Qui sont les "casseurs" ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Salut !

Le sujet n'ayant pas l'air d'avoir été abordé sur le forum, et étant plutôt d'actualité avec les manifestations contre la loi travail et plus généralement avec le mouvement Nuit Debout, je voulais lancer un débat sur ceux que nos média appellent les "casseurs".
Qui sont-illes ? Pourquoi sont-illes là ? Que font-illes ? Quel est leur objectif ?

Pour rappel la Coordination Nationale Étudiante a pris position pour dire que "on ne se dissocie pas de ceux que vous appelez des casseurs", et plusieurs Nuit Debout refusent de reconnaître le terme de "casseurs" et préfèrent parler de "révolté-e-s".

Voilà j'attend vos avis et vos réactions, je vous donnerai le mien au fil de la discussion !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Qu'as-tu ressenti lorsque tu as mis le feu au Go Sport pendant la manif ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour /bonsoir Davoud

Quel débat proposes-tu là  ! Nécessaire & méritoire de toute évidence,  je n,aurais pas eu le courage de le proposer.

Je me lance..

Je ne donnerais pas un avis sur les casseurs  n,ayant rien à faire dans les manifs, sinon que d,en profiter pour se défouler dans leurs conneries irresponsables,  portant l,opprobre à vos revendications & sapent tous vos efforts.

Je ne regarde presque plus la tv & donc les z'infos depuis plusieurs mois, étant absorbé pour de multiples raisons, dont beaucoup sont de l,ordre de rester " un électron libre " , face à la surabondance , la surenchère de toute part. Mais je reste attentif tout de même,  à notre Monde.  Je lis toujours quand j,ai le temps, Courrier International & parfois Marianne. .Toujours cette question récurente chez moi  : à qui profite le crime  ?

Ce sujet te préoccupe certainement plus que moi, vous êtes si jeunes & dans un Monde voué à être sans conscience " politique " uniformisé en tous continents si vous ne vous battez pas. ( Monsieur Chaplin " les temps modernes,  ou Metropolis..combien d,années déjà & ça continue )

Pardon, ne pense pas que je m,en tape, bien au contraire,  mais ces dernières années,  je ne sais plus que penser, que faire vraiment, sinon de poursuivre " en silence" seul ou parfois avec une petite poignée de potes, m,investir envers celles & ceux les oublié(e)s, dont on n,entend parler que par quelques médias,  parfois grâce à d,excellents journalistes d,investigation, mais à. ...plus de 23 h ! Mais eux/elles ne manifestent pas, ils/elles subissent en silence, sont ils/elles résigné (e)s pour autant ? Non., pas tous/toutes..

Tant d,urgences de toutes part, toujours des papiers, des preuves à fournir, à subir le zèle d,une administration qui les écrase,  d,accusations scandaleuses d,être assisté (e)s tant par les " sous médias "  que les politicards aux dents longues à l,affut du festin possible de..Mai 2017. N,oublions pas la plèbe qui chantent en coeur " y en a marre de casquer pour eux qui fouttent rien " , cette populace scotchée à leur face over bookee, tv T F one , B f.haine ou l,âne Ouna ! Cette même plèbe qui, fin août,  lorsque rentre les allocs' scolaires, on trouve dans les poubelles des tas de cartons, qui contenaient de grands écrans tv, ordi ou dernière console ? Celles/ceux là même,  qui ont, à un moment de leur vie, bénéficié (e)s des aides de l,État,  mis en place par Mme Aubry, L.Jospin & d,autres, sans oublier,  celles & ceux, qui comme toi Davoud, sont allés dans la rue, ce sont battus pour des idéaux. Ça râle,  ça râle,  ça ne sait rien faire ou dire autre chose & ça voudrait " une bonne guerre " !!! Dieu que beaucoup dans ce pays, semblent être atteints d,insatisfactions chroniques  ! 

A l,heure où je te donne mon avis, j,écoute. ..Anna Prucnal, son album " je vous aime " si d,aventure tu souhaites savoir de quelle Artiste engagée je te parle, écoute  : ma dissidence  (écrite par son époux Jean Maillan ) le vol arrêté de Maiakovski ou la voleuse ( son époux ) édifiant  ! bon sang, comme Monsieur Coluche, tu l,écoutes au théâtre du Gymnase en..1977 & t,as le sentiment qu,il est là en 2016 ! 

Suis-je en train de glisser à devenir mysanthrope  ? L,âge sans doute, beaucoup de combats derrière -moi & au final ? Qui a tort, qui a raison , à qui vraiment la faute  ? Je n,en sais rien, je sais que nos acquis, nos libertés si chèrement obtenus par nos aînés,  il nous incombe de prendre le relais sans cesse. 

Désolé,  encore " un pavé " vont me reprocher certains..Juste pour finir : 
La veille de quitter les Pyrénées Orientales où j,ai séjourné 2 semaines avec mon meilleur pote,  à la terrasse d,un café de Perpignan, 2 hommes vont nous accoster. Le 1er, buvant son rosé,  me regarde & me dit " c,est min anniversaire 70 balais " ! Je le félicite & il  nous livre alors, qu,il fut un bon jokey en son temps, nous l,écoutons bien sûr & nous découvrons,  l,étendue de son passé sportif ,  sa culture & qu,après,  ben il repartait faire la manche  !

Un autre après lui, nous aborde,  il nous souhaite un bon séjour en son pays Catalan ..Ok merci l,ami :) Puis au fil de la conversation,  il finit par nous dire " sa vie " , la mort de sa Compagne en Espagne, la faillite de sa pme, les z'impôts, un connard de maire nouvellement élu, qui annule le chantier d,une école de son prédécesseur :  38000 € pour sa pomme etc..& la maladie par dessus  ! Nous l,invitons à se joindre à notre table & lui offrons un chocolat..Il me demande alors s,il peut appeler le 115 ? Pas vraiment étonnés, nous les appelons. .Ils finissent par répondre  & après avoir expliquer le pourquoi du comment, je leur passe cet homme. Plus de 45 mn montre en main à lui poser un tas de questions, jusqu,à l,indécence  ! Au final ? Rappelez -nous à partir de 19h pour savoir s,il y a une place no comment ! Bref Davoud ( tkt pour lui ça c,est arrangé on lui a filé un coup de main ) tout ça pour te dire,  que même les " patrons /artisans " se retrouvent à la rue & n,ont droit à rien, même le RSA car ils tiennent compte des revenus de l'année précédente. 

Les casseurs ? Lesquels  ? Perso, je ne sais plus..

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
salut

toutes personnes , qu'elles soient en groupe ou non à le droit te donner leurs opinions , les manifs sont faites pour faire entendre leurs mécontentements dans la rue pour que les politiques en prennent actes .......mais il est scandaleux de voir que certain profite de se malaise pour semer le chaos en cassant saccagent tout ce qu'ils trouvent sur leurs passages tout les biens public détruits n'appartiennent pas aux hommes politiques mais plutôt à chaque citoyens de plus casser les biens privés d'autrui c'est aussi intolérable imaginer un instant si ses biens c'etait ceux de vos proches de vos familles que serez votre réaction........on dit ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse........ 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hum..

Les casseurs sont les gens qui cassent....ok je suis déjà dehors

 Ok plus sérieusement c'est un sujet intéressant mais je ne connais pas ces gens, qui ils sont, quelles sont leurs revendications, ça m'étonnerait pas qu'un reportage journalistique ait été fait sur ce sujet là, il suffit de chercher.
 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
De mon point de vue, bien que la casse soit regrettable et donne une image forcément violente à la manifestation, je suis d'avis de ne pas condamner celleux qu'on appelle les "casseurs" sans savoir pourquoi illes en viennent à casser.

Pour situer un peu qui illes sont, ils s'agit de jeunes souvent issus des quartiers populaires et qui ont développé une haine viscérale envers la police et la société en général. La casse non ciblée est leur moyen de lutte et d'expression de leur malaise. Ayant conscience de la casse sociale dont illes sont victimes, et notant le désintérêt total des médias et des politiques pour dénoncer leurs conditions de vie, je ne me considère pas légitime en tant que petit bourgeois blanc pour les juger. C'est là qu'on peut apporter un premier point d'explication qui serait le racisme d'Etat très présent dans les quartiers.

Un deuxième point qui peut être abordé pour parler de la casse, c'est la nécessité d'établir un réel rapport de force avec le gouvernement. Est ce qu'on peut obtenir ce rapport de force en faisant des manifestation pacifiques qui commencent à 14h et se dispersent à 16h ? Dans l'histoire des luttes sociales, est-ce comme ça que l'on a gagné face aux gouvernements ? C'est une question qu'il faut se poser.

Pour finir, le troisième point qui s'impose c'est la surenchère policière, chaque jour plus violente (je parle de l'institution policière, pas des policiers et des gendarmes qui la composent). Là je peux parler de mon vécu, à Nantes on assiste à une montée en puissance de la répression, qui atteint en fin de manifestation des sommets. On pourrait, rien qu'en ce qui concerne Nantes, parler de cette technique qui consiste à saturer l'air en gaz lacrymogène avec plusieurs dizaines de grenades, on pourrait parler de l'utilisation de grenades de désencerclement souvent de manière non réglementaire, ou plus grave, de la réapparition de voltigeurs. Pour info, les voltigeurs sont des policiers en civils à 2 sur une moto banalisée. Le premier conduit, le deuxième a une matraque et l'objectif est de courser les manifestants et de donner des coups de matraque afin de les disperser ou de procéder à des arrestations. Cette pratique est interdite depuis qu'elle a donné lieu au décès d'un homme en 1986.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Davoud 

" un petit bourgeois blanc " ?

Mais comment peux-tu à ce point te sous estimer ? Un petit bourgeois passe encore,  si tu le penses, si tu te sents nanti & forcément tu l,es, comme moi, comparés à tant de malheureux en France & dans le Monde,  mais blanc ? C,est un racisme envers toi -même,  involontairement envers les autres. Je déplore ces dernières années,  cette auto-flagellation / culpabilité  constante,  liée à notre Histoire Française /Européenne  & dont les jeunes générations telles que la vôtre,  la mienne, n,y sont pour rien. Les jeunes Allemands nés après guerre ( 39/45 ) doivent ils payer toute leur vie pour les crimes de leurs aînés  ? 

Les jeunes casseurs  dont tu prends défense ? Mais ils cassent tout, caillassent les pompiers, ou leurs tendent des pièges,  agressent les toubibs de Sos Médecin,  brûlent les bus pour quoi ? Les pompiers ou les toubibs que leurs ont ils fait, sauf leur sauver la vie ou celles des habitants des cités ? Ils sapent tous les efforts des nombreuses associations de terrain,  terrorisent les habitants,  imposent leurs " lois " , font grimper le vote & l,adhésion au f,haine.

Fais attention tout de même " au syndrome de Stokholm "  toutes les victimes dont tu prends faits & causes, ne sont pas, loin s,en faut de tendres agneaux. 

Tu espères que ces casseurs ne soient jugés & condamnés  ? Sont ils des ouvriers ou des agriculteurs qui n,en peuvent plus & qui eux, cassent des administrations,  non les biens d,autruis à l,aveugle.  Je regrette quand ils en arrivent là,  mais  ils ont biens de raisons. 

Ce n,est pas par ce que Sarko'  en a fait son fonds de commerce,  qu,on ne peut parler de ces gens qui bossent parfois jusqu,à plus de 12 h /jours,  sont trahis dans leurs espoirs,  leurs confiances envers une Gauche ou autres partis qui les déroutent. Les jeunes casseurs ? Ok pas de taf mais qui en a ? Ils se sentent exlus, abandonnés, c,est un long débat,  qui nécessite des faits précis,  des chiffres exacts, une parfaite connaissance des lois & des mesures mises en place ces 30/40 dernières années. 

Si vrai que l Occident " blanche " a bien des torts & a commis le pire, comme la ségrégation envers ceux/celles qu,ils ont désignés " indigènes " lors des colonisations, enregistrée l esclave parmi " le mobilier transmissible en héritage " Auchwitz , la France des collabos & plus..Il est des pardons impossibles. Hélas le reste du Monde,  n,est pas parvenu à nos démocraties, quand bien même,  sont elles contestables. Encore & toujours se/nous battre, mais pas tout casser comme ça,  aussi connement & contre productif. 

La violence policière est comdanable, la Justice se doit être impartiale & ne l'est pas toujours . Je n,ai pas tes connaissances ni l,expérience que tu as, à propos des manifs où ils méritent carton rouge & comdanations. Je sais combien d,injustices sont insuportables,  elles le sont pour tous, pas seulement pour une partie de la population. 

Juste pour te parler d,une de mes révoltes  : la prison.

Ceux qui ont du fric, des relations, une famille, quels que soient leurs délits,  leurs crimes, ont tout ce qu,ils veulent ou presque, il suffit de " cantiner " pour avoir savon, shampooing,  gel douche,  nourriture & bien plus encore, sans oublier les colis. 

& les autres  ? Double peine ou " fait la meuf " ! Ça vraiment ça me révolte  ! Car en sortant de taule, ils se retrouvent à la rue, ont des raisons d,en vouloir à la société,  au système & replongent.

Sorry, very long again..

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut tout le monde,
Je ne participe pas beaucoup au forum (mais je lis un peu les discutions) .
Je vais en manif de temps a autres , de mois en moins vu que les manifestations sont automatiquement récupérées par diverses églises ... Heu non pardon "syndicat" qui prêche la bonne parole aux fidèles... "militants".

Souvent témoins de divers casses en manif (un cagoulé sa ce repère de loin), j'ai pu observer que dans la plupart des cas il s’agit de mecs de la BAC (80%)  (vêtements civil autorisé) qui casse pour décrédibiliser le mouvement.
Bien sur ils ne sont pas seul, il y as aussi des véritables manifestant qui cassent (20%). Souvent ils ce disent anarchiste,  ce sont  des personnes qui sont sensible a la pression permanente que notre esprit subit.

On ne peut pas leur en vouloir ( bien que pour ce dire anarchiste il est nécessaire de lire quelques ouvrages, et a ma connaissance la plupart des grand auteurs anarchistes ne prônent pas du tout la violence).

Quand je vois des situation qui peuvent mètre en péril l'image et la crédibilité d'un mouvement , je vais a la rencontre de la personne et lui demande de plus amples explications sur son geste (qui ne sert que les détracteurs du dit mouvement).
Le plus souvent ce sont des jeunes, qui n'arrivent pas encore a canaliser leurs pulsions et a comprendre les tenants et les aboutissant de tout le machin qu'est notre société du spectacle.

Et pour les 80% restant et bien ce sont des flics ...
 Pour vous faire les dents, un petit article (récent de la CNT ,encore un syndicat... oui je sais ...)
Article ici - Article ici - Article ici - Article ici

Il y avais une vidéo sur le net publié en 2010 qui montrais très clairement que la BAC était parmi les manifestant (pour casser et exciter les révoltées potentiellement violent), mais malheureusement elle a disparus du web ... Comme beaucoup de document du genre...

Merci pour l'attention que tu as porté(e) a mon post.

PS : Face a de nombreux extrémistes de la langue française qui font toujours des remarques quand a l’orthographe, je suis un indigent, si sa te plais pas ... Tant pis pour toi.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Mathieu35

Merci pour les liens sur les articles du CNT .
Je suis allé voir évidemment,  ça me sidère , mais ne me surprend pas, ayant déjà vu ou lu ça sur certains médias. Quelles sont les véritables intentions des forces de l,ordre ? Quelles peuvent être les ordres ou infos qu,ils ont pour agir ainsi ? Est-ce lié aux risques d,attentats ?

Il serait intéressant si le CNT demande une enquête à des journalistes d,investigations,  interpelle les ministres concernés ? 

80% sont des "flics " tu es certain d,un tel chiffre ?  Est-ce uniquement tes observations lors de manifs ?

Quelles sont tes sources & sont elles véritablement fiables, c,est à dire incontestables & avec des preuves irréfutables, ne venant pas du CNT ou autres organisations syndicales,  d,un blog où trop souvent,  " la théorie du complot " n,informe pas, mais pire, alimente les peurs, attisent la haine ou divisent au lieu d,informer & d,en débattre sérieusement.

80% franchement,  ça me paraît impossible & je l'espère  ! Car en ce cas, ce serait très grave & il y a tout de même, des Institutions d,État qui veillent,  une Opposition qui enflamerait l,Assemblée Nationale & l  I G S tout de même. 

Au delà des polémiques sur les forces de l,ordre,  tous corps confondus,  oui, il y en a parmis eux, qui dérapent volontairement ou non & doivent être condamnés puis révoqués.  Mais n,oubliez pas qu,eux aussi manifestent, pour leurs ras le bol sur leurs conditions de travail, d,équipements désuets,  manque d,effectif, fatigue. Nombre de flics se suicuident. .

Quand ils cassent les " casseurs " dont vous semblez tant vous préoccuper,  vous oubliez qu,ils détruisent des postes de travail, ruinent un commerçant déjà endetté,  pire, comme dans leurs quartiers, ferment définitivement boutiques.  Vous relatez souvent qu,ils vivent dans des déserts,  mais n,en sont ils pas responsables également  ? Quand les chauffeurs de bus avec l,appui de leurs syndicats,  ne veulent plus desservir certains quartiers,  à cause de qui & pourquoi  ? Insultes, jets de pierre ou bouteilles,  agressions ou mise en feu du bus..

Toujours cette question : à qui profite le crime ? Qui les manipulent ? 

Les bien pensants donneurs de leçons , les râleurs chroniques, ou  souvent des bobos qui fument tranquillement leurs oinjs,  c,est tellement IN , se posent ils la question de tous les trafics qu,il y a en amont, au-delà de leurs " fournisseurs " ?

Une dernière question :
J,ai des potes de votre génération,  ils font des manifs & pensent comme vous. 
Vous estimez à raison, que les politicards se foutent de vous, nous, tous pourris ? 
Créez votre parti, lancez-vous en campagnes, sillonner la France pour débattre de vos idées,  de vos projets pour améliorer vos/nos conditions de vie & tentez d,y parvenir : prendre le Pouvoir & appliquer vos promesses de campagnes. Je voterai peut être pour vous selon votre programme. 

C,est l,un de nos Droits en France, car n,oubliez pas que vous êtes libres de vous exprimer & de vous présenter à des élections. 

photo de l'auteur magicalwaves
Magicalwaves
Homme de 44 ans
Paris

3 remerciements
Citation de Mathieu35 : Souvent témoins de divers casses en manif (un cagoulé sa ce repère de loin), j'ai pu observer que dans la plupart des cas il s’agit de mecs de la BAC (80%)  (vêtements civil autorisé) qui casse pour décrédibiliser le mouvement.

Oui, je confirme. J'ai aussi déjà vu des tentatives d'infiltration de d'éléments en civil dans les cortèges pour provoquer de l'énervement dans l'espoir que ça dérape. Il y a aussi parfois des infiltrations dans les groupes et associations elles-mêmes. Quand ils ne font pas le travail de casse eux-même... Tout est bon pour faire peur et décrédibiliser le mouvement.

Je suis vraiment loin d'être un anarchiste et loin d'être un complotiste. Mais ces temps-ci je constate le retour des pires méthodes de dissuasion et de décrédibilisation du mouvement par la violence. Tout est bon pour casser le mouvement de contestation. Ce qui se passe ces jours-ci est franchement dégueulasse.

J'ai beau avoir une très forte affinité socialiste, je ne souhaite qu'une chose: que ce gouvernement Valls/Hollande soit viré au plus tard en 2017 par les urnes. Mais quand je vois ce qui se présente en face pour l'instant, le pays a vraiment du soucis à se faire.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour parler des agent de la BAC infiltrés en manif, je sais que ça existe, je sais qu'il est possible qu'ils déclenchent des casses, mais je pense que ça reste très rare. D'autant plus dans des manifs d'étudiant-e-s et de lycéen-ne-s où ils auraient du mal à passer inaperçu. Par contre les force de police disposent de bien d'autres moyens pour provoquer des tensions, comme par exemple simplement le fait de se placer en cordon et armure avec un canon à eau prêt à tirer et les lanceurs LBD prêts à faire feu (le plus souvent en direction des visages).

Ensuite pour ce qui est des "anarchistes" qui cassent ou repeignent des vitrines de banques le plus souvent, c'est pas vraiment le même type de casse, j'appellerais celle là de la violence symbolique ou politique : ils ont des cibles précises et agissent méthodiquement. J'en ai même vu à plusieurs reprises aller rassurer les commerces voisins ou s'excuser si un éclat de peinture venait à rater sa cible.

Il y a quelque chose qui m'interpelle dans ton intervention Pierre2lune, selon toi si ce sont des agriculteurs qui cassent des portiques à 8 millions d'euros l'unité c'est défendable, mais par contre si ce sont des jeunes de banlieue qui cassent des vitrines là ça devient intolérable ?

Et sinon quand je dis que je suis blanc, c'est pas pour me dévaloriser, j'ai pas de problème avec ça moi. Mais c'est pour interpeler sur le fait que moi, je ne connais pas les contrôles au faciès, la discrimination à l'emploi ou tout le racisme institutionnel qui fait que je me sente moins considéré par l'état. Alors oui je prend la défense de ces jeunes là, parce que personne ne le fera. Ça ne veut pas dire que j'excuse les violences qu'illes commettent, ça veut dire que je pense que plutôt que les condamner, il faut les aider à canaliser leur violence et à trouver des moyens d'expressions qui soient plus audibles pour les gens. C'est ce qu'on essaye de faire pendant les manifestations, et ça fonctionne.

photo de l'auteur hirika
Hirika
Femme de 20 ans
Rennes

1 remerciement
Bonjour bonjour,
Aaaah un sujet digne des plus sensibles.
Pour ma part je suis beaucoup impliquée dans les mouvements actuels (les manifs comme Nuit Debout). Je suis également membre d'un CAL et tout le blabla (bon, je remets juste ce qui va suivre dans son contexte)
Je pense qu'il y a déjà pour commencer, casseurs et casseurs.
Les premiers, ceux que les médias montrent principalement (parce que c'est bien connu, les médias ne montreront jamais comme nous sommes pacifiques en début de manif): Les casseurs qui ne viennent ici que pour casser, autrement dit beaucoup de jeunes aux alentours de 15-18ans qui ne sont même pas au courant du pourquoi nous manifestons, et qui sont là simplement parce que "VIENS PAUL ON VA CASSER POUR UNE FOIS QUE C EST AUTORISE" (promis, c'est ce que j'ai entendu malheureusement). Ces casseurs là sont clairement reniés par les manifestants qui, pour la plupart du temps lorsqu'ils en voient, s'énervent et leur disent immédiatement d'arrêter.
Les deuxièmes eux, sont montrés comme TRÈS dangereux, qualifiés par les médias d’extrémistes et d'hommes à enfermer (même moi j'en rigole). Vous savez, ce sont ceux qui ont le malheur de se cagouler (pour échapper aux chères lacrymos de gentils CRS) , ce sont ceux qui sont là depuis le début, depuis plusieurs mois, et qui ne sont jamais entendus. Ce sont ceux qui se battent depuis une éternité, d'abord pacifiquement, pour être remarqués. Mais encore une fois le gouvernement ne fait rien. Et au fond, quoi de plus logique? Le peuple peut très bien être des millions dehors, tant qu'ils ne gênent pas nos chers politiciens je ne vois pas pourquoi ils changeraient les choses.   Puis des luttes ENTIÈREMENT pacifiques, vous en connaissez beaucoup? Même les féministes ont dû avoir recourt à la violence pour obtenir le droit de vote...
Alors vous l'aurez sans doute compris, je suis du côté des casseurs, parce que bien que nous n'ayons pas les mêmes façons de manifester, nous avons les mêmes idées et le même but. 
Puis les casseurs cassent des vitres, tandis que les CRS et cie eux cassent des genoux, des côtes et j'en passe.. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Davoud :  Il y a quelque chose qui m'interpelle dans ton intervention Pierre2lune, selon toi si ce sont des agriculteurs qui cassent des portiques à 8 millions d'euros l'unité c'est défendable, mais par contre si ce sont des jeunes de banlieue qui cassent des vitrines là ça devient intolérable ? Et sinon quand je dis que je suis blanc, c'est pas pour me dévaloriser, j'ai pas de problème avec ça moi. Mais c'est pour interpeler sur le fait que moi, je ne connais pas les contrôles au faciès, la discrimination à l'emploi ou tout le racisme institutionnel qui fait que je me sente moins considéré par l'état. Alors oui je prend la défense de ces jeunes là, parce que personne ne le fera. Ça ne veut pas dire que j'excuse les violences qu'illes commettent, ça veut dire que je pense que plutôt que les condamner, il faut les aider à canaliser leur violence et à trouver des moyens d'expressions qui soient plus audibles pour les gens. C'est ce qu'on essaye de faire pendant les manifestations, et ça fonctionne.


Bonjour Davoud

Quands les agriculteurs en arrivent à détruire des biens publics aussi coûteux,  bien sûr que je le déplore,  mais j,assume mes propos & mon avis sur les jeunes casseurs. L'État a les moyens avec les assurances,  pour se dédommager. Je sais, au final c,est nous contribuables qui payont.

Par ailleurs,  les agriculteurs ou autres corps de métiers, ont des responsables qui interpellent le Gouvernement, expriment pacifiquement leurs revendications , mettent en garde s,ils ne sont entendus & comme trop souvent n,obtiennent que peu ou rien du tout, ça dégénère. Les agriculteurs nous nourrissent & sont sur endettés entre les banquiers ,l,exploitation scandaleuse sur leurs marges par les grands distributeurs  & les charges patronales.  Les casseurs contribuent à quoi ?

Les jeunes casseurs infiltrent  les manifs, en bandes organisées, sans avoir d,autres objectifs que de se défouler, vandaliser , piller s,ils le peuvent , ça semble bien les amuser & ce sont souvent,  des commerces qui en sont victimes, non l,État. Nombre d,entre eux, sont déjà en grandes difficultés financières,  leurs assurances grimpent en flèche , les employés se retrouvent au chômage partiel ou définitif. 

Nuit Debout : (je ne regarde plus les z'infos depuis plusieurs mois )
si je me trompe, révolté(e)s par le projet de loi qui remet en cause le Code du Travail actuel ? Vos colères,  vos manifs sont légitimes,  autant qu,elles le furent contre le CPE . Ce projet de loi est également contesté par tous les salariés & leurs représentants. 

Tu es à Nantes, je comprends tout à fait les manifs des Zadistes, cet aéroport n,a vraiment pas lieu d,être imposé. Bien que toujours de Gauche, l,entêtement du Gouvernement,  me sidère  ! Les interventions policières musclées envers vous,  me révolte autant. 

Canaliser votre énergie sur ces/combats là,  ne vous perdez pas à vouloir défendre des causes, sinon perdues d,avance, du moins pour des jeunes n,ayant aucune conscience politique commune. Nombre d,entre-eux sont hélas recrutés dès leur plus jeune âge,  par des salaupards de la pire espèce,  tres bien organisés eux &  sans scrupules pour servir à tous leurs trafics. 

Beaucoup de gens font ce qu,ils peuvent pour les aider, ce sont eux qui devraient être entendus plus souvent. Ils savent parfaitement que dire & que faire pour bouger le luc aux élus. 

photo de l'auteur magicalwaves
Magicalwaves
Homme de 44 ans
Paris

3 remerciements
Citation de Pierre2lune :Quands les agriculteurs en arrivent à détruire des biens publics aussi coûteux,  bien sûr que je le déplore,  mais j,assume mes propos & mon avis sur les jeunes casseurs. L'État a les moyens avec les assurances,  pour se dédommager. Je sais, au final c,est nous contribuables qui payont.

Non, l'état n'a pas d'assurances. Il est son propre assureur. Oui c'est nous qui payons.

Les jeunes casseurs dont tu parles existent oui. Mais le plus souvent les forces de l'ordre les laissent faire voire provoquent ces situations, notamment par infiltration. Ça leur permet de casser la manifestation et d'affaiblir la contestation. Ce n'est pas nouveau mais ça n'en est pas moins inacceptable.

Aujourd'hui il faut impérativement avoir le réflexe de dégainer le smartphone pour filmer dès que la tension monte. Les smartphones sont aujourd'hui autant de preuves accumulées de dérapages, qu'ils soient du côté des casseurs ou du côté des forces de l'ordre.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Magicalwaves

Merci pour ton éclairage à propos de l,État n,ayant pas d,assurances.  Je le savais pour le Patrimoine Culturel, tel que le Louvre & tant d,autre..& oui au final c,est toujours nous qui payons.

Ce qui me déroute dans ce post dédié aux casseurs,  me rappele l,affaire de Mesrine qui fit tant couler d,encre & qui a eu ( encore ) " ses fans/défenseurs ". Personne parmis-eux, ne peut contester ni sa dangerosité,  ni ses crimes, mais ont ils eu ou ont des pensées pour ses victimes  ?  Parmi tous les maux " made in USA " importés en France, il y a désormais, beaucoup d,énergie canalisée aux bénéfices de ceux qui commettent des délits graves ou pire. A quand leurs bouquins depuis la taule, suivis d,un film & bien sûr de royalties non négligeables  ?

Dans un État de Droit,  nous avons également des devoirs,  même si ceux-ci ne nous conviennent pas, car parmis nos droits, nous avons  ceux de manifester,  critiquer , créer son propre parti politique ou saisir la Justice, tant en France qu,auprès de l,Union Européenne. 

Tu/vous, relatez des faits extrêmement graves des comportements policiers. S,ils s,avèrent être réels,  c,est le Gouvernement qui en porte la responsabilité & devra en répondre.  Mais avez-vous vraiment des preuves irréfutables  ? Je ne parle pas de certains d,entre-eux qui dérapent, là,  tu/vous mettez en cause tous les policiers qui suivent forcément des ordres : Ministre de l,Intérieur & Gouvernement . ( ??? )  Permettez -moi, non seulement d,en douter,  mais vous rappeler que nous avons encore des Institutions, qui veillent aux intérêts de la République & donc sur le Peuple. Les grands journalistes d,investigation, ( Français ou internationaux  ) ont ils réalisés des reportages, qui attestent vos dires ? 

Ne croyez pas que je pêche par angélisme & sous estime ces actes répréhensibles. Il y en a, toujours trop, mais tout de même,  pas de cette ampleur, pas ici en France.

photo de l'auteur magicalwaves
Magicalwaves
Homme de 44 ans
Paris

3 remerciements
Citation de Pierre2luneTu/vous, relatez des faits extrêmement graves des comportements policiers. S,ils s,avèrent être réels,  c,est le Gouvernement qui en porte la responsabilité & devra en répondre.  Mais avez-vous vraiment des preuves irréfutables  ? Je ne parle pas de certains d,entre-eux qui dérapent, là,  tu/vous mettez en cause tous les policiers qui suivent forcément des ordres : Ministre de l,Intérieur & Gouvernement . ( ??? )  Permettez -moi, non seulement d,en douter,  mais vous rappeler que nous avons encore des Institutions, qui veillent aux intérêts de la République & donc sur le Peuple. Les grands journalistes d,investigation, ( Français ou internationaux  ) ont ils réalisés des reportages, qui attestent vos dires ?

Le problème est justement de pouvoir accumuler des preuves.

Quand un policier donne un coup de poing en plein visage d'un ado alors qu'il est retenu par ses confrères devant la caméra, c'est assez facile à prouver.

Quand un policier tire un flashball qui fait perdre un œil à un jeune en le visant en plein visage comme c'est arrivé quelques fois ces dernières années, notamment à Montreuil, ça devient déjà beaucoup plus dur de prouver qu'il s'agissait d'un acte intentionné.

Et quand il s'agit d'agents en civil entrainés pour alimenter les débordements sans trop se mouiller ou sans se faire attraper, tu fais comment pour le prouver ? Comme les 99% des actes de barbouzerie, à moins d'une fuite de l'intérieur, ça ne peut pas être prouvé.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Magicalwaves 

A mon contraire, je constate que tu sais mieux ce qui se passe sur le terrain des manifs, ces dernières années.  Ma dernière de grande ampleur remonte à avril 2002 contre le f.haine. D,autres ensuite à Paname, mais toutes "pacifiques " avec les forces de l,ordre, & peu de casseurs n,ayant rien à y faire.

Évidemment que prouver ces actes délibérés,  doit être des plus difficile. J,entends tout de même,  qu,il s,agit de certains policiers en tenues ou en civils, pas tous, tels que les 80% pour repprendre les chiffres de Mathieu35. C,est de toutes façons grave & préoccupant,  s,ils ne sont arrêtés par manque de preuves. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Post parti trop vite..

Indigne de leurs fonctions, ils discréditent les forces de l,ordre & l,on peut se poser des questions si "  ordres réels en haut lieu " ou actes isolés  ? Sans me faire " l,avocat du Diable " , que se passe t,il en amont pour ceux là  ? Fatigue, pas assez d,expérience,  de suivis psychologie,  zèle indigne ? 

N,y a t,il pas une loi qui prévoit, qu,ils seront tous équipés de caméras frontales ? Selon que je ne me trompe, cela signifie que nos Institutions veillent toujours. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour être de toutes les manifestations à Rennes depuis le début du mouvement, il y a de tout, des étudiants, des lycéens, des chômeurs, des salariés, des retraités, des syndicalistes, des familles... et dans le lot il y a des pacifistes, des radicaux, de rare extrémistes... Quand les CRS chargent dans le tas, on se défend, on leur renvoi leurs grenades lacrymogène qu'ils font pleuvoir sur la foule au risque de blessés les manifestants. Les vitrines de banques qui se font caillassés, c'est un juste retour de bâton pour les affaires qui parviennent jusqu'à nous (crise financières, panama papers...)

Personnellement, j'attends de vrai réformes sociales, avec le revenu de base ou la salaire à vie. Je lutte pour ça.

Bref vivement la fin des exams, et le 28 avril , soyons des millions dans les rues !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Fauv3

Qu,y a t,il le 28 avril ? Une super manif ? 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut à tous,
Plutôt que de la révolte, je lis dans vos propos de l'indignation.
Serait-il possible de prendre un peu de recul ? Définir les casseurs, les bons des méchants flics, les manifestants aguerris et autres jeunes vieux qu'en peuvent plus de toutes ces contradictions et souffrance dans notre belle France, définir tout ça n'a pas grand sens.
Considérons la situation avec objectivité: il y a ceux - celles (ceulles, c'est bien trouvé!) qui ont le pouvoir et qui entendent le garder. Il y a ceulles qui ne l'ont pas et qui voudraient en avoir.
Il y a les altruistes (avec ou sans pouvoir) et les égoïstes (avec ou sans pouvoir).

Quand les agriculteurs sont mécontents, la France entière devrait se révolter.
Quand les uns ou les autres perdent leur travail en masse, tout le monde devrait protester. ça, c'était possible il y a très longtemps...
Le fonctionnement de notre société est verrouillé depuis fort longtemps.
Pier2lune l'a dit; selon ton appartenance sociale, tu échappes ou non à la justice.
Les incohérences (sociales, juridique, économique politique etc) sont telles qu'il est presque plus difficile de trouver une raison commune de se révolter que de remplacer Sisyphe.
Nous sommes tous endormis depuis la fin de la guerre.
Quelle est notre motivation collective ?
Qui est prêt à perdre ce qu'il a pour le bien être des autres ?
Qui remets en question l'actuelle remise en question du mode de scrutin électorale présidentielle ?
Qui ne voit pas le fascisme se (re)mettre en place ? (j'ai vu une video sur YTube d'une historienne disant que la France a été fasciste à la fin de la guerre et après: vous en avez entendu parlé? ).
De G aulle a gardé les préfets en place sous pé tain...
Rien n'a changé. Car l'esprit humain ne change pas de l'extérieur. Il y a les cupides, les jaloux, ceux qui désirent et qui n'ont rien, ou qui ont déjà tout, les intelligents et les idiots, les pacifistes et les bagarreurs, les altruistes et les ego-centrés ;
Un pauvre veut devenir riche mais un riche chie sur le pauvre. C'est toute notre contradiction. On veut quand on n'a pas, mais on ne partage pas quand on l'a.
L'opposition employeur -employé est d'une bétise sans nom.
Les syndicats sont pourris. Comment peut-on laisser ces types là s'occuper de tous les travailleurs alors qu'il n'y a que très peu de syndiqués ? Je découvre le contrat saisonnier, c'est affligeant de savoir que les syndicats ont signé un "accord de branche"...
L'Europe est toujours monarchiste. Cette monarchie qui pompe 60% des aides de la PAC (aide agricole), qui distribue des prix nobles  à des filous...
Bref, depuis les chi ca go boys , pas de répis. Les démocraties qui perpétuent les guerres sont des démONcraties. Et nous, nous sommes des hypocrites couards.
Vous vous dites, et alors ?
Alors, souhaitons nous bon courage. Les nuits debouts sont déjà trop conceptualisées pour aboutir à un quelconque changement de société. On accepte les mensonges et autres hypocrisies de notre président, alors que nous sommes son employeur. Nous devrions le renvoyer pour faute grave devant les prudes-hommes (la faute me plait).
Et voilà Ma Cron qui nous la joue "back to " (retour à) la nouvelle construction de l'Europe. Le voilà en marche pour une société "ouverte et controlée". Le pauvre, il ne sait pas encore que l'ouverture c'est justement lâcher le contrôle. Affligeant !
Regardez qui controle les médias...

Vous l'avez tous dit, je crois, que les casseurs sont les casseurs autorisés à casser et non ceux interdits d'agir.
Pourtant, la Fr ance c'est nous, non?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Pierre2lune : Bonsoir Fauv3 Qu,y a t,il le 28 avril ? Une super manif ? 


http://www.humanite.fr/loi-travail-rendez-vous-dans-la-rue-le-28-avril-605425

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
À mon avis "les casseurs" sont des personnes qui réagissent aux provocations policières, voire aux abus de la police (ceci n'est qu'un exemple : ici)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Floryan

L,indignation amène à la contestation puis à la révolte. .enfin pour celles/ceux qui en ont le courage, le mérite. Beaucoup restent indignés en silence, ça n,est pas un jugement de ma part, un constat simplement. 

" Qui est prêt à perdre ce qu,il a pour le bien des autres  ? "

Trop peu aujourd'hui. Au risque de te choquer, moi en 1er. J,ai déjà trop perdu dans le passé pour les autres. J,estime aux autres de le faire. Quand bien même je puis être classé parmis les " vieux désabusés  "..

Ceci dit, je respecte tes points de vue & tu dis bien de vérités. Cependant, de quelle révolte parles-tu ? Un autre Mai 68 ? La plupart des leaders sont confortablement installés,  soit à de hautes fonctions , d,autres sans les nommer, ont insérés les valeurs boursières dans Libération,  Sartre doit bien rire rouge ! & la Gauche d,aujourd'hui est complètement bobotisee..enfin pas tous.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
"Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous, d'avoir votre motif d'indignation. C'est précieux. Quand
quelque chose vous indigne, comme j'ai été indigné par le nazisme, alors
on devient militant, fort et engagé. On rejoint le courant de
l'histoire et le grand courant de l'histoire doit se poursuivre grâce à
chacun.

Indignez-vous!"


https://www.youtube.com/watch?v=YeoZuGYfOR0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
?Ici  

Nicolas Sarkozy a un petit mot pour les membres de nuit debout, comme quoi il est plus gentil avec les électeurs du FN que les gauchistes, et dire que ça se veut président de tous les français..

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
[quote]Citation de Floryan : Débat Qui sont les "casseurs" ? - Page : 2 Qui ne voit pas le fascisme se (re)mettre en place ? (j'ai vu une video sur YTube d'une historienne disant que la France a été fasciste à la fin de la guerre et après: vous en avez entendu parlé? ). De G aulle a gardé les préfets en place sous pé tain...

Bonjour Floryan

Erreur d,interprétation à propos du général de Gaulle :

Dès la Libération,  il a voulu remplacer les préfets sous Vichy, remettre dans l,urgence le pays en marche. Mais André Malraux  ( entre autres ) grand Résistant lui-même,  l,en a dissuadé,  dans un 1er temps. Il n,y avait pas assez d,hommes formés pour les démettre de leurs fonctions, de même les magistrats. C,était en 1944, l,épuration incontrôlée des " résistants de la dernière heure, les anciens collabos ayant eux aussi compris, en 1943 de vite changer de camp, la " populace hystérique cette plèbe  " ( revoir le film au bon beurre ou plus récent, la série un village Français ) avec règlements de compte, vengeance personnelle,  ont commis les pires méfaits.  Souvent des femmes, pour quelques tickets de rationnements ou avoir "couchées ) ou de pauvres adolescentes, ayant eu le malheur d,êtres amoureuse d,un soldat Allemand. Les Alliés en furent épouvantés & les Vrai (e)s Résistant (e)s sont intervenu (e)s comme ils/elles pouvaient. 

Le poète Paul Eluard,  Resistant lui même,  écrira : Comprenne qui voudra. 
( En ce temps là,  pour ne pas châtier les coupables,  on maltraitait des filles. On allait même jusqu,à les tondre. )

Plus tard, beaucoup furent démis,  certains  ( pas tous hélas  )  condamnés.  Reste le cas Papon & la troublante sympathie bienveillante de Mitterand. C,est à cause de lui, lorsque de Gaulle voulu le remplacer dès la Libération, que A.Malraux s,est bien rendu compte que ça n,était pas possible encore.

Désolé Floryan, je ne veux pas étaler mes connaissances,  mais cette période la plus sombre de notre Histoire, me touche particulièrement. 

Bien cordialement. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hello mon cher POzitivelef

Ton avis est réaliste  ( hélas  ! )..
En parlant des Résistants tout à l,heure, ton post me rappele, qu,ils étaient traités de terroristes,  par les nazis comme vichy. La population de même,  durant les 1er es années. 

Pour ceux/celles qui luttent aujourd'hui, contre ces systèmes véritablement abjects, ( même l,eau de pluie en Amérique du Sud est pillée & interdite aux populations  ! Il y a eu film en 2013/2014 à ce sujet se situant en Colombie ce me semble ? ) "altermondialistes est le plus souvent cité par les médias, d,autres de " bio-terroristes " ou comme pour Greenpeace de "écolos-terroristes.

Perso, de par ma nature, je vois le verre à moitié plein. Mais ces dernières années,  je suis très préoccupé. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Désolé Floryan, je ne veux pas étaler mes connaissances,  mais cette période la plus sombre de notre Histoire, me touche particulièrement.  Bien cordialement.  [/quote]

Excuse mon sens de la concision. Ce que tu écris je le sais. Je parle non pas en description mais en termes de résultat, toujours en lien avec au moins une cause.
Si Malraux a influencé DG.... c'est que DG était influençable. Cet exemple illustre le seul fait que si on veut quelque chose, on fait tout pour l'obtenir. Je n'oublie pas le contexte difficile à appréhender pour qui n'a pas vécu cette guerre.
Et cette période n'est pas la plus sombre... mais l'une d'elle. A ce propos, on ne cesse de célébrer les hommes qui ont fondé la France... Bien triste est le bilan, je trouve. Et ça continue...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de POzitivelif3 :Etc etc, bref un monde à l’envers... Vivement la prochaine inversion des pôles tiens xD


Salut POzitivelif3,
Le monde tourne à l'envers... je le pense et l'expérimente aussi. Le pessimisme est l'apanage d'un certain réalisme. L'humain n'a appris qu'en fonction de ce que l'environnement peut lui apporter, jusqu'à penser et agir ainsi avec d'autres humains. C'est l'esprit humain qui est ainsi. Les humains qui ont pensé en intériorité n'ont enfanté éventuellement que de sagesse, bien peu rémunératrice à qui veut tout, et tout de suite.

Salut Pierre2lune,
moi non plus je ne m'engage, ni ne milite dans des batailles politiques. Pas que j'y gagne, ou que j'y perde. Je suis convaincu que ne pas entrer dans le jeu illusoire du pouvoir -contre pouvoir soit pertinent.
Je suis indigné, révolté par ce que j'observe, ne serait-ce que par l'agissement des élus locaux dont on peut mesurer concrètement l'absurdité et la bêtise.
Tu vois finalement je me contredis. C'est un autre aspect de l'esprit humain. Je me résigne à accepter et à m'adapter au monde tel qu'il est , plutôt que de vouloir le changer.
Et pour continuer sur le déclin de la civilisation dont parle POzitivelif3, je crois qu'il est déjà en cours et forcément, ça dérange, ça angoisse, ça fait peur ou ça stimule... Et forcément, il y a un temps pour le chao, comme après chaque déclin, jusqu'à ce qu'une personne "s'impose" selon les causes et les circonstances qui lui sont inhérentes, donc imprévisible.
Au fond, les casseurs ne cassent pas grand chose, car ne cassent pas le système et les Nuits debout finiront par ronronner en dormant profondément.

photo de l'auteur magicalwaves
Magicalwaves
Homme de 44 ans
Paris

3 remerciements
Loi travail : un manifestant éborgné par un tir de flash-ball à Rennes?

En attendant, casseur ou pas casseur, je suis particulièrement remonté quand je vois qu'une fois de plus un jeune manifestant a perdu un œil à cause d'un flash-ball. Ce n'est pas la première fois qu'il y a un accident grave avec cette arme et ce ne sera pas la dernière. Et je présume qu'une fois de plus on va plaider la maladresse plus que la volonté de faire mouche dans cet incident... Finalement le flash-ball tiré dans le visage est un bon moyen pour dissuader les contestataires...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Finalement le flash-ball tiré dans le visage est un bon moyen pour dissuader les contestataires...


Les manifestations Nuit Debout sont violentes. Alors n'allez pas manifester. Voila ce que l'on doit comprendre.

Pour ma part je choisirai quelques synonymes pour dire "qui sont peut être les casseurs de Nuit Debout"
Des insoumis, des révoltés, des idéalistes, sans doute pour certains, des visionnaires ...

Mais focaliser son attention sur les violences serait passer à coté du plus important: le noyau de l'atome

Dany Caligula Youtube
https://www.youtube.com/watch?v=cVwp5NPjx8E

Interview d'Eduardo Galeano, 25 mai 2011 Plaça de Catalunya
https://vimeo.com/124882432

Radio Debout
http://www.radiodebout.org/

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Magicalwaves : Loi travail : un manifestant éborgné par un tir de flash-ball à Rennes ? En attendant, casseur ou pas casseur, je suis particulièrement remonté quand je vois qu'une fois de plus un jeune manifestant a perdu un œil à cause d'un flash-ball. Ce n'est pas la première fois qu'il y a un accident grave avec cette arme et ce ne sera pas la dernière. Et je présume qu'une fois de plus on va plaider la maladresse plus que la volonté de faire mouche dans cet incident... Finalement le flash-ball tiré dans le visage est un bon moyen pour dissuader les contestataires...


Quelle horreur !

Quand j'ai vu ça, j'ai directement pensé à ce topic et fauv3 qui a le même âge et qui apparemment manifestait au même endroit :o
Internet, ça fait faire des rapprochements zarbis quand même.

photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 41 ans
Bordeaux

8 remerciements
Citation de Nico31ov : Finalement le flash-ball tiré dans le visage est un bon moyen pour dissuader les contestataires... Les manifestations Nuit Debout sont violentes. Alors n'allez pas manifester. Voila ce que l'on doit comprendre. Pour ma part je choisirai quelques synonymes pour dire "qui sont peut être les casseurs de Nuit Debout" Des insoumis, des révoltés, des idéalistes, sans doute pour certains, des visionnaires ... Mais focaliser son attention sur les violences serait passer à coté du plus important: le noyau de l'atome Dany Caligula Youtube https://www.youtube.com/watch?v=cVwp5NPjx8E Interview d'Eduardo Galeano, 25 mai 2011 Plaça de Catalunya https://vimeo.com/124882432 Radio Debout http://www.radiodebout.org/


 )(Nico : un p'tit retour pour une bonne cause ;-) )(


J'ai bien aimé ce discours d'Eduardo Galeano : "(...) C'est un monde de merde ! Mais ce n'est pas le seul monde, possible ! (...) Parce que ce monde de merde... porte un autre monde en gestation... (...)" !


La grande interrogation qui se pose :

Doit-on être "spectateur" ou "acteur" de notre société ?

La démocratie : C le pouvoir du peuple !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
BoumVoyageur  : tout à fait d'accord avec toi  !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ouai, si tu m'en n'avais pas parlé aussi :)

Y'a pas mal de développements intéressants dans ce topic. Des constats simples que nous sommes tous capable de faire en prenant un peu de temps.

Quel choix faisons nous ?  S'adapter au système pour en tirer le meilleur parti ou le refuser ?
Vous me direz, entre ces deux choix, il y à une multitude de nuances, et c'est pas faux. Mais un jour vient toujours ou même pour une broutille, on fait un pas vers l'un de ces deux choix.

S'adapter au système est plutôt payant si l'on ne craint pas de faire du mal autour de soi.
Refuser le système est une bataille de chaque jour, dans laquelle on avance pas, ou peu. Le plus souvent on y laisse des plumes.

Je savais que l'interview d'Eduardo Galeano te plairait Boum. Car comme il l'exprime très bien avec des mots simples qui sont les siens, ce qui fait toute la différence, c'est le cœur.

Aujourd'hui quelque chose est en marche. C'est vrai, demain, il n'y aura peut être plus personne sur ces places. Pourtant aujourd'hui des jeunes et des retraités, des salariés et des entrepreneurs, des chômeurs et des artistes, se rassemblent, s'aident et espèrent. Ils veulent changer le monde ... 

A part quelques bourgeois qui pensent que tout ce qui peu les réchauffer, ce sont quelques billets au fond des poches, nous n'avons rien à y perdre.

Sommes nous seulement encore capable d'imaginer ce Nouveau monde ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut le monde
Je n'es pas internet a la maison (d’où le temps de réponse bien long) .j'ai lu tout vos textes , un BIGUP pour HIRIKA. Je voulais répondre a chacun(une) mais vu la prolifique plume de PIERRE DE LUNE, je vais uniquement répondre a celui ci.
Pierre de lune tu me pose la question de mes chiffres et me demande une preuve vérifiable et tout et tout, ce que je te dit n'est pas vérifiable mis a part avec les yeux . Je te raconte juste mon vécus et mes estimation personnelles. Si tu veux un chiffre incontestable le voici "42".
Ensuite tu parle des précautions de la police de peur d'attentat. Franchement tu trouve que les militant ont des gueules de terroristes ? Tu parle aussi des policiers qui devrais êtres mis a pied en cas de bavure, en général les bavures sont des ordres et les policiers n'ont fait que les exécuter... Peut ton punir un fonctionnaire qui fait bien sont travail ?
Quand aux équipements désuet sa doit faire un moment que ta pas été en manif (depuis Sarco ils sont tout le temps dans de superbes équipements a la pointe de la technologie (nous vendons ces équipement anti émeute au reste de la planète ) ). (Le lien est mort pour toute réclamation appelez SOS censure) 

Quand tu parle de la casse tu parle de destruction de poste, ouaip sa me va (je ne vais pas pleurer non plus quand a la disparition d'un banquier)

A partir de maintenant c’est le refrain des petit commerçants(que tu nous joue sur un magnifique air de violon). Oui ils ferment ... Mais sûrement pas a cause d'une manif et encore moins d'une potentielle dette !
Raison 1 : la mafia raquette les commersants a hauteur de 50% environ
Raison 2 : c'est moins cher ailleurs n'importe ou en Europe (pour la main d'oeuvre) Listing ici
Raison 3 : on es tellement mieux dans une galerie marchande que dans les rues piétonnes...
Raison 4 : tout le monde commande sur internet. Les chiffres par ici
Raison 5 : etc ...
Le désert sans boutique que sont nos rue s’appelle Gentrification, elle est programmée et assumé par nos dirigent.

Niveau transport tu parle des bus, avant de dire a nouveau une bêtise prend en un (bus) ou débranche ta TV.

La question a qui profite le crime ? Seul le vainqueur ne crois pas au hasard !
Je ne comprend pas ta phrase "qui les manipules" , de qui tu parle ? qui manipule qui ? aucun sens ...

Les bien pensant et les donneur de leçon tu te demande ou ils sont ? Je peut te donner quelques pistes ... La TV, la radio et les journaux . (j'ai bossé pour l'ORTF tu serais surprit de savoir ce que j'ai entendu la bas, mais je n'es de preuve que ma parole je suppose que sa ne suffira pas)

Je ne pense pas que les politicards ce foute de nous bien au contraire ils savent très bien ce qu'ils font et font en sorte de nous caresser dans le sens du poil . Ils font très attention a nous, la question es de savoir ci cette attention est malveillante ou non . Pour ma part elle l'est.

Tu parle des urnes et des syndicats : pour les urnes a mon avis c'est pas le vote le problème mais plutôt l'urne en elle même . Quand aux syndicat ... le problème ce situe peut être qu'ils fonctionnent par hiérarchie.

Les agriculteurs nous nourrissent . Oui mais avec quoi ? Sûrement pas avec le mais (en France, le maïs-fourrage occupe 44 % de la sole plantée en maïs, soit environ 3,2 millions d’hectares) Quand je vois la gueule de la bouffe dans les magasins j'ai honte pour eux . Pour ce fendre la gueule a la hache c'est par ici
Les agriculteurs s'endettent pour ce payer d’énormes machines pour pouvoir gérer plus de terres et de troupeaux (vu qu'ils ont racheté leurs voisin qui pas de chance... c'est suicidé).

Ha les charges patronales sa fesais longtemps que l'on ne me l'avais pas faite celle la (depuis le repas de famille ... ma grand mère est a droite la pauvre ...) A mon avis c'est une bonne chose, il ne faut pas oublier que sa paye les hôpitaux, écoles , malheureusement armée, les réparation de vois publiques ,etc.
Le nom complet est "charges sociales patronales" Lien vers la liste des bienfait de cette charge

Nuit debout ne ce bat pas contre El Connerie elle est une convergence des luttes .

Pour terminer nous allons parler argent (vu que c'est l'argument que tu sort a tout vas ,comme la TV tiens tiens)

Je me fout royalement de qui vas payer, il faut voir plus loin . Qui vas payer les dédommagements aux pays a qui nous vendons des centrales nucléaires que nous ne savons pas construire ? Qui paye les salaires et autres petits fours de nos élus ? Qui paye les armes que nous envoyons en Afrique ? Qui paye l'entretiens des église? (je croyais qu'il y avais eu une séparation de l'église et de l'état) .

Pierre de lune, mon but n'est pas de te prendre a partis (je ne parle que très rarement sur les forums) Le discours du médef que tu tiens m'importe peu mais je m'insurge quand je lis que tu te dit socialiste ! ( tu aurais du voir ma gueule devant le pc)

Et pour finir une piqûre de rappel pour les socialos-champagneux-petitfouresques de la base du socialisme :
Le socialisme c'est l’avènement du communisme par la réforme.
ta daaaaa ;-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Nonobstant : Citation de Magicalwaves : Loi travail : un manifestant éborgné par un tir de flash-ball à Rennes ? En attendant, casseur ou pas casseur, je suis particulièrement remonté quand je vois qu'une fois de plus un jeune manifestant a perdu un œil à cause d'un flash-ball. Ce n'est pas la première fois qu'il y a un accident grave avec cette arme et ce ne sera pas la dernière. Et je présume qu'une fois de plus on va plaider la maladresse plus que la volonté de faire mouche dans cet incident... Finalement le flash-ball tiré dans le visage est un bon moyen pour dissuader les contestataires... Quelle horreur ! Quand j'ai vu ça, j'ai directement pensé à ce topic et fauv3 qui a le même âge et qui apparemment manifestait au même endroit Internet, ça fait faire des rapprochements zarbis quand même.


C'est gentil, mais moi ça va j'ai eu plus de chance que ce camarade....

Un autre étudiant à subit le même sort apparemment à Paris ?

Nous ici à Rennes nous occupons une salle dans le centre ville, mais la maire et son pote le préfet veux nous déloger par la force cette nuit ou au petit matin... Je suis rentré chez moi me reposer, mais une centaines de personnes ont décidés de dormir sur place. J'espère pouvoir les rejoindre demain matin avant la charge des CRS

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je me doutais bien que ce n'était pas toi mais quand il faut faire des associations morbides, mon cerveau est toujours le premier :s

photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 41 ans
Bordeaux

8 remerciements
En tout cas : je suis assez dégouté de cette passivité... :/

photo de l'auteur magicalwaves
Magicalwaves
Homme de 44 ans
Paris

3 remerciements
Je vous invite à lire intégralement cet article qui résume très bien la situation: La fabrique de la violence, par Pascal Maillard, sur Mediapart
" Ce 1er mai nous a fait respirer plus de gaz que de muguet. La manifestation parisienne aura confirmé que l’Etat est le premier organisateur de la violence. Avec la collusion de quelques médias qui lui servent de ventriloques, il cherche à mettre en scène une décrédibilisation et une criminalisation du mouvement social. Cette double manipulation ne doit pas passer. "

Dans un tout autre registre, le billet posté par une StreetMedic sur un blog de Mediapart a le mérite de donner le point d'une personne en première ligne de ces violences. Et la réalité des faits est vraiment terrible, scandaleuse: 1er mai: «cette journée a été un bain de sang».

Dans le passé j'ai fait quelques marches du 1er mai, plus par solidarité et pour sentir l'ambiance de cette fête du travail que par véritable militantisme personnel. Jamais je n'avais vu de violences. Cette marche a toujours été bon enfant. Cette fois ci, les violences qui ont été menées contre la marche de la fête du travail sont à l'image de la violence de cette loi envers le travail salarié.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut Mathieu35,
j'apprécie beaucoup la justesse de tes observations et la cohérence de tes propos.
Et maintenant, aurais-tu une piste pour (nous) aider à passer à autre chose ?
Pas facile de renverser un système aussi verrouillé que celui-ci car nous y participons plein pot !
Je connais un gamin qui s'est fait rouler dessus par un 4x4. Résultat; enfant en partie paralysé, retard scolaire, vie familiale rendue difficile (ça va mieux aujourd'hui) et un conducteur sans amende, ni retrait de point de permis, ni excuse auprès du gamin. J'ai finalement écris à la garde des sceaux du moment. Réponse: le procureur de rennes fait son boulot. Super la réponse! Cette garde des sceaux a finalement été virée (pas à cause de cet enfant devenu handicapé) bien qu'elle prétende avoir démissionné. Voilà les politiques; au lieu de dire "je chie", elle dit "je soulage la nature", sans changer la nature de la merde bien sûr, mais en voulant faire oublier qu'il s'agit de merde.
Quand on parle d'un système, on est en face d'un clan qui agit avec cynisme, obscurantisme, hypocrisie. Comment démonter tout ça ? Par le dialogue ? la réponse se fera par... certainement un peu d'ironie. Par les manifs? et ils rient sous cape en faisant les gros yeux. Par une pétition et ils sortent le 49-3.

La grande différence entre les politiques, dirigeants et autres powermen d'un côté et les révoltés de l'autre (c'est à dire une bonne partie des contribuables et des étudiants) c'est la DETERMINATION.
Les gens d'armes (concept de Napoléon je crois bien) sont devenus les gendarmes. Pour dit-on la sécurité publique. Faux: pour permettre à ceux qui ont le pouvoir de le garder. Du coup, avec un état d'esprit de plus en plus épris par ce pouvoir, l'argent et la corruption, les politiques, les médef et autres syndicats pourris comme le FNSEA sont déterminés à obtenir ce qu'ils veulent car ils ont mis en place tout ce dont ils ont besoin pour asseoir leur pouvoir. Le profil type des dictatures, mais construite en France à dose homéopathique ; personne n'a rien vu venir, (enfin presque) ou personne ne voulait y croire... et puis voilà ! Les médias ligotés en sont une conséquence.
Je n'ai rien d'autre à proposer que la DETERMINATION d'action, dans les résultats voulus... détermination qui se dispense de la peur ou du moins qui ne s'en laisse pas envahir.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Mathieu35 : Salut le monde Je n'es pas internet a la maison (d’où le temps de réponse bien long) .j'ai lu tout vos textes , un BIGUP pour HIRIKA. Je voulais répondre a chacun(une) mais vu la prolifique plume de PIERRE DE LUNE, je vais uniquement répondre a celui ci. Pierre de lune tu me pose la question de mes chiffres et me demande une preuve vérifiable et tout et tout, ce que je te dit n'est pas vérifiable mis a part avec les yeux . Je te raconte juste mon vécus et mes estimation personnelles. Si tu veux un chiffre incontestable le voici "42". Ensuite tu parle des précautions de la police de peur d'attentat. Franchement tu trouve que les militant ont des gueules de terroristes ? Tu parle aussi des policiers qui devrais êtres mis a pied en cas de bavure, en général les bavures sont des ordres et les policiers n'ont fait que les exécuter... Peut ton punir un fonctionnaire qui fait bien sont travail ? Quand aux équipements désuet sa doit faire un moment que ta pas été en manif (depuis Sarco ils sont tout le temps dans de superbes équipements a la pointe de la technologie (nous vendons ces équipement anti émeute au reste de la planète ) ). (Le lien est mort pour toute réclamation appelez SOS censure)  Quand tu parle de la casse tu parle de destruction de poste, ouaip sa me va (je ne vais pas pleurer non plus quand a la disparition d'un banquier) A partir de maintenant c’est le refrain des petit commerçants(que tu nous joue sur un magnifique air de violon). Oui ils ferment ... Mais sûrement pas a cause d'une manif et encore moins d'une potentielle dette ! Raison 1 : la mafia raquette les commersants a hauteur de 50% environ Raison 2 : c'est moins cher ailleurs n'importe ou en Europe (pour la main d'oeuvre) Listing ici Raison 3 : on es tellement mieux dans une galerie marchande que dans les rues piétonnes... Raison 4 : tout le monde commande sur internet. Les chiffres par ici Raison 5 : etc ... Le désert sans boutique que sont nos rue s’appelle Gentrification , elle est programmée et assumé par nos dirigent. Niveau transport tu parle des bus, avant de dire a nouveau une bêtise prend en un (bus) ou débranche ta TV. La question a qui profite le crime ? Seul le vainqueur ne crois pas au hasard ! Je ne comprend pas ta phrase "qui les manipules" , de qui tu parle ? qui manipule qui ? aucun sens ... Les bien pensant et les donneur de leçon tu te demande ou ils sont ? Je peut te donner quelques pistes ... La TV, la radio et les journaux . (j'ai bossé pour l'ORTF tu serais surprit de savoir ce que j'ai entendu la bas, mais je n'es de preuve que ma parole je suppose que sa ne suffira pas) Je ne pense pas que les politicards ce foute de nous bien au contraire ils savent très bien ce qu'ils font et font en sorte de nous caresser dans le sens du poil . Ils font très attention a nous, la question es de savoir ci cette attention est malveillante ou non . Pour ma part elle l'est. Tu parle des urnes et des syndicats : pour les urnes a mon avis c'est pas le vote le problème mais plutôt l'urne en elle même . Quand aux syndicat ... le problème ce situe peut être qu'ils fonctionnent par hiérarchie. Les agriculteurs nous nourrissent . Oui mais avec quoi ? Sûrement pas avec le mais (en France, le maïs-fourrage occupe 44 % de la sole plantée en maïs, soit environ 3,2 millions d’hectares) Quand je vois la gueule de la bouffe dans les magasins j'ai honte pour eux . Pour ce fendre la gueule a la hache c'est par ici Les agriculteurs s'endettent pour ce payer d’énormes machines pour pouvoir gérer plus de terres et de troupeaux (vu qu'ils ont racheté leurs voisin qui pas de chance... c'est suicidé). Ha les charges patronales sa fesais longtemps que l'on ne me l'avais pas faite celle la (depuis le repas de famille ... ma grand mère est a droite la pauvre ...) A mon avis c'est une bonne chose, il ne faut pas oublier que sa paye les hôpitaux, écoles , malheureusement armée, les réparation de vois publiques ,etc. Le nom complet est "charges sociales patronales" Lien vers la liste des bienfait de cette charge Nuit debout ne ce bat pas contre El Connerie elle est une convergence des luttes . Pour terminer nous allons parler argent (vu que c'est l'argument que tu sort a tout vas ,comme la TV tiens tiens) Je me fout royalement de qui vas payer, il faut voir plus loin . Qui vas payer les dédommagements aux pays a qui nous vendons des centrales nucléaires que nous ne savons pas construire ? Qui paye les salaires et autres petits fours de nos élus ? Qui paye les armes que nous envoyons en Afrique ? Qui paye l'entretiens des église ? (je croyais qu'il y avais eu une séparation de l'église et de l'état) . Pierre de lune, mon but n'est pas de te prendre a partis (je ne parle que très rarement sur les forums) Le discours du médef que tu tiens m'importe peu mais je m'insurge quand je lis que tu te dit socialiste ! ( tu aurais du voir ma gueule devant le pc) Et pour finir une piqûre de rappel pour les socialos-champagneux-petitfouresques de la base du socialisme : Le socialisme c'est l’avènement du communisme par la réforme. ta daaaaa


Bonjour Mathieu35

Entre plume prolifique,  toi & d'autres participants  : 

Avant tout Mathieu,  je t'invite à relire mes post,  car visiblement tu as du , soit mal les interpréter,  ou lus en diagonale  ? Eh oui je sais, tu risques une indigestion de pavés  ( pas de saumon mariné ;) ) selon : citrate de betaine  !

1) tes chiffres vus de tes yeux étaient de 80%. Ils sont certifiés à " 42 " . Fais tu référence aux immondes rafles du Vel'div du 16 au 18 juillet 1942 ? J'espère que non tout même ?

2) ai-je dit que les militants avaient une gueule de terroristes  ? J'ai mal interprété les propos de Davoud,  l'auteur de ce débat. J'ai cru qu'il parlait des casseurs n'ayant rien à voir avec vous ou les autres manifs. Je me posais la question de savoir,  s'ils ont des ordres liées aux craintes des derniers attentats, parmis ces casseurs,  pas les militants. 

3)  les policiers ont des ordres , ont ne peut juger un fonctionnaire faisant bien son travail..
Si tu relis mieux mes propos,  je dis si ce que tu/vous affirmez avec de tels chiffres  80% entre autre, ce serait très grave & qu'il y a des Institutions qui veillent sur nos gouvernants. 

4) l'équipement des policiers : je fais référence,  non à ceux anti émeutes mais à l'ensemble des forces de l'ordre,  de leurs ras'bol eux aussi,  pour manque d'effectifs & de matériels desués, qui manifestent. 

Stp, ne t'égare pas sur les ventes d'équipements,  d'armes ou centrales nucléaires,  c'est un autre débat géopolitique. Ça n'est pas ici le sujet proposé je crois  ? Est-ce bien des Nuit Debout qu'il s'agit ?

5) je ne vais pas pleurer la mort d'un banquier..
Ai-je dis quoi que ce soit sur eux ? Encore une fois,  relis stp mes propos.

6) tu devrais prendre un bus..
Oui Mathieu,  je prends ces bus justement,  lorsque je me rends dans ces quartiers pour rencontrer des personnes en grandes difficultés, voir des potes, où règne la terreur imposée par une poignée de sinistres individus, qui t'imposent un droit d'entrée dans les immeubles & malheur à qui refuse  ! Ils perçoivent le RSA,  roulent en BMW & sont une véritable entreprise du crimes organisé, très bien organisé à travers le Monde. & de grâce,  épargne - moi de hurler en pensant que je tiens un discours f.haine ! Déjà que tu m'assimiles au Medef !

Relis encore plus attentivement stp & si tu en trouve,  non le temps, mais le risque de sur indigestion de pavés,  va sur les nombreux post/ forums où j'interviens. 

7) à propos des églises :
La séparation de l'État avec l'Église,  prévoit que les édifices sont à la charge des communes. De plus, selon qu'elles soient classées au Patrimoine,  il ne s'agit pas pour l'État & où la commune,  d'outrepasser cette loi mais d'une sauvegarde culturelle  historique,  ainsi que pour promouvoir le tourisme. Non cultuelle. .

8) déjà que ma grand mère est de droite la pauvre..
Elle est de Droite c'est son choix,  sa liberté,  quand bien même tu désapprouves, tu te dois ce me semble, lui porter un minimum de respect à ce propos. 

9) mais je m'insurge quand tu te dis être socialiste. .
Là tu es vraiment blessant & d'une arogante méconnaissance envers ma personne.
Quand bien même le serais-je, tu milites contre la pensée unique & cependant tu n'acceptes pas une voix discordante ?

Quand ai-je affirmé ça  ? Être un homme de Gauche tel que je le suis réellement,  c'est avoir des Idéaux,  des Valeurs Républicaines,  & surtout,  les appliquer sur le terrain, autant que faire ce peut.  Porter soutien à toutes personnes, qu'elles puissent être ou avoir des opinions différentes ou opposées aux miennes. Ceux que je combat depuis toujours sans relâche,  sont le f. haine.

Tu vois quelqu'un  en train de se noyer, tu vas d'abbord lui porter secours ou savoir si elle est militante Nuit Debout ?
Si je ne remet pas en cause, tes valeurs,  le bien fondé de tes combats égalitaires,  la légitimité de tes/vos manifs,  tes propos me confirment,  qu'il faut toujours vérifier ses sources,  avant de clamer des vérités,  non seulement les tiennes, qui sont erronée d'une part & ouvertement partisanes. 

Si tu/vous voulez un Monde meilleur,  bravo ! Mais faites le pour les quelques 64 millions des habitants en France, qui ne penseront pas forcément comme toi/vous. 

" entre un p'tit con de la dernière averse & un vieux con des neiges d'antant " je pense que l'on se sera mieux compris ? 

Enfin, lis ma réponse à l'excellent post de BoumVoyageur  récemment. 

Kenavo..

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pierre2Lune, dans ce que tu exprimes il y a beaucoup d'idées reçus. Tu ne t'en rends peut être pas compte, mais le message que tu as rédigé est un message rabâché par les médias et les politiques. Le truc, c'est que ce prêt à penser est une exagération des faits, souvent isolés. Ne le prends pas mal, c'est une simple constatation.

Avec un peu de distance par rapport aux premières manifestations Nuit Debout, et plus particulièrement en regard des manifestations du 1er Mai, la violence de la police est objectivement montée d'un cran. De nombreuses vidéos sur internet montrent des manifestants pacifiques tabassés par des policiers.  A Toulouse, l'occupation pacifique du Mc Do à donnée lieu elle aussi à des violences, seulement de la part de la police. Ainsi que des poursuites injustifiées envers un manifestant; garde à vue, procès. Hier matin, le lycée Jean Jaurès à Paris, un lycée désaffecté depuis des années et occupé par environs 300 sans abris migrants, à été évacué en force et sans préavis.

Toute cette violence au nom de notre sécurité ?

J'ai beau me casser la tête à retourner tout cela dans tous les sens, je ne trouve pas de réponse logique qui puisse expliquer le comportement du gouvernement ou des pouvoirs économiques en place. Ci ce n'est, l’intérêt immédiat. Nous n'avions pas connu de telles violences policières en France depuis des décennies. Pourquoi cherche t-on à étouffer le mouvement Nuit Debout ? A le faire passer pour insignifiant ou nuisible ?

La France que l'on dit soumise, l'est bien moins que l'ensemble de ses pays voisins. Les valeurs humaines sont pour la majorité des Français bien plus importantes que l’enjeu économique national. Les Français ont souvent été à raison, le point de départ de grandes révolutions. Je crois qu'aux yeux de nos gouvernants, la question relève plus de notre influence internationale, que de la défense de nos droit .

Pierre2Lune, Nuit Debout n'est pas un parti politique qui fait campagne. Nuit Debout est un mouvement spontané d'individus qui ne veulent plus de ce qu'on leur impose. Parler de socialiste, de communiste, de vote électoral, tout cela est dépassé. Je t'invite à écouter régulièrement Radio Debout sur www.radiodebout.org ou te rendre sur l'une des places Nuit Debout, pour mieux comprendre ce mouvement et ses motivations.

photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 41 ans
Bordeaux

8 remerciements
)(Aparté presque invisible : je me réponds à moi-même ^ ^ )(

Citation de BoumVoyageur : En tout cas : je suis assez dégouté de cette passivité... :/


Je trouve ce qui se passe aujourd'hui : plus grave que les grèves de 1995 contre le plan Juppé sur les retraites & la sécu (2 millions de personnes dans la rue) ou encore le mouvement des lycéens contre la loi Fillon sur l'éducation entre décembre 2004 & avril 2005...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grèves_de_1995_en_France

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_lycéen_contre_la_loi_Fillon


La loi "El Khomri" : ne fera aucune création d'emploi. C'est plus une régression du droit du W : C une loi contre "les salariés" !!!

Même "les républicains" n'en veulent pas mdr !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mais nan t'es pas invisible, surtout avec cette grosse patte blanche.

Passivité, peut être, mais peut être pas.

Entre 2004 et aujourd'hui nous avons endossé la crise, des sauveurs qui n'en n’étaient pas, et la précarité qui ne fait qu'augmenter. Cette précarité concerne aussi un grand nombre de salariés et d'entrepreneurs qui n'ont pas les moyens financiers de manifester. Et puis il y a les violences, sur les quelles les médias se sont focalisés et qui dissuadent de sortir de chez soi pour crier "On n'est pas content".

Insidieusement le gouvernement nous dit ce qu il est bien d'admettre comme juste. Au delà de nous opposer délibérément les uns aux autres, de créer des groupes qui défendraient chacun leurs droits, on constate au sein de la population Française, une croissante auto-censure. On y croit plus, on ne peut pas changer le monde, c'est comme ça ...

N'est possible que ce en quoi nous croyons, et cela nos gouvernants l'ont bien compris.

Pourtant, les exemples ou les habitants reprennent leurs biens ne sont plus rares. Les coopératives en Espagne, les mineurs de Colombie ...

Nuit Debout est née sous l’impulsion de la jeunesse. Tout simplement parce que la jeunesse ne se résigne pas. Elle n'est pas conditionné, ou pas encore complétement, au monde de la compétition qui nous est imposé. Elle sait encore penser avec son cœur et surtout agir pour honorer ses convictions, quelques soient les conséquences. Après cette période nous devenons plus ou moins des robots au service de notre portefeuille, ou de celui de ceux qui nous emploient. 

photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 41 ans
Bordeaux

8 remerciements
Citation de Nico31ov : Mais nan t'es pas invisible, surtout avec cette grosse patte blanche.


Lol


 
Citation de Nico31ov : Passivité, peut être, mais peut être pas.

Entre 2004 et aujourd'hui nous avons endossé la crise, des sauveurs qui n'en n’étaient pas, et la précarité qui ne fait qu'augmenter. Cette précarité concerne aussi un grand nombre de salariés et d'entrepreneurs qui n'ont pas les moyens financiers de manifester. Et puis il y a les violences, sur les quelles les médias se sont focalisés et qui dissuadent de sortir de chez soi pour crier "On n'est pas content".

Insidieusement le gouvernement nous dit ce qu il est bien d'admettre comme juste. Au delà de nous opposer délibérément les uns aux autres, de créer des groupes qui défendraient chacun leurs droits, on constate au sein de la population Française, une croissante auto-censure. On y croit plus, on ne peut pas changer le monde, c'est comme ça ...

N'est possible que ce en quoi nous croyons, et cela nos gouvernants l'ont bien compris.   
 

Il y a toujours eu de "la violence" dans les manifs... à la française ! (cf. : mes liens wiki, précédent post)

J'observe une évolution de "la protestation" dans notre société : on est devenu "une société individualiste de masse" !
=> Rien qu'à voir le mouvement des "Bonnets rouges" en 2013 & suivi avec les "Bonnets blancs ; verts ; bleus etc... & roses en 2016" : des mouvements citoyens & indépendants, "en dehors de tous groupes politiques, syndicaux, de tout lobby"... 

La solidarité en France n'existe pas & ça, à plusieurs niveaux de notre société : C un constat, une réalité qui s'ajoute avec ton "On y croit plus, on ne peut pas changer le monde, c'est comme ça..."...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_des_Bonnets_rouges

http://www.lhebdodesevreetmaine.fr/2013/11/29/apres-les-bonnets-rouges-les-bonnets-bleus/?

http://bonnetsroses.fr/


Citation de Nico31ov : Pourtant, les exemples ou les habitants reprennent leurs biens ne sont plus rares. Les coopératives en Espagne, les mineurs de Colombie ...   


Ou encore, les argentins : qui reviennent en arrière avec une production bovine plus saine & responsable comme à son début, à son passé, à son histoire...
=> Ce boeuf argentin qui était reconnu de qualité, autrefois : avant de changer pour l'industrie intensive...


Citation de Nico31ov : Nuit Debout est né sous l’impulsion de la jeunesse. Tout simplement parce que la jeunesse ne se résigne pas. Elle n'est pas conditionné, ou pas encore complétement, au monde de la compétition qui nous est imposé. Elle sait encore penser avec son cœur et surtout agir pour honorer ses convictions, quelques soient les conséquences. Après cette période nous devenons plus ou moins des robots au service de notre porte feuille, ou de celui qui nous emploie.  


Pour le moment : C "une minorité" donc,
=> "A suivre..."

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ou encore, les argentins : qui reviennent en arrière avec une production bovine plus saine & responsable comme à son début, à son passé, à
son histoire...


C'est un bon exemple qui montre aussi que ces initiatives sont possibles et rentables.  Certains éleveurs en France ont aussi fait ce choix. Ils disent pouvoir vivre de leur activité, soucieux de la qualité de leurs produits comme des conditions de leur bien-être au travail. 


Pour le moment : C "une minorité" donc,
=> "A suivre..."



Quand je parlai de conditionnement, je n'imaginai pas une si belle démonstration de ta part.

photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 41 ans
Bordeaux

8 remerciements
Citation de Nico31ov : Ou encore, les argentins : qui reviennent en arrière avec une production bovine plus saine & responsable comme à son début, à son passé, à son histoire...  

C'est un bon exemple qui montre aussi que ces initiatives sont possibles et rentables.  Certains éleveurs en France ont aussi fait ce choix. Ils disent pouvoir vivre de leur activité, soucieux de la qualité de leurs produits comme des conditions de leur bien-être au travail. 
 

Mais là, c'est plus que "certains éleveurs" : ça vient au final du gouvernement argentin pour ce retour en arrière.


Citation de Nico31ov : Pour le moment : C "une minorité" donc, => " A suivre... "  

Quand je parlai de conditionnement, je n'imaginai pas une si belle démonstration de ta part.


Comment ça ? :/


(Toi qui n'a pas de TV, now en direct "C dans l'air" => "Les français heureux au travail" : on parle d'Amour ^ ^ & des choses intéressantes sont dites => à voir en replay, si tu veux)

photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 41 ans
Bordeaux

8 remerciements
Je ne vois pas en quoi il y a "une démonstration de conditionnement" :/ quand je parle de "minorité" : heureusement que je l'ai mis entre guillemets ^ ^ & pas franchement => développé ma réponse à ton dernier paragraphe.

Donc, OUI c'est "une minorité" & le mot n'est pas péjoratif ou je ne sais quoi : une minorité au même titre que les "Bonnets bleus" que tu n'as probablement jamais entendu parler comme d'autres d'ailleurs...
Ces 2 mouvements ont le même fond d'idées, de revendications, de visions probablement etc... mais pas la même forme d'interventions qui est pour "Nuit Debout" : quelque chose de nouveau, d'unique... => Mais, on est loin du rassemblement, des participants... comme on a pu le voir lors des protestations que j'ai parlé plus haut... : ce n'est pas une critique mais juste un constat & forcément, parce que c'est "un concept" nouveau & qui peut évoluer ou pas. Ça ne fait qu'un mois d'existence.

Après, c'est "une minorité VISIBLE" : parce que c'est dans la rue ^ ^ mais surtout, ce mouvement fait parler de lui.
Mais pas sur le fond : c'est "la violence" qui fait parler... mais aussi, le fait que des "personnages" publics, médiatiques (politiques/syndicats/philosophes/écrivains/artistes etc...) sont automatiquement exclus de ce mouvement, avec agressivité pour certains...
Là aussi : ce n'est pas une critique, c'est un constat !
 
A partir de tout ça, je me pose des questions : Comment on peut exister, rassembler à long terme quand ce mouvement se met à dos "un certain monde médiatique" qui ce dernier pourrait aider, notamment à faire comprendre "le pourquoi du comment" de "Nuit Debout" & même le soutenir par une ou plusieurs personnes publiques... aux revendications, aux changements profonds de notre société, ce ras-le-bol etc... que diffuse le mouvement ?
Comment on fait pour dialoguer avec l'autre : si, le mouvement est "fermé" au dialogue & "rejette" certaines personnes médiatisées, sous prétexte qu'elles sont issues d'un certain rang social etc... ?

Est-ce un mouvement qui parle juste "entre eux" ?

Enfin, il n'y a que moi qui voit la contradiction dans ce mouvement ? ^ ^


Donc OUI : "A suivre..." ^ ^

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit