L'adoption

Café du commerce - Créé le - 6 Participations

L'adoption

Tout d'abord bonjour/bonsoir, ça dépend si vous considérer qu'il est tard, 18h étant une heure compliquée.. Bref.

Je viens d'avoir une discussion sur l'adoption avec ma maman et je me suis dit que c'était plus intéressant d'avoir différents avis plutôt que de parler toute seule, et puis une discussion ne fait de mal à personne!

Donc! Qu'est ce que vous pensez de l'adoption ? Plutôt à favoriser ou plutôt compliquée ? L'un(e) de vous a t-il été adopté(e), et dans ce cas comment ça se passe ?
On peut aussi en profiter pour parler de l'adoption pour les couples homosexuels, si ça vous tente!


Personnellement, la conversation est venue car on parlait de naissance, et je me disais que le nombre d'humains sur la Terre augmente de plus en plus et que ça entraîne des difficultés, alors même si bien sur on ne peut pas empêcher les gens de faire des enfants (sauf en Asie.), on pourrait peut être favoriser l'adoption. Un grand nombre d'enfants n'ont pas de famille et (couple homo ou hétéro peu importe pour moi) ils en ont toujours besoin. Pourtant, il n'y a aucune grande campagne d'information sur l'adoption en tout cas à ma connaissance. Le sida, le don du sang, la contraception, les addictions, la politique, ça on a sans problème, mais l'adoption, ça se limite aux manifestations pour le mariage homo et tout ce qui va avec, ou aux séries américaines.

C'est vrai que l'adoption est très compliquée tant au niveau administratif que "familial", psychologique, mais voilà...

Vos avis, témoignages ?
0 vote

J'ai toujours considéré que l'on transmettait bien plus par l'éducation que par la génétique. L'important est de construire l'enfant et non de se contenter de le concevoir.

De la crainte que l'enfant soit trop différent physiquement de ces parents à l'envie irrépressible de laisser une trace de son existence sur le Globe par l'intermédiaire de sa progéniture, en passant par la frustration de n'avoir pu profiter des premiers instants de l'enfant ; de nombreuses raisons rendent la plupart réticente à l'adoption.

Personnellement, cette alternative m'attire, même si un point m'angoisse. Je trouve cela primordial d'expliquer à l'enfant que nous sommes ses parents et non ses géniteurs dès le début de l'adolescence, période durant laquelle il doit se découvrir, se forger une personnalité. Plus tard, c'est trop tard, le jeune adulte risquerait de prendre ça comme un mensonge voire une trahison. Pour en revenir à ma peur, je serais vraiment détruit que notre enfant nous renie et s'entête à retrouver ses géniteurs.
0 vote

à mon avis,si vous avez adoptée des enfant ,dites leurs que on t'adoptée et que sont devenus les parents de l'enfant adoptée . sinon à l'adolescense , ça ferait des disputes , inconsciences , parce que dans la phase d'adolescense contruisent leur identité ,la maturitée son origine ; etc.... , plutot pose bcp de questions sur lui meme . il ya des personnes qui se fait adopté recherche leurs parents potentiels génétiquement , c'est fait une grosse retrouvailles mais les parents de l'enfants ont peut etre souffert ? on sait pas ? on sait que les enfants adoptée sont souvent entourée dans les familles qui sont vraiment eloignée de sa famille d'origine , sa langue , etc....
0 vote

Pour ma part, pouvoir adopter plus tard (j'ai que 20 ans alors molo!) me ferait le plus grand plaisir!!!
Il est vrai qu'il ne faut pas perdre de vue que nous serions c'est parent légale, mais pas biologique. Et il ne faut surtout pas le cachée à son enfant (il est pas idiot et il ce rendra compte par ces amis que 2 papa ou 2 maman, c'est pas courant.). il faut pas lui caché la véritée.
J'ai un pote de lycée qui à été élever par 2 femme (sa mère est lesbienne), et il sait très bien que l'une de ces mère est pas la biologique. mais elles sont considère comme ces vrai parents, parce que c'est elles qu'il l'on élevée.
Et il le vie très bien et en à pas honte. Pour info, c'est parents sont homo et lui hétéro (comme quoi sa ne joue pas sur la sexualités des enfant).

Une personne célibataire à bien le droit d'adopter, pourquoi pas nous! Ils y à tellement d'enfant placée dans des orphelinat.
0 vote


L'adoption n'a aucun rapport avec le fait que nous sommes trop nombreux sur Terre !
D'ailleurs, le taux de fécondité est en France inférieur à celui nécessaire pour renouveler la population et est pourtant parmi les plus élevés des pays d'Europe il n'y a donc aucun intérêt à diminuer le nombre de naissance en France ou en Europe. En définitive, la population en Europe, en Asie et en Amérique du Nord diminue (si on exclue les flux migratoires).
Alors que ce sont dans ces pays développés qu'avoir des enfants serait plus judicieux.

Au contraire, ce sont les pays où les conditions de vie sont misérables (à savoir notamment l'Afrique...) que les taux de fécondité sont les plus élevés et verront leur population multipliée par 3 dans quelques années, quand bien même ces pays sont extrêmement défavorisés, qu'il n'y a pas assez d'eau et de nourriture pour tous. Plutôt que de faire des adoptions massives d'enfants qui ont toujours leur parents là bas, il faudrait plutôt lutter pour limiter le nombre de naissances (et par la même occasion le nombre de séropositifs aux VIH...) dans ces pays qui ne sont pas capables de fournir à leurs enfants des conditions de vie suffisantes. Les pays développés ne peuvent pas adopter tous les enfants des pays non développés. C'est impossible, à tous points de vue. Sauf dans le pays des bisounours. La politique de l'enfant unique a certes ses défauts (et encore, sur le long terme les défauts ne sont pas de réels défauts) mais c'est une réelle solution à la limitation de l'accroissement de la population.

L'adoption ne doit pas servir à diminuer les naissances, ou à récupérer les enfants vivant dans la misère et qui ont toujours (oui oui, c'est bien le cas d'un grand nombre d'enfants étrangers adoptés) leurs deux parents. L'adoption doit être une procédure exceptionnelle destinée aux enfants qui ont le malheur d'avoir été abandonné, maltraité, ou d'être devenus orphelins. L'adoption n'a pas pour vocation de "voler" les enfants des familles trop nombreuses de pays qui sont dans l'impossibilité de nourrir leurs trop plein de naissances.

En ce qui me concerne, il est clair que j'ai très envie d'adopter plus tard, non pas parce que je suis homosexuel et qu'il se peut que ce soit la seule façon pour moi de fonder une famille, mais car les enfants qui n'ont pas de foyers méritent d'en trouver un. Mais il est hors de question pour moi de récupérer un enfant venant d'un pays où les femmes font plus de 5 enfants, quand bien même ces familles ne peuvent pas les élever matériellement. Ceci n'est pas mon problème, c'est un problème venant de leur propre Etat. Et adopter (voler !) leurs enfants n'est pas du tout la solution au problème et ce n'est pas à nous de régler ce problème mais à nos (leurs) dirigeants.

Quant à la situation française de l'adoption, les personnes célibataires et les couples homosexuels mariés en ont le droit aujourd'hui. L'adoption est donc aussi possible pour nous. Mais la procédure est longue, et compliquée, et demande un certain niveau de vie matériel, social, économique, psychologique, et éducatif. C'est cette procédure fastidieuse qui rebute les gens. Mais ceux qui ont réellement envie d'adopter, et qui en sont capables, y arrivent. Et c'est une bonne chose.
0 vote

L'adoption est queque chose qui devrait être quand même simplifié au niveau des démarches administratives mais qui devrait être renforcé au niveau de la sécurité, car encore dans des pays comme (le vietanm je crois), le terme de trafic d'enfants est toujours d'actualité. Maintenant concernant les homo et les heteros, je pense qu'une seule et même liste devrait etre faite en ce qui concerna l'attente !
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit