Les lieux multisexuels en France

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
27/06/2023 à 12:34

J'ai une impression qui est possiblement fausse.

Je crois qu'il n'y a pas de bars bi en Île-de-France ou d'autres lieux pour faire la fête conçu spécifiquement pour ce public.

Je sais qu'il existe des bars gays ainsi que des bars lesbiens mais des bars bisexuels ?

Je m'interroge également concernant les lieux pour d'autres identités multisexuelles. Je pense notamment aux omnisexuels et les pansexuels.

Je crois que ce problème existe partout en France.

Envie d'un plan à 3 ? 🔞
avatar contributeur Reloteb
Reloteb
27/06/2023 à 14:03

Citation de Phoenix73 #462493

Il est vrai que ça peut-être problématique avec une certaine faune ayant des idées reçues et certains fantasmes.

Pourquoi parler de petit fantasme ? Tu penses qu'il y en a des plus petits et des plus grands ?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
27/06/2023 à 17:44

Citation de Reloteb #462482

J’ai beaucoup de mal avec le communautarisme. des bars pour tous types d’attirances physiques et sexuelles, j’en trouve pas l’intérêt contrairement aux sites ou forums spécifiques .

surtout que les bars LGBT de Paris, accueillent tout public: hetero, gay, lesb, bi… le marais étant devenu un quartier branché et de luxe.

Si au sein d’une même communauté, on re divise en micro communautés , ça devient du clivage alors qu’au départ la commu LGBT a pour rôle d’unifier

avatar contributeur de Occamj
Occamj
27/06/2023 à 19:37

Moi je veux, j'exige un bar qui n'admet que les grandes brunes bisexuelles à la peau matte, en dehors de moi évidemment 🤣 🤣 🤣


Jeannette et sa faucille

avatar ancien membre
Ancien membre
27/06/2023 à 20:18

Citation de Reloteb #462482

L'idée est bonne. Il y a vingt ans, les bi ont déjà "pollué" les bars gay, en y faisant entrer les hétéros. Mais maintenant, je suppose que ça pourrait redonner vie à des bars LGBT clos (je suis pour le cloisonnement).

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
27/06/2023 à 20:42

Citation de Dime #462561

D’où est ce que les Bi ont amener des hetero dans les bars gay??? On y venais it avant tout pour y faire des rencontres amoureuses et/ou sexuelle avec des personnes de même genre!

Quant au terme polluer…

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
27/06/2023 à 21:12

Citation de Némésis Inu #462526

Je pense que de fait il n'y a pas une communauté LGBTQIA+ mais plusieurs.

Il suffit de regarder les dissensions politiques au sein de membres d'une même association.

Je pense aussi à un autre exemple qui sont des gays s'auto-classant dans une sous-catégorie comme "Bear" ou "Twink".

Pour moi , parler d'une communauté LGBTQIA+ unifiée est aussi fantasmatique que de parler d'une communauté de personnes d'extrême-gauche ou d'une communauté d'extrême-droite au vu des divisions profondes au sein des mouvements politiques.

Je considère qu'il y a plusieurs communautés au sein d'une même communauté que ce soit une communauté basé sur une sexualité ou la politique soit autre chose comme par exemple un centre d'intérêt ou une famille.



Par exemple , dans l'extrême-gauche il existe plusieurs partis/collectifs politiques issus de scissions au sein d'un groupe.

Je pense par exemple au POSR dont les lettres signifient "Parti Ouvrier Socialiste Révolutionnaire" né en 1890 suite à une scission au sein de la FTSF dont les lettres signifient "Fédération des Travailleurs Socialistes de France".

Aujourd'hui le FTSF et le POSR n'existent plus et ils ont des successeurs indirects existants encore.



Pour prendre un exemple dans l'extrême-droite. Je pense à l'actuel MNR dont les lettres signifient "Mouvement national républicain" fondé en 1999 sous le nom de "Front national-Mouvement national" lors d'une scission au sein du "FN" dont les lettres signifient "Front National".

Le FN est devenu RN pour "Rassemblement National" en 2018.



Citation de Dime #462561

Je pense qu'il peut exister des lieux appliquant le cloisonnement et d'autres ne l'appliquant pas.

On peut aussi appliquer des horaires différents pour les publics que l'on vise et donc des moments cloisonnés et d'autres qui ne le sont pas.

Je pense que certaines personnes peuvent ressentir le besoin d'être cloisonner de temps en temps.

Il existe bien au sein de certains groupes féministe des conférences en non-mixité.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
27/06/2023 à 23:39 - 27/06/2023 à 23:41

Citation de Reloteb #462585

Ça me fait sourire, quand tu mets en exemple les parti politique, c’est un exemple parfait parce qu’il suffit de voir le résultat, c’est-à-dire la dislocation de grands groupes. Pour préférence de petits groupes qui s’entre déchire et qui perdent en qualité et en légitimité. Personnellement, ce n’est pas ce que je souhaite pour la communauté LGBT.

« Diviser pour mieux régner. » cette phrase veut tout dire.

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
28/06/2023 à 06:54

Citation de Némésis Inu #462611

Tu as bien compris ce que je voulais exprimer. Je voulais dire que tôt ou tard il y a des séparatismes au sein d'un grand groupe.

Je pense également que même les petits groupes connaîtront des tensions tôt ou tard.

Je vois le conflit comme étant la base des relations humaines. Je pense qu'il faut en avoir conscience pour savoir gérer les conflits.

Je suis de ces personnes pensant que l'on peut avoir un conflit avec un ami tout en restant ami avec lui.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
28/06/2023 à 09:59 - 28/06/2023 à 10:00

Citation de Reloteb #462625

Un conflit avec un ami n’a pas la même ampleur que celui entre des groupes de poids voir entre des pays.

On a tous intérêt à garder la vision d’intérêt global qui concerne la majorité plutôt que l’intérêt individualiste qui apporte qu à une minorité en brisant une harmonie en faisant croire que ceux que l’on considérait comme nos égaux hier, sont devenus les ennemis d’aujourd’hui

Envie d'un plan coquin ? 🔞
avatar contributeur Reloteb
Reloteb
04/07/2023 à 12:02

Citation de Némésis Inu #462638

Il est évident que la nature de ces différents types de conflits n'ont pas la même ampleur.

Je pense que l'on peut avoir une vision d'intérêt global tout en ayant des lieux spéciaux pour des intérêts individualistes du moment que ceux-ci ne nuisent pas à la société.



Est-ce qu'un bar de motards est une nuisance pour les non-motards ? Son existence même ne menace pas ceux ne pratiquant pas la moto.

Est-ce qu'un club libertin est une menace pour les non-libertins ? Son existence même ne menace pas ceux ne voulant pas pratiquer le libertinage.

Est-ce qu'un bar bi ou un bar pan soit un bar pour toutes les identités multisexuels serait une menace pour autrui ? Je réponds que non du moment qu'il n'y a pas de troubles à l'ordre public type des client(e)s devant l'entrée qui font du bruit.

Je pense que l'on peut servir ses propres intérêts à la condition sina quo qu'il n'y aient pas de préjudices pour autrui.



Si tu fondes une société d'extraction de gaz de schiste.

Tu sers tes propres intérêts en gagnant de l'argent et tu sers les intérêts de tes clients en fournissant le gaz.

Aussi , tu deviens une nuisance à tes propres intérêts ainsi qu'à tes clients et des non-clients puisque tu pollues.

Cette exemple simple montre ma vision des choses concernant les intérêts.

Je pense qu'une chose peut avoir un impact positif ainsi que négatif.

Je ne crois pas qu'une chose soit exclusivement positive ou uniquement négative.



Revenons à l'idée initiale qui est un lieu bi ou pan soit pour l'ensemble des identités multisexuelles.

Imaginons que je veuille crée un bar pour l'ensemble des identités multisexuelles qui soit un lieu de rencontre non libertin mais possibilité de ce genre de rencontre.

Ce sera positif pour moi vu que je pourrais en tirer de l'argent même si ce serait coûteux de payer les impôts , taxes et autres charges comme la vaisselle cassé etc... à moins que j'ai foiré le tout parce que pas assez de client(e)s pour être rentable.

Ce sera positif pour la plupart des client(e)s s'ils s'y plaisent.

Ce sera négatif pour les client(e)s déçu(e)s.

Ce sera positif pour la communauté LGBTQIA+ en général vu qu'il n'y a pas de lieu spécifique pour les personnes multisexuels et donc rends plus visible une section de celle-ci.

Ce sera négatif parce qu'il y a des personnes ne pouvant pas accéder à ce type de lieu que ce soit à cause de la distance , handicap comme par exemple certaines personnes concernées par un TSA (Trouble du Spectre Autistique) n'aimant pas les bars et qui même avec des adaptations n'aimeraient pas le bar , peur de se montrer etc...

Je pense que l'on peut être excluant y compris sans le vouloir et que par définition tout lieu est excluant.

Envie d'un plan à 3 ? 🔞
Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre plateforme en ligne est un véritable site de rencontre bi pour célibataires bis (hommes ou femmes).

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur l'espace coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr