L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous. N'oubliez pas de nous laisser un avis =)
BeTolerant application sur Google Playstore

Pour vous le mariage c'est ?

Place aux débats


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour vous le mariage c'est ?

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Je ne sais pas si c'est un sujet déjà posé.
Mais je me suis dit qu'il serait peut être intéressant de savoir ce que représente le mariage pour vous fille ou garçon.

Maintenant que le mariage homosexuel est aussi reconnu en France.

Donc ça s'adresse à toutes les orientations .

Avant de me marier, j'avais une idée très précise et personnelle de ce que cela représentait pour moi.

alors je commence : pour moi c'est l'engagement de passer ma vie avec la personne choisie et de faire face ensemble aux aléas.

De me battre avec elle contre l'adversité.

Pour résumer : vivre avec quelqu'un quand tout va bien c'est facile, pour moi l'amour c'est savoir êtres unis quand tout va mal.

Le mariage représente alors pour moi une sorte d'engagement moral qui me permet de ne pas baisser les bras.

Ca permet aussi de ne pas tomber dans la facilité de rompre dès que quelque chose ne va pas.

A vous maintenant ))).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut !

Le mariage, à mon avis, c'est surtout la première cause de divorce ^^

Je ne pense pas que ça soit quelque chose de nécessaire et puisque c'est une tradition qui ne fait pas partie de ma culture / de ma religion je ne vois pas pourquoi je devrai me conformer.

A la rigueur une cérémonie d'union symbolique mais pas de mariage ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci pour ta participation.

juste pour info : on peut juste faire un marial civil, l'aspect religieux n'est pas obligatoire ))).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je sais ! Mais c'est me mot qui me dérange moi ^^ C'est une républicanisation d'un terme religieux, le mariage est une étape de la vie d'un chrétien et je ne peux considérer le mariage comme civil ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour moi, le mariage est inutile, en plus il coûte cher, et il se transforme en problème en cas de rupture...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'aime pas le mariage en général, je trouve ça inutile. Quand tu aimes quelqu'un tu n'as pas besoin de signer un papier pour le prouver

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci beaucoup pour vos avis, c'est intéressant.

Ca sert à cela un débat,  entendre et accepter des avis divergents.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pas beaucoup de succès pour mon débat.

Je trouve juste qu'il y a quand même pas mal d'idées fausses.

Je comprends que l'on puisse être contre.

Il existe également d'autres formules : pacs, union libre, concubinage.

Je suis d'accord qu'il n'est pas obligatoire de passer par le mariage pour prouver son amour.

Par contre ce n'est pas inutile puisque ça reconnait des droits au conjoint qui sans cela n'est considéré que comme un tiers.

Le mariage existait avant la chrétienté dans toutes les religions ( antiquité : grecs, romains....).

C'était juste ma parenthèse.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'avoue  que pour moi clairement le mariage c'est  surtout un concept inventé par l'homme  pour justifier tout ce que ça  peut engendrer derrière: divorce, tromperie, compte joint  etc etc.
Le mariage maintenant c'est  nécessaire  pour plein  de choses maintenant. Je crois même que ça  joue au niveau adoption de l'enfant  du conjoint etc  etc.
Mais c'est  vraiment pas quelque  chose de nécessaire,  y a  nullement besoin de ça  pour s'engager. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le mariage ça a été inventé pour sacraliser la famille, que ce soit religieux ou laïc.
Maintenant, aujourd'hui deux mariages sur trois finissent en divorce donc est-ce que ça vaut vraiment le coup ?
Pour palier à cet état de fait, on a inventé le pacs (c'pas que pour les pédés, ça xD), qui est quasiment similaire sauf qu'on ne s'embête pas à passer par une longue -et souvent coûteuse- procédure en cas de séparation. :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Personnellement, j'ai été marié, et comme les statistiques le montrent, je suis en train de divorcer (ça ne fait que 3 ans que la procédure est lancée et devrait, enfin se finir).
C'est surtout mon ex qui voulait le mariage, franchement, vivre en union libre ou PACSER m'aurait largement suffit. Par contre, quand je me suis engagée, c'était vraiment pour la vie. Je n'avais pas pensé qu'il me tromperait et plus encore...(choses personnelles dont ne je parlerais pas sur le forum).
Je comprends ceux qu'ils veulent se marier, c'est un engagement pour la vie, mais dans nos sociétés modernes ou tout est jetable, interchangeable, c'est lus compliqué. A la moindre difficulté, on laisse tomber. L'idée du mariage c'est justement de se battre plus fort pour ceux que l'on aime.
Je rebondis sur les adoptions, car en effet, j'ai un couple d'amis, qui a du se marier pour pouvoir adopter, sinon ça ne suffisait pas...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci beaucoup pour vos témoignages.

C'est vrai que c'est dommage de voir autant de divorces.

C'est vrai que divorcer c'est compliqué et cher même à l'amiable.

Nadjo je suis vraiment de tout coeur avec toi car nous partageons la même idée du mariage (ma femme aussi).

Je te rejoins également sur l'idée de société "kleenex".

A la moindre difficulté, les gens jettent l'éponge et changent de partenaire comme on change de sous vêtements.

La mode est au chacun chez soi et on ne se rencontre que pour les bons moments.

C'est une façon de voir les choses.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
merci Amaury5, par contre, je ne suis pas tout à fait d'accord sur "ça coûte cher", personnellement je n'ai pas déboursé un centimes, il suffit d'aller à la Maison du Département, il donne une liste d'avocat et selon tes revenus, tu as droit à une aide juridictionnelle totale ou partielle; D'ailleurs mon ex, devait régler une partie à son avocate, donc pour la suite du divorce, il n'en a pas pris alors que ces droits avaient changé et qu'i lavait droit à l'aide juridictionnelle...
Masi par contre, aujourd'hui, c'est sûr (à moins d'un miracle ou une amnésie totale, ...) que je ne me remarierais jamais (je sais, jamais ne dire jamais), mais JAMAIS !

photo de l'auteur Elvenforest
Elvenforest
Non binaire de 24 ans
Strasbourg
Etant d'un esprit libertin, je rejoins ce qu'a dit SheWolf: je ne ressens pas le besoin de signer un papier pour prouver mon amour à qui que ce soit. J'imagine ce que certains iraient penser, c'est pourquoi je les arrête tout de suite: je ne prends pas mes partenaires pour des mouchoirs, loin de là!

Je m'explique...
À mon sens, lorsqu'on aime simplement quelqu'un, qu'on l'apprécie d'une façon ou d'une autre, on n'exige pas. Tout ce qu'on veut, c'est son bonheur et on témoigne un un certain respect à son égard, sans attendre quoi que ce soit. Ce respect passe par ne pas faire de l'autre sa propriété. On signe des papiers pour, par exemple, acheter une maison ou une voiture, mais pas pour aimer quelqu'un. Ce n'est pas une acquisition que l'on cherche, mais bien à vivre cet amour par un échange, beau de part sa spontanéité et de la liberté dans laquelle il perdure.
De plus, si on est conscient du fait que les sentiments évoluent constamment, il serait irrespectueux pour soi-même d'émettre des engagements qu'on sait ne pas pouvoir tenir avec certitude. Si l'on ne se respecte pas d'abord soi-même, je ne pense pas qu'on soit prêt à aimer l'autre ou à le respecter.

Comme dit Amaury5, tout est une question de point de vue.

@Amaury5:
- L'amour n'est pas une bataille.
- L'amour, en soi, n'est pas difficile. Si tout va mal, c'est que les sentiments ne sont, à ce moment là, plus ce qu'ils étaient. Ceux-ci fluctuent avec le temps, ça va et ça vient... c'est la vie quoi! ;) C'est pourquoi il est inutile à mon sens de s'engager au nom de l'amour, ça ne fait qu'empirer ses sentiments pour l'autre dans les moments plus difficiles car on ressent une contrainte et ça laisse moins de chance au retour de sentiments plus affectueux. Si on ne s'est pas engagé, il n'y a pas lieu à là rupture, totale et abrupte, qui ne serait pas en phase avec la réalité de ce que vivent les gens qui s'aiment ou qui se sont aimés.
- Dans un débat, tu n'es pas obligé d'accepter les avis divergents. S'ils le sont et que tu es toujours convaincu des tiens, il te faut les appuyer en répondant par une argumentation, ce que je trouve que tu as fait partiellement.
- "Par contre ce n'est pas inutile puisque ça reconnait des droits au conjoint qui sans cela n'est considéré que comme un tiers." Ces enjeux sont là seulement parce que notre société est basée sur le mariage, mais ils ne changent rien à l'utilité du mariage au sein d'une relation entre personnes qui s'aiment.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour penseur libre,

merci pour ce long message.

Déjà se marier c'est l'accord de 2 personnes et pas d'une seule.
Donc ce n'est pas devenir la propriété de quelqu'un.
Fort heureusement la femme n'est plus assujettie à son mari ou père .
Le respect ça passe également par penser à l'avenir de la personne que j'aime si je disparais ou si je me retrouve incapable d'exprimer ma volonté.
Je ne suis pas d'accord avec l'effet de contrainte, on le voit bien il y a de nombreux divorces.
Les sentiments évoluent bien entendu, on aime pas à 15 ans comme à 45 ans.
On ne ressent pas le même amour au début d'une rencontre et dix ans après.
Et que l'on soit marié ou pas une rupture peut être totale et abrupte suivant le motif.

On peut être d'esprit libertin et marié, je ne vois pas de contradiction.

Comme je l'ai déjà écrit marié ou pas chaque couple trouve des équilibres, l'important étant de ne rien se cacher.

Que l'on soit marié ou pas, l'amour c'est savoir communiquer et réussir à traverser la vie en évoluant en harmonie avec son ou sa conjointe.

Je suis tolérant et je comprends les avis différents des miens.
Mon but n'est pas de m'opposer mais d'échanger.

L' amour n'est pas une bataille, c'est la vie qui en est une.

Tout peut aller mal non pas à cause des sentiments mais des aléas de la vie (chômage, maladie....) sans compter les pressions de la famille si celle ci n'a jamais trop accepté le ou la conjointe.

ps:  désolé si il y a des fautes d'orthographes

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
pas pour moi...je ne vois pas pourquoi je devrais singer la vie d'un hétéro,  ne l'étant pas moi-même. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Alistair, je trouve le terme singer assez méprisant.

Tous les hétéros ne se marient pas et je ne généralise jamais en disant tous les gays.

Je trouve  réducteur de définir une personne en fonction de son orientation sexuelle.

Je ne suis pas gay mais je ne suis pas contre le mariage pour tous, ça ne me retire aucun droit.

Après libre à chacun de se marier ou pas, fort heureusement ce n'est pas obligatoire ^^^.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Personnellement, je ne pense pas que le mariage ait un intérêt sur le plan sentimental, sauf peut-être pour ceux et celles qui sont attaché à sa symbolique.
Mais d'un point de vue juridique, je trouve que ça n'a que des avantages : le mariage ouvre de nouveaux droits, qui facilitent les achats en commun et les assurances.

Par souci, d’honnêteté, je tiens à préciser que je n'ai jamais été marié (ou alors on ne m'a jamais mis au courant).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
comme la personne avant moi, je pense que le mariage c'est bien quand on veut protéger ses biens, sa famille, ses intérets et ceux de sa famille - ou juste de son couple
je vois ça comme une sorte d'assurance, quel que soit l'avenir : union qui dure ou divorce

apres c'est aussi une fete, et ça compte en général pour nos familles, et bien que ça ne change rien aux sentiments, c'est peut etre une étape supplémentaire pour se montrer qu'on a envie de s'engager et d'y croire


pendant longtemps je n'y voyais pas d'intéret et je pensais que je ne marierai jamais, parce que j'en avais pas envie, mais aujourd'hui et depuis quelques années je me dis que si je suis bien avec une personne depuis plusieurs années, alors pourquoi pas donner un poids légal à tout ça ... ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci à vous  tous pour votre participation à ce débat.

Les 2 derniers avis rejoignent mon point de vue.

 On peut se retrouver marier sans le savoir (usurpation d'identité^^^).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut !

L'amour est  à géométrie variable. Autant d'avis différents sur le mariage : l'union sacrée, la promesse de fidélité, la protection juridique, la facilitation, une grande fête, la famille etc... Je comprends tout à fait ces définitions et je pense qu'il y en a autant que de personnes amoureuses d'où l'importance de bien se mettre d'accord avant de se lancer. Pour moi également, ce serait plus une contrainte qu'autre chose.

Personnellement,  je pense que l'humain n'est pas fait pour être toute sa vie avec la même personne ( rares sont ceux qui y parviennent) et que le mariage prétend le contraire.
D'ailleurs biologiquement parlant, l'amour est volatile, ça vient ça repart, et parfois ça dure sous une forme différente.

Alors on va peut être me dire que j'ai juste peur du mariage mais il n'en est rien. Déjà, le mariage à toujours une connotation religieuse un peu rebutante. Aussi, je ne peux en aucun cas prétendre savoir à l'avance comment ça va se passer, si on ne va pas être attiré par quelqu'un d'autre si l'amour ne va pas rapidement disparaitre... Pour cette raison je ne m'engagerai pas en signant quelque chose sur lequel je ne peux pas faire de promesses. Mes expériences m'ont prouvé que certaines personnes ne sont pas faites pour le durable et d'autres le sont.
Ca peut paraitre égoïste mais on n'a qu'une seule vie et mieux vaut ne pas perdre son temps ( ou faire perdre son temps à l'autre) (et son argent) si l'amour n'y est plus.
Après c'est un point de vu très personnel et peut être qu'un jour quelqu'une me fera changer d'avis qui sait.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Myush,

merci pour ton long message.

Je comprends ton point de vue, mais tu affirme des choses.

D'après quelles sources peux tu affirmer que l'humain n'est pas fait pour être avec la même personne toute sa vie.

Je ne pense pas que c'est dans les gènes, c'est à mon avis une évolution sociologique.

Nos grands parents vivaient toutes leur vie ensemble.

Bien entendu ça ne prouve pas qu'il s'aimaient tout le temps.

Mais il y a encore des couples qui fêtent leur 40 voir 50 ans de mariage.

Evidemment on a pas l'obligation de se marier avec la personne que l'on aime.

L'amour fluctue, on aime pas à 20 ans comme à 40 puis à 70 ans.

D'ailleurs l'amour physique chez les séniors est un sujet tabous.

De mémoire, il y a eu une émission sur ce sujet.

Il ne faut pas confondre non plus la passion et l'amour, ce sont deux choses différentes.

C' est certain on a qu'une seule vie et chacun mène la sienne comme il l'entend.

Pour moi le temps n'est jamais perdu, je dis toujours : on apprends plus de ses échecs que de ses réussites ))).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui c'est sur, on ne vit pas l'amour pareil en fonction de nos expériences etc... Et pour ce qui est des sources c'est un scientifique sociologue etc... Bref un gars qui a mené beaucoup d'études mais malheureusement, je n'ai pas la mémoire des noms ( honte sur moi) qui dit que à l'état naturel l'homme n'est pas fait pour vivre avec la même personne toute sa vie. Mais bien sur l'évolution de notre société nous pousse à dépasser nos instincts pour construire des relations qui durent bien plus longtemps.
Bien sur qu'il existe encore des couples qui fêtent leurs 50ans de mariage mais tout le monde n'est pas fait pour ça c'est ce que je voulais dire.

photo de l'auteur Florebis
Florebis
Homme de 30 ans
Île de France
Helllo

Je trouve que la mariage est magnifique un engagement mutuelle s'unir pour la vie présent dans vieillesse la maladie comme la pauvreté etc ce dit que l'on a une personne qui nous aime a nos côté c'est le rêve.

Contrairement au préjugé un mariage est certes une  source de dépense mais pas besoins de faire des tonnes et de dépense une fortune.

Paradoxalement, on veut toujours un gros événement pour marqué les esprits et surprendre.

Mais le temps où c'était pour la vie et où il fallait de peu pour être heureux es en voie de disparition.


A bon.entendeur salut 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Et bien, et bien… Le mariage c'est beau, c'est un acte magnifique dans un monde qui prône l'individualisme à outrance. Par contre, j'ai du mal à séparer le terme Mariage de la religion. Pour moi, c'est surement extrême, mais il faudrait supprimer le terme, le laisser pour l'église. J'ai du mal à parler de Mariage sans imaginé la croix et l'église… 
Donc oui c'est cool de s'unir à la personne qu'on aime, mais bon… Est ce que pour autant on veut perpétuer ce modèle… J'en suis moins persuader, ou du moins moi non. Je préfère le terme Union. C'est plus laïc à mon sens. ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai peut-être une vision biaisée du mariage, mais pour moi c'est plus un enchainement inutile et la promesse de difficultés futures qu'une nécessité pour se prouver sa fidélité et son amour réciproques.

Après cela vient aussi de mes expériences personnelles indirect, ayant un père marié/divorcé deux fois et qui l'a très mal vécu,  cela a très certainement détint sur moi.

Sans compter que je trouve les mariages aujourd'hui très surfait et gadget, je ne supporte pas que les gens me parlent de leur mariage, cela m’exaspère au plus haut point.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne sais plus qui a dit: "Le mariage est un cercueil dont les enfants sont les clous"
Je suis assez d'accord.
Cela permet de donner un cadre juridique à une union, et de protéger son conjoint, certes. Encore faut il que l'on ai envie de protéger son conjoint, ce qui est rarement le cas quant on en est à se balancer la vaisselle à la tronche pendant une procédure de divorce.
Et d'après ce que j'en ai vu, cela donne surtout un paquet de bonnes raisons de ne plus faire d’efforts vis à vis de la personne qui partage sa vie. On a tendance à se relâcher. Plus la peine de se casser le cul à ramener des fleurs de temps en temps ou à le/la sortir au resto puisque le couple cadenassé par ses anneaux de mariage...
C'est plus "motivant" lorsque l'on sait que la personne que l'on aime peut prendre ses cliques et ses claques et partir avec sa valise du jour au lendemain. On a tendance à être plus attentif à ses besoins, plus à l'écoute.
Et puis certains restent ensemble pour tout un tas de mauvaises raisons (maison, pension, partage des biens, dépendance financière d'un des conjoints, etc).

Je dis cela par rapport à ce que j'ai put en voir chez mes parents ou chez des amis. Mais je n'ai pas eut d'expérience assez longue pour que l'idée du mariage soit avancée. Et de toute façon, c'était impossible à l'époque. Disons que je suis content pour les homos qui le souhaitent que cela soit possible, et que je suis content d'avoir la possibilité de ne pas me marier.

Mais j'attends avec impatience l'homme qui me fera changer d'avis à ce sujet.

Doucement quand même, j'exige une période de fiançailles de 36 mois minimum avec résiliation unilatérale à tout moment, la transmission préalable des  avis d'imposition du futur conjoint sur les 10 dernières années, et un  éloignement préventif de la belle famille dans un rayon de 300 km minimum, ou 3 heures de route. Les candidatures sont à envoyer avec un CV complet et une lettre de motivation manuscrite écrite avec son sang, qui sera transmise à un graphologue. Le candidat devra avoir un casier judiciaire B2 vierge, une enquête de police pourra être menée, et un bilan psychiatrique et médical complet pourra être réclamé (aux frais exclusif du candidat).
Là, ok, je me marie.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ma chérie et moi nous nous sommes pacsé l'année dernière, c'est un engagement important pour moi, une preuve de plus qu'elle est ma complice pour la vie et qu'elle peut compter sur moi. A deux, nous sommes plus fort. Nous feront un mariage civil quand nous aurons les moyens de réunir notre famille et nos amis car nous aimons les fêtes :D

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ben pour moi le mariage civil c'est... la base juridique du fondement d'une famille, c'est-à-dire principalement de nos jours des avantages financiers, mais c'est beaucoup plus d'avantages avant. Ces avantages financiers ne sont pas là pour venir féliciter une union mais pour faciliter la procréation et l'éducation des enfants dans de bonnes conditions matérielles. C'est principalement pour cette raison que de mon point de vue, le mariage homosexuel sans possibilité d'adoption ou de GPA derrière, n'a aucun sens, si ce n'est celui de singer le couple hétéro jusqu'aux limites offertes par la nature !

Ensuite le mariage religieux, c'est l'engagement d'une union amoureuse devant Dieu. C'est certes aussi la célébration d'un couple, mais avant tout c'est accepter un certain nombre de "contraintes" vis-à-vis de son partenaire : fidélité, entraide, stabilité... Pourquoi pas le mariage religieux homosexuel, cela dépend de chaque religion, c'est d'ailleurs parfois autorisé chez les juifs.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Avant, le mariage représentait un rêve idyllique, un accomplissement de soi et représentait selon moi un avenir radieux. Maintenant avec le taux de divorce à la hausse et en regardant quelques fois "les feux de l'amour" (c'est pas trop mon truc ce genre de série), le mariage est devenu banal. Les gens se marient parce qu'ils sont "juste" amoureux, à cause de leur religion, juste pour le fun ou bien suivre la mode et  faire comme tout le monde. L'amour rend aveugle certes, mais je pense qu'avant de se marier, il faut être sûr de connaître la personne, d'avoir vécu les pires comme les bons moments avec elle. Sachant que l'amour n'est pas éternel, il vaut mieux ne pas s'engager trop vite et être sûr de soi. Préparer un mariage, c'est cher mais un divorce, l'est autant. Le mariage devient de moins en moins un symbole pour moi, mais de plus en plus un contrat assez difficile. Pour ma part, je ne voudrais pas me marier, à part pour quelconques raisons comme l'adoption par exemple, puisque à ma connaissance, les homosexuels n'ont pas le droit d'adopter sans être mariés. Si je voudrais que mon compagnon soit reconnu officiellement, pourquoi pas se PACSER ? C'est moins cher et cela prend moins de temps en cas de séparation.

Je ne suis pas pessimiste mais il faudrait que l'on réfléchisse vaguement sur le sujet. Pour l'instant une vie de concubinage m'irait bien et c'est vrai que le mariage a pour effet d'opprimer la liberté d’autrui. Si je devais me marier, ça serait plus un mariage de raison qu'un mariage d'amour, quoique je pourrais concilier l'un et l'autre. Puis un mariage, selon moi, c'est pour la vie.. Mieux vaut se marier très tard que beaucoup plus, tôt car plus on connait la personne, plus on passe du temps avec elle et plus on acquiert une maturité suffisante pour palier à n'importe quelle épreuve. Je ne compte pas me marier avant 20 ans ou 30 ans de concubinage.


Le mariage serait aussi l'occasion de marquer son emprunte dans l'histoire puisque l'on est inscrit dans les archives. Si j'en ai, mes arrières petits-enfants voire mes arrières neveux ou n'importe quel membre de ma famille pourrait voir que j'ai été marié avec un tel. Et ça, c'est une preuve d'amour car l'amour que je partagerai avec mon compagnon se graverai dans le temps et deviendrai donc "éternel". (le PACS est aussi inscrit dans les archives).

Pour faire un topo, je ne compte pas me marier et je préfère vivre en concubinage afin d'avoir l'impression de préserver ma liberté. Après, selon les circonstances, on pourrait avoir envie d'officialiser notre relation et on pourrait se PACSER. Après avec d'autres circonstances ou si j'ai quand même vécu un bon bout de temps avec cette même personne, pourquoi pas me marier avec elle :).

Le mariage doit garder son caractère sacré et pour y parvenir, il faut passer par plusieurs étapes. Ce n'est pas une fin en soi mais c'est un signe que l'un comme l'autre, nous ferions tout pour nous aimer au quotidien, malgré les épreuves passés ensembles. 
Voilà la vision du mariage que j'en ai. D'après moi, il  ne devriait pas avoir de divorce lorsque l'on se marie sinon je conseil à tous les couples qui veulent se marier de se PACSER, afin d'avoir une expérience de l'engagement.

Dans l'immédiat, je ne pense pas trop au mariage sinon j'en perdrais l'envie ^^.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit