Et les enfants dans tout ça ?

avatar contributeur anonyme
Anonyme
22/04/2021 à 23:50

Salut à la communauté

Ce post s'adresse davantage aux parents. Imaginons que vous etes en couple hetero avec enfant(s) et que l'un des parents s'entiche pour une personne du même sexe et veuille vivre avec ou plutôt, vivre cette relation pleinement.

J'aurai besoin de vos témoignages, expériences ou vos remarques pour mûrir mes propres reflexions.

La question est : Comment l'annoncer à ce qu'on a de plus cher à nos yeux, nos enfants ? Comment vivent t ils la "transition"?

Sachant que l'enfant en question est dans l'age de la pre-adolescence. En vous remerciant par avance.

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
23/04/2021 à 01:41

Bonjour

Ma fille l´a très bien pris (8 ans à l´époque). C´était 4 ans après mon divorce. Je lui ai annoncé de manière très simple: elle m´a fait un gros calin et m´a dit qu´elle était contente.

Aujourd´hui cela fait deux ans que je suis avec ma compagne et ma fille l´adore.

De son côté ma compagne appréhendait un peu de l´annoncer à ses deux filles (17 et 21 ans) et là aussi tout s est très bien passé.

avatar contributeur Sahine
Sahine
23/04/2021 à 14:36

Salut,

Je pense qu'il faut distinguer le fait d'annoncer aux enfants une attirance pour une personne du même sexe, et le fait de se séparer de l'autre parent et en lisant ton message je n'ai pas compris si tu es en couple avec l'autre parent ou si vous êtes séparés?

Pour moi c'est plutôt à ce niveau là qu'il faut faire gaffe ce n'est pas pareil de quitter quelq'un parce qu'on ne s'entend plus, n'est plus heureux ensemble et quitter quelqu'un pour quelqu'un d'autre et je pense qu'à ce niveau là le genre de la personne importe peu en fait.

Ou alors tu souhaite une aventure avec cette personne sans pour autant te séparer?

Tout comme je pense que quand on est seul, lorsqu'on rencontre quelqu'un de bien avec qui on est heureux nos enfants sont alors heureux et là aussi le genre importe peu (mais là ça dépend de l'idée transmise aux enfants depuis qu'ils sont petits de ce qu'est un couple...si le sujet lgbt+ a déjà été abordé etc...)

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
23/04/2021 à 15:59

Hola a Todos !

La franchise est primordiale. Ensuite, leur demander s'il-elle a des questions.. Et y répondre franchement va de fait les rassurer.

Autre facette de la 'chose' : la réaction de l'autre parent : Si celui-ci réagit mal (déprime ou colère) l'enfant y sera attentif et sa réaction sera alternative (sa défense ou son détachement). Si vous êtes en phase, avec ou sans accord sur vos devenirs, et que vous exprimez le même sentiment, la même franchise, cela sera simple...

Les difficultés apparaîssent après l'adolescence (post-ados) car les convictions sont ancrées mais aussi :

un garcon va avoir tendance à 'protéger sa mère (décider pour elle, pour ce qui est 'bien' pour elle) et à se protéger des rumeurs qui vont s'ensuivre dans sa 'communauté' des ados...

Une fille peut réagir en prenant de la distance (mutisme) ou bien va provoquer des clashs délirants si elle décide d'être en contre...

ces cas sont rares bien sûr, mais ils existent... J'ai élargis la réponse car ce n'est pas votre cas.

Yep !

avatar contributeur de Maya67
Maya67
23/04/2021 à 22:15

Citation de OffRoad #360728

Les difficultés apparaîssent après l'adolescence (post-ados) car les convictions sont ancrées mais aussi :

un garcon va avoir tendance à 'protéger sa mère (décider pour elle, pour ce qui est 'bien' pour elle) et à se protéger des rumeurs qui vont s'ensuivre dans sa 'communauté' des ados...

Une fille peut réagir en prenant de la distance (mutisme) ou bien va provoquer des clashs délirants si elle décide d'être en contre...

Alors je suis surprise, en général, je suis en accord avec ton pragmatisme, tes connaissances et explications éclairantes, mais alors sur ce coup là, je suis en total désaccord sur ces stéréotypes. J’ai 3 enfants, une fille et 2 garcons, leurs réactions face à la vie de leur mère ne dépendent pas du tout de leur genre, mais de leur personnalité, de leur opinions diverses et variées.

Pose toi, prends ton temps, rien n’est urgent, qu’en pense leur deuxième parent? comment envisagez-vous Votre avenir de couple ? d’en parler à votre enfant? Quelle relation as tu avec la personne du même sexe que toi? Comment dirais-tu que tu as une autre relation hétéro ? Personnellement je ne vois pas de différence et si les deux parents tiennent un discours et agissent dans l’ouverture d’esprit, l’enfant n’est pas perturbé par une homo, bi, pan sexualité, par contre, la séparation de ses parents éventuellement pour quelqu'un d’autre, il faut mettre des mots.

Si ton enfant est éduqué hors des stéréotypes hétéro-normés, pour la tolérance sur les ”choix” de vie de chacun, à terme, il souhaitera de voir ses parents heureux quelque soit leur vie sexuelle (qui ne le regarde pas forcément, contrairement à l’equilibre de leur vie affective, c’est mon avis qui est discutable bien entendu)

avatar contributeur anonyme
Anonyme
23/04/2021 à 23:30

Merci pour vos réponses. C'est juste une piste de réflexion pour moi, une probabilité. Préparer aujourd'hui pour mieux accueillir demain.

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
24/04/2021 à 09:45

Citation de Anonyme #360765

Excellente démarche saine et constructive...

Piqure de rappel : Se rappeler des cinq phases de l'acceptation de votre interlocuteur lors d'une déclaration pouvant être 'perturbante' : Annoncez puis attendre la phase 'négo' pour argumenter, insister, etc... C'est une base en diplomatie et en respect des processus de réflexion...

Citation de Maya67 #360758

Oui Maya67, en accord avec vous et votre remarque est primordial : Stéréotype en effet. J'ai précisé '...des cas rares...' également. Votre étonnement est salutaire, je ne suis pas un puit de science et l'analyse des comportements du vivant est encore très 'clinique' et comme je suis comme vous tous, de nombreux biais subsistent dans mes écrits. J'apprécie donc votre intervention pour notre progression à Tous...

Jeudi dernier, lors du webinaire sur la dysphorie du genre, l'approche neurologique permet à la connaissance psychologique de reculer sur leur doctrine... Les analyses plus fines du cerveau par imagerie entre autres ont permis de sortir cette DdG du chapitre Psy pour être classé en 'problème de santé' ! Donc un peu comme la glande thyroïde qui dysfonctionne... Très important ! Mais nombre de psys le réfutent encore (patience et longueur de temps)....

Me voilà hors sujet ! hips ! J'avais envie de partager mes raisons d'espérer que le monde évolue vers le mieux...

Yep à Tous

avatar contributeur de Judeline
Judeline
24/04/2021 à 16:09

Je pense qu'un divorce est très compliqué en règle générale.

Ma soeur et son mari, mon frère et sa morue (cisgenres et hétéros tous les 4) sont passés par de violentes disputes.

Ma soeur et son ex ont réussi à passer le cap et les 3 enfants arrivent à gérer.

Mon frère, sa morue lui fait les pires vacheries, à la limite du harcèlement et les 2 enfants en souffrent énormément, mon neveu de 14 ans avec ses 2 poils sous le menton se sentant devenir homme a déjà frappé mon frère. Je ne parle pas de la morue qui ne se gêne pas depuis un moment.

Quant à moi, mon ex savait que je ne me sentais pas homme, je ne lui ai jamais caché.

Mais les aléas de la vie et nos idées sur l'instant nous font prendre des décisions qui nous coutent et on ne se rend compte qu'au moment d'en payer le prix.

Mes Filles ont très mal accepté ma transition.

Je n' ai pas revu ma Fille ainée depuis 4 ans et demi. Ma plus Jeune 35 heures cumulées sur cette période.

J'appréhendais donc de leur présenter mon Chéri. Paradoxalement, elles l'ont plutôt bien accepté.

Est ce que c'est parce que c'est un homme et qu'il ne concurence pas leur mère ?

Je n'en ai aucune idée. Mais ma plus Jeune n'a pas hésité à venir en janvier pour mon anniv' et en mars pour celui de mon Chéri !

Chaque personne est unique. Chaque divorce sera unique. La réaction des enfants aussi.

Je pense que personne n'est en mesure de te dire comment cela se passera pour toi et tes enfants.

Mais je reste convaincue d'une chose : il n'y a que le dialogue et la tolérance qui font évoluer les choses.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr