Adrogynie psychique

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Salut mes p'tit loup. Quand on vous dit " androgyne " vous pensez surement au style vestimentaire, au fait qu'il est compliqué de définir le sexé d'une personne dite androgyne au premier abord ? Et si c'était bien plus que ca ? Et si des personnes sont androgyne mais dans leurs têtes ? Et si c'était l'avenir de la société ?

Je m'explique plus notre société évolue plus la vision du rôle de l'homme et de la femme change. Un homme peu très bien jouer les peres au foyer et une femme ramener l'argent a la maison. Et si un jour on arrivait a un stade ou il y aura plus des choses du genre " comme tu es une femme tu dois être comme si comme ca " ( pareil pour les hommes). Bon j'ai conscience que c'est assez utopique ce dont je vous parle mais il n'est pas impossible de s'en approchait car ca a deja commençais, c'est aussi pour ca selon moi que certaine personne par peur de ses changement préfère ce conforter dans le passé, les homme en étant le plus viril possible, matcho, et les femmes le plus féminine possible et soumise aux hommes


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai du mal à comprendre, tu souhaiterais que tous les hommes soit des femmes dans leur tête, de part leur comportement, leur attitude, leur humeur, etc ? Au nom de quoi ? Du féminisme ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Euh pas du tout... Je parle d'androgynie... Le principe est simple : Ne pas pouvoir définir le sexe de quelqu'un a cause de sont style vestimentaire. Donc l'androgynie psychique ce serai de ne pas pouvoir déterminer le sexe de quelqu'un par ce que la personne aime, pense, agit etc... Exemple : On ne dirai plus d'un garçon qui aime les poupées qu'il aime un truc de fille mais qu'il aime les poupées simplement car ca ne sera pas quelque chose de typiquement féminin. Pareille pour les filles qui jouent avec des camions

photo de l'auteur wilden
Wilden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Étrange, je ne suis pas sure que l'on puisse le nommer comme ça...

Après de nos jours c'est vrai qu'il serait pas mal d'arrêter avec les trucs de filles, trucs de mecs...  mais juste des trucs 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Wilden je ne savais pas comment appeler ca... Donc j'ai essayé de trouver un nom assez parlant mais faut croire que je me suis loupée ^^

photo de l'auteur wilden
Wilden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Je verrais pluss un truc du genre " Désignation par la société d'une identité de genre en rapport aux activités pratiqués" 

photo de l'auteur Len12
Len12
Homme de 22 ans
Marseille

2 remerciements
c'est une perception des choses qui ne mets jamais venus à l’esprit mais c'est bien réfléchit :)

photo de l'auteur Nexaro
Nexaro
Femme de 26 ans
Paris

1 remerciement
Personnellement j'aime bien l'idée et le terme trouvé :) C'est pas si absurde. Et je rejoins cette idéologie, utopique, comme tu dis. Même si en ce qui me concerne, je m'en rapproche fortement.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ya les personnes qui ne se sentent ni de genre masculin, ni féminin. Elles peuvent se dire agenre : ne pas avoir de genre défini. Contrairement aux cis-genre qui calquent leur genre sur leur sexe, et des transgenre qui prennent le genre opposé à leur sexe. Donc je pense qu'une société ou plus rien ne serait rattaché à l'idée masculin/féminin serait une société agenre. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Original comment le forum déterre des sujets de plusieurs années, c’est bien pratique.

Le terme choisi est un peu étrange, peut-être plutôt androgynie mentale je ne sais pas. C’est comme ça que je me ressens depuis l’enfance, ni homme et ni femme, mais entre les deux. Je peux autant avoir des activités masculines que féminines (même si c’est encore très cliché). Mais surtout je comprend et perçois les deux mondes à la fois, et c’est vraiment perturbant par moment.

Dans mes relations c’est pareil, je me sens vraiment plus à l’aise avec des personnes androgynes, que très masculines (ou très féminines).

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit