Passer à autre chose

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour !
Voilà ca fait un peu plus de deux ans que je suis amoureuse de quelqu'un mais voila cette personne n'est pas disponible et est partie a l'etranger mais pour le coups l'expression ''loin des yeux, loin du coeur'' ne s'applique pas ici.
Je ne vois plus cette personne depuis Juin mais mes sentiments ne bougent pas , sont peut etre meme plus fort et du coup je n'arrive pas a passer a autre chose
alors si quelqu'un a deja vecu la meme chose j'aimerai savoir comment vous avez faits ou si vous avez des conseils.. 
Merci


photo de l'auteur Lodiel
Lodiel
Femme de 30 ans
Île De France, France

4 remerciements
De mon point de vue : 

On ne passe pas à autre, on continue à vivre. Et cette personne importante dans notre cœur, le reste. Sauf qu'on continue à vivre, on avance, on s'oblige à avancer. Il le faut, s'arrêter, c'est juste prendre une pause. Le temps d'enlever un caillou dans ta chaussure, de pleurer si tu en as besoin, puis il faut recommencer à avancer. Mais, on sait pas vers où. Puisqu'on avait un objectif, une route à suivre, une ville cœur qui nous tenait. Une capitale qui soudainement a déserté de la carte et qu'on ne pourra pas atteindre.
Mais impossible de l'oublier, impossible de passer l'idée qu'on ne pourra pas y aller. Alors on garde ça, on garde ça pour nous rendre plus fort. Pour nous dire que la prochaine fois :
On se protégera, qu'on s'avouera, qu'on ne s'avouera pas, qu'on essayera de garder une amitié, qu'on ne voudra pas d'une amitié, qu'on essayera une autre manière, un autre moyen, ... On se dit, qu'il y aura une autre ville et on lui laisse sa chance.

Et pour laisser sa chance aux autres, il faut en visiter.

Ne fais pas ton deuil, accepte la perte. Spécialement, c'est ce que j'ai fait, à chaque fois. Que ce soit la non-réponse amoureuse, la perte d'un être cher, l'échec. Je me suis parfois arrêter pour reprendre mon souffle, puis j'ai continué d'avancer. Parfois à contre-cœur : 
Pour ce qui de la tristesse sentimentale : sortir avec des amis, accepter que ce n'est pas eux qu'on veut voir, mais qu'une fois qu'on y est, on y est bien. S'intéresser à eux, épuisé le sujet de conversation du mal de cœur, prévoir des projets avec eux. Selon ton caractère, flirter, rire. Se sentir beau/belle, aussi. 
On est pas nul, raté, on ne mérite pas de souffrir pour rien. On mérite d'avancer, d'aller bien. On mérite de rencontrer des personnes. Pour ça, il faut leur accorder une chance, les écouter, savoir ce qu'ils sont. Alors, petit à petit, tu occuperas ton temps, mais aussi, tu auras un nouvel objectif. Ne t'attends pas à le trouver tout de suite, nombreuses personnes passionnantes ne te captiveront pas car l'autre est encore bien présent, mais tôt ou tard, sans t'y attendre, tu trouveras une personne qui deviendra ton nouveau but et ton nouvel objectif. 

Quasiment tout le monde a déjà vécu un amour impossible, distance ou pas distance. C'est tout simplement normal. Plus on veut sans pouvoir avoir, plus on désire sans obtenir, plus le sentiment semble puissant.

Mon conseil, en tout cas, c'est de ne pas retourner à l'autre, même s'il revient - si tu sais que c'est mort comme relation. Oublie ça, tout de suite. Tu retourneras dans le même cercle, les vieux sentiments reviendront, et tu confondras tout. Douleur d'hier, douleur du présent, amour d'avant, amour d'hier. Oublie ça, tout de suite. Fais-toi une raison, à t'en faire mal. Arrête cet espoir stupide qui te dit : et si, peut-être que ... 

Il y a pas de si, il y a pas de peut-être. Il y a l'instant présent et cette connerie de douleur dans le coeur. Savoir qu'on a tort, mais souffrir quand même. Decider que même si on est trop fatigué pour avancer, on va le faire et qu'à force de le faire, on retrouvera ses forces ! Toi seul peut décider ça ... 

Et si c'est depuis le mois de juin dernier et que ça te mine vraiment : être aidé ? Il y a pas de mal à ça. Frapper à la porte d'une aide à l'écoute et dire : "voilà, j'étais amoureux et je m'en remets pas."  L'amour, c'est comme une vie. Accepter de perdre ce sentiment, d'éprouver le vide de ne plus être amoureux, c'est faire un deuil. Et parfois, on ne peut pas y arriver seul.

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Merci beaucoup pour ta reponse j'ai trouver ca tres tres touchant et tres vrai
Je pense que je vais essayer de faire ca, continuer à vivre, accepter la perte même si c'est difficile et surtout accepter d'être aidé 
Encore Merci Merci Merci ;-)

photo de l'auteur Lodiel
Lodiel
Femme de 30 ans
Île De France, France

4 remerciements
En tout cas, ne te rends ni malade ni coupable. Avancer n'est jamais simple mais au bout, de tout ça, de cette peine sans fin, tu vas te reconstruire. Et plus tu te construiras et auras confiance en toi, plus tu parviendras à t'ouvrir à d'autres.
"On a ce qu'on croit mériter" Le monde de Charlie

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mon conseil : garder la tête froide et essayer d'avancer.

Peu importe que tu aies quelqu'un dans la tête. Tu restes la même personne qui se lève le matin pour aller travailler et qui mange, rit et sort avec ses potes certains soirs. Quelqu'un d'autre existe pour toi quelque part. Une autre personne qui te fera tourner la tête et passer à autre chose sans même que tu ne t'en rendes compte :-]

Garde la tête froide et essaye d'avancer ;)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit