cerveau féminin vs cerveau masculin

avatar contributeur de MissKim
MissKim

cerveau féminin vs cerveau masculin

je vous invite à répondre à ce quizz tiré de l'ouvrage de Catherine Vidal, neuro biologiste "Nos cerveaux, tous pareils tous différents"

descriptif du livre:

Comment se fabriquent les filles et les garçons ? Comment se forgent nos identités de femmes et d'hommes ? Dans ce livre, l'auteure explique le rôle clé de la plasticité cérébrale, nous donnant à voir un cerveau en perpétuelle évolution au gré des interactions avec son environnement.D'où une conclusion en forme de réflexion éthique. Car cette permanence du changement met à mal la justification des inégalités entre les sexes par un ordre biologique, porte ouverte aux "ismes" : sexisme, racisme, élitisme. Bonne nouvelle !

avatar contributeur Dime
Dime

Bon.

Tu es plutot du genre rigolotte toi !

On attend les reponses alors...

avatar contributeur de MissKim
MissKim
- modifié par missKim le 25/11/2020 - 09:26:47

Citation de Dime #346316

et tes réponses du coup ? 😆

avatar contributeur de Maya67
Maya67
- modifié par Maya67 le 25/11/2020 - 15:09:51

bonjour MissKim

Merci pour la frustration, je n’ai pas noté exactement mes réponses, en gros j’ai plutôt pensé pas de différence en les genres ou on l’ignore à certaines, je suppose qu’on ne sait pas encore tout.

Bonne promo pour C. Vidal, je vais aller l’écouter.

A la prochaine vidéo....

J'ai regardé sa conférence de 3/4 d'heure sur "le cerveau a-t-il une sexe?", pour l'intrigue, je connaissais la réponse, pour les explications, arguments scientifiques et d'où proviennent nos idées reçues et de quand elles datent, c'est intéressant. merci MissKim

Bonne journée

avatar contributeur de MissKim
MissKim
- modifié par missKim le 25/11/2020 - 19:40:09

: > Citation de Maya67 #346380

ouah tu as vu la vidéo de 3/4 d'heures... cooooooooool 😎 😎 😎

je suis contente d'avoir incité à aller voir cela.....

merci

avatar contributeur de Doremi
Doremi

Citation de MissKim #346292

Merci pour l'info, j'irai voir de ce côté-là

avatar contributeur de Coré
Coré

Sans son podcast "Meta de choc", Élisabeth Feytit à abordé ce sujet avec Odile Fillod, sociologue des sciences. cette dernière à démontré les nombreux biais de ces études de neurobiologie qui tendent à vouloir expliquer, les différence comportemental, mais aussi l'identité de genre ou l'homosexualité, en faisant fi des la sociologie. Au travers de quatres podcast intitulés "Les hommes, les femmes, Mars et Venus", elles reviennent sur les principales théories de ce type.

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
- modifié par Dayzelle le 20/01/2021 - 15:42:45

Je n'ai pas -encore- vu les liens données, mais ce que je sais, c'est que durant mon parcours, j'ai participé à une étude sur le transsexualisme primaire dans le cadre d'une étude de neuroscience. Ceci avant d'entamer une transition physique médicale pour ne pas biaiser les résultats. Le sujet sur d'éventuelles différenciations entre cerveaux hommes/femmes fait fureur en plus de déranger. Moi, cela m'intéressait fortement et je me suis portée volontaire pour faire une batterie d'examens à ce niveau.

Suite à différents irm fonctionnels, m'ont été présentés les résultats et j'ai pu assister à l'étude comparative relativement éloquente. Je ne suis pas là pour présenter mon avis, mais partager ce que j'ai pû constater de mes propres yeux : dans la majorité des cas, les 2 cerveaux (homme/femme) ont présentés une activité bien différente en terme de liaisons neuronales et d'activité électrique. Les sujets hommes et femmes présentaient donc un fonctionnement neuronal différent, en tous cas suffisament pour que cela puisse être constaté.

Me concernant, il s'est avéré que mes propres résultats montraient un fonctionnement/activité similaire aux résultats des femmes cisgenres ayant participées, alors que : mis à part ce profond ressenti depuis mes 4 ans, je n'avais pas encore vécu ma vie de femme et que jusqu'alors j'avais joué ce rôle d'homme plutôt masculin. En outre j'ai toujours été traitée tel un garçon/homme jusqu'ici. Cela signifie que ce n'est pas ma vie sociale de femme qui aurait modelé mon cerveau puisque venant à peine de faire mon coming-out et tout juste commencé mon parcours psy en lien avec la Sofect.

Je suis d'avis qu'il ne faut pas se lancer dans des conclusions hâtives. Cela fait des années que différentes études semblent se contredire à ce sujet, probablement pour diverses raisons, qu'elles soient réelles ou influencées par des lobbys que cela dérange ou je ne sais quoi d'autre... je ne suis pas compétente pour en juger. Tout ce que je peux dire, et étant très scientifique, le sujet m'intéresse beaucoup et je ne peux pas non plus ignorer ce qu'il m'a été donné de voir lors de cette étude.

En fait, ce que je ne comprend pas c'est que normalement la science fait des expériences pour récolter et vérifier des données ou des hypothèses en fonction de résultats reproductibles ou non. Or, de telles études paraissent relativement simples à mettre en oeuvre puisqu'il ne s'agit ici que de comparer des imageries cérébrales et des influs nerveux pour en tirer des conclusions; et c'est en ça que j'ai du mal à comprendre qu'après tant d'années on en soit encore à batailler à ce propos alors qu'il y a pourtant des résultats manifestes sur le sujet. Cela m'intrigue tout de même.

Bref. J'irai voir les liens que tu donnes MissKim quand j'aurai plus de temps. Bonne après-midi tout le monde !

Dayzelle



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr