Débat Par amour , jusqu'où pourriez vous aller ?

Membre anonyme
Publiée le 30/10/2014 à 23:27 - Modification par Huldo07 le 30/10/2014 - 23:54:29
Par amour , jusqu'où pourriez vous Jusqu'où peut-on aller par amour ? A quel point l'amour peut il nous faire commettre des folies qui ne nous ressemblent pas ? Peut-on être vraiment prêts à tout par amour ?                                                                   Par amour , jusqu'où pourriez vous? Etre amoureux , amoureuse d'un repris de justice condamné pour braquages à main armée par exemple 1er cas , accepteriez vous de vivre avec un braqueur , une braqueuse ? 2ème cas : Vivre avec un homme ou une femme qui a une double vie mais qui ne vous l'a pas caché qui vous l'a dit de suite , le pourriez vous. Si vous apprenez que votre compagnon , compagne a une double vie , seriez vous prêts à l'accepter par amour ? 3ème cas : Si vous vous rendez compte que votre âme soeur vous a menti sur son passé , sa vie privée qu'il cache des secrets lourds à porter seriez vous prêts à fermer les yeux ? 4ème cas : Si votre partenaire choisissait votre vie pour vous et vous demandait de changer de ville tous les mois pour le suivre dans ces cavales , le feriez vous par amour ? 5ème cas: Vous êtes en parfaite harmonie avec votre bien aimé(e) mais vous vous rendez rapidement compte qu'il , qu'elle vous éloigne de vos proches et vous manipule et vous frappe , jusqu'où seriez vous prêts à supporter ça pour elle , lui ? 6ème cas :  Votre petit(e) ami(e) vient de mourir dans de tragiques circonstances , vous avez la possibilité de faire revivre l'être aimé en échange de votre âme , que décidez vous mourir et sauvez la personne que vous aimer ou de refuser le pacte ? Par amour vous sacriferiez-vous ? 7ème et dernier cas : La personne qui partage votre vie est un serial killer qui tue les criminels , un justicier comme Dexter en quelque sorte ou arrow êtes vous prêts à cautionner ces crimes par amour et de continuer à vivre avec un(e) assassin ?  Dès que j'aurai vu vos réponses je répondrai moi-même à ces questions que je trouve importantes pour savoir jusqu'où l'Homme est-il prêt à aller par amour? Est-il prêt à changer de comportement et de manière d'être par amour ?  Hâte de lire vos réponses , je sens que le sujet va être passionnant !  Par amour , jusqu'où pourriez vous

Membre anonyme
Publiée le 30/10/2014 à 23:36
Oh encore une question bidon :D !! T'en n'as pas marre, sérieux ? xD De la même manière qu'on ne choisit PAS de qui on tombe amoureux, on ne CHOISIT PAS son passé non plus. On en a tous un, qu'il soit glorieux ou non. Je vois pas pourquoi on refuserait celui de l'autre. C'est complètement CON. Ah et ton 6e cas... Bon à mon avis y a plus de chances qu'un chat ailé fasse du surf, mais si ça arrivait (ben oui, qui sait ?!) alors non. Simplement parce que la situation reste la même : l'être aimé est parti, on est seul, alors elle ou moi, qu'est-ce que ça change !? Ce serait pas un acte au nom de l'amour mais au non du suicide et de l'égoïsme.  Voilà !
Membre anonyme
Publiée le 30/10/2014 à 23:38
Salut, Un sujet bien chiant et sans réelle réponse alors je vais me faire un plaisir d'y répondre (oui oui je suis comme ça). 1er cas , accepteriez vous de vivre avec un braqueur , une braqueuse ? Oui, chacun ses crimes passés. 2ème cas : Vivre avec un homme ou une femme qui a une double vie mais qui ne vous l'a pas caché qui vous l'a dit de suite , le pourriez vous. Si vous apprenez que votre compagnon , compagne a une double vie , seriez vous prêts à l'accepter par amour ? Tout dépend de sa double vie. Si c'est allez frapper des enfants à la cours de récré alors qu'il/elle a 40 ans ça crains. Si c'est allez faire des courses dans un supermarché non-bio les vendredi ça passe (après réprimande ;-) ) 3ème cas : Si vous vous rendez compte que votre âme soeur vous a menti sur son passé , sa vie privée qu'il cache des secrets lourds à porter seriez vous prêts à fermer les yeux ? Toujours pareil, c'est au cas par cas. Pas de généralité. 4ème cas : Si votre partenaire choisissait votre vie pour vous et vous demandait de changer de ville tous les mois pour le suivre dans ces cavales , le feriez vous par amour ? Il/elle subviendrais à tout mes besoins? danns ce cas si ca m'amuse alors oui. Sinon c'est suivant le feeling. 5ème cas: Vous êtes en parfaite harmonie avec votre bien aimé(e) mais vous vous rendez rapidement compte qu'il , qu'elle vous éloigne de vos proches et vous manipule et vous frappe , jusqu'où seriez vous prêts à supporter ça pour elle , lui ? Alors, c'est une question difficile ici. Mais c'est aussi très simple : Il/elle te frappe -> direct le poste de police pour dépot de plainte. Il/elle te manipule -> direct pervers narcicique donc poubelle. Il/elle vous éloigne de vos proches -> tu apelles ta mère tout les jours à 17 heure pendant 2 heures? alors oui je comprend qu'il/elle veuille t'éloigné(e) de ta mère. Si tu ne voie que ta famille 1 fois par mois alors au revoir la bien aimé ou alors tu parles avec lui/elle et tu t'affirmes. 6ème cas :  Votre petit(e) ami(e) vient de mourir dans de tragiques circonstances , vous avez la possibilité de faire revivre l'être aimé en échange de votre âme , que décidez vous mourir et sauvez la personne que vous aimer ou de refuser le pacte ? Par amour vous sacriferiez-vous ? La magie noire c'est le mal. Sinon le sacrifice n'est pas admis en France même pour sauver l'être aimé. Réponse close. 7ème et dernier cas : La personne qui partage votre vie est un serial killer qui tue les criminels , un justicier comme Dexter en quelque sorte ou arrow êtes vous prêts à cautionner ces crimes par amour et de continuer à vivre avec un(e) assassin ?  Est-il/elle stable psychologiquement? si oui comment ça se fait que je sois au courant? je lui conseillerai de partir très loin dans un autre pays et de se faire très petit pendant un moment. Si je l'aime réellement alors je serais prêt à le/la suivre si il/elle ne recommence pas. Je me suis bien amusé, c'était drôle :-) NB : en fait toutes tes questions ont des réponses évasives car tes questions sont évasives.
Membre anonyme
Publiée le 30/10/2014 à 23:54
Merci d'avoir répondu en fait non le sujet est perplexe en réalité car il a pour but de prouver que par amour on est prêts à changer à devenir quelqu'un d'autre à faire des choses qui ne nous ressemblent pas et à suivre l'être cheri coûte que coûte. Tout ça pour montrer que l'Homme perd la raison en amour bien souvent ... L'Amour est donc plus fort que la raison voilà la conclusion à laquelle j'arrive de mon débat. Sinon à mon tour de répondre  1er cas : Oui si il , elle s'est repenti , non si il , elle continue d'exercer et de mettre sa vie en danger et celle des autres je ne pourrai pas le supporter si il arrivait un drame , je l'aurais sur la conscience !  2ème cas : Par double vie je voulais dire votre partenaire a une autre femme autre homme mais vous le savez depuis votre rencontre mais vous avez besoin de faire un choix , je pense que pour ma part je l'accepterai sous certaines conditions , qu'il passe autant de temps chez l'autre que chez moi , que cette personne construise une vraie vie familiale avec moi, qu'elle ne mente pas à l'autre personne et qu'elle ne soit pas déséquilibrée sentimentalement. 3ème cas : Exact ça dépend de ce qu'il qu'elle a à cacher , des mensonges par exemple sur son identité je ne l'accepterais pas si elle , il m'a menti sur son identité ! 4ème cas : Oui car j'adore voyager je le ferai du moment que l'on peut bien vivre à deux ! 5ème cas : Non je porte plainte , je lui fais du chantage , je quitte le domicile conjugal et je vais vivre chez un(e) amie et si il m'éloigne de plus en plus de ma famille , je m'enfuis et je souffre en silence ! 6ème cas : Oui même si je tiens à la vie mais je le ferai si cette personne est vraiment la personne qui a su combler mon coeur j'accepterais ce deal sans hésiter et tant pis si j'en mourrais !  7ème cas : Je lui ferai du chantage c'est soit tu arrêtes de tuer , tu n'es pas habilité pour le faire soit tu me perds définitivement et tu ne me retrouveras jamais ! Voilà j'espère que le sujet vous aura fait réfléchir ! :-)
Membre anonyme
Publiée le 30/10/2014 à 23:57
Clairement par amour je peux tout faire si ça engage rien de répréhensible.  Par exemple si la personne avec qui je vit s'avère être une sorte d'Émile Louis , si elle me demande de dissimuler un corps ou de participer à un crime clairement je dit stop direct et je préviens les flics. On peut être prêt à pardonner ou accepter tout , moi j'ai mes principes. Des choses d'accepter d'autre pas. La personne est avec moi et à besoin de plusieurs partenaires pour se satisfaire ? Soit. Rien d'illégal. Le jour où elle me demande de cultiver de la beuh ou qu'elle fini en prison , là elle va se faire voir direct.  La loi est la même pour tout le monde , point.  Si elle me manipule , poubelle. Elle ose me frapper , soi je voit les flics soit je lui rend son poing dans la tronche. Puis elle devrait être sacrément folle pour me taper. Quand je suis agresser , y'a pas de proportion à la riposte , on me tape , je fait comprendre que fallait pas. Mais je suis pas violent pour autant , j'ai jamais provoquer de conflit physique. Jamais. Si il part en cavale à la Mesrine , ça sera sans moi. Voilà
Membre anonyme
Publiée le 30/10/2014 à 23:59
oulah , tu as l'air trés inspiré ce soir dit donc! ^^ 1er cas : Oui , car je suis un vilain garçon et j'aime trop  vivre dangereusement!  2éme cas : C'est moi et uniquement moi! ou je le quitte 3éme cas:  si son secret c'est que c'est l'héritié d'un riche milliardaire , je pense que je pourrais le supporter ^^ mais si son secret c'est "j'ai tuer toute ma famille et je me suis baigner dans leurs sang" , là je crois que je le quitte 4émes cas : Je lui ferais un gros doigt d'honneur !et je quitte  5éme cas :  je lui ferais un gros doigt d'honneur , je lui en colle une et je le quitte . 6émes cas : ça servirais a rien de le ramener a la vie pour mourir ensuite car si il t'aime il souffrira et culpabilisera , et quand on aime quelqu'un on ne veut pas faire souffrir cette personne .  7éme cas : si il est aussi sexy que Oliver Queen , il peut me planter sa flèche quand il veut (si tu voit ce que je veux dire) , sinon je le quitte .  En résumé , même l'amour a ses limites , et en gros je pourrais pas changer ou faire des trucs de ouf par amour si ça me rend malheureux .
Membre anonyme
Publiée le 31/10/2014 à 00:42
Huldo07 : J'entends ('fin je cromprends quoi) quand tu dis "L'amour est plus fort que la raison". Du coup je me demande si tu te rends compte que toutes (sauf peut-être la 5, là c'est notre survie qui en dépend, c'est autre chose encore) tes réponses sont du ressort de la raison et non de l'amour x) Après je ne juge pas, hein, je constate juste que t'es assez contradictoire. Je vais d'ailleurs me permettre quelques réflexions quant à ce que tu dis (c'est un débat en même temps), encore une fois pas de jugement, seulement mon point de vue : En ce qui concerne le 6e cas, je trouve ça cruel dans un sens : ton/ta partenaire revient à la vie et ce que tu lui laisses à part ce merveilleux cadeau c'est les joies de l'inhumation de ton corps et le vide qui s'ensuit. Ce n'est rien d'autre que de la fuite d'un côté : on refuse cette douleur et on la transmet par ce geste à notre moitié. C'est pas super sympa, faut l'admettre. 7ème cas : faire du chantage à un tueur en série, c'est pas forcément l'idée du siècle. Regarde comment a fini Miguel Prado, dans Dexter x) 2ème cas : quand on aime vraiment, on ne supporterait pas de partager. Amour je veux bien, mais quand il n'est qu'à sens unique ou moins intense d'un côté que de l'autre, c'est qu'il y a un problème dans les définitions ^^ L'amour c'est quelque chose d'exclusif entre DEUX personnes. Point. Après qu'elle ne mente pas à l'autre... Ca s'appelle de la polygamie, et même sans énoncer le point de vue juridique... Non x) "qu'elle ne soit pas déséquilibrée sentimentalemen"t" ? Déjà si t'as deux partenaires qui connaissent l'existence de l'autre, y a déjà un certain déséquilibre. Du reste, comme le dit si bien Zack94, un amour malheureux c'est pas une condition vivable. Il faut viser le bonheur mutuel : si il / elle est plus heureu(se)x c'est sacrifier ton propre bonheur, ce qui n'est jamais bon, si toi t'es plus heureu(se)x c'est sacrifier sciemment SON bonheur, et dans certains des cas, son identité. Personnellement, 7ème cas : que ce soit Oliver Queen ou Dexter (au féminin), ça m'irait parfaitement : elles défendraient une cause juste que j'essaierais de comprendre, par un processus que j'essaierais de comprendre. Mais tuer des meurtriers qui n'attendent que de recommencer leurs crimes odieux (Dexter les arrête quand il sait qu'ils vont recommencer, donc, on peut pas vraiment se tromper sur les intentions, hein), c'est d'un côté protéger des innocents x) et de l'autre côté c'est pallier à l'absence d'efficacité de la justice "traditionnelle" : manque de preuves, trop bonne Défense... Alors moi, ça m'irait, tant que ma partenaire ne risque rien, quitte à m'en assurer sur le terrain x) (Oui, rien que pour le dernier paragraphe, vous pouvez appeler un psychiatre, j'ai hâte de le rencontrer !)
Membre anonyme
Publiée le 31/10/2014 à 06:58
1er cas , accepteriez vous de vivre avec un braqueur , une braqueuse ? Non par faute de principe 2ème cas : Vivre avec un homme ou une femme qui a une double vie mais qui ne vous l'a pas caché qui vous l'a dit de suite , le pourriez vous. Si vous apprenez que votre compagnon , compagne a une double vie , seriez vous prêts à l'accepter par amour ? Non dans se cas l'à ce n'est pas de l'amour. 3ème cas : Si vous vous rendez compte que votre âme sœur vous a menti sur son passé , sa vie privée qu'il cache des secrets lourds à porter seriez vous prêts à fermer les yeux ? Oui car, tout le monde à des secrets et mens ou les caches . 4ème cas : Si votre partenaire choisissait votre vie pour vous et vous demandait de changer de ville tous les mois pour le suivre dans ces cavales , le feriez vous par amour ? Oui 5ème cas: Vous êtes en parfaite harmonie avec votre bien aimé(e) mais vous vous rendez rapidement compte qu'il , qu'elle vous éloigne de vos proches et vous manipule et vous frappe , jusqu'où seriez vous prêts à supporter ça pour elle , lui ? Je ne le supporterai pas, et je mettrai un terme à cette relation. 6ème cas :  Votre petit(e) ami(e) vient de mourir dans de tragiques circonstances , vous avez la possibilité de faire revivre l'être aimé en échange de votre âme , que décidez vous mourir et sauvez la personne que vous aimer ou de refuser le pacte ? J'accepterais le pacte sans hésiter. Par amour vous sacrifieriez-vous ? Oui que ce soit pour ma famille ou mon copain. 7ème et dernier cas : La personne qui partage votre vie est un serial killer qui tue les criminels , un justicier comme Dexter en quelque sorte ou arrow êtes vous prêts à cautionner ces crimes par amour et de continuer à vivre avec un(e) assassin ?  Ce serais dur à vivre mais si l'on aime la personne plus que tout je sais pas du tout bonne question je pense que que je ne l'accepterais pas tout à fait.. Après moi j'ai toujours us des copains à distance, c'est-à-dire ( je suis de Montpellier donc dans le sud de la France ) en Belgique en Italie en Norvège et même en Russie... ce n'est pas pour autant que sa n'a pas duré en vrai ! que ce soit cette personne qui soit venue ou moi :) sa peu se vivre mais faut le vouloir.
Membre anonyme
Publiée le 31/10/2014 à 08:42
Par amour je suis prêt à rien du tout, crevez tous en silence ! x)
Membre anonyme
Publiée le 31/10/2014 à 11:43
Je pensais pas que tu mettrais ça comme propositions en lisant le titre ^^. 1er cas: Oui, si la personne à "payé" sa dette à la société, je ne vois aucunes raisons de la rejeter. Surtout qu'on était pas là pour voir les circonstances, et qu'on peu mal juger. 2ème cas: Non, je suis trop jalouse pour ça, de plus c'est un amour à sens unique dans ce cas, et donc voué à l’échec. 3ème cas: Oui, parce que c'est son passé, c'est à la personne de juger si elle est prête ou non. 4ème cas: Ça dépends, je pense que oui. Après ça dépends donc du contexte et des raisons. 5ème cas: Nulle part, je suis totalement contre la violence physique ou verbale (bon même si il m'arrive d'insulter des gens, quand ça part un peu loin je pars toujours dans un endroit seule pour faire ressortir ça). Encore plus au sein d'un couple. Je mettrais fin à la relation dés que je m'en rendrais compte. 6ème cas question 1: Je ne sais pas, c'est le genre de trucs totalement impossible, donc impossible de répondre. 6ème cas question 2: Un peu la même question, mais à elle je réponds oui, dans la mesure ou l'autre est toujours en vie. 7ème cas: Je ne sais pas du tout, je ne pense pas, j'aurais du mal à supporter l'idée d'être avec quelqu'uun qui tue des gens (même mauvais) et qui risque sa vie pour ça.
Brice69
Publiée le 31/10/2014 à 11:44
Rapide réponses aux questions : Cas 1 : Oui Cas 2 : Oui Cas 3 : Oui Cas 4,5,6 : Non Cas 7 : Oui  Voilou ;)
AlexLiLAngel
Publiée le 31/10/2014 à 12:57
j'accepte tout sauf la double vie et si il est violent avec moi ;) le reste m'en fou si j'aime.
Membre anonyme
Publiée le 31/10/2014 à 15:59 - Modification par RedRavenNight le 31/10/2014 - 16:03:38
1 Etre amoureux , amoureuse d'un repris de justice condamné pour braquages à main armée par exemple 1er cas , accepteriez vous de vivre avec un braqueur , une braqueuse ?  - Même un assassin. Donc oui. 2ème cas : Vivre avec un homme ou une femme qui a une double vie mais qui ne vous l'a pas caché qui vous l'a dit de suite , le pourriez vous. Si vous apprenez que votre compagnon , compagne a une double vie , seriez vous prêts à l'accepter par amour ? - Cela dépendra de sa double vie. Si il a une autre femme, c'est out, mais si il a un homme, je lui dit de l'emmener à la maison. Si je dois vivre à trois, je préfère qu'il est un autre homme, qu'une autre femme. Donc ça dépend. Si la question était bien dirigée dans ce sens .. 3ème cas : Si vous vous rendez compte que votre âme soeur vous a menti sur son passé , sa vie privée qu'il cache des secrets lourds à porter seriez vous prêts à fermer les yeux ? - Je ne fermerais pas les yeux, non, mais je lui avouerais que je suis au courant, et tout fonctionnera selon ces réponses. Parler est ce qu'il y a de mieux, et je pense qu'en discutant, ça ira mieux. Si la discutions se déroule bien, je serais prête à accepter, oui.  4ème cas : Si votre partenaire choisissait votre vie pour vous et vous demandait de changer de ville tous les mois pour le suivre dans ces cavales , le feriez vous par amour ? - Si l'amour est là, sans hésitation, et même si un jour des flics toquent chez moi pour m'annoncer que mon partenaire à tuer quelqu'un, je répondrais "je sais pas où il est", puis l’appellerais pour le prévenir et avoir une discutions, mais bon entre être en couple, et trouver l'amour y a un grand pas ... Etre amoureuse d'un bon sentiment c'est simple, mais être amoureuse à en perdre la tête, trouver le bon, c'est compliqué ! 5ème cas: Vous êtes en parfaite harmonie avec votre bien aimé(e) mais vous vous rendez rapidement compte qu'il , qu'elle vous éloigne de vos proches et vous manipule et vous frappe , jusqu'où seriez vous prêts à supporter ça pour elle , lui ? - Déjà pour me manipuler, vaut mieux avoir des couilles car je capte rapidement en général si la personne est réglo ou pas d'un regard, mais non, je n'accepterais pas. Si il me frappe sans raison, je lui rendrais, et je pense que ce sera le gros blanc ou la castagne .. Advienne que pourra ... 6ème cas :  Votre petit(e) ami(e) vient de mourir dans de tragiques circonstances , vous avez la possibilité de faire revivre l'être aimé en échange de votre âme , que décidez vous mourir et sauvez la personne que vous aimer ou de refuser le pacte ? Par amour vous sacrifieriez-vous ? - Je répondrais deux possibilité ; -Le sacrifice de soi est la condition de la vertu. -Quoi de plus inhumain qu'un sacrifice humain ? L'un ou l'autre ... n'a aucune réponse. Sur quelle maxime je déciderais mon destin, sera révélé sur le moment venu je pense. Je peux pas répondre avant de le vivre.  7ème et dernier cas : La personne qui partage votre vie est un serial killer qui tue les criminels , un justicier comme Dexter en quelque sorte ou arrow êtes vous prêts à cautionner ces crimes par amour et de continuer à vivre avec un(e) assassin ?  - Sans aucune hésitation, et je pourrais même le rejoindre dans sa voie. Par amour , jusqu'où pourriez vous
Membre anonyme
Publiée le 31/10/2014 à 16:31
Si la personne avec qui je vit me frappe, il risque de douiller le pauvre. Perso, je pourrai accepter Le cas numéro 3,4 et le cas numéro 6, le reste je lui va te faire... Le 4 parce que j'ai souvent déménagé (mais au bout d'un moment ça me saoulerai) Les secrets, bah je peux les accepter pratiquement tous sans problèmes. Et le sacrifice, je dis oui à 90%. Mais il faut que mon amour soit fort. Je sais que si je n'avais pas eu ma meilleure amie, je ne m'en serai pas sorti et je lui donnerai ma vie sans hésiter. Même si les gens me prennent pour un malade là dessus :P Bah je m'en fout! Parce que si d'après moi la personne doit être sauvée selon moi alors oui (mais bon à part ma meilleure amie et ma petite sœur je ne me sacrifierai pour personne ;)
Membre anonyme
Publiée le 31/10/2014 à 16:37 - Modification par jawax le 31/10/2014 - 16:39:40
Y a-t-il vraiment besoin d'aller quelque part, par amour? Aller contre ses principes moraux par amour, est-ce une si belle preuve d'amour? Être prêt à changer du tout au tout par amour, est-ce bien? Parce que bon, l'autre est censé nous aimer tel qu'on est, alors s'il nous contraint à le suivre dans tel ou tel délire, est-ce encore par amour? Enfin bref, pour les "cas de test de la puissance de l'amour", il y a ceux qui relèvent du passé de la personne, auquel cas, libre à nous de penser que telle ou telle personne peut changer, c'est au cas par cas. Puis il y a les autres qui relèvent d'aller ou non contre nos principes et nos convictions pour quelqu'un. Voilà, selon moi, personne ne mérite qu'une autre personne change complètement pour lui/elle. Le sacrifice unidirectionnel, ça va deux secondes. Et si vivre avec l'être aimé demande tant de sacrifices, est-ce bien la bonne personne?
Membre anonyme
Publiée le 31/10/2014 à 16:59 - Modification par bliddell le 31/10/2014 - 17:03:03
Je m'attendais a des questions plus raisonnables quand même. Certes, l'amour est plus fort que la raison dans certains cas, mais faut vraiment être aveugle ou complètement dénué de sens pour accepter certaines choses (mon avis hein, chacun le sien). Je vais répondre aux questions du coup. 1 : accepteriez vous de vivre avec un braqueur , une braqueuse ? Personnellement, non. Je serais sûrement prêt à le faire dans la mesure où les trucs illégaux m'exciteraient, mais pour ma part je suis pas d'accord avec ce genre de choses. La vie est dure pour tout le monde, si t'a besoin d'argent tu te trouves un travail et ça a beau être compliqué pour X raison, et les banquiers ont beau être des connards, tu vas pas gâcher leur vie juste pour rendre la tienne meilleure. Point. 2 : Vivre avec un homme ou une femme qui a une double vie mais qui ne vous l'a pas caché qui vous l'a dit de suite, le pourriez vous. Si vous apprenez que votre compagnon, compagne a une double vie, seriez vous prêts à l'accepter par amour ? Dans ma logique personnelle : un amour partagé est un amour voué à l'échec. Je ne pourrais jamais partager la personne que j'aime avec quelqu'un d'autre, parce que ça voudrait dire que cette personne est non seulement incapable de prendre un choix, mais aussi et sûrement instable sentimentalement. Combien même je l'aimerais, si elle ne me choisi pas, uniquement moi, c'est pas la peine et j'aurais jamais l'impression d'être aimé à 100%. 3 : Si vous vous rendez compte que votre âme sœur vous a menti sur son passé, sa vie privée qu'il cache des secrets lourds à porter seriez vous prêts à fermer les yeux ? C'est suivant les cas j'ai envie de dire. Fermer les yeux, non. Je pense qu'à partir du moment où l'on est en couple, le but c'est de se dire tout et n'avoir aucun secret l'un pour l'autre. Je peux pardonner, comprendre et aider éventuellement si je vois que mon partenaire à besoin de moi et qu'il ne m'a pas partagé ces secrets par honte, par peur de me perdre ou s'il pensait que ça allait changer quelque chose entre nous. Mais je ne fermerais pas les yeux sur des secrets lourds parce que ça l'affectera, et ça m'affectera, et ça nous affectera. 4 : Si votre partenaire choisissait votre vie pour vous et vous demandait de changer de ville tous les mois pour le suivre dans ces cavales, le feriez vous par amour ? J'adorerais faire le tour du monde, donc changer souvent de ville ne me dérangerait pas. Néanmoins je ne le laisserais faire que si je suis économiquement stable ou que j'ai un métier pouvant être pratiqué partout. En l’occurrence le métier que je souhaite faire plus tard peut être pratiqué en indépendance ou pas, donc je ne sais pas. Tout dépend bien sûr. 5 : Vous êtes en parfaite harmonie avec votre bien aimé(e) mais vous vous rendez rapidement compte qu'il, qu'elle vous éloigne de vos proches et vous manipule et vous frappe, jusqu'où seriez vous prêts à supporter ça pour elle, lui ? S'il m'éloigne de mes proches, je le fais comprendre que c'est pas "soit lui, soit eux", c'est "les deux ensembles", si il ne comprend toujours pas, je le quitte. S'il me manipule, c'est qu'il ne m'aime pas assez ou que sentimentalement parlant il n'a pas le même état d'esprit que moi, je le quitte. S'il me frappe, je le quitte et je fais en sorte que la justice s'en occupe. Est-ce si compliqué à comprendre ? 6 :  Votre petit(e) ami(e) vient de mourir dans de tragiques circonstances , vous avez la possibilité de faire revivre l'être aimé en échange de votre âme , que décidez vous mourir et sauvez la personne que vous aimer ou de refuser le pacte ? Je refuse. On me demande de ressusciter la personne que j'aime pourquoi ? Pour qu'elle vive en m'ayant perdu ? En ayant la culpabilité d'avoir été ressuscité contre moi ? C'est stupide et ça prouve seulement que je suis un égoïste et suicidaire sur les bords. De plus, il y a amour et amour, et ceux qui m'aiment depuis le début ? Ceux qui m'ont vu grandir ? Mes amis ? Ils comptent pas eux ? Seul l'amour passionnel compte ? Non. Par amour vous sacriferiez-vous ? Bah là je réponds oui. Car si un mec me vise avec son pistolet prêt à tirer sur moi (attention aux messages subliminaux héhé), et qu'il me dit "C'est toi ou c'est lui !" - bah je vais pas lui dire de tuer celui que j'aime. Mais si ce dernier est déjà mort pour X raison, non, pour moi ce n'est plus du tout un sacrifice, c'est un acte de désespoir égoïste qui ne réglera aucun problème et ne prouvera nullement mon amour. 7 : La personne qui partage votre vie est un serial killer qui tue les criminels, un justicier comme Dexter en quelque sorte ou arrow êtes vous prêts à cautionner ces crimes par amour et de continuer à vivre avec un(e) assassin ? Même si je trouve que c'est une noble cause que de faire justice quand elle n'est pas appliquée, je ne sais pas si je serais prêt à vivre ça. La peur d'être découvert, que celui que j'aime soit arrêté par la police, que je sache -quand je regarde les infos- que cette personne qui vient d'être déclarée morte a été tuée par mon mari, je le supporterais sûrement très mal. Mais tout dépend, parce qu'il y a justicier et justicier. Dexter est un serial killer dérangé, ayant des pulsions meurtrières qui font qu'il a besoin de tuer les gens. Un "justicier" comme ça, j'en voudrais pas je pense. Je rajouterais que toutes ces questions me paraissent vraiment... irraisonnables. Oui c'est le mot. Je veux bien que l'amour soit plus fort que tout, mais et nous alors ? Dans la question 5 par exemple, le mec m'éloigne de mes proches, ou me manipule, ou me bats, où est le respect mutuel ? Où est passé la passion, celle qui vise à ce que l'autre soit heureux ? L'amour c'est pas juste, je l'aime, point. Faut rester raisonnable malgré tout, être capable de juger de notre situation amoureuse, sommes-nous vraiment heureux comme ça ? Honnêtement j'ai du mal à croire qu'une personne qui est battue et manipulée soit pleinement heureuse même si elle est amoureuse. C'est dangereux ça. Alors même si l'amour, c'est beau, c'est génial, ça donnes des frissons, faut pas non plus dire "Oui" à tout comme si c'était la seule réponse acceptable en amour. Parce que ça n'est pas le cas.
Membre anonyme
Publiée le 12/11/2014 à 20:40
Quoique l'on puisse en dire, et devant tous les cas exposés, l'amour n'a pas de limite et n'est certainement pas raisonnable. En conclusion, si l'on est fou amoureux de la personne, on peut faire nawak !
Membre anonyme
Publiée le 12/11/2014 à 20:52
Oui, je confirme, on peut faire nawak ^^ J'en suis la preuve vivante. Pour mon ex, j'ai sacrifié mes études pour trouver un job et avoir mon chez moi afin de le recevoir quand il le voulait, j'ai arrêté le dessin parce qu'il trouvait que j'y consacrais trop de temps, j'ai failli couper les ponts avec ma propre famille parce que le courant entre mon copain et ma famille n'est jamais passé, j'ai consacré tous mes jours de repos, tous mes congés à mon copain, laissant mes activités personnelles et mes passions de côté, j'ai abandonné un projet professionnel qui aurait pu être rémunéré dans le dessin, j'ai me suis ensuite reformé parce que mon mec m'a proposé "de faire une formation afin qu'on travaille ensemble par la suite".  Ma formation s'est terminée en juin, j'ai obtenu mon diplôme en juillet et le lendemain, mon mec me lâchait pour une fille :3  Aujourd'hui, j'ai un diplôme qui ne me servira jamais à rien parce qu'il a été pensé et préparé pour un projet à deux. Exercer un job qui me rappelle mon ex, c'est même plus la peine d'y penser. Retour à la case départ, mais seul, sans diplôme "utiles" ni copain ^^
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 14:00
Ouah par amour tu as été prêt à mettre tes passions de côté et à suivre ton ex quoique qu'il fasse , putain quelle preuve d'amour mais surtout d'inconscience :/ je suis désolé pour toi :/
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 14:55
Preuve d'amour oui, d'inconscience aussi, dans un sens. J'étais parfaitement conscient du risque je prenais, mais rien de particulièrement négatif entre mon ex et moi ne s'était passé à l'époque où j'ai fait tous ces choix. Par contre, je n'avais absolument pas conscience qu'il puisse un jour s'intéresser aux filles... et encore moins qu'il me laisserait aller si loin pour lui sans me prévenir pour m'éviter de perdre 6 ans de ma vie.  La première chose que je lui ai dite le jour où on est sorti ensemble : "si un jour tu te sens plus heureux avec quelqu'un d'autre, fonce, je ne t'en voudrai jamais de vouloir être heureux". C'est la première preuve d'amour que je lui ai faite et aussi la dernière, puisque depuis qu'il est en couple, je le laisse vivre son bonheur. 
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 15:13
Ah mais il t'avais caché sa bisexualité ? Parce que je ne comprends pas ça :/ Etant bisexuel moi aussi je ne le cache pas quand je suis avec un mec mais contrairement à ton ex je n'ai pas encore vécu d'histoires d'amour avec un mec ca viendra peut être un jour ... ou pas , seul le destin le dira ! En tout cas t'as 6 ans de ta vie qui t'ont servi à pas grand chose professionnellement c'est rageant courage ! :/
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 15:40
N'ayant jamais été amoureuse, je vais répondre avec un peu de recule prenant en compte mes propres valeurs mais il est bien possible qu'un jour je change d'avis. Premier cas : Oui, je peux accepter parce qu'après tout, il n'a tué personnes puis il arrive dans une vie qu'on ai un passage à vide plus ou moins important et que l'on s’égare. Deuxième cas : Il est impensable, pour moi, de vivre avec quelqu'un qui mène une double vie, je supporte pas devoir partager la personne que j'aime et puis vivre avec le fait qui tu es juste la pour combler le vide que son autre famille ne lui apporte pas ... Non je pourrais pas. Troisième cas : Bien sûr, nous ne choisissons pas notre passé, on doit vivre avec et bien sûr que je soutiendrais toujours l'amour de ma vie même si c'est un très lourd passé. Quatrième cas : Je ne sais pas, je suis quelqu'un qui aime sa petite routine (bien que j'apprécie changer aussi un peu), qui aime avoir des repères fixes et bouger comme ça, tout le temps, je ne pense pas tenir très longtemps... Cinquième cas : Ah non ! Alors là, je ne cautionne pas du tout ce genre d'actes ! Amour ou pas, je ne peux vivre avec quelqu'un qui me frappe, qui veut tout contrôler. Sixième cas : Bien sûr et je l'aurais déjà fait. Bon c'était pour un cheval mais c'était l'amour de ma vie quand même, j'aurais bien évidemment donnée ma vie pour qu'elle puisse vivre encore parce qu'au fond quand l'être qu'on aime meurt, nous mourrons aussi. Septième cas : Non, j'aurais trop peur de me faire assassiner, de plus pour moi tuer quelqu'un est impardonnable quand c'est volontaire et prémédité mais vivre avec quelqu'un qui à tué accidentellement quelqu'un, je peux pardonner. (Un accident de voiture dont tu es ou n'es pas responsable et que la personne que t'as ou qui t'as percuté décède, forcément c'est pardonnable). Ceci n'est que mon avis, je comprends qu'il y'en ai qui cautionne pas ma vision des choses et je re-précise bien que n'étant jamais tombée amoureuse, je dis tout cela avec un certain recule avec bien évidemment mes valeurs.
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 15:52
C'est une tradition les Gif de Supernatural a chaque topic Huldo? xD
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 15:54
Demeth x) tu les vois où ? ^^ Oui depuis que je suis devenu fan de la série je m'en lasse pas des gifs xD 
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 15:57
Oui, il ne m'avait rien dit. Ou alors il n'a jamais été bi et c'est seulement cette fille qui lui a plu. Je ne suis pas bi, mais je me souviens d'une fille qui m'attirait physiquement, et par chance, deux de mes amies la connaissaient bien. J'ai pu sympathiser et me rendre compte qu'elle m'attirait aussi dans sa façon d'être. Je me suis presque imaginé pouvoir sortir avec elle (bon, elle est en couple, mais je veux dire que si ça n'avait pas été le cas, je n'aurais pas été rebuté à l'idée de tenter ma chance avec elle). Pourtant, je suis gay. C'est aussi pour ça que je ne suis pas en colère contre mon ex.  Merci en tout cas :) Eh oui, hélas, 6 ans de ma vie partis en poussière, professionnellement mais pas que... 
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 16:04
Alors à mon avis si il est resté 6 ans avec toi c'est quand même qu'il est bisexuel et qu'il t'as aimé mais il a trouvé une fille qui l'a comblé encore plus après 6 ans de vie commune ca fait mal pour toi :/ mais après j'aurais peut être fait comme lui qui sait c'est pour ca que je recherche des relations sérieuses avec des mecs mais pas forcément amoureuses car je ne peut pas promettre ce que je ne sais pas encore ! Du coup ce sont des relations amicales ambigues suivies que je recherche , je sais c'est bi(zarre) ^^  Alors qu'avec les filles , je cherche à retomber amoureux mais j'ai trop souffert la gent féminine m'a trop souvent prit pour un con ou un bouffon ! ...
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 16:49
Vaste sujet. Je mets ma touche en écrivant quelques lignes sur une situation que j'ai connue et qui répond au titre du poste. Personnellement, je me suis rendu compte de mes concession seulement à ma séparation et avec le recul des jours qui passent. Dans le feu du couple, cela semble naturel, normal voir même plaisant d'accepter certaines choses (sans sortir du cadre de la loi, respect des autres, etc...). J'étais surement soumis à sa force psychologique ou autres choses que je n'ai pas encore déterminés. Parmi les évènements qui me marquent encore : - j'ai parfois dormis sur la banquette, par terre ou au pied du lit pour diverses raisons souvent futiles. - dévalorisation fréquente, peu écouté et finalement pas apprécié à ma juste valeur. - colérique, égoïste et éviter d'aller contre sa pensée / vision des choses ... - m'empêcher certaines libertés (activités, mouvements, relationnelles ...) car je vivais chez lui (donc redevable) et pression pour trouver un élan social (travail). De ce fait, j'ai perdu tout contact avec mes précédents amis / connaissances et actuellement je suis vraiment seul. Et une raison probable qui met un frein pour trouver un "vrai" travail car il y a un vide dans mon CV, même si les D.R.H. ne l'évoque pas. - limiter mes sorties et surtout atteinte à mes passions. Ce fut le déclic, j'ai craqué et pris enfin la décision de partir. Mais j'ai dû élaborer un stratagème sur plusieurs mois pour quitter l'appart sans encombre. Je peux vous affirmer que c'est atroce. - actes sexuels même si j'en avais pas envie voir même forcés, contraintes morales surtout. Mais je ne regrette pas et ne veux pas entrer dans cet aspect pour ne pas perdre pied. Mais j'en souffre encore car mon contexte de vie actuel est lié à ces concessions. Je garde en mémoire les très belles choses vécues et le moins dans mon cœur, quitte à pleurer dans mon coin. Le temps passe, je m'adapte et garde une vraie envie de rencontrer de nouveau un amoureux. Car je sais que chaque personne est différente, avec son lot de bien et de mal. S'il y a du dialogue, sincère et honnête, je suis persuader que cela favorise l'entente et la compréhension de tous actes et erreurs, et permet de renforcer le lien et au final l'amour. Bien à vous. YOHANN
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 17:11
Ouah alors là je dis chapeau comment as tu pu supporter ça ? :O Et surtout te priver de ta liberté pour un enfoiré ... tu t'es coupé du monde pour lui et résultat tu es seul aujourd'hui c'est attristant :/
Membre anonyme
Publiée le 13/11/2014 à 22:02
Tu sais Huldo (et les autres lecteurs), j'ai supporté parce que je m'en rendais pas tellement compte, même avec des sursauts de temps en temps. Cela suffisait pas, car aimer c'est compliqué aussi : on n'a pas envie de blesser sa moitié en prenant une mauvaise décision. Comme je le dis, j'en souffre encore et y pense, mais je ne peux porter de propos injurieux à son égard, 5ans et demi ensemble ce n'est pas anodin, j'ai que 29ans, donc partie intégrante de mon passé d'adulte. J'ai surtout du regret voir de la haine après moi de n'avoir pas ouvert les yeux ou m'imposer avec plus d'insistance. C'est pour cela je suis sur béto et plein d'autre site, essayé de retrouver au moins un Ami, quelques copains fiable pour repartir et aussi un amoureux car j'ai tellement de tendresse à donner, d'amour et de câlinou. Puis aussi m'aider par sa présence, son écoute, sa confiance.
  S'inscrire pour participer au sujet