La jalousie est elle culturelle?

avatar contributeur de Cin91
Cin91
30/04/2022 à 02:53

J'aimerais ouvrir ce sujet sur la fameuse jalousie et pouvoir éclaircir mes doutes suite à de nombreuses questions que je me pose depuis longtemps.

Est ce culturel, une preuve d'amour ou un vilain défaut?

Ce besoin d'exclusivité, d'appartenance ou d'être considéré comme tel, peut être influencé par notre mode de vie ou parfois c'est un sentiment naturel.

Est ce qu'il est plus ressenti selon notre genre? J'ai entendu dire une fois "les femmes sont jalouses" mais j'ai quand même vu beaucoup d'hommes jaloux aussi.

Est ce que cela change dû à l'orientation sexuelle? Les lesbiennes et les gay tolèrent plus que les hétéros le besoin d'aller voir ailleurs?

Sommes nous vraiment fait.es pour être fidèle à une seule et unique personne malgré le nombre d'humain.es sur terre?

Sommes nous vraiment capable d'avoir des relations avec une personne malgré les nombreuses tentations que nous pouvons rencontrer?

Comment cela se fait que dans certains pays la polygamie est pratiquée?

Pourquoi parle t-on autant de polyamour en ce moment? Serait-ce une révolution anti exclusivité?

Les jaloux.ses, que ressentez vous lorsque vous êtes tentez par une personne ou que vous la regardez simplement dans la rue? Considérez vous que vous êtes déjà en train de comettre l'erreur impardonable?

Mon point de vu à moi. Je trouve qu'il est impossible d'être fidèle toute sa vie car les tentations sont nombreuses et au moment d'une oppportunité, la bataille contre ses propres pulsions va à l'encontre de notre nature. Pourtant il me semble par la même occasion normal de ressentir un goût amer lorsque la personne que l'on désir va désirer une autre personne. Ce sont des sentiments contradictoirs. Dans ce cas la pourquoi la jalousie?

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
30/04/2022 à 06:41 - 30/04/2022 à 06:46

Citation de Cin91 #398316

Je crois qu'il y a un peu des 2 , entre ce qu'on est et la société qui met en avant la monogamie. La jalousie, s'exprime de differentes manières aussi et pas que par rapport à sa/son conjoint.e. Je vois certaines femmes jalouses d'autres femmes parce qu'elles sont plus jolies, plus intelligentes, plus épanouie et t'entends des atrocités sur ces femmes plus attirantes que la moyenne. Je l'entend moins du côté des hommes, mais ils sont peut être plus discret.

Donc je dirais que la jalousie peut venir du rapport à soi , de la confiance en soi qui peut s'etioler des qu'il y a de la concurrence. Qu'est ce que l'autre à de plus que moi?

Et la société monogame, avec la jolie histoire du prince charmant , que l'amour c'est pour la vie

"Et ils vecurent heureux jusqu'à la fin de leurs vies" . Tu mets ca dans un chaker et voilaaaaa.

Et la jalousie n'a pas d'orientation sexuelle, ca c'est une certitude.

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
30/04/2022 à 10:51

La jalousie est-elle culturelle ?

Je dirais qu'elle est surtout émotionnelle. Mais cela n'enlève rien à cette part culturelle et celle d'autres facteurs.

Citation de Cin91 #398316 : Mon point de vu à moi. Je trouve qu'il est impossible d'être fidèle toute sa vie car les tentations sont nombreuses et au moment d'une oppportunité, la bataille contre ses propres pulsions va à l'encontre de notre nature.

On sait que nous sommes (tous) capables d'aimer (sexuellement ou non) diverses personnes et même plusieurs à la fois.

Libre à chacun de choisir de passer ou non à l'acte sexuel quand le désir réciproque se présente. Mais cette décision se prend selon différentes influences pas toujours conscientes.

Que ce soit culturel, émotionnel, sous l'influence de nos valeurs, nos principes ou autres, c'est probablement un mélange de tout ça : subjectivité (soi) / objectivité (lié à cet.te autre dans la relation amoureuse ) et pluriel donc.

Citation de Cin91 #398316 : Pourtant il me semble par la même occasion normal de ressentir un goût amer lorsque la personne que l'on désir va désirer une autre personne. Ce sont des sentiments contradictoirs. Dans ce cas la pourquoi la jalousie?

Je ne sais pas si c'est si contradictoire. Il est tout à fait possible d'être infidèle et d'éprouver de la jalousie quand l'autre est l'infidèle, pour diverses raisons là encore. Cela peut être de l'égoïsme (une volonté d'exclusivité), une peur de l'abandon (amoureux et séparation physique), etc...

A chacun de trouver ses propres réponses par une introspection, j'imagine ^^

avatar contributeur de Dime
Dime
30/04/2022 à 11:12

Bonjour belle plante.

Voilà un thème interressant à creuser.

La jalousie tient de l'amour propre, de toute évidence. Elle est liée au besoin de possession, qui est assez commun et humain en amour. Elle est surtout stimulée par la peur, la peur de perdre son amour.

Quelqu'un de vraiment "aimant" ne sera pas jaloux, meme s'il doit souffrir d'etre délaissé.

La jalousie n'a rien de noble, elle est par nature trés égoiste.

Si elle sert à témoigner son amour, ce n'est qu'un trompe l'oeil.

Ceci-dit elle est trés humaine, donc à comprendre, à pardonner, à réfléchir, à contrer, meme si cela peut servir un amour naissant ou trop ancien...

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
30/04/2022 à 11:42

Pour ma part, je suis assez nuancée et indulgente face à la jalousie quand elle est contrôlée.

Tout n'est qu'une question d'équilibre.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/04/2022 à 14:25

Pour ma part je pense que la jalousie est en grande partie culturelle.

Après avoir regardé des séries des 4 coins du monde, on voit vraiment les différences culturelles des pays face à la jalousie. Bien sur les séries sont différentes des interactions ordinaires mais on ne peut pas nier l'influence qu'ont ces séries sur la population et comment les pays véhiculent leurs valeurs au travers.

Et de ce que j'en ai analysé, plus un pays est patriarcal et sexiste, plus la jalousie et la possessivité sont mises en avant comme la preuve ultime d'amour. Genre la personne avec qui tu sors est pas jalouse? c'est qu'elle t'aime pas. La confiance? pas besoin t'es juste ma propriété maintenant.

Dans les pays où les femmes sont plus indépendantes on va plutôt amener la jalousie comme un manque de confiance en soi ou un sentiment d’insécurité.

Après j'ai aussi vu des couples jouer de la jalousie comme un moyen de pimenter un peu leur couple et c'était assez mignon mais ca restait très soft.

Mon sentiment général sur la jalousie est quand même assez négatif.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/04/2022 à 16:01

Pareil. Je me suis rendu compte que je n'étais pas profondément jalouse quand j'ai capté un truc tout bête : quand l'autre m'accorde suffisamment d'attention, je me fiche qu'elle aille voir ailleurs. C'est notre pensée moniste qui a forgé l'exigence d'exclusivité. Le besoin de tout condenser en une seule personne, en un seul principe. Alors on demande à l'autre d'être à la fois notre meilleur(e) ami(e), notre meilleur(e) amant(e), notre confident(e) notre banquier(e), un bon parent pour nos enfants, et surtout notre meilleur miroir renarcissisant, mais attention tout ça que pour nous. Alors qu'en réalité c'est plutôt l'ensemble des personnes de notre entourage qui nous apporte tout ça, vouloir s'enfermer dans une bulle avec la personne parfaite et mettre tous nos oeufs dans le même panier est un pari risqué. Et c'est beaucoup demander à l'autre.

Après, c'est peut-être pas que culturel. J'ai l'impression que ça dépend aussi un peu de notre caractère, de notre indépendance.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/04/2022 à 17:26 - 30/04/2022 à 17:27

Oui.

Le sujet n'est pas simple, car d'une part la jalousie est connu comme étant un sentiment complexe mélangeant plusieurs émotions qui brouillent le raisonnement et d'autre part on attribue au terme jalousie un très large spectre de la petite frustration au délire paranoïaque.

La jalousie existe dans toutes les cultures, par contre avec variations.

https://en.wikipedia.org/wiki/Jealousy#In_sociology

Perso je pense que le sentiment n'a rien de culturel mais que les émotions confondues qui l'amènent sont cultivées, et donc que la jalousie est très culturelle en fait (ce qui implique une certaine vigilance quelque soit la culture dans laquelle on baigne).

La manière dont les enfants sont élevés va influencer 2 choses qui s'opposent pour gérer la jalousie (et le besoin de controle) : le sentiment d'insécurité et le capacité à se raisonner. La manière dont les situations de jalousie (la personne aimée complice d'une personne tierce qui la convoite) sont abordées par le reste de la société (signification —beauté vs trahison— , tolérance ou obligation de punir) reflete assez bien ces 2 choses au niveau de la population concernée.

Concernant la polygamie pratiqué c'est encore une chose complexe, que je n'arriverai pas à m'expliquer aussi bien entre le fait que des personnes se sentent mieux avec plusieurs personnes, les impératifs de tribu (par exemple certains maris inuit épousent une seconde femme pour la première se sente moins seule), le besoin d'attirer l'attention par n'importe quel moyen (« Quand tu épouses une femme et qu’elle sait que vous avez signé la monogamie, elle change et te mène la vie dure ainsi pour la calmer tu épouses une autre pour qu’elle s’occupe mieux de toi ») le tout mélé au machisme et au patriarquat, la jalousie n'est pas évidente à analyser (il faut évaquer les autres problèmes d'abord).

Concernant le "cockholding", je serai mitigé pour dire que le-la spectateur·ice n'est pas jalouxse, car cela pourrait être un autre moyen de tout contrôler (Deleuze avait analysé quelque chose de similaire sur les riches qui pratiquaient le role de dominé-victime-esclave dans les jeux de soumissions avec des protitués. Soit le controle de tout jusque dans les situations humiliantes. ).

Nouveau sujet : la fidélité.

Mon point de vue est que la complexité à être fidèle est lié à des paramètres culturels et innés:

  • déjà — clin d'oeil aux informaticiens en robe du bure — il n'est pas compliqué à tenir lorsqu'on n'est pas objet de désir

  • certaines personnes tiennent la fidélité comme valeur inviolable au risque de perdre leur estime d'elle même

  • d'autres par sécurité, ne se laisseront pas tenter, tiendront leur distance comme pour éviter l'agression, pour ne pas risquer d'être séparer d'une personne rare (ou qui aurait demander beaucoup d'énergie à conquérir)

  • d'autres étouffent d'être contraint·e par un sentiment supposé être beau

  • d'autres encore sont en couple seulement pour ne pas être seul et auraient tout intéret à tromper (ce qu'il se font déjà à eux même)

  • les couples "modernes" et "déconstruits" discuteront ensemble d'intégrer une tierce personne dans leur couple en vivant cela comme un niveau de confiance et de complicité supérieur

A propos de la nature et des pulsions, je trouve que ton point de vue est très idéologique. C'est aussi partie intégrante de la nature de controler des pulsions, au risque d'en baver (je me conteterai de l'exemple de pisser sur une cloture électrique).

Un autre point de vue idéologique, qui ne se basait pas sur les pulsions, mais sur la valeur de partage et amour universel, ce sont les hippies...

Bref, je ne sais pas si ca te fait avancer dans ta réflexion.

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
30/04/2022 à 21:55 - 30/04/2022 à 21:56

Hello,

D'un point de vue purement scientifique la jalousie chez l'être humain est principalement liée à notre propre confiance en soi, notre égo et notre orgueil. A cela s'ajoute une part instinctive qui se différencie le plus souvent entre hommes et femmes, et comme nous faisons partie intégrante du monde animal nous n'y coupons pas. Dans le monde animal, mâles et femelles ont généralement des raisons et des réactions de jalousie qui leur sont propres, dictées par leur rôle respectif dans la reproduction. Reste à voir dans quelle mesure cela s'applique dans le cadre de l'homosexualité (ou LGBT+ d'une manière plus générale).

L'émotionnel est donc le principal voire l'unique responsable de la graine de la jalousie. La part culturelle peut certes rajouter une surcouche, mais cette dernière ne fera qu'amplifier ou restreindre ce ressenti en fonction de la culture et de l'individu.

avatar contributeur de Cin91
Cin91
01/05/2022 à 03:16

Citation de Phoenix73 #398324

Les femmes (toute orientation confondu) auraient donc moins confiance en elle que les hommes alors?

Citation de BeSweet #398345 Je ne sais pas si c'est si contradictoire. Il est tout à fait possible d'être infidèle et d'éprouver de la jalousie quand l'autre est l'infidèle, pour diverses raisons là encore. Cela peut être de l'égoïsme (une volonté d'exclusivité), une peur de l'abandon (amoureux et séparation physique), etc...

Tout à fait. J'ai effectivement vu des personnes carrément possessives comettre le pire envers leur conjoint.e.

Citation de Dime #398348

J'aime bien ta comparaison avec le trompe l'oeil.

Mawalou et Nightmare vous me semblez bien en accord et j'ai tendance à penser pareil.

Citation de Stolon #398388

Si je comprend bien, nous sommes déjà doté ay départ de ce potentiel de resentir de la jalousie. Sauf que tout dépend de la société dans laquelle nous grandissons et la manière dont nous avons été élevé.

Lorsque je parle des pulsions. Je ne visualisais pas le fait de sauter sur la première venu. Je parlais d'occasions et donc de résisance au moment de cette occasion.

Citation de Dayzelle #398406

Salut Dayzelle, en quoi est ce que la jalousie est instinctive au moment de la reproduction chez l'animal? Si on observe, prenons le cas des chiens: une femelle en chaleur et plusieurs mâles peuvent en attendant leur tour, tenter leur chance... aucun ne demande l'exclusivité, à moins que je me trompe.

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
01/05/2022 à 08:52

Je suis une Jalouse Née, mais à quel degrès, je le suis, ça je l'ignore complétement..... Je ne fais pourtant pas de crises de Jalousies et je ne l'a montre pas, cependant, intérieurement je bouille de chez bouille......... Mais, j'ai mon petit truc à mouah dans ma manière d'être dans ma Jolie Jalousie qui se distingue de beaucoup de personnes jalouses..... Déjà, je ne suis pas Jalouse sans raison de l'Être et mon comportement face à ça, c'est que je disparais au moment où l'on ne s'y attends pas , du genre, on ne sait pas quand je vais disparaître de la vie de la personne ..... En même temps, je ne me mets pas en situation d'être avec une personne qui va faire joue joue sur ma jalousie, car, ça me fait fuir plutôt que de rester avec une personne qui voudrait jouer à ce jeu là

Après, est ce que la jalousie est culturelle ???? Je crois que ça dépends surtout de ses propres manques et de ses carences affectives dans l'enfance que l'on peut devenir une personne jalouse.... De son éducation et de ses expériences amoureuses.....

Si on est élevée dans un milieu où l'on considère que l'autre nous appartient et que l'on a l'exclusivité des sentiments de notre partenaire, c'est sûr que ça peut générer des comportements de jalousies...... Je ne suis pas là dedans, mais, jolie Jalouse quand même ah ah ah ah

Certaines sociétés entretiennent l'idée d'exclusivité de l'autre, donc, oui ca peut être culturelle sur un certain plan, mais, l'affirmer , je ne peux pas non plus.....

avatar contributeur de DodoRéMi
DodoRéMi
01/05/2022 à 15:57 - 01/05/2022 à 15:58

Citation de Cin91 #398316

La jalousie a sans doute une part de culturel (modèle familial ou sociétal) et une part d'individuel (volonté de contrôler l'autre, manque de confiance en soi, homosexualité refoulée - on pousse inconsciemment l'autre à [nous ?] trouver un.e partenaire tout en le lui interdisant, etc...).

C'est à mes yeux un des pires tue-l'amour qui existe, qui fait basculer un lien au départ amoureux hors du champ de la tendresse et de la confiance, dans un chemin urtiquant fait de ronces et de broussailles de soupçon, bouhhhh, très peu pour moi.

Je ne suis pas (du tout) adepte du polyamour, mais pour moi on ne devrait jamais avoir à vérifier la 'fidélité' de qui que soit : se parler mutuellement avec sincérité est (devrait être) amplement suffisant.

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
01/05/2022 à 21:19

Citation de Cin91 #398433

"Les femmes (toute orientation confondu) auraient donc moins confiance en elle que les hommes alors?"

Je n'ai pas pris le temps de lire les uns et les autres. Je crois plutôt qu' une femme agit différemment dans son comportement "jaloux" qu'un homme. Pour le coup je vais parler de ce que je connais le plus les couples ou personne hétéro . Une femme descendra par la parole , une autre femme dite "concurrente". J'ai moins vu cette caractéristique chez les hommes. En revanche un homme sera plus en defi envers ses concurrents, il va se montrer désagréable ou montrer qui est le "male" dominant, si je peux l'exprimer ainsi. Donc niveau confiance en soi, je ne crois qu'il y ai une prédominance de genre, d'orientation sexuelle etc...c'est propre à chacun, Peut on "changer"? Je dirai oui, on peut aussi . J'ai été jalouse (pas maladive non plus) , et j'ai cru au prince charmant, aujourd'hui bcp bcp bcp moins, ma perception a changé en vieillissant. Pour autant puis je l'être encore ...je ne sais pas... c'est un sentiment qu'on ne contrôle pas forcément, donc qui vivra verra.

avatar contributeur de Zababa
Zababa
01/05/2022 à 21:53

Je ne comprends pas bien le lien entre culture et jalousie....

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
03/05/2022 à 09:49

Le lien culturel se retrouve dans l'éducation, certains aspects intellectuels et comportements dans les sociétés humaines.

avatar contributeur de Zababa
Zababa
03/05/2022 à 09:56

Citation de BeSweet #398576

Ah oke....je vois...merci Bes

avatar contributeur de Dime
Dime
03/05/2022 à 18:06 - 03/05/2022 à 18:17

Citation de Zababa #398495

J'ai moi aussi du mal à exposer par écrit le lien entre culture et jalousie, bien que je sens qu'il existe. La jalousie existe probablement dans tous les modèles de société, primitifs ou développés, car elle est un peu inhérente au sentiment amoureux. Ceci-dit, elle peut être plus ou moins favorisée par le modèle de société, la culture, le degré de liberté des mœurs ou au contraire la privation de liberté.

Assez complexe à débattre comme sujet... Mais tant mieux, ça fait réfléchir.

( "Carmen" traite de la jalousie meurtrière due à la passion à sens unique, thème qui nous est familier mais peut-etre pas universel...?)

avatar contributeur de Zababa
Zababa
03/05/2022 à 18:20

Citation de Dime #398595

oui en effet merci de rajouter des information à ma réflexion...justement...

avatar contributeur de Dime
Dime
03/05/2022 à 18:22 - 03/05/2022 à 18:23

Citation de Zababa #398596

Je dirais finalement que la jalousie est un sentiment universel, mais que son expression et son degré varient selon les cultures.

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
03/05/2022 à 18:53

Citation de Dime #398597

Tres bien formulé



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr