Perdu dans mon orientation sexuelle, hetero ou gay ?

avatar contributeur Paul_87
Paul_87
28/07/2022 à 17:22

Bonjour, tout d'abord désolé si ce sujet n'est pas au bon endroit, je le referai ailleurs si besoin

Je me suis toujours considéré comme hétérosexuel, j'ai eu quelques aventures avec des femmes, rien de bien sérieux. Mais depuis quelques temps, je ne saurais pas dire combien exactement, j'ai une sorte d'envie ou de fantasme de faire l'amour avec un homme, de découvrir ce que ça fait de sucer un gars etc Je ne sais pas ce qui a "déclenché" ça, si tant est que quelque chose l'a fait.

Je n'arrive pas à savoir si c'est seulement un petit fantasme, ou si je me découvre gay/bi, du coup j'ai cherché un forum pour en parler, savoir si d'autres sont ou ont été dans cette situation, et éventuellement rencontrer des gens pour expérimenter (mais c'est pas mon but premier ici)

Est-ce que vous pensez que c'est "normal" ou que je découvre ma sexualité après m'être voilé la face durant tout ce temps ? Est-ce que vous avez des conseils à me donner ?

Merci d'avance pour vos réponses

avatar contributeur de Chris77
Chris77
29/07/2022 à 15:01

Salut,

J'aurai pu ecrire la meme chose... et me pose les memes questions car je suis dans la meme situation (avec une vingtaine d'année de plus...)

Le plus terrible c'est d'avoir avancé autant d'année pour en arriver à une absence totale de certitude...

si d'autre personnes plus "experimenté" voulait bien partager avec nous cette remise en question... ca serai interessant.

A bientot.

ps: bonjour à tous, c'etait mon premier post ici

avatar contributeur de Bzh29
Bzh29
29/07/2022 à 17:09

Bonjour à vous 👋

Je suis dans votre situation ..

Voulant être dans le moule, être comme tout le monde, pendant tant d'années, n'avoir rien construis de sérieux, jusqu'à ce qu'un élément déclencheur arrive et m'ouvre grand les yeux .

Le désir, l'attirance se sont faits plus pressants .

Ça boulverse, tourmente, fait pleurer et empêche de dormir etc ...

Suis passé par tous les sentiments les plus sombres.

Et j'ai franchi le pas avec un homme , et ça été la révélation de qui j'étais vraiment ..

Si j'ai un conseil pour vous, confiez vous,parlez en , ne restez pas seul avec vos tourments ..

Bon week-end à vous

avatar contributeur de Chris77
Chris77
29/07/2022 à 17:27

Le plus gros probleme, c'est de sortir du moule et du coup, avec qui en parler...

Mais ca fait plaisir de voir que l'on est pas seul dans ce dileme.

avatar contributeur de Bzh29
Bzh29
29/07/2022 à 17:43

Oui je sais ...

C'est lourd à porter pour un seul cerveau ..

Aujourd'hui encore mon entourage ignore tout de ce qu'il se passe dans ma tête et dans ma vie.

Mais j'ai fini par me dire que l'on vivait qu'une fois , qu'elle pouvait être courte et ne pas avoir de regrets.

C'est vrai, c'est Ici aussi que j'ai pris conscience de ce qu'il m'arrivait et que j'étais loin d'être le seul ..

Les témoignages des uns et des autres m'ont aidés à y voir plus clair

avatar contributeur de Roseau
Roseau
29/07/2022 à 17:47

On se découvre tout le long de notre vie, donc c'est normal de développer des préférences qu'on a pas d'habitude. Comme un diamant on s'affine avec le temps et l'expérience ; )

Après plus concrètement si vous avez ces envies d'essayer avec un homme même quand vous êtes en couple avec une femme c'est que oui, c'est fort probable que vous êtes plus attirés par les hommes. Mais aussi je pense que quand on est seul on cherche aussi d'autres alternatives pour ne pas l'être. Donc à vous de voir si c'est plus par solitude ou par réelle envie.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
29/07/2022 à 18:01

J’ ai été bercé dans un environnement homophobe à tel point que jamais l idée d avoir des rapports ou des sentiments amoureux avec un homme ne pouvais être concevable , mais j y pensais quelquefois malgré tout .

Heureusement mon conditionnement m à empêcher de passer à l acte , enfin sauf le jour ou je me suis dis que c étais bien gentil de me rabâcher que seuls les rapports hétérosexuels étaient sains et normaux mais que j avais envie de voir par moi même et finalement après avoir franchi le pas j ai fini par m avouer que j étais bi , mince , ça m a fait bizarre pendant un moment , sans parler d un sentiment de honte qui revient encore de temps en temps ...

Bon au final je suis passé du statut de mâle hetero pur et dur , macho et sexiste par dessus le marché à celui de non binaire bi et ça se passe plutôt bien

avatar contributeur de Chris77
Chris77
30/07/2022 à 09:21

Justement, le pense être dans la situation la plus "complexe" je suis en couple avec une femme et on as un petit bonhomme que j'adore même si il nous mène la vie dur. Et je me retrouve avec un désir profond qui ne pourra jamais être assouvi dans ma situation. Quand a l'environnement homophobe, c'est du lourd partout où je vais, travail, et famille... Moi qui est toujours été friendly et anti facho/coco... Je me retrouve vite seul au final.

avatar contributeur de Roseau
Roseau
30/07/2022 à 16:06

J'ai jamais entendu des propos homophobes dans les milieux où j'étais. C'est curieux que vous avez une expérience aussi négative. Comme si partout où vous allez ça parle en mal des homosexuels comme si c'est le sujet principal de discussions partout... Dans la famille je peux comprendre encore que vous connaissez l'avis sur ce sujet de vos proches mais au boulot... Vous avez des exemples d'homophobie au boulot?

avatar contributeur de Memento
Memento
30/07/2022 à 18:10

Citation de Chris77 #411428

Est ce que ça te semblerait envisageable d'en parler avec ta compagne ?

Qu'est ce qui te retient de lui parler de ton envie ?

avatar contributeur de Chris77
Chris77
30/07/2022 à 18:36

Je bosse dans l'informatique donc chez des frustrés. C'est pas systématique mais on entend toujours une remarque par semaine. Je rentre pas dans le détail car je passe en mode faut pas parler comme ça, faut respecter les différences etc.

avatar contributeur de Roseau
Roseau
30/07/2022 à 18:55

Citation de Chris77 #411512

Bah, le truc c'est que quand on entend "milieu homophobe" on imagine qu'il y a tout un système installé et que vous etes comme des espions dans un pays hostile où si on vous démasque c'est la mort.

C'est bien de s'affirmer, savoir répondre aussi comme tu le fais apparemment. Donc n'ai peur de rien et vis ta vie comme tu l'entends dans la limite de nuire à personne.

C'est peut être pas un bon endroit pour monter mon irritation mais c'est juste que je vois un peu trop de sujets victimaires sur ce forum. Je pense vraiment qu'apprendre à répondre et être plus combatif ça rendrait la vie bien plus agréable que favoriser et rester dans la victimisation.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
30/07/2022 à 19:33

Citation de Roseau #411516Bah, le truc c'est que quand on entend "milieu homophobe" on imagine qu'il y a tout un système installé et que vous etes comme des espions dans un pays hostile où si on vous démasque c'est la mort.

Sans allez jusque là oui clairement il y a pas mal de personnes homophobes , racistes dans beaucoup de milieu professionnel , dans le bâtiment en tout cas il y en a pas mal , dans certains quartiers il vaut mieux également ne pas trop afficher son homosexualité ou sa bisexualité , ça ne va pas jusqu au meurtre mais les affrontements sont assez fréquent quand même .

Alors sans être parano ou avoir envie de se victimiser faut pas croire que le monde est forcément amical

avatar contributeur de Roseau
Roseau
30/07/2022 à 21:14

Citation de Rosso #411530

Il y a des cas oui mais quand la personne dit que n'importe où elle va il y a homophobie... ça me semble exagéré et comme une excuse dans ce cas dont nous parlons dans ce topic. "Si j'ose pas franchir le pas c'est parce qu'il y a homophobie partout"... France en 2022... nan, ça me parait comme une excuse.

avatar contributeur de Chris77
Chris77
30/07/2022 à 23:12 - 30/07/2022 à 23:23

Loin de moi de vouloir passer pour une victime, à mon âge, j'ai déjà appris à me défendre. Mais je ne m'exposerai non plus dans ma boîte où dans ma famille sur les questions que je me pose a mon propos, ce qui est le sujet initial de ça topic. J'avais profiter du post de Paul, car je trouve qu'il avait exprimé ce que je ressentais moi aussi et ce très bien.

Je n'ai pas franchi le pas de le faire avec un autre homme, mais déjà fait d'autres choses qui m'ont vraiment plu.

Vingt ans passer à me dire qu'il me manque un truc et as chaque fois que je me fais la chose, ça m'appaise.

Mais la, non j'en désire plus d'où ma venu sur ce site et ma participation à ces échanges.

Citation de Roseau #411563

Je n'ai pas dit que partout où j'allais, je constatait des propos homophobes, mais que, a mon travail et en famille, si le sujet est abordé, ça tourne systématiquement en propos homophobes. Ce n'est pas un sujet permanent heureusement et peu de personnes interviennent a ce moment là, ça existe quand même. La loi des 10%quoi...

avatar contributeur de Lyys
Lyys
30/07/2022 à 23:44

Dans toutes les boites que j'ai fréquenté (industrie, bâtiment) il y a une forme d'homophobie permanente, pas forcement haineuse mais des blagues non stop sur les gays ou ceux présumés gays, c'est hyper lourd, ça fait très gay refoulé, je sais pas à quoi c'est dû mais c'est dans toutes les discussions, tous les jours. Ca donne pas envie de s'assumer en entreprise. D'ailleurs j'ai multiplié les missions intérim depuis 20 piges et je n'ai aucun exemple de gay outé en entreprise.

avatar contributeur de Chris77
Chris77
30/07/2022 à 23:49

Citation de Lyys #411595

Je dirais bien que ça tiens à la proportion d'hommes dans l'entreprise, la mienne frôle les 90% de couilles et le beau sexe est très peu représenté.

Ça doit inciter dans le dialogue faut croire...

avatar contributeur de Lyys
Lyys
30/07/2022 à 23:55

Citation de Chris77 #411596

Le millieu social et professionnel doit jouer je pense, plus que le ratio homme femme

avatar contributeur de Chris77
Chris77
31/07/2022 à 00:08

Citation de Lyys #411598

C'est plutôt les bourgeois (chefs de projet et managers), les techniciens s'en battent la rondelle et ça ne se mélangent pas. Mon boulot est transverse donc je suis au contact de tout ce petit monde.

avatar contributeur de Roseau
Roseau
31/07/2022 à 01:02

Citation de Chris77 #411590

Bah, tu disais que c'est difficile de sortir du moule, qu'il y a de l'homophobie, etc alors qu'on vit dans la société la plus tolérante et la plus ouverte que jamais. T'as pas besoin non plus de t'exposer au près de qui que ce soit, juste vis ta vie, ta sexualité comme tu l'entends.

Citation de Lyys #411595

Donc les blagues sur les gays c'est homophobie? Je suis immigré et j'ai eu plein de blagues sur mes origines et si elles sont drôles je rigole avec les gens, si elles sont lourdes je le dis... La vie est nettement plus cool quand ont dramatise pas et qu'on répond en retour.

Ce que je veux vous faire comprendre c'est que la société même si elle n'est pas parfaite faut pas se limiter à: ah bah la société est pourrie donc on peut rien y faire. Justement faut se forger un peu, travailler sur soi pour ne pas la subir. La vie c'est toujours un combat d'influences et faut pas se faire manger par ceux qui osent plus de choses et faire les choqués après. Faut oser aussi surtout quand vous sentez que ça réveille quelque chose de vrai en vous. "Qui ose - gagne" c'est la devise des forces spéciales britanniques et françaises ; )

avatar contributeur de Lyys
Lyys
31/07/2022 à 01:25 - 31/07/2022 à 01:30

Citation de Roseau #411606

Tu as raison Roseau homophobie n'est pas le mot qui convient et je m'en suis bien rendu compte en l'écrivant mais je ne trouve pas le terme approprié. Rien qui puisse se faire sentir en danger mais une ambiance malsaine et hyper lourde. Après j'ai peu être une vision biaisée de la situation car j'ai remarqué que j'ai pas toujours le même regard sur les choses que la plupart et j'ai tendance à tout amplifier

avatar contributeur de Chris77
Chris77
31/07/2022 à 08:53

Citation de Lyys #411607

Le terme homophobie est peut être trop globalisante, ça regroupe autant la blague vaseuse et le lynchage.

Mais je pense que ce qui touche a l'intime exacerbe le ressenti.

Je m'explique, je suis gaucher (la main du diable bouuuh) donc je fais parti d'une minorité qui était encore contraint à ne pas être ce qu'il était dans les années 70.

Mais je n'ai jamais entendu une blague sur les gauchers. Tout au plus, j'entends un " ah tu est gaucher toi?“ et puis ça passe.

Donc si je calcule, un gaucher bi (et pas ambidextres) ça doit pas courrir les rue😅.

Aller je post ça même si c'est naze...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr