De l'information et de la vérité....

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
07/01/2022 à 13:45 - 07/01/2022 à 13:46

Bonjour à toustes,

Je vais commencer par la notion de vérité :

Vous connaissez presque toustes les expressions suivantes :

l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours !

https://fr.wiktionary.org/wiki/homme_qui_a_vu_l’homme_qui_a_vu_l’ours

aussi :

"en vérité, en vérité je vous dis : ..."

https://saintebible.com/john/1-51.htm

A) ...alors qu'est-ce que la vérité ?

Je vais partir de ce document :(cairn.info) https://www.cairn.info/revue-cahiers-internationaux-de-sociologie-2001-2-page-205.htm

Avec les connaissances actuelles de nos différents travers, la présence des biais, la déformation due à notre histoire personnelle, etc..., la notion de vérité doit être reposiotionnée car trop souvent exprimée...

Pour chacun d'entre nous (individuellement je précise) l'observation directe d'un événement sera mémorisée avec une étiquette d'émotion associée. c'est l'œuvre de l'amygdale avec l'hippocampe. ( https://www.erudit.org/fr/revues/ms/2003-v19-n1-ms468/000766ar/ )

Il me faut ici présenter une image de ce que l'on nomme 'émotion'. ( https://ibrain.univ-tours.fr/version-francaise/actualites/grand-public/media/la-neuroscience-des-emotions )

Pour faire très simple, dans le cadre de cet essai sur la vérité et l'information, l'émotion nait de l'intensité de la sensation perçue. Plus le signal est fort plus l'émotion est intense. Mais aussi et cela a une importance primordial pour la suite, c'est la graduation de ce niveau. Il nous faut 'admettre' que cette graduation sur un sens, une sensation directe, est de, disons -100 à +100. Cela reste une image de la perception ! l'important à retenir, c'est qu'une information peut être perçue 'discrètement' (c-à-d avec une intensité presque nulle, autour du zéro) mais aussi que la même sensation (information) peut être perçu comme douloureuse (en négatif de -1 à -100) ou agréable (+1 à +100). Notez bien que selon différentes personnes, une sensation peut être 'exprimé' comme agréable ou désagréable. Cette démonstration est très synthétique bien sûr.

On pourra développer, c'est aussi très intéressant ! Par exemple : l'hypnose 'joue' sur ce 'curseur'. ( https://www.doctissimo.fr/html/psychologie/dossiers/hypnose/8118-hypnose-emdr-servan-schreiber.htm )

Alors, vous avez là ce qui nous différencie souvent dans l'appréciation d'un évènement vécu comme ceux, par exemple qui aiment les 'sensations fortes' et d'autres qui sont effrayées et ne 'comprennent pas que l'on puisse 'rechercher ça !' (le 'ça' dégoûté). Un exemple très frappant est dans le 'jeu BDSM' ! (hihihi : très frappant ! hahaha).

Je reviens sur le sujet de la vérité :

Celui qui va s'exprimer, qui va diffuser ce qu'il a vécu, il est sûr, convaincu de la réalité de l'évènement. Mais là où l'on commence à dériver des éléments constituant cet évènement, c'est l'expression de cet évènement. Le meilleur exemple est la collecte des P.V. de police auprès des témoins d'une scène. Chacun ayant ressenti l'évènement différemment, avec aussi les filtres de sa propre histoire, de ses propres convictions, la vérité est déjà une image très trouble de l'événement lui-même ! Un gros travail d'enquête est toujours complexe car au-delà des comparaisons des déclarations, tous les biais, croyances, insinuations, etc... vont être à trouver, à décortiquer pour les atténuer...

On trouve ici les effets "téléphone arabe", rumeur,etc,.. vous avez compris !

Vous pouvez explorer par ici (attention site marchand) : https://www.sebastien-martinez.com/differents-types-de-memoire/memoire-implicite-base-dune-memoire-a-long-terme/

B) Alors, maintenant : l'information !

"l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours !... et qui n'a pas eu peur"

"La vérité concerne non seulement le « mode de production » individuel du discours, mais son « mode de circulation » et son « mode de consommation » par le groupe..." (cairn.info)

Maintenant, vous avez saisi la nuance réelle qui fait rire dans l'histoire de l'ours ci-dessus.

L'information fournie par celui qui a vécu la rencontre est déjà 'déformée' mais aussi 'mal exprimé' et... là où je veux vous amenez ici : déformé à l'écoute par le deuxième (celui qui n'a pas eu peur) ! !!!

Donc, (hihihi) en vérité je vous le dis, (mouarff) tatata et tatata...

Toute information ne peut être vraie, seul l'évènement l'est !

J'en viens tout naturellement aux nouveautés techniques (extension de soi - FIERDRE ? coucou si tu passes par ici ;-) ) qui permettent l'enregistrement des évènements (audios ou vidéos). Les services juridiques en raffolent car c'est une preuve difficilement réfutable. On accède directement à l'évènement en court-circuitant la perception par personnes interposées.

C'est la prise de conscience par la population des ravages environnementaux, de la non-violence réelle des requins (entre "les dents de la mer" et les reportages scientifiques ou docus de plongeurs). La prise de conscience du travail ignoble mais 'nécessaire actuellement' des enfants de pays économiquement faibles.

Aussi, nous vivons actuellement une déformation très significative de la diffusion de l'information : c'est l'objet de la lutte du service national CNIL.

En effet, le sujet est très sensible depuis l'existence du réseau de données accessible par tous...

En version papiers, chacun des patrons d'entreprise avait 'librement' son "fichier Client" et son "fichier Fournisseurs" dans des boîtes 'confidentielles'. Ces 'boîtes' ont de la 'valeur', sont fortement 'négociables'... mais aussi fortement préjudiciable aux libertés individuelles... D'où la naissance de la CNIL.

Mais alors ? Que dire des fichiers-data extra-territoriaux ?

Prenez-vous conscience que la circulation de l'information dérape énormément par les créateurs et les staffs des applications en réseaux interconnectés* ?

Ils constituent d'énormes bases de données très exploitables sur chacun de nous, en direct ?... Alors qu'ils 'diffusent' très très peu en retour. Leurs algorithmes sont 'confidentiels' ! Ouiii, une fois par an, ils nous font 'cadeau' de la liste des mots les plus recherchés dans leurs moteurs...

Par contre, ils font beaucoup de profits de leurs fichiers-Abonnés". Je ne suis pas jaloux de leurs gains là, de leurs profits, je dis que l'information ne circulent plus pour notre société mais bien pour leur besoins à une échelle jamais atteinte même par les services secrets russes ou USA... Rappelez-vous l'expression : "le nerf de la guerre"... ( https://citation-celebre.leparisien.fr/citations/51643 )

Alors, depuis peu, sous la forte pression publique, ils commencent à mettre en place des services de 'modérations' et de 'censures'. Notez que cela est fait en interne, avec des moyens et outils inconnus du public qui souhaite la mise en place. Il y a encore beaucoup de chemin vers le partage non-dévoyé de l'information....

Merci de votre lecture et de votre curiosité sur mes sujets. Je ne suis pas une source fiable non plus. Tout est discutable... dans la bonne humeur !

Bien à vous toustes

(*) oui bien sûr : ils sont les GAFAM... mais pas qu'eux... les influenceurs itooo et pis plein d'autres.... Je ne stigmatise pas, je souhaite que nous ayons une 'meilleure vision', une 'appréciation' des évènements vécus avec nos 'approches' différentes.

N.B. : les mots entourés de guillemets simples ('xxx') sont à pondérer. C-à-d qui faut se méfier des biais cognitifs ( https://uxinlux.github.io/cognitive-biases/52-liste-fr/ ).

avatar contributeur de Eugidius
Eugidius
08/02/2022 à 10:30

...pour avoir réfléchi sur une théorie générale de l'information, il y a dans le passage des l'informations contenues dans la matière aux informations disponibles dans le déploiement de la vie et par suite, dans l'utilisation qu'en font les humains, trois différenciations du rapport qualité/quantité qui constituent quelque chose de la continuité naturelle ou de ses dérives possibles, car à chaque passage, une spécificité "s'ajoute"mais fait aussi que les précédentes sont : soit transformées, soit reconduites, soit écrasées ou tout simplement éliminées.

et le monde actuel des humains se trouve dans l'impasse où les spécificités de ces passages se succèdent de plus en plus vite, si vite que ni la matière, ni la vie ni même les intelligences humaines couplées aux machines ne peuvent les stabiliser, les informations sont donc "surexcitées"et ont les effets aberrants que nous constatons...

avatar contributeur de Rosso
Rosso
08/02/2022 à 11:00

Citation de Eugidius #389826

En gros trop d’ informations tue l’ information ?

avatar ancien membre
Ancien membre
08/02/2022 à 13:03

@offroad,

Super intéressant. Plus je lis ce que tu écris et plus j'ai envie de consulter un neuropsy mdr! C'est passionnant de décortiquer les origines de nos perceptions.

Et je trouve que l'intégration des émotions comme éléments indissociables de nos pensées est assez révolutionnaire. Parce que cette société a tendance à vouloir séparer la Raison des Sentiments comme si nous pouvions décider de cloisonner les deux..

Plume

avatar contributeur de Eugidius
Eugidius
08/02/2022 à 15:59

Plus précisément Rosso, ce sont des informations qui sont collectées sans discernement et dirigées vers des fins n'incluant pas la totalité de la personne, ce qui produit donc des cloisonnements et par suite des enfermements...

avatar contributeur de Rosso
Rosso
08/02/2022 à 16:47

Citation de Eugidius #389848

Ok merci pour les precision’s , ma problématique est comment arriver à traiter avec discernements une multitude d informations ? Enfin pour un individu comme moi c est mission impossible , j ai tendance à faire confiance à telles ou telles personnes pour ça , mais si je fait confiance à quelqu’un iel n aura pas de mal à me faire croire tout et n importe quoi . Bon je suis un mauvais exemple parceque trop naïf et con

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
08/02/2022 à 17:16 - 08/02/2022 à 17:21

Citation de Rosso #389849 : "... faire confiance à..."

Juste répétion de ma part devant la répétition de cette expression :

"confiance" est à mettre dans des phrases au présent concernant uniquement le passé : "je fais confiance à untel suite à ma relation correcte avec untel jusque-là..." Un peu comme la Bourse : "jusque-là tout va bien..."

"Aie confiance" ne peux être exprimé que par Kaa, le serpent qui ssssiffle 👶 🐍

... ou bien par Darty dans sa pub... 😟

La qualité de l'information réside seulement dans le partage et la pondération : le nombre de sources clairement différentes (origines, financements, recul, implications,...) et la qualité des orateurs sur un sujet permettent de mieux entrevoir ou percevoir le sujet.

Enfin, il suffit de prendre le temps de séparer le "bon grain de l'ivraie" en supprimant les effets d'annonce et autre biais de paroles qui jouent sur les peurs, les craintes ou bien qui insistent par "j'ai raison et eux ont tord !". Force et répression cachent les faiblesses du discours.... Je passe fréquemment à un autre texte si le discours contient un de ses biais de conviction.... ☝️ Ben là, Rosso, cela fait beaucoup de texte en moins à se farcir, le brouhaha de communication s’éclaircit très vite...

Tout ceci est donc fort simple à appliquer... : Thèses et Antithèses puis Synthèse ( oui je vous vois venir : T. et A. : cela fait binaire !!! hihihi 😜 )

Bien à vous toustes 🤗

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
08/02/2022 à 17:32 - 11/02/2022 à 08:57

Notion de vérité :

Je lirais et consulterais vos liens plus tard, mais, je dis toujours une Phrase depuis des Années, je n'ai Pas Confiance en la CONFIANCE..... Pour les Vérités, déjà que l'on ne se raconte pas la même histoire de ce qui se passe au Présent, j'imagine que c'était pareil au Passé et ce sera pareil au futur.....

Parfois, la Vérité est bien Pire et peut faire plus de mal qu'un Mensonge, voire, il peut y avoir du Vrai dans un Mensonge........ La Vérité plus on l'a cherche et moins on l'a trouve.....

Je suis beaucoup plus Sûr des MENSONGES qui sont parfois plus fiables que les "Bonnes" Vérités......

Attendez, je sors mon sac à Bobards pour vous sortir le meilleur de tous, je ne voudrais décevoir personne, plus il sera gros et plus y passera..............

Ca me fatigueeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee les Vérités...... Car elle peuvent être encore plus Incroyables , tout le monde veut des vérités, mais, combien de personnes veulent les entendre ?????????????????????????

Qui ose dire qu'il peut éventuellement MENTIR ???? Perso, je connais pas grand monde qu'il le fait, excepter, quand j'en parle..... Par contre tout le mode se vante de dire la "Vérité" rien que la vérité et dît je le jure ah ah ah ah ah

Ce sujet me touche beaucoup , car, j'ai compris certaines choses à travers mon expérience de vie..... J'ai appris qu'un Mensonge peut SAUVER sa Vie et la vérité peut vous l'a faire perdre.....

Tenez je vais dire une vérité :

J'éspère que je ne suis pas hooooooooooooooooooooooors sujet..... Ce que l'on désigne ici, comme être de la pollution de Post.... Pourtant, au fur et à mesure des conversations, une pensée peut emmener d'autres pensées....Pour mouah la pollution de Post, c'est les embrouilles ou les insultes, pas une pensée qui a débordé d'un sujet ni des touches d'humours....J'ai dit la vérité de ce que je pense là, ca va me coûter combien ???? ah ah ah ah..... Mouah je veux que ca me coûte de l'Amour , de l'Adoration, de l'Admiration et de l'Amitié de tous et de toutes ( sourire) (, en même temps, je suis sérieuse)

Je vous envoie un fagot de Baisers qui mentent comme ils respirent à certaines occasions qui m'obligent à le faire 😍

avatar contributeur de Thyan
Thyan
08/02/2022 à 19:58

J'ai appris assez tôt que la vérité "originelle", le fait stricto sens se perds dans la mémoire de chacun des acteurs et le temps.

Je vais rebondir juste sur le fait de type "évènement", j'ai bosser quelque temps sur le sujet des témoignages.

Dès l'instant où un évènement est perçu, il est déjà soumis à des interprétations plus ou moins conscientes, l'émotion qu'il va susciter va des les premiers instants modifier son imprégnation dans les circuits de mémorisation immédiate puis l'inscription en mémoire pérenne se fera de " ce qu'il reste". Et ensuite, ce "reste" se modifie encore à chaque évocation su souvenir.

Exemple, les souvenir d'enfance les plus anciens sont le fruit de la répétition par les autres d'un évènement. A force de s'entendre raconter un truc, ils se l'approprie comme étant leur propre souvenir.

Il y a des techniques, plus ou moins efficaces et des précaution particulières à prendre pour "filtrer" un fait de son souvenir en particulier celui d'un évènement à forte charge émotionnelle mais ca reste un pari et le résultat est toujours sous réserve.

avatar contributeur de Eugidius
Eugidius
08/02/2022 à 20:17

Sous réserve !

Le mot est faible, depuis la nuit des temps la conscience humaine porte un fardeau de socialisation et d'éducation complexes qui impriment une suite de réactivités forçant la volonté à s'accorder avec des informations que l'intelligence à grand peine enregistre dans une cohérence fortuite...

alors oui l'esprit humain est en constant déséquilibre ...et les plus bancals sont encore celles et ceux qui prétendent savoir y remédier !

avatar contributeur de Rosso
Rosso
08/02/2022 à 20:23

Moi j’ ai simplifier le truc

Il y a ma vérité d’ un côté et vos mensonges de l’ autre .

En plus ma vérité est à géométrie variable donc je joue sur du velours

avatar contributeur de Eugidius
Eugidius
08/02/2022 à 21:23

Oui Rosso... en philo l'on nomme parfois cette souplesse la sophistique....mais cela peut-être aussi une sagesse d'éviter les conflits...quoi qu'il en soit la note d'humour peut toujours ouvrir une perspective de légèreté dans le lourd futur de nos errances...

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
11/02/2022 à 09:11 - 11/02/2022 à 09:21

Moi qui oppose souvent la vérité et le mensonge.....Je me disais que peut-être , peut-être ne faut il pas toujours opposer la ou les " vérités" aux "mensonges" ?? Que peut-être dans certains cas, elles viennent à se confondre ou se dissoudre quand elles/Ils sont mixé(ees) entre mensonges et vérités et répété(es) , ensuite, elles finissent par devenir soit des vérités ou soit des mensonges .....

Un peu comme Une moitié de Vérité et une moitié de Mensonge qui ont été construites sur des sources diverses, qui fait que l on ne detient pas toujours la vérité sur certains sujets et dans tout... Je pense que l on a besoin de " vérité " , mais, nous serions peut-être tous surpris de savoir que l on croit pour vrai des choses qui ne le sont pas du tout.....

Sinon, sur un plan perso, Qui dit dire la vérité ou Qui affirme parfois Mentir, j aurais une tendance à croire que la menteuse ou le menteur dit la vérité sur lui ou sur elle... Peut on vivre sans mensonges toute sa vie durant ????

avatar contributeur de Eugidius
Eugidius
11/02/2022 à 13:12 - 11/02/2022 à 13:13

une vraie question Chagrindame : "Peut on vivre sans mensonges toute sa vie durant ? "

si le mensonge est détestable quand l'intention qui le forgea avait pour but, chacun-ne le sait, de détourner la vérité vers une fin avantageuse, est différent de ne pas dire ou faire telle chose pour "s'épargner" ou "épargner" soit "soi" soit "l'autre", c'est dans ce cas que tous savons que le mensonge naît d'une peur et de l'épreuve et de l'échec...

et le mensonge peut même se voir, dans le candide bon espoir , qui finirait toutes nos histoires, méritant aide propitiatoire face aux réels dégueus déboires...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr