Vous connaissez Her ? [Film]

Cinéma Théâtre Opéra - Créé le - 9 Participations

Vous connaissez Her ? [Film]

Bonjour ! Je voulais vous demandez, est-ce que vous connaissez Her ? Bien sûr, je parle du film.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, le film se situe dans les années futures et parle de Théodore, un homme qui essaie de se remettre tant bien que mal d'une rupture difficile. Alors qu'il est au plus bas, Théodore découvre un programme informatique intelligent. Ce fameux programme comprend ses sentiments et se lie très vite d'amitié avec lui.

L'histoire est pleine de rebondissements et le scénario est (je trouve) une certaine vision de la réalité. Pour ma part, il me fait un peu penser aux rencontres internet. Je n'en dis pas plus !

Si vous ne l'avez pas vu, je vous le conseille, il est excellent. Je crois qu'il est sorti en français il y a peu de temps (si je ne dis pas de bêtises).

Vous en pensez quoi ?

Bonjour ! Je voulais vous demandez,

la bande annonce ici :http://www.dailymotion.com/video/x1gaf3o_her-bande-annonce-vf_shortfilms
0 vote

J'ai vraiment adoré ce film, il est magnifique ! On se fait une autre idée de la relation homme-technologie. Mais par contre je conseille de le regarder en V.O. Il est beaucoup mieux (Surtout avec la voix de Scarlett Johansson)
0 vote

Oui je l'ai vu aussi, c'est vraiment un très bon film qui nous fait beaucoup réfléchir sur les relations amoureuses, et la relation de plus en plus étrange que l'homme entretient avec la technologie... aurions nous oublié ce que signifie vraiment le verbe "aimer" ?

Je le conseille à tout le monde en tout cas, et je suis d'accord avec Eloalex469, en V.O le film est beaucoup mieux... comme tous les films d'ailleurs ^^
0 vote

Je l'ai vu également, et j'ai beaucoup aimé. Au niveau du scénario et du jeu d'acteur, c'est très bon, très beau, très émouvant. C'est effectivement un film qui donne à réflexion sur les relations humaines (virtuelle ou non).

Franchement, il est a voir. Personnellement, il m'a laissé le sourire :)

A noter que la bande son musicale et très bonne. Et qu'effectivement, il est préférable de le regarder en VO. ;)
0 vote


J'ai adoré le film. Ultra émouvant, très touchant, un film sociologique de fou furieux qui m'a fais pleurer un peu vers la fin, voilà haha.
0 vote

Beaucoup aimer aussi. Une intelligence artificielle super bien faite n'est que paramètres et électricité, mais une intelligence humaine n'est que neurones et transmissions chimiques... on a bien l'illusion de ressentir de l'émotion/de l'amour uniquement grâce à notre matos corporel, alors les robots seraient tils différents de nous et n'auraient t'ils pas «l'illusion» de ressentir des choses similaires si les paramètres sont très réaliste ? Car même dans le cas où «l'âme» serait illusoire, les sensations ressentis par l'être (humain ou machine) sont bien réelles... dès lors qu'on peut affirmer de toute bonne foi les ressentir.
0 vote

Je valide, ce film est absolument à voir qui plus est en VO parce que la voix de sscarlett johansson... voilà quoi. Ca donne limite envie copuler avec votre siège tellement on en peut plus à la fin.

Personne ne peut y rester de marbre. Enfin j'espere.
0 vote

Je suis tout à fait d'accord avec Pistache, cela fait un moment que j'ai vu le film, que j'ai adoré au passage, surtout la voix de Scarlett Johanson, la question que pose le film que je trouve la plus intéressante est celle du "qu'est-ce qui différencie l'homme de la machine ?". Au final, on voit qu'avec ce film, c'est que si nous pouvions réellement construire des machines méga-puissantes capables d'acquérir de nouvelles connaissances en autonomie (tout en étant capable de les mettre en relations), sans aucun besoin de la main de l'homme pour les télécharger ou quoi que ce soit, bah, elles seraient pas si différentes que nous.
Personnellement, je trouve que cela justifie l'amour qu'éprouve Théodore pour la machine, qui a l'air de réellement l'aimer aussi. D'ailleurs, à propos des sentiments qu'éprouve "Her" (oublié le nom...) pour Théodore et... (attention, spoil à partir de là, si jamais il y en a qui ne l'ont pas vu et que vous vous baladez sur ce topic, arrêtez de lire)


... le reste des machines avec lesquelles elle est en réseau en permanence est sain. Ca me fait penser à la différence, ou l'absence de celle-ci, qu'il peut y avoir entre amour et amitié profonde. L'amour qu'elle ressent pour Théodore est différent, spécial, sans être forcément meilleur, que celui qu'elle éprouve pour les autres machines qu'elle aime, et... Au final, pour moi, l'amitié, la vraie, n'est pas "inférieure" au niveau qualité/intensité par rapport à l'amour. On a besoin de petites attentions, de se voir régulièrement, de partager des activités, des centres d'intérêts, de trouver l'autre intéressant intellectuellement, drôle, ce genre de choses. Certes, on ne cherche pas forcément la même chose avec chacune de nos relations amicales/amoureuses, mais... Au final, la petite attention, qui semble d'abord être un "concept" clairement destiné à un/une amoureux/euse peut être un "Viens on continue à boire, j'te paye ton verre !", ou un "J'ai vu ça dans tel magasin, tu d'vrais aller voir, j'suis sur que ça t'plairait !", et... Bah, personnellement, ce sont des trucs que j'ai déjà dis/fait avec des amis ou avec des personnes avec qui j'étais en couple. 
Et puis, ça expliquerait pourquoi en français, grammaticalement, on n'a pas trop de différences entre le j'aime d'amour, et le j'aime d'amitié. ^^

M'enfin ! C'est un film très intéressant, et pour une fois que ça parle d'intelligence artificielles sans que cela finisse en "LES HUMAINS SONT INFERIEURES, DETRUISONS LES !", on ne peut que le saluer. ^^
0 vote

Un des meilleurs de 2014, essentiellement parce qu'il fait de la SF pure, en s'affranchissant du spectaculaire pour toucher à des thématiques très humaines. Dans une société toujours plus ergonomique où chacun cultive son confort personnel et se construit sa bulle (les séquences en transport en commun), l'humain veut un amour total, immédiat et fusionnel. Et ce besoin impossible à assouvir (c'est là le pessimisme du film) trouve pour réponse l'intelligence artificielle, seule manière de créer une entité adaptée... qui évolue elle aussi et veut s'émanciper. Rarement un film aura poussé aussi loin son postulat, et cela étant, ouvert un univers sur l'intelligence artificielle aussi foisonnant. Une merveille.
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit