Compréhension et couple hétéro/bi

avatar contributeur anonyme
Anonyme
16/06/2023 à 17:03

Bonjour à tous,

Je souhaiterais élargir ma compréhension de la communauté LGBT, je n'en fais pas partie, mais j'ai rencontré une femme bisexuelle.

J'ai toujours été très tolérant, vis à vis de mon entourage, de mes amis, etc.. Et j'étais au courant de son orientation avant que l'on se parle, que l'on se séduise et que l'on tombe amoureux.

Cependant, c'est la première fois que je suis pris de doutes, qui me font me sentir coupable, car ils sont basés sur son orientation sexuelle, et que je me sens "mauvais" de penser ces choses.. Et que lui en parler, sans etre sur de ce que je veux entendre me semble déplacé..

Si vous m'avez lu jusqu'ici, merci.

J'ai 26 ans, elle à 22 ans, nous travaillons au meme endroit depuis 6 mois et nous nous fréquentons sérieusement depuis 3 mois.. Nous nous entendons extremement bien, tout se passe pour le mieux.

Mes doutes sont basés sur le fait qu'elle pourrait passer sa vie ( j'extrapole, nous sommes ensemble depuis 3 mois, mais je n'ai pas mis de date de péremption sur notre couple ), sans l'aspect de sa vie sexuelle que sont les femmes.. Comprenez bien que mon souci ne se pose pas sur sa bisexualité, mais sur l'idée qu'elle sacrifierait pour moi une part non négligable de ce qui doit lui plaire, et suite à plusieurs lectures d'articles ou j'ai vu des hommes et des femmes bi, demander à leurs partenaires parfois après 15-20 ans de rentrer dans une relation polyamoureuse afin qu'ils puissent vifre leurs sexualité, j'ai peur de m'engager.

Quand je lui en ai parlé, elle me répond que c'est l'individu qui compte, et non pas son sexe, mais tout de meme, j'ai peur, c'est plus fort que moi, de me retrouver à 35 ans, peut-etre marié, peut etre avec un enfant, et dans une situation qui me briserait le coeur car je serais incapable de partager l'etre que j'aime..

Avez vous quelque chose de rassurant, ou pas à me témoigner, ou peut etre des pistes de discution que je pourrais avoir avec elle, que vous avez peut etre déja du avoir afin de rassurer quelqu'un qui malgré son ignorance de la communauté LGBT++ ne peut rien faire d'autre que d'essayer d'apprendre..

Merci de m'avoir lu.

Envie d'un plan à 3 ? 🔞
avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
16/06/2023 à 20:03

Bonjour anonyme,

Je te pose ca là, parce que l'article est tres bien fait.

https://betolerant.fr/article/1934-5-prejuges-sur-les-lgbt-deconstruisons-les-ensemble

En ce qui vous concerne, il n'y a pas de réelle reponse à apporter chacun.e vit sa bisexualité de manière différente. Comme la sexualité evolue aussi dans le temps. Il y a tellement de paramètres individuels , que personne ne pourrait assurer la longévité de ton couple naissant. Un couple est basé sur la confiance, et sur le dialogue. Et un couple evolue dans le temps. Qui dit que ce n'est pas toi qui voudra aller voir ailleurs dans 10 ans ? Au final la question que tu te poses , peut se poser pour n'importe qu'elle autre personne que tu rencontreras bi ou pas bi. Une projection sur le devenir d'un couple est impossible.

Vit le moment present avec elle, fais lui confiance. Si vous êtes bien ensemble c'est tout ce qui compte, non? 😉

Et si la sexualité avec une femme lui "manquera" il n'appartient qu'à elle de le signifier.

Je pourrais te raconter mon expérience mais ca reste mon expérience et il y en a.... tellement d'autres différentes.

Fais juste attention à une chose " car je serais incapable de partager l'etre que j'aime.." c'est commun à bcp au fond mais l'amour n'est pas possession.... je vous souhaite un bel avenir à tout les 2! 🙃

avatar ancien membre
Ancien membre
16/06/2023 à 20:12 - 16/06/2023 à 21:20

Citation de Phoenix73 #460848c'est commun à bcp au fond mais l'amour n'est pas possession...

C'est vrai.

Mais me concernant ce n'est pas non plus partager mon partenaire avec une ou un autre 😅

Donc je comprends la préoccupation du Monsieur.

avatar contributeur Fotoman
Fotoman
24/06/2023 à 18:00

Hello !

C’est effectivement un bon départ que vous puissiez pleinement communiquer… après finalement hetero ou bi, rien ne pourra jamais garantir la périnité d’aucun couple. C’est une gageure de vouloir contrôler ceci. Le fait est qu’en gros un couple sur 2 se sépare et pour les couples non séparés la qualité de la relation s’est forcément étiolée… et aussi il y a de grande chance que tu ai aussi à terme envie d’aller voir ailleurs ! Oublie cette idée de vouloir tout contrôler et profite au mieux de l’instant présent.

avatar contributeur de Occamj
Occamj
26/06/2023 à 09:30

Bonjour,

Pour ce que ça vaut, des arrangements avec le principe d'exclusivité de couple sont possibles dans le cadre d'une relation ouverte et sincère. Par exemple, on peut s'entendre sur le fait de laisser le ou la partenaire aller contenter des envies, des fantasmes, en dehors du couple pour peu qu'il soit entendu que le "couple-socle" ne soit pas remis en question par cela.

Concrètement, si je suis en couple avec une femme bi (je suis lesbienne), elle pourrait manifester l'envie d'une relation sexuelle, ou même d'un flirt, avec un homme, pour trouver dans ses bras des sensations, un feeling (et un équipement 😄 ) que je ne peux lui offrir, et qui lui est nécessaire... dans mon optique, une personne est un être libre, et mettre les gens en cage, fusse-t-elle la cage merveilleuse d'un amour idyllique, ça ne colle pas avec mon éthique. Donc la condition est: on en parle avant, et si c'est ok pour tout le monde, tout le monde y trouve son compte au final. C'est évidemment vrai dans l'autre sens, pour moi. J'ai des envies comme tout le monde, sans que cela remette en question l'amour que j'éprouve pour mes intimes, qui est toujours sincère et profond.

Et si j'aime une personne, au sens amoureux d'un couple, je l'aime d'un amour exclusif au sens ou je ne me vois pas polyamoureuse (disons que théoriquement, si, mais je vois bien qu'une telle relation est très difficile à construire et à maintenir).

Ce que je perçois, c'est que ça ne dépend pas du fait que la personne soit bi ou pas, au fond. Moi je suis amoureuse de personnes, pas d'un genre (mais je suis lesbienne... je sais pas si c'est clair tout ça).

Voilà pour une perspective qui apaisera peut-être, ou pas, tes craintes. Tu ne peux pas t'engager dans une relation en te disant qu'elle sera éternelle. J'ai été mariée pendant 20 ans... l'eau coule sous les ponts de la vie.


Jeannette et sa faucille

avatar contributeur de Cerises
Cerises
26/06/2023 à 11:02

Citation de Anonyme #460805

Bonjour, pour te répondre lorsque qu'on est amoureux ou amoureuse d'une personne on ne fait pas de sacrifice. Et je voudrais aussi te dire que la bisexualité et le plyamour sont 2 choses différentes même si elles peuvent se compléter, ce n'est pas parce que ta compagne est bisexuelle qu'elle est polyamoureuse. Alors demande lui si elle est plyamoureuse, si le côté féminin de sa sexualité lui manque...et pose lui toutes les questions qui te taraudent elle y répondra je pense

avatar contributeur anonyme
Anonyme
02/07/2023 à 15:12

Merci à tous pour vos réponses..

J'en ai un peu parlé avec elle, dans le calme, et en lui posant simplement les questions qui me tracassaient sur le manque, ou pas du coté féminin de sa sexualité. ( comme conseillé par Cerises, merci )

Elle a été assez claire sur 2 points :

  • Elle n'est pas polyamoureuse, et elle tient autant que moi à l'exclusivité, spirituelle ou physique dans notre couple.

  • Elle dit qu'un genre ne lui manque pas au niveau sexuel, qu'elle aime une personne avant un genre, et que si la personne qu'elle aime est un homme, c'est très bien comme ca. ( J'imagine que c'est ce que tu voulais dire en parlant de personne malgré que tu sois lesbienne #Occamj, merci aussi à toi )

Pour le premier point, je suis rassuré, je comprends parfaitement que sur papier, il est possible d'avoir des rapports avec d'autres personnes sans remettre en question l'amour que l'on porte à quelqu'un, mais je serais incapable d'être épanoui ou heureux dans ce cas.. Cependant j'adhère au fait que chacun soit libre, j'estime juste être libre d'exprimer mes limites aussi, et bien que je n'accepterais pas une relation dans ces conditions, je ne me permettrait aucun reproche ou jugement si elle m'avait exprimé l'inverse..

Pour le deuxième point, je décide juste de la croire, je sais que de toutes façon je ne pourrai jamais être sur que ca ne changera pas, et je suis bien conscient qu'à l'avenir il est possible que ca soit moi, bien qu'hétéro, qui voudrait partir voir ailleurs. Je sais que ma question concerne bien plus un manque de confiance en moi qu'en elle, la nouveauté d'une relation avec quelqu'un ayant une sexualité différente de la norme m'a juste permis d'angoisser plus, je me rend compte maintenant que ce n'était pas juste.

Merci en tout cas pour vos témoignages, votre aide..

Je ne sais pas vers quoi nous nous dirigeons, mais j'adore déjà le fait que je puisse parler avec elle de mes craintes, comme de ce qui va très bien! Et je ne regrette pas d'avoir pu lire vos avis et vos critiques ( positives comme l'inverse ) .

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
02/07/2023 à 15:48

Citation de Anonyme #463310

Merci pour ton retour plutôt positif!

Il n’y a rien de mieux que la communication ouverte et franche au sein du couple

avatar contributeur de Cerises
Cerises
04/07/2023 à 16:09

Citation de Anonyme #463310

Je suis contente de t'avoir aiguillé et que ce soit pour du positif. Bonne route à toi et ta compagne

Envie d'un plan à 3 ? 🔞
Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre plateforme en ligne est un véritable site de rencontre bi pour célibataires bis (hommes ou femmes).

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur l'espace coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr