Un gène de la mode chez les gays ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Parmi tous les clichés qui circulent sur les gays en voici un qui m'amuse particulièrement !

Aux dires de certains la grande majorité des gays serait une joyeuse bande de fashion addict constamment à l'affût des dernières tendances stylistiques et prête à vendre père et mère pour acquérir la dernière paire de Louboutin ...

Génial ;)

Je ne cache pas moi même avoir un certain penchant pour les articles de grands créateurs ...

Mais de là à ce que mes goûts en terme d'habillement ait été conditionnés par mon homosexualité ... Je ne pense pas aimer les belles choses parce que je suis homosexuel, mais peut être que mon orientation me confère une certaine sensibilité artistique après tout  ...

Qu'en pensez vous, le fait d'être homosexuel influence-t-il notre rapport à la mode ?

Se serait également sympa de pouvoir discuter de l'importance que vous accordez à l'habillement :)


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis homo, mais alors dans le genre fringué comme un sac, on fait difficilement mieux :D

Les soldes, je déteste..
Les fringues, je déteste...
Faire du shopping, je déteste...


J'arrête la liste là, tu  auras compris que je n'attache aucune importance à la mode ! Je m'habille car pas le choix, puis parce qu'il fait froid quand même des fois :D

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci pour ta réponse Kattarsis !

Dans ce cas tu es la preuve vivante que ce cliché concernant les gays n'a pas lieu d'être ! Et qu'importe la façon dont tu t'habilles du temps que tu sois à l'aise dans ta peau ;) 

Soit dit en passant je déteste aussi les soldes ... 

Je ne pense pas que ce topic concernant le rapport qu'ont les gays avec la mode prenne vie un jour, la question était probablement mal tournée ou ne concernait peut être pas grand monde, je tenterai ma chance demain avec un autre sujet :) 

photo de l'auteur Mills
Mills
Homme de 22 ans
Lyon
Oui oui moi et ma truelle on a une sensibilité artistique immense ! Ahahaah, les fringues j'adore, les soldes j'adore mais je suis quand même habille comme un sac!

Même que je pense connaître plus de gay qui n'aime pas les fringues que le contraire.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pourquoi les hétéros auraient le monopole d'être habillés comme des sacs ? haha

Blague à part, j'adore les fringues, je  suis quasiment le genre à arriver en retard en cours juste parce que je ne sais pas quoi mettre X)

Pourtant je ne pense pas que ce soit lié à ma sexualité, plutôt à mon caractère de base et mon éducation (environnement essentiellement féminin, encore que mon grand frère est mon antithèse totale sur ce point : style basique au possible, ce qu'il porte c'est ce que ma mère et moi lui achetons, mais paaas question de rentrer dans un magasin de fringues, suuuurtout pas :D).

Je pense qu'en vrai gay = fashionista est donc un bon vieux cliché comme on les aime ;) Je dirais même que les fashionistas sont en minorité, mais comme ce sont ceux qu'on voit le plus... Par contre, je pense que les gays qui s'assument ont peut être moins peur d'assumer leur part de féminité (il n'y a plus le côté "peur d'être découvert"), ce qui peut se manifester par oser plus de fantaisies dans les fringues.

photo de l'auteur Lumyaz
Lumyaz
Femme de 20 ans
Le Havre

8 remerciements
Bon, je ne suis pas un homme et je ne suis pas gay, mais je pense pouvoir donner mon avis sur le sujet x)

A mon avis il y a plusieurs hypothèses : - les gay sont facilement assimilés à des filles ou à toutes les choses qui sont socialement/habituellement/normalement attribuées au genre féminin. On peut donc ainsi comprendre pourquoi certains pensent que les gays aiment par dessous tout faire du shopping puisque selon l'avis de beaucoup de gens les filles adorent ça.
- on peut aussi imaginer que certains gays assument plus facilement que les autres hommes leur part de féminité qui peut inclure le fait d'aimer se balader dans les magasins.

Après aller jusqu'à dire que "le fait d'être homosexuel influence votre rapport à la mode" ça me semble incorrect. Tu l'as dit toi-même, ça reste un cliché. Et puis chaque personne, chaque gay/lesbienne/asexué/trans/etc. a des goûts différents indépendants à son orientation sexuelle.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors moi les fringues cest pas du tout mon truc faire les magasins sa me gonfle  alors la marque je m'en branle complètement que sa vienne de carrefour ou de je sais pas quel créateur aucune différence 

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 29 ans
reims

33 remerciements
Administrateur
Je suis comme Sagis je me fiche des marques et j'essaye de bien m'habiller parfois je manque cruellement de goût
donc il doit y avoir un souci avec mes gênes xd

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Eh bien ! Ravi d'apprendre que personne ici ne rentre dans une petite case ! Je ne m'attendais vraiment pas à ce que la majorité réponde qu'elle se fiche de l'habillement ^_^

Lumyaz tu as raison, les gens associent facilement les passes temps des gays à ceux des filles les plus girly ...

Personnellement j'aime les fringues, ça représente un investissement pour moi et ça ne me dérange pas de mettre le prix dans une pièce quand j'estime qu'elle le mérite, après contrairement à ce que l'on pourrait penser je me fous totalement des marques, je suis d'avantage intéressé par les métiers de l'artisanat et donc du travail qu'il peut y avoir derrière certaines paires de chaussures ou vêtements !

Tout est fonction de goût, certains adoreront aussi bien faire les boutiques que de s'habiller, d'autre assimilent n'importe quel magasin à l'enfer et ne se posent pas la question du quoi enfiler le matin, l'essentiel est que chacun soit bien dans sa peau !

Vive les belles sapes pour les uns et les vieux sacs pour les autres ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'aime faire les magasins de fringues mais ressortir juste avec le catalogue ! Ça donne de l'inspiration pour gribouiller et aussi dans le milieu du graphisme tout ça quoi.
Après je ne m'habille strictement pas à la mode mais j'adore faire les fripes. Pas que j'adore les fringues cependant j'adore l'ambiance complètement suranné qui règne en ces lieux.

Perso, quand je m'achètes des frusques, c'est genre, je fais un stock une fois pendant un ou deux ans pour qu'on reparle plus, parce que ça s'use et que le XS et S et les chaussures en 37 ne sont pas dispos à tout bout de rue. 
Mes docks, j'en change tout les quoi, 4/5 ans parce que ma mère m'engueule pour en changer.  Je n'ai qu'une paire de docks, une paire de bottes et une paire de tongues pour l'été, rien de plus.
Puis c'est cool, min pater et ma mater ils me passent leurs vieilles frusques. Le perfecto de ma mère il en jette sa race ( à en croire que ma mère cté une Hell Angels avant que je sois né ).
Il m'arrive d'acheter un t-shirt comme ça ou une connerie si ce n'est pas trop cher ou joli, et encore, vu que je suis économe, je me tortures l'esprit pour savoir si c'est raisonnable pour finir par ne pas l'acheter.

La mode je m'en contre-carre parfaitement, je m'habille comme je veux c'est tout ._. Et j'empêche pas les autres de s'habiller qu'ils soient des sacs à patates, des mordus de la mode, ou autres. Y a pas de gêne franchement. Même le mauvais goût vestimentaire ce n'est pas un gêne, c'est même en soit une mode. C'est comme avant les chapeaux en peau de castor, ces trucs affreux là, ben qu'importe votre sexualité, tout le monde en portait, parce que c'était le must have chez les colons américains au 18/19° !
Ce fut l'exemple le plus pourri de la semaine, je vous l'accorde.
Bon tout le monde sera d'accord avec moi je pense sur le fait de dire, tant qu'on à le nécessaire et qu'on se foute pas à poil dans la rue en hiver à choper la crève, tout va bien. Le reste, c'est pour se faire plaisir. ( Et c'est cool de se faire plaisir, à condition d'avoir de la thune... )

Navré pour le gif, je n'ai strictement PAS PU résister.

                                                                                                 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Perso, quand je ressens le besoin de devoir me rhabiller ben je vais acheter ce dont j'ai besoin mais en général c'est fait en dix minutes. J'vais pas chercher à savoir si tel truc va avec tel truc et j'vais encore moins passer une heure devant le dressing pour savoir ce que je vais porter, bref le gène de la mode m'a évité aussi. xD

photo de l'auteur Depxode
Depxode
Homme de 20 ans
Lyon
Moi est la mode, c'est une longue histoire de... ha bah non y'a jamais eut d'histoire

photo de l'auteur ChatdeMars
ChatdeMars
Homme de 20 ans
Lille

5 remerciements
Je pense que ça fait encore parti des nombreux clichés qui se vérifie chez certains mais qui sont faux chez la plupart. 

Après - et là je parlerais pour des gays adolescents, qui se découvrent - certains se mettre peut-être à aimer la mode ou en tout cas faire celui qui aime la mode pour essayer de rentrer "dans le monde gay" (par un moyen très étrange certes). Je pense que certaines personnes essayent ainsi de coller aux clichés pour "être"(se comporter comme)  "un gay". 

Après ce n'est que mon avis ! ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je savais pas qu'on entrait dans le monde gay en s'intéressant à la mode. Peux-tu m'expliquer cette impression s'il te plait ? :)

photo de l'auteur ChatdeMars
ChatdeMars
Homme de 20 ans
Lille

5 remerciements
Ouais non je me suis un peu mal exprimé je recommence en imageant plus

Disons que quand on découvre son homosexualité, c'est un peu étrange. On sait pas trop quoi faire de ça, on se pose beaucoup de questions, beaucoup de question sur son identité. Surtout si ça arrive à l'adolescence qui est un moment où on créé son identité. 

Donc, on se sait gay et on sait pas toujours quoi faire de ça, on peut se dire qu'un comportement, une façon de se comporter particulière doit correspondre à cette "nouvelle étiquette". 

Donc je pense qu'on peut inconsciemment se tourner ver les clichés pour les copier et être ce que la société attend qu'un gay soit.

Plus clair comme ça ? J'ai un peu de mal à expliquer ce que je veux dire, désolé :/

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pas de problème héhé. ;)
Oui, je vois ce que tu veux dire.

La société a fait de l'homosexualité une déviance, et dans cette déviance on a donc besoin de s'identifier à autre chose.
L'intérêt pour la mode, qui fait effectivement partie du "cliché gay" (je préfère parler d'identification mais bon ^^), permettrait de se trouver une place en tant qu'homosexuel et notamment dans la période adolescente.
C'est ça ?

photo de l'auteur ChatdeMars
ChatdeMars
Homme de 20 ans
Lille

5 remerciements
Exactement ! :)

Après je sais si j'irai jusqu'à parler de déviance (pour la société) comme toi. Certes, l'homosexualité l'est pour certaines personne mais pas pour tout le monde. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'pas moi qui le dit, ce sont les sociologues. Mais pas au sens de folie, au sens où on va à l'encontre du système qui prône la reproduction, tout ça. ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Personnellement, je préfère faire mes propres vêtements plutôt que d'en acheter... Et si j'en achète, en général, je les achète à Emmaüs et je les customise. Le DIY quoi... Du coup, je peux pas vraiment dire que je sois à la mode, mais je me fabrique la mienne, en quelque sorte...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hm, ça c'est intéressant et original ! :)
Mais ça ne te prend pas trop de temps ? Et de place, avec le matos ?

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit