Je n'accepte plus mon corps d'homme

avatar contributeur de SooQuinn
SooQuinn
21/01/2022 à 15:06

Bonjour,

Alors voilas depuis quelques mois je me remets en question réfléchi à mon genre ça fais beaucoup d'année où j'ai eu ses pensées, ses pensées et des rêves que je fais sont que je suis une femme dans un un corps qui me correspond, qui me fait sentir confiantes, avec de belle forme bref une femme quoi

Cela fait quelque jour que je regarde pour me "déguisé" mais je ne veut pas tomber dans le ridicule j'ai peur que le résultat ne soit pas naturel et puit bonjours le jour où je me déshabille devant ma partenaire, j'ai ce truck disgracieux qui pendouille avec des poils partout, un torse avec des boobs scotché en peruque maquiller tout en balancent ses Boobs autocollant dans un soutif, alors oui j'abuse là dessus, ou peu metre un fausse poitrine mais je la dissimulerais sous un col roule pas de decolte plongeant, je veut pas être un homme qui ressemble à un ne femme mais une femme a part entière

Non moi je veux être dans un corps qui reflète mon genre, qui me fais le sentir à l'aise en soirée ou je n'ai plus peur de me dévoilé mais au contraire être fière de mon corps !

Je me suis renseigné pour les Opération et les traitements a affectue traitement Hormonal

J'aimerais entamé une séance avec un psy déjà pour voir et approfondir ce mal être de ne pas se sentir physiquement mais aussi par le regard des autres soi même et j'envisage une transformation, bien sur le résultat final prendra des année qu'il y a beaucoup de compromis faut se montré patiente ça sera pas tous rose la discrimination et autre j'en suite conscientes

Je n'est pas fait de Coming out, je suis le seul enfant qui prend soin de mere qui se bat contre le Cancer, je veux qu'elle garde cette image de fils, j'ai peur que lui avoue avant même d'avoir entamé des séance psy celle-ci n'accepte pas le changement

Du coup je n'ai pas l'envie de me "déguisé " je veut juste être dans le bon corps

Peut ont se lance dans notre nouvelle vie sans se déguiser en plubic ou c'est un passage obligatoire pour confirme qu'ont appartient pas au genre masculin mais bel et bien au féminin

avatar ancien membre
Ancien membre
21/01/2022 à 15:18

Je te comprends et je compatis

avatar contributeur de Nymeo
Nymeo
21/01/2022 à 17:26

Bonjour,

Je pense qu'il n'y a pas de passages obligatoires. Chacun a son chemin à faire, selon sa personnalité, son vécu et sa sensibilité. A toi de te poser les bonnes questions et d'y trouver les réponses que te correspondent.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
21/01/2022 à 21:29

Citation de SophieMtF #387882

Tu es une Femme à part entière , tu es enfermée dans un corps qui ne te correspond pas c’ est vrai mais pour moi et pour beaucoup ce n’ est pas ton apparence qui défini ton genre . Personnellement je ne me sent ni Homme ni Femme donc pas la personne la mieux placée pour parler de genre mais j’avais envie de t envoyer mon soutient (à ma façon)

avatar contributeur de Maud22
Maud22
22/01/2022 à 11:57

Je suis d'accord avec Nymeo, personnellement je suis aller voir une psychologue dans un premier temp. ca m'a servie à me rassurée sur mes questions et me conforter sur mon ressentie. Depuis cette année, j'ai fait mon coming-out et entamée les démarches pour trouvé psychiatre puis endocrinogue....

Ca m'a pris 30 ans pour être sûr de moi, Alors qu'aujourd'hui je me rend compte que je le savais depuis toute petite. Mais je pense que mon parcours n'en sera que plus facile mentalement. (même si ca reste un parcours du combattant surtout en Bretagne ^^ on est pas très bien servie en médecin)

Tu pourra trouvé des model de parcours auprès de youtubeuse ou instagrameuse MTF comme Laura Badler, Lyanna Queen, Meryl... mais il te faudra surtout laisser le temp à ton entourage d'assimiler l'info. Ca sera plus ou moins long et compliqué suivant la personne. Mais la plus part des gents sont conscient qu'on à qu'une vie et qu'il ne faut pas la gâcher pour plaire aux autres. Et ce qui ne pense pas comme ca ne comprendrons peut être jamais. mais tu aura essayer et tu n'aura rien à regretter.

Mais il faut gardé en tête que ce mal être de genre peut être provoquer par d'autre

facteur psy, et même si tu es sûr de toi aujourd'hui tu pourrai le regretter demain.

.C'est très dur de lutter contre cette euphorie lier à c'est certitudes. Mais pour bien faire, il vaut mieux écarter tout les doutes avant de commencer quoi que ce soit.

avatar contributeur de SooQuinn
SooQuinn
26/01/2022 à 18:39

Tous d'abord merci de vos réponses

Je suis toujours en pleine réflexion, enfaite je me suis aperçu que déjà enfants du plus loin que je me souvienne, que j'avais plus des envie dite de filles, je préfère joué aux Barbie avec ma sœur, coiffé ses poupons dès que j'avais l'occasion,

Une fois en CE2 j'ai fait un caprice a mère pour qu'elle me déguisé en fille pour Mardi gras je me souvient d'être un enfant heureux courant en jupe avec ma perruque dans la cours c'etais un jour merveilleux

Dailleur je casais souvent mes petites voiture et faisait du frisbi avec les circuits je me lasse vite des jouet garçon

Ensuite j'ai commencé à me rasé les bras et les jambes et la mère m'a dit que non et que les jeunes homme ne se rasé pas les jambes et les bras

Une photo aussi ma beaucoup marqué celle de mois bébé nu dans le bain avec se sexe d'homme et le pire c'est qu'elle avait afficher dans un couloir

A l'école enfin en primaire j'etais tous le temps avec des filles joue a la corde a sauté

Les sortie piscine a l'école a étais compliqué pour moi de voir les différence des corps

Ado et même encore aujourd'hui il m'est impossible de bronzer sur une plage ou même me mettre torse nu est une épreuve

Les photos c'est pareille je ne veut pas qu'on me prenne en photo et même moi je n'arrive pas en me prendre en selfie hormis avec des filltre féminin mais pas de publication de celle ci

Puis en arrivant au collège, j'ai traîné avec des groupe de garçon en les imitant (choses que je fait toujours) mais voilà je me sentais pas a ma place du tous, mais je disait continue j'aurais un caractère plus masculin et dailleur tous les groupes d'amis que j'ai eu j'ai toujours eu cette sensation de caché qui je suis vraiment de ne pas être à l'aise, je suis bien plus à l'aise a avoir des conversation avec des filles qu'avec des mec en fait j'ai en marre de faire semblent que les activités que je partage avec eux me plaise ou leur conversation,

Mais voilas j'ai toujours eu peur du regard des autres et plus les année passe et plus c'est pire, j'ai toujours voulu "paraître" comme un homme alors que je n'ai que le corps

Du coup je me suis réfugier dans les jeux vidéo (les garçon sa joue au jeu vidéo) je me suis rendu compte que je n'avais pas la même sensibilité que les autre garçon et puis surtout ça reste un achapatoire pour me confronté au monde extérieur moi dans le mauvais corps étais plus à l'aise derrière ça console dans sa chambre

Je pense cherche une communauté LGBT proche de chez moi et allez voir un psy qui pourront maide déjà a mieux gère la situation et surtout j'espère qu'ils arriveront à me donne confiance en moi et a ne plus caché qui je suis

J'aimerais faire aussi mon Coming out auprès de ma mère qui se bat contre le cancer en espérant qu'elle le prenne bien et si c'est le cas malgres qu'on soit proche qu'on se rapproche avec des activités que j'aurais voulut faire plus jeune avec elle mais comment m'y prendre comment lui dire celas fait plusieurs jours que je tourne les mots dans ma tête pour lui explique au mieux que si je fait une transitions c'est pour moi me sentir plus à l'aise dans mon corps comment lui dire sans que ça lui fasse un choc trop important ? Et surtout que je veut en parlé avec un psy

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2022 à 00:21

Coucou, voila plusieurs semaines (mois?) que je garde le silence ici, mais ton témoignage est si poignant. Je me sens concernée sur bcp de points. Il n'y a pas de recette miracle, tant pour faire sa transition que pour la préparer. Les gens réagissent tous différemment et s'est normal. Te dire de faire les choses d'une façon car ça a marché pour cette personne, ce n'est malheureusement pas constructif, car ton entourage est différent, et réagira différemment.

Et si je te donnais un conseil et qu'il se retournerait contre toi, je m'en voudrais tellement.

Mais malgré tout, je peux te dire une chose. Sois simplement toi même, sois honnête et laisse ton coeur parler. Ne prépare pas un discours, car les réactions sont imprévisibles et tu vas forcément te retrouver devant un cas que tu n'avais pas prévu.

Tu vas avoir le coeur qui tambourine très vite, tu auras des vertiges, tu auras peur.

Mais si vraiment tu es tellement dans le questionnement et le doute de savoir comment faire, tu devrais peu être commencer par voir une psychologue? Qui pourra peu être t'apporter des éléments de réponse.

Je ne connais pas l’être humain très très bien, malheureusement.

Et la maladie de ta maman la rend vulnérable. Je ne la connais pas, et je suis bien incapable de te dire si tu pourrais lui apporter une raison de se battre, ou de partir.

Est ce qu'elle mérite de savoir pour toi? Je crois que oui. Dieu me préserve de ce que je vais écrire, mais lorsqu'elle sera partie, demande toi si tu vas regretté de ne lui avoir rien dit?

Je te dis ça, car fin d'année dernière, j'ai perdu ma grand mère. Elle est partie sans savoir pour moi...

Voila, je voudrais pouvoir t'aider d'avantage, mais je ne me sens pas le droit de te dire quoi faire de plus. Plein de courage pour toi :)

avatar contributeur de SooQuinn
SooQuinn
05/02/2022 à 15:12

Je reviens vers vous pour vous dire que cette semaine et sans doute la meilleurs

En ce moment étant chez ma mère pour m'occuper d'elle j'ai décidé de lui en parlé elle l'a pris d'une façon que je m'attendais pas, en me disant qu'il ne fallait pas attendre tous se temps pour lui en parlé et qu'elle étais ouverte au sujet

Elle m'a même confirmer le choix de ma perruque aujourd'hui elle m'a laisse son maquillage je me suis maquillé a côté d'elle en lui demandant son avis et elle me trouve assez doué pour une première fois

Demain ont doit trié son armoire elle va même me donné des vêtements dont une femme a besoin

On a planifié plein d'activités a la maison a deux

Bon je vous avoue qu'elle me genre encore au masculin mais ça je peut pas lui en vouloir faut laissé le temps

Mais quelle soulagement je me sens tellement apaiser, je vais attendre le mois prochain pour prendre RDV chez une psy spécialisée dans l'identité de genre qui est a une 20ene de km de chez moi, je vous tiendrais au courant de la suite des événements

Un bon week end a vous 😘

avatar ancien membre
Ancien membre
05/02/2022 à 19:11

C'est vraiment super mignon la réaction de ta maman, je suis contente pour toi ! J'espère que tu vas pouvoir commencer à explorer sainement ta féminité sans avoir l'impression de devoir te cacher :) Bon weekend, et bonne continuation !



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr