Être gay mais ne pas aimer les hommes ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour bonjour,

(Oui oui, je sais depuis que je me suis recrée mon profil, je n'ai pas pris la peine de remettre des photos de moi ni même de refaire une présentation, mais ça viendra peut-être dans peu de temps, quoique ça ne servirait pas à grand chose, bref...)

Me voilà parce que je suis face à mon ordi et j'ai enfin envie de parler d'un truc qui me concerne et qui est un peu étrange.

En effet, je suis homosexuel, je le sais, je ne le remets pas en question, et bla bla bli et bla bla bla. Bref, je suis gay. Cependant, je n'ai que des amis filles. Vous allez me dire : "Bah c'est normal, c'est le stéréotype du gay". Oui et non. En fait, je n'ai que des amis filles d'une part parce que dans toutes les activités que je fais (et que j'ai pu faire), que ce soit les études, les hobbies, ou autre chose, il y a presque toujours plus de 80% de filles et moins de 20% de mecs, donc ça réduit de beaucoup les chances d'avoir des amis mecs.
Cependant, les rares fois où j'arrive à me faire des amis mecs (et d'ailleurs, pourquoi la majorité est gay, je ne sais pas), je ne peux pas m'imaginer une relation avec eux. Même en passant outre le physique, j'ai un blocage. Je ne dis pas que c'est un blocage à cause de la norme sociétale qui pousse à ne pas être en couple avec une personne du même sexe, non... Ce qui me bloque c'est l'être en lui-même. La grande majorité des hommes (avec un H minuscule) me répugne.
Comment est-ce possible ? C'est très simple, ça va de choses anodines à des choses plus controversées : un mec qui pisse au pied d'un arbre (je considère que c'est un comportement bestial) ou avec la porte des toilettes grande ouverte sous prétexte qu'il pisse debout (et qu'une fois sur deux il en fout sur la cuvette qu'il n'a pas remontée), un mec qui se croit supérieur aux nanas parce qu'il est mec et qu'il n'aime que la b*** (donc se permet des propos misogynes), un mec qui considère que les gays dits "tata" sont des tapettes qui discréditent les gays, un mec qui pense à 80% dans la relation au sexe (10% à du porno et 10% à bouffer devant la télé), un mec qui se permet des propos racistes (que ce soit à propos de toute ethnie mélangée, que ce soit "Mamadou!", "le ping-pong", "les arabes sont tous des voleurs", etc.), le fait que la seule distraction est une distraction passive sans aucun réflexion possible et qui ingurgite les infos de TF1, et la liste est non-exaustive mais je pense que vous avez compris l'idée.
Enfin bref, ce que je veux dire là c'est que je ne sais pas comment faire pour rencontrer des mecs et encore plus des mecs qui n'ont pas ces traits de caractère et/ou de pensée. ;)

Merci


photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Bon alors je suis gay mais ouf je ne me sens pas concerné par la description des garçons que tu as rencontré ! 

Pour être honnête, si j'avais rencontré des garçons de ce genre, je te rassure j'aurais été dégoûté aussi. C'est pas franchement vendeur ce genre de description. 

Je ne sais pas te dire où trouver des garçons bien, car tu peux en rencontrer partout... En soit je peux pas du tout t'aider, mais sache que ceux que tu as rencontré jusqu'à présent ne sont pas la majorité des gays.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Okay, merci ça me rassure, même si je le savais ça fait plaisir de savoir qu'il y a mieux. ^^' Mais ce que j'ai décrit n'est pas un stéréotype, hein, c'est juste au moins 5 gays que je connais. ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le problème est clairement en toi même. Tu as une idée des "mecs" dans ta tête et tu ne l'aimes pas. Et la nature de la réalité fait que tu tombera toujours sur des gens qui correspondent à tes croyances, à ton attitude mentale ou ce sur quoi tu portes ton attention.
Par exemple une personne qui pense que le monde est "mal" ou que "les hommes c'est des connards" créera son propre enfer. Dans sa réalité ce sera la norme et ce sera sa vérité, Elle sera victime des hommes et de son monde et pensera qu'elle a raison de croire ce qu'elle croit et considérera une personne qui pense que le monde est merveilleux comme quelqu’un de naïf, d'inconscient, qui vit dans son propre monde....
Pourtant pour une personne qui perçoit le monde comme merveilleux est merveilleux pour elle! C'est sa réalité, sa vérité, tout autant que le monde est un enfer pour une autre.
C'est pour ça que on attire souvent le même type de personnes dans notre vie, même si ce n'es pas toujours le cas car certaines personnes changent vite leur concepts mentaux sans même se rendre compte. Donc tant que tu as ce genre de convictions tu en subira les conséquences, car tu ne peux pas échapper à ton propre mental et ses projections.
J'ai eu une période ou j'avais que des mecs avec des cheveux blancs (en partie) pourtant ils sont jeunes, c'est parce-que à cette période ça m'avait marqué et par hasard que des mecs avec des cheveux blancs étaient attirées dans ma vie.  Une femme battue par exemple a de fortes chances de tomber sur des mecs violent, une personne qui a l'habitude des personnes bonnes et "pures" aura une forte probabilité de continuer sur cette voie. J'ai une amie hétéro qui pense que "tous les hommes sont plus faible qu'elle" et elle ne tombe que sur ce genre de mec et ça l'a tue! Ca l'a fait chié que ce soit elle l'homme lol. Pourtant c'est ce qu'elle crée comme idée dans son esprit. Pour sortir de ce genre de cycle il faut comprendre la Loi universelle derrière ça. Tu dois faire attention comment tu juges les gens. Tu dois être conscient de ce que tu formes dans ton mental comme image ou idée des hommes. Car c'est ce qui fait ton monde. Ton opinion du monde fait TON monde. Ton opinion des hommes fais que certains hommes existent dans ton monde et pas d'autres. C'est une loi très importante.

Courage :D

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
C'est marrant, ceux que je connais ne sont pas comme ça, c'est pour ça que j'ai l'impression que tu tombe que sur les mauvais... 

Bon alors le coté cul par contre, c'est vrai qu'il est peut être plus développé chez les gays, mais cela dit quand on est amoureux, cette dimension change complètement. Quoique chez les lhétéros c'est pareil, j'ai vu ça avec le milieu de la fac qui a tendance à se résumer à "baise à tout va"...

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Homme de 23 ans
Paris

29 remerciements
Bah là on en vient à se demander ou est ce que tu les trouves ces mecs

J'ai quasi que des amis mecs, et dans ces amis y en a 90% qui sont bi/gays (Donc 90% des 90%). Bah j'en connais sans doute 1 ou 2 qui correspondent (à peine) à la moitié de ta description, donc oué, ça me rend curieux de savoir ou tu les trouves ces gens là ^^

Bah à la limite ça me rassure pck ça me dit que tu PEUX trouver mieux ailleurs, si tous les mecs que tu rencontres sont des beaufs, ne désespère pas, on est des tas à pas ressembler à ça (Genre moi je fais pipi assis (sauf quand la cuvette est déjà dégueulasse) ça devrait te rassurer un peu)

Bref, ne trainer qu'avec des filles n'est pas normal, à la limite je dirai que c'est commun, mais bon, utilise les
C'est des filles mais avant tout des personnes, avec leur propre réseau d'amitié et de connaissances
Elles doivent bien connaitre d'autres mecs (pas forcément gays), qui te permettraient d'en rencontrer, et avec de la chance de pas tomber sur des débiles aux mentalités que tu exècres

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
"?Une personne qui pense que le monde est "mal" ou que "les hommes c'est des connards" créera son propre enfer." -> Mais d'un autre côté, comme a dit Jean-Paul Sartre dans Huis Clos : "L'enfer c'est les autres". :P L'enfer qu'on se crée n'existe que parce que la société existe, donc qu'il y a d'autres individus qui sont là pour alimenter ce qu'est l'enfer. ;)

Je te rejoins sur certains points mais mon propos tien plus d'une désillusion que d'une idée préconçue depuis de nombreuses années. Le type d'hommes que je décris dans mon post', je les voyais au départ du côté des hommes hétéros, voire des beaufs de service. Je pensais, ou du moins j'espérais, que ces hommes ne soient pas du côté des homos. En effet, on se dit souvent qu'une personne qui n'est pas dans la norme dictée par la société, donc qui est différent, est plus apte à accepter la différence, les différences, mais il n'en est rien. Et c'est sur ce point que j'ai été désillusionné.
Néanmoins, j'ai un peu du mal à te suivre sur certains points, Metaman, notamment lorsque tu considères que parce qu'on se construit une certaine image d'un groupe d'individus, on ne s'attire que ce groupe ? Cela voudrait donc dire qu'il y aurait comme une force super-naturelle qui agirait comme un aiguilleur de direction pour pourrir nos vies ? C'est étrange je trouve. :P

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
"Une personne qui pense que le monde est "mal" ou que "les hommes c'est des connards" créera son propre enfer." -> Mais d'un autre côté, comme a dit Jean-Paul Sartre dans Huis Clos : "L'enfer c'est les autres". :P L'enfer qu'on se crée n'existe que parce que la société existe, donc qu'il y a d'autres individus qui sont là pour alimenter ce qu'est l'enfer."

Ce Jean Paul est un humain, donc il a des concepts mentaux et des croyances. Ceux là font sa réalité et sa vie, ce qu'il croit est vrai pour lui, certainement. Et tous ceux qui croient que "l'enfer c'est les autres" vivront dans un monde semblable au monde de ce J.P. Plein d'autres humains par contre, ne sont pas d'accord avec cette citation et donc ne subsistent pas cette réalité. Dans ma vie il n'y a pas d'enfer.  Il n'y a pas de vérité absolue en dehors de celle qui ton mental fait ta réalité, car c'est une loi.

Néanmoins, j'ai un peu du mal à te suivre sur certains points, Metaman, notamment lorsque tu considères que parce qu'on se construit une certaine image d'un groupe d'individus, on ne s'attire que ce groupe ? Cela voudrait donc dire qu'il y aurait comme une force super-naturelle qui agirait comme un aiguilleur de direction pour pourrir nos vies ? C'est étrange je trouve. :P

C'est une force ou une Loi. Tout comme la gravité l'es. Si la gravité est supernaturelle alors cette force l'es aussi. Mais très méconnue encore par le grand public. Mais de toute façon tu vois bien dans les réponses precedente, chacun à sa propre vision du monde, des hommes et donc sa propre réalité. Cela devrait te mettre la puce à l'oreille. Observe ton mental, observe bien les constructions mentales que tu fais au sujet de la vie, des hommes, de toi même et tu verras que ceux la font ton monde. Tu verras aussi que en les changeant ton monde change aussi. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Kattarsis : Bon alors le coté cul par contre, c'est vrai qu'il est peut être plus développé chez les gays, mais cela dit quand on est amoureux, cette dimension change complètement. Quoique chez les lhétéros c'est pareil, j'ai vu ça avec le milieu de la fac qui a tendance à se résumer à "baise à tout va"...


Oui, je suis tout à fait d'accord avec toi, et d'ailleurs, il faudrait peut-être que je regarder sur le forum s'il n'y a pas un sujet en ce qui concerne une chose qui se trouverait entre l'asexualité et la demi-sexualité. ^^' Merci pour ton com'. ;)


Citation de Khloroforme :  Bref, ne trainer qu'avec des filles n'est pas normal, à la limite je dirai que c'est commun, mais bon, utilise les C'est des filles mais avant tout des personnes, avec leur propre réseau d'amitié et de connaissances Elles doivent bien connaitre d'autres mecs (pas forcément gays), qui te permettraient d'en rencontrer, et avec de la chance de pas tomber sur des débiles aux mentalités que tu exècres


C'est cool de savoir que je ne suis pas le seul à m'assoir sur les WC quand c'est fait pour. ^^'
Et pour ce qui est des réseaux de mes amies, j'ai essayé mais à chaque fois quand je rencontrais des amis de mes amies, bah... Ça n'a toujours été que des filles. Et après quand j'ai rencontré les amis des amies des mes amies, bah c'étaient aussi des filles. :D


Et oui, Metaman, je suis d'accord avec toi sur le fait que chacun crée sa propre réalité, que la réalité de chacun ne vaut que pour soi et non pour les autres, qui ont la leur, qui vivent dans leur monde. Néanmoins, alors que je optimiste de nature (et parfois un peu trop), je n'arrive pas/plus à avoir une vision positive sur ce point, à propos des hommes. ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Et oui, Metaman, je suis d'accord avec toi sur le fait que chacun crée sa propre réalité, que la réalité de chacun ne vaut que pour soi et non pour les autres, qui ont la leur, qui vivent dans leur monde. Néanmoins, alors que je optimiste de nature (et parfois un peu trop), je n'arrive pas/plus à avoir une vision positive sur ce point, à propos des hommes.

Pour commencer tu devrais peut être cesser de mettre tous les hommes dans le même sac. Chaque homme est différant. Puis tu es un homme aussi non? Si tu n'es pas comme ça c'est que certainement il y en a de millions d'autres qui ne sont pas comme l'idée que tu te fais des hommes. Mais pour qu'ils existent dans ta vie tu dois enlever ces idées qui limitent ta perception et ton expérience :D  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est le côté macho qui te gêne? Les homos sont rarement machos parmis ceux que je connais. Ils sont parfois même un peu précieux ce qui plaît souvent d'ailleurs, inversement certains homos aiment un côté macho justement difficile à trouver d'après certains. En fait garde ton "fichier" de mecs et échange-le contre un mec qui a un fichier différent ;) 

photo de l'auteur Bremmus
Bremmus
Homme de 24 ans
Grasse

2 remerciements
Arthi, c'est que tu n'as pour le moment rencontré que des personnes qui ne te convenaient pas, mais juste par curiosité, en navigant sur le profil des personnes de ce site, tu verrais que tous les garçons sont différents et que peu d'hommes correspondent à ta description. Moi-même je n'ai encore jamais croisé de garçons avec un tel comportement, hétéro comme homo. :/ Par contre quand tu parles de la télévision, s'il te plaît, ne tombe pas dans le jugement basés sur les hobbys de chacun. Regarder la télé ne rend pas une personne moins intelligente que quelqu'un qui lit des livres ou a telle ou telle source d'informations plutôt qu'une autre.

Je suis persuadé que si tu continues à chercher, tu trouveras des gens qui te correspondent bien ! Soit juste ouverte à la personne qui vient te parler, ne considère pas ce que tu as vécu comme quelque chose d'universel, tu seras surpris par le nombre de personnes qui sortent du lot, après tout, il n'y a pas une personne identique :) 

photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 26 ans
Douai

15 remerciements
C'est marrant, je ne me reconnais pas dans la description des mecs que tu as fait (je fais pipi assis, tout le temps xD , je ne me sens pas supérieur aux filles, je ne regarde plus la télé, je ne pense pas qu'au sexe, je suis encore puceau ahah, et je ne suis pas raciste xD )

Wala wala, je vais te poser la question qui a déjà été posée au-dessus :

Où rencontres-tu ces mecs sérieux ? oO xD

photo de l'auteur Yuki3
Yuki3
Homme de 23 ans
Clermont-Ferrand
Ça fait réagir ce genre de topic, ce que tu décris est en fait le cliché du beauf par excellence. 

Mais en même temps, être un beauf ce n'est pas si grave en fin de compte. Personnellement j'aime bien faire pipi debout c'est pratique (c'est pas pour rien que les filles nous envient cette aptitude !), et c'est pas pour autant que j'en mets partout ou que je pisse sur la cuvette.

Concernant l'homophobie et le racisme ? Ce ne sont pas des plaies qui touchent uniquement les hommes, les femmes aussi peuvent l'être. 

Le fait de s'abrutir devant la télé ? Je ne comprends pas en quoi c'est dérangeant, chacun ses goûts. J'aime regarder des conneries à la télévision et des émissions sans intérêt, ça ne m'empêche pas pour autant de dévorer des ouvrages de psychologie à côté ou de m'instruire en faisant des études. 

En bref je trouve tes propos hyper réducteurs et pessimistes. Ce que tu décris j'ai l'impression que c'est plus l'Homme que l'homme au final, "l'Homme con". Alors ok, il est vrai que le portrait que tu dresses ne fait pas rêver, mais bon il ne faut pas faire de tels blocages. Certains défauts sont acceptables, personne n'est parfait (je parle de pisser debout par exemple, être raciste c'est plus chiant).

Tu n'as tout simplement pas rencontré les bonnes personnes. Et ce pas à cause de la façon dont tu agis d'après moi, mais plutôt parce qu'il est bien plus simple de trouver des cons que des gens bien...
(dezdez j'avais dit pas de pessimisme...) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci à tous pour vos messages, c'est sympa d'avoir vos avis.

Pour commencer, je vais tenter de rectifier un propos que j'ai eu mais en ne le détaillant pas, certains l'ont compris d'une manière différente que ce que je ne voulais. En effet, quand je disais de juste regarder la télé, je ne critiquais pas le fait en soi de regarder la télé. Je la regarde également de temps en temps (et pas toujours Arte :D ). Mais ce que je voulais dire c'est qu'il y en a certains qui se contentent d'avoir la télé comme source de divertissement, d'épanouissement et boivent les paroles orientées des journalistes, politiques et autres individus qui ont un parti pris.

Pour répondre à la question de où j'en ai trouvés : certains dans un bar gayfriendly, d'autres lors de rendez-vous pour parler et faire de la photo avec eux.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour ma part, même en ayant une attirance pour les hommes, je n'irai jamais jusqu'à me définir comme "gay", je trouve ce terme réducteur, et pour moi l'amour est asexué. Serait bien imprudent celui qui pense maîtriser l'élan du coeur. 
Après, secondement pour répondre à ta liste de traits qui te rebute, ce sont des traits qui ressortent chez les hommes hétérosexuels, aussi. Il est vrai que beaucoup de cons nous entourent, mais il ne faut pas en faire une généralité. Je n'ai pas d'amis homosexuels, parce qu'en général je les trouve affligeant au plus haut point... Tout comme ceux qui ne se limitent qu'à leur sexualité et qui évoluent au travers, je trouve ça idiot. "Gay et fier..." Je ne rentrerai pas dans les détails, mais j'ai bien plus de mal à m'intéresser, voire même me sociabiliser avec des gays. Après, je ne fais en aucun cas une critique générale, juste des quelques cas qui m'a été permis de rencontrer. D'autres, eux, étaient et sont super intéressants. Après je ne vais pas y mêler mes "croyances", ni mon "analyse", mais peut-être comme moi, tu ne trouves réconfort et intérêt qu'avec des personnes de sexe opposé, parce qu'après tout dans une vie antérieure tu étais peut-être une femme ahaha. M'enfin, ne quantifie pas un seul type humain à un ensemble, tu risquerais d'être déçu plus que tu ne l'es. 
Et la télévision c'est de la merde... Je n'en ai pas volontairement, ouvrez des livres les amis ;)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit