Les pratiques comme défintion

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonsoir à tous, 

Je voulais aujourd'hui vous faire part d'une réflexion que j'ai mûri au fil de mes rencontres, dialogues, lectures, de ces longs moments ou je contemple le monde et j'en suis venu à me demander: 

Les pratiques sexuelles définissent-elles notre orientation sexuelle ? 

J'ai souvent entendu dire "Non mais moi je suis pas un PD, j'ai pas envie de me faire enculer, c'est dégueulasse"
ou d'un autre style "si t'es lesbienne c'est que t'aimes pas la bite !" 

.. bref remarque d'esprits étroits mais passons sur ce point, là n'est pas notre sujet. 

Pourquoi la sodomie serait l'apanage des gays ? Je ne comprends pas ..  
J'en ai discuté avec plusieurs personnes, toutes ont pris un air dégoutés puis ils se sont dit ah ouais ... (ou comment se retrouver devant sa connerie et son obscurantisme). 

Bref la sodomie est tout de même un sujet taboo en dehors du monde gay. 

Je m'explique: 

Je pense avant tout que l'orientation se définit par le sexe de l'autre mais absolument pas par les pratiques au sein du couple.
Je ne vois pas en quoi on crée un raccourcis homme qui se fait sodomiser = gay 

Evidemment il faut faire preuve d'imagination, sa partenaire devrait donc utiliser main ou objet, on sait tous aujourd'hui que l'industrie des plaisirs à tout prévu pour satisfaire les envie de chacun. 
Ca ne me pose aucun problème qu'un homme hétérosexuel ait cette envie ou qu'une femme homosexuelle ait envie de penetration par un substitut de phallus. Ou est le problème ? 
Ce vieux cliché de lesbienne qui n'aime pas la bite me gave, je sais que beaucoup disent en effet qu'elles n'aiment pas, qu'elles trouvent cela moche ->  une chatte n'est pas plus esthétique faut pas déconner ! 

A côté de ca une femme hétérosexuelle qui pratique la sodomie ne sera pas qualifiée de "gayette" -> je pousse la connerie et le ridicule bien sûr ! 

Donc je me demande pourquoi tant de préjugés et pourquoi les gens sont-ils toujours autant surpris si jamais une lesbiennes parlent de gode, là on va dire "mais t'aimes pas la bite !"  Je dis non, l'homme en général ne m'attire pas, son sexe pas plus que ca (en tout cas le cliché du ca me dégoute ne prend pas avec moi) mais j'ai peut être envie de faire autre chose que le sempiternelle cuni ! (Là des dizaines de lesbiennes seront en mode "oh mon dieu !!!" )
 Il y a des millions de facon de se donner du plaisir alors je dis prenez votre pied osez parler de vos fantasmes à votre/vos partenaire/s et n'ayant pas l'esprit si étroit ! 

J'attends également vos envies qui m'interesses beaucoup ! 


photo de l'auteur Fremenway
Fremenway
Homme de 48 ans
Montpellier

2 remerciements
Bonsoir !
Juste une petite reflexion très personelle. Je crois que c'est une affaire de domination. Certains hétéros n'aiment pas trop ou ont peur des gays parce qu'ils pensent qu'ils réduisent leur domination à néant en acceptant d'être pénétré. Le phallus est leur sceptre royal qui légitime leur pouvoir sur les femmes. Ceux qui acceptent d'être sodomiser par une femme sont en contradiction avec eux mêmes, ils donnent la preuve que l'orientation n'est pas que sexuelle vu qu'ils font des "choses" de gay avec uniquement des femmes ! :)
Et tiens un peu d'humour pour changer : D

https://www.youtube.com/watch?v=6T9JaDvJfkI

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ahahahahahaha excellente cette musique, je la garde en stock :) 

Ta réflexion est très intéressante, j'avais oublié cette obnubilation du phallus .. 
Donc dans ta pensée tu dis qu'un homme veut toujours être le dominant dans le couple ? 

j'ai du mal à bien saisir le sens de ta phrase: ?"Ceux qui acceptent d'être sodomiser par une femme sont en contradiction avec eux mêmes, ils donnent la preuve que l'orientation n'est pas que sexuelle vu qu'ils font des "choses" de gay avec uniquement des femmes !" 

tu pourrais essayer de me la répliquer ?  

Pourquoi pour changer ? il faut toujours faire de l'humour !! 

photo de l'auteur Fremenway
Fremenway
Homme de 48 ans
Montpellier

2 remerciements
Donc dans ta pensée tu dis qu'un homme veut toujours être le dominant dans le couple ?

Bah c'est la base de l'hétérosexualité dans la plupart des sociétés humaines ! Il le pense de part son physique, sa virilité et son "phallus" pénétrant. Il doit bien avoir un rôle à jouer le mâââl dans la société. :)

"Ceux qui acceptent d'être sodomiser par une femme sont en contradiction avec eux mêmes, ils donnent la preuve que l'orientation n'est pas que sexuelle vu qu'ils font des "choses" de gay avec uniquement des femmes !"  tu pourrais essayer de me la répliquer ?   Pourquoi pour changer ? il faut toujours faire de l'humour !! 

Même moi j'arrive pas à comprendre cette phrase ! :D
Pour certains hétéros accepter de se faire "sodomiser" par une femme ne change en rien leur statut de dominant parce qu'ils restent attirés physiquement et sentimentalement par les femmes qui restent elles des dominées vu qu'elles n'ont pas de vrais phallus. Et c'est exactement ce qui se passe chez les gays ! Il y a avant tout de l'attirance physiques, des sentiments.. et de la sodomie. Sauf qu'il n'y a pas chez eux de rapport de domination sociale ou sexuelle (de genre). Encore une fois certains hétéros pensent que homosexualité = sodomie donc perte de domination et de rôle sociale. D'où la contradiction. Il ne peuvent accepter ou imaginer tout simplement que deux personnes de même sexe peuvent avoir de l'attirance et des sentiments l'un envers l'autre. (J'espère que mon charabia est comprehensible? :) )
Je suis nouveau et le peu de sujets ici que j'ai pu voir m'ont l'air sérieux sur un site sérieux. Et donc oui il faut toujours faire de l'humour ! :)

photo de l'auteur Dedale
Dedale
Homme de 23 ans
Strasbourg

14 remerciements
Je pense que ton sujet rejoint un peu l'éternel débat "comment definir l'orientation sexuelle" 
Doit on definir l'orientation par une attirance? par une pratique sexuelle? par le genre du partenaire ?

En somme, il me semble que c'est une question de sémantique: qu'est ce qu'être homo/hétéro/bi...
Pour ceux qui pensent que l'orientation est à lier aux pratiques, il est evident que leurs pratiques doivent être en adéquation avec leur identité , de sorte à maintenir leur statut sexuel...

En revanche, pour ceux qui la definisse uniquement par une attirance ,  les pratiques ne sont pas liées à une orientation particulière, et c'est cette position que tu défends , et que je defend moi même.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Moi le sex je pourrais totalement m'en passer, donc je lis, je me documente :)mais en tant que spécialiste de la tendresse je me garde bien d'intervenir ;) (oui oui je précise que j'ai conscience que le sex peut être tendre ok). J'ai lorsque je l'ai pratiqué une "préférence" "sensibilité" mais le sex je trouve ça compliqué, je suis stressé lors d'un rapport sexuel même si j'éprouve du plaisir et que j'ai un orgasme je ne sais jamais quoi faire et je me dis toujours vivement que ce soit fini. J'essaie de faire jouir mon partenaire vite alors que lui me freine. Je suis le plus mauvais coup du monde sûrement :p   

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit