Le cas Gérard Depardieu...vous en pensez quoi ? - Page n°2

avatar contributeur de Ecaille
Ecaille
19/12/2023 à 11:04 - 19/12/2023 à 12:17

Citation de JulienD62 #489491

Coucou, je voulais te répondre en privé mais je ne peux pas, je ne correspond pas à tes critères de recherche^^.

Je voulais te remercier d'avoir apporter ton témoignage sur cet acteur et sur cette époque qui semble montrer une image un peu différente de son comportement. A quelque part je crois préférer qu'un mal-être pousse a la monstruosité (c'est l'image que j'ai eu en l'écoutant) plutôt que ce soit la nature humaine (même si cela existe aussi je sais bien). Je précise pour les lecteurs.trices que je souhaite une condamnation exemplaire s'il est coupable au sens de notre justice et sans que l'on trouve des circonstances atténuantes (liées au décès de son fils par exemple).

Et je voulais te dire que moi je comprends les nuances que tu apportes sur les actes constitutifs d'agressions sexuelles (pour moi, tous ces actes peuvent être considérés comme des agressions). J'ai eu, petite fille, deux grands pères qui effectuaient des attouchements sur les femmes et les filles de la famille.

Avec le recul je dirais que d'un côté il y avait le geste un peu débile d'un homme a l'humour quelque peu deplacé qui s'amusait d'en rajouter avec l'ensemble des autres hommes. C'était deplacé c'est sur mais il me paraît évident maintenant que son intention première était de faire rire l'assemblée (femmes et filles incluses). D'ailleurs les blagues de cul mysogynes étaient constitutives de la bonne ambiance générale de la famille (cela faisait rire sincèrement les femmes qui riaient surtout de la bêtise de leurs hommes). Cet homme, je lui ai pardonné sa bêtise inscrite dans une époque que les nouvelles générations ne peuvent comprendre (et heureusement j'ai envie de dire).

De l'autre, le patriarche qui instaure son ambiance et ses règles du jeu. C'est lui qui décide et personne n'aurait l'idée de broncher. Ma mère me racontait sa séance d'humiliation la première fois qu'elle a été seule a son domicile. Ambiance glaciale. Les attouchements de cet homme étaient différents. Il yavait un volet sexuel lié a un certain désir que même la petite fille que j'étais avait ressenti. Et pourtant il pouvait agir devant toute la famille sans que personne ne bronche. Les jeunes d'aujourd'hui crieraient au scandale "c'est dégueulasse de laisser une petite fille se faire agresser sans réagir!" . Oui mais là encore cette époque explique cette incapacité a s'opposer au patriarche. J'ai appris plus tard que ma petite cousine qui elle avait passé ses vacances petite chez lui avait subit bien plus que moi... Et a attendu le décès de son père âgé pour l'avouer a sa mère...

Bref, j'en suis revenue de tout ça je voulais juste expliquer la différence que moi je fais entre ses deux actes. Le premier touchait les fesses, le second le cou et le haut de la poitrine. C'est pourtant le second qui est pour moi le plus moralement contestable. Et peut être que personnellement, avec le recul, je mesurerai mes propos concernant le premier, par soucis de justesse mais aussi par respect pour les victimes qui ont croisé la route des autres...

Prenez ce post comme un simple témoignage qui se voulait envoyé en mp, je ne souhaite pas spécialement convaincre que mon point de vue est le meilleur.

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 11:05 - 20/12/2023 à 09:22

"Elle l’a bien cherché"

"Elle a usé de son charme"

"Pour booster sa carrière"

"Qu’elle ne vienne pas se plaindre après"

Elle l’a bien cherché : les mecs et nanas (quelle plaie ces connes) qui minimisent le viol et autres agressions sexuelles cherchent salement à dédramatiser des actes graves. Elle est où votre décence à vous ? Pas la peine de nous démontrer que donner la parole et des libertés aux femmes est une mauvaise idée. C’est vrai que nous femmes devrions y réfléchir à deux fois avant de se contenter de simplement exister alors qu’une légion d’enfoirés respire.

Elle a usé de son charme : je n’ai jamais vu une femme demander à un homme s’il pouvait la tringler de force alors qu’elle n’a aucune envie d’offrir son corps. D’ailleurs il est bien connu que les hommes n’usent jamais de leur charme. Bah voyons. Des hommes qui séduisent ? Nooon... quelle ignominie. Ils ne peuvent pas se permettre ça, les pauvres… ils vont passer pour des allumeurs sinon.

Pour booster sa carrière : y en a beaucoup des femmes qui ont vu leur carrière décollée après avoir porté ce genre d’accusation ? Ah ouais... ça doit faire rêver d’être vue comme la violée de service. Je devrais essayer pour trouvez le job idéal tiens !

Qu’elle ne vienne pas se plaindre après : les mecs qui jouissent de leurs pulsions (nanas comprises) sont justes abjectes. Ces détritus pensent avoir le droit de se servir en rejetant les conséquences morales et judiciaires sur les victimes. Car voyez-vous, un détritus, lorsqu'il sait qu'il a gaffé, il croit quand même qu’il a bien fait. Parce que les réactionnaires misogynes et opportunistes profiteront toujours de la parole controversée de quelques menteuses pour servir leurs intérêts vicieux et leur malhonnêteté. Tellement facile de déclasser la vérité et les faits au dépend d’un pourcentage vertigineux de femmes qui sont réellement détruites par les violences sexuelles. Mais bon ça dérange dans le paysage, m'voyez...

Crème2CactusJ'entends souvent dire qu'il faut différencier l'homme de l'artiste (ou de son œuvre)... Je n'y arrive pas.

Idem. Et très bonne remarque en passant. D’ailleurs on retrouve ce trouble dissociatif chez les tueurs en série. Beaucoup disent avoir un autre "lui". Cela leur permet de prendre de la distance avec les victimes et de justifier leurs crimes.

Dernière chose : le viol n’est pas un simple délit du style "J’ai volé des Haribo au supermarché". Le viol est un CRIME. Donc les raclures qui tentent pathétiquement d'affirmer le contraire, le jour où vous vous ferez passer dessus par un gros dégueulasse on en reparlera. Et croyez-moi il sera impératif pour vous de trouver une âme compatissante.

Suite à un conflit que j'ai eu ici, j’ai remarqué que la mention tu te victimise est très confortable pour certaines personnes. J'ai souvent vu ça. Rien de mieux pour enfoncer les autres que de leur balancer cette réflexion à la con afin de se donner le beau rôle.

avatar contributeur de Bidule
Modération Bidule
19/12/2023 à 11:45

Citation de D Comme... #489498

Je rebondit juste sur la dernière parti de ton intervention.

Des phrases clé comme "tu te victimises" il y en a pléthore et j'ai constaté que soit, c'etait ce genre de reflexion qui etaient sirtie, soit des abregés de concepts ou des hachtag, pour clore la discution, comme si elle avait déjà eu lieu et que les tenants et aboutissants etaient, de fait invalidé.

Je me demande parfois si ces gens seraient capables de penser seul sans tout ces hachtag et autres concepts, la plus part importé d'Amérique


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 13:28

Citation de FéeArté #489407

"Certaines femmes sont prêtes à tout pour avoir un rôle ou pour être célèbres. Donc qu'elles ne viennent pas se plaindre après"

Quand on veut on veut et si on dit non, c'est non. A quel moment une femme n'a pas le droit de decider??? A quel moment on n'a Pas le droit de se plaindre? Car des fois on veut et des fois Pas?? Bah, comme tout le monde.

Et c'est une femme qui a des propos pareils 😔. On ne finit Pas de se défaire de cette mentalité car meme les femmes participent a cette restriction de liberté

avatar contributeur de JulienD62
JulienD62
19/12/2023 à 13:30

Il y a visiblement des personnes que j'ai blessé et je le regrette amèrement, en particulier @Mozartracks. Mais pour m'ajouter en liste noire, encore aurait-il fallu que je comprenne véritablement pourquoi. J'en suis triste, bien triste.

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
19/12/2023 à 13:38

Je voulais vraiment m'abstenir à repondre à ce genre de sujet. @JulienD62

Ce qui apparaît comme gênant c'est que la vision que tu décris participe à la culture du viol. Pour etre ok sur la définition "La culture du viol est un concept sociologique utilisé pour qualifier un ensemble d'attitudes et de comportements partagés au sein d'une société donnée qui minimisent, normalisent voire encouragent le viol."

Ces gestes qui vous paraissent anodins ne le sont pas. Et il y a une grande différence entre un chat bite entre poto et se faire frotter dans les transports , se faire mettre la main au cul gratuitement par de pures inconnus,  comme la récurrence de ces gestes qui finissent par faire juste peter un plomb aux femmes.

De plus tout ce que vous considériez comme "normal" dans une génération,  ne l'est plus parce que non la femme n'est pas l'objet joujou de l'homme et ce genre de grossièreté participait pleinement à considérer la femme comme un objet dont on pouvait disposer en tant qu'homme.

On se dit civilisé,  en quoi c'est civilisé ? Les choses ont évolué (heureusement) que ca plaise ou non. Et à ce que je sache les femmes vont bcp moins s'amuser à vous peloter messieurs de manière gratuite, ni poser la main sur vos couilles quand vous vous y attendez le moins avec une petite réflexion comme on a le droit style " houlala mais c'est tout mini là-dedans, fait pas froid pourtant"

Pour Gérard machin bah , les propos entendu etant sorties de sa bouche me suffit, j'ai envie de dire qu'il est seul responsable de sa chute publique. Le reste c'est à la justice de faire le job.

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 13:49 - 19/12/2023 à 13:52

J'apprécie toujours autant tes interventions @Phoenix.

Phoenix73Ces gestes qui vous paraissent anodins ne le sont pas. Et il y a une grande différence entre un chat bite entre poto et se faire frotter dans les transports , se faire mettre la main au cul gratuitement par de pures inconnus, comme la récurrence de ces gestes qui finissent par faire juste peter un plomb aux femmes.

J'ajoute juste ça : on a tendance à oublier (délibérément ou inconsciemment) que les violences sexuelles ne sont pas QUE le cas des stars de cinéma comme les médias nous le vendent en ce moment. Elles sont principalement le fléau des gens de la populace. Avant de dire "Elles l’ont bien cherché" certains-certaines devraient se remuer les neurones (s’il vous en reste) parce qu’il ne s’agit pas que d’un inconnu agressant une nana en mini jupe à l'extérieur. La multitude de viols (chaque jour) perpétrés par des ordures se propage dans les foyers, le travail, la famille, la guerre, l’esclavage sexuel et j’en passe…

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 14:05 - 29/01/2024 à 16:54

.

avatar contributeur de JulienD62
JulienD62
19/12/2023 à 14:10

@Phoenix73 : je ne participe pas à la culture du viol puisque je m'époumonne à dire depuis hier que les victimes doivent trouver une façon de se reconstruire. La seule chose que je dis, c'est de ne pas jeter au feu Depardieu sur la foi de propos mysogines et vulgaires. Gainsbourg et tant d'autres étaient aussi crus. Ça ne veut pas dire que je partage le contenu de leurs propos. Doit-on brûler Jean-Marie Bigard qui, cela étant, ne me fait pas + rire que ça ? Sur YouTube, allez voir les sketchs des "Grosses Têtes" dans les années 90. C'était pas mieux mais ça faisait rire, y compris les femmes. Chacun est libre d'apprécier ou non. Doit-on emprisonner les étudiants en fac de médecine, les militaires ou les flics qui tiennent des propos au moins aussi trash que ceux de Depardieu ? Est-ce cela qui vous choque autant dans ce que j'ai dit ?

Et non, je n'ai jamais considéré le corps d'une femme ou d'un homme comme un joujou. Comme je sais faire la différence entre un chat-bite entre potos et la main aux fesses d'un inconnu ou non dans le métro. Est-ce le fait de rappeler que les agressions se réglaient avec des gifles autrefois qui vous choque ? Est-ce le fait de condamner l'attitude des réseaux sociaux ?

Donc si j'ai blessé, je m'en excuse encore, mais soyez au moins sympas de me dire où et pourquoi. On ne peut débattre que lorsqu'il y a deux personnes autour de la table.

avatar contributeur de Mozartracks
Mozartracks
19/12/2023 à 14:17 - 19/12/2023 à 14:21

Citation de JulienD62 #489509 Est-ce le fait de rappeler que les agressions se réglaient avec des gifles autrefois qui vous choque ?

Tu généralises encore. Non TOUTES les agressions "autrefois" ne se réglaient pas avec des gifles. Et puis ça veut dire quoi cet "autrefois" ?

Je vais prendre un exemple : le mien. Pendant 10 ans, je me suis fais agressé par ma belle-mère. Est ce que ça s'est réglé par une gifle ? Attends voir... bah non. Je ne sais pas ce qu'est cet "autrefois" que tu ramènes à toutes les sauces, mais ça ne veux strictement rien dire.


"Oh, my stars ! If it isn't Steven Universe ! We finally meet !"

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 14:43 - 19/12/2023 à 14:50

JulienD62je m'époumonne à dire depuis hier que les victimes doivent trouver une façon de se reconstruire.

Ah ? Les victimes doivent se reconstruire ? Donc après avoir servi de serpillère elles ont encore le devoir de s'essorer toutes seules. Ok... Mais... en fait les agresseurs n'ont déjà pas à faire ce qu'ils font.

C'était pas mieux mais ça faisait rire, y compris les femmes.

Avant quoi ? Toutes les femmes riaient ? Hum 🤔

Doit-on emprisonner les étudiants en fac de médecine, les militaires ou les flics qui tiennent des propos au moins aussi trash que ceux de Depardieu ? Est-ce cela qui vous choque autant dans ce que j'ai dit ?

Tu as raison on ne peut pas mettre tout le monde en prison. De toute façon avec la foultitude de détraqués-ées qu'on relâche dehors ça ne sert pas à grand chose 😁

J'ai beau te relire, je ne vois pas où tu veux réellement en venir. Parce qu'au final, personne n'a à subir la lourdeur humoristique des beaufs qui sont convaincus d'amuser la terre entière. Tu l'as dis toi-même : chacune-chacun est libre d'apprécier ou non. Donc il y aura toujours des propos hors limite qui seront mal accueillis. Surtout si ces propos ciblent une catégorie de gens en particulier. Là on a quand même des doutes quant à la recevabilité humoristique.

Dans les années 90 : Les Inconnus, Eli Kakou et autres du même genre savaient être subtilement hilarants sans être blessants. Tout le monde en prenait pour son grade. L'humour et les plaisanteries graveleuses requièrent un certain savoir faire. Rire des clichés versus je ris des autres en faisant des clichés ce n'est pas la même chose.

Mister Gérard et les autres que tu as cité appartiennent à une époque durant laquelle on avait pas le réflexe de les remettre à leur place. Ce n'est pas parce que c'était courant avant, que c'était moralement acceptable.

avatar contributeur de Mozartracks
Mozartracks
19/12/2023 à 14:46 - 19/12/2023 à 14:48

Citation de D Comme... #489512 Dans les années 90 : Les Inconnus, Eli Kakou et autres du même genre savaient être subtilement hilarants sans être blessants. Tout le monde en prenait pour son grade. L'humour et les plaisanteries graveleuses requièrent un certain savoir faire. Rire des clichés versus je ris des autres en faisant des clichés ce n'est pas la même chose.

C'est exactement ça, merci pour ces propos pleins de bons sens 🙏

Citation de D Comme... #489512 Ce n'est pas parce que c'était courant avant, que c'était moralement acceptable.

Idem 🙏


"Oh, my stars ! If it isn't Steven Universe ! We finally meet !"

avatar contributeur de Ecaille
Ecaille
19/12/2023 à 14:49 - 19/12/2023 à 14:53

Citation de Mozartracks #489511

Je crois que tu as raison de pointer la généralisation absurde qui peut être faite. Mais cette généralisation doit être évitée des deux côtés.

Toutes les mains aux fesses ne sont pas des agressions sexuelles comme toutes les blagues mysogynes ne sont pas des insultes comme tous les hommes ne sont pas des bourreaux et les femmes des victimes (ton cas en est un exemple)... Etc etc. Et même au risque de choquer, toutes les personnes qui vont porter plainte au commissariat ne sont pas forcément des victimes, quand bien même parfois, elles le pensent sincèrement. Pour savoir ce qu'il en est il faut toujours faire l'effort de creuser et de contextualiser. Dans un échange comme celui là, il est aisé d'avoir un propos maladroit qui impacte certaines personnes beaucoup plus que sur d'autres sujets plus légers...

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 14:51 - 19/12/2023 à 14:55

Citation de Ecaille #489516 Toutes les mains aux fesses ne sont pas des agressions sexuelles comme toutes les blagues mysogynes ne sont pas des insultes

Serieux? Tu penses vraiment ce que tu viens d'écrire là? ....waw.... je comprends notre société maintenant... surtout quand cela vient des mots d'une femme !!! 😅🙄

Allez ! Bonne cogitation du vide! J'en ai ma dose de ce sujet...🙄bye

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 14:55

Citation de PtiteVortex

C'est tellement incroyable qu'il faudrait en faire une case spécial Monopoly 🤣

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 14:56

Citation de D Comme... #489518

Non mais allo quoi!🙄

avatar contributeur de Ecaille
Ecaille
19/12/2023 à 15:00 - 19/12/2023 à 15:02

Citation de PtiteVortex #489517

Bien sûr que je le pense sinon je ne l'aurais pas écrit mdr.

Personnellement j'aime l'humour qui manie l'ironie depuis toujours. Et je ne me sens pas insultée quand il s'agit de blagues mysogynes. Tout dépend de l'intention derrière. (Les propos de Depardieu ne m'ont pas fait rire parce que ce n'était pas de l'ironie).

Édit : je trouve par contre vos échanges suivants plutôt irrespectueux. Si les échanges de points de vue différents du vôtre vous dérangent, il est tout a fait possible de ne pas venir sur un forum de discussions.

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 15:11 - 19/12/2023 à 15:17

Citation de Ecaille

Je suis irrespectueuse ? C'est drôle je pense la même chose de toi quand je te lis.

La pondération dont tu te targue m’a l’air bien confortable. Je veux bien qu’on soit modéré-ée, mais pas quand quelqu’un pénètre notre sphère intime sans y être invité-ée et qui plus est en nous mettant une main au cul et autres violences gratuites.

Purée… y a que des gens n’ayant jamais enduré des saloperies à répétition qui se permettent de parler comme ça.

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 15:12 - 19/12/2023 à 15:14

Citation de Ecaille #489520

Nos propos sont à la hauteur des tiens qui sont pour moi un irrespect total pour l'intégrité personnelle... moi, tout ce que tu dis ne me fais pas rire... j'arrêterais là... ce sont des paroles comme les tiennes qui me donnent le plus la nausée !

avatar contributeur de Ecaille
Ecaille
19/12/2023 à 15:18

Citation de D Comme... #489521

Je n'ai jamais parlé de situations individuelles, hormis la mienne, d'ancienne victime d'agression sexuelle.

Quand je dis d'éviter de généraliser, je n'évoque pas seulement les cas que toi ou d'autres avez vécu. Je dis simplement que le raccourci qui est fait entre l'acte de mettre une main aux fesses et une agression sexuelle ne peut être juste que dans un contexte donné.

Que ce sujet soit sensible je le comprends tout a fait. Mais empêcher les points de vue plus nuancés que le votre de s'exprimer est un non sens sur un forum comme celui ci.

Et oui, j'ai ressenti du dégoût en écoutant Gérard Depardieu. Est ce que cela m'empêche de prendre du recul sur cette affaire? La question est la pour moi.

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 15:37 - 19/12/2023 à 15:40

Je n'ai jamais parlé de situations individuelles, hormis la mienne, d'ancienne victime d'agression sexuelle.

Hein ? Heu... bah les "situations individuelles" étant nombreuses, voir épidémiques, on est loin de cas individuels, c'est collectif là... à l'échelle mondiale.

Je dis simplement que le raccourci qui est fait entre l'acte de mettre une main aux fesses et une agression sexuelle ne peut être juste que dans un contexte donné.

Un contexte donné... il n'y en a pas. Il n'y a pas de contexte donné lorsqu'il s'agit de gestes déplacés et non-désirés.

Mais empêcher les points de vue plus nuancés que le votre de s'exprimer est un non sens sur un forum comme celui ci.

Hum je n'ai vu personne t'empêcher de t'exprimer, toi et tous les autres qui tenez des "propos nuancés". Personne ne vous interdit quoique ce soit puisque de toute évidence vous vous réservez le droit de dire ce qui vous passe par la tête.

Est ce que cela m'empêche de prendre du recul sur cette affaire? La question est la pour moi.

Le recul on ne peut pas en avoir lorsqu'on a même plus le courage d'avancer.

M'enfin @PtiteVortex dit vrai, stérilité dans l'échange car aucune empathie. Apparemment la tendance est aux "propos nuancés" plus qu'à la compréhension des traumas générés.

Je désactive la notif, bonne continuation ^^

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2023 à 15:40

Citation de D Comme... #489527

Desactiver la notif !!! Enfin une bonne parole😝

avatar contributeur de JulienD62
JulienD62
19/12/2023 à 15:47

Je crois avoir fait le tour de ce sujet. Ce qui est surprenant, c'est qu'on se prend la tête autour d'un dossier qu'on ne connaît pas, et alors même que nous sommes d'accord sur le fait de condamner l'agression et le viol dès lors qu'ils sont caractérisés. Et de souhaiter à chaque victime de pouvoir défendre, de pouvoir trouver une réparation (sans être des serpillères qu'on essore).

Concernant le rapport à l'humour, je constate que les anglo-saxons et surtout les britanniques se posent moins de questions puisque leur humour est davantage fondé sur le visuel (Monty Pythons, Mr Bean ou Benny Hill qui adorait les sketchs très mysogines). Chacun est libre ou de ne pas rire à ce qu'il veut ou pas selon son époque. Je pense que nous avons encore un peu le droit à cela. Pour répondre à @D comme, j'ignore si toutes les femmes riaient, mais on n'emmerdait pas celles qui riaient des sketchs des Grosses Têtes. Il y a par exemple un sketch particulièrement grivois oû l'on voit l'humoriste Sim plonger la tête dans un décolleté pour y récupérer un faux dentier, sans que ça ne choque qui que ce soit, hommes et femmes confondus.. Alors oui, les temps changent, mais ils sont de + en + moroses.

avatar contributeur de Mozartracks
Mozartracks
19/12/2023 à 15:54

Citation de JulienD62 #489531 Alors oui, les temps changent, mais ils sont de + en + moroses.

Parce que la parole des femmes se libère ?


"Oh, my stars ! If it isn't Steven Universe ! We finally meet !"

avatar contributeur de Petit Ours
Petit Ours
19/12/2023 à 16:11

Citation de Mozartracks #489532Parce que la parole des femmes se libère ?

C est possible

De toutes façons depuis qu on à commencé à les laisser sortir de leur cuisine il y a eu des grincement de dents .

C est comme l éducation , c était quand même vachement mieux avant ou on mettait de bonnes trempes aux gosses pour les éduquer .

Ah que de nostalgie en repensant à ses jours heureux qui semblent s éloigner .

Maintenant pour Depardieu sa façon de parler des enfants et des femmes me dégoûte et je n arrive pas à faire la part des choses entre l homme et l artiste donc en ce qui me concerne je le zappe point .

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
19/12/2023 à 16:33

Pour info , avec pas mal de vocabulaire sur https://ellesfontla.culture.gouv.fr/conseils_articles/7

Agression sexuelle

Atteinte physique commise avec violence, contrainte, menace ou surprise sur une partie du corps considérée comme intime et sexuelle (la bouche, la poitrine, le sexe, les fesses et les cuisses).

📕 Article 222-22 du code pénal

Exemple : une main aux fesses.

La peine encourue est de 5 ans d'emprisonnement et de 75 000 € d’amende.

En fait la minimisation que vous faites , participe pleinement à la culture du viol, qui reste un phénomène societal. Ca ne veut pas dire que toi en tant qu'individu tu es un vilain mechant, non du tout, mais tu participes à la minimiser avec l'exemple de la main au cul par exemple.

Elle est là, la nuance. Donc oui vous participez à la culture du viol en minimisant certaines choses ou en cautionnant l'acte de proches, pour autant en tant qu'individu vous ne ferez pas ces trucs là.

J'ai eu une formation avec e-enfance pas plus tard qu'il y a une semaine...et les chiffres sur l'inceste m'ont glacé le sang. Donc oui faire attention à ses propos c'est important pour ne pas etre justement dans le validisme de choses qui n'ont plus lieu d'être. C'est tout ce que je disais.

avatar contributeur de RedRose
RedRose
19/12/2023 à 16:39

Citation de JulienD62 #489531

Ce qui me dérange dans tes propos, c'est que tu minimises les actes commis par G Depardieu, puisque le post porte sur lui. Je ne veux pas, pour ma part, élargir ce débat et finir par une guerre des sexes.

Tu places sur le même plan les propos d'humoristes, comme Bigard, et ceux de Depardieu.

Ce n'est pas comparable : Bigard met en avant un humour volontairement trash et grossier, on apprecie ou pas, mais ça reste des sketches qui sont dans la limite de la loi.

Depardieu, et je ne parle que des propos sexistes qu'il tient régulièrement, agit envers des femmes qui travaillent avec lui, en les humiliant, en insistant pour qu'elles montent dans sa chambre, et c'est pas pour jouer à la dinette.

Et ça : c'est hors la loi. Voilà. Tout simplement.

Tout comme mettre une main au fesses : c'est puni par la loi.

Tenir des propos à connotation sexuelle sur le lieu de travail par exemple, plusieurs fois (au moins 2 fois) à une personne, homme ou femme, est du harcèlement sexuel.

Alors on a beau dire : hoooo ben il suffit de lui mettre une gifle ! Bien sûr ! Une femme de 20 ans, à qui Mister Depardieu va faire des avances sexuelles, va riposter et lui mettre une baffe : et ? Au mieux elle perd son job et est blacklistée dans le milieu, au pire elle se retrouve avec un procès au cul, à défaut d'une main, et franchement, qui a le plus de chances d'être cru ?


La vie est trop courte pour se prendre la tête

avatar contributeur de JulienD62
JulienD62
19/12/2023 à 18:28

Citation de Mozartracks #489511

Écoute Arthur, retire moi au moins de ta liste noire pour qu'on en discute calmement le temps de quelques minutes en privé. Tu me remettras dans ta liste noire ensuite si tu le souhaites. Tu me décris cette situation sans me dire à quel âge cela a commencé ni la manière dont cela s'est terminé. Libre à toi de le faire ou non, de le garder pour toi ou non. Ça se respecte. Ce que tu me décris ressemble à une forme d'inceste et je ne peux que compatir à ce que tu as subi. Les viols et les agressions de quelque nature que ce soit sont à condamner et c'est bien ce que je m'efforce de dire depuis hier. Mes propos sont une généralité. Est-ce maladroit, peut-être ? Mais il y a encore 15 - 20 ans, le lynchage médiatique n'existait pas, ou beaucoup moins. Je parle des agressions d'adulte à adulte Les plaintes étaient bien plus rares et oui, les agresseurs calmaient généralement leurs ardeurs dès qu'ils recevaient une baffe en échange d'une main baladeuse. Ça leur passait l'envie de recommencer. À présent, et lorsque l'agresseur présumé est connu, tout se règle par médias interposés avides de ce genre de choses, avant même que les tribunaux aient rendu leurs verdicts.

avatar contributeur de Sharkie
Sharkie
19/12/2023 à 18:30

Perso j'ai pas lu tous vos commentaires ça sert à rien car je ne l'ai jamais aimé je l'ai toujours trouvé très vulgaire avec un regard vicieux bref je m'y attendais un jour ou l'autre à ce que les femmes qui l'ont côtoyé sortent du silence... et à mon avis la liste est longueeeeeeeeeeee !!!! il aurait déjà pris mon poing dans la gueule ou un coup de pelle comme le dis ci bien la @lafrite

avatar contributeur de JulienD62
JulienD62
19/12/2023 à 19:09

Citation de RedRose #489536

Je ne minimise pas les actes de Depardieu pour la simple et bonne raison que j'ignore, comme vous, comment il se comporte hors caméra. Est-il sénile ? Je n'en sais rien. Joue-t'il la provoc' et seulement la provoc' ? Je n'en sais rien.

Lors de mes différents posts, je n'ai fait que décrire objectivement le moment oû je l'ai rencontré. Il était un peu grivois, mais ça n'allait pas plus loin que quelques blagounettes. Et les personnes que j'ai interrogées, hommes que femmes, ne m'ont rien dit d'horrible à son sujet. Dont acte. Aucune d'elle ne m'a semblé répondre avec le couteau sous la gorge. 15 ans ont passé et de l'eau à coulé sous les ponts. Je ne l'ai pas revu depuis.

Le reportage de Complément d'Enquête racontait qu'il assénait parfois une petite tape sur les fesses des hommes comme des femmes, mais qu'il lui était arrivé, selon une plaignante, de caresser ostensiblement les fesses des femmes. Classez-vous ces deux types de comportements comme des agressions pures et dures (la petite tape aux filles et aux mecs d'un côté juste avant de commencer une journée de tournage ; la caresse lourde aux femmes de l'autre) ? C'est là oû nous avons sans doute une différence d'opinion dans la définition de ce qu'est une agression sexuelle, même si nous condamnons tous et toutes les agressions. Mais il est vrai que je ne peux pas me mettre dans la peau d'une personne ayant subi une agression puisque je n'en ai jamais eu.

A t'il joué de son statut pour harceler ou pour menacer professionnellement des jeunes femmes comme le suggère le reportage ? C'est à la Justice de se prononcer. Si c'est avéré, il sera condamné et je ne trouverais rien à redire.

Personne n'a évoqué ce que j'ai dit sur les précautions prises par Patrick Sébastien dans ses hôtels. Désolé, mais voilà oû la société de guerre des sexes nous amène et je suis libre de vous dire que je n'aime pas ça.

Je ne vous oblige pas à répondre. J'ai fait le tour.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr