Aide Doutes sur ma sexualité

Anonyme
Publiée le 04/08/2015 à 15:09
Voilà je suis un peu perdue et je ne sais pas si j'aime réellement les filles... Il m'arrive de croise une fille qui m'attire et parfois c'est vraiment troublant. Mais je suis aussi attiré par les garçons. Je ne sais pas si je pourrais envisage de sortir avec une fille un jour (même si j'ai du l'envisage peut être une fois...) et que c'est juste que le coup une attirance physique. Je suis vraiment perdue 

Membre anonyme
Publiée le 04/08/2015 à 16:28
Bonjour, Eh bien je t'invite a lire ce forum ^^ ? J'espère qu'il te permettra de te comprendre mieux :) Sur ce mes sincrère salutation ;)
Membre anonyme
Publiée le 05/08/2015 à 01:15
Ça vas mettre du temps avant que tu saches si tu es vraiment attirer par des filles mais si tu te pauses des question c'est déjà que c'est possible. Et après c'est perso mais se qui ma fait vraiment réalisé c'est que en voyants de filles s'embrassaient je l'ait envié ... Après ça c'est perso ^^
Membre anonyme
Publiée le 17/08/2015 à 00:57
Bonjour,  C'est déjà le fait de l'envisager qui te fais avancer dans une certaine réflexion. Après il faut réussir à se lancer. Pour ma part ce fut la révélation en rencontrant "cette" fille comme on dit et pas une autre. Maintenant je suis certaine que les filles m'intéressent aussi vu que je suis bisexuelle ;). Pas facile la quête de sois en effet. Je te souhaites une bonne continuation qui sera peut être rythmée par de nombreuses découvertes qui sait :) !
Membre anonyme
Publiée le 11/12/2015 à 13:17
Je pense qu'on s'est tous posés des questions un jour ou un autre. Savoir qui on aimait vraiment, etc. Par contre, rien n'est jamais définitif. Peut-être que demain tu vas te dire que finalement tu es plus filles que garçons, et dans 10 ans tu tomberas sous le charme d'un garçon et tu feras ta vie avec lui (ou inversement). Tu peux aussi avoir le cas où tu ne changes pas d'orientation. En revanche, tu restes toi, homo, bi ou hétéro, et je pense que c'est ça que tu dois garder à l'esprit. Je veux pas généraliser à partir de mon cas, ni étaler ma vie sur ce forum, mais je vais te raconter rapidement comment s'est passé mon cheminement. Il y a 3 ans, tu m'aurais dit qu'un jour je serais attiré par les garçons, je t'aurais éclaté de rire à la g*eule. Parce que je "tolérais" l'homosexualité, du moment qu'elle ne me concernait pas directement. Aujourd'hui, je suis gay. Alors oui, je suis passé par la case "mais j'aime qui en fait?", mais je me suis vite rendu compte que ça n'avait de réelle importance que dans le regard des gens qui te jugent. Et je dénie à quiconque le droit de me juger, parce que personne ne sait par quoi je suis passé. Tu peux le vivre comme une totale remise en question de toi, de ce que tu as appris, de ton éducation, etc. mais c'est pas une solution dans le sens où ça va te miner. Ne le vis pas non plus comme une fatalité, rien de pire. Vois-le plutôt comme une occasion de découvrir une part de toi que tu connais mal, une occasion de voir où sont tes vrais amis, qui t'aideront, t'écouteront et te soutiendront, vois-le comme une chance, simplement. Toute question que tu te poseras sur toi-même te fera avancer, d'une manière ou d'une autre, et quelle que soit la direction où ça te mènera, ce sera la bonne, parce que ce sera celle que tu auras choisie.
  S'inscrire pour participer au sujet