Travail: les relations avant les compétences ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour à tous, suite à quelques échanges avec des amis, de la famille et d'autres connaissances, j'ai eu l'occasion de constater un certain consensus: quand il s'agit de trouver un job, un stage, ou bien d'obtenir une promotion, tous reviennent au même constat: les relations priment sur les compétences au poste.

Pour être plus explicite: vous pouvez être limite passable sur votre poste, si vous vous faites bien voir par votre hiérarchie, vous aurez plus facilement une promotion que le mec qui fait bien son travail et ne se fait pas remarquer (dans les 2 sens du terme).

Idem pour la recherche de stage: à titre d'exemple, j'ai obtenu le mien pendant mon master uniquement grâce à un intervenant professionnel qui m'avais pistonné auprès de sa boîte. Pareil pour les jobs saisonniers: les seuls que j'ai eu, c'était par le piston de mon père (pour un job d'été... lol !) La cooptation c'est bien, mais il y a des limites...

Avez-vous vécu le même genre d'expériences ? Si oui, vous en pensez quoi ?
(ps: en fait, c'est plus un coup de gueule qu'un vrai débat...je ne m'attend pas à ce que quelqu'un me dise "oui, avoir un réseau développé c'est plus légitime pour obtenir un poste que d'avoir les bonnes compétences" :) )


photo de l'auteur wilden
Wilden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Oui , c'est une réalité ; 


Je ne suis pas pour ce principe, mais certaines fois on a pas le choix sinon on est jamais embauché 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Une majorité silencieuse est une majorité consentante...

photo de l'auteur Skyquiver
Skyquiver
Homme de 30 ans
Près de Nice

9 remerciements
Malheureusement ça marche beaucoup comme ça dans le monde du travail, pas seulement pour l'embauche mais à plein de niveaux parfois même des primes ( à la tête ) et j'en sais quelque chose.
Au lieu de valoriser chaque personne avec ses compétences de toute façon on prend et on jette. Les employés sont des pions, ils sont des jouets, et des serviteurs pour des patrons et des financiers qui ne pensent qu'à s'en mettre toujours plus dans les poches.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
La cooptation est quelque chose de très courant, le diplôme est important mais ceux qui comme moi n'ont pas de réseau partent avec pas mal d' handicap dès le départ..
Quand je faisais mon Master 2 pour exemple j'avais candidaté à un stage qui vraiment collait parfaitement à ma formation sans avoir de réponse pendant longtemps alors que d'autres gens de ma promo avaient été reçus voire sélectionnés ( ils s'étaient désistés ensuite ), j'ai quand même été reçu mais il a fallu qu'une ancienne élève de mon master travaillant dans la même entreprise mail mon CV....Au final he n'ai pas fait ce stage mais bon j'ai quand même fait part de mon étonnement devant le DRH mdrrr

J'ai un tas d'autres exemples mais bon pas envie d'étaler toute ma vie, on va dire que pour certains métiers, ne pas avoir de réseau et être bronzé c'est le combo perdant mdrr !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est précisément ces pratiques obsolètes qui me dérange. Le monde des RH est beaucoup trop normé, je me demande si on les forme comme ça en école/fac ou bien si c'est du mimétisme vis à vis de leurs ex-tuteurs. Le pire dans tout ça, c'est qu'ils sont perdants aussi, mais faut' croire qu'ils ne s'en rendent pas compte.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oh Les RH appliquent la politique de la boite tout simplement, si le manager leur dit "pas de noirs" ils font avec....

Ce qu'il faut retenir en tout cas c'est qu'à diplômes égaux, le réseau est TRES IMPORTANT donc dès maintenant faites vous un carnet d'adresses.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est un peu caricatural tout ça! Bref, je bosse en cabinet RH et des CV j'en vois tous les jours, ce que l'on met en évidence dans notre sélection c'est avant tout les compétences, ensuite vient bien sûr la perso car il faut que la personne soit à l'aise sur son poste et dans l'entreprise. Je n'ai jamais vu quelqu'un se faire barrer parce qu'il a des origines. La perso est importante, car quand t'as quelqu'un qui t'insulte quand tu lui propose un CDI, on se dit qu'il y a quelque chose qui tourne pas rond et on ne donne pas suite!
NB: il faut pas oublier que les RH sont des êtres humains aussi!


En ce qui concerne les réseaux, c'est comme ça tout simplement et y peut rien. Il faut s'en faire mais pas n'importe comment non plus, parce que ça ne marche pas à tout les coups.
Aussi ça ne fait pas tout non plus!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est bien beau tout ça mais la discrimination à l'embauche ce n'est pas quelque chose que les minorités visibles inventent pour se plaindre lol. C'est du vécu, du ressenti dans la chair.

Puis indépendamment de ma personne, on sait que c'est systématique dans pas mal de boites, le nombre d'entre elles qui se font choper lors de testings ( rappeler le cv au nom français alors qu'il ne se distingue en rien de celui au nom arabe etc )

Monde bien pourri

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Leandre : C'est un peu caricatural tout ça! Bref, je bosse en cabinet RH et des CV j'en vois tous les jours, ce que l'on met en évidence dans notre sélection c'est avant tout les compétences, ensuite vient bien sûr la perso car il faut que la personne soit à l'aise sur son poste et dans l'entreprise. Je n'ai jamais vu quelqu'un se faire barrer parce qu'il a des origines. La perso est importante, car quand t'as quelqu'un qui t'insulte quand tu lui propose un CDI, on se dit qu'il y a quelque chose qui tourne pas rond et on ne donne pas suite! NB: il faut pas oublier que les RH sont des êtres humains aussi! En ce qui concerne les réseaux, c'est comme ça tout simplement et y peut rien. Il faut s'en faire mais pas n'importe comment non plus, parce que ça ne marche pas à tout les coups. Aussi ça ne fait pas tout non plus!


Ouais, enfin des gens qui t'insultent ça doit représenter une minorité de candidats...sinon il faut se poser des questions sur votre vivier hahaha
Par contre, c'est loin d'être caricatural: sur une centaine de CV envoyés, je n'obtenais que rarement plus de 15-20 réponses (négatives ou positives), ce qui veut dire que 80% des RH ne faisaient pas leur boulot, donc la généralisation n'est pas excessive sur ce point ;-)
Donc les RH sont des êtres humains, on est d'accord. Par contre leurs méthodes et pratiques reflètent bien leur intitulé de fonction: "Ressources humaines".

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
J'ai vécu ça aussi en effet. 
Lors d'une expérience d'un an non diplomé j'ai pu faire mes preuves dans une boite. un autre bonhomme en master qui connaissait moins de choses que moi et qui gaffait tout le temps a pu rester car collait mieux au style de la boite.
Perso mon patron était "paumé" avec moi car j'étais trop calme et quand il racontait de la merde je n'hésitais pas à lui dire, avec respect toujours. Il en était de même avec les clients trop agressifs, qui hurlaient au téléphone, ou ceux qui ne parlait pas à "l'ouvrier" que j'étais.

Bref, j'ai toujours eu comme valeur le respect, et dès qu'il n'y avait plus ça c'était pas la peine. Mon patron n'aimant pas trop cela a préféré garder celui qui bossait mal mais ne faisait pas "de vague" car faisait des courbettes aux client ainsi qu'au patron.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il est vrai certes que pas tous les cabinets fonctionnent de la même façon et ça nous nuit en général

Aussi un CV ça se prépare, je ne minore pas vos problèmes j'étais dans le même cas (je suis jeune diplômé, métisse, gay et sans réseau pro si vous ne l'avais pas remarqué), mais je pense que peut-être vous aurez plus de chance en comprenant bien l'offre d'emploi, parce qu'un CV doit répondre à l'offre d'emploi et non pas uniquement vos compétences/expériences.
Aussi un conseil il ne suffit pas d'envoyer machinalement des CV, parfois (et je l'ai fait) il faut aller sur place, les prendre au dépourvu, quitte à se prendre des portes mais ça prouve qu'on a la volonté et ça marche!

Dernier point on ne traite pas les gens comme du bétail, je ne le fait jamais et non plus le cabinet car on oublis pas qu'un jour nous aussi on a recherché du travail et que c'est difficile
Ce que tu dis c'est pour les grands groupe sans doute mais pas tous

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit