Patienter ou abandonner

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Certaines relations semblent perdues d'avance. Mais ce n'est sans doute qu'une impression défaitiste dû à la déception d'attendre continuellement.

Cette personne est belle, intelligente et vous voyez en elle, un incroyable charme qui vous envoute au point d'espérer au plus profond de vous être avec elle. Mais cette personne est aussi peureuse et elle fuit les relations sérieuses comme la peste.

Alors, doit-on attendre une relation où nous ne sommes pas sûrs d'aboutir aux conclusions souhaitées ou doit-on tirer un trait ?

C'est quitte ou double, comme une partie de poker. D'un côté, la patience peut mener à une magnifique conclusion, dans ce cas-ci arriver à avoir un beau couple, solide et fort, tant il aura fallut du temps pour construire les fondations de la relation ainsi que cette complicité timide à ses débuts, mais forte par la suite.
D'un autre côté, cette peur perpétuelle va finalement juste vous faire perdre du temps, car la personne de vos rêves n'est pas prête d'évoluer et sa crainte à son comble maintenant, sera peut-être pire plus tard.

D'où cette étonnante question. Doit-on abandonner une relation qui a des chances de mener nulle part ou la patience mène vraiment à de beaux résultats ? Abandonner nous évite des souffrances allongées et rester nous pourris la vie, car nous vivons dans le fantasme d'une relation qui, actuellement, ne donne rien, mais pourrait (un pari risqué) donner quelque chose.


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
oui la réponse doit se situer entre les degrés de prudence personnelle et les niveaux de force de notre caractère, multiplié par les facteurs de tempérance disponibles ! tout cela sur fond de justice que nous nous devons à nous même, c'est à dire notre lucidité à aimer en vérité !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je pense que la question que je peux te retourner est : pourquoi toujours attendre quelque chose d'une relation ? Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas se focaliser sur la personne en priant "aime moi" tout en s'imaginant H24 à quel point ta relation avec celle-ci serait idyllique. Il faut laisser les choses se faire d'elles-même, prendre le temps de vivre. Précipiter les choses ça ne sert strictement à rien, et même si tu réussis à être avec cette personne par ce biais, les bases seront beaucoup moins solides. 
Le temps te dira où la relation (au sens large) mènera. C'est aussi simple que ça. A trop se poser des questions on en oublie l'essentiel...
( D'ailleurs, si les relations via internet se brisent aussi souvent et si rapidement, c'est en partie parce que tout est toujours trop précipité et trop programmé. Une relation amoureuse ne naît pas comme ça. On ne se force pas et on ne peut forcer personne à aimer. )
Aussi, la confiance vient avec le temps, donc une personne réticente au départ peut changer d'avis si elle développe des sentiments. Enfin seulement si l'attirance devient réciproque ^^

Je vis aussi cette situation, avec une personne que je trouve belle et intelligente, à qui je parle, mais je n'en attends rien. Déjà car je n'ai aucune idée de son orientation sexuelle et aussi car je n'ai aucune idée du degré de réciprocité. Je me dis tant pis, advienne que pourra, et j'évite de me faire des films ! Faut pas se torturer les méninges avec ça, c'est comme ça qu'on se fait du mal pour rien finalement :) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
oui c'est une position sage qui se défend toute seule ...
mais la notion d'incertitude dans la recherche de l'amour est aussi prépondérante que celle de certitude l'est pour la recherche de vérité ....tu as sûrement raison le rythme de la vie doit être respecté dans ces deux domaine  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu écris de manière impersonnelle comme pour une dissertation philosophique. Tu es dans cette situation et tu demandes des avis ou alors, c'est juste une question générale que tu aimerais poser ?

En tout cas si j'étais dans cette situation, je ferais au feeling tout simplement. En fonction de la personne et de mon attachement envers elle. C'est pas une question à laquelle je peux répondre comme ça sans n'avoir jamais été dans cette situation, c'est quelque chose qu'il faut vivre et que je n'ai jamais encore vécu. Après attendre éternellement quelqu'un je ne pense pas être capable, au bout d'un moment la lassitude prend le dessus et un ultimatum doit s'imposer.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis dans cette situation.
Je suis à fond sur une fille, nous nous sommes déjà vus plusieurs fois et nous avons partagé plus qu'un simple baiser. Mais à la fois, je pense que son passé l'a terrifie au point qu'elle reste cloîtrée sous sa carapace. Nous ne vivons pas dans la même ville - Je suis 4 jours par semaine ailleurs et mes repos dans la même ville qu'elle. Et voilà déjà plus d'un an maintenant que je lui cours après, mais seulement 1 mois que j'ai enfin fait le premier pas. Elle est malheureusement tellement timide, qu'il est difficile d'entreprendre quoi que ce soit.
Cela ne part pas d'une mauvaise intention de sa part, selon ses amis elle ne se rend pas compte qu'elle me délaisse, mais à force d'avoir toujours un empêchement pour se voir, je finis par me convaincre qu'elle ne veut pas de cette relation. Je suis perpétuellement rassurée par ses amis qui m'expliquent qu'elle est comme ça et que ce n'est pas contre moi, mais à mes yeux, elle est si distante et froide, que je ne ressens pas de réciprocité objectivement. Pourtant, elle est tendre lorsque je fais les premiers pas et assez avenante, mais si je ne fais rien, elle reste reclue dans son silence.

D'où ce sentiment qui me pousse à abandonner. Car je me rends compte que j'attends beaucoup d'elle, des choses qu'elle n'est pas capable de m'offrir en ce moment. Je n'essaie pourtant pas d'accélérer cette relation. Bien au contraire, je me trouve patiente. Je lui envoie de moins de message possible (de toute façon, elle me répond 3-4 heures voir 1 jours plus tard). Mais arrivée un instant, j'ai tellement besoin et envie de la voir (même si ça avait été juste amical) que je suis perpétuellement triste, blasée, dépitée et je perds goût à tout, juste parce qu'elle ne semble pas éprouver l'envie ou se démener pour m'accorder même 2 minutes dans une journée lorsque je viens dans notre ville.

Mais attendre à quel prix ? Avec le risque que cette relation n'évolue pas. Et abandonner en risquant de passer à côté d'elle, car avec un peu de patience, elle finirait par briser sa carapace et je parviendrais à la rassurer sur une plausible histoire d'amour.

Je ne suis pas rentrée dans les détails dont cette relation peut paraître flou et hors contexte tout est difficile de comprendre, voilà pourquoi dans mon premier texte, j'ai parlé de manière impersonnelle pour avoir des avis sur cette question principale.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est (pour moi qui le vis) difficile de réfuter ses sentiments lorsqu'on a inconsciemment jeté son dévolu sur quelqu'un. Les 4 fois où j'étais amoureux cela n'a été que souffrance morale et pourtant être amoureux et être aimé en retour cela doit être la sensation humaine la plus incroyable.  Donc je dirais dans mon cas que l'attente d'une réciprocité est vaine mais je n'arrive hélas pas à me détacher de mes sentiments amoureux. "Avec le temps va tout s'en va, on oubli..." 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Akexbd lire tes messages me touche vraiment et au risque de soulever la colère des gays (dont je fais partie) je doit avouer que chez les filles il y a vraiment de la tendresse et un amour pur bien avant le sex. Mais finalement ces sentiments amoureux sont ils peut être trop souvent destructeurs? En tous cas lorsque que cet amour est réciproque cela doit être magique. J'aurais de ce fait envie de te conseiller de lui faire la plus belle, la plus tendre, la plus affectueuse des déclaration. Et explique lui (de ma part si je peux me permettre) que c'est une chance de vivre l'homosexualité au féminin, je reste persuadé que "chez vous" l'AMOUR est réel le cas échéant. Je prends la liberté de vous embrasser toutes les deux (tu lui diras) et je vous souhaite d'etre amoureuses l'une de l'autre les filles :) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Sebygo,

bien souvent la déception nous amnésique de l'amour qu'on a eu par le passé avant la rupture de l'être qu'on considérait unique à ses yeux ......mais cela n'est pas une raison de ne plus y croire à l'amour ....l'amour il est une beauté comme il peut être aussi cruel quand il devient passion mais de par sa nature il est beau mais c'est nous qui le rendont cruel par notre passion..............

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
nous rend amnésique.....

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Reda30100 je suis d'accord avec toi mais qu'elle est ton conseil alors concernant la "gestion" des sentiment amoureux et ton conseil pour Alexbd? :) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
ma chère si tu me permais cette expression l'amour doit être réciproque et non seulement dans un sens biensûr que je comprend qu'elle peut avoir une carapace pour se protéger mais au bout d'un moment c'est toi qui doit te protéger car l'amour en un seul sens je ne pense pas que cela va satisfaire ton cœur si la personne ne fait aucun effort tu devras l'admettre au fond de toi de tourner la page pour moins en souffrir

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Difficile de tourner la page et de maîtriser ses sentiments, si le bouton "ON/OFF" existait le mien serait souvent/toujours sur OFF parce que ON ne m'a fait que pleurer/souffrir :( 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alexbd mon conseil n'est peut être pas le bon mais pour te permettre de faire ton deuil moi je tenterais de faire l'ultime tentative de déclaration d'amour où tu y mettras tout ton coeur, toute ta conviction. Tu seras la plus pure possible pour lui exprimer tes sentiments. Ce n'est que mon conseil mais ce que j'appelle "l'ultime" tentative est important à mon avis.  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci pour ton  explication Alexbd, je comprends mieux ta démarche ainsi.

J'avoue que moi personnellement je ne peux pas te conseiller un choix ou un autre, je comprends que ce n'est pas une situation plaisante mais c'est vraiment à toi de décider, est-ce que ton amie sera un jour prête ? ça même elle je ne suis pas sûr qu'elle le sache. Mais bon peut-être qu'un jour tu rencontreras quelqu'un d'autre qui te fera sortir de ton tiraillement ( je ne suis pas sûr que ce mot soit français mais l'idée est là lol).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour clairement vous expliquer. Cette femme m'a tapée dans l'oeil il y a trois ans maintenant, une époque où je n'étais pas au courant que j'étais lesbienne. Je l'appelerai "Sasha" ce qui est nettement plus simple

Cela fait 9 mois que j'ai franchi le pas en lui donnant mon numéro sur son lieu de travail. Nous avons beaucoup échangé et notre premier rencard a duré 6 heures et demi, ce qui est plutôt pas mal. Mais au lieu de l'embrasser, je l'ai laissé filer, sans doute parce que j'avais peur de faire le premier pas et que je redoutais un vent de sa part par rapport à sa timidité.

Puis les mois ont passé et je me suis mise en couple, mais je gardais toujours en moi cette terrible envie d'être avec elle. Et lorsque j'ai rompu, je me suis mise à nouveau avec une autre femme, mais cette fois-ci, avec cette autre femme, je voyais que je passais à côté de quelque chose et que la seule et unique que je voulais restait "Sasha".

Alors j'ai repris contact, en plus j'avais trouvé un emploi dans la même enseigne qu'elle, mais dans une autre ville, alors j'ai utilisé ce détail pour lui parler. Et nous avons davantage appris à nous connaître. Un soir, je la vois, en présence de ses collègues et je la trouve directement plus décontract. Nous passons une étape ensemble et nous faisait comme j'ai pu le dire plus que nous embrasser. En deux mois, nous avons peut-être dormi ensemble trois fois, ce qui est trop peu pour moi, mais je ne le lui reproche pas, je vis quand même dans une autre ville en semaine.

Je la sentais distante et il y a un mois environ elle me dit qu'elle ne veut pas me blesser alors je lui propose une solution. Nous pouvons rester amis, coucher ensemble si nous en avons envie et le jour où elle sera prête, elle n'aura qu'à officialiser. Ce qu'elle a bien aimé. Mais chaque fois que je lui propose de la voir, elle est occupée. Elle ne pense pas forcément à partager des moments même banale avec moi.

Il y a quatre soirs, elle était très alcoolisée et je lui propose de dormir chez elle. Elle m'a dit qu'elle n'était pas en état pour faire quoi que ce soit et que ce serait mieux qu'on se voit un autre jour. À croire que je ne veux la voir que pour du sexe alors que je ne veux que passer un instant dans ses bras en toute simplicité.

Je me suis conclue de tourner la page, à ma manière malheureusement car une fois amoureuse, je n'arrive pas à penser à autre chose qu'elle. Alors je prends mes distances. Lui déclarer ma flemme n'est malheureusement pas utile, car elle se doute de mes sentiments et que cela l'effraie plus qu'autre chose. Je ne veux pas qu'elle prenne peur juste parce qu'elle est persuadée de ne pas pouvoir me rendre heureuse.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis gay mais ton histoire entre filles me tire une larme quand même (merde!) ton amour semble si beau et si pure qu'on ne peut rester insensible à ton affection pour Sacha. J'aimerais être avec toi et te parler et tenter de te conseiller au mieux. Garde tout de même un petit espoir :) tu sembles tellement vraie dans ton sentiments. Je t'embrasse sincèrement et tendrement.    

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mon dieu, en fait tu n'as même pas le choix. Tu es amoureuse et tes sentiments demeurent même quand tu t'es mise en couple avec d'autres. Tu es donc en quelque sorte condamnée à souffrir jusqu'à ce qu'elle décide d'établir une vraie relation sentimentale entre vous ou qu'elle te dise que ce sera jamais possible et tu seras obligé de passer à autre chose.

J'ai beaucoup d'empathie.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Lorsque j'étais avec d'autres femmes, je parvenais à l'oublier. Mais une fois que je quittais ces femmes, ne serait-ce que pour partir en vacance ou pour passer du temps avec mes amis, c'était immédiatement loin des yeux, loin du coeur et un rien me faisait repenser à Sasha. C'est horrible, car d'une certaine manière, elle n'a même pas à me dire que c'est impossible entre nous, je m'en doute complètement, c'est juste que même si elle me le dit ça n'ôtera pas les sentiments que j'ai à son égard. Le temps me permettra d'enterrer mes sentiments, mais à l'heure actuelle, je reste dans l'espoir.
Je n'ose pas la confronter à la réalité par peur de la perdre. Je suis trop lâche pour la forcer à faire un choix entre me choisir et se mettre en couple définitivement avec moi, ou simplement rester amies. Cette prise de risque pourrait mettre fin à cette ambiguïté entre nous.
Hors cette ambiguïté me détruit à petit feu et être amie avec elle me permettrait au moins de voguer vers d'autres rivages. Seulement je sais que même amie avec elle, une part de moi restera éternellement dans ce fantasme de l'aimer secrètement et de la désirer comme si un jour peut-être je pourrais l'avoir...
Ça fait tellement désespérée pourtant, je ne me prive pas d'aller voir ailleurs et de draguer à tout va - qui sait, peut-être que je trouverais un jour la fille qui me fera l'oublier...

Voilà pour moi les gars, merci de vos avis, merci de votre écoute et à une prochaine pour d'autres sujets.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bisou, merci ;) 

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit