Se sentir légitime et respecter en tant qu'homme après transition (FTM)

avatar contributeur Ricardo974
Ricardo974
27/06/2022 à 11:19 - 27/06/2022 à 11:22

Bonjour,

Ricardo, 23 ans

Dans ce poste j'aimerais surtout échanger avec des personnes trans qui sont déjà dans leurs parcours de transition. Car le but de cet échange est de parler du après de la transition.

Moi ça fait un peu plus d'un an que je suis hormoné (début 2021). Au début et même un peu avant ma transition je passais beaucoup de temps sur des forums mais avec mes avancés et joies de la transition j'ai arrêté de lire les histoire des d'autres pour vivre pleinement la mienne. Mais aujourd'hui plusieurs choses me trottent dans la tête et je me disais que les partager avec des gens qui sont ou qui ont étaient dans ma situation pourrait être une bonne idée.

Pour info, je vivais loin de chez mes parents quand ils ont appris que je suis trans (1 an avant mon début de transition, 2020). Tout c'est bien passé, ils ont bien pris la nouvelle mais sans faire plus d'effort pour bien me genrer ou autre mais je me disais que ça viendrait avec le temps et surtout après mes changements physique avec les hormones que j'envisageais de prendre.

Mais aujourd'hui sans surprise toutes les personnes que je rencontre me prennent pour un jeune homme de tout ce qu'il y a de plus normal, mes amis me genrent bien et pas de problème avec ma copine non plus. Le problème est plutôt avec ma famille, ça fait 8 mois que je suis rentré et ils "essayent" toujours de s'habitué de tout ça. Ils utilisent une fois sur deux mon ancien prénom, ils me genre au féminin, parlent de moi au féminin.. Au début je me disait que c'était le temps de me voir tel que je suis maintenant physiquement avec la testo, mais rien y fait ils se sont juste habitué à mes changements sans faire l'effort de respecter mes attentes au niveau de mes pronoms.

J'ai tellement à dire à ce sujet mais je pense avoir fait ressortir le principal.

Ça fait 8 mois que je suis rentré et je ne me suis jamais senti aussi mal par rapport à ma transition, je ne me sens pas légitime d'être un homme, je perds de plus en plus confiance en moi. J'ai l'impression d'être revenu au point de départ, tel que j'étais avant mon début de transition, comme si je devais convaincre les autres qui je suis vraiment. J'arrive à un point ou je ne sais même plus si je suis déçu du comportement de ma famille ou déçu de mes changements car je me trouve pas "assez" homme..

avatar contributeur de Absoboy
Absoboy
27/06/2022 à 14:00 - 27/06/2022 à 14:02

Pour moi, ça ne fait pas l'ombre d'un doute que ton sentiment d'illegitimité soit lié au fait que tes parents ne font pas d'efforts pour respecter ta personne.

N'hesite pas a les reprendre gentiment quand ils font des fautes de langages qui peuvent te blesser car ils ne doivent pas s'en apercevoir. A force de les reprendre à chaque fois, ils feront attention à ce qu'ils disent.

Bon courage :)

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Skyquiver
Skyquiver
27/06/2022 à 14:34 - 27/06/2022 à 14:35

Ce n'est que le début et tu dis toi-même que tu as fait ton coming out à distance. Il va certainement falloir une mise au point comme l'a précisé Absoboy. Il faut à la fois que tu saches leur montrer qui tu es et les faire parvenir à t'accepter comme tu es, en te respectant par l'emploi du pronom correct, en communiquant simplement sur ce que tu ressens, sur ce que tu es, sur tes frustrations et sur ces blessures dont tu nous parles, parce que s'ils t'aiment, ils finiront bien par t'écouter, tout en étant conscient qu'ils t'ont connu auparavant pendant plus de vingt ans différemment, et qu'il leur faut sûrement du temps pour s'accoutumer, si c'est vraiment l'une des premières fois que tu retournes chez eux.

Il y aura toujours des obstacles, des situations ou même des individus qui, par accident, par ignorance ou parce qu'ils sont réellement mal intentionnés, peuvent nous blesser et que l'on risque de rencontrer. Ils peuvent mettre à mal notre propre image, notre dignité et notre légitimité. Reste toi-même et n'écoute que ton cœur !

Comme dirait France Gall: https://youtu.be/I5mlAZkibgw

"Résiste

Prouve que tu existes

Cherche ton bonheur partout, va

Refuse ce monde égoïste

Résiste

Suis ton cœur qui insiste

Ce monde n'est pas le tien, viens

Bats-toi, signe et persiste

Résiste"

avatar contributeur de Adeline.
Adeline.
29/06/2022 à 05:19

coucou, c'est touchant comme témoignage. Je suis femme trans et je vis ça aussi, mais forcément dans l'autre sens.

Pour mes parents je suis toujours leur garçon. Ils utilisent mon deadname, me genre au masculin etc.

Ma femme commence doucement à me genrer au féminin, après plusieurs mois. Mais quand elle parle de moi à ses collègues ou parent, elle me genre au masculin.

Je suis en pleine transition, sous hormone depuis janvier 2022, et mes opérations s'annoncent doucement mais surement dans les prochains mois.

Et oui, quand ton entourage te genre au masculin au milieu de la foule, que tu vois tous les regards se tourner vers toi...

Une petite anecdote:

Avec ma chérie et ma fille on va au do mc. Depuis quelques mois je ne m'habille plus qu'en fille, car merde, j'en suis une donc voila. Robe noire, petit cardigan en laine car il faisait un peu froid.

Ma fille va jouer. Elle est petite et pour elle je suis toujours son papa, son papa qui s'habille en fille. Elle se fait des amis à l'air de jeu et elle présente ses parents: là c'est ma maman, et là c'est mon papa. Forcément, les autres enfants lui disent: bah non, c'est pas ton papa, c'est une fille. Et elle leur répond bah si, c'est mon papa mais il aime s'habiller en fille. Elle fait venir les autres enfants et me pointe du doigt, et bien sur, tout le monde se retourne pour me dévisager.

Je peux jurer qu'à cet instant précis, j'avais envie d'être quelque part d'autre dans l'univers...

On prend une sacrée claque, limite on pense être une imposture, ne pas être légitime. De mentir à la terre entière et surtout: ce mentir à soit même...

Je me dis qu'un jour, un jour... ma transition sera terminée, qu'un jour, j'aurais fait mon passing... Et là... je prie le ciel pour que ce genre de chose ne se produit plus jamais. C'est aussi ce que je te souhaite.

Mais l'étape de la transition est de mon point de vue, la plus pénible à vivre. Alors je te souhaite bcp de courage.

bisous

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr