logo BeTolerant.fr Applications et site de rencontres LGBT
avatar célibataire connecté
 Invité

La censure des LGBT dans les jeux vidéos

photo de l'auteur Wiloooo

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon
starstarstarstarstar
 33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

La censure des LGBT dans les jeux vidéos

Les Sims, personnages pas si libres que ça ..


Depuis la sortie du très célèbre jeu "Les Sims", la Russie a décidé de ne pas autoriser les mineurs d'y jouer. La raison réside dans le fait que des personnages du même sexe ont la possibilité de s'aimer et de se marier


Pourtant, lors de la sortie de la troisième édition en 2009, qui assumait pleinement le côté gay friendly, le jeu était autorisé à partir de 10 ans. 


En effet, cela est dû à la loi 436-FZ de 2010 concernant la "Protection des mineurs contre les influences négatives à leur santé et à leur développement" ainsi qu'au dernier amendement en date qui interdit toute "propagande des relations sexuelles non-traditionnelles chez les mineurs". 


Eletronic Arts, en charge du développement des Sims, a decidé de ne pas modifier le jeu, car le principe-clé est que le joueur choisit ce qu'il veut faire. 


Tomodachi-Life : Jeu de simulation "hétérosexuel"


Alors que la Russie fait polémique avec les Sims, dans le reste du monde c'est Nintendo qui est pris pour cible. En effet, depuis la sortie de l'un de leur dernier bébé qui a pour nom "Tomodachi-Life", la communauté LGBT s'offusque de ne pas pouvoir créer de couples homosexuels.


Après la riposte des joueurs, et l'ampleur du mouvement, Nintendo s'est excusé d'avoir omis ce détail, mais il est impossible pour le moment de modifier un des piliers du jeu. Reste à voir si Nintendo prendra l'avis des joueurs en compte pour sa prochaine version du jeu.  


 Illustration empruntée à http://www.journaldugamer.com/


 


Informations

Date de publication : 11/02/2015 à 22:52


photo de l'auteur Wiloooo

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon
starstarstarstarstar
 33 remerciements
Administrateur
AH la tolérance made in Russie. Cela ne me choque vraiment plus, ce qui me choque c'est que personne en a trop parlé de cette affaire.
C'est vraiment la chasse aux homosexuels là-bas, c'est effrayant ...
Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit