J'en peu plus ! Le suicide ?

avatar contributeur anonyme
Anonyme
27/01/2023 à 00:22

Bonjour à ceux qui m'ont lu et ont répondu à ma demande d'aide d'il y a une dizaine de jours...

J'ai vu que les données ont été effacé et du coup c'était impossible d'en lire plus et surtout de répondre.

Pour ceux qui s'en souviennent... Je suis passé à deux doigts du suicide. Ça a vraiment failli et je ne me serez pas loupé.

Il y a deux choses qui ont fait que je suis toujours là... Le forum avec vos réponse... Et d'avoir parlé à mon meilleur ami.

C'est certain que sans cela cela aurait été terminé pour moi ici.

En mettant le message, j'ai pris le pseudo de anonyme. parce que je n'ai pas une nature à m'exposer... Ou également par peur de jugement... Probablement...

J'appréhendais même que des réponses soient "méchantes"... Mette en pièce le peu de vie qui me restait à ce moment là.

Comme la très bien fait remarquer l'un de vous, ce n'était pas une envie de mourir... Mais une envie de ne plus souffrir.

Je ne dis pas que je suis sorti du fond du trou... C'est juste que... Je vais essayer de m'en sortir et que ça aille mieux. Je ne sais pas si j'y arriverais, y'a du travail... Mais je vais essayer...

Je voulais remercier plusieurs personnes... En fait tous... J'ai lu et relu vos réponses et vous avez été... Y'a pas de mots...

Il y a eu des messages qui m'ont carrément percutés... Par exemple un des premier d'une personne qui poste souvent et m'avait dit que je pouvais la contacter en privé. Malheureusement, tout ça à été effacé... Le message était pleins de mots justes et de compréhension... Il y a un autre personne dont l'empathie m'a vraiment touché... Un homme qui disait ne pas pouvoir aider sans plus de précisions... Et pourtant ses mots à lui aussi ont été forts. Si je n'en ai pas dit plus c'est que je ne voulais pas m'étendre ou larmoyer sur mes problèmes... On en a tous. Je n'aimes pas m'exposer non plus... Et c'était surtout un très gros problème où là il n'y avait plus qu'un mince fil qui me retenait alors les raisons étaient presque trop tard à expliquer... C'était réellement à deux doigts. Je nentrerais pas dans les détails pour le côté affreux mais j'avais tout préparé...

Et... Il y a aussi le message d'une jeune trans qui m'a bouleversé. Malheureusement, je n'ai plus son pseudo en tête et j'aurais vraiment aimé mieux la connaître. Il y avait une empathie et elle m'a vu entre les lignes et m'a envoyé un message d'espoir très bien visé. J'espère que j'aurais l'occasion de vous remercier ici, ou en privé...

Je ne sais pas si je vais m'en sortir... Je ne sais pas si l'état épouvantable de souffrance dans lequel j'étais reviendra. Les problèmes sont toujours là... Mais ça va mieux... Et en partie grâce à vous, j'écris ce message ce soir pour vous remercier de m'avoir tirés vers le haut...

Peut être vous connaître et reviendrais vers vous ici ou en privé si je retrouve vos pseudo... En tous cas merci.

Prenez soin de vous...

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2023 à 00:25

Citation de Anonyme #437840

Prends soin de toi aussi s'il te plaît 😌

avatar contributeur anonyme
Anonyme
27/01/2023 à 00:30

Je rajoute juste que vraiment... Sans vous ici et ensuite par conséquence un ami je peux écrire ce message ce soir.

Il n'y a eu que ces deux biais... Mais vous m'avez maintenu en vie assez pour souffler sur les quelques braises de vie restantes qui s'éteignaient très vite... Je ne sais pas où ça va ni comment ça va tourner, finir, remonter... Je ne sais pas non plus si j'y arriverais... ... Mais merci.

avatar contributeur anonyme
Anonyme
27/01/2023 à 00:30

Je rajoute juste que vraiment... Sans vous ici et ensuite par conséquence un ami je peux écrire ce message ce soir.

Il n'y a eu que ces deux biais... Mais vous m'avez maintenu en vie assez pour souffler sur les quelques braises de vie restantes qui s'éteignaient très vite... Je ne sais pas où ça va ni comment ça va tourner, finir, remonter... Je ne sais pas non plus si j'y arriverais... ... Mais merci.

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2023 à 05:17

Re/cyoucyou j'étais un peu occupé donc j'ai répondu rapidement mais du coup je voulais aussi dire que ça me rassure et sûrement d'autres aussi que tu ailles un peu mieux.

Pour les pseudos je t'avoue que j'ai pas réellement fait attention en vrai, pour la première personne dont tu parles je ne suis pas sûr, j'ai souvenir d'avoir vu Tashunka2907, Némésis Inu, Aigle2Terre entres autres.

L'homme qui disait ne pas pouvoir aider sans plus de précisions et proposait de peut-être partager son témoignage même si il avait conscience que vous aviez des circonstances différentes, c'était, il me semble, Kev2001.

Pour la jeune trans je ne sais pas vraiment par contre, c'est vrai qu'il y a eu pas mal de posts par la suite auxquels je n'ai pas fait attention sorry !

J'avais aussi répondu à ton topic, j'avais complété par un deuxième post mais je n'ai pas gardé de traces, je reviendrai peut-être une autre fois dessus, je t'avoue que la première fois que j'avais lu ton topic j'étais en panique, enfin davantage à cause du fait que je pensais que ça pouvait peut-être être une connaissance à moi, j'étais sûr mon lit pour aller faire une sieste ou dormir et j'avais vu ça sur mon téléphone puis je suis vite allé sur mon PC, j'avais envoyé des messages à certains membres car j'étais un peu paniqué et je ne savais pas quoi faire, je ne savais pas quoi répondre au début non plus, surtout que si je me souviens bien tu soulignais le fait que c'était difficile d'accéder à des soins/trouver de bon psychologues ou psychiatres.

Que tu savais plus ou moins certaines des choses qui pouvaient être faites dans ce genre de situation mais que ce n'était pas évident et peut-être que ces choses te paraissaient insurmontables, peut-être que c'est encore le cas aujourd'hui pour certaines choses mais que tu te donneras le temps d'essayer, réessayer et tu es encore là aujourd'hui !

D'ailleurs ça me fait penser que pendant longtemps dans ma vie je ne pensais qu'aux choses que je n'avais jamais réussi à faire, que j'aurais pu faire mieux, que j'aurais voulu faire mais je n'ai jamais fait attention aux choses que j'avais réussi à faire, aussi "petites" soient-elles et j'ai vu que j'avais quand même fait pas mal de choses, des choses parfois que je me pensais incapable de faire, aujourd'hui encore d'ailleurs !

Peut-être que c'est difficile de voir ces progrès, choses "positives" qu'on a réussir à faire quand on est dans cet état, enfin pour moi en tous cas c'était le cas j'étais dur, non, super intolérant envers moi-même du coup j'avais du mal à voir les choses que je pouvais et savais faire, voir mes "forces/qualités" mais les autres semblaient les voir et je ne sais pas si c'est ton cas mais si tu ne vois pas ces progrès, d'autres le verront peut-être en tous cas je le vois personnellement, par exemple tu le dis toi-même t'étais à deux d'y passer et te voilà aujourd'hui, tu es passé de ton premier topic à un message de désespoir à ce topic aujourd'hui, avec un message d'espoir et où tu dis que tu vas essayer malgré les difficultés, les incertitudes et les appréhensions que tu peux avoir ! Et même le fait d'avoir posté ici avec ton premier topic et le second, c'est une chose dont tu peux être fier je pense surtout que tu dis avoir du mal à t'exposer.

Et tu te voyais sûrement pas arriver jusqu'ici, aujourd'hui y a quelques jours ou semaines right ? Quand tu vois et penses à ça ça te donne pas envie d'en faire plus et voir jusqu'où tu pourrais aller en quête de mieux-être ?

Moi si ! Quand j'ai vu les effets bénéfiques que j'ai pu avoir en prenant le temps de régler certains des problèmes que j'avais depuis longtemps, des douleurs physiques entre autres et que j'ai vu le bien et regain d'énergie que j'ai eu, j'ai commencé à avoir envie d'en faire plus, alors oui j'aurais surement des phases où ça ira moins bien et ce n'est pas grave, je sais que je pourrais toujours remonter parce que je l'ai déjà fait. 😌

Je m'égaaaare ahah, mais en tous cas je ne savais pas quoi écrire surtout que ce que tu voulais c'était surtout un message d'espoir et je ne savais pas comment m'y prendre, m'enfin c'est pas comme si tu m'avais demandé ça directement, au final c'est moi-même qui ait décidé de m'impliquer dedans et vouloir répondre !

J'avais envie d'écrire un premier post pour te demander si tu pouvais attendre au moins que les gens puissent te répondre et aussi pour que je puisse faire une réponse plus approfondie car il me faut souvent du temps pour faire ce genre de réponse surtout que j'ai du mal à écrire des pavés sur un sujet sérieux et aussi "profond" on va dire, puis encore une fois même si je voulais répondre je ne savias pas quoi répondre, mais au final d'autres membres ont pu intervenir, (thank you guysssss), j'ai pu faire ma propre réponse par là suite en prenant mon temps (et en procrastinant beaucoup 😭)

En tous cas je t'encourage vraiment, dans ta quête de mieux-être général, d'essayer de prendre ton temps, d'essayer ne pas te mettre la pression, d'essayer d'accepter ton rythme tel qu'il est, d'essayer de faire les choses avec les capacités que tu auras sur le moment présent et pas en fonction de ton potentiel ou de ce que tu savais faire avant, pour moi y a des choses que je peux faire aujourd'hui que je n'arriverai pas forcément à refaire dans deux puis dans 5 jours j'y arriverais de nouveau ahah.

Être plus patient, tolérant et bienveillant envers toi-même et essayer de ne pas culpabiliser si tu n'arrives à accomplir des objectifs que tu as pu te fixer, d'essayer ne pas culpabiliser du fait que tu ne saches pas forcément dans quelle direction tu vas, essayer de ne pas te sentir coupable de te sentir perdu ou d'avoir pleins d'appréhensions et incertitudes, essayer de ne pas culpabiliser de ne peut-être pas avoir d'objectifs fixes sur le long ou court terme.

Essayer de choisir tes propres "réponses" faces à des situations, des réponses qui peuvent être multiples, changées au cours du temps, accepter qu'il y aura des réponses imparfaites/incomplètes, des réponses qui peuvent être différentes de ton entourage proche ou de la majorité des gens parfois etc...

Oh essayer de ne pas te culpabiliser de te sentir mal aussi 😳

D'ailleurs en ce moment j'ai un peu une phase down, j'essaye de rester à l'écart des mp et échanger avec la plupart, me contenter du forum même si j'ai moins envie d'y participer en ce moment, enfin pas comme je le faisais avant en tous cas, peut-être qu'au printemps ça me reviendra.

J'ai envie de refaire le genre de topic que je faisais lors de mes premiers jours, ces long pavés sur mon ressenti sur certaines expériences je verrai 🤔

Ehhh mais attendez si ça trouve j'ai déjà dit ça dans mon premier post, en vrai j'ai vraiment du lire en général même mes propres posts et même de simples paragraphes par moment ou de longue bulles dans discussion dans manga/bande dessiné !

Et je peux oublier des choses que j'ai pu écrire m'enfin 😳

Oops, je radote.

Je fais un copier-coller de mon premier post si jamais :

"Cyoucyou,

Je préfère répondre par témoignage personnel.

Ce sont mes réponses elles ne fonctionneront peut-être pas pour les autres, ce sont juste des réponses qui me concerne moi, et c'est possible que je raconte "n'importe quoi" m'enfin bon ahah.

Par contre désolé mais ça sera super long, enfin certains ont l'habitude mais je crois que ça sera encore plus cette fois 💀

Je vais commencer par faire un petit copier-coller d'un mail que j'avais envoyé une amie que j'apprécie beaucoup, je l'ai rencontré au lycée en 1ère, on s'échange par mal de temps en temps, échanger de numéro de téléphone n'était pas vraiment mon truc ahah, d'ailleurs en 1ère je n'en avais pas, puis là je ressens pas spécialement le besoin de lui demander son numéro, c'est pas plus mal des échanges par mail c'est sympa en vrai 😳

Après ce copier-coller je rebondirai un peu dessus et, me connaissant, je partirai sûrement dans des divagations "cosmiques" comme dirait une certaine membre que j'apprécie bien ahah.

Je ne sais pas si c'est pertinent mais le mail date du 15 septembre 2022.

"Hello xxxxx,

Je réfléchissais à si je devais répondre par un looooong mail, comme je le fais souvent ou si je devais répondre par un message court par crainte de fatiguer la lectrice attentionnée que tu es ou j'aimerais même dire, lectrices attentionnées que vous êtes toi et xxxxx en espérant que vous soyez toujours en contact !

Mais du coup je me suis dit que ça ne serait tellement pas lulu-esque d'écrire ce genre de mail qui soit super court...DONC JE ME LANCE :

Je pensais moi aussi à envoyer un mail depuis un petit moment, j'en avais envie et cette envie a grandie à mesure que ma santé s'améliore et fasse que je me sente beaucoup mieux que les années précédentes ou même au début de cette année.

J'ai aussi regardé une série sur Netflix que j'ai vraiment aimé et qui s'appelle "Anne with an E", la série m'a donné encore plus envie d'envoyer un mail.

Le fait est que, je ne savais pas trop quoi dire, ni quand le faire. Du coup, j'attendais une occasion, peut-être le jour où j'aurais trouvé une formation, un cap, un service civique ou alors une occasion qu'on va dire "évènementielle" comme le nouvel an même si, aux dernières nouvelles, tu ne fêtes pas le nouvel an, au moins j'aurais pu avoir une raison d'envoyer un mail, parce que, encore une fois, je ne savais pas à quel autre moment le faire même si au final je me dis que je devrais juste le faire quand je le sens et ne pas me prendre la tête ahah.

Puis, à ma belle et agréable surprise, j'ai reçu un mail de ta part et j'aimerais laisser savoir à toi et ta belle âme que j'apprécie toujours autant !

Je préviens que le premier bout de message est plutôt dans le côté négatif/dépressif mais c'est pour mieux mettre en avant le côté positif à la fin si tu lis jusqu'au bout !

Aux dernières nouvelles j'avais dit que je faisais un DU paréo, un diplôme universitaire obtenu après une année où on fait plus ou moins une remise à niveau et diverses choses pour essayer de (re)valoriser notre dossier scolaire/parcoursup.

Malheureusement au début de cette année les symptômes d'une tuberculose digestive ont commencé à se manifester et j'ai fini par arrêté d'aller en cours.

J'ai cette tuberculose depuis des années mais vu que c'est une maladie qui progresse lentement, les symptômes se sont seulement développés cette année.

Entre autres :

-Je vomissais chaque matin même si je n'avais rien mangé,

-Je vomissais le peu que j'arrivais à manger, je toussais,

-Dans la même journée, j'alternais plusieurs fois entre des phases où j'avais tellement chaud que je devais me mettre en caleçon (en hiver) et des phases ou j'avais super froid au point que deux couvertures et un pull ne suffisait pas à me réchauffer pourtant dans les deux phases la température corporelle était normale.

-J'avais des sueurs nocturnes,

-J'avais un épanchement pleural, principalement du côté droit, grossièrement, j'avais du liquide dans une espèce de membrane/paroi qui recouvrent mes poumons (le liquide était surtout présent du côté droit) et à cause de ce liquide je respirais mal et je fais des apnée du sommeil, soit j'arrêtais de respirer soit je respirais très peu, pas de manière continu mais de manière répétée tout au long du sommeil et ça me réveillait souvent aussi et à cause de ça j'avais des palpitations du cœur et faisais pas mal de paralysie du sommeil au réveil.

-Je n'avais pas d'appétit, je n'arrivais pas à manger, je n'en avais pas envie et je n'en avais pas la force.

-Je suis passé de 100+ kg fin 2021 à 75/70 kg vers avril/mai 2022.

-J'étais super faible physiquement et ça a empiré ma santé mentale, ma dépression.

-J'étais à bout de force, je ne pouvais pas aller faire les partiels/exams, je ne pouvais pas aller sur le pc regarder des choses ou écouter de la musique c'était beaucoup trop d'efforts, je restais juste sur mon lit et dormais beaucoup et quand j'étais éveillé j'étais vraiment somnolent à cause des apnées du sommeil.

-J'avais vraiment du mal à aller à mes rdv à l'hôpital avicenne pour faire mes examens ou faire mes hospitalisations.

-Je voulais déjà mourir avant ça mais avec les symptômes de la tuberculose c'était encore pire.

-J'arrivais plus à prendre mes antidépresseurs, non seulement je les vomissais souvent mais j'étais aussi fatigué d'avaler des médicaments, je pouvais plus me forcer à en avaler.

Je m'étais dit que je laisserai la tuberculose m'emporter dans je ne sais quel endroit j'irai après la mort mais on m'a dit que la maladie progresserait vraiment lentement et je ne pouvais juste pas continuer avec cet état là et ces symptômes horribles.

Du coup je me suis forcé à faire les examens complémentaires pour être sûr à 100% que c'était une tuberculose.

Ensuite, après confirmation on m'a fait essayer le traitement. J'étais dubitatif parce que comme je disais j'avais vraiment du mal à prendre mes anciens médicaments psychiatriques, physiquement mais psychologiquement aussi, y avait un blocage mental.

Je vois qu'on me donne, et m'apprends que je devrais prendre 9 comprimés chaque matin à jeun pendant 6 mois...(6 comprimés de 3 molécules combinées et 3 comprimés d'une seule molécule, je me trompe peut-être mais de tête c'est comme ça m'enfin ça n'a pas d'importance)

Le goût n'était pas nécessairement fort ou prononcé mais il y avait un goût quand même et ça rendait la prise de traitement encore plus difficile.

La taille n'aidait pas non plus, les comprimés n'étaient pas aussi massifs qu'un comprimé de doliprane 1 000mg par exemple mais assez pour que je les sente aux travers de ma gorge, parfois je devais boire de grande gorgée d'eau pour faire passer un comprimé qui passait mal.

Le premier matin chez moi, j'étais déjà nauséeux à cause de la tuberculose et l'idée de prendre les 9 comprimés me donnait encore plus envie de vomir, mais je me suis forcé, avec une pause d'une minute voir plus entre chaque comprimé pour me préparer mentalement.

Je prenais 10 à 30 minutes pour avaler un total de 9 comprimés...

De plus je me sentais encore plus nauséeux après la prise de traitement.

Au 6ème jour j'ai vomi après la prise d'un comprimé parce que je ne pouvais juste plus avaler de comprimés, c'était trop.

J'ai appelé le médecin qui me suivait à l'hôpital pour le prévenir et lui dire que je ne pouvais plus continuer le traitement, que j'abandonnais car prendre autant de comprimés pendant 6 mois c'était juste impossible pour moi et voulais lui demander si je pouvais éventuellement être alimenter par voie intraveineuse jusqu'à que la maladie me tue.

Je pensais éventuellement à faire des démarches pour avoir recours à un suicide médicalement assisté en Suisse pour accélérer le processus et éviter de souffrir jusqu'à la fin de ma vie...

Au téléphone, il me dit que les 9 comprimés étaient seulement pour les 2 premiers mois et que pour les 4 mois restants je prendrai seulement.

Il me dit aussi de manger 30 min après la prise de médicaments pour éviter les nausées et maux de ventre, j'attendais 2 heures voir plus car c'est ce que m'avait dit l'infirmière qui m'avait donné mes premiers comprimés.

Il m'a convaincu de réessayer et le fait d'apprendre qu'après 2 mois je passerais à 2 comprimés m'avait poussé à réessayer.

Du coup je recommence à partir de 0, je me force, cette fois j'avale chaque comprimé le plus vite possible au lieu de faire des pauses entre chaque comprimé, ce n'était pas facile au début mais éventuellement ça m'a permis de rapidement prendre le traitement et ne plus le prendre en 30 minutes ce qui rendait la prise de traitement beaucoup plus éprouvante mentalement.

Je me suis habitué à prendre les 9 comprimés plus ou moins normalement sans énormes difficultés contrairement aux premiers jours.

-Le 1er mois j'avais des douleurs accrues à cause des hépatites (preuve que le traitement faisait effet je suppose)

-Le 2ème mois la plupart des symptômes se sont atténués. Je recommence à manger normalement sans vomir systématiquement après un repas. J'ai de fortes douleurs articulaires à cause des effets secondaires du traitements.

-Le 3ème mois je passe enfin à 2 comprimés (2 molécules cette fois), les symptômes ont disparu (du moins ceux qui me dérangeaient et dont j'avais conscience), mes douleurs articulaires disparaissent aussi. Je suis moins fatigué, je me sens moins faible, je commence à revivre un minimum.

-Aujourd'hui j'en suis au 4ème mois je ne ressens plus les effets de la tuberculose mais je dois continuer le traitement jusqu'à décembre/fin novembre pour éviter de récidiver et en novembre une hospitalisation de jour pour contrôler mon état.

Par ailleurs je me suis aussi fait extraire les dents de sagesses en fin Août, je voulais le faire depuis tellement d'années mais mon père m'en a empêché à causes de ses fausses croyances et son mépris envers la médecine et les professionnels de santé....

Mon cas est unique d'après l'assistante du stomatologue qui m'a opéré mais j'ai ressentis un grand bien-être après l'extraction des 4 dents de sagesses, j'ai plus d'énergie et me sens beaucoup mieux qu'avant.

Avant l'opération je n'avais pas beaucoup d'énergie et me sentais fatigué, je voulais beaucoup dormir la journée, je mangeais 1 ou 2 plats par jours mais j'étais toujours fatigué même après les repas.

Par contre les premiers jours après l'opération, je ne mangeais pas grand-chose, je buvais principalement du jus d'orange et du yoplait...Pas de réel plat pendant 3 jours pourtant je me sens tellement bien et tellement mieux qu'avant l'opération ?

Le stomatologue m'a fait remarquer que mes dents étaient super balèzes et il avait énormément de mal à les retirer, les racines étaient solides et j'ai pu le sentir par le fait que ça m'a libéré d'une certaine tension que j'avais au niveau de la mâchoire avant l'extraction.

J'ai beaucoup moins mal aux cervicales et à la mâchoire, je serre moins les dents et je dors mieux.

Je compte, en complément, voir un chiropracteur pour essayer de corriger ma colonne vertébrale que ça soit par ma posture ou des petites manipulation directes dessus et je compte aussi voir un orthodontiste pour me faire une gouttière dentaire pour éviter de grincer/serrer des dents pendant que je dors histoire d'avoir un meilleur sommeil et éviter les possible réveils avec maux de têtes.

Tout ça pour dire que je suis bien content de ne pas avoir cédé au désespoir qui s'était emparé de moi lorsque la tuberculose m'a mis dans cet état, le pire de toute ma vie.

Je savais en théorie que la santé physique pouvait impacter la santé mentale mais en pratique je n'avais jamais réalisé que ça pouvait être à ce point jusqu'à présent !

Du coup j'essaye de faire un minimum d'effort pour aller mieux physiquement pour mieux aller mentalement.

Traiter cette tuberculose, retirer ces dents de sagesses et de manière générale commencer à prendre soins de ma santé physique ont beaucoup plus fait d'effets que les traitements médicamenteux qu'ont prescrit les psychiatres que j'ai pu voir.

D'ailleurs je n'ai toujours pas repris d'anti-dépresseur à ce jour car j'attends toujours le remplaçant de mon ancien psychiatre.

Je me répète mais je suis content d'avoir réussi à traverser cette période et fier d'avoir fait ces efforts, j'ai réussi à m'apprécier un peu plus et avoir un peu plus d'amour propre.

Maintenant il reste toujours pas mal de choses/démarches à faire et difficiles pour la plupart, mais je vais faire de mon mieux pour les faire parce que, ce que j'en retire avec cette histoire de tuberculose, c'est que souvent, se faire violence peut vraiment valoir le coup.

OOOOOOH D'AILLEURS ! J'ai enfin pu obtenir un rdv dans un centre spécialisé sur le TDAH, le psychiatre m'a prescrit un traitement pour mes troubles de l'attention, malheureusement je ne peux pas trop m'avancer sur si oui ou non ça fait effets car les premières fois j'avais encore mes symptômes tuberculeux et j'étais faible et fatigué.

J'attends de finir mon traitement antituberculeux pour réessayer.

Mais j'attendais ce rdv et j'attendais d'essayer un traitement pour le TDAH depuis 2018 donc je suis content !

Niveau professionnel je suis toujours autant perdu, j'ai raté mon DU pareo, je n'ai pas été accepté en licence de psychologie accès santé, enfin j'étais en liste d'attente mais dans les 3 000...J'avais été accepté en études théâtrales mais les débouchés ne me parlaient pas trop et j'étais encore trop malade au point où sur un coup de tête j'ai renoncé à mes vœux.

Le DU paréo était ma dernière chance pour sauver le dossier désastreux que j'ai et me permettre de faire des études qui m'intéressent un minimum. De toutes manières j'ai toujours du mal à suivre en cours et entamer les actions demandant des efforts mentaux comme réviser/étudier et je ne peux pas encore essayer le traitement pour le TDAH.

Je compte chercher une formation/un cap pour l'année prochaine ou dans deux ans, oui oui, je vais prendre mon temps et arrêter de me mettre la pression à tout faire rapidement aussi vite que les autres et à tout prix vouloir être comme les autres.

J'ai accepté le fait que j'avais mon propre rythme dans la vie, aussi lent qu'il soit.

En attendant j'aimerais essayer de trouver un club sportif/artistique dans lequel m'inscrire cette année de la danse, de la musique, y a tellement de chose que je veux essayer je verrai 🤔

Don't worry, je compte prendre soin de moi bien comme il faut, bien comme j'aurais dû le faire depuis bien des années, je vais me chouchouter, me dorloter, me pomponner, me traiter comme une petite princesse non, comme une reine ! L'Angleterre a peut-être perdu sa reine mais la France en voit/verra naître une nouvelle.

Et j'espère xxxxx, que toi aussi tu prendras soin de toi, xxxxx aussi, je ne sais pas si je fais un copier-coller de ce mail ou je lui transmets... Je verrai. 😅

A bientôt, 🤗"

Bon maintenant que dire hmmmm.

-Au début 2022, la période où je me sentais le plus mal (plus qu'en 2020 où j'avais fait une TS pourtant) j'étais extrêmement négatif et j'ai froissé et perdu pas mal d'amitiés, j'en ai perdu beaucoup en si peu de temps. C'est triste et frustrant, je suis frustré par moi-même et dégoûté mais j'accepte et je leur en tiens pas rigueur, d'ailleurs si jamais ces personnes ont un sentiment de culpabilité j'aimerais bien leur faire savoir qu'ils n'ont pas à s'en faire et surtout je leur remercie d'avoir fait en sorte de préserver leur propre santé mentale en prenant leur distance avec moi 😌

Je comptais peut-être un peu trop (trop pour moi) sur les autres, je parlais de mes idées noires comme si c'était une normalité et banalité (on va dire que la chose qui me sert de père nous en parlait comme si c'était normal depuis que mes frères et moi étions petits...), quand je me confiais (et bon déteignais ma négativité voir toxicité) j'attendais surtout une oreille attentive mais j'avais tendance à vite me braquer et être froisser à recevoir des conseils que je connaissais déjà, (le prie c'est que moi-même je fais ça avec les autres parfois 💀), je m'en plaignais pas, je m'estimais chanceux d'avoir des gens avec qui en parler, mais je réalisais qu'à chaque fois que j'en parlais j'avais pas ce sentiment de "ah j'ai pu vider mon sac je me sens mieux", je me sentais vide voir comme de la merde surtout à cause de l'impact négatif que j'ai pu avoir sur eux.

Au final être entouré m'aidait peut-être à ne pas mourir noyer dans cet océan de dépression et désespoir mais c'était pas ça qu'il me fallait, pas seulement et principalement.

J'ai fini par me dire que je devais moins compter sur les autres et plus compter sur moi-même, j'ai commencé à faire des petites choses, j'avais du mal à les faire, m'y mettre, je m'y mettais puis abandonner vite, je faisais ce que je pouvais ,même si c'était fait à moitié, faire les choses pour faire les choses quoi, les faire pas pas très activement ?

Faire en sorte de ne pas attendre que quelqu'un me sauve, que j'essaye de me sauver moi-même ?

Mais oui pour ma part, mon cerveau peut être mon pire ennemi mais aussi mon meilleur allié 😳

J'ai beaucoup soufferts avec les psychiatres que j'ai pu avoir au CMP ou à l'hopital et ça m'a beaucoup braqué et fait accroître ma méfiance envers les psys, mais y a eu des rares fois où j'ai pu avoir des bons psys, du coup je me suis dit que je ne négligerai pas leur aide, que je pourrais essayer de continuer à chercher des psys, mais cette fois je n'aurais pas des attentes démesurées et n'attendrais pas d'eux qu'il m'apportent tout ce dont j'ai besoin, au final je le verrais comme des "béquilles" mais sans plus.

Vers le 27 j'ai vu un psychiatre au CMP et qu'il a été un gros cxn, j'ai décidé de ne plus y retourner, j'ai toujours les anti-dépresseurs/anxiolytiques mais je les ai pas utilisé.

Y a le fait, assez immature que ça puisse être, qu'il m'ait sorti "Si vous ne prenez pas votre traitement vous rechuterez et retournerez à l'hôpital" mind you, ces traitements n'ont jamais eu de réels effets sur moi, mais bref ça m'avait saoulé.

Y aussi le fait que je voulais essayer de faire d'autres choses avant d'utiliser les traitements, comme explorer ms problèmes de sommeil et fatigues, avoir un suivi psychologique, parce qu'au final la plupart des traitements peuvent peut-être soigner la surface de nos problèmes mais pour ce qui se trouve en profondeur je pense qu'un suivi psychologique reste mieux (bon après si on a des pathologies psychotiques, bipolaire etc...alors là oui coupler les suivis psychologiques avec un traitement) mais je voulais pas prendre de traitement directement comme ça (surtout que bon il m'a prescrit les mêmes que j'avais déjà essayé pendant quelques mois sans aucun changements).

J'ai RDV avec un psychiatre spé TDAH en mars, je l'ai déjà vu une fois et il a été très bien avec moi.

J'ai RDV début février avec une psychologue qui pratique la thérapie comportementale dialectique.

Je fais en sorte d'avoir un regard critique sur les conseils qu'on me donne, de ne pas prendre ceux qui me disent les psychologues pour des vérités absolues.

Et j'essaye de ne pas avoir des attentes de leur part, surtout que je vais beaucoup mieux au final, après pas mal de ruminations, expérimentations et changements de point de vue, perspectives, façon de voir les choses, réponses à certains de mes questionnements.

Je n'ai pas de traitements médicamenteux.

J'essayais à tout prix de tout régler avec l'aide d'un traitement médicamenteux, je voulais prendre des raccourcis, j'étais pressé et impatient, je ne voulais pas faire les petites choses à faire qui aurait pu m'aider sur le long terme pour les plus gros problématiques, j'essayais de faire des choses par gros blocs au lieu de les couper en petits blocs et me faciliter la tâche.

Je négligeais mes douleurs physiques en me disant que je vivrais avec, mais ça me fatiguait beaucoup.

L'année dernière être fatigué et avoir mal dormi pouvait me rendre très dépressif et suicidaire.

L'extraction des dents de sagesse m'a beaucoup aidé. J'ai perdu pas mal de tensions au niveau du cou et de la mâchoire mais ça je crois que ce n'est arrivé qu'à moi, j'ai une amie qui s'est faite retiré ses dents de sagesses sans réel changement ahah.

J'ai découvert que j'avais toujours des apnées du sommeil même après que l'épanchement pleural soit parti grâce à @Furyo, du coup j'ai vite pris rdv chez mon neurologue pour reprendre la machine PPC pour mes apnées du sommeil (vous pouvez voir un ORL, un pneumologue ou un cardiologue avec peut-être une lettre d'orientation de la part de votre médecin traitant si vous pensez faire des apnées du sommeil, on vous fera faire une polygraphie ventilatoire en ambulatoire).

Je dors mieux avec la machines, je pouvais prendre des heures pour essayer de m'endormir avant et je suis aussi moins somnolent la journée.

J'ai fait des séances d'osthéopathie et chiropaxie parce que doux lulu, avec tous ce stress, ces angoisses mon corps était dans un de ces états 💀

J'ai aussi vu un podologue pour des semelles orthopédiques !

Betooooooolerant, je suis venu sur ce site pour me "reconnecter à la réalité", resté ancré à la réalité, vu que je n'arrivais presque à plus rien faire, je finissais par rêver éveiller, mettre de la musique et m'imaginer des vies imaginaires, si je ne pouvais rien faire IRL, je pouvais au moins faire des choses dans ma tête right ? Sur le moment ça peut faire du bien, et en vrai je le fais encore, mais beaucoup beaucoup moins.

Je le faisais aussi parce que je ne voulais pas vivre dans ce monde et l'accepter tel qu'il est, je voulais seulement les aspects "positifs" mais ce n'est pas possible pour moi au final.

J'y pense mais oui, je voulais absolument positiver h24, renier mes émotions/sentiments négatifs, voir seulement le côté positifs des choses...

Mais au final c'était pire parce qu'en faisant ça je culpabilisais quand je me sentais mal et que j'étais dépressif, ça me faisait sentir encore plus mal et comme une merde.

Aujourd'hui j'ai décidé de ne pas me culpabiliser pour mes "mauvais" états, mes "mauvaises" émotions/sentiments, j'ai besoin d'embrasser ces aspects négatifs de moi, ces moments où je vais mal, de prendre le temps d'aller mal et pas à tout prix vouloir m'en débarrasser ou faire comme si ce mal-être n'existait pas.

J'ai accepté que pour bénéficier des choses qui m'apportent du bien je devais être prêt à accepter les choses qui peuvent me faire du mal et qui vont souvent avec, c'est un peu comme quand les gens veulent faire un métier mais doivent passer par des études ou formations qu'ils n'aiment pas forcément ? je ne sais pas.

Mais je disais à une amie que c'était comme quand je mangeais des choses super bonnes je serais bien obliger d'aller déféquer après tout ça (et au lite chiottes, je déteste les toilettes) mais bref c'est comme un cycle quoi, j'en besoin des ces moments de "bas" autant que ces moments de "hauts".

D'ailleurs avant je me disais que je ne voulais rien ressentir, que je ne voulais pas ressentir les émotions "négatives", mais du coup si je ne veux plus ressentir les émotions négatives, je devais forcément ne "rien ressentir" et si je ne ressens rien, je ne peux pas ressentir les émotions "positives" ?

Je devais apprendre à mieux vivre mes émotions ou mes états "négatifs", mieux les gérer, mieux les supporter et éventuellement je pourrais aussi profiter des états "positifs" et émotions "positives"

Pour en revenir à Beto, pour me reconnecter au monde réel les interactions dans les blablas et forums c'est vraiment beaucoup pour moi !

Mais au début j'osais pas poster, je voulais absolument "plaire à tout le monde" ou plutôt je ne voulais froisser personne, éviter d'être mépriser par des membres, mais du coup je ne pouvais pas m'exprimer pleinement et être "moi-même".

J'avais aussi ces peurs de paraître trop lourdingue, chiant ou autre, et bon je le suis mais je suis ok avec ça au final 👀

Y a eu quelques conflits d'ailleurs, je suis intervenu et j'assumais pas les conséquences négatives que ça pouvait avoir, j'étais terriblement déboussolé, je gère vraiment mal les conflits, une partie de moi aurait aimé ne rien faire et garder ce que je ressentais pour moi-même mais j'ai souvent fait ça et ça m'a pas aidé à améliorer ma santé mentale, au contraire.

Bien sûr j'aimerais éviter de froisser les gens, de causer du mal, mais au final j'ai décidé pour moi-même que c'était inévitable, si je voulais me sentir "mieux" sur le long terme.

J'ai pensé pas mal de fois jusqu'à novembre ou décembre à quitter le site sur un coup de tête, mais je me disais que non, je ne voulais pas quitter le site juste à causes de quelques moments où je me sentirais mal, à cause des aspects négatifs que je peux ressentir par moment, alors qu'il y a beaucoup de points positifs, beaucoup de bien que j'ai ressenti grâce à ce site.

C'était pas facile surtout qu'avec la famille que j'ai j'ai un peu grandi en essayant de faire plaisir aux autres, en recherche d'attention et d'amour, et quand même une personne sur 10 me méprise je me sentais super mal, c'était suffisant pour ne pas me sentir à ma place.

Au final je me dis que ce n'est pas aux autres de déterminer si j'ai ma place ou non, si je dois être banni alors je le serai, mais d'ici là je souhaite rester autant que possible et surtout autant que j'en aurais envie, même si il peut y avoir des bas, même si il peut y avoir des membres qui ne m'aime pas du tout, that's on them and their own business, je vais pas leur en tenir rigueur.

Je préfère être aimé par 10 personnes en étant comment je souhaite être et faisant ce que je souhaite faire, que 1 000 ou des millions de personnes qui m'aiment parce que je me force à faire des concessions pour plaire au plus de monde possible, je ne serais pas bien comme ça, éventuellement que je sois aimé par tout le monde ou par personne ne change rien au fait que je souhaite être lulu

Mais oui un monde où tout est positif ou comme des gens diraient "un monde de bisounours" n'est finalement pas pour moi, pas pour ma santé mentale, pas pour mon cerveau, pas pour lulu 😳

Ce site et certains membres m'ont beaucoup apporté indirectement !

Au final j'ai beaucoup moins de problème à participer au forum et aux blablas 😳

Ehhh guys vous savez, en septembre quand je me suis inscrit je m'imaginais pas échanger des numéros, ou même en mp avec certains, je me voyais par parler en vocal avec des membres et même jouer avec certains membres, surtout que j'ai toujours été complexé par ma voix !

Oh mais jamais je n'aurais cru posté la voix que j'ai posté pour le jeu ctakilavoix, j'aurais été trop gêné !

https://vocaroo.com/14qPzaFgwjcs (et bon j'avoue je suis toujours gêné j'ose pas réécouter entièrement la honte)

Et même les photos de ma grosse tête là !

Ehhh non attendez je vous mets des vidéos privées tant qu'à faire, gardez les pour vous please 👀

https://youtu.be/7ZELrPEg9R4

https://www.youtube.com/shorts/uwMSqbq7gpE

Je peux être super gênant souvent mais its ok !

J'ai gagné pas mal d'amour-propre avec toutes les démarches que j'ai pu faire pour me soigner et aussi grâce à Beto et ses membres !

JE ME SENS TELLEMENT PUISSANTE, je l'ai toujours été je crois, mais je ne le réalisais pas ?

Et vous savez je ne sais pas ce que me réserve l'avenir, peut-être que je finirai à la rue, la possibilité existe, mais je me sentirais toujours puissante, même si personne ne m'aime, même si je peux être anxieux, être faible, perdre mes moyens, être intimidé par les autres, I'M STILL POWERFUL AND THAT'S WONDERFUL !

Pour en revenir au forum, quand je vois le bien que çà à pu me procurer j'aimerais tellement que les autres puisse en profiter en essayant d'y participer, même si ce n'est pas simple, on peut se prendre des vents mais au final on peut aussi en mettre, on s'y fait, je l'ai dit plusieurs fois ahah.

Par rapport aux dernières lignes de mail ou je disais que je voulais essayer, j'ai finis par m'inscrire à des cours de waacking, j'ai du mal à mémoriser les pas, bien distinguer la gauche et la droite, ma coordination est horrible, je finis à 22h et je dois attendre 30/40 minutes le métro et passer par saint-denis vu que la ligne h est en travaux, l'hiver est épouvantable, je suis super fatigué en fin de journée donc dur d'y aller, maaaaaais j'aime bien ces cours ! 😁

VIVEMENT LE PRINTEMPS !

Désolé je crois que je voulais dire des trucs en plus mais j'ai un peu beaucoup la flemme sorry 😭

Pour finiiiiir, au final comme je disais ça ce sont mes réponses des trucs que j'ai fait pour aller mieux, mais ça marchera pas forcément pour les autres, je voulais juste partager mon expérience i guess ?

Pour réellement finir, mon message n'est pas spécialement un message d'espoir, enfin je ne sais pas ça dépendra des lecteurs/lectrices, pour moi c'est surtout un message de...lulu 🤔

-Oh wait tu parles de rêves qui sont partis en fumées, pendant longtemps je me suis senti mal et envieux des autres de ne pas avoir de rêves, mais au final ce n'est pas si grave pour moi.

Aujourd'hui je me dis juste que j'essayerai des faire le nombreuses choses que j'ai à faire sur ma bucket list/to-do lsit que j'ai fait...de tête 😭 mais j'ai pleins de choses que je veux essayer de faire, peut-être que je retirerai certains de ma list, que j'en remettrai d'autres, je verrai bien, mais quand je vois le bien que je ressens après avoir soigner à un de mes maux j'ai juste envie de continuer et voir jusqu'où je peux aller dans mon mieux-être en essayant de ne pas me mettre la pression et prendre mon temps i guess 😁

Take care please 😊

EDIT: purée c'est tellement indigeste comme pavé mais j'ai du mal à faire une bonne mise en page 👀"

Á bientôt sur le forum peut-être ! 😌

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
27/01/2023 à 06:44

Citation de Anonyme #437840

Bonjour,

Je suis désolée je suis passée à côté de ton premier post.

Tu dis que grâce au forum et à un ami proche tu as évité le pire. Il ne faut pas négliger ta volonté personnelle de vivre alors que le scénario morbide était prêt tu as eu le courage de parler de crier ton désespoir ici et à ton proche de te raccrocher à la vie.

Tu as fait preuve d'un courage énorme car ce n'était pas la solution la plus facile. J'espère que l'on va te donner toustes l'énergie pour aller de l'avant et chasser les idées noires à tout jamais.

Monique.

💋👠🎼❤️

PS : Lulu tu prouves le pouvoir de libération de la parole, je n'ai pas tous lu mais je reviendrais. Bises. A vous deux.

avatar contributeur de Farf
Modération Farf
27/01/2023 à 08:58

Merci Anonyme pour ces nouvelles !

Je suis heureuse et rassurée de lire que tu as réussi à te sortir la tête de l'eau en allant vers ton ami 🙂

Reviens vers nous si tu en ressens le besoin, surtout n'hésite pas ! Tu as tout notre soutien 😘

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2023 à 15:17 - 27/01/2023 à 20:20

Citation de Harmonique #437851

" Lulu tu prouves le pouvoir de libération de la parole,"

Ohhhh Moniqueeeee, c'est vrai que j'ai du mal avec de tels mots ou les compliments en général, souvent j'ai pas spécialement les mots face à ça, je suis parfois "overwhelmed", submergé d'émotions mais ce n'est pas une mauvaise chose, ça me fait plaisir à lire malgré tout, même si je ne suis pas sûr d'avoir compris ce que tu voulais dire par pouvoir de libération de la parole j'ai peut-être plusieurs interprétations m'enfin libertééééé 😭

Mais du coup je te dirais bien que toi tu peux prouver le pouvoir d'"enpouvoirement" de la parole, le genre qui peut donner de la force et motivation in a way !

"je n'ai pas tous lu mais je reviendrais"

Ahhhhh je t'avoue que quand j'ai lu que tu avais loupé le premier topic, je me suis dit que c'était peut-être bien que tu n'aies pas lu mon post, tu sais quand j'ai envoyé ces nouvelles à mes ami(e)s ou ce genre de nouvelles en général, on m'a dit que parfois qu'il y avait une bouffée d'émotions à la lecture mes écrits parfois et que c'était une bonne chose pour elles.

D'ailleurs j'y pense j'ai beaucoup aimé ce que l'une d'elle m'avait dit, c'était ma CPE au lycée, elle est partie à la retraite y a 2-4 ans du coup je peux plus la rendre visite au lycée ahah, mais elle m'avait écrit ça :

"Alors pour te dire, Liruhan, je trouve que tu as un style remarquable, qui me rappelle celui d'Amélie Nothomb, simple, direct, clair et percutant. Tu as l'étoffe d'un écrivain sans le savoir. Si le cœur t'en dit un jour d'écrire une nouvelle ou un roman, ton histoire à travers un personnage, ou même à la première personne, ce sera très intéressant de te lire. Pour faire court, Liruhan, tu écris très bien! Et ce que tu nous dis, me touche immensément !"

Elle m'a tellement apporté et je ne sais pas comment ni ce que je pourrais lui apporter en retour, à part continuer à vivre ma vie comme je peux, comme je veux, dans la mesure du possible 😌

D'ailleurs c'est triste mais vous savez j'ai du mal à lire et je n'ai pas souvenir d'avoir lu de roman ou autre long livre (enfin même court) à part un livre de Games of Thrones et un des tomes de l'Assassin Royal de Robin Hobbs et j'ai très peu de culture littéraire, non de culture G, mais bref ce que je veux dire c'est que, je connaissais pas Amélie Nothomb avant son mail, et @Furyo aussi en avait parlé de cette autrice, je me suis dit que j'essayerai de lire un de ses livres pour voir mais je ne l'ai toujours pas fait, un beau jour peut-être 👀

En tous cas Monique, je me dis que c'est peut-être pas simple de lire certains de mes messages parfois, je ne sais pas, mais c'est vrai que parfois j'hésite à poster ce genre de message, en septembre quand je suis venu ici la première fois je pense pas que je l'aurais fait 😳

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
27/01/2023 à 19:24

Citation de Je Suis Lulu #437920

Je te réponds en privé Lulu car j'espère qu'Anonyme va venir nous faire un coucou amical.

💋👠🎼❤️

avatar ancien membre
Ancien membre
27/01/2023 à 21:45

Citation de Harmonique #437929

J'aimerais bien qu'il puisse repasser par là et profiter du bien que peut procurer certains échanges ici, tu sais quand j'ai lu cette partie là :

"Ou également par peur de jugement... Probablement...

J'appréhendais même que des réponses soient "méchantes" " et peut-être le post en entier ça m'a un peu peiné, enfin peut-être parce que ça a fait écho en moi, quand j'y pense avant de venir sur Beto, ou m'inscrire à mon club de danse j'avais souvent des pensées et croyances similaires, lorsque je croisais des gens qui fait d'acte de bienveillance, des trucs qui peuvent paraître "bête" mais comme quand cette jeune femme en 2020 lorsque j'étais en sortie avec une amie, m'avait fait remarqué que mon sac était encore ouvert waouw ça m'a un peu touché 😳

Non bon c'est peut-être pas un bon exemple MDR sorry mais ce que je veux dire c'est que je m'émerveillais et je m'émerveille encore quand je vois de mes propres yeux ce genre d'attentions ou bienveillance à mon égard et ça reste parfois difficile à y croire mais bon j'ai grandi comme ça, entouré majoritairement de personnes qui ont biaisé mon point de vue sur les gens en général, je connaissais pas beaucoup de personnes quand j'y pense et puis c'est "bête" à dire mais c'est vrai qu'on reste quand même tout plus ou moins différents et plus ou moins pareils, j'en sais rien mais sur Beto où à mon cours de danse j'avais beaucoup d'à-priori's, je ne m'attendais pas à rencontrer des gens comme ça, qui peuvent être bienveillants et qui m'encourageraient à penser à moi-même en priorité et plus ou moins m'accepter comme je suis, c'est merveilleux 😳

Bon bien sûr on ne peut pas tout le temps être merveilleux, bienveillant, gentil etc... enfin, moi je ne peux pas en tous cas et y aussi des personnes qui peuvent être tout le contraire (et qui peuvent très par moment faire preuve de bienveillance malgré tout on ne sait pas ahah) mais ça ne change pas le fait que j'ai pu en savoir un peu plus sur les gens et surtout sur moi-même 😁

Ehhh désolé j'utilise le mot "merveilleux" un peu bizarrement je crois mais il me convient bien 😊

avatar ancien membre
Ancien membre
28/01/2023 à 12:13

Salut Anonyme,

Ca fait plaisir de voir que tu es encore parmi nous !

Ca fait plaisir de voir que les mots ont pu adoucir tes maux, même si ils n'ont malheureusement pas le pouvoir de les effacer, comme on efface les mots.

Mon Grand Père me disait avec malice que la seule chose qui soit définitive, c'était la mort... "et encore..." ajoutait-il !

Je ne sais pas si d'autres personnes trans ont témoigné, mais moi oui, je te disais avoir voulu te contacter en MP, mais que je n'arrivais pas accéder à ton profil pour le faire. En tout cas, si tu souhaites me joindre en MP, c'est avec grand plaisir.

(Si c'est bien de moi que tu parlais, merci pour le jeune ! :D mais dans 2 ans le demi siècle ! LOL !)

En tout cas je pleure presque devant mon écran de savoir que tu n'as pas fait de connerie !

Prends soin de toi et viens parler ici même en MP si tu veux.

Gros Bisous !

avatar contributeur de Dime
Dime
28/01/2023 à 12:39

Salut Anonyme.

Sympa de nous remercier si l'on a pu te réconforter un peu. Bon courage. Tu peux écrire en mp si besoin ou envie.

avatar contributeur anonyme
Anonyme
30/01/2023 à 16:57

Citation de Je Suis Lulu #437850

Merci Lulu

Merci d'avoir gérée tout en plus dans la vitesse et avec un sens de ses responsabilité peu comparable...

Citation de Harmonique #437851

J'ai remarqué quelque chose de vraiment intéressant... Ce n'est pas tant le fait de m'exprimer qui "m'a sauvé"... Ce sont les réponses, la bienveillance, le fait d'être soutenu et de ne pas être seul, le fait que les messages étaient tous différents et des niveaux de compréhension parfois très très bien visé, dans un bon sens. Merci pour tes mots à mon sujet.

Citation de Farf #437861

Merci Farf... Je me mélange un peu avec l'effacement des données, le bug qui a eu lieu, mais ton avatar me parle et tu m'avais peut être écris.

Tous les messages ont vraiment apporté quelque chose différemment et m'ont maintenu et tiré vers le haut.

Citation de Harmonique #437929

Bonjour Harmonique :)

Je peux assurer que le message /témoignage de Lulu a eu une grosse importance. Pas tant pour le parcour difficile et admirable... On ne compare pas nos problèmes, ça ne marche pas comme ça...

C'est surtout l'intention et les messages qui passaient à travers qui ont "frappés fort"... Peut être que certains critiquent la manière de s'exprimer de Lulu... C'était pourtant très clair et efficace également. Il n'y a aucun apitoiement bisounours. C'est seulement que l'empathie et la sensibilité ont été ressentie puissance 10.

Merci Harmonique de ton signe également de bienveillance..

Citation de Je Suis Lulu #437944

Effectivement lulu, on peux pas aider tous le monde... Mais tu as fait preuve d'un sens du danger bien réel dans lequel j'étais que tu a essayé de contrecarrer aussitôt. C'était vraiment efficace... Et ton parcours est réellement admirable.

Citation de Judeline #438006

Merci Judeline, avec le bug et l'état d'urgence dans lequel j'étais, je ne sais plus si c'est ton message dont je parle plus haut mais c'est possible. Ce message est celui qui m'a le plus percuté de plein foué parce qu'il y avait sans me connaître une précision et une compréhension de ma personnalité qui a eu l'effet d'une bombe.

Merci en tous les cas à toi Judeline pour tes mots que j'ai certainement lu...

Citation de Dime #438008

Merci de ta propositions Dîme de parler en message privée et à tout ceux qui l'ont proposé. Ça aurait pu également jouer...

Peut être que je reviendrais vers vous dans ce sens là à un moment... Ou même juste pour dire bonjour. Merci.

C'est clair que sans vous, autant être clair : je serais mort.

Je viens de voir mon médecin ce matin et lui en ai parlé. Elle m'oriente pour une aide plus adapté. Et j'en ai parlé à deux amis fiables à part ici. Surtout mon ex qui a été fantastique. Peut être en parlerai je un jour à ma sœur aîné avec laquelle je m'entend très bien (comme chien et chat :D ^^ et chacun avec nos soucis particuliers) Bien sûr, je n'en parlerais pas à mes parents qui ne sont pas dans la compréhension de ce type de problèmes. Mais il sont cools et aimant dans tout leur défauts. La famille parfaite n'existe pas. La seule chose importante est de vraiment aimer ses enfants.

Mon médecin m'a posé la question... Mais l'instinct de survie / l'instinct de mort, arrêter de souffrir avait pris le dessus même si j'ai pensé à eux.

Il est certain que ma mère aurait été détruite. Mon père également en conséquence de ma disparition et de la chute de ma mère, et ma sœur aîné ne s'en serait jamais remise.

Là souffrance effaçait tout. Il fallait que ça s'arrête. Il y a eu une graduation sur un long moment pour cette descente, mais ce sont vos réponses d'abord qui font que je suis toujours là...

Je pense à deux choses parfois. Une phrase m'avait marqué dans une série télé :"n'oubliez pas qu'en vous suicidant à 20 ans... Vous tuer également celui de trente ans que vous serez et qui n'aura plus les mêmes soucis ou aura pu changer"

Il y a également un film auquel j'ai pensé après coup "14:37" il me semble... Je peux vérifier si cela intéresse certains d'entre vous. Au début il y a un suicide à une heure précise, d'où le titre du film. Il y a ensuite un flash back sur la journée et pleins d'interactions d'étudiants avec leurs disputes, leurs soucis, leurs problèmes... Et au final... En fait... C'est celle qui est ultra gentille, paraît ne pas avoir de problème et cherche à aider les autres qui n'en pouvait plus et cachait tout.

C'est extrêmement complexe... Mais dans mon cas... Vous avez été là... Et je vais vraiment essayer de m'en sortir.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/01/2023 à 17:09

Citation de Anonyme #438194

Merci pour tes mots, take care please 😊

avatar contributeur de Dime
Dime
30/01/2023 à 18:57

Citation de Anonyme #438194

Si ça interresse quelqu'un, le film dont tu parles s'appelle "2h37". Premier film d'un réalisateur australien. Scénario original. Je ne l'ai pas vu (j'ai cherché sur google).

avatar contributeur anonyme
Anonyme
13/02/2023 à 07:39

Bonjour, j'ai message pour l'une des participante du forum un peu répondu dans l'urgence et aujourd'hui effacé par un bug. Il ne s'agit pas de Lulu. C'est peut être une modératrice également comme sa réponse avait été très rapide et concise. J'ai oublié le nom bien qu'elle me proposait également de venir lui parler en privé en toute bienveillance.

Elle m'a parlé de son chien qui, "ça pouvait paraître peu", avait été d'un grand réconfort pour une période où elle était "down", en grosse déprime on dira.

Je ne dis pas que l'argument à marché. Mais ça me faisait de la peine "d'abandonner mon chien", qui aurait été immanquablement maltraité (sans commentaire). Cependant l'argument était effacé...

Ma docteur m'a demandé si j'avais pensé à mes parents et à ce que ça leur aurait fait. Très bonne idée de sa part, amis, parents, proches peuvent être des sécurité... Parfois... Pas toujours malheureusement. Dans mon cas oui.

Je lui ai répondu que j'aurai détruit ma mère, qu'elle serait morte sous peu et que mon père aurait suivi de pas très longtemps.

Et c'est une certitude.

J'ai dit à ma docteur que c'était tout comme l'instinct de survie... Mais là, l'instinct de mort, ce qu'elle a parfaitement saisie.

Il y a tout comme les psy, les bons docteurs qui appliquent le serment d'hyppocrate... Et ceux qui préfère un "serment d'hypocrite" plus ou moins conscients de leurs incapacitées dans ces métiers.

Mais...

Je reste d'accord... Dans l'urgence il faut mieux un professionnel de santé où si on en est capable appeler le 31 114 il me semble. Ligne anti suicide gratuite vu que les chiffres explosent par les différents problèmes que nous traversons tous en ces moments sombres. Covid ou pas covid, aucune importance.

Merci donc à toi si tu lis pour cette remarque..qui m'a donné matière à réfléchir après coup. Bonne journée à vous, à Lulu. Prenez soin de vous.

avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2023 à 08:07

Citation de Anonyme #439673

C'était Némésis Inu il me semble^^

À bientôt peut-être 💞

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/02/2023 à 09:12

Citation de Anonyme #437840

Bonjour anonyme,

Merci de ton retour! Je ne sais pas si c’est bien de moi dont il s’agit( même si cela me parle) mais au final peu importe, tu as eu l’immense courage de déposer ici ton mal-être ( et d’y faire face en même temps) et nous avons tous essayer d’y répondre avec notre passif et notre ressenti propre à chacun.

Si cela t’as un peu aider alors j’en suis soulagée et très heureuse pour toi!

Biensur il te faudra à un moment ( et dans pas trop longtemps) te faire aider par un professionnel de la santé mentale pour un soutien et une guérison à long terme mais sache que tu as fait le plus dure.

Comme on tendance à l’oublier, car dans ces moment la on est prisonnier dans notre bulle de souffrance : «  le plus dure n’est pas pour celui qui part mais pour ceux qui reste »

Je vis actuellement cette période de deuil et la douleur de l’absence de l’autre est…. Infini.

N’oublies jamais une chose: c’est qu’il y aura toujours sur cette terre au moins un être cher qui t’aime et dont ta disparition laisserai un trou béant dans son cœur.

N’hésites pas à revenir quand tu le souhaites et je suis également dispo en mp si besoin.

avatar contributeur de Mickey
Mickey
13/02/2023 à 10:14

Citation de Anonyme #437840

Bonjour Anonyme. Je viens ici t'apporter une réponse courte (désolé je n'aime plus trop m'exposer sur les forums).

Si tu souhaites contacter des professionnels de santé, il y a un site "filsantéjeune" où tu peux les contacter par chat anonymement.

Voici le lien :

https://www.filsantejeunes.com/tchat-individuel

Petite opinion peut-être, fais attention aux psychologues et psychiatres surtout. Parfois la seule chose qu'ils savent faire c'est bourrer les gens de médicaments, chose qui n'arrange rien.

Si l'envie t'en prends mes messages privés sont également ouverts.

Bien à toi.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/02/2023 à 12:21

Citation de Mickey #439689

Bonjour Mickey,

La psychiatrie c’est comme tout corps de métier : il y a des bons et des moins bons, et différents courant d’écoles de psychiatrie.

Je travaille dans le milieux de la psychiatrie depuis bientôt 14 ans , et non les psychologues et les psychiatres ne bourrent pas leurs patients de médocs

Tu peux avoir eu de mauvaises expériences avec un psychiatre mais n’en fait pas une généralité ou idée reçu, c’est un procédé assez dangereux .

avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2023 à 13:12

Citation de Némésis Inu #439703 mais n’en fait pas une généralité ou idée reçu

Oui je pense qu'il en a conscience, il dit bien "parfois", mais comme tu dis oui c'est pas le cas de tout les psychiatres.

Pour ma part, j'en ai vu 4-5 dans un CMP et une dizaine dans un hôpital qui était tous dans le même secteur, ils étaient horribles, je souffrais déjà sans leur aide et vu comment ils ont été ce ne s'est pas améliorer, par contre j'en ai vu un à l'hôpital saint anne à paris et une à l'université c'était complètement différent et ça se passait bien avec eux 😌

"Je travaille dans le milieux de la psychiatrie depuis bientôt 14 ans , et non les psychologues et les psychiatres ne bourrent pas leurs patients de médocs"

J'ai été hospitalisé en hôpital psychiatrique et y avait une personne avec qui je suis encore en contact qui a soudainement été mis en isolement par toutes un groupe d'infirmiers( vous savez quand y a une espèce d'alarme ou que sais-je ) alors qu'il était tranquillement en train de discuter, il voulait pas prendre de traitements, il en a pas mal baver et a beaucoup souffert, bon là je parle de lui parce que je suis en contact avec lui mais des 4 hospitalisations ça pouvait arriver plus d'une fois. (Et non il n'avait pas de comportements dangereux pour nous/autrui ou lui-même même d'après sa mère il a été hospitalisé par sa mère pour autre chose m'enfin)

Moi on a jamais chercher à explorer plus loin, on est passé de dépression, à dépression atypique, à bipolarité type 3 , et à ce jours j'aurais les symptômes négatifs d'une psychose chronique.

Toujours à me faire prendre différents traitements, des fois je changeais parce que je ne supportais pas, mais il cherche pas à questionner et explorer davantage, à connaitre les circonstances concernant le pourquoi on fait ça ou on ne fait pas ça, ils ont un tableau de symptômes et c'est bon pour certains psys on essaye de nous associer à une seule pathologie même si y a d'autres symptôme qui ne rentrent pas dedans mais ceux que j'ai vu ne savaient pas d'où ça pouvait venir bah ils ont continuer comme ça, et j'ai continuer à avaler ces médicaments parce que j'étais fatigué et je pensais pas pouvoir m'en sortir sans, que c'était la seule solution.

Ils avaient accès au même dossier donc se contenter de poser quelques questions basiques et m'ignoraient quand je leur disaient que ces symptômes ne me parlaient pas, juste un "sans traitement vous retournez à l'hôpital")

D'ailleurs quand je parle à des psychologues ou psychiatres qui n'ont pas accès à ce dossier ils ne voient pas en quoi je suis psychotique,

C'est pas apprès 1 an de suivi un de mes derniers psy m'a sorti "je ne m'y connais pas dans le TDAH il faut aller dans des centres spécialisés dans le TDAH", d'ailleurs ils semblaient être pas assez renseigné sur le TSA aussi 🙃

Mais du coup "La psychiatrie c’est comme tout corps de métier" c'est plus particulier avec la psychiatrie je trouve, surtout avec les troubles neurodéveloppementaux.

Je précise que je ne dis pas qu'il faut négliger ou quoique ce soit non, là je vois une psychologue (qui pratique la Thérapie Comportementale Dialectique eheh) et j'ai toujours rendez-vous avec le psychiatre d'lhopital saint anne spécialisé dans le TDAH avec qui ça s'était bien passé et qui avait pris le temps de m'interroger et ne sautait pas hâtivement sur des conclusions fausses me concernant.

C'est juste que ce que Mickey dit n'est pas complètement faux dans certains cas, en tous cas ça dépend de comment on le voit.

Mais je ne vais pas en faire une généralité, dans ces mêmes hospitalisations j'ai croisé des gens qui se sentaient mieux et qui ont reçu l'aide dont ils avaient besoins, c'est souvent compliqué et chiant d'obtenir les bon diagnostics surtout quand tu as plus d'une seule pathologies mentales ou troubles neurodéveloppementaux, mais faut bien passer par là et continuer à se battre right.

Je vais quand même ajouter que c'est important, en tous cas pour moi ça a été le cas sinon je pense pas que je serais la même personne aujourd'hui mais faut pas hésiter à demander plusieurs avis psys quand vous avez des doutes, que les diagnostics ou les symptômes qu'on vous attribue (je dirais même impose des fois) ne vous parle pas du tout, y a des fois on se rend pas de choses qu'on fait mais bon y a des cas je pense où on peut sûr qu'on sait de quoi on parle quoi on connait un minimum notre propre vie,.

Essayer de prendre un regard critique et du recul sur ce qu'ils vous disent, ils ne détiennent pas de vérité absolues et ils peuvent aussi se tromper, essayer de ne pas avaler "bêtement" tout ce qu'ils vous disent. Mon dernier psy a vraiment pris la grosse tête sorti un "j'ai fais des études de psy je sais de quoi je parle" après m'avoir lancer des "vous n'avez pas d'amis, vous ne sortez jamais, vous vivez reclus" et d'autres propos du genre avec certitude. D'ailleurs y a toujours des études qui se font mais certains ne prennent pas la peine d'actualiser leur connaissances on dirait, mais par exemple au début on parlait juste d'autisme puis on a parlé de trouble du spectre autistique.

Je vous encourage quand même à aller chercher de l'aide auprès de psychiatres et psychologues (surtout psychologues pour ma part, mais cherchez à savoir pourquoi vous voulez en voir un et par rapport à quels problématiques et surtout renseignez vous sur les thérapies que ces psychologues proposent ça peut aider).

Bon courage 😌

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/02/2023 à 14:13

Citation de Je Suis Lulu #439713

Le truc c’est pas d’en avoir conscience ou non c’est de l’écrire noir sur blanc.

Sur un forum ce n’est pas les pensées qui reste mais les écrits qui sont indélébiles.

avatar contributeur anonyme
Anonyme
14/02/2023 à 22:18

Citation de Némésis Inu #439681

Effectivement... Il s'agissait bien de toi...

Je me souviens de ton avatar...

Et aujourd'hui encore tu trouves des mots précis et tu partage des expériences qui donnent réellement à réfléchir... Des "deflagrations avec des portés positives pour d'autres "

Merci de nouveau de ton message d'une sincérité désarmante.

Citation de Mickey #439689

Salut Mickey. Merci pour l'info. Je ne connaissais pas. Peut être que ça me servira mais en tous cas je ferais passer l'info au besoin.

On a essayé de s'envoyer un message en privé mais je ne suis pas encore en statut vérifié. Pourtant ça fait plus d'un an que je viens sur le forum...

J'ai mis une photo de moi en avatar un peu flouté mais j'ai pas encore osé faire une photo avec 'e code de vérification. Comme quoi Lulu, tu a vraiment raison, c'est compliqué d'avancer... Un pas après l'autre comme vous m'avez conseillé.

J'espère que je ferais ça bientôt et aurais le plaisir de mieux connaître des membres, vous peut être...

Citation de Je Suis Lulu #439713

Tu as encore raison...

Je te rassure, parfois tu dois avoir tort ^^😁...

Je suis totalement d'accord avec toi sur autant les excès de la psychiatrie que sa nécessité.

J'ai pu de près observer le milieu. J'y ai vu des monstres et des êtres humains sensibles. Malheureusement, les monstres étaient dans le personnel soignant et auraient dû eux même avoir un suivi.

Un jour j'ai posé une question à une infirmière géniale... Une femme exemplaire dans son travail et son humanité. Je lui donnait l'exemple d'un type qui était arrivé il y avait deux jours l'air à peu près normal et cool... Et je lui disait que maintenant, avec les médocs on aurait pu croire qu'il s'était pris des briques sur la tête tombées du ciel !

Elle a très bien répondu... Elle a cherché à m'expliquer que parfois, malheureusement, il fallait ça et ces effets secondaires. Pourquoi ? Pour "réactualiser"... "" remettre un compteur à zéro si possible "... Et dans 'e but de mieux cerner et faire ressortir les problèmes de fond.

Je lui ai fait une autre fois la remarque qu'avec ses capacités elle ne devrait pas être seulement infirmière mais chef de service voir responsable principal qui gère l'ensemble. Là encore... Elle a très bien répondue...

Elle m'a expliqué qu'elle avait dû faire des choix entre travail, vie de couple, vie de famille... Et qu'elle ne regrettait pas ses enfants choix même si hélas son pouvoir de décision était limité par d'autres plus haut dans la hiérarchie ou même seulement limité pour garder une ambiance de travail agréable. Diplomatie oblige...

Mais elle prenait des risques et savait parfois, dans de rares cas, désobéir aux ordres ou au moins trouver des astuces pour contrecarrer une prise de décision lamentable et affreusement inhumaine sur un patient. Mais, je me répète... Hélas, son pouvoir de décision était limité.

Au final je pense que tout est dans "la mesure", qu'il ne faut "rien dans l'excès". Et tout en préservant un doute ou au minimum un esprit critique seul devant son miroir... Là, c'est un autre débat plus compliqué et bien plus large...

Quand aux "classements" par "maladie... J'en comprends l'utilité si vous c'est encore vu avec clarté et mesure. Il n'y a pas deux êtres identiques... Cependant, il y a des pathologie qui peuvent avoir des caractéristiques claires.

C'est un peu comme une étagère pratique pour mieux passer les informations entre les secteurs médicaux et les différents médecins psy. Ça reste relatif, à remettre en question et à adapter au patient

Mais ça reste un "étalonnage et pratique" pour gagner du temps et mieux soigner, mieux cerner les problèmes...

Tout est dans "la mesurec de nouveau.

Reste bon et mauvais médecins. La passion de son travail, l'abnégation, 'e savoir et l'expérience ne tombent pas tous du ciel ^^

Effectivement, comme ça a été supposé dans les messages effacés par le bug,l'accès à un psy est un parcours du combattant ou je suis. J'ai déménagé depuis 3 ans5et ai complètement oublié de vous changer de type d'environnement.Be garde contacte avec ma super ancienne psy qui fait ce qu'elle peut pour m'orienter, y compris ma généraliste. C'est pas évident du tout vu la crise sans précédent actuelle.

Mais je vais en trouver une ou un bien pas trop loin d'ici pas trop longtemps j'espère.

Bonne soirée à vous tous. Et l'important ; prenez soin de vous... 🙂

avatar ancien membre
Ancien membre
14/02/2023 à 22:28 - 14/02/2023 à 22:29

Citation de Anonyme #440023

Cyoucyou

Si ça peut aider la photo de vérification est seulement vue par la modération et est vite supprimée il me semble, elle n'est pas montrée publiquement, mais je devine que ça aussi ce n'est pas forcément simple, au pire tu peux très bien te contenter du forum ou laisser tes réseaux sociaux twitter, insta, discord etc...tes principaux/"vrais" réseaux ou même des secondaires/"faux" crée pour préserver ton identité (sur la description de ton profil par contre il me semble pas qu'on puisse le faire en public mais je ne suis pas sûr ?) , tu verras bien au pire, tu as le temps mais tu le sais déjà eheh 😁

Au pire pour être sûr tu peux demander à la modération par mp ils/elles peuvent lire et répondre aux membres non vérifiés)

A bientôt et prends soin de toi aussi s'il te plaît ! 😊

avatar contributeur anonyme
Anonyme
14/02/2023 à 22:30

Citation de Anonyme #440023on Dieu ces fautes !!! Désolé j'ai pas relu...

avatar ancien membre
Ancien membre
14/02/2023 à 22:31 - 14/02/2023 à 22:31

Citation de Anonyme #440026 on Dieu ces fautes !!! Désolé j'ai pas relu...

MDRR, ce n'est pas moi qui te reprochera ça, j'en fias beaucoup aussi j'ai du mal à me (re)lire en plus, surtout que j'écris beaucoup parfois, enfin ça m'arrive aussi de faire des postes "court" 👀

avatar contributeur de Winnie34
Winnie34
16/02/2023 à 10:18

Bonjour,

J'arrive tard dans la conversation.

Ton témoignage d'appel à l'aide me touche beaucoup parce que ça me renvoie à certains épisodes de ma vie où j'ai eu des idées suicidaires. J'ai eu deux psy qui m'ont bien aidé et je ne les en remercierai jamais assez pour leur empathie et pour ne pas m'avoir culpabilisé. Ils m'ont surtout aidé à m'en sortir et maintenant je vais mieux. Je crois que nous n'avons pas les mêmes problématiques, pour autant je comprends les sentiments qui te traversent.

Il existe des structures qui proposent des prises en charge en téléconsultations via Doctolib. Pour ma part, j'étais très dubitatif. Au final, c'était un préjugé de ma part parce que ce système-là m'a beaucoup aidé notamment lorsque j'étais à dix mille kilomètres de la France. Bref, si ça t'intéresse, je te donne les infos : il s'agit de la Clinique de l'anxiété. La prise en charge se fait en binôme avec un.e psychologue et un.e psychiatre. Cela permet de travailler sous divers angles.

J'ai envie de te dire également que pour te sortir de ton mal-être, il faut aussi que tu sois patient. Vouloir tout changer d'un coup, c'est contre-productif et décourageant. Le plus urgent, c'est de prendre soin de tes besoins fondamentaux : manger (même si tu n'as pas faim), bien dormir, éviter la surexposition aux écrans notamment avant de dormir, éviter de consommer de l'alcool (l'alcool est un dépresseur du système nerveux central), bien t'hydrater, et éliminer. C'est la base.

Ne te culpabilise pas si tu n'arrives pas à tout faire. Prends ton temps.

En même temps, prends du temps pour toi en toute simplicité : va au soleil, au cinéma, au musée, vois des amis, ...ne te surcharge pas l'esprit.

Et j'ai également envie de te dire que, par expérience, aucune situation n'est désespérée.

Si tu as besoin de parler, n'hésite pas

Amicalement

Thomas

avatar contributeur anonyme
Anonyme
23/02/2023 à 20:27

Citation de Winnie34 #440255

Merci Thomas pour tout tes conseils...

J'y réfléchirais bien posément demain et il y a de très bonnes pistes.

Prend soin de toi également.

Au plaisir de te recroiser...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr