Y A T IL UNE REVOLUTION EN FRANCE ?

Café du commerce - Créé le - 21 Participations


1 remerciement
Y A T IL UNE REVOLUTION EN FRANCE ?

Je voudrai ouvrir un débat :

Depuis quelques temps en France il y a de l ' "agitation" :
en effet, je pense que le début de ces troubles a été le mariage pour tous.
Une forme d'insoumission d'une partie des opposants à cette loi qui a fait boule de neige.
- A cela s'ajoute une aggravation de la crise économique ( les bonnet rouges en Bretagne, le ras le bol fiscale...).
- On s'aperçoit que bon nombre de nos élites sont corrompues ( Bettencourt, Karachi, Cahuzac...)
- Les français ont au court de leurs histoires tendances à faire de violentes révolutions (1789, La Commune, MAI 1968...)
- La montée de la violence, de l'immigration (les roms, Léonarda...).
- Les institutions européennes et l'Euro qui sont en pannes.
- La Finance qui dirige la France et le monde (Goldman Sachs...)
- Les politiques qui deviennent des "peoples" (pour faire oublier qu 'ils n'ont + de pouvoirs)

Pourquoi le Mariage pour tous a servi de "détonateur" ? :
Car je pense que c'est la dernière étape de la déconstruction de notre Société, civilisation via la destruction, disparition de ses institutions :
L' Etat - Nation (face à l' Europe) , l'armée, les Religions, l' Education Nationale, la Sécurité Sociale, les partis politiques, les syndicats....

Tout cela mis bout à bout fait en sorte que le citoyen se sente seul, sans protection de l' Etat protecteur.

Je pense qu 'à terme si cela continue il va y avoir une révolution en France, les partis politiques et les syndicats étant descridités et complètement dépassés par les évènements, ils ne servent + de relais, d'intermédiaires entre l'Etat et le peuple.

Et vous qu 'en pensez vous ?
En dehors de parler de ce que disent Lady Gaga, Rihanna..... :D

Si vous ne vous intéressez pas à la politique c'est la politique qui va s' intéresser à vous.
0 vote

Hé bien, je ne pense pas qu'on en soit à un Etat de révolution mais pour moi, François Hollande est le Louix XVI de notre génération. Des têtes vont tomber, c'est le cas de le dire. Mais je ne sais pas qui lui coupera la tête, la gauche ou la droite ? Difficile à dire...
0 vote


8 remerciements
Faudrait arrêter de mélanger tout avec n'importe quoi ! Il serait tant de réfléchir sérieusement : dire que le mariage homo a été comme une sorte de déclencheur à la situation actuelle, & montrer du doigt "les immigrés" etc... franchement :roll:

En sachant que la situation française d'aujourd'hui (les problèmes, revendications etc...) date depuis 30/40 ans & que c'est le résultat d'une société qui n'est pas "réactive" à l'avenir du pays...

Il n'y aura pas de révolution car les français sont devenus "passifs" dans cette société individualiste : chacun pour soi, comme on peut le voir chez les bonnets rouges, verts, blancs etc... les syndicats ne contrôlent pas ce genre de mécontentements improvisés qui sont isolés & éphémères.

Ça se jouera aux urnes, tout simplement : avec une forte abstention & sur le FN pour manifester les mécontentements, le ras-le-bol général.
A part, si le centre droit (mariage MoDem-UDI) fonctionne & joue enfin un rôle dans ce pays.

De toute façon, on est loin que ça s'arrange parce qu'il faudrait des dirigeants qui pensent à faire des réformes profondes en mettant tout le système français à plat, revoir toutes les institutions etc... qui ne sont plus efficaces... aux défis "du présent" comme "du futur", au lieu de penser à leurs réélections, leurs carrières politiques, à leurs nombrils !!!
0 vote

Ou comment donner un cours de propagande en utilisant la peur.

Bref, toujours le meme discours, c'est lassant à force.
0 vote


Il n'y a pas de révolution en marche. Un ras le bol, c'est certains, car certaines promesses mettent trop de temps à arriver, dans le contexte actuel, et les français n'ont pas la patience d'attendre les résultats de certaines réformes en matières économiques (dont le français moyens n'a même pas entendus parler), et qui devrait agir sur le long terme, et non pas dans l'immédiat.

Ce qui m'inquiètes c'est effectivement que ce ras le bol entraine une montée de l'extrême droite, et une radicalisation des propos de la droite, ce qui est fâcheux, dans une période de crise, où l'opposition devrait jouer un rôle d'aide et non de frein. Ce qui nous manque, c'est une union nationale, une solidarité.

De plus BoumVoyageur : Un modèle centriste social libéral n'est malheureusement pas applicable dans un pays ayant la population de la France... ce qui fonctionne en Scandinavie n'est pas applicable chez nous :/
0 vote

Pas de révolution et aucun lien de la situation actuelle avec le mariage pour tous. Tout en sachant que tout changement est long à se mettre en place et que les résultats demandent du temps aussi.
Il ne s’agit pas non plus de minimiser les responsabilités du gouvernement en place, mais disons que nous ne sommes pas seulement dans une crise financière, nous sommes avant tout dans une crise sociale.
Les racines de la crise financière sont 30 ans de chômage et de précarité et le chômage n’est pas la conséquence de la crise, il est la cause première peut être.
Comment donc expliquer que l’Espagne est surendettée, dans un gouffre financier énorme avec un taux de chômage de 26,6 % (sept 2013 – statistiques mondiales.com) et l’homme le plus riche d’Europe est l’espagnol Amancio Ortega fondateur du groupe Zara !
Il appartient donc à ce gouvernement, PS, de rétablir la confiance via un nouveau contrat social avec les partenaires sociaux, il lui appartient de lutter contre le chômage en donnant au plus grand nombre un vrai emploi et une véritable capacité de négociation des salaires, de lutter contre la précarité et la pauvreté.
C’est ainsi que nous pourrons sortir de la crise et échapper à la dépendance de la dette, entre autres.
De plus, négocier un nouveau traité avec l’UE, afin de protéger notre modèle social, agir avec force contre le dérèglement climatique (environnement) et humaniser la mondialisation et le rapport avec la finance.
Et c’est maintenant qu’il faut agir pour les générations futures.
0 vote


1 remerciement
Il appartient donc à ce gouvernement, PS, de rétablir la confiance via un nouveau contrat social avec les partenaires sociaux, il lui appartient de lutter contre le chômage en donnant au plus grand nombre un vrai emploi et une véritable capacité de négociation des salaires, de lutter contre la précarité et la pauvreté.
C’est ainsi que nous pourrons sortir de la crise et échapper à la dépendance de la dette, entre autres.
De plus, négocier un nouveau traité avec l’UE, afin de protéger notre modèle social, agir avec force contre le dérèglement climatique (environnement) et humaniser la mondialisation et le rapport avec la finance.
Et c’est maintenant qu’il faut agir pour les générations futures.


Phil123 : Tu parles comme un politique en pleine campagne électorale : il faut agir maintenant ! :D

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/26/francois-hollande-annonce-60-engagements-pour-la-france_1634584_1471069.html
0 vote

La révolution... Depuis que je suis né, chaque année on nous dit que la rue va "éclater". Résultat il ne se passe jamais rien.
Pourquoi? En voici, je pense, les raisons:

_Le français moyen est complètement tenu par son salaire, il n'osera donc pas aller dans la rue, il en a trop besoin

_Notre société est devenue complètement égoïste, on pense à sa gueule, on ne fait donc les choses que pour soi. Vu que tout le monde (je généralise) pense comme ça, il n'y aura jamais assez de monde dans la rue.

_On est très souvent lâches (souvenez vous au collège: "Tout le monde sèche", résultat il y a trois pauvres cons qui osent sécher, le reste est en cours)

_On part souvent du principe (hélas bien souvent vrai) que quoiqu'on fasse les choses ne changeront pas.

_Si on y arrive, les voix qui s'élèveront au dessus de la masse finiront par être comme celles qu'elles critiquaient tant -> corrompues... On le sait tous, quoiqu'on en dise, pouvoir et corruption vont de paire. (cherchez le nombre d'hommes politiques qui n'a eu aucune affaire avec la justice, vous verrez qu'il n'y en a pas des masses... Dans le gouvernement actuel il y en a un beau, malgré la promesse de Hollande de n'employer que des honnêtes gens 8-/)



Bref, pour finir, je pense que la seule chose qui puisse faire bouger notre monde malade; c'est la disparition de la dictature de l'argent. On enlève l'argent (ou toute notion de valeur matérielle) à l'humain, il deviendra j'en suis certain nettement plus sympathique.
0 vote

Sweeneytoddzik , toujours a coté de la plaque coté historique:

Louis XVI n’était pas le monarque absolu, despote faisant régner la terreur, régnant en maitre absolu, il était même un précurseur en matière de "démocratie" (mettons ce mot dans le sens de l’époque).
La France etait gouvernée par une poignée d'hommes avides de pouvoirs et qui pondaient dans lois dans leurs propres intérêts personnels (c'est la même chose sous notre république française). J'ai résumé court, bien entendu.
Le système n'a pas changé, on a coupé la tête a un homme qui n'avait de pouvoir que la représentation en laissant la tète sur les épaules à ceux qui auraient du tomber.
La république n'a apporté aucun changement à ce système et cela fait plus de 300 ans que cela marche comme cela. Une gouvernance de personnes de pouvoirs qu'ils soient politiques ou financiers.
Aucune révolution, en France n'a changé le système, il est encore bien ancré dans notre pays.

Après on entre les paramètres qu a nommé notre modérateur et ça donne ce que l'on vit à l'heure actuelle, immuable, sans changement...

Une révolution? elle serait inutile car elle ne ferait que changer les têtes politiques sans en changer la forme et viendra toujours des personnes qui assoiront leur autorité.

Après, oui, il y a des ras le bol, des cris de colères, des actes de rebellions mais l'ensemble n'est pas encore prêt pour être une opposition au pouvoir cohérente, chacun tire sa ficelle dans son propre camp et défend non pas l’intérêt de tous mais son propre intérêt. On attend que se soient les autres qui bougent.

Ça risque de faire une révolution dans un sens plus subtil, mais pas dans le sens que nous l'entendons ni par ceux que nous croyons. Ce sera comme d'habitude par la politique et ses partis qui tireront bénéfice du ras le bol général. A leur propre profit, bien entendu... et on a encore tous à perdre comme d'habitude.

De plus vient s'ajouter une entité nouvelle: la mondialisation; et peut on lutter seuls contre le monde?

Ce qui veut bien signifier qu'a ce niveau, tout nous échappe, à nous simples électeurs ou simple humain.

Ce qui ne veut pas dire de se laisser faire et baisser les bras. Non, on peut toujours améliorer certaines choses , dire stop à l'avalanche de nouveaux impôts et taxes, etc... Mais à part améliorer légèrement le quotidien ça ne changera que peu.

On risque de connaitre un blocage, de grandes manifs, qui vont gêner l’économie encore davantage mais Noël arrivant ça va vite se calmer, le français est trop personnel et pantouflard, il n’abandonnera jamais son petit confort. Pas pour l'instant en tout cas.
0 vote

Petite participation vite fait : je rappelle que les deux premières guerres mondiale ont eues lieues pendant des périodes de crise semblales à celles-ci ( à part ça pas de quoi paniquer)
0 vote


Guerre non ! (Peace & Love, surtout Love !!!) mais une petite révolte çà changerait peut être certaines choses dans ce pays car çà fait maintenant assez longtemps qu'on se fait banané et qu'avant de penser au monde, à la France et à l'ensemble des Français nos présidents ont d'abord et avant tout pensé à eux, à leur salaire et tous les autres avantages ...
0 vote

En France, c'est une situation tellement complexe de par notre culture à forte tendance pessimiste.
"L'herbe est plus verte ailleurs" serait le proverbe qui conviendrait le mieux aux Français, politiques ou contribuables. En Allemagne c'est mieux, ils ont une meilleure économie... Faux. Ils ne font qu'exporter, et au jeu des échanges internationaux cela signifie plus d'imports par d'autres pays. La balance commerciale (rapport import/export) ne s'appelle pas balance pour rien, il faut chercher l'équilibre, l'Allemagne s'en mordra les doigts plus tard. L'Allemagne n'a pas de smic, et l'accord signé il y a peu ne sera qu'une maigre gratification comparé au revenu minimum français... Enfin bref, les Français traversent des temps durs, c'est sûr, mais qu'ils arrêtent de râler pour un pays qui confère déjà énormément d'avantages par rapport "aux voisins qui font mieux".

Quant à l'immigration, c'est le bouc-émissaire apporté par le FN, qui a toujours et qui continue de dire dans une logique simpliste bien trop dangereuse que c'est la cause de tous les maux...

Sortez un jour de France, et vivez quelques temps à l'étranger et vous verrez à quel point la France surjoue son actualité au sein de son territoire. En France, on entend parler de l'Allemagne toutes les deux minutes, en Allemagne, c'est rare.
0 vote

totalement d'accord avec Orleaner... Faut arrêter de prendre l'Allemagne en exemple. Leurs baisse du chômage va avec la hausse de la pauvreté chez eux, car ils n'ont pas de smic. Chez nous aussi, on aurait une baisse du chômage si on payait les gens a 400 euros... Et le salaire minimum que les allemands sont en train d'envisager, c'est uniquement dut à la gauche qui est majoritaire au Bundestag (même si c'est la CDU qui est le premier partis du pays).

et pour l'immigration, il n'y en a pas plus qu'avant. c'est juste ce ras le bol qui en font des têtes de turcs, parce que les français ont besoins d'avoir un coupable a leurs malheur. La vérité et la suivante : renvoyer les immigrés chez eux ne laisserait pas plus de travail pour les "vrais" Français... pourquoi? parce qu'ils exercent des métiers que le citoyen Français juge trop ingrat pour lui. c'est aussi simple que ca, et c'est triste.
0 vote

Au vu de ce qui se dit ici, on pourrait alors conclure que les Français sont d'éternels insatisfaits? Peut-être bien, mais il y a en France, comme dans tout pays, des erreurs de fonctionnement parfois grotesques: une administration très complexe, et qui gagnerait fortement à être simplifiée; un système social certes incroyable, mais aujourd'hui, on bosse dans le social par vocation, et surement pas pour gagner décemment sa vie, alors est-ce normal de faire un métier certes passionnant mais usant, et cela pour ne peut-être pas arriver à gagner de quoi bien vivre? La couverture sociale en France est la meilleure au monde, mais nous sommes de plus en plus accro aux médicaments: faudrait-il repenser la médecine, en la rendant préventive, et moins curative? Concrètement, n'y a-t-il pas une manière moins onéreuse de se soigner?
Enfin bref, tant de sujets qui ont sûrement été abordés par nos dirigeants, mais on ne change pas un Etat de 65 millions d'habitants en 3 mois, et encore moins la France, pays de réactionnaires. Il est clair que certaines choses doivent changer, mais ça n'est pas évident de changer les choses dans un pays où n'importe quelle modification entraînera forcément une réaction négative. Peut-être que si le Français réalisait qu'il vit dans un des pays les plus libres du monde, il arrêterait deux secondes de râler pour rien. On se plaint du chômage, en Espagne et en Grèce, c'est vraiment pire, et ils essayent de s'en sortir. On se plaint du système éducatif, il y a des pays ou même pas la moitié des enfants est scolarisée. On se plaint du pouvoir d'achat, mais on est un des pays avec le plus d'accès aux magasins, on peut choisir de manger bio, ou pas, on a un large choix de produits, enfin bref, on est pas à plaindre. On se plaint de ne pas être écoutés, mais en Corée du Nord, on n'a même pas le droit de parler. Certes, il y a des situations critiques, de la pauvreté extrême, des laissés pour compte, des injustices, mais franchement, au lieu de toujours se rabaisser, les Français devraient être fiers de leur pays, de leur histoire, et devraient retrouver un peu le patriotisme qu'ils sont en train de perdre à force de toujours râler sans rien proposer.
0 vote

Pour le chômage, ce n'est pas un manque d'emplois, car je le précise, il est du aux gens ne voulant pas des emplois disponibles, je trouve ça con. Si t'as des bouches à nourrir, tu bosses et basta. Mais non, la France évolue trop dans le confort, alors non, faut que l'emploi soit forcément gratifiant, plaisant et blablabla... Abordons l'immigration (Oui, là on tape mes sujets préférés, sauf que la plupart des gens sont abrutis par ces médias diffamatoires.) Elle n'est pas un danger, elle rapporte plus qu'elle ne coûte à l'état. (Ah bon ? Ils sont juste taxés comme des caisses à pognon.)

Je cite également 4Nobody qui a partagé une cruelle réalité.

"La vérité et la suivante : renvoyer les immigrés chez eux ne laisserait pas plus de travail pour les "vrais" Français... pourquoi? parce qu'ils exercent des métiers que le citoyen Français juge trop ingrat pour lui. c'est aussi simple que ca, et c'est triste."

Ah... Pour une fois que je vois des gens s'y connaissant, n'allant pas chercher le bonheur ailleurs sans même savoir de quoi ils parlent. Car oui, la France est démocratiquement parlant, le meilleur pays. Aux USA, si t'as pas de fric, tu te soignes pas. Sans parler de toutes leurs actions anti criminels qui détruisent la vie privée du peuple... L'Allemagne encore ça va, ils sont complètement fous là bas. Manquerait plus que ce soit un exemple pour la France ! Au moins, ici on arrête pas les bus avec des armes à feu. Dans je ne sais plus quel pays asiatique, la femme est autorisée à tuer à mains nues son mari s'il la trompe. Je crois qu'ici, la population aurait cruellement baissée. Donc, vous citez de "bons points" pour enfoncer les mauvais points de la France, alors citons les mauvais points d'autres pays pour gratifier nos bons points.
0 vote

"Pour le chômage, ce n'est pas un manque d'emplois, car je le précise, il est du aux gens ne voulant pas des emplois disponibles"

Suffit de voir que la population augmente, que plus d'emplois sont détruits que crées (nouvelles technologies, nouveaux besoins, etc..) pour réaliser que ceci est partiellement faux.
De plus, un emploi disponible et une candidature ne se terminent pas forcément par une embauche.
Une personne possédant des contraintes privées ne peut pas forcément avoir accès à tous les types d'emplois, et ça, on ne peut le critiquer (sauf si on considère que l'aspect capitaliste est davantage important que l'aspect social, familial et donc humain).
Bref, tout ça pour dire que sortir une telle affirmations est faux. Suffit pas de lire un article qui dit une telle connerie (aussi réputé soit l'auteur, éditeur...) pour en conclure de la véracité.

Le plein emploi ce n'est pas avoir 100 000 demandeurs d'emploi et 100 000 offres de boulot, mais des boulots correspondants aux capacités des gens (et bien sûr, aux besoins). Entre pouvoir et vouloir, il a une nuance que beaucoup ont tendance à oublier.

Pour les USA, je te rejoins. Leur leitmotiv étant avant tout le capitalisme au détriment des valeurs humaines, je pense qu'on ne peut pas envier ce pays.
Pour l'Allemagne, ils ne sont pas réellement mieux que nous, ni pires.
En fait, c'est complétement absurde de comparer des pays tant les coutumes et les mentalités sont différentes. Chaque pays (en général) prenant une direction satisfaisante au maximum son peuple (sinon, on débouche à une réelle révolution).

Pour la pseudo-loi, il s'agit il me semble de Hong Kong, mais encore une fois, lorsqu'on cherche, on se rend compte qu'on ne tombe que sur des sites, des forums, rien n'envoyant un lien vers cette loi officielle.
Si elle a existé, elle n'est surement plus d'actualité tant Hong Kong se rapproche d'une ville type occidentale.
En France aussi on en a pas mal, interdit de mourir dans l'enceinte du Sénat (il me semble), interdit de venir en armure etc etc.

La France a une culture plutôt pessimiste, c'est vrai et indéniable, mais cela serait en partie dû à l'école qui, à l'instar des USA qui vantent leur passé, le notre a tendance à faire l'inverse.
0 vote


8 remerciements
Ah enfin "le bulletin blanc" comptabilisé :) mais c'est le Bal des hypocrites : pas pour les prochaines élections seulement aux européennes & les bulletins blancs ne seront pas comptabilisés dans les suffrages exprimés 🇬🇷 & à quand le scrutin proportionnel plurinominal :roll:
0 vote


Coucou ! :)

Je me permet de m'incruster dans votre débat en toute simplicité...
Pour commencer et pour répondre à la question << Y A T-IL UNE RÉVOLUTION EN FRANCE ? >> il suffit de regarder dehors pour répondre tous bêtement: - << NON ! >>.
En effet pas de cris, pas de sang, pas d'arme, pas d'explosion, pas de victimes, pas de tête trancher... en revanche...
<< Y A T-IL UN SENTIMENT DE RÉVOLTE ? >> La réponse est << OUI ! >> Mais ce sentiment n'est pas encore partager par une majorité de la population, les véritable révolutionnaires étant encore que peu nombreux.
En effet certaines personnes sont engagé vers les extrêmes, souvent par manque d'information, par résignation, lassitude ou par défaut plutôt que de rejoindre des mouvements "utopistes" qui portent pourtant les mêmes valeurs qu'eux.
Enfin la révolution est finalement une << hérésie >> dans un système qui se dit << démocratique >> et surtout dans un pays comme la France, pays qui est le symbole même de la liberté, des droits de l'Homme et le pays "des lumières" ! Une révolution digne de ce nom est inconcevable dans notre pays. Ou alors il faut se poser la question sur la légitimité du pouvoir, le contrôle du pouvoir et la séparation des pouvoirs... S'il est prouver que la France est en désaccord avec un seul article des droits de l'Homme, notre constitution tombe et de ce fait la légitimité du pouvoir peut être remit en question, la Démocratie n'ayant alors jamais exister, une révolution est possible et légitime. Finalement il suffit de prouver que nous somme dans une Monarchie pour inciter le peuple à se bouger mais une révolution contre le gouvernement que vous avez vous même élut... ça fait un peu tâche, non ?! :o

Beaucoup d'entre vous ont également vu une autre dimension du problème tout à fait juste en mon sens, le monde et l'Europe ! En effet la France n'est plus seule et elle ne peut prendre les décisions la concernant seule. Nous sommes dépendant du monde qui nous entoure, économiquement essentiellement et comme l'on souligner certain d'entre vous, l'argent à cette tendance formidable à détruire toute les plus belle valeurs ! Même s'il restera quand même, encore et toujours des irréductibles.
Après certains me diront aussi que c'est facile de dire ça justement dans un pays comme la France qui ne connaît pas la guerre, la misère, les maladies ou je peut manger à outrance, ou je n'ai manquer de rien, ou j'ai même eu trop... mais d'un autre coter je pense pas que le p'tit Chinois ou le p'tit Africain qui fabrique je ne sais quel produit pour me plaire, dans une usine pendant 18h par jour, nourrit avec un bol de riz et n'ayant reçut aucune éducation puisse y penser, lui ! Je pense qu'il a d'autre préoccupation en tête et c'est justement PARCE QUE je suis la ou je suis et aussi que je suis ce que je suis que je peut penser ce que je pense... donc je suit ! Tu me suit ?! mdr (Je sais pas si c'est bien claire ? Bon courage pour comprendre !).

Bref... revenons au sujet...
Constantin06 à dit:
<< [...] Louis XVI n’était pas le monarque absolu, despote faisant régner la terreur, régnant en maitre absolu, il était même un précurseur en matière de "démocratie" (mettons ce mot dans le sens de l’époque).
La France etait gouvernée par une poignée d'hommes avides de pouvoirs et qui pondaient dans lois dans leurs propres intérêts personnels (c'est la même chose sous notre république française). J'ai résumé court, bien entendu.
Le système n'a pas changé, on a coupé la tête a un homme qui n'avait de pouvoir que la représentation en laissant la tète sur les épaules à ceux qui auraient du tomber.
La république n'a apporté aucun changement à ce système et cela fait plus de 300 ans que cela marche comme cela. Une gouvernance de personnes de pouvoirs qu'ils soient politiques ou financiers.
Aucune révolution, en France n'a changé le système, il est encore bien ancré dans notre pays. [...] >>

Louis XVI n’était pas le monarque absolu
Tout à fait vrai ! D'ailleurs il y a plusieurs forme de Monarchie (absolue, parlementaire, constitutionnelle) différent de << Tyrannie >> qui est le pouvoir absolue exercé souvent par la peur ou les croyances. En France c'était la monarchie Constitutionnelle, le Roi est donc limité dans son pouvoir par la Constitution. Mais intéressons nous un peu à ce fameux Louis XVI...
<< Louis Auguste devient roi de France a 19 ans le 11 juin 1775, marqué par ses lectures de Fénelon et influencé par la philosophie des Lumières, le nouveau Roi tente d'être un roi bienfaisant : il veut faire le « bonheur de son peuple ». Voulant modérer l'absolutisme autoritaire de ses prédécesseurs, dès le début de son règne, Louis XVI rétablit les Parlements en novembre 1774. Il accepte et soutient des évolutions législatives (comme la suppression de la torture) demandées par les disciples des Lumières. Il cherche à concilier les notions nouvelles de liberté et de tolérance avec l'Ancien régime, et montre un grand souci de l'opinion publique. >> (Source Wikypédia).
Pourtant le 5 mai 1789 sera connu comme étant << La Révolution Française >>... Suivie de la guillotine et du massacre de certains Nobles que je pense innocent mais passons... Je ne poserais qu'une question, pourquoi la Révolution ? Et je vous laisse méditer la dessus.

En ce qui concerne le chômage, le travail etc... ce sont de faux prétexte en mon sens !
Une révolution ou un changement radicale ne peut s'opérer véritablement et uniquement pour ça. Comme dirait Coluche << A la radio ils disent qu'il y a 6 millions de demandeur d'emplois. C'est faux ! Les mecs ce qu'ils veulent c'est de l'argent ! >> Hors on ne fait pas de révolution pour avoir de l'argent... ou tout du moins ce n'est pas ce qu'on avance comme argument pour enflammé les foules.
Sinon je vous promet le pleins emplois si vous me donner les pleins pouvoirs... comme ça je vous fait tous travailler comme des dingue sans vous payer ! Vous êtes content ! Vous avez du travail ! lol
Tous ne se résume pas uniquement au travail et au confort personnel, la sécurité ou à l'argent, d'autant que nous occidentaux consommons et polluons deux fois plus que de besoins et de raison, ce qui pose des problèmes de tailles qui risquent fort de devenir plus nombreux et plus puissant à l'avenir mais je m'éloigne du sujet (quoique...).
Oui c'est vrai aussi que notre pays est victime de sont succès social, un système généreux et sûrement un peu trop par rapport aux nombres de personnes qui cotise. Il est louable d'aider les autres quand ils sont dans la galère car ça peut arriver à tous le monde et dans ses moments la mieux vaut être tiré par le haut que par le bas. Le soucis étant certains "profiteurs"... qui sont en train de tuer notre système social unique ! Mais ce ne sont pas les seuls fautifs non plus. Nous avons largement dépassé l'air du baby boom et nous somme en phase final du papy boom, il y a de plus en plus de retraités certains en bonne santé jusqu’à 110 ans et d'autre chope une saloperie dès 60 ans... (je vais dire quelque chose d'horrible...) mais restent en vie et faut voir dans quelle conditions ! Je sais c'est monstrueux mais il faut aussi payer pour ça... Enfin les études sont de plus en plus longue et aujourd'hui avec un BAC n’espère pas pouvoir être balayeur, tu n'est pas qualifié ! Ceci dit mes grands parents, mes parents et mes oncles savaient sûrement plus de chose que moi avec leurs brevet des collèges que moi avec mon BEPC en poche ! Et je ne parlerais même pas du BAC !
J'ai l'impression qu'on veut nous "apprendre" (par cœur) plus de chose mais sans vraiment les "comprendre" ce qui est dommage dans l'époque d'internet et des nouvelles technologies et autres super calculateur... ou n'importe quelle infos est disponible, suffit de savoir ou chercher et... que ça existe !

Je pense avoir bien relancer le débat mais d'un autre coter c'est une discutions sans fin. Tous dans l'univers est relié et un sujet de ce genre en comporte plusieurs centaine de catégorie, je reste bien sûr ouvert au dialogue et au débat mais finalement je me dit parfois qu'il n'y a qu'une seule réponse...
Dieu a créé la terre pour les hommes
La volonté était qu'ils apprennent à partager
De la Terre ils pouvaient bénéficier pour cultiver
Des hommes et des femmes s'ils voulaient procréer
Mais la simplicité s'est très très vite envolée
Et l'industrie est très très vite arrivée
Chasser tous les hommes qui n'accepteraient de s'installer
Et maintenant il faut des papiers pour traverser des contrées...

En claire faire comme Candide (de Voltaire) et aller "cultiver" mon jardin dans un endroit pommé en ne rendant de compte à personne et ou personne ne me rendra de compte ! Vivre de simplicité et de besoin élémentaire, manger, boire, dormir, cultiver, s'amuser, plaisir et...de sexe ! Vas y Franky c'est bon ! Vas y Franky c'est bon ! Bon ! Bon !
Et ce jour la je te dirais "Bye Bye" "Babylone" ! ;-) Mdr
0 vote


sachez vous , les français sont jamais été content de leurs présidents ni leurs roi !! et c'est pas fini en ce moment . mais la crise économique rajoute la crise sociale qui provoque des ras de bol. mais le FN n'est pas la solution pour la france parce que c'est impossible ! sinon ça fait des conséquences ! mr hollande veut pas que la france devient une allemagne sauvage ( misere , des salaires de merde ) et pour cela l'economie qui a dit à louis 16 de faire l'équilibre entre les depense et ce que tu recois ( rentabilité ) . ça c'est indispensable ! si vous s'en foutez votre entreprise coule !
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit