Le retour des puritains: est-ce le début d'une période noire pour les LGBT ?

avatar contributeur de Occamj
Occamj
16/04/2023 à 07:49

Il semblerait qu'outre les pays traditionnellement LGBTphobes (je pense aux pays mulsumans), on assiste à une montée des mentalités franchement hostiles aux LGBT, dans des pays dans lesquels les avancées en matière de droit pouvait laisser penser qu'on ne craignait plus rien, au moins au niveau législatif. Je pense bien sûr ici en premier lieu aux USA, où des lois transphobes et également anti-avortement (je pense que c'est lié) voient le jour.

Qu'en pensez-vous ? Derniers soubresauts d'un puritanisme moribond ? Ou bien devons-nous réellement craindre les réactionnaires conservateurs, ici, en France ?


Jeannette et sa faucille

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
16/04/2023 à 09:14 - 16/04/2023 à 09:57

Sans pour autant me prétendre experte, je connais un peu le Brésil, qui a élé de loin un grand précurseur en matière de travestissement ou de transgendérisme si ce n'est transsexualité, à l'époque de la Marine à voiles les ports Brésiliens étaient fort appréciés des marins du monde entier . . .

On peut y trouver un lien avec l'Entrudo, qui n'est rien d'autre que le carnaval du moyen age, à l'époque c'était quelques jours de l'année ou tout le monde pouvait se lacher sans aucune restriction. Certains exces (dont ceux de leur empereur lui même) avaient conduit à réglementer cette manifestation sous la pression des populations "bien pensantes"

Aujourd'hui et conrairement à ce qu'on pourrait croire, l'homosexualitué et le transgendérisme y sont tres mal vus, tout ça s'est surtout cristalisé autour de la religion évangéliste qui s'est développé de façon assez impressionnante, cette religion étant par ailleurs connue pour ses valeurs conservatistes (soutien de Bolsonaro par exemple, qui a dit un jour qu'il préférerait voir son fils mort que de le penser homo). Il est vrai aussi que LGBT et prostitution ou porno y sont malheureusement trop souvent associés, certains quartiers et même certaines petites villes y sont consacrés . . .

Aux US j'ai l'impression qu'on voit une tendance assez proche autour du soutien autour de Trump . . . et de la montée de certaines idées . .

Le Brésil est également un exemple intéressant, qui alterne entre des périodes d'euphorie (les époques du "miracle Brésilien" ou tout était permis et surtout tout était possible) et de récessions les plus severes . . . en ce moment ils ne sont pas au meilleur de leur forme économique, sans doute pas étonnant que les gens se tournent davantage vers la religion et des valeurs "plus ou moins spirituelles" qui reprennent à leurs yeux une valeur beaucoup plus sure que celle du Dieu Dollar . .

Tout ça est sans doute assez "hypothetique", mais on peut également s'interroger avec le phénomene Francais de "la manif pour tous" qui rassemblait surtout des valeurs catholiques assez rigoristes . . . et se demander ce qu'ils deviennent en cette période actuelle . .

Et pour en revenir au Brésil, à côté de magnifiques souvenirs que j'en garde et de personnes exceptionnelles que j'ai pu y rencontrer, je n'oublierai jamais cette aire d'autoroute sur laquelle j'ai vu un jour une équipe de police procéder à une bastonnade en regle d'une équipe de voleurs de voiture, une petite centaine de badeaux s'étaient rassemblés en cercle autour d'eux et les applaudissaient et les encourageaient à qui mieux mieux . . . ça fait réfléchir sur la réaction des foules . . .et aussi la valeur toute relative des lois . . . . d'ou mon avis perso qui peut paraitre un peu réservé devant celles qui nous protegent actuellement . . .

Et pourtant, ça n'empeche pas que je recois régulièrement à la maison des Brésiliens Evangélistes, qui sont individuellement des gens adorables, mon décalage de génre ne leur pose aucun probleme et je suis chaleureusent attendue dans beaucoup d'endroits au Brésil . . . encore un truc surprenant, ce n'est sans doute pas pour rien qu'on appelle le Brésil le "pays des contrastes". Il est vrai aussi que ceux que je recois à la maison ne sont pas les plus pauvres . . .

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
16/04/2023 à 11:33

Citation de Occamj #450682

Les USA reculent sur tout de toute façon, heureusement chaque état est indépendant donc ça varie d’un état à l’autre.

L’avortement et dernièrement la pilule du lendemain…😱

Je suis pas spécialement étonnée on est dans les extrêmes pour tellement de chose que les gens se réfugient sur le « c’était mieux avant ».

Beaucoup sont en manque de repaire et de cadre, et les cadres, les règles strictes , l’ordre ça rassure

avatar contributeur de Bidule
Modération Bidule
16/04/2023 à 11:34

Le retour des puritains: est-ce le

😁


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
16/04/2023 à 11:42

Citation de Kitsune #450703

Blasphème !!!!

Qu’on lui coupe la tête !( a Kitsune hein pas à sœur Marie -Thérèse)

avatar contributeur de Eren Yeager
Eren Yeager
16/04/2023 à 12:05 - 16/04/2023 à 12:13

J'ai l'impression aussi que depuis que le VIH n'est plus autant une question de vie ou de mort, la communauté LGBTQ+ (en particulier gay) a perdu de sa force politique. Il n'y a plus tous ces jeunes qui n'ont plus rien à perdre parce qu'ils savent qu'ils vont creuver demain.

Ce n'est pas pour mettre la faute uniquement sur nous, car l'accentuation immodérée des inégalités sociales (https://www.radiofrance.fr/franceinter/depuis-le-covid-les-1-les-plus-riches-ont-capte-63-des-richesses-produites-selon-l-ong-oxfam-1691393 > un exemple vague mais frappant) qui mène toujours à la montée des extrêmes, de la violence, et des dissensions entre communautés, me semble un facteur bien plus important.

Je ne suis guère optimiste pour notre futur à moyen terme et je ne crois pas qu'il soit déraisonnable... d'être très inquiet au sujet de notre sécurité et du recul progressif de droits durement acquis. Notre démocratie, en particulier, me semble de plus en plus fragilisée par la puissance de communication des réactionnaires et l'indécence de politiques de toute évidence construites par quelques uns, pour leur propre profit.

PS: Les anglais parlent de "dark age" pour le moyen âge, et peu importe notre niveau de de technologie (et en fait, sans doute grâce aux avancées de l'IA : contrôle et manipulation de masse(ce que laisse présager le big brother à la chinoise ou la manipulation des élections des pays démocratiques via les réseaux sociaux)) il ne me semble pas déraisonnable non plus de s'attendre à un nouvel âge noir, et pas seulement pour les LGBTQ+

PPS: Tout cela est sans doute bien anxiogène. On peut aussi le prendre comme une incitation à ne pas trop "attendre" avant de "vivre"...

avatar contributeur de Zababa
Zababa
16/04/2023 à 12:26

Citation de Kitsune #450703

ahhhhhh mon idole !!!!

avatar contributeur de Occamj
Occamj
16/04/2023 à 12:30

Bonjour,

Je m'attendais un peu à la déferlante pessismiste 😋

Cependant, je veux aussi voir le verre à moitié plein: celui de l'énorme avancée de reconnaissance des personnes queer dans la société, et tout ce qui va avec.

Je vous rappelle (quand même) que ça:

https://time.com/135480/transgender-tipping-point/

C'était inimaginable il y a encore si peu de temps.

Je vais aussi mettre en avant l'intersectionnalisme: les luttes pour l'égalité des personnes racisées ("Black lives matter"), qui ne datent pas d'hier, rejoignent celles des "minorités" de genre, dans un courant de pensée profond et novateur. Cela aussi, c'est récent et positif, car cela concerne beaucoup de gens.

Je mentionne en passant le mariage pour les personnes LG, qui concerne un nombre croissant de pays:

https://fr.statista.com/infographie/27827/carte-pays-mariage-homosexuel-meme-sexe-autorise/

Oui, c'est une période de tension dans ce domaine, avec une phase de polarisation, mais les progrès sont là.


Jeannette et sa faucille

avatar contributeur de Phèdre
Phèdre
16/04/2023 à 12:32

Droits de LGBTQIA+, droits des femmes, droits des immigrés, droits des étrangers, droits des personnes de l'autre couleur, de l'autre religion... Il s'agit toujours des droits des plus faibles...

Les sociétés sont toutes nées dans le patriarcat qui impose un ordre établi : l'homme fort, virile et hétérosexuel impose sa loi sur les femmes, les enfants, les faibles et ne tolère aucune évolution, aucun changement, aucune émancipation...

Un comportement de mammifères vivant en groupe : lions, loups, cerfs... Il me semble que dans tous ces groupes les même règles s'appliquent... L'être humain est parait-il plus intelligent mais il prouve chaque jour qu'il n'a pas quitté l'ordre animal en matière d'organisation sociale.

Les lois, les organisations sociétales, les religions ont été construites autour de ce concept, renforcent et légitiment ce discours...

A chaque fois que les droits des faibles sont obtenus, ils doivent être défendus car ils restent aussi fragiles que les personnes qui les obtiennent. Simone de Beauvoir disait : "N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant." C'est valable pour toutes les droits de toutes les personnes en situation de faiblesse ou de minorité...

Avec les crises écologiques, l'avenir est sombre : manque d'eau, manque de nourriture, canicules, catastrophes en tout genre... Beaucoup de population vont devoir migrer, des guerres risquent d'apparaitre, les ressources s'épuisent et il risque de ne pas y en avoir pour tout le monde... De nouveau, les sociétés risquent de mettre en avant le besoin d'être fort pour défendre ses biens et ses ressources...

Je ne vois pas l'avenir de manière très optimiste... Je crains que tout cela s'aggrave dans les années à venir...

avatar contributeur de Occamj
Occamj
16/04/2023 à 12:42

Je ne vois pas l'avenir de manière très optimiste... Je crains que tout cela s'aggrave dans les années à venir...

En bonne stoïcienne (à mi-temps), je pose donc la question: quel contrôle avons-nous sur cela ? Il y a des gens qui se battent pour le climat, les droits, l'égalité homme-femme. Et pas 10, ou 100.

Ce sont des millions de gens, dont pas mal de jeunes, qui ne veulent plus cela. Devons-nous nous asseoir et attendre le pire ou bien se dire "pas trop tard" ?

(question sincère)

Et vous, luttez-vous ? Ou bien vous dites-vous que de toute façon, la planète courant à sa perte, les droits LGBT, on s'en fiche ?


Jeannette et sa faucille

avatar contributeur de Eren Yeager
Eren Yeager
16/04/2023 à 12:42 - 16/04/2023 à 12:48

Je n'ai ni l'impression d'être déferlant ni pessimiste.

Mais si c'est de l'optimisme que tu cherchais, il est vrai que j'aurais du m'abstenir de répondre...

Allez, bonne fin de week-end 😅

PS: Pour répondre au message apparu pendant ma rédaction. Je suis prof, je m'efforce de montrer l'exemple, de présenter des personnalités féminines, des pratiques différentes. Changer le monde par contre ? Aucune personne saine d'esprit ne me semble pouvoir entretenir une telle ambition. Accepter la réalité m'apparait cependant nécessaire. Il n'y a pas qu'un choix entre "être en lutte" ou "être cynique."

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
16/04/2023 à 13:15

Être réaliste sur l’évolution des droits acquis n’est pas du pessimisme.

On sait tous que les droits que l’on obtient ne sont jamais acquis pour toujours, un changement de gouvernement peut tout balancer à la poubelle.

On n’est en plein climat chaotique social et économique, insécurité , et bouleverse climatique. Cocktail parfait pour des groupuscules extrémistes qui souhaitent tout envoyer valser.

C’est toujours bien de veiller aux grains et de rester sur nos gardes

avatar contributeur de Marquise_fem
Marquise_fem
16/04/2023 à 14:45

Citation de Eren Yeager #450722

franchement, le pseudo et la photo de profil, je valide entièrement !

Eren mon amour 😍

avec ce pseudo, c'est sûr que t'auras beaucoup de succès sur la plateforme 😌

avatar ancien membre
Ancien membre
16/04/2023 à 15:05 - 16/10/2023 à 00:39

X

avatar contributeur de Crème2Cactus
Crème2Cactus
16/04/2023 à 16:01

Pour ma part, je résume ma pensée en affirmant que l'augmentation de nos droits en France a réveillé une haine latente. Je suis plutôt pessimiste donc. La visibilité est une bonne chose, qui n'a pas eu besoin d'un exemple à travers qui se reconnaître et être enfin soi ?, et elle permet à beaucoup de personnes de se questionner, mais à travers l'augmentation de nos droits, la haine augmente en même temps.


Le cerveau humain est une machine merveilleuse. Mais sa fonction première est de nous faire survivre dans la savane, pas d’inventer des systèmes politiques complexes.

avatar ancien membre
Ancien membre
16/04/2023 à 16:23 - 16/10/2023 à 00:39

X

avatar ancien membre
Ancien membre
16/04/2023 à 17:47

Il est deux débats

Évidemment les pays pauvres intellectuellement où il est plus facile de trouver une arme que de la bonne nourriture , la,c est mort, rien à faire pour eux.

Mais aussi à l opposé nos sociétés ouvertes, mais où a l inverse certaines communautés vont trop en faire pour se sentir persécuté, vouloir être absolument différents.

Parfois, ça sert à rien d en faire trop lorsque la tolérance est la.

avatar contributeur de Kilik
Kilik
16/04/2023 à 19:16

Citation de Needlove #450740

Ta position risque de faire débat :).

Il me semble que tu es très sensible aux injustices sociales sur les problématiques de partage de richesse. Je pense que les ressorts des revendications lgbt sont assez similaires aux revendications sociales : combattre des injustices réelles ou ressenties, même si la situation est pire ailleurs. A partir de quand on en fait trop ?

Citation de Occamj #450682

Je me disais naïvement qu'il faudrait un choc de civilisation pour perdre les droits acquis, un peu comme lors de la disparition de civilisation grecque ou romaine antique.

Et en ce moment on a des affrontements de civilisation assez préoccupants (Russie, Chine, état islamique,...)

Est ce que les droits pourraient diminuer sans choc extérieur par inversement du balancier ? J'aurais plutôt confiance dans les valeurs européennes, mais il est vrai que l'explosion de la désinformation et l'?mergence de support pour la véhiculer (IA, reseaux sociaux toxiques, fake news) sont assez terribles.

avatar contributeur de Phèdre
Phèdre
16/04/2023 à 23:56

Citation de Occamj #450721

Je pense qu'il faut "lutter" pour garder les droits acquis et en obtenir de nouveau...

Et je pense que toutes les luttes peuvent se mener de front : écologie, LGBT, féminisme...

Maintenant, à titre personnel, je ne lutte pas de manière très visible... je me contente d'essayer de mettre en pratique mes propres conseils en matière écologique...

En tant que prof d'éco-gestion, j'essaye de prendre des exemples dans lesquels les dirigeants ont des noms féminins ou à connotation étrangère. J'avoue ne pas avoir encore utilisé des exemples de calculs d'impôts sur le revenu avec des couples gays...

Et pendant ce temps, je vois certaines de mes élèves se mettre à porter l'abaya...

Il y a un côté un peu désespérant dans le monde qui nous entoure... Parfois je me dis que les petites gouttes que je déverse dans l'océan ne feront jamais le poids par rapport aux vagues de haine et d'intégrisme qui déferlent tous les jours...

avatar contributeur de RêveuseParis
RêveuseParis
17/04/2023 à 07:17 - 17/04/2023 à 09:25

Bonjour à tous et toutes

Je pense que ce n est pas parcequ une Société à ouvert plus de Droits, que nous sommes d’avantages Acceptés dans la Majorité des Esprits..... Ce qui implique que beaucoup d entres nous se sentent en insécurité, même, dans un Pays dit plus évoluer..... On peut multiplier tous les Droits que nous voulons et Élargir le Champs de la Visibilité, que l évolution des Mentalités n y est pas aussi présente ni aussi importante que ça , enfin d après Mouah....

Oui, il y a des Accès à une meilleure connaissance des orientations LGBTQI , qui rend bien service , mais, nous sommes loin de faire l unanimité..... J ai même l impression, que ça a favorisé les actes de violences....

Bien sûr, ces Droits obtenus ne l ont pas été par la voie du saint esprit, c est le fruit de plusieurs combats et de luttes..... Mais aboutir à des droits qui conduisent à une Reconnaissance par la législation, ne fait pas la Reconnaissance dans les esprits sur le plan Humain .... Parceque, la Place Humaine est Même devenue un combat, aussi fou , que cela soit .... Dans certains esprits ( et il y en a beaucoup) pour certains Publics ( SDF.. Homo... Transgenre etc etc) , le rang de Bête , de bêtes de foires et le seul classement qui leurs est octroyé dans des propos populaires .... La Déshumanisation est la voie la plus facile que l être humain à trouvé pour infériorisé les uns ou les autres...

Pour ma part, j ai à une époque de ma vie et à mon petit niveau participé à de l aide Humaine via des Associations pour plusieurs publics , y compris , Homosexuel(les)

Je ne suis pas non plus très optimiste pour l avenir , surtout, dans un climat de plus en plus puritain où même Penser différemment devient une Injure Religieuse

On peut mettre les Esprits les plus Brillants devant des Esprits Violents, il y a des tas d exemples qui démontrent que ceux qui « gagnent » sont du côté de la Force des Muscles Physiques et non Ceux qui sont du côté de la force Intellectuelle (hélas).... Et pourtant, on parle de minorité de personnes violentes, pourtant, ils prennent une place importante dans certaines situations où l on achète la Paix Sociale

Je ne sais pas si j ai tord ou raison, cependant, c est ainsi , que je vois les choses

Merci pour ce post et les messages intéressants que vous avez posé

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
17/04/2023 à 13:34

Je suis en général assez d'accord avec ce qui est dit ci-avant, sauf que je nuancerai certains propos :

Citation de Alex78 #450735"Ni l'adoption du PACS (1999) ni l'adoption du mariage gay (2013) ni d'autres lois majeures (2004, 2021) pour les personnes LGBT n'ont eu pour effet de faire accroître la haine anti-LGBT."

Là j'émets quelques réserves, à savoir : tant que des minorités sont et demeurent très marginales, comme cachées, elles ne craignent rien, ou si peu, mais si ces minorités se dressent et deviennent par conséquent plus visibles, alors c'est l'arme à double tranchant, c'est-à-dire qu'elles revendiquent légitimement leur existence mais que en même temps, elles se donnent des verges pour se faire fouetter et deviennent potentiellement sujettes à l'opprobre de tel ou tel groupuscule, même si tout aussi minoritaire.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Eren Yeager
Eren Yeager
17/04/2023 à 20:36

Citation de Marquise_fem #450725

Haha !! Moi aussi je l'aime bien... jusqu'à la saison 4.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
17/04/2023 à 20:44

Citation de Eren Yeager #450890

Eren… de l’anime shingeki no kyujin ?

avatar contributeur de Eren Yeager
Eren Yeager
17/04/2023 à 23:15

Citation de Némésis Inu #450891

😅

avatar contributeur Bouboublonde
Bouboublonde
17/04/2023 à 23:23

Bonsoir, topic très intéressant!

Finalement on se bat un peu tous les jours... Certes on a plus de droits que dans de nombreux autres pays, mais rien n'est acquis de façon définitive comme on peut justement le voir. Et effectivement comme cela a été déjà dit, les droits n'induisent pas une plus grande tolérance ni l'égalité au quotidien.

Occamj je reviens sur l'une de tes réponses...

Du mouvement Black Lives Matters est né le wokisme (que beaucoup considèrent comme radical), qui dénonce les injustices sociales telles que celles concernant les femmes, la communauté Lgbt et les immigrés en s'attaquant particulièrement aux discriminations et aux préjugés. Sans surprise, le RN a monté le 12 avril une association parlementaire contre ce mouvement entend déposer des propositions de loi contre l'écriture inclusive, l'accès au sport pour les transexuel.le.s, la tenue de réunions non mixtes dans l'espace public, etc...

https://www.francetvinfo.fr/politique/front-national/le-rassemblement-national-lance-une-association-d-elus-contre-le-poison-du-wokisme_5767199.html

Donc la question pour moi n'est pas faut-il se battre, mais plutôt comment rester libres ?

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
18/04/2023 à 16:38

"Il semblerait qu'outre les pays traditionnellement LGBTphobes (je pense aux pays mulsumans)" ????????

J'ai souri (jaune) lorsque j'ai vu cette phrase, c'est sûr qu'en Hongrie il y a énormément de musulmans. Sans parler du continent Africain avec tout juste 1 milliards 200 millions de personnes en grande majorité catholiques. Et tous ces pays ne sont pas vraiment "ouverts" à la question de la sexualité.

Comme quoi les préjugés ont la vie dure, je vous invite simplement à regarder des statistiques, dans 69 pays sur 193 où l'homosexualité est interdite dans le monde, il y a autant de pays catholiques que musulmans.

Souvent le racisme comme l'homophobie nait de la peur des différences de l'autre. Mais là je ne pouvais pas laisser passer je pense qu'il est important de s'informer, voyager être curieux pour éviter ce genre de raccourcis.

avatar contributeur de Occamj
Occamj
18/04/2023 à 19:39

Bonsoir,

J'ai cité les pays musulmans à titre d'exemple, non à des fins d'exhaustivité, mais parce que, hélas, ils font souvent l'actualité sur le sujet.

La liste serait trop longue...

Et je suis révulsée par l'homophobie des pays d'europe de l'est, dont la Russie et la Hongrie...

Je n'ai fait aucun "raccourci". Je suis navrée qu'on ait perçu mon avant-propos comme une mise en avant d'une religion en particulier. Maladresse, ok, je plaide coupable.

Pour information j'ai pas mal voyagé et vécu à l'étranger...


Jeannette et sa faucille

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
19/04/2023 à 10:46

Personnellement je pense qu'il n'y a aucune distinction de traitement des LGBT selon les religions, c'est plus par rapport aux différentes sociétés (dans les Manifs pour tous qui ont rassemblé des millions de personnes il n'y avait pas beaucoup de musulmans) . Quand j'étais au Kenya il y a 3 mois, un influenceur très suivi sur les réseaux là bas a été retrouvé découpé en morceau dans une valise. Ca n'a choqué personne, au contraire, c'est quelque chose de normal. Je pense que la haine n'est pas lié à une religion mes meilleurs amis sont évangélistes, musulmans et catholiques.

Si la montée de la haine envers les LGBT à travers le monde augmente depuis une vingtaine d'année (ce n'est pas qu'en France) cela est plus lié à un mal être global, lié aux crises économiques et peut-être à l'ensemble de nos sociétés qui s'éloignent de l'humain et deviennent de plus en plus égoïstes. Malheureusement, dans toutes les périodes compliquées, les conflits, la haine se tourne forcément vers les minorités la plupart du temps à cause de préjugés.

Donc oui il faut être vigilant, on ne connait pas l'avenir, malheureusement cette haine latente reste dangereuse, être conscient que même en France on peut encore se faire tuer à cause du simple fait que nous sommes différents.

avatar contributeur de Eren Yeager
Eren Yeager
19/04/2023 à 12:46 - 19/04/2023 à 12:50

Alors, respecter la liberté de religion de chacun, voire la défendre, c'est très bien. Par contre,

"La haine n'est pas lié à une religion"

Comment dire ? Je crois qu'il faut être sacrément aveugle pour ne pas voir que toutes les religions majeures laissent derrière elles des montagnes de cadavres. Je crois aussi que la démocratie doit toujours se méfier de la religion...

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
19/04/2023 à 13:01

Citation de Eren Yeager #451061

Désolée mais il y a pas besoin d’être croyant pour être haineux.

Je connais beaucoup de personnes croyantes qui on la véritable Foi et accepte chacun avec ses différences. Il y parfois de l’ignorance sur certains sujet comme l’homosexualité ca c’est vrai

Je rappelle aussi que il y a bcp de LGBTQIA croyant et pratiquant.

Ce sont les hauts dignitaires de ces religions qui sont le vrai problème et non la religion en elle même



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr