Mon harcèlement scolaire me hante

avatar contributeur Mathp
Mathp
29/06/2022 à 03:05

Bon pour faire court quand j’étais en troisième j’ai jugé bon de dire à deux de mes amies que j’étais bisexuelle et malheureusement elles l’ont répété à toute l’école et pendant un an j’ai subi des moqueries qui m’ont radicalement changer. C’est à dire que je me soucie énormément du regard des autres et que je m’empêche de vivre. Aujourd’hui j’ai bientôt 19 ans et ses complexes sont toujours présent et avec ma copine ça nous empêche d’avancer. J’aimerai passer au dessus et ne plus me poser de questions et juste lui prendre la main en public mais avant de le faire je dois à chaque fois regarder autour de moi si on ne m’observe pas.

Voilà pour la petite histoire

avatar contributeur de Cin91
Cin91
29/06/2022 à 03:21

Le harcèlement scolaire c'est cruel. Il est normal que ca te poursuive encore. Il va te falloir du temps mais avec un travail à faire sur toi.

Tu n'es plus dans cette situation

Les personnes qui te harcelaient n'ont plus aucun pouvoir ni même accès à toi.

Ce qui fut ta faiblesse (bisexualité) auparavant, place le comme une force (tu as une copine avec qui partager plein de choses, tu sais ce que tu aimes...).

Tu peux maintenant sortir de la norme sans que personne ne vienne te harceler tous les jours.

Sois en fière.

avatar contributeur de Kokopelli
Kokopelli
29/06/2022 à 03:41

Je te comprends avant de savoir que j'étais Pan j'avais aussi raconter à deux copines que j'étais bisexuelle !! Les salo...!! Elles l'ont répété et du coup le harcèlement avait commencé.

Si j'ai un conseil à te donner c'est que ça fait partie de ton passé mais c'est toi, tu ne dois pas être gêner de qui tu es ! Aujourd'hui c'est dans les meurs, voir bientôt la norme oui il y a des hétéros mais honnêtement nous sommes entourés de Bis ! Après attention au lieu ! Je dit toujours vivons heureux vivons cacher ... Mais bon tu peux tenir la main sans problème et embrasser ta copine dehors sans problème, c'est ce que j'ai toujours fait,il ne faut pas se cacher mais juste faire attention car il y a des gens qui peuvent venir nous agresser ça m'est jamais arrivé. Mais bon ... L'afficher c'est bien mais pas à Barbès ... Enfin bref tu as compris il y a certains lieux pour éviter les ennuis, cache le.Sinon aucun soucis les gens s'occupent pas des autres, normalement.

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
29/06/2022 à 07:26

Devoir vivre caché pour vivre en paix n'est pas "normal".

Le harcèlement et la violence en général existent dans les écoles et dans tous les autres lieux publics. Il ne faut pas hésiter à les dénoncer quand cela se produit parce que ces attitudes sont illégales et punissables.

Ne laisse pas les vieux démons t'envahir dans ce présent, fais-toi aider par un spécialiste pour extérioriser si besoin.

La vie est belle et il ne faut pas laisser certains autres la gâcher :)

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
29/06/2022 à 08:57 - 29/06/2022 à 09:36

Coucou Mathp

Je lis de tres bonnes idées ci-dessus, peut etre une idée complémentaire qui peut t'aider

Les difficultés qui t'empoisonnent la vie viennent de ton inconscient, qui garde en mémoire les choses qui nous ont marquées dans notre vie (ou notre éducation) passée, surtout les désagréables, et qui vient jouer l'empecheur de tourner en rond pour toutes les idées ou envies que tu peux avoir dans ta vie actuelle et future, en te rappelant sans arret ces fameux souvenirs désagréables de façon plus ou moins consciente. Dans ton cas c'est conscient, c'est une chance, tu n'as pas forcément besoin d'un psy pour les identifier (même si ça peut bien sur aider aussi)

La meilleure façon de surmonter ça est de remplacer (dans ton inconscient) ces souvenirs inconscients désagréables (et qui sont donc négatifs) par des sentiments qui leurs soient d'intensité bien supérieure et qui soient de nature bien plus positive et constructive.

Rappelle toi du principe que dans notre inconscient un sentiment plus intense remplace spontanément un sentiment plus faible . . . c'est pas de moi, c'est simplement un des principes essentiels de sophro ou d'hypnose, parmi certainement beaucoup d'autres techniques de travail sur soi même (ou de notre relation avec les autres) que je ne connais pas forcément.

Tu as la chance (fabuleuse dans ton cas) d'avoir une copine, concentre toi sur les bons moments que vous passez ensemble, quitte à les écrire sur un journal intime que tu pourras relire régulièrement, travaillez à en construire ensemble de meilleurs encore, tu verras que rapidement tous ces mauvais souvenirs vont s'effacer de façon totalement naturelle . . . et sans même que tu t'en rendes compte . .

Et ça peut aussi aller beaucoup plus loin quand je parle de notre relation avec les autres, ils ne font que réagir à ce qu'ils croient et voient de nous, par exemple si tu croises une personne qui a des idées lesbophobes tu peux surmonter ces idées par l'image que tu lui montreras, pour ma part je t'assure que j'ai déjà retourné des transphobes invétérés comme des crêpes avec simplement des bon mots et de la bonne humeur. Dans ton cas deux filles extraverties qui respirent la joie de vivre ne seront pas percues de la meme façon que si elles passent en rasant les murs en essayant de passer inapercues . . . au delà de travailler notre propre inconscient on peut aussi travailler celui des autres . . .

Fais bon usage de tout ça, tu as maintenant les moyens de devenir SuperGirl . . .



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr