Manifestation du dimanche 13 janvier 2013

Café du commerce - Créé le - 56 Participations

Manifestation du dimanche 13 janvier 2013

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/mariage-gay-ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-manifestation-des-anti_1208592.html
Votre avis sur la manifestation contre le mariage homosexuel (adoption + PMA), qui se déroule en ce moment même à Paris, en ce dimanche 13 janvier 2013 ...


http://www.evous.fr/Manifestation-pour-le-mariage-gay-dimanche-27-janvier-2013-a-Paris,1180042
RDV le dimanche 27 janvier 2013 à Paris, pour la manif' pour le projet de loi sur le mariage homosexuel ...
0 vote

Je n'ai jamais été pour ce mariage à la con ! Cette histoire est ridicule juste pour avoir des voix ! On entend toujours parler de ce sujet, ça m'agace profondément !!!
0 vote

Bizarrement, personne ne s'offusque de la non augmentation des salaires!
où est passé le smic à 1 700 euros et tous les salaires qui s'indexent dessus selon les conventions collectives?
Le sociétal fait oublier les mauvaises pilules et ça marche! les moutons suivent le troupeau médiatique!
Et pour une fois, lebercyen je rejoins tout à fait ton avis!
0 vote

Source sur TF1 News : Mariage gay: malgré une manif d'opposants "consistante", l'Elysée garde le cap

Sur la question du mariage pour tous, François Hollande reste droit dans ses bottes. La manifestation contre le mariage homosexuel, qui a réuni dimanche plus de 300.000 personnes à Paris, est "consistante" mais elle "ne modifie pas la volonté du gouvernement d'avoir un débat au Parlement pour permettre le vote de la loi", a indiqué l'Elysée.

"D'après les premiers éléments, c'est une manifestation qui est consistante. Elle exprime une sensibilité qui doit être respectée" mais "elle ne modifie pas pour autant la volonté du gouvernement d'avoir un débat au Parlement pour permettre le vote de la loi", a affirmé une conseillère de la présidence de la République.



ça me rappelle une vieille histoire, De Villepin et le CPE!
:D
0 vote


Chopi

trop léger comme argument!

l'égalité oui, mais il y a d'autres solutions pour y arriver! et pas en se montant les uns contre les autres.

"Un papa, une maman y'a rien de mieux pour un enfant", à ouais ? Et depuis quand cvaut mieux un papa et une maman qui batte leurs enfants plutôt que deux mamans qui l'aiment plus que tout ? Qu'est-ce qu'ils en savent ceux qui crient ça ?


il y a des formes différentes de parentalités à mettre en avant, le tout est de ne pas faire perdre le sens premier de la vie.
Entre les droits et la façon de les mettre en place existe une énorme différence et surtout de ne pas faire perdre le sens biologique de la vie.
Oui, il y a des enfants qui sont mieux chez d'autres personnes que chez leur propres parents biologiques, je ne le cache pas ayant assez travaillé dans ce milieu. Mais ne pas tout mélanger, il y a un sens à conserver . La parentalité biologique est un fait inaliénable et inaltérable. Une forme différente de parentalité afin de protéger les enfants élever par des couples homosexuels peut être étudié.

De plus, la France est constituée de différentes communautés dont nous avons le devoir de faire cohabiter les unes avec les autres, non pas les monter les unes contre les autres. La division n'a jamais été une force.
0 vote

Ils ont l'air d'avoir plus de 70 ans en majorité:

Ils ont l'air d'avoir plus de

Ils ont l'air d'avoir plus de


qui ont plus de 70 ans non mais allo quoi, dans 20 ans à tout casser ils seront tous morts, qu'est-ce qu'ils en ont à foutre !

c'est une véritable insulte à tes propres grands parents et à toutes les personnes âgées! surtout que nous profitons tous des avantages financiers pour lesquels ils se sont battus! donc , pour toi, dés la retraite, ils n'existent plus et n'ont plus rien à dire? Quel respect!
0 vote

Le enfants adoptés en général savent qu'ils sont adoptés

FAUX! c'est au libre arbitre des parents adoptifs dans le cadre de l'adoption plénière de le dire. la loi ne l'oblige pas.

Oui, effectivement, la forme d'adoption pour les parents hétérosexuels n'est pas conforme sur certains sens. Elle a subi quelques légères modification mais le principe comporte de grosses lacunes.
0 vote

c’était juste pour te prouver que se soit lors des manifs contre ou pour il y a des gens de tout age!
0 vote

la majorité des français a voté pour ce président

53% (majorité relative), dont plus de 10% ont voté Hollande pour ne plus revoir Sarkozy

Un peu comme en 2002 chirac-lepen. chirac a remporté les élections avec les voix de gauche et d’extrême gauche sans pour autant qu'il en soit légétimisé.
0 vote

En tout cas un enfant doit avoir papa et maman pour son bien être cest normal après tout, parce que les enfants auront un sentiment de manque dans leur vie ! Ça peut être un problème psychologique pour plus tard donc pas d'adoption pour moi !
0 vote


Vous l'avez entendu, vous ? la Brigitte Barjot !!!!!!! :eurk:

plus de 300.000 personnes derrière celle là !!!!!!! ils n'ont pas honte les français

Grosse rigolade en ce qui me concerne, elle est vraiement barjotte avec son QI à 1/2 neurone
0 vote

Je serais plus nuancé sur ce sujet là. disons qu'un couple peut élever des enfants en possédant même droits que tout un chacun et notamment des parents sans pour autant leur faire perdre le repère fondamental de la vie, en particuliers le père et la mère biologique.
Une autre forme de parentalité en quelque sorte.

Tout en prenant en compte que concernant l'homosexualité masculine , elle peut poser problème à l'enfant au regard des autres, sachant qu'a un certain age le regard des autres et important et fait la personnalité de l'enfant.

ce qui est a prendre en compte aussi c'est que les adoptions de cœurs ont mieux marché dans l’équilibre que l'adoption papier. je ne vais pas en debatre plus, ce serait trop long à expliquer
0 vote

Au fait si vous souhaitez multiplier les foyers d'acceuil pour les mineurs sans parents biologiques strictement établis dans le mariage, faut vous y mettre de suite à les construire...

C'est quoi le problème ? un enfant serait plus épanoui si son père est bon chrétien et sa mère au foyer... avec une éducation stricte sans ouverture sur le monde !!!!!

La société avance, la société est ouverte, la société est riche de par sa diversité,... BORDEL !

Oui au PACS qui lui aussi avait failli de ne pas voir le jour
Oui au mariage pour tous donc
C'est comme une paire de chaussure pour être heureux il faut être DEUX :D
0 vote

Les couples homoparentaux sont nombreux en France et il n'y a aucun de ces enfants qui a des problèmes psychologiques selon certaines études tu sais !

Normal car ils savent que même absent ils ont un autre parent... l'exemple est erroné et le gouvernement loin d’être idiot compare bien logiquement les français à des moutons vu que personne ne réfléchi plus loin que ce qu'il dit!

Revenons aux enfant adoptés par des parents hétérosexuels:

une majorité, du à un manque de repère identitaire ont des vies instables, voire chaotique.

quelques exemples:

un homme que je connais, qui a actuellement la trentaine, a été adopté. Il a eu des parents dont tout le monde rêve, il le dit lui même, mais ce manque identitaire et repère biologique font de lui un être instable, en constante rébellion, incapable de trouver un emploi du à ses problèmes psychologiques.

c'est un cas parmi tant d'autres que j'ai pu rencontrer.


Il y en a qui s'en sortent mais ils n'en sont pas la majorité.

Les meilleures adoptions ont été ceux dont ils connaissent leurs identités biologiques, dont on n'a jamais remplacé leurs parents malgré qu'ils ont été élevés par des familles extérieures, familles de cœurs qu'ils n'ont jamais renié.
0 vote

C'est quoi le problème ? un enfant serait plus épanoui si son père est bon chrétien et sa mère au foyer... avec une éducation stricte sans ouverture sur le monde !!!!!

Tu extrapole caricaturalement
0 vote

@ Constantin06

Normal vu les propos du chef de la manifestation d'aujourd'hui une certaine Brigitte Barjot ....

Mais ce n'est pas une extrapolation, c'est ce qui était derrière l'idée de la majorité des manifestants :eurk:
0 vote

En parlant de Brigitte Bardot, yavait une manif surprise contre la fourrure, ça faisait longtemps que j'en avais pas vu ! :D
0 vote

être contre l'adoption c'est aussi être contre toutes les familles monoparentales ! car selon certaine personne il faut obligatoirement 1 papa 1 maman
0 vote

c'est ce qu'on montre et à quoi on veut nous faire croire.
tellement facile, la preuve!

je connais pas mal de personnes même homosexuelles qui sont contre sans pour autant balancer ce type de slogan débiles!

quand tu vois les medias tu as:
1/ les pour
ils invoquent l'homophobie ce qui n'a rien à voir ou ils n'ont que peu d'arguments tangibles en se réfugiant sur le seul "droit"...

2/ les contre
et les slogans caricaturaux qu'on veut leur faire passer que tu énumères...


ce qui ce résume si tu en crois seulement ce qu'on te montre qu'ils sont tous débiles. Les deux camps!
0 vote

Maxims

être contre l'adoption c'est aussi être contre toutes les familles monoparentales !

raccourci infondé et peu intelligent!
0 vote

@ Maxims

nous aussi on a nos intégristes.... de droite, vers l'extrème et aussi à l'extrème extrème
0 vote

la monoparentalité et l'adoption sont incomparables malgré ce qu'on essaye de te faire croire!
0 vote

Mais la société est basé sur le Droit (civil) et les libertés civiles. La religion n'a rien à fichtre ici bon sang !! 🇬🇷

Demande-t-on l'avis des religieux pour les lois économiques ? les plans sociaux ? la politique extérieure ? NON !!!

Tout ceci n'est qu'une grosse diversion merdiatique pour que les bonnes gens regardent ailleurs (des trucs qui au final ne les concernent même pas !!) tandis que d'autres trucs plus importants se passent... ou passent aux oubliettes.


Une "union" ou un PACS amélioré aurait bien fait l'affaire et aurait pu être adapté aux familles où il y a plus de deux parents (ce que l'état du droit français ne permet pas) comme dans les co-parentalités. :roll:
0 vote

donc ne les compare pas!

je n'ai jamais dit que j'etais contre, juste que pour un bon équilibre il serait préférable d'etudier une autre forme de parentalité. c'est important ppour les generations à venir, je pense!


a diorj:

j'ai autant voté communiste que ump, votant plus pour la personne, sa sincérité et son intégrité que pour le parti qu'il est censé représenté. l’appartenance politique étant pour moi secondaire.

seguin ump, est social, Vals serait plus à droite.

Pour moi, l'important est les convictions de l'homme.
0 vote

En tout cas je trouve inquiétant ce déferlement de haine. Ils ne savent donc pas que l'homophobie est un délit puni par la loi ?
0 vote

Je suis certain que si on donnait la parole aux principaux intéréssés c'est à dire à tous ceux qui veulent se marier, à tous ceux qui veulent être adoptés, à tous ces jeunes heureux dans leurs situations, le débat n'aurait pas été spolié par des gens qui se disent bien pensant en croyant pouvoir se permettre de penser pour les autres 🇬🇷
0 vote

Shadowbane

pourquoi tu reviens comme beaucoup sans cesse au débat idéologique religieux? on ne peut pas en sortir? le débat sociétal n'est il pas plus important?

par contre ce que tu dis en second point est une vérité et je t'en remercie, ça rejoins ma première réponse à ce sujet!

l'augmentation des salaires est passée à la trappe, les retraites de nos "vieux" qui sont obligé de vendre leurs maisons ou trouver des petits boulots pour survivre est passé à la trappe....
0 vote

Diorj

concernant l'adoption je pourrait t'en dire des pages à travers le vécu quotidien d'adoptés.


Fab34

les manifestants anti mariage ne sont pas tous homophobes, là est un autre probleme et j'aurais préféré que le gouvernement planche sur une politique contre l'homophobie plus courageuse avant de diviser autant et créant plus d'homophobie qu'il n'en existe. 30% d'augmentation des actes de violence homophobe depuis le débat sur le mariage mais ça n'emeut personne!

Lutter , aider les jeunes mineurs foutu à la porte par leurs parents homophobes quand on sait que "le refuge" est complet et ne peut plus accepter personne, instaurer une institution d’état pour héberger et protéger ces mineurs dans la rue... et j'en passe!
0 vote

@ Shadow

Effectivement le Code Napoléonien dit Code civil... car pour Napoléon c'était remplacer les règles de la Bible par des règles plus civiles..... CHUT ! j'ai rien dit .... ils vont m'envoyer au bûcher
0 vote

Il n'est pas mort, Napoléon? :D
0 vote

@ Constantin

Tout d'abord :
le débat n'aurait pas été spolié par des gens qui se disent bien pensant en croyant pouvoir se permettre de penser pour les autres

Tu parles des adoptés ou des placés en famille d'accueil ?

S'il s'agit d'adoptés, la société n'a pas eu d'autre choix que de prononcer la déchéance de l'autorité parentale du ou des parents biologiques...
La société a donc parié que des parents adoptifs étaient une chance de construire une vie pour l'enfant délaissé.

Je peux te dire, MOI, qu'il vaut mieux détourner la tête de ces parents biologiques maltraitants plutôt que de s'accrocher à retrouver des racines nauséabondes :eurk:

< réponse en modification : Napoléon est bien mort ... et il n'est pas réssuscité sous les traits de MONSIEUR le Président Hollande :red:
ET... je trouve que de la politique n'a pas trop sa place sur ce site Moooossieur Constantin. >
0 vote

Je peux te dire, MOI, qu'il vaut mieux détourné la tête de ces parents biologiques maltraitants plutôt que de s'accrocher à retrouver des racines nauséabondes

Pourtant quand tu connais ce que sont les adoptés dans la vie, j'opterais pour le contraire!

ATTENTION: je n'ai pas dit les mettre en relation! là est un autre sujet!

de plus il y a dans la législation française deux formes d'adoptions:

- l'adoption simple

- l'adoption plénière.
0 vote

Un enfant mineur ou une personne majeure peuvent faire l'objet d'une adoption simple sous plusieurs conditions.

L'adoption produit des effets (notamment en matière d'autorité parentale ou d'obligation alimentaire).

Personnes pouvant être adoptées

Personne adoptable

Les enfants mineurs ou les personnes majeures pouvant être adoptés en adoption simple sont :

les pupilles de l'État,

les enfants dont les pères et mères ou le conseil de famille ont consenti à l'adoption,

les enfants déclarés abandonnés par jugement du tribunal,

les enfants étrangers à condition que leur représentant légal ait consenti à l'adoption.

Condition d'âge de l'adopté

Les enfants mineurs et même les personnes majeures peuvent être adoptés. Il n'y a aucune condition d'âge.

Consentement de l'adopté

Si l'adopté est âgé de plus de 13 ans, son consentement personnel est nécessaire.

Effets de l'adoption simple

Principe

L'adopté a les mêmes droits et des devoirs dans sa nouvelle famille qu'un enfant dont la filiation est fondée sur la procréation.

Autorité parentale

L'autorité parentale est exclusivement et intégralement dévolue au(x) parent(s) adoptif(s), sauf en cas d'adoption simple d'un enfant du conjoint (dans ce cas, celui-ci conserve seul l'exercice de l'autorité parentale sauf déclaration conjointe devant le greffier en chef du tribunal de grande instance).

Les liens de l'enfant avec la famille d'origine ne sont pas rompus.

Obligation alimentaire

Les père et mère biologiques de l'adopté ne sont tenus de lui fournir des aliments que s'il ne peut les obtenir de l'adoptant.

L'obligation de fournir des aliments à ses père et mère cesse pour l'adopté dès lors qu'il a été admis en qualité de pupille de l'État ou pris en charge par l'aide sociale.

Nom et prénom

Le nom des parents adoptifs s'ajoute au nom de l'enfant ou le remplace.

Il est possible de demander au tribunal un changement de prénom de l'enfant

Nationalité

L’adoption simple ne confère pas la nationalité française automatiquement à l’adopté.

Si l'enfant est adopté par un Français, il peut, jusqu'à sa majorité, réclamer la nationalité française par déclaration à condition qu'il ait sa résidence en France. Cette condition est supprimée si l'adoptant ne réside pas habituellement en France.

Mariage

Le mariage est interdit :

entre l'adoptant et l'adopté ou ses descendants,

entre l'adoptant et le conjoint de l'adopté,

entre le conjoint de l'adoptant et l'adopté.

Successions

L'adopté conserve ses droits successoraux dans sa famille d'origine.

Dans sa famille adoptive, il bénéficie des mêmes droits que les autres enfants. Toutefois, il n'est pas héritier réservataire à l’égard de ses grands-parents adoptifs, qui peuvent le déshériter.
0 vote

l'adoption plénière (celle qui devrait etre modifiée, plus du tout en adequation avec la société actuelle, les connaissances biologiques etant importantes dans la construction)

Les personnes souhaitant adopter doivent avoir reçu l’agrément délivré par le président du conseil général dont dépend leur domicile.

En général, seuls les enfants de moins de 15 ans peuvent être adoptés en la forme plénière. Néanmoins, l'adoption plénière est également possible jusqu'aux 20 ans d'une personne sous certaines conditions.

L'adoption plénière produit des effets. Elle rompt totalement et définitivement les liens de l’enfant avec sa famille de naissance.

Personne adoptable

Les enfants pouvant être adoptés en adoption plénière sont :

les pupilles de l'État,

les enfants dont les pères et mères ou le conseil de famille ont consenti à l'adoption,

les enfants déclarés abandonnés par jugement du tribunal.

À noter : il est possible d'adopter l'enfant de son conjoint . Des règles particulières sont prévues.


Conditions d'âge

Limite d'âge

Pour l'adoption plénière, l'enfant doit être âgé de moins de 15 ans et être accueilli au domicile de l'adoptant depuis au moins 6 mois.

Cas particulier

Toutefois, si l'enfant a plus de 15 ans, la demande d'adoption plénière peut être faite pendant la minorité de l'enfant et dans les 2 ans qui suivent sa majorité :

si l'adoptant a recueilli l'enfant avant qu'il ait atteint cet âge et qu'il ne remplissait pas les conditions légales pour l'adopter,

ou s'il a fait l'objet d'une adoption simple avant d'avoir 15 ans.

Autre condition

Si l'enfant est âgé de plus de 13 ans, son consentement personnel est nécessaire.

Conditions tenant aux adoptants

Seuls peuvent adopter :

des époux mariés depuis plus de 2 ans ou âgés tous deux de plus de 28 ans

une personne seule, âgée de plus de 28 ans

Les adoptants doivent avoir au moins 15 ans de plus que l’enfant adopté

Effets de l'adoption plénière

Règle applicable

Les liens avec la famille d'origine (filiation d'origine) sont rompus.

Filiation

L'adopté acquiert une nouvelle filiation qui remplace sa filiation d'origine. Un nouvel acte de naissance est établi et l’acte de naissance d’origine est annulé et ne peut plus être communiqué.

Autorité parentale

L'autorité parentale est exclusivement et intégralement dévolue au(x) parent(s) adoptif(s).

Nom et prénom

Il prend le nom du ou des adoptants qui remplace son nom initial.

Il est possible de demander au juge un changement de prénom de l'adopté.

Obligation alimentaire

L'adopté, comme tout enfant, doit des aliments à ses parents, s'ils sont dans le besoin et, réciproquement, l'adoptant doit des aliments à son enfant adoptif.

Nationalité

L'enfant adopté pendant sa minorité acquiert automatiquement la nationalité française dès lors que l'un des parents (adoptant) est de nationalité française. Il est considéré Français dès sa naissance.

Mariage

Le mariage est interdit entre l'adopté et sa famille d'origine ainsi que dans la famille de l'adoptant.

Successions

Dans sa famille adoptive, en matière successorale, l'enfant adopté bénéficie des mêmes droits que les autres enfants.

Dans sa famille d'origine, il est exclu de la succession.
0 vote

Étant homosexuel mais néanmoins opposé au mariage gay et à l'homoparentalité, j'ai pris part une heure durant à la manifestation qui a réuni près d'un million de participants, chiffres évidemment revus à la baisse par les autorités à la solde de l'Élysée (les forces de l'ordre en dénombraient quelque 340.000), et j'affirme n'avoir vu aucun débordement homophobe ni entendu quoi que ce soit de déviant ou de délictueux vis-à-vis des homosexuels. Je m'empresse d'ajouter qu'un nombre non négligeable de gays étaient eux aussi présents, car on peut être homo mais hors milieu ou tout simplement lucide...
0 vote

@ Constantin

Merci pour ton rappel des règles civiles que je connais peut être mieux que toi... mais il suffisait de donner un lien Internet pour qui voudrait aller chercher l'info (site Légifrance par exemple) au lieu de faire un copier coller de je ne sais où < qui me paraît suspect en plius !!!! cela ne ressemble pas à du Dalloz >

Comme beaucoup tu focalises sur un détail : l'adoption ou la PMA, alors que le sujet est le mariage POUR TOUS et même pour les curés ... :red: (chez les protestants c'est réglé depuis longtemps)
0 vote


Comme beaucoup tu focalises sur un détail : l'adoption ou la PMA, alors que le sujet est le mariage POUR TOUS et même pour les curés ... oops (chez les protestants c'est réglé depuis longtemps)

car les textes existants en l’état sur le mariage intègrent la parentalité, donc je ne focalise pas.

la religion! ça me gonfle ce débat religieux! il faut toujours remettre ça sur le tapis!

je n'aime pas Benoit XVI! ça te va? :D
0 vote

@Constantin

Désolé mais entre le texte d'un code et le court résumé dans vos droits.fr pour lequel tu as oublié des passages... MOI je vais A LA SOURCE
0 vote

moi aussi, mais tu crois que tous vont la lire, la source? ça m’étonnerais fort! donc autant en mettre les principales lignes, c'est déjà ça!
0 vote

Tu n'as pas compris, semble t il, pourquoi j'insiste sur le mariage pour les curés aussi ....

Un couple de tourterelles c'est magnifique... un couple de canard, cela existe... un couple de chevaux, on ne se pose même pas la question de savoir si l'un est mâle, femelle ou hongre...

Un couple de curés !!!!! pourquoi pas ? ils auraient moins tendance à se voir poursuivis pour des affaires de moeurs, NON ?
0 vote

Cher Dordj,

Qu'ils soient masculins ou féminins, les pasteurs (protestants) sont loin d'être tous mariés : ils peuvent prendre époux ou épouse s'ils le veulent, nuance. De plus, le mariage des religieux n'est pas du tout la norme au sein de toutes les mouvances que compte le protestantisme. Merci de comparer ce qui est comparable, si possible.

J'ajoute que les protestants français qui sont avant tout luthériens et calvinistes – et qui n'ont pas grand-chose à voir avec les presbytériens d'outre-Manche ultra-progressistes – sont farouchement hostiles au mariage gay, dans l'Hexagone, et cela d'autant plus que le mariage à proprement parler n'existe pas, s'agissant d'une bénédiction nuptiale.
0 vote

Un couple de curés !!!!! pourquoi pas ? ils auraient moins tendance à se voir poursuivis pour des affaires de moeurs, NON ?

oui mais impossible , se serait renier les bases qu'ils défendent et ne seraient donc pas crédibles.

mais je ne comprends pas cette insistance de l’église catholique contre le mariage des prêtres qui pourtant devraient montrer l'exemple de la famille si on en croit leurs préceptes!
ça marche bien chez certains protestants et les anglicans! Franchement, je n'ai jamais compris.
Ils parlent de famille mais ne montrent aucun exemple de référence. Qu'en savent ils?

Mais bon là n'est pas le sujet!
0 vote

Cher Diorj,


Les affaires de pédophilie au sein de l'Église sont très rares, les personnes qui se rendent coupables d' « affaires de mœurs » étant avant tout des pères et des mères de famille mariés, preuve que le célibat n'est absolument pas cause de déviances pédomanes !

Le RCNI avance les chiffres suivants, repris par la Sofres :

– 50,8% des agresseurs sont des parents
– 34% des voisins et amis
– 3,4% des figures dites d'autorité (prêtres, instituteurs et professeurs)
– 11,8% de personnes n'entrant pas dans les catégories ci-dessus

Le pourcentage de prêtres véritablement pédophiles (car les dernières années ont démontré qu'on accusait de plus en plus souvent sans preuves, dans le but de nuire) est donc très inférieur à 3,4%, ce pourcentage incluant tant les gens du corps enseignant que les religieux... Ce sont les médias et les opposants au catholicisme qui gonflent les chiffres de façon ahurissante dans le dessein évident de jeter l'opprobre sur une Église romaine qui dérange...

Vous trouverez ces chiffres ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abus_sexuels_sur_mineurs_dans_l'Église_catholique

(cf. le paragraphe intitulé Dans la société prise dans son ensemble).


Bonne soirée.
0 vote

Cher Chopi,


Vous affirmez que « nous sommes dans une démocratie basée sur des principes dont un qui est l'égalité ».

La démocratie est un mythe dont on attend toujours la réalisation... Jamais la société actuelle n'a été moins égalitaire et démocratique que de nos jours. Non, les hommes ne naissent pas libres et égaux en droits : un bébé qui naîtra dans une favela de Rio ne partira pas avec les mêmes chances dans la vie qu'un nouveau-né qui verra le jour au sein d'une riche famille de San Francisco. Ne vous en déplaise, ils ne seront jamais égaux, même s'ils devraient l'être, dans l'absolu, si le monde était bien fait...

Vous dites que « l'homosexualité était classée comme MALADIE MENTALE jusqu'en 1981 par l'OMS !! »
Il y a une différence entre ne plus classer l'homosexualité comme maladie mentale et vouloir en faire un nouveau modèle social, tout comme il y a une différence entre condamner l'homophobie et louer la prétendue supériorité de l'homosexualité ou de l'homoparentalité sur l'hétérosexualité et la parentalité naturelle qui constituent deux constantes majeures nécessaires à la survie de l'humanité depuis qu'elle existe.

Selon vous, toujours, « Il est tant que les regards changent sur nous et qu'on devienne Comme des hétérosexuels (au sein de la société exclusivement p) et cela passe par l'égalité des droits. »

À ceci près que les homosexuels ne cessent de clamer sur tous les toits qu'ils n'ont rien à voir avec les hétérosexuels, très jaloux de leur(s) différence(s) et avides de profiter des mêmes droits qu'eux sans s'acquitter de leurs devoirs. Le « droit au mariage » ou « à l'enfant » est leur dernière lubie, tout comme les nombreuses incohérences d'une société qui ne raisonne plus qu'en termes de plaisir, de profit et de consommation...

Vous prétendez que « Le mariage c'est pour tous, ou pas de mariage du tout ! Parce que ce n'est pas normal qu'on distingue les homosexuels des hétérosexuels. »

Les homosexuels sont seuls à vouloir se distinguer à tout prix des hétérosexuels... Ils brandissent à tout instant leur(s) différence(s) et ce n'est pas parce que je suis homosexuel que je n'ai pas le droit de constater certains faits aveuglants. Ce n'est pas l'homophobie qui me fait m'exprimer mais la lucidité.

Vous écrivez que « Quand vous avez 50% des manifestants contre le projet de loi qui ont plus de 70 ans non mais allo quoi, dans 20 ans à tout casser ils seront tous morts, qu'est-ce qu'ils en ont à foutre ! »

Votre haine « anti-vieux » vous conduit à des idées moralement indéfendables... Sous prétexte qu' « ils seront tous morts dans vingt ans », ce qui n'est pas du tout certain, ils devraient se taire ?! Drôle de conception de la liberté d'expression que la vôtre... Vous n'avez que seize ans et ce sont les « vieux » qui paient vos études, petit rappel. Qui plus est, j'ai pour ma part vu mille fois plus de personnes dont l'âge se situait entre dix-huit et trente ans (et beaucoup d'adolescents indépendants) que de « vieux » de plus de soixante-dix ans. Vous pérorez donc en méconnaissance de cause...

Vous martelez que « Les slogans sont : "Un papa, une maman y'a rien de mieux pour un enfant", à ouais ? Et depuis quand cvaut mieux un papa et une maman qui batte leurs enfants plutôt que deux mamans qui l'aiment plus que tout ? Qu'est-ce qu'ils en savent ceux qui crient ça ? »

Un papa et une maman, il n'y a en effet rien de mieux pour un enfant, surtout quand on sait que les cas de parents qui battent leur(s) enfant(s) sont rares... Et le fait que deux hommes ou deux femmes vivent ensemble et élèvent un enfant ne les préservera pas de sévices qu'ils pourraient potentiellement leur infliger... Mieux vaudra à cet égard ne pas faire mention des enfants qui se font abuser sexuellement par certains homosexuels qui vivent en couple...

Vous vous vantez qu' « Il faut que les gens s'arretent 5 minutes. Oui je serais dans la rue en province le 19 Janvier pour le mariage pour tous, oui je soutiens la manifestation du 27 Janvier mais par pitié qu'ils la votent LE PLUS VITE POSSIBLE cette loi !! »

Peut-être devriez-vous penser à vos études en vue d'obtenir votre baccalauréat, plutôt que de brûler le pavé en vous laissant récupérer par des groupuscules politiques situés très à gauche et qui distillent des idées qui ne sont pas encore de votre âge...

Cerise sur le gâteau, vous lancez à la cantonade qu' « Un référundum doit selon l'article 11 de la constitution, porter sur un fait social ou économique et non un fait sociétal. Donc pour faire un référundum là dessus, il faudrait modifier la constitution. »

Bien sûr que non... Il y a bien eu un référendum sur l'Europe, en 2005, et si la société et le gouvernement de l'incompétent Hollande étaient vraiment démocratiques, ils en feraient un. Mais ils ont trop peur de se faire désavouer par une majorité écrasante d'opposants au mariage homosexuel et à l'homoparentalité...

Il conviendra par ailleurs de nous expliquer la différence entre « social » et « sociétal », néologisme impropre qui ne veut rien dire de précis et qu'on fait rimer avec « social »...


Bonne fin de soirée.
0 vote

Je pense, personnellement, que notre société devrait se préoccuper des enjeux et menaces plus importants qui pèsent sur nous, au lieu de s'affirmer pour ou contre un projet de loi concernant le mariage pour tous.

En ce qui me concerne, je ne suis ni pour ce projet, ni contre. Qu'il passe, tant mieux, qu'il ne passe pas, tant pis.

Ce que les gens ont du mal à comprendre, c'est que notre pays a d'autres priorités, et l'homme qui nous sert de président devrait plutôt se concentrer sur les affaires capitales.

Peut être que le mariage pour tous passera, peut être que certains gays qui se sont autoproclamés "représentants des homosexuels" pourront se marier, mais ce n'est pas pour autant que les bourses des étudiants, les retraites et le pouvoir d'achat vont augmenter!

Nous sommes en train de repeindre le pont d'un navire qui coule; il y a d'autres priorités.
0 vote

Je me souviens, il y a peu, du témoignage d'une grand mère interrogée avec sa petite fille (majeure et salariée).

ce coulpe de retraité a travaillé toute sa vie...

la grand mère avouait en pleurant que parfois sa petite fille l'aidait financièrement car sa retraite ne lui permettait pas grand chose.

Elle disait à juste titre "normalement c'est aux grands parents d'aider leurs petits enfants dans leurs projets, j'ai honte de me faire aider par ma petite fille".

Mais il est vrai que le mariage pour tous est tellement plus important....
0 vote

Le mariage « gay » permet en effet de faire diversion sur les magouilles multiples de Hollande, l'incompétent mafieux qui remplaça en dernière minute l'obsédé sexuel DSK... Cela donne envie de vomir...

Il permet de passer sous silence les 70 milliards d'euros d'impôts supplémentaires que la gauche veut infliger aux « cons-tribuables », de ménager un écran de fumée sur le Livret A dont le pourcentage passe de 2,25% à 1,75%, sur la SNCF qui majore ses tarifs déjà prohibitifs de 2,3%, et j'en passe... Sans parler de l'aide financière et armée apportée au Mali qui ne porte pas du tout la France dans son cœur, les islamistes radicaux menaçant de la frapper en guise de représailles... Merveilleuse, cette perspective d'attentats... Merci qui ? Merci Hollande !!

Le plus triste est que les Français soient devenus stupides et ignorants de leur histoire récente au point de porter au pouvoir des concussionnaires incapables qui veulent la mort de la société et de la famille... La gauche est décidément le grand mal français, depuis 1789... Elle m'aura rendu sympathique un Sarkozy que je n'ai jamais apprécié...
0 vote

Nos ancêtres ont fait des révolutions, ils ont abolit la monarchie, ils ont exécuté bien des grands de ce pays, tout cela dans l espoir de faire avancer les mentalités et de se libérer des chaînes qui les liaient. Mais au lieu de cela, ce sont d autres chaînes qu'ils se sont mis, les gores d autrefois ont été remplacés par d autre, toujours assoiffés de pouvoir, écrasant les petits, rongeant jusqu'à l os les petits travailleurs, leur faisant miroiter monts et merveilles...

petits souvenirs:

La Terreur est le nom par lequel on désigne une période de la Révolution française. Elle commence, selon les auteurs, à la naissance du tribunal révolutionnaire en mars 1793, aux massacres de Septembre de 1792, voire aux premières têtes tranchées de juillet 1789. Elle s'achève le 28 juillet 1794, lors du coup d'État du 9 Thermidor.

Suite à la chute de la monarchie, le 10 août 1792 et à l’élimination des députés girondins lors des journées d’émeute des 31 mai et 2 juin 1793, les montagnards prennent le pouvoir.

La République française, alors engagée dans une guerre révolutionnaire contre une coalition européenne et une guerre civile contre les royalistes et les fédéralistes, est gouvernée par un pouvoir d’exception reposant sur la force, l’illégalité et la répression à l'encontre des opposants politiques qualifiés de « contre-révolutionnaires » ; royalistes, girondins, modérés... Avant que les montagnards ne se déchirent entre eux et que ne soient à leur tour frappés les Hébertistes, partisans d'une radicalisation de la Terreur et de la déchristianisation, puis les dantonistes et indulgents. Suite à la victoire des armées républicaines, les députés de la Plaine, les anciens dantonistes et hébertistes s'unissent contre Robespierre et ses alliés qui sont exécutés le 28 juillet 1794, mettant ainsi fin de fait à la Terreur.

Pendant cette période, environ 500 000 personnes sont emprisonnées et approximativement 100 000 sont exécutées ou victimes de massacres ; dont 16 594 guillotinés, 20 à 30 000 fusillés, et des dizaines de milliers de prisonniers et de civils vendéens, victimes notamment des massacres du Mans, de Savenay et des colonnes infernales.


un roi démocratique?

Le 4 septembre 1791, en acceptant la Constitution élaborée par les membres de la Constituante (Constitution de 1791), Louis XVI fait passer la France d'une monarchie absolue à une monarchie constitutionnelle.

Cette constitution abolit la notion de droit divin qui donnait au roi un pouvoir absolu sur la France. Le roi doit dorénavant prêter serment devant la nation, jurant de maintenir en place la Constitution et de l'appliquer, il porte maintenant le titre de roi des Français. Sa fonction reste héréditaire et il devient le chef d'un gouvernement de six ministres qu'il nomme ou révoque, mais qui sont responsables devant l'Assemblée nationale législative. Sa charge est d'administrer le pays, de nommer certains hauts fonctionnaires et de représenter la nation vis-à-vis de l'étranger. Enfin, il partage avec l'Assemblée le pouvoir de déclarer ou faire cesser une guerre. Bien que la personne du roi soit définie comme « inviolable et sacrée », la Constitution prévoit des cas où il peut être déchu de ses fonctions par l'Assemblée.


la Constitution prévoit des cas où il peut être déchu de ses fonctions par l'Assemblée

qu'en est il sous la république aussi royaliste qu'en 1791? Peut on déchoir aussi facilement un président de la république qui se cache derrière une immunité présidentielle et donc non jugeable sous son mandat?


J'ai l’étrange sensation d'un grand retour en arrière...
0 vote

Cette histoire de mariage gay est vraiment venue pile au bon moment en effet. Beaucoup de petites magouilles en on allègrement profité....
Mais bon, nos politiques fonctionnent comme ça au moins depuis que je comprends un tant sois peu ladite politique. Donc 10 ans facile à ma connaissance, et ceux qui sont plus agés vont surement me dire que ça fait nettement plus.

De gauche ou de droite (extremes y compris), la politique n'est pas là pour permettre à un pays d'évoluer, mais elle sert plus a s'enrichir et à avoir cette sensation de pouvoir.
Depuis toujours à la période des élections on nous promet honneteté, croissance, respect, sécurité, enrichissemnt, développement, justice..... Puis 5 ans après "j'ai pas pu, la conjoncture, la fille du capitaine, il a un gros nez...." bref toutes les excuses sont bonnes pour nous prendre pour des cons ! Ras le bol !
Je vote toujours aux éléctions mais hélas c'est plus par dépit et pour éviter le "moins pire" qu'autre chose. Et le pire c'est que j'ai la sensation d'être assez con pour y croire à ce renouveau... J'ai 23 ans, j'ai connu 4 présidents différents, dont un ou j'etais trop jeune pour vraiment comprendre, et je suis déjà dégouté par nos politiques. Est-ce vraiment normal ?
Ca fait 5 ans que je poux donner mon avis de manière officielle, mais pourrtant on m'écoute toujours autant qu'avant, puisque "je suis trop jeune, trop idéaliste, je comprendrais plus tard, à cet âge je ne suis pas crédible". Dixit un ex député dont je ne citerai pas le nom... Mais à coté de ça on nous fout du "la jeunesse c'est l'avenir" un peu partout ! Normal aussi ?

Je vais finir sur une note utopique et naive dans le genre vive les papillons roses et bleus...

Il serait temps qu'on arrete enfin ce délire de surpasser l'autre et d'enfin construire ensemble (finalement le slogan de Nicolas Sarkozy, "Ensemble, tout devient possible" était plutot bon à la base ! )
L'humanité et la Terre ne s'en porteront que mieux !
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit