Le devoir de mémoire/ du souvenir

avatar contributeur de DarkRainbow
DarkRainbow
20/11/2022 à 17:53 - 20/11/2022 à 17:54

Bonjour à tout le monde! 👋

Pour mon premier sujet, j'aimerais discuter de quelque chose qui m'est venu après avoir vu le film "Simone" qui retrace la vie et l'histoire de Simone Veil (la prestation d'Elsa Zylberstein y est incroyable d'ailleurs).

Nous (la génération Y) sommes les dernières personnes qui auront le privilège de "connaître" des gens qui ont vécu les atrocités de la seconde guerre mondiale, et notamment des survivants des camps.

Malheureusement dans beaucoup de pays nous voyons une montée de personnalités politiques extrêmes et extrémistes (attention je ne fais pas de comparaison à Hitler, quoique bon Éric Z aurait le pedigree pour..).

Ma question / réflexion est la suivante: comment vous comptez éduquer vos enfants sur des sujets aussi durs que ceux ci? Comment vous allez effectuer votre "devoir de mémoire" et d'une certaine manière transmettre les apprentissages d'une époque aussi dure que le début des années 40 dans le monde.

NB: il y a aussi actuellement plein de conflits en cours dans le monde, qui ne date pas d'hier. J'ai pris celui qui avait peut être le plus de chance de parler à des gens.

avatar ancien membre
Ancien membre
20/11/2022 à 18:02 - 10/02/2023 à 21:28

.

avatar contributeur de DarkRainbow
DarkRainbow
20/11/2022 à 18:11 - 20/11/2022 à 18:11

Citation de Aigle2Terre #430773

C'est marrant je suis aussi originaire d'Alsace! Je ne suis jamais allée au Struthof, si c'est bien de ce camp dont tu parles..

Et est ce que tu penses que cela serait de notre responsabilité (les adultes) de provoquer un moment / une visite comme celle ci?

J'aurais peur du choc selon l'âge et la sensibilité de l'enfant 😔

avatar contributeur de Inframince
Inframince
20/11/2022 à 18:20 - 20/11/2022 à 18:28

Hello,

Il y a le film "Au revoir, les enfants" de Louis Malle qui peut être une porte d'entrée pour la discussion. On ne voit pas directement l'horreur des camps mais on comprend le mal politique à travers le point de vue des enfants qui y sont confrontés.

Faire visionner des images d'archives effroyables sur l'ouverture des camps n'est pas une bonne idée chez des enfants de moins de 15 ans.

Ensuite, il faut faire confiance à l'éducation nationale. Les professeurs d'histoire enseignent la shoah au collège comme au lycée. Et il y a les cours d'éducation morale et civique où les élèves s'exercent à une pensée critique sur des sujets de société tels que le racisme, l'antisémitisme, les discriminations... J'ai travaillé avec ces profs sur des projets éducatifs communs et je peux t'assurer qu'ils/elles font de l'excellent boulot.

EDIT : la lecture du journal d'Anne Frank est aussi une bonne entrée en matière. Vers l'âge de 13 ans idéalement comme l'autrice quand elle a rédigé ce texte.

avatar ancien membre
Ancien membre
20/11/2022 à 18:25 - 10/02/2023 à 21:29

.

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
20/11/2022 à 20:14 - 20/11/2022 à 20:25

Citation de DarkRainbow #430771

Bonjour DarkRainbow,

Pour les enfants cela dépend vraiment de leur âge… pour les plus jeunes il faut partir de leur quotidien, pour moi c’est d’abord leur inculquer les notions de respect de l’autre, d’égalité entre les hommes. Ne pas laisser un enfant qui vient d’arriver à l’école seul à la récréation, discuter avec lui/elle dès qu’il y a des moqueries / harcèlement à l’école. C’est leur apprendre que chaque personne est unique dans sa personnalité, son physique, sa culture et qu’on a tous les mêmes droits, et notamment celui d’être respecté.

Ensuite en grandissant, cela passe pour moi par des visites, de musées, de mémorials, en expliquant, avec les mots adaptés à leur âge mais sans tabou. En discutant aussi de ce qui aura été vu au collège ou au lycée en cours d’histoire, ou de ce qui aura été entendu/lu aux infos…en proposant des lectures (sur un autre sujet par exemple je pense à des livres adaptés aux enfants de type « moi, Félix 10 ans, sans papier » qui amènent à la discussion ensuite)

Je ne sais pas si cela répond à ta question, mais en tout cas je suis d’accord avec toi, notre rôle est important en tant qu’adulte et citoyen, car pour ne pas reproduire l’Histoire il faut en avoir connaissance.

Tu verrais les choses comment ?

avatar contributeur de DarkRainbow
DarkRainbow
20/11/2022 à 20:26

Citation de Pom2reinette #430790

Merci pour ta réponse (et aux autres réponses aussi).

Je m'arrête sur ta recommandation lecture pour les petits, est ce que tu (et vous autres ?) en as d'autres sur des sujets de respect, de différence et d'inclusion? 🙂

Entièrement d'accord sur le fait de ne pas choquer un enfant qui ne serait pas en âge, ou simplement "pas prêt" et aussi d'accord que le corps enseignant fait et continuera de faire son travail en Histoire 🙏

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
20/11/2022 à 20:28

Bonsoir,

Je n’ai pas d’enfants mais je pense que il est important d’en parler et de ne pas se contenter d’attendre le programme scolaire.

Ma mère n’en a pas eu besoin car adorant l’histoire et particulièrement la période de là seconde guerre mondiale j’ai pu moi même faire mon apprentissage, j’ai aussi visité un camp avec l’école ou là on prend le côté réel, au delà des livres et des écrans et je compte aller aussi au musée de la Shoah.

Dommage qu’il y en est pas autant sur l’esclavage/ traite des noirs qui me touche plus particulièrement étant à moitié gwada.

avatar contributeur de DarkRainbow
DarkRainbow
20/11/2022 à 20:33

Citation de Némésis Inu #430793

Le mémorial de la Shoah est un endroit super particulier et vraiment très très intéressant. J'y suis restée 3h sans avoir eu le temps de tout lire!

On parle bien de celui de Paris?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
20/11/2022 à 20:35

Citation de DarkRainbow #430795

Oui tout à fait celui de Paris! Je devais y aller avec une amie puis y’a eu le Covid mais on tient vraiment à y aller

avatar ancien membre
Ancien membre
20/11/2022 à 20:43

J'ai une petite question quand vous parler de devoir de mémoire c'est sur ce qui est arrivé au juifs ?

avatar contributeur de Inframince
Inframince
20/11/2022 à 20:46

Citation de Némésis Inu Dommage qu’il y en est pas autant sur l’esclavage/ traite des noirs qui me touche plus particulièrement étant à moitié gwada.

J'ai fait bosser à domicile un élève de 4e toute une année et je peux te garantir que le programme sur l'esclavage et la traite des noirs était bien consistant. Lui et sa classe sont aussi allés visiter l'exposition permanente du Musée d'Aquitaine sur ce thème - Bordeaux ayant été un port négrier à l'instar de Nantes. C'est un pan d'histoire qui intéresse beaucoup les jeunes généralement. Et on voit de plus en plus de documentaires sur les chaînes de tv publiques qui traitent de la période coloniale. Ce n'était pas le cas quand j'avais l'âge de ces jeunes. Aussi je trouve qu'on vit une époque intéressante en terme d'accès aux connaissances historiques.

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
20/11/2022 à 20:49

Citation de DarkRainbow #430792

Sur la différence et le respect, je pense à « mon ami » de Astrid Desbordes, pour aborder le sujet avec les plus petits, j’ai azuro le dragon bleu en tête, c’est des premières approches côté respect/ différence pour les plus petits.

Pour quelques biographies inspirantes : Histoire du soir pour garçons qui veulent changer le monde / filles rebelles

Si tu as Facebook, je te conseille très fortement le groupe « ma bibliothèque bienveillante pour petit et grands », les livres y sont classés par thèmes (respect, différence, sexualité, PMA, amitié, lutter contre les stéréotypes… etc ) c’est une pépite.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
20/11/2022 à 20:50

Citation de Inframince #430798

C’est bien qu’ils en parlent plus car c’était pas du tout le cas quand j’étais jeune.

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
20/11/2022 à 21:35

Citation de Némésis Inu #430802

En effet, le fait d’aborder le sujet de l’esclavage semble relativement nouveau dans les programmes (de ce que j’ai vu arrivé avec une réforme des programmes de 2002…mais seulement en 2008 dans les collèges.) je n’en n’avais pas souvenir non plus. C’est une bonne nouvelle que ce soit enfin abordé.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
20/11/2022 à 21:42

Citation de Pom2reinette #430808

Il serai bien de faire pareil pour la guerre en Algérie et des anciennes colonies françaises.

La France est championne du monde de donneuse de leçon mais pour sa propre Histoire elles fait la sourdes-muette

avatar contributeur de François76
François76
20/11/2022 à 21:51

Citation de Némésis Inu #430802

Bonsoir Némésis Inu,

Tu as du tomber sur une période durant laquelle on en causait pas !

Mais un peu plus tôt dans les programmes scolaires, le commerce triangulaire était bien au programme, avec ses bateaux spécialement "aménagés" pour ce type de transport. Mais on omet de dire que l'esclavage n'a pas commencé avec le commerce triangulaire, mais bien avant (cf par exemple Le film Les Caprices d'un fleuve https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Caprices_d%27un_fleuve). Les occidentaux l'ont juste "industrialisé".

Mais le devoir de mémoire est bien souvent limité.

En effet, sans parler de concurrence mémoriel,

Qui se souvient de :

  • en 47, après un sabotage d'une voie ferrée, la France a raflé des malgaches, les a stockés 3 jours dans des wagons au soleil, enfin a ouvert les portes pour les traiter à la mitrailleuse !

  • l'opération Condor animée par la chère CIA, et beaucoup de sang à couler !

  • le bon général Aussaresses, figure de la lutte anti-insurrectionnelle, a donné, à la demande de De Gaulle des cours aux forces US, qui les ont mises en oeuvre au Viet-Nam et en Amérique du Sud !

  • les Toubibs de l'armée US ont testé le LSD sur des appelés US, sur des jeunes orphelins, avec les conséquences définitives ; Qlq années plutôt des toubibs US ont étudiés les irradié(e)s japonais, comme des cobayes, sans aucun égard pour la pudeur des adultes comme des enfants !

  • la Société Militaire Privée "Exécutive OutComes" SudAf (https://fr.wikipedia.org/wiki/Executive_Outcomes) dissoute suite au lobby US ;

  • la SMP "Black Water" (US) coupable d'assassinats, et de diverses exactions en Irak...mais le Gvt US a décidé que Black Water n'avait pas de comptes à rendre au peuple irakien ;

    • la SMP "Black Water" (US) indemnise les salariés US morts, mais les veuves des salariés Sud-américains, ougandais, kenyans...n'ont que leurs yeux pour pleurer !
  • la France ne commercialise que des armes de défense à l'Arabie saoudite qui écrase avec le peuple Yéménite !

Oui au devoir de mémoire, mais les choix sont difficiles ou devraient l'être !

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
20/11/2022 à 21:59

Citation de François76 #430811

😢😢😢😢😢😢😢😢😢😢😢😢😢😢

avatar contributeur de François76
François76
20/11/2022 à 22:08

Oh non, Némésis Inu

je ne voulais point te faire verser une larme, encore moins un torrent !

Belle soirée

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
20/11/2022 à 22:10

Citation de François76 #430818

Au contraire tu as bien fait, y’a encore pleins d’horreurs dont notre pays tait l’existence, merci de me rendre moins ignorante

avatar ancien membre
Ancien membre
20/11/2022 à 23:06 - 20/11/2022 à 23:09

Simone, le voyage du siècle, je viens d’aller le voir. C’est un film qui m’a beaucoup touché. C’est une femme incroyable.

Je trouve bien venu ce film étant donné les temps obscures qui nous attendent. Il faut qu’on réalise que certains de nos droits on été un combat mené par des femmes qui ont souffert dans leur âme et dans leur chair et qui n’ont jamais abandonné. Et Simone Veil était exceptionnelle, tant de résilience, tant de force, tant d’humanité.

J’ai déjà visité le struthof. Parfois je me dit que le devoir de mémoire n’est pas suffisant. Il faudrait faire faire une introspection à nos jeunes, qu’ils comprennent les mécanismes sociologiques, psychologiques qui mènent à ces horreurs . L’histoire ne suffit pas. Plus que des mots il faut toucher la corde sensible de l’empathie.

avatar contributeur de DarkRainbow
DarkRainbow
20/11/2022 à 23:58

Citation de LaMiSson #430829

Je suis très intéressée d'en savoir plus sur ce que tu dis dans le dernier paragraphe !

Est ce qu'on a aujourd'hui la connaissance pour permettre cette introspection?

Si on parle de la Shoah (c'est ce que je connais le "mieux", je me base sur cet exemple) est ce que tu entends l'état d'esprit de peur et de désespoir qu'étaient les Allemands à la fin de la première guerre mondiale?

Ou comment étudier le psyché de beaucoup de dictateurs du 20ème siècle?

Tu aurais du matériel digital ou écrit pour creuser ces questions à recommander?

avatar ancien membre
Ancien membre
21/11/2022 à 13:39 - 21/11/2022 à 18:18

Citation de DarkRainbow #430839

La connaissance, je ne serai pas te dire. Il faudrait que j’en parle avec des personnes qui sont étudiants dans le domaine. J’ai la possibilité de le faire donc dès que j’ai l’occasion j’aurais une conversation avec une étudiante en psychologie.

Oui bien sûr que j’entends. A l’époque il y avait une anxiété générale face à l’avenir du pays et donc de chacun. Ce genre de situation est en train de se reproduire. Les enjeux climatiques sociaux et compagnie peuvent faire peur. Et étrangement c’est toujours la voix de la haine et de l’intolérance, qui se fait sentir à ces moment-là. J’ai l’impression d’avoir l’expérience des rats de Laborit. Les gens sont violents pour se décharger.

Je suis en train de lire « Le complexe de barbe bleu »

Je recopie un extrait en page 64 dernière page du chapitre 3:

« si les Barbe-Bleue nous fascinent, et nous effrayent, c’est qu’ils existent chez chacun d’entre nous. Ils sont la partie ténébreuse de nos pulsions les plus archaïques. Les images de violences que proposent les médias comblent avec bonheur, l’intérêt qu’ils soulèvent au fond de nous. De loin, en loin, la répression naturelle de nos tendances barbares a besoin de rappels pour nous confirmer la valeur positive et rassurante de nos interdits. Les images et leur multiplication ne sont pas dangereuses. Le risque que nous encourons n’est pas là. Il est dans la modélisation et donc l’imitation que les images «  difficiles » ne manquent pas de susciter chez ceux dont les processus protecteurs de contrôle et d’inhibition sont déficients. »

avatar contributeur de DarkRainbow
DarkRainbow
21/11/2022 à 16:44

Citation de LaMiSson #430924

Merci pour ton partage, je suis très intéressée par ce sujet. Si tu as l'occasion d'en reparler avec des étudiants, je suis curieuse de leur retours et pensées sur la faisabilité de cette introspection!

avatar ancien membre
Ancien membre
21/11/2022 à 19:04

J'allais aborder le sujet sous le même angle que LaMisson, et merci de l'avoir si bien fait.

Je me disais de base : est ce que le "devoir de mémoire est il suffisant, pour ne pas reproduire les erreurs du passé?"

On voit que non , le passé se répète inexorablement parce que l'humain est ainsi fait. On conditionne les gens dans une peur, qui touche de préférence au quotidien de chacun, puis on montre du doigt un coupable, les esprits s'échauffent jusqu'à en arriver à des extrêmes.

Nous sommes tous ainsi fait au final, un peu auto centré sur nous même, et si quelqu'un ose nous retirer un paramètre de notre fonctionnement normal, on peut tous partir en cacahuète. On reagit quand ca touche à nos valeurs, et on peut aller loin si elle est tres ancrée. Exemple si demain je vous dis que les femmes, doivent rester chez elle, qu'elles ont interdiction d'ouvrir un compte bancaire seule et qu'elles doivent servir leur mari , bien entendu les femmes qui aiment les femmes seraient prohibées. Jusqu'où serions nous prêt à aller, si ca arrivait ?

Jusqu'à tuer "l'ennemi" ? Sachant que potentiellement lui ne se privera pas.

avatar ancien membre
Ancien membre
21/11/2022 à 19:49 - 21/11/2022 à 19:56

Citation de Phoenix73 #430960

On voit ce qu’il se passe en Iran.

En regardant le film, je me suis fait cette réflexion. Cette femme elle est extraordinaire parce qu’elle a vécu l’enfer et elle s’est sorti de là en tirant de cette expérience une force incroyable. Je suis admirative parce qu’elle a utilisé cette force pour rendre le monde meilleur. Et je me suis dit ceci, maintenant, nous, nous devons lutter pour garder nos droits.

Éduquer par l’histoire ne suffit pas, il faut aussi apprendre à identifier chez nous les mécanismes qui nous font basculer dans l’impensable, dans l’horrible.

avatar ancien membre
Ancien membre
21/11/2022 à 21:13 - 21/11/2022 à 21:50

Citation de LaMiSson #430969

On parle d'engrenage dans les grandes guerres, le terreau fertilisant reste la communication, la propagande pour emmener tout un peuple derrière une idéologie. Sous l'ere du net oú la communication est prédominante et instantanée , est ce que tout peut basculer plus rapidement ? Sachant que les fake news (touchant à l'emotion) sont partagées plus rapidement qu'un fait réel et avéré etc...

Comment trouver la parade ?

Enfin je vais pas vous dire tout ce que m'inspire le sujet, sinon je vais me montrer tres soporifique...

Juste @LaMiSson tu parlais de quel film?

avatar ancien membre
Ancien membre
21/11/2022 à 21:19

Citation de Phoenix73 #430982

Simone, le voyage du siècle

Et non je ne te trouve pas soporifique



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr