant quand ils doivent se cuisiner une ratatouille (l'orgie totale !).

Au-delà de tout ce ramdam, le film est très bien animé, on ne s'y ennuie pas, il a même de bonnes idées (la toute fin, notamment) et on ne fait pas plus positif comme message que "pensez par vous-même et faites ce que vous avez envie de faire".

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui c'est vrai @Silas, je ne suis pas sur que Les Simpson soit un dessin animé pour les enfants!

photo de l'auteur Gargantua
Gargantua
Homme de 52 ans
Bordeaux

3 remerciements
Bonjour à tous,
Le législateur à définit en France un âge à partir duquel un mineur civil peut entretenir une relation sexuelle avec un adulte n’ayant pas autorité sur lui, sans que cet adulte commette une infraction pénalement répréhensible. Cette "majorité sexuelle" non explicitement définie est déduite de l’article 227-25 du Code Pénal qui fixe à 15 ans la limite pour les atteintes sexuelles à mineurs.

Dans sa sagesse, le législateur consacre donc une maturité suffisante pour les mineurs au delà de 15 ans pour faire leurs choix en matière de sexualité.

Il me semble donc que certains passages de ce film faisant largement la place à des représentations explicites de pratiques sexuelles, sa diffusion devraient être limitée aux mineurs de plus de 15 ans.

Mais ne nous leurrons pas... la maturité est variable et les discussions de cours d'école ou de collège sont parfois plus crues qu'on ne veut le croire ou qu'on ne veut le voir...

Au delà du discours légaliste, et des propos censeurs ou permissifs, quels est le discours sous jacent à ce film qui se veut être drôle et divertissant ?

Ce film est il choquant ou est il vulgaire ? Ce film n'est il pas une simple satire ?
La vie réelle n'est elle pas encore plus violente, choquante, vulgaire par les images que distilles nos journaux télévisés ? Ne laisse t'on pas trop nos enfants subir cette violence alors que nous nous offusquons lorsqu'on parle de sexualité ?

Comme Lindos, j'ai tendance à penser qu'il appartient à chaque parent de connaitre son ado et d'aller voir au préalable la scène en question, puis de décider si il y a lieu ou pas d'aller voir ensemble ce film.

A mon avis cette animation pourrait même servir de tremplin, de support pour une discussion sans tabou sur la sexualité. Car loin de la commisération des dames patronnesses, ne nous leurrons pas la sexualité fait partie de la vie et représente un des besoins fondamentaux, que cette sexualité soit procréatrice ou de plaisir ou des deux à la fois. Cette discussion autour de ce film pourrait être une introduction aux différentes sexualités, à la contraception et à la prévention des IST.

Vaut il mieux accompagner la jeunesse dans l’appréhension de ces sujets ou les laisser faire seuls leur propre éducation avec les risques de représentations erronées que cela peut engendrer ?

Bien à vous.
Xavier

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
@ Gargantua,
"Vaut il mieux accompagner la jeunesse dans l’appréhension de ces sujets ou les laisser faire seuls leur propre éducation avec les risques de représentations erronées que cela peut engendrer ?"

Autre exemple récent...

Dans un billet daté du 30 novembre le site internet jeanyvesnau.com consacré à la santé publique en France, cite les propos du Pr Nisand chef du pôle gynécologie obstétrique au CHU de Strasbourg à l'occasion du débat sur le projet de loi de pénalisation de l'entrave à l'IVG, lui aussi fortement contesté par les croyants qui se posent en garants de la morale:
 « Il faudrait appliquer la loi qui depuis 2001 prévoit une information à la vie affective dans les écoles dès le plus jeune
âge. Moins de 25 % des jeunes de notre pays y ont accès et c’est souvent
grâce au militantisme d’associations comme le Planning familial ou
Info-Ado. Les pays occidentaux qui ont trois fois moins d’IVG que nous
informent les jeunes correctement à l’école. Nous n’éduquons pas nos
enfants et laissons la pornographie le faire à notre place. La
protection des mineurs dans notre pays est devenue un vain mot, devant
l’importance des profits que génère ce marché. »

(source).

Comme d'habitude la parole de ce médecin partisan de l'information à l'école pour éviter les IVG est récupérée par les anti-IVG quand il dit que l'IVG est psychologiquement douloureux chez les ados, et attaquée par les anti-IVG quand il soutient le projet de loi de pénalisation de leurs sites de désinformation sur l'IVG, anti-IVG qui sont aussi contre l'éducation à la vie sexuelle et affective à l'école.

Les positions dogmatiques d'ultra-croyants complètement déconnectés de la réalité contemporaine parviennent à entraîner les modérés en souffrance économique et sociale, et se faire récupérer par les partis politiques populistes...

Plus fondamentalement ce sont les adultes qui définissent la "normalité" chez les plus jeunes n'ayant pas assez d'expérience pour avoir une analyse critique de ce qu'ils voient, sauf s'ils en souffrent eux-mêmes évidemment.
C'est notamment ainsi que des partis politiques comme les nazis et certains maoistes par le passé, ou dits "islamistes" comme actuellement, peuvent normaliser sans difficulté chez les enfants ou ados l'exécution sommaire de leur propre main, tout comme  le coupage de tête en public (y compris de leur propre père comme en Syrie), ou le kamikasage par une ceinture d'explosifs dans une marché de femmes et enfants.   

Pour en revenir au sujet, des petits qui ont su très tôt que que les bébé ne naissaient pas dans les choux cela existe depuis que les animaux puis l'humanité existent, et à fortiori dès que celle-ci a cultivé des choux et élevé des animaux, gardé par les enfants qui n'étaient pas dupes de ce qu'ils voyaient (d'où la tradition de la bestialité d'ailleurs...).

Bon après il y a un équilibre à trouver.
Mais que ce soient toujours les mêmes qui depuis 3000 ans voient le diable partout, c'est contre productif, et devient fatigant à la longue. D'autant que leurs croyances en un amour idéalisé se traduit en pratique par des millions de morts par communautarisme, et c'est encore plus fatigant.

 

photo de l'auteur Gargantua
Gargantua
Homme de 52 ans
Bordeaux

3 remerciements
@Lindos : comme je l'ai écrit, je suis partisan, comme toi il me semble, de l'accompagnement mesuré et de la pédagogie adaptée à l' âge de l'auditoire.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il existe en ce monde, des religieux et pas que, qui s'occupent de faire de "l'éducation" sexuelle des petits enfants une priorité, si ce n'est un business touristique florissant. Bah oue après tout, quelque part en Asie par exemple, certains pensent que les enfants n'ont pas le même rapport à la sexualité qu'en France, on peut donc les acheter...

Autrement est-il est possible d'imaginer une seconde l'intérêt pédagogique que pourrait chercher un parent pour son gosse de 12 ans en allant visionner ça ?
https://www.youtube.com/watch?v=L0MxOq-VvC4

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
DienBienPhu,
"Il existe en ce monde, des religieux et pas que, qui s'occupent de faire de "l'éducation" sexuelle des petits enfants une priorité"

Accusation facile. La misère sexuelle des prètres, des homosexuels ayant trouvé refuge par le passé dans la religion qui les juge, et l'autorité morale de l'église ne sont pas étrangers à ce qui accable le catholicisme. Personnellement je ne pense pas qu'on résolve ces sujets en tirant sur les ambulances, c'est faire justice expéditive, mais en faisant de la prévention, et pas uniquement en améliorant la protection des plus jeunes.

"si ce n'est un business touristique florissant. Bah oue après tout, quelque part en Asie par exemple, certains pensent que les enfants n'ont pas le même rapport à la sexualité qu'en France, on peut donc les acheter".

Les enfants ont à priori le même regard, mais pas nécessairement les adultes. Cela ne concerne pas que les enfants, et le pouvoir de l'argent n'est pas la seule raison.

En Asie la protection repose essentiellement sur la famille, qui peut être défaillante ou trop pauvre. Et chacun a son karma, qui peut être favorable ou non, et survivre en se prostituant n'était pas vu comme tabou. De plus existait une vieille croyance chinoise, qui a diffusé dans sa sphère d'influence, que la jeunesse des autres pouvait favoriser la longévité de soi (et ceci d'autant plus qu'on est plus vieux évidemment). Les pouvoirs d'autorité et d'argent, et la possibilité de corrompre l'état, met de l'huile dans les rouages. Enfin il ne faut pas nier une certaine naïveté des gens qui ne pouvaient pas imaginer que certains occidentaux puissent être aussi déinhibés.
Heureusement la situation tend à s'ameliorer.

Concernant le film il n'y a pas urgence à y emener les 12-15 ans, mais pas de quoi hurler au loup non plus.

photo de l'auteur Valoo07
Valoo07
Homme de 28 ans
Versailles

11 remerciements
Oué c'est assez polémique comme sujet =0 après le CSA est qd mm assez particulier qd on voir que 50 nuances de gris est -12 en france et - 18 partout aileur ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@DienBienPhu et bien merci pour cet extrait qui me permet de conforter la thèse de Jean-Frédéric Poisson. Ces scènes de la banalisation et de la globalisation du sexe ne sont pas appropriées à un jeune mineur dont l'âge est inférieur à 15 ans. Le plus choquant que j'ai trouvé dans la vidéo, est l'assimilation à de la pédophilie: les petits biscuits [ à 2:17 de ta vidéo ] semblent innocents et n'ont pas à être violés par la boite "Mr Grits", vraisemblablement représentant une personne de race noire. Au-delà de la polémique que cela peut susciter dans un débat d'adultes, il est inacceptable que ce genre de messages subliminaux puissent être diffusés conformément à nos barèmes à des mineurs de moins de 16 ans.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai lu que ce film était qualifié de "porno pour enfants" par des fanatiques qui ne l'ont manifestement pas visionné.

A ce compte là, South park est un programme pour jeunes enfants et le film American Pie est un porno !
S'ils ne sont pas capables de faire la différence entre "Les Feebles" de Peter Jackson et un long métrage du Muppet Show pour divertir leurs enfants, c'est clair qu'on est dans la merde...

Je m'explique :

Certes, Sausage Party est un film d'animation, mais ceux qui confondent film d'animation et programme jeunesse ne doivent pas souvent lever le nez de leur bible...
Quant à le qualifier de porno, c'est là aussi un raccourci biaisé, car il s'agit d'une comédie, même si sa fin prend la forme d'un gros pétage de plombs en feu d'artifice sexuellement débridé.

Ce film est très clairement calibré et destiné à un public de jeunes adultes, en âge d'être sexuellement actifs, de boire de l'alcool, de fumer des pétards, et à peu près capables d'exercer un minimum d'esprit critique et de second degré, dernier point qui n'est pas à la portée de tous.

A mon avis l'interdiction aux moins de 17 ans états-unienne est davantage en adéquation avec le public à même d'apprécier cette œuvre que l'interdiction française aux moins de 12 ans.

Je crois que ce qui heurte le plus la manif pour tous c'est moins le sexe et le langage grossier omniprésents que la critique au vitriol de la foi aveugle, et la conclusion du film qui invite à profiter de la vie (et du sexe) tant qu'on le peut, aux antipodes du masochisme austère prôné par des concepts religieux étriqués d'un autre temps.

Et pourquoi celà fait-il autant de buzzz ? Probablement parce que le discours "réac" redevient à la mode, et que des propos que les médias n'auraient jamais relayés il y a dix ans trouvent aujourd'hui écho dans une société bipolarisée, en recherche d'identité, où la tradition et le conservatisme s'affrontent ouvertement avec un mouvement ouvert sur le monde et sur les autres, où chacun aspire à faire ce qu'il veut de son corps et de son âme sans rendre de comptes moraux à personne, et parfois également de manière outrancière, en omettant que cela peut heurter la sensibilité de certains.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de MonsieurS : Le plus choquant que j'ai trouvé dans la vidéo, est l'assimilation à de la pédophilie: les petits biscuits [ à 2:17 de ta vidéo ] semblent innocents et n'ont pas à être violés par la boite "Mr Grits"

Et rien ne laisse penser cela, ce sont peut-être tes fantasmes que tu colles sur ces images.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@Lestat: les êtres humains ne vivent pas en juxtaposition d'individus isolés les uns par rapport aux autres, tout comme tout le monde ne porte pas la burqa [ interdite en France ]. Par conséquent NON on ne fait pas ce qu'on veut de notre corps.

@Oyodoo le sentiment de peur est antagoniste au désir sexuel d'un corps étranger:


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Lindos Accusation facile. La misère sexuelle des prètres, des homosexuels ayant trouvé refuge par le passé dans la religion qui les juge, et l'autorité morale de l'église ne sont pas étrangers à ce qui accable le catholicisme. Personnellement je ne pense pas qu'on résolve ces sujets en tirant sur les ambulances, c'est faire justice expéditive, mais en faisant de la prévention, et pas uniquement en améliorant la protection des plus jeunes...

C'était tellement tentant que je n'ai pas pu m'empêcher de faire une diversion sur ce sujet à ta manière. Et le premier à tomber dans ce trou, c'est toi. Magique.

T'as trouvé ton petit terrain fertile avec ce sujet, ici comme ailleurs. Et tu le fais à toutes les sauces, sur tous les sujets et à la moindre occasion.
Donc oui, Il est toujours drôle de te voir mettre à l'index les religions pour expliquer avec tes petites grilles irrationnelles et culturalistes d’anthropologue du dimanche, tout et n'importe quoi.

Charlatan un jour, charlatan toujours, C'est donc ça la démarche explicative Allomatienne.
Citation de Lindos Accusation facile. La misère sexuelle des prètres, des homosexuels ayant trouvé refuge par le passé dans la religion qui les juge, et l'autorité morale de l'église ne sont pas étrangers à ce qui accable le catholicisme.


Je suis fan.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
La scène qui a été partagée est assez gênante mais je pense que certaines limites ont été "dépassés" car ça met en scène des aliments. Et puis personne n'empêchera un enfant ou un adolescent de regarder des films de moins de 16 ou 18 ans. Que les parents contrôlent ou non l'agissement de leurs enfants il y'aura toujours les camarades ou des copains qui pourront les initier et ensuite apprendre à effacer leurs traces et contourner le fameux contrôle parental. Mieux vaut expliquer à l'enfant la logique de le protéger que de lui interdire une chose qu'il voudra absolument connaître/voir.

On a tous été des enfants et il ne faut pas oublier cette partie qu'on a vécu en croyant mieux que quiconque comment protéger un enfant. Ce ne sont pas tant ces films suggestifs qui heurtent un adolescent (sauf pour les plus sensibles) mais la pornographie qui à mon sens est un poison à l'épanouissement sexuel d'un(e) adolescent(e) et son évolution. Pour les enfants je pense qu'ils ne devraient pas regarder ce genre de film suggestif. 

Bref ça revient à dire qu'on devrait éduquer les enfants en 2016 à l'internet et la manière dont ils devraient interagir avec un monde qui n'a aucune limite qu'on impose à soi-même. 

A la rigueur contrôler ce qu'un enfant regarde à la télévision ou au cinéma est plus simple que sur internet. :(
 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pourquoi le jeune public dont il est question s’embêterait-il à se taper 1h15 de film qui ne leur plaira pas avant d'arriver sur la scène d'orgie alors même que celle-ci est diffusée de partout sur internet, gratuitement et sans filtre d'âge, par ceux là même qui voudraient la censurer ?! ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai vu le film. En réalité il n'est pas aussi diabolique que l'on veuille le faire croire. Effectivement, la scène d'orgie serait un peu gênante à diffuser pour des mineurs entre 12 et 15 ans. C'est un humour décalé qui ne plait pas à tous, reconnaissons-le!

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit